Forum Linux.général Suspend to Ram

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
8
fév.
2009
Salut,

J'utilise Kubuntu et j'ai rencontré un problème qui se répète à chaque fois.

Je ne sais pas si c'est lié à Kubuntu, à un élément de config, à ma machine ou au noyau Linux mais une fois que je fais un "Suspend to ram", si je souhaite redémarrer mon ordinateur, je suis obligé de l'arrêter.

Si je fais "Redémarrer", alors on mon système se décharge bien mais on dirait que lorsqu'il envoie le signal de redémarrage, ça ne marche pas... je suis donc obligé de le redémarrer manuellement (bouton de démarrage pendant quelques secondes, etc).

Si par contre je fais "Éteindre", pas de problème il s'arrête bien.

Je n'ai pourtant pas de problème sous Vista, je peux faire un suspend to ram et redémarrer après, pas de problème.

Sous Linux, en dehors de ça, aucun problème avec le suspend to ram, je peux le faire 20 fois sans problème.

Si un expert des noyaux passe par ici, peut-être trouvera-t-il un bug à corriger ; ou peut-être pourra-t-il mieux expliquer que moi le problème aux devs. Je ne suis pas expert noyau alors je ne fais que rapporter le problème ici :)

Merci
  • # Complément d'informations

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Il faudrait avoir plus d'informations (parce que connaissant kubuntu le problème est pas dans le noyau mais dans ce qu'il y a autour ...), donc pour ca tu redémarre, au moment de passer sur grub tu fais echap pour avoir le menu, ensuite tu selectionne le mode "failsafe" de ton noyau, il commence à démarrer et apres il te montre un menu en curses, tu selectionne resume (ou continue je sais plus) pour démarrer normalement, après tu fais ton suspend-to-ram, et tu lance le reboot. Maintenant au lieu d'avoir la barre de progression tu devrais avoir des messages explicites, et tu devrais pouvoir voir où est-ce qu'il plante. (voire même avoir un message d'erreur explicite)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.