Forum Linux.redhat fedora 17: problème avec la répétition des touches

Posté par .
Tags :
2
30
sept.
2012

Bonjour,

J'ai un problème étrange depuis quelques jours sur ma fedora 17. Si j'appuie 2 fois de suite(voir plus) sur le même caractère d'affiler, le caractère n'apparait qu'une fois. J'ai joué avec system-config-keyboard mais ça change rien.
Si je veux taper 2 fois le même caractère je dois laisser passer 1 seconde. Pas de soucis par contre, si je tape un autre caractère entre.

Si quelqu'un a une idée.

merci

  • # F17 + Gnome = galère

    Posté par . Évalué à 4.

    La Fedora 17 est remplie de bugs.

    En ce qui me concerne, c'est l'agencement du clavier qui déraille : sous F16, elle fonctionnait parfaitement, et je changeais normalement de disposition avec Shift+CapsLock entre « fr », « en » et « gr » pour les lettres grecques. Depuis F17, malgré l'option idoine dans « Agencement → Options », impossible de changer de disposition depuis le clavier, et les agencements « fr » et « en » sont inversés dans la barre de statut. Pire : il y a des agencements qui fonctionnent correctement avec la SDL mais pas avec OpenGL et réciproquement. En outre, jusqu'au mises à jour d'aujourd'hui, il arrivait que je ne puisse pas du tout changer l'agencement, même à la souris (ça revenait systématiquement à la première option). Maintenant, ça fonctionne mais les autres problèmes cités ici demeurent.

    Pour ton problème à toi, je crois qu'il y a un délai de latence configurable quelque part, pour les anti-rebond de certains claviers de laptop mal conçus. Ce serait bien que tu nous dises quel genre de matériel tu utilises.

  • # desactive les options d'accessibilité

    Posté par . Évalué à 4.

    dans les options d'accessibilités tu as une option genre "touches remanentes" pour empecher que les "vieux avec la tremblote" n'appuient plusieurs fois.

    si tu le desactives, ou que tu reduis le delai possible entre 2 touches, tu devrais alors pouvoir taper plusieurs fois sur la meme touche.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.