Entretien avec Michael Natterer, mainteneur de GIMP

Posté par . Édité par Davy Defaud, BAud, Jehan, ZeroHeure, palm123, Dareg, David Tschumperlé et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
80
7
mar.
2017
Communauté

Cet article est la traduction d’un premier entretien avec les mainteneurs, développeurs et utilisateurs de GIMP, entretien initié et réalisé par Jehan et paru sur GIMP.org le 1ᵉʳ mars 2017 sous licence CC-by-SA.

D’autres devraient suivre que nous nous ferons un plaisir de vous signaler et pourquoi pas de traduire !

Darktable 2.0 : traitement et gestion de photographies

80
30
déc.
2015
Graphisme/photo

À peine plus d'un an après la version 1.6, la version 2.0 de darktable est sortie pour le réveillon, le 24 décembre 2015.

Darktable est un logiciel de gestion et d'édition de photographies, spécialisé dans le traitement d'images brutes (RAW). Il permet d'un côté de gérer une collection de photographies (classement, notes avec un système d'étoiles de 0 à 5, étiquetage, recherche, le tout indexé dans une base de données), et de l'autre de faire de l'édition d'image non-destructrice.

L'édition non-destructrice consiste à définir un ensemble d'opérations à appliquer sur l'image, sans modifier l'image d'origine. C'est l'approche suivie par la majorité (totalité ?) des logiciels pour le traitement d'images brutes : les fichiers RAW sont faits pour être produits par un appareil photo, mais pas pour être modifiés par d'autres logiciels. Un gros intérêt est que toute opération appliquée à l'image peut ensuite être modifiée ou annulée, quel que soit l'ordre dans lequel les opérations ont été appliquées par l'utilisateur. L'utilisateur travaille directement avec une pile de transformations à appliquer à l'image. On peut aussi « copier coller » un ensemble d'opérations d'une image à l'autre.

darktable

Comme pour les versions précédentes, la migration en avant se fait de manière transparente mais irréversible : lancer darktable 2.0 met à jour sa base de données interne vers un format que les versions précédentes ne savent pas lire (il est conseillé de sauvegarder son répertoire ~/.config/darktable/ avant la mise à jour)

Plus de 1000 applications dans F-Droid !

Posté par (page perso) . Édité par BAud, palm123, Florent Zara et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
80
26
fév.
2014
Android

F-Droid est un magasin d’application libres pour Android. Le nombre total d’applications disponibles à l’installation a récemment dépassé le millier ! F-Droid est, depuis ses premiers jours en 2010, une des briques essentielles à l’utilisation d’un ordiphone totalement libre avec Android, ou au moins un outil pour se libérer de l’emprise de Google.

Logo de F-droid

En effet, s’il est facile de se passer de l’application Youtube ou Google+ pour utiliser le site web (ou ne pas utiliser ces services du tout…), utiliser un téléphone qui peut valoir plusieurs centaines d’euros uniquement pour ses applications de base, c’est un peu triste. ;)

Note : on peut télécharger les applications depuis le logiciel évidemment, mais aussi depuis le site web.

sslh 1.10, la bête noire des censeurs

80
30
nov.
2011
Technologie

Non, il ne s’agit pas d’un nouveau concurrent pour Tor (réseau) ou Freenet. Il s’agit juste d’un outil pour les personnes auto‐hébergées qui voudraient accéder à tous leurs services de n’importe où.

Cette dépêche explique son fonctionnement et ce qu’apporte sa dernière version.

Sortie du noyau Linux 4.1

79
16
juil.
2015
Noyau

La sortie de la version stable 4.1 LTS du noyau Linux a été annoncée le 21 juin 2015 par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org. Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions se trouve dans la seconde partie de la dépêche.

Firefox OS est lancé

Posté par . Édité par Yves Bourguignon, Benoît Sibaud, NeoX, antistress, thamieu, Nÿco, patrick_g, tankey, Xavier Claude, Bruno Michel et palm123. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags :
79
6
août
2013
Mozilla

Comme vous le savez sûrement, Mozilla est une organisation à but non lucratif dédiée à améliorer l'expérience du web.

Il y a quelque temps, Mozilla a commencé à parler d'un projet du nom de code Boot To Gecko (B2G). Celui-ci a évolué jusqu'à devenir Firefox OS, un système d'exploitation (OS) pour téléphone reposant en grande partie sur le Web.

Logo Firefox OS

Article traitant du logo.

Tristan Nitot l'a présenté lors de la 34ème édition du DigiWorld Summit (vidéo, slides)

Pour comprendre ce qu'est Firefox OS, les stratégies de Mozilla et l'avenir du projet, nous vous proposons cette dépêche complète.

GNOME 3.4 : l'émergence des applications

79
28
mar.
2012
Gnome

Un an après la sortie de GNOME 3, voici l'annonce de sa troisième itération : GNOME 3.4. Dans ses premières versions, l'environnement de bureau avait fait l'impasse sur la personnalisation et l'accessibilité, pour se concentrer sur la nouvelle interface. Aujourd'hui, GNOME 3.4 propose une plus grande configurabilité du bureau grâce aux extensions de GNOME-Shell. L'arrivée d'un ensemble cohérent d'applications précise le futur du bureau GNOME.

