Forum Linux.général Carmageddon Reincarnation Portage sous Linux

Posté par (page perso) .
2
24
mai
2012

Salut tout le monde!

Comme certains d’entre vous le savent peut être, L’équipe de Carmageddon a lancé une campagne de financement sur Kickstarter.

Le jeux sortira sur Steam et en DRM free.

La ou c'est intéressant, c'est que si il atteignent la somme de 600 000$ (330 000$ pour l'instant), il proposeront un portage pour Mac et Linux.

http://www.kickstarter.com/projects/stainlessgames/carmageddon-reincarnation/posts/233561

Donc oui, c'est un peu de la pub mais je pense que c'est quand même dans la catégorie de ce site. :)

N’hésitez pas a me dire si je me suis trompe de section.

Voila voila! A bientôt tous!

  • # et si ca marche pas ?

    Posté par . Évalué à 5.

    je me suis toujours demandé comment ca devait se passer ce genre de "don à projet".

    imaginons le projet ne recolte que 350.000$ de promesse,
    il lance pas le projet et touche quand meme les sous ?

    ou bien les sous ne sont versés qu'a la conclusion du projet ?

    • [^] # Re: et si ca marche pas ?

      Posté par . Évalué à 5.

      So I'm only charged if funding succeeds?
      Yes! That's part of what makes Kickstarter special. If a project isn't successfully funded, no one pays anything.


      ça dit que ils ne prélèvent pas les gens si le seuil n'est pas atteint, donc personne ne touche de sous et personne n'en perd.


      Who is responsible for fulfilling the promises of this project?
      Kickstarter does not investigate a creator's ability to complete their project. The claims and responsibilities of this project are solely its creator's.
      
      

      ça dit que l'équipe est seule responsable du succès du projet si il est lancé. Pas de garantie du résultat par kickstarter.

      Pour chaque personne qui me plussoie, je frappe un fan de Justin Bieber.

      • [^] # Re: et si ca marche pas ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Oui c'est ça. :)

        Je pense qu'il auront les 400 000$.

        Par contre Mac/Linux c'est a 600 000$. :D

        Pour revenir a Kickstarter. Je trouve que c'est intéressant dans le principe. Supporter un projet qui se lance. Comme précisé, rien n'est garantie. Ca permet a certains projets vraiment intéressant (je pense principalement aux jeux de plateau mais il y en a d'autres) de trouver de l'argent pour démarrer et proposer quelque chose.

        Bien sur tu peut pas financer un blockbuster avec ça mais un projet comme Diamond Trust of London n'aurait jamais pu voir le jour sans ça.

        http://www.kickstarter.com/projects/1443658586/diamond-trust-of-london

        Et puis même pour les jeux old school (c'est un peu par la que Kickstarter a explosé je dirait) qui n'ont pas de garantie de faire un succès commercial, cela permet de prévenir les fans qui le souhaite de supporter un projet qu'ils veulent voir sortir.

  • # ai je bien compris?

    Posté par . Évalué à 4.

    On fait un don potentiel pour que le jeu soit porté sous linux, puis on achète le jeu une fois qu'il est sorti ?

    Je préférerai un système où si le don est > 15$ (ou le prix du jeu), on l'a une fois qu'il est sorti. Sinon j'aurais un peu l'impression de payer deux fois.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: ai je bien compris?

      Posté par . Évalué à 3.

      Question pertinente. J'ai dans l'idée qu'habituellement, un producteur suite à son investissement possède une part du produit développé et même un retour sur cet investissement sur le produit est rentable.

      Là en faisant financer le produit par des utilisateurs, c'est bien, on met en avant une communauté qui soutient le projet, et on peut sans doute se passer du modèle habituel avec de gros producteurs, mais à qui appartient le produit au final ?

      S'il s'agit de faire payer deux fois l'utilisateur, ça semble abusif (le studio a le beurre et l'argent du beurre)… En transposant le modèle précédent, il ne faudrait pas plutôt reverser une partie des bénéfices (proportionnelle à son investissement initial, sans doute négligeable pour des dons de « petits particuliers ») ?

      C'est une interrogation sincère, je ne connais absolument rien au financement de projet de manière générale.

      • [^] # Re: ai je bien compris?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Encore une fois, a >=15$ tu a une copie du jeux.

        Par contre tu soulève un point intéressant: Les joueurs n'ont aucun "droit" sur le produit final.

        Cela dit, le rapport de force n'a rien a voir: Ici on contact 11 000+ "producteurs" pour leur demander 20-30$…

        Si c'est un unique producteur qui met tout l'argent sur la table et impose certaines choses (droit sur la licence, etc…), il semble "légitime" qu'il puisse avoir son mot a dire (après le mot en question est toujours discutable mais ça reste SON argent…). Sinon, il se barre et le jeux n'est pas fait.

        D'une certaine façon, les backers auront leur mot a dire sur le jeux (a voir mais je suis enthousiaste) il auront un forum privé ou Stainless a promis de faire autant de sondages que possible et de discuter sérieusement, des points de vu des joueurs).

        Pour Carma1 et 2 la communauté avait fait un travail de modding de fou (je suis passé sur le forum, faut avouer que c'est impressionnant) que Stainless a toujours regretté de ne pas mettre plus en avant. Là, ils on décidé d'avoir une vrai politique de modding (je serai curieux de voir la licence qu'il utiliseront) avec notamment une vraie suite d'outils (CarMODgeddon). Il est prévu que les devs des outils de modding récupèrent les feedbacks des joueurs pour leur simplifier la tache.

        Encore une fois, ce ne sont que des promesses. Mais si vraiment le jeu contient une forte part de modding, ce serait curieux que Stainless se comporte mal. Jusqu’à présent, on peut dire qu'il écoute les joueurs. de nombreuses idées proposées ont été officiellement validé (pouvoir jouer les pietons, différents Power up comme faire en sorte que tout les piétons deviennent explosif, etc…).

    • [^] # Re: ai je bien compris?

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 30/05/12 à 11:24.

      Non, tu n'as pas bien compris.

      MEMBER (THROBBING): You'll get the released game, to download from Steam. You'll receive sexy exclusive wallpaper in a range of resolutions to suit all your digital devices. Finally, you'll be credited in the game as a Carmageddon Kickstarter!

      DRM THIS!: As well as the Steam version, all $15 pledgers will be offered a DRM-free, caffeine free, gluten free, born free non-Steam version of the PC game to download. This version will have no Steamworks functionality and will support single player and LAN multiplayer only. This is only currently offered for the PC platform and will not be available until completion. (Mac and Linux versions are planned, but still TBC.) Please note that the delivery date is an estimate and is subject to change.

      http://www.kickstarter.com/projects/stainlessgames/carmageddon-reincarnation/pledge/new?backing[amount]=15.0&backing[backer_reward_id]=475589&clicked_reward=true&logged_in=false

      Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: ai je bien compris?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si tu donne >=15$ tu a une copie du jeux. :)

  • # Misison accomplie

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Pour info, le jeu a levé plus de 625000 dollars et sera donc développé en plus pour Linux et Mac avec en prime un mode co-opération et un mode écran splitté sur PC, les features apparemment les plus réclamées par les donateurs.

    Ça prouve la viabilité de ce mode de financement (le « crowd funding ») Il n'y a qu'à voir également le prochain projet de Double Fine productions (la boîte de Tim Schafer, responsable de jeux comme Day Of The Tentacle, Ful Throttle, Grim Fandango ou Psychonauts) qui a levé plus de 3 millions de dollars pour financer le projet uniquement via ce système de « donations ».

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.