Forum Linux.gui Gnome 3: Logique ?

Posté par .
Tags : aucun
2
23
nov.
2011

Bonjour,

Ma dernière mise à jour de Debian sur mon portable (Debian testing) m'a fait découvrir Gnome 3.

Pour l'instant, j'ai pas encore trop d'avis mais je suis un peu perturbé.

Je n'ai plus accès à la fonctionnalité "hibernate". Autant, je peux comprendre qu'on puisse encourager à mettre en veille plutôt qu'éteindre une machine autant je ne vois pas comment on peut se passer de l'hibernation.

Si je met mon portable en veille et que je reviens quelques jours après, ben j'ai plus de batteries !

Alors, j'ai vu qu'en installant un paquet supplémentaire on pouvait ajouter cette fonction, je n'arrive pas à comprendre quelle est la logique derrière ce choix.

Personne n'utilise l'hibernation chez Gnome ?

A bientôt.

PS: Je met à jour car j'ai pas trouvé le package pour Debian. D'autre part, les lignes de commandes que j'ai trouvé ne me permette pas d'hiberner:

dbus-send --session --dest=org.freedesktop.PowerManagement --type=method_call /org/freedesktop/PowerManagement org.freedesktop.PowerManagement.Hibernate

Des idées ?

Merci.

  • # Reformulation

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Personne n'utilise l'hibernation chez Gnome 3 ?

    Gnome 3 ? Je crois que c'est un ancien mot sud-africain qui signifie « échec du chapeau rouge ».

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # sudo hibernate

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    100% d'accord avec toi, le mode d'hibernation manque. De même que cela ne se trouve pas facilement qu'il faut utiliser la touche "alt" pour pouvoir faire un shutdown.

    Cependant, moyennant une petite modification du /etc/sudoers.d/hibernate (*) avec ceci:

    # Host alias specification
    
    # User alias specification
    User_Alias      PRIVILEDGE_USERS = NOM_D'UTILISATEUR_ICI
    
    # Cmnd alias specification
    Cmnd_Alias      PRIVILEDGE = \
                            /usr/sbin/hibernate
    
    # User privilege specification
    PRIVILEDGE_USERS ALL = NOPASSWD: PRIVILEDGE
    
    

    tu peux alors lancer la commande "hibernate" via une ligne de commande :
    sudo hibernate (**)

    (*): Le "/etc/sudoers" doit contenir (et non, il n'y a pas d'erreur de '#'):

    See sudoers(5) for more information on "#include" directives:

    includedir /etc/sudoers.d

    (**): Cette commande fait parti du paquet "hibernate"

    Personnellement, c'est ce que j'utilise.

    Sinon, tu peux passer au mode "gnome3 sans gnome-shell", qui réutilise metacity : http://fedoraunity.org/Members/bookwar/gnome-3-tips ou http://blog.nicoleau-fabien.net/index.php?post/2011/05/29/GNOME-3-%3A-passer-de-Gnome-Shell-au-mode-restreint-%28et-inversement%29-facilement .
    L'avantage, c'est que le bouton "shutdown" permet de faire un hibernate.

  • # logique de gnome

    Posté par . Évalué à 1.

    Les gnomes n'hibernent pas donc pas besoin d'gnomehibernation

  • # troll

    Posté par . Évalué à 1.

    00:38:55 quelqu'un pour lui répondre qu'une distro "normale" se réveille de la mise en veille pour passer en hibernation, toute seule, lorsque la batterie est faible ? ou on le laisse encore espérer sur debian sur laptop ?

    • [^] # Re: troll

      Posté par . Évalué à 4.

      résultat -> plus de batterie. Alors que si il pouvait mettre directement en mode hibernation, il en resterait...

      • [^] # Re: troll

        Posté par . Évalué à 1.

        Spa faux, mais l'objectif premier est de ne pas retrouver un fs en vrac, éventuellement. Et plus courant, de ne pas perdre ce qui avait été commencé. L'hibernation n'est pas juste une technique pour démarrer plus vite, c'est avant tout un outil.

      • [^] # Re: troll

        Posté par . Évalué à 1.

        En fait c'est en plein dans la question, là. Hnome est un bureau pas capable de relancer correctement les applis telles qu'elles étaient, dans l'état où elles étaient, et à l'endroit, le bureau, où elles se trouvaient. Donc les gnomistes ont pris l'habitude d'utiliser l'hibernation pour ça.
        (je n'y ai pensé qu'après, désolé :p)

        • [^] # Re: troll

          Posté par . Évalué à 1.

          En fait ma Debian passe normalement (j'ai pas essayé à vrai dire) en hibernation quand la batterie est dans un état critique.

          Après, je veux pas mettre en veille, car je veux aussi retrouver ma batterie dans l'état où je l'ai laissé.

          Pour ceux qui est de la récupération de l'état du bureau, comment cela est-il gérer par ton gestionnaire de bureau ? Tu as un truc qui sauvegarde l'état du bureau sur le disque qui n'est pas l'hibernation.

      • [^] # Re: troll

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Sur mon précédent laptop de bureau, j'ai remarqué qu'avec le temps la batterie pouvait bouger lorsque je me déplaçais. Ainsi, cela pouvait générer une micro-coupure suffisamment longue pour que la mémoire ne soit plus rafraichit, et que le mode veille tombe.

        Aussi, le mode d'hibernation est pratique pour cela : Pas de risque si la batterie se déconnecte.

    • [^] # Re: troll

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Comment cela fonctionne t'il en pratique ?

      En mode veille, il y a un process Linux qui continue de fonctionner ? Cela me paraît difficile.

      Ou alors, c'est le laptop qui se réveille de lui-même. Le Linux se rendant compte que la batterie est en état critique, il bascule de lui-même en hibernation ?

      Il faut avoir une sacrée confiance dans l'ACPI pour que cela marche !

  • # Merci et voilà où j'en suis ...

    Posté par . Évalué à 1.

    En ligne de commande, j'ai essayé ça:
    $ dbus-send --system --print-reply --dest="org.freedesktop.UPower" \
    /org/freedesktop/UPower org.freedesktop.UPower.Hibernate

    => Quand je relance ça reboot ...

    Puis ça:
    $ pm-hibernate

    => Cela a l'air de fonctionner.

    Pour l'instant, j'ai pas trouvé de solution simple pour ajouter le bouton qui va bien.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.