Tous les détails dans la suite de la dépêche.

Clé web USB et sécurité

79
31
août
2011
Sécurité

C'est l'histoire d'une personne qui reçoit un gros document papier, contenant une clé USB en forme de clé de porte (voir la photo en seconde partie de la dépêche). On se dit que la clé USB doit contenir la version numérique du document papier, et on branche négligemment l'objet sur son ordinateur.

Une fois branchée sous Windows, la clé ouvre la fenêtre Exécuter avec le raccourci clavier [Touche windows+R], tape une adresse HTTP de site web et confirme la demande. On se retrouve avec un navigateur (disons Internet Explorer par défaut sous Windows) qui ouvre un site distant inconnu. En l'occurrence la clé pointe vers le site du vendeur de ce gadget (l'adresse était en erreur la première fois que je l'ai branchée...), qui lui-même pointe vers le site désiré par l'acheteur de cet objet promotionnel.

Petit état de l'art de (quelques aspects de) la messagerie instantanée

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
79
7
juil.
2011
XMPP

Je vois, sur ce site, pas mal d'interrogations sur l'évolution de XMPP, de critiques, et de dénigrement. Je pense donc qu'il peut être utile de donner de temps en temps des petites nouvelles sur ce qu'il se passe en interne.

Sortie du noyau Linux 4.10

78
30
avr.
2017
Linux

La sortie de la version stable 4.10 du noyau Linux a été annoncée le 19 février 2017 par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le film d’animation libre « ZeMarmot » : où en est‐on ?

78
15
avr.
2016
Audiovisuel

ZeMarmot est un film d’animation en 2D entièrement réalisé avec des logiciels libres, partiellement financé participativement, et diffusé sous licences Creative Commons paternité — partage à l’identique et Art Libre.

Nous en avions déjà parlé sur LinuxFr.org, mais rappelons les points principaux :
Logiciellement, nous utilisons GIMP pour le dessin, Blender VSE pour l’édition vidéo et Ardour pour l’édition audio.

Le cœur de l’équipe :

  • Aryeom, réalisatrice coréenne de film d’animation, est l’artiste principale du projet ;
  • moi‐même, Jehan, développeur GIMP, suis le scénariste ainsi que le responsable technique ;
  • enfin, nous travaillons avec l’AMMD, qui est en charge de la bande musicale du film.

Nous approchons de la fin de la pré‐production. Il est donc temps pour une petite mise à jour : que s’est‐il passé depuis l’annonce du projet mi‐2015 ? Les détails, ainsi que de nouvelles opportunités de nous soutenir, sont dans la seconde partie de la dépêche.

Le colonel Moutarde, sur la table (de hachage), avec un livre de maths

Posté par . Édité par baud123, Xavier Claude, Benoît Sibaud et patrick_g. Modéré par Malicia. Licence CC by-sa
78
30
déc.
2011
Sécurité

Quand des chercheurs en informatique font de la théorie, certains écoutent, comme les développeurs de Perl. D'autres dorment au fond de la classe : cette fois, le bonnet d'âne est pour PHP, Python, V8 (JavaScript par Google, qui sert par exemple dans node.js), Ruby (sauf CRuby), de nombreux serveurs d'applications en Java, mais aussi ASP.NET. Ils ont dû se réveiller brutalement mercredi, lors d'une présentation d'Alexander Klink et Julian Wälde au Chaos Communication Congress montrant comment saturer très simplement un serveur grâce à une attaque basée sur la complexité algorithmique.

GitLab libère les GitLab Pages

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et palm123. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
77
26
déc.
2016
Communauté

GitLab, une des alternatives à GitHub, a fait un superbe cadeau de Noël à sa communauté : l’intégration des GitLab Pages à la version communautaire de GitLab !

Le ticket où a eu lieu la discussion amenant à cette décision a été ouvert il y a neuf mois et, alors que la discussion s’était éteinte il y a près de deux mois sur un refus (argumenté et compréhensible) de la part de GitLab, celle‐ci a repris il y a deux semaines pour aboutir à un dénouement inattendu : l’intégration des GitLab Pages à la version communautaire.

Sourceforge de pire en pire: usurpation d'identité du projet GIMP

Posté par (page perso) . Édité par palm123 et Florent Zara. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
77
29
mai
2015
Graphisme/photo

Souvenez-vous, en novembre 2013, Gimp envoyait bouler Sourceforge suite aux dérives prublicitaires croissantes de ce dernier. Les fichiers d'installations pour la plate-forme Windows ont été déplacés sur le propre serveur de Gimp : download.gimp.org.

Cependant, comme un paquet de liens pointaient toujours sur SF, ils ont conservé cet espace pour ne pas les "casser". Les dérives continuant, l'histoire ne pouvait pas s'arrêter là. Jehan, membre francophone du projet et LinuxFrisé, nous raconte la suite ci-dessous.

“OpenPGP card”, une application cryptographique pour carte à puce

77
18
déc.
2014
Sécurité

À la demande générale de deux personnes, dans cette dépêche je me propose de vous présenter l’application cryptographique « OpenPGP » pour cartes à puce au format ISO 7816. Une carte à puce dotée d’une telle application vous permet d’y stocker et de protéger vos clefs OpenPGP privées.