Forum Linux.général Conseils pour l'organisation d'une install party

Posté par . Licence CC by-sa
2
20
jan.
2015

Bonjour,

Nous sommes en train de monter un LUG en Lozère. Pour bien marquer le lancement nous prévoyons de faire une install-party. Dans l’équipe nous avons deux avis divergents. D'une part certains souhaitent que nous ne proposions que de faire des dual boot pour les personnes qui viennent. Les autres souhaitent ne proposer que le remplacement du système en place par GNU/Linux.

Les craintes dans le deuxième cas sont de passer beaucoup de temps à redimensionner les partitions et le risque de crasher le système en place à l'origine. ( et de devoir le réinstaller).

Qu'en pensez vous ? Qu'est ce qui se fait habituellement ? (aucun de nous n'a encore participer/organiser d'install party).

Sinon avez vous des conseils ? des remarques ? des documents sur l'organisation d'une install party ?

Merci d'avance !

  • # Backup

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    En général on demande au invité de venir avec un ordinateur "prêt" c'est a dire:
    - backup fait
    - partition prête dans le cas d'un dual boot.

    surtout insisté et reinsister sur la perte de donnée consécutive à l'installation de linux sur une partition. (Tu es bien conscient que tu va perdre TOUTES les données de l'ordinateur…) (oui c'est pas forcément vrai mais le concept de partition est souvent très flou dans l'esprit des gens).

    Le conseil numéro 1 est la non responsabilité vis à vis des données contenu sur l'ordinateur.

    • [^] # Re: Backup

      Posté par . Évalué à 2.

      Demander la préparation des partitions à l'avance, ça me semble difficile. J'imagine que si la personne est capable de faire ça elle est capable d'installer une distribution sans trop de problème.

      Par contre sur la perte de donnée, nous insisterons bien dessus. Et encore plus sur l'obligation de faire des sauvegardes avant.

  • # Images d'installation

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ça a l'air bête comme ça mais ne sous-estimez pas la problématique des médiums d'installation qui peuvent également devenir un gouffre à temps si il n'y a pas de connexion ou qu'elle est pas très performante.
    Un PXE ça peut être utile et ne pas hésiter à avoir différentes sources (DVD, Clé USB, CD) vu certains dinosaures.

    • [^] # Re: Images d'installation

      Posté par . Évalué à 1.

      Une connexion par fibre est prévue. Je vais aussi graver plusieurs CD et préparer plusieurs clés USB d'installation. J'hésite à mettre en place un miroir local pour les dépôts Ubuntu.

  • # Proposez les deux.

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Pourquoi ne pas simplement proposer les deux ?
    Vous expliquer les deux possibilités, et suivant les configurations vous réaliser ce qui est le mieux et ce qui est demandé.

    Vous aurez dans tout les cas un peu des deux. Entre le curieux bricoleur qui apportera une machine dédié et celui qui voudra impérativement garder son windows (Car il as des applis qui tourneront jamais sous Linux).

    Ensuite je ne peu que vous donner deux conseil : Prévoyez et n'accepter pas de toucher la moindre machine sans avoir fait signer une décharge. Ça permet aux gens de bien comprendre que ce n'est pas comme installer un simple logiciel.
    Second conseil, préférez laisser un Windows que d'aller tout casser.

    Les constructeur sont parfois très inventif quand il faut bricoler des truc non standards qui vont avoir du mal avec nos petits manchots.

    • [^] # Re: Proposez les deux.

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 20/01/15 à 16:40.

      A la carte, c'est effectivement le meilleur choix. Le soucis est surtout le temps que prend un redimensionnement de partition (sans compter la défragmentation avant) et nous voulions savoir si c'était possible sur le temps d'une install party (à travers vos expériences).

      Pour la décharge nous n'y avions pas pensé. C'est une très bonne idée.

      • [^] # Re: Proposez les deux.

        Posté par . Évalué à 6.

        Le soucis est surtout le temps que prend un redimensionnement de partition (sans compter la défragmentation avant)

        il faut arreter les clichés.

        un redimensionnement est rapide, suffit de ne pas deplacer les données.
        ex : un disque de 100Go, avec les partitions classiques
        WinBOOT : 100Mo
        WinSystem : 90Go dont 50Go occupés
        Fabricant Restoration : 10Go

        tu reduis WinSystem à 70Go, tu ne bouges pas la partition de restauration
        il te reste donc 20Go libre pour mettre ta partition Linux,
        et tu n'as fait que couper dans le vide.

        • [^] # Re: Proposez les deux.

          Posté par . Évalué à 1.

          J'ai quelques mauvais souvenirs. :) Peux tu préciser ce que tu entends par "suffit de ne pas deplacer les données" ? Pour moi c'est souvent des machines qui ont un vécu et des données ils y en a partout dans la partition il me semblait qu'il fallait toute les ramener en début de partition avant de pouvoir la réduire. NTFS a progressé et ce n'est plus le cas ?

          • [^] # Re: Proposez les deux.

            Posté par . Évalué à 2.

            ah, il est vrai que je fais souvent les dualboot sur des machines neuves (privileges d'IT manager).

            du coup en effet, à part la defragmentation (que tu peux demander à l'utilisateur dans les prerequis) qui va demander du temps,

            le partitionnement est rapide si tu ne deplaces pas les données.

