Forum Linux.débutant faire une copie conforme Debian pour réinstallation rapide en cas de besoin?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
1
30
déc.
2014

Bonjour à tous!

Tout d'abord, je débute dans le monde Linux donc soyez compréhensible si j'ai du mal à tout comprendre du premier coup^ ;)
Me voilà (enfin) arrivé au bout de la création de mon premier serveur Web (LAMP). Dans le soucis d'anticiper tout bug de celui-ci, je souhaiterais faire une copie exacte, comme ça en cas de crash ou autre je pourrais le réinstaller très rapidement sur une nouvelle machine.
J'ai fais quelques recherches et je pense m'orienter vers "rsync" qui me parait complet, maniable, sécurisé et assez rapide. Qu'en pensez-vous?
De plus, vu mon niveau novice, j'aimerai savoir ce que je dois copier exactement pour avoir une vrai copie de mon serveur? Il me semble que je dois copier la racine du serveur, c'est à dire "\"? Est-ce bien cela? Si oui, quelle chemin dois-je indiquer dans la configuration de rsync, juste "\"?
Je bosse sur un serveur dédié à distance, donc pas d'accès physique possible.

Merci d'avance pour vos réponses. :)

  • # idée a suivre

    Posté par . Évalué à 1.

    http://www.gecif.net/articles/linux/image.html

    tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle t'explose en pleine tête

  • # rsync /

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est faisable de rsync tout le système. Cependant rsync fait de la simple copie de fichiers, Il ne conviendra pas si tu as des fichiers qui ont besoin d'être cohérents entre eux et qui sont susceptibles d'être modifiés pendant la copie.
    Typiquement pour un LAMP, si tu copies le datadir MySQL avec rsync, tu ne pourras pas le restaurer ainsi. En revanche, tu peux faire un dump localement sur le serveur qui sera ensuite copié par ton rsync (et qu'il faudra restaurer. Si tu peux te permettre une indispo, tu peux aussi stopper les services le temps du backup.

    Une autre solution, c'est de simplement sauvegarder les paquets installés (dpkg --get-selections sur une debian). Tu peux alors te contenter des données, mais il faut faire attention à ne rien oublier :
    - évidemment, /home et /etc
    - dumps MySQL
    - quelques trucs dans /var (crons, mails,…)
    - /usr/local et /opt, si tu y a installé des trucs.

  • # Clonezilla

    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 30/12/14 à 14:41.

    Peut-être que Clonezilla pourrait t'intéresser.

    Comme indiqué plus haut rsync c'est pour synchroniser des répertoires, pas vraiment faire une copie exacte, au bit près. Du disque dur ou d'une partition par exemple.

    Clonezilla te permet de faire la même chose qu'en utilisant dd mais de manière plus intelligente (avec la possibilité de copier seulement ce qui est nécessaire) et plus pratique (en compressant éventuellement l'image). Si tu viens du monde Windows tu connais peut-être le logiciel Norton Ghost, c'est l'idée…

    Cela ne te dispense pas par ailleurs d'utiliser rsync pour sauvegarder plus régulièrement tes bases et tes applications.

  • # "stage5"

    Posté par . Évalué à 3.

    Je vote aussi rsync (ou clonezilla, ou même cp), mais pas directement à la racine.

    À la racine t'a /proc, /dev, /sys, /tmp des systèmes de fichiers virtuels dont tu ne veut pas sauver le contenu.

    La recette :

    • Créer un dossier temporaire :
      mkdir /tmp/sroot

    • Binder / à l’intérieur du dossier
      mount -o bind / /tmp/sroot

    • Même choses pour les autres partitions qu'on veut sauvegarder (genre /boot, /home)
      mount -o bind /boot /tmp/sroot/boot
      mount -o bind /home /tmp/sroot/home

    • Sauvegarder (ne pas oublier d'exclure /tmp de la sauvegarde, et la destination aussi si elle se trouve sur un des fs sauvegardé)
      rsync --verbose --archive --delete --delete-excluded --exclude="tmp/*" /tmp/sroot/ <destination>

    • Nettoyer
      umount /tmp/sroot/home
      umount /tmp/sroot/boot
      umount /tmp/sroot

    • [^] # Re: "stage5"

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ou quand même backuper /, en utilisant l'option :
      -x, --one-file-system don't cross filesystem boundaries

      • [^] # Re: "stage5"

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 30/12/14 à 19:51.

