Forum Linux.général Stockage : partitionnement et montage des volumes

Posté par .
Tags : aucun
1
13
jan.
2012

Bonjour, je vous explique ma situation.

Actuellement, je me balade entre mon lieu de travail et mon chez-moi avec un disque dur portable de 1To sur lequel je démarre archlinux. Cela est pratique car je peux garder mes logiciels avec moi, et mes fichiers sans les dupliquer entre les différents poste de travail et sans avoir à me soucier de faire des sauvegardes à chaque fois que je change d'endroit.

Sur ma machine personnelle, dans mon logement, j'ai deux disques durs SATA (1 de 2,5", l'autre de 3,5") de 500Go chacun, soit un total de 1To. J'aimerai m'en servir pour réaliser du stockage de fichiers volumineux (vidéos, musique, images, iso), et donc je voudrai monter ces disques et les laisser accessibles en lecture/écriture pour l'utilisateur.

Le problème c'est que je ne sais pas quel schéma de partitionnement adopter. J'ai pensé à LVM, mais serait-ce bien utile ? Quel système de fichier devrait avoir ma préférence ? Quelles seraient les options de montage pour laisser tout en écriture/lecture ? Quels seraient les points de montage les plus adaptés ? Au sein de mon répertoire personnel ${HOME} ou ailleurs dans l'arborescence ? Devrai-je créer un utilisateur particulier ou un groupe particulier pour accéder à ces volumes ?

Merci beaucoup.

  • # la base

    Posté par . Évalué à 1.

    2 disques de 500Go pour faire 1To
    je ferais un raid0

    ensuite une ligne dans le fstab pour forcer le montage au boot
    mais si l'OS est sur le disque externe que tu balades, ca va raler quand tu seras au boulot et que le raid0 ne sera pas dispo.

    il reste l'option de ne pas faire de montage automatique, il faut alors cliquer sur le peripherique dans le navigateur de fichier pour que ca le monte correctement (habituellement dans /media/monperiphde1To)

    les droits lecture/ecriture, bah c'est comme sur n'importe quel dossier.
    si tu es tout seul sur ta machine, un chown tonuser:tongroupe de /media/monperiphde1To

    si vous etes plusieurs, un chmod 777 /media/monperiph1To
    ensuite ce sera des dossiers avec les droits et permissions des utilisateurs qui deposeront des fichiers dedans

    • [^] # Re: la base

      Posté par . Évalué à 4.

      Hello,

      Personnellement, je choisirais plutôt LVM qu'un RAID 0. LVM offre cette avantage d'envisager l'avenir plus sereinement: ajout de nouveaux disques, supression de plus anciens, etc... Sans compter le fait qu'il n'y aura jamais de problème de partitionnement ;)

      Pour le système de fichier, tout dépend de l'importance que tu donnes à tes données. Perso, pour des données vraiment importantes, je pencherais plus pour un système de fichier éprouvé (qui a dit Etx3?). Après, tu peux toujours personnaliser ton système de fichier lors de sa création (taille des bloques de données, etc) pour qu'il s'adapte à tes besoins. Et si tu utilises LVM, rien ne t'empêche de formater deux partions identiques avec des systèmes de fichiers différents afin de voir lequel te convient le mieux!

      Pour le point de montage, je dirais que c'est comme ça t'arrange! /media semble pertinent avec un petit lien symbolique dans ton $HOME ;)

      Pour le montage a proprement parlé, tu peux utiliser les options noauto et user dans /etc/fstab. noauto empêche le système de fichier d'être monter automatiquement et user permet à ton utilisateur de monter ce même système de fichier (attention au permission sur le point de montage!).

      Enfin j'éviterais le chmod 777 qui permettrait à n'importe qui d'écrire n'importe où et n'importe quoi. J'opterais plus pour un dossier par utilisateur avec les bonnes permissions (750 voir 755). C'est plus long, mais plus propre aussi je trouve. Mais comme tu ne parles pas de partager ce "disque"...

      My 2 cents!

      • [^] # Re: la base

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Personnellement, je choisirais plutôt LVM qu'un RAID 0.

        LVM est clairement un meilleur choix que du raid 0 pour des données. Pour le raid 0, il faut pouvoir se dire que les données n'ont pas d'importance. Mais est-ce (je pose vraiment la question) nécessaire d'introduire de la complexité et un potentiel point de failure pour éviter d'avoir deux points de montage ? Pour ma part j'ai un /storage/{1,2, ...} ou chaque répertoire correspond à un disque. Quand l'un est plein, il suffit de le remonter en read-only. Et je m'en porte très bien :)

        J'opterais plus pour un dossier par utilisateur avec les bonnes permissions (750 voir 755).

        Tu peux aussi faire un groupe commun ou si tu as envie d'avoir la classe utiliser les acl.

        • [^] # Re: la base

          Posté par . Évalué à 2.

          j'ai jamais utilisé LVM, parait que c'est pratique,

          En raid0 je sais que si un disque tombe, le raid0 tombe
          si un disque est plein, l'autre aussi puisqu'il y a repartition des données entre les deux disque.

          mais en LVM, ca se passe comment, il remplit d'abord le premier, puis seulement le second ?
          il repartit la charge sur les deux ?

          il se passe quoi quand le /dev/sda est plein ou en panne
          sur un LVM qui utilise 2 disques

          car finalement, c'est cette question qu'il faut se poser.

          Sinon comme dit plus haut, avoir 2 disques de 500Go avec chacun son point de montage
          au pire tu va perdre quoi ? 23Go sur le premier si tu veux poser l'iso d'un bluray et qu'il n'y pas la place ?

          • [^] # Re: la base

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Lvm répartit les accès disques sur les disques existants ( de mémoire option stripe ), d'où une augmentation des performances et lectures/écritures ( au moins 2 disques ou volumes physiques ) avec la possibilité d'ajout de disque à chaud, cad en fonctionnement, retrait d'un disque, après avoir déplacer les données sur un autre volume physique.

            Les risques de pertes de données sont plus élevées ( 2 disques au lieu d'un seul ), donc se pose la question de la sauvegarde.

            Système - Réseau - Sécurité Open Source

            • [^] # Re: la base

              Posté par . Évalué à 2.

              Lvm répartit les accès disques sur les disques existants ( de mémoire option stripe ), d'où une augmentation des performances et lectures/écritures ( au moins 2 disques ou volumes physiques )

              donc comme du Raid0

              avec la possibilité d'ajout de disque à chaud, cad en fonctionnement, retrait d'un disque, après avoir déplacer les données sur un autre volume physique.
              si l'electronique de ta machine te permet de faire du hotplug ou du hotswap
              et finalement comme le raid (deplacer les données sur une autre zone pour faire les manips)

              decidement faut vraiment que j'aille tester ce LVM que tout le monde "glorifie"

              car de ce que j'en voyais c'etait plus un systeme JBOD qui permet d'agreger des disques de differentes tailles pour en faire un seul espace commun qu'on peut ensuite partitionner.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.