Forum général.cherche-logiciel Gestionnaire de fichier

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
2
10
mai
2014

Bonjour à tous,

en tant que vieux dinosaure, j'ai une idée assez précise de mon gestionnaire de fichiers.

1 - Dolphin

Je n'arrive pas à faire un tri en respectant la casse (A, B, C, R, f, h, m au lieu de A B C f h l R ), j'ai cherché sur mon moteur de recherche préféré, joué avec l'option LC_COLLATE, mais cela ne semble plus marcher depuis kde 4.x.
Pourtant, Nautilus, rox le gèrent très bien…

2 - Le type des fichiers

Il me semble (mais ma mémoire peut me faire défaut) que linux avait l'avantage d'ouvrir les fichiers selon leur type (commande file …) et non leur extension (.png). J'aimerais bien trouver un gestionnaire de fichier qui , si je crée un fichier texte que j'appelle toto.png, m'ouvre un éditeur de texte plutôt que gimp… Et il me semble avoir vérifié ce comportement au début des années 2000. Depuis, tous les gestionnaires de fichiers utilisent un type MIME qui ouvre l'application à partir de l'extension…

Il va de soi que mon grand âge m'autorise à utiliser un gestionnaire de fichier en mode console ;-)

Bonne journée à vous,

Vincent

  • # pcmanfm

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je viens de tester avec pcmanfm (du projet lxde), et il respecte tes deux contraintes :

    possibilité de prendre ou non la casse lors du tri des fichiers, et mon fichier png a bien été ouvert avec gimp.

    • [^] # Re: pcmanfm

      Posté par . Évalué à 1.

      possibilité de prendre ou non la casse lors du tri des fichiers, et mon fichier png a bien été ouvert avec gimp.

      Justement, si je comprends son exemple :
      si tu fais dans une console :

      echo coucou >| toto.png

      Et que dans pcmanfm, tu double clic sur toto.png : il essaie d'ouvrir quel logiciel ?

      • [^] # Re: pcmanfm

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oups lapsus, j'ai voulu écrire vim, j'ai écrit gimp.

        Bref, le fichier a bien été ouvert avec mon éditeur de texte.

        • [^] # Re: pcmanfm

          Posté par . Évalué à 1.

          Bonjour,

          merci de vos retours.

          Oups… Je suis allé un peu vite en besogne : en effet, avec un simple texte "déguisé en image", rox, pcmanfm ouvrent l'éditeur de texte et non gimp.

          Mais voici la situation qui m'a fait appel à vos lumières :
          - je suis abonné aux flux rss d'openclipart
          - avec newsbeuter et podbeuter je télécharge automatiquement les fichiers (au format svg) qui sont en pièce jointe
          - parfois celles-ci sont introuvables : il est alors retourné un message d'erreur (au format html) mais sous le nom du fichier svg…

          Le type du fichier retourné est :

          HTML document, ASCII text, with very long lines, with CRLF, LF line terminators

          Je pense que le svg étant un langage balisé, comme le html, cela doit perturber l'association avec le programme à lancer.

          Bonne soirée,

          Vincent

          • [^] # Re: pcmanfm

            Posté par . Évalué à 1.

            Un petit complément : pcmanfm propose d'ouvrir le faux fichier image avec les logiciels de retouche numérique, mais aussi avec les éditeurs de texte et le navigateur web.

            Remarquer ces propositions auraient du me mettre la puce à l'oreille.

  • # patch dolphin disponible

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/05/14 à 14:00.

    Un contributeur a soumis un patch sur le bugzilla de kde, le mainteneur a suggéré de poster le code sur le système de review pour intégration, mais ça a apparemment été oublié. Si tu votes ou commentes le bug ça va peut-être relancer la procédure.

    https://bugs.kde.org/show_bug.cgi?id=148550

  • # Ranger ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Ranger ça a l'air cool, je m'y suis pas encore trop penché.

    C'est du python, scriptable de partout, utilisable par défaut.

    http://ranger.nongnu.org/

    Please do not feed the trolls

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.