            • [^] # Re: Proposez les deux.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Les Windows récents (7 et 8, peut être Vista et XP) déplacent automatiquement les fichiers situés en dehors de la taille de la partie finale. La défragmentation est donc inutile dans ce cas, il prendra du temps à nettoyer inutilement dans notre cas la partition Windows.

              Notons que Windows 7 et 8 défragmentent régulièrement le disque dur (tous les semaines ou tous les mois). Ça rend la tâche moins longue en général.

  • # voir ce qui se fait ailleurs

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Avez vous déjà participé à des install party?
    au moins en tant que visiteur, au mieux en tant qu'organisateur.

    C'est quand même un bon moyen de se rendre compte des difficultés qui peuvent survenir.

    • [^] # Re: voir ce qui se fait ailleurs

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      justement, c'est écrit dans l'entrée de forum :

      (aucun de nous n'a encore participé/organisé d'install party).

      je trouve que c'est un point bloquant pour gérer les cas techniques particuliers :

      • 4 partitions déjà sur le disque : savoir choisir laquelle flinguer (et si possible la mettre de côté tout de même…)
      • seul UEFI disponible
      • windows en EFI mais Linux installé en legacy
      • savoir qu'au reboot du windows il va se plaindre qu'on lui a touché ses partitions sous Linux (ça, ça va, il boote tout de même, mais si l'installeur a une frayeur, ça ne va pas forcément rassurer l'installé…)
      • savoir arrêter les installs à 16h pour pouvoir terminer effectivement à 18h (il faut penser à faire les mises à jour + montrer un peu l'utilisation au nouvel installé, sans le lâcher dans la nature…)
      • portable avec Optimus : savoir gérer les cas intel+nvidia et intel+AMD
      • matériel non reconnu : webcam (ça arrive encore, rarement), wifi (s'il y a de l'ethernet ça se gère, parfois pas néanmoins…), ethernet non reconnu (là c'est la mouise, mais ça se voit généralement avec un liveCD), lecteur d'empreinte (ça c'est quasi tout le temps)…

      Avez-vous prévu le "service après-vente" de l'install' party ? Sur Paris, avec le premier samedi du libre à la Villette, cela permet de revoir les gens d'un mois à l'autre (c'est mieux que rien, même si ça peut être long pour eux…).

      Sans vouloir vous décourager, il y a tout de même pas mal de cas à gérer et savoir assumer par la suite : n'hésitez pas à faire appel à des "installeurs", certains auront peut-être plus l'habitude que vous ? Essayez de prévoir le nombre de personnes à installer (en demandant une inscription préalable, non obligatoire, mais recommandée pour discuter à l'avance des attentes des futurs installés).

      • [^] # Re: voir ce qui se fait ailleurs

        Posté par . Évalué à 1.

        merci pour tout ces précieux conseils :)

        Pour gérer les cas particuliers je pense avoir les compétences. Je ne connais pas suffisamment les autres installeurs pour évaluer leur compétences.

        Pour le SAV, nous montons justement une association et c'est le point de lancement. Nous avons prévu de nous réunir une fois par mois. L'occasion idéale pour garder le contact avec les participants et leur donner un coup de main. Il y a aussi une liste de diffusion.

        Qu'entends tu par faire appel à des installeurs ? Des gens venant d'autres associations ?

        • [^] # Re: voir ce qui se fait ailleurs

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Qu'entends tu par faire appel à des installeurs ? Des gens venant d'autres associations ?

          oui, c'est la distinction classique entre installeur / installé : le premier a besoin d'un peu plus d'expérience pour aider le second, notamment savoir travailler en équipe pour ne pas passer 3h à résoudre un point de blocage…

          Tu trouveras dans les pages de Documentation de Parinux quelques retours d'expérience et conseils pour une install party.

  • # Distrib?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Miroir local ?
    Débit de l'accès internet ( 1Gb ) ?

    Système - Réseau - Sécurité Open Source

    • [^] # Re: Distrib?

      Posté par . Évalué à 1.

      Nous allons faire dans le classique. Ubuntu en LTS (14.04) et quelques Ubuntu 14.10 au cas où pour le matériel très récent.

      Je n'ai pas le débit exact de la connexion, mais c'est de la fibre et nous serons les seuls utilisateurs.
      Pas de mirroir local prévu, mais je me pose la question.

      • [^] # Re: Distrib?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        il y a toujours le moyen d'un proxy-cache d'instal -> aptproxy qui permet de faire transiter par une machine toutes les install, ce qui fait que lorsqu'un paquet a déjà été demandé lors d'une install il est dispo en local.

        https://help.ubuntu.com/community/AptProxy

        Ca peut toujours aider, au cas ou, au moins au niveau du réseau.

        • [^] # Re: Distrib?

          Posté par . Évalué à 1.

          Sur le réseau de ma boite j'ai monté un apt-cacher-ng, mais cela implique une config sur la machine qu'il ne faut pas oublier d'enlever à la fin.
          De plus je n'ai jamais essayé de faire la config avant l'installation de la distribution, j'imagine que c'est possible.

          Quelqu'un a déjà fait ça pour une install-party ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.