        Ben justement là je backup plusieurs filesystems, (/ et /boot chez moi).

        On peut aussi utiliser uniquement exclude, mais au final c'est moins chien de faire ça que de maintenir une liste d'exclude.

        • [^] # Re: "stage5"

          Posté par . Évalué à 1.

          Bonsoir à tous!

          Bon je vois que mon sujet apporte différents points de vue et tant mieux!!
          Je constate également que les choses ne sont pas aussi simples que cela?….
          Il n'existe pas une manip qui fasse une genre d'image système à un temps "T" et que l'on peut se servir pour dupliquer son serveur? Ça serait l'idéal je trouve!!
          En fait, pour le moment mon serveur LAMP est OP, il n'y a pas encore de site hébergé.
          Je cherche donc une solution pour "dupliquer" celui-ci sur une autre VM, qui restera éteinte et que je n'aurais plus qu'a lancer si le besoin se présente…..

          Je me posais comme question: si je copie l'intégralité de la racine de mon serveur via ftp par exemple, si je monte une autre VM sous le même système, je ne peux pas simplement remplacer la racine de ce serveur par l'autre?
          Une méthode un peu "bourrin" peut-être, mais est-ce possible?

          • [^] # Re: "stage5"

            Posté par . Évalué à 1.

            Et MERCI pour toutes vos réponses!! :)

          • [^] # Re: "stage5"

            Posté par . Évalué à 5.

            faut peut-etre lire ET comprendre les reponses proposées.

            mais là, tu parles de VM, il n'y a pas un outil de backup/snapshot avec ton outil de gestion de VM ?
            ce serait bien plus simple que de chercher à faire des transferts de fichiers sur un OS partiellement installé, avec les problemes de droits et de liens que cela peut generé.

            au pire, tu as le boot sur liveCD clonezilla.

            • [^] # Re: "stage5"

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui je m'excuse je n'ai pas mentionné que je bossais sur des VM ( j'ai juste dis que j'étais sur serveur dédié à distance! :/ )
              Du coup, comment procéder pour booter sur le liveCD clonezilla?
              Merci

              • [^] # Re: "stage5"

                Posté par . Évalué à 2.

                Du coup, comment procéder pour booter sur le liveCD clonezilla?

                telecharger l'image ISO, :
                1°) - la graver (si c'est pour une machine physique),
                ou
                - l'injecter dans le lecteur CD virtuelle pour la machine virtuelle,

                2°) et faire booter la machine sur le CD :
                - dans les options de boot du bios pour la machine physique
                - dans les options de la machine virtuelle

                attention clonezilla aura besoin d'une "destination" pour faire le backup de la machine actuelle,
                cela peut etre :
                - un 2e disque sur ta machine (physique ou virtuelle)
                - un lecteur reseau (ssh, nfs, samba)

                à l'inverse, tu aura besoin du CD clonezilla, et de ce disque lors de la restauration

                • [^] # Re: "stage5"

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Merci pour ces explications!
                  Je vais tenter cela et tester en espérant que ça fonctionne sans trop de problème!!
                  Bonne soirée et bonnes fêtes de fin d'année.

          • [^] # Re: "stage5"

            Posté par . Évalué à 2.

            Comme dit au dessus, si tu utilise des VM, y'a sûrement un moyen dédié de les répliquer/dupliquer.

            Pour le FTP bourrin en effet, trop le FTP ne gère le transfert des permissions ce qui rendra l'OS inutilisable.

            • [^] # Re: "stage5"

              Posté par . Évalué à 0.

              Merci pour le complément d'info…. même si j'avais une petite idée de la réponse^ :p
              Bonne soirée et bonnes fêtes de fin d'année.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.