Forum général.cherche-matériel Boîtiers nocifs pour les disques durs externes

Posté par . Licence CC by-sa
2
26
mar.
2015

Bonjour
j'ai récemment acheté un boîtier en usb3 pour disque dur externe 3.5", référence Icy Box IB-366StU3+B. Surprise: ce boîtier met en veille le disque dur après quelques minutes de non sollicitation. Donc, renvoi immédiat au vendeur puisque un disque dur ne doit jamais s'arrêter de tourner si l'on ne veut pas l'user prématurément. Par ailleurs, la moindre des choses serait que le constructeur mentionne ce comportement ("économie d'énergie", je présume) dans la doc. J'ai découvert ici et là dans les forum que des gens se plaignent de l'arrêt intempestif de leur DD inséré dans un boîtier qu'ils viennent d'acheter.
Je cherche donc une autre référence de boîtier avec un comportement normal. J'ai trouvé celui-ci
http://www.akasa.com.tw/search.php?seed=AK-IC20U3-BK
mais chat échaudé craignant l'eau froide…
Quelqu'un connaît-il une référence fiable? Merci d'avance.

  • # Source ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    un disque dur ne doit jamais s'arrêter de tourner si l'on ne veut pas l'user prématurément

    À froid je dirais que c'est du grand n'importe quoi.
    Mais peut-être qu'avec un des informations je changerai d'avis.

    • [^] # Re: Source ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ça dépend beaucoup de la fréquence à laquelle tu es obligé de remettre le disque en route. J'ai un disque en boîtier externe connecté en USB3 sur un synology, qui me sert de backup une fois par jour… le fait qu'il se mette en veille le reste du temps est plutôt une bonne chose. Par contre, le même disque qui serait utilisé en synchro au fil du temps (genre time-capsule) serait AMA catastrophique pour le disque.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Source ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Mouais, sauf que la situation est assez simple : le disque s'arrête après plusieurs minutes d'inactivité. À moins d'avoir une acivité régulière sur le disque qui tombe mal (par exemple, on lit un fichier toutes les 6 minutes alors que le disque s'arrête toutes les 5 minutes), il est très probable que ça soit tout à fait sensé de l'arrêter.

        Parmi les arguments les plus convainquants, on peut affirmer sans risque que de faire tourner les disques des jours sans raison use probablement la mécanique au moins autant que de l'arrêter et le redémarrer de temps en temps. La deuxième raison est que l'électricité est une énergie coûteuse, et qu'il est profondément stupide de la cramer sans raison sur la base de croyances superstitieuses.

        • [^] # Re: Source ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Pour la question de l'électricité, la plupart des disques 2,5" consomment moins de 4 watts en activité maxi. Donc dans le pire des cas ça coûte environ 4 € par an.

          Pour l'usure, je ne connais pas les détails, mais l'arrêt et la mise en marche n'usent que la tête, car elle frotte sur le disque à ces moments. Les disques courants sont faits pour 50 000 arrêts, ce qui est peu si on arrête toutes les 5 minutes, et ce qui est beaucoup siu on arrête plus raisonnablement.

          À raison de 100 arrêts par jour, ça ne fait que 16 mois.
          Un disque-dur qui s'arrête 100 fois par jour, il y a clairement un problème de paramétrage. C'est peut-être le cas de ce boîtier USB mais j'en doute puisque cela ne peut qu'être défavorable au fabricant (cela dit la stupidité n'a pas de limites).

          Pour en revenir à la question initiale : je ne suis pas encore tombé sur un boîtier qui mette le disque en veille de son propre chef.
          Jette un œil à hdparm pour vérifier que c'est bien le boîtier qui génère cela. Tu verras le délai de mise en veille, et tu pourras le modifier.

          • [^] # Re: Source ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Pour la question de l'électricité, la plupart des disques 2,5" consomment moins de 4 watts en activité maxi. Donc dans le pire des cas ça coûte environ 4 € par an.

            Si l'on compte un dd par français (ce n'est pas beaucoup), ça fait quand même 240 éoliennes de taille moyenne en France juste pour faire tourner des disques durs (250 000 dd pour une éolienne).

        • [^] # Re: Source ?

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai écrit ci-dessus "jamais cessé de tourner" et j'avoue avoir forcé le trait. En fait, je démarre un PC le matin et je l'arrête le soir. Idem pour le/les DD externes, quoique ces derniers ne sont pas démarrés tous les jours. Je voulais simplement dire que redémarrer un DD plusieurs fois par jour use certainement plus le disque que de le laisser tourner sans arrêt pendant la journée. C'est le démarrage qui sollicite le plus la mécanique du DD et non sa rotation régulière. J'écris actuellement sur un portable acheté il y a 9 ans, disque dur ide d'origine qui se porte comme un charme et qui tourne en continu 12h/j. J'ai connu des gens dont les DD réglés en mode "économie d'énergie" (leurs PC ne cessaient de s'arrêter) ont rendu l'âme en moins de 3 ans. Fabriquer, transporter, remplacer un DD demande énormément d'énergie donc cette méthode d'économie n'a guère de sens, sinon tromper l'utilisateur. Concernant la consommation d'électricité, c'est l'alimentation du DD qui tire sur le réseau EDF et non le DD lui-même, soit entre 12w/h et 20w/h, ce qui est peu comparé à l'alim ou à l'onduleur d'un PC tour (5OO, 600w et plus). La palme de l'économie d'énergie revient à la formule PC portable + DD externe, soit + ou - 30w+20w=50w, consommation environ 10 fois inférieure à celle d'un PC tour. Évidemment, on ne fait pas le même boulot avec…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.