Forum Astuces.divers IPv6 ne m'amuse pas !

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
1
21
nov.
2016

Bonjour !

C'est après avoir lu le journal de SpaceFox que je réalise qu'IPv6 ne m'amuse pas, surtout en réseau local.

Imaginons que vous soyer un utilisateur de Linux, avec quelques connaissance en programmation mais ne maîtrisant pas tout l'art du réseau. Comment vous faîtes pour, ne serait-ce que pinger une machine de votre réseau local ?

Vous apprenez par cœur votre adresse IPv6 ?

  • # DNS

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    On utilise le DNS (ou une de ses variantes sur réseau local comme mdns)

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # ip statique

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Donc configurée à la main, mais le DNS est la solution.

    Système - Réseau - Sécurité Open Source

    • [^] # Re: ip statique

      Posté par . Évalué à 3.

      Non, on ne configure pas forcément à la main ni même en IP statique.
      Normalement, mDNS doit permettre de faire de la résolution de nom en IPv4 ou IPv6 sur le domaine .local.
      En clair, une machine toto présente sur le réseau local doit pouvoir être jointe avec le nom toto.local sans rien n'avoir à faire d'autre qu'installer et configurer le logiciel mDNS (normalement il s'agit d'avahi sous Linux).

      Pour que la résolution se fasse correctement (en IPv6), il faudra peut-être également indiquer "mdns6" ou "mdns6_minimal" sur la ligne hosts du fichier /etc/nsswitch.conf (ça dépend de ce que la distribution paramètre elle-même).

  • # Téléphoniste

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    C'est clair qu'il n'a pas été choisi la solution des téléphonistes de rajouter des préfixes… Il y a souvent eu une guéguerre entre les téléphonistes et les informaticiens (cf bataille H323 / SIP).

  • # Merci !

    Posté par . Évalué à 1.

    Merci pour ces réponses, je comprends bien que le DNS local est la solution !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.