Forum Programmation.autre EulerGUI 1.2.1, environnement pour les règles et le Web sémantique

Posté par .
0
4
sept.
2009
Bonjour

Après la dépêche de la semaine dernière :
https://linuxfr.org/2009/08/28/25838.html
et ne voulant pas monopoliser l'attention, je fais une incursion sur ce forum.

Il s'agit de programmation à base de règles, aussi appelé "systèmes de production", en réutilisant les formats de données existants du Web sémantique (N3, RDF, OWL) et d'eclipse (eCore, UML2).

Quoi de neuf depuis une semaine ?

Un grand soin a été pris à tester les exemples du générateur d'application, voir la documentation:
http://deductions.svn.sourceforge.net/viewvc/deductions/html(...)
qui montre comment on peut générer des mini-applications à partir de modèles OWL, RDF(S), eCore, UML.

Les notes pour la version:

La documentation est ici:
http://eulergui.svn.sourceforge.net/viewvc/eulergui/trunk/eu(...)

La distribution est composée d'un exécutable .jar unique, qui requiert une machine virtuelle Java version 1.6.0 ou supérieur.

- Problème connu: la re-compilation Drools plante, vous devez re-ouvrir le projet en cas de changement dans une règle.

- Mise à niveau à la dernière Euler 2009-08-25
- Testé un projet à partir d'un URL avec un sous-projet en URL relatif:
http://deductions.svn.sourceforge.net/viewvc/deductions/n3/t(...)
- Sequence de projets: post-traitement (alias pipeline) n'était pas pris en compte quand il s'agit d'une URL Web relative;
testé avec http://deductions.svn.sourceforge.net/viewvc/deductions/n3/e(...)
- Ouvrir un URL pour un document UML ou eCore; appuyer sur le bouton avec le logo UML, ou glisser-déposer une URL se terminant par. UML,. XMI, ou. Ecore, ou bien appuyer sur le bouton avec le logo de la Terre.
- Sérialisation N3: ajouter """ autour des chaînes si nécessaire
- Mauvais algorithme quadratique: le pré-traitement de la liste RDF après le parsing N3,
corrigé et testé à l'occasion du traitement des méta-modèle UML 2
- gérer correctement la fenêtre d'erreur pour l'action PARSE
  • # Comme la semaine dernière

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ce serait possible d'avoir la prochaine fois un paragraphe expliquant en français "de base" à quoi cela sers en pratique. Bref, des exemples pratique d'utilisation. Je crois que nous sommes nombreux a n'avoir pas compris grand chose dans l'objectif du logiciel et dans son utilisation.
    • [^] # Re: Comme la semaine dernière

      Posté par . Évalué à 1.

      Au début de la dépêche il y a :

      "générateur d'application centré autour d'un générateur de formulaire avec une persistance de fichiers au format N3."

      et pour les exemples pratiques d'utilisation, cf dans la dépêche:

      Que faire dans ce projet?
      ...
      Par contre, pour tester le générateur d'application Déductions, il faut juste être familier de la modélisation des données, soit en UML, langages Orientés Objet, SQL, soit avec les formats du W3C, RDF Schéma et OWL (voir « Java Swing application generator from OWL model and N3 logic rules »).
      http://deductions.svn.sourceforge.net/viewvc/deductions/html(...)

      et ma réponse à Maxime.
      • [^] # Re: Comme la semaine dernière

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je sais bien, j'ai déjà lu la dépêche... Mais je pense que su tu fais un sondage sur linuxfr avec comme question :

        Comprenez-vous la phrase : << générateur d'application centré autour d'un générateur de formulaire avec une persistance de fichiers au format N3 >> et êtes vous capable d'expliquer en pratique par un exemple concret ce qu'elle veut dire ?

        Je suis persuadé que plus de 90% des gens de ce site répondrons NON.

        J'ai vaguement travaillé il y a 4 ans avec des personnes qui bossaient sur les ontologies donc je vois a peu près ce que signifie une ontologie. Mais je ne suis pas sur que beaucoup de personne savent ce qu'il y a derrière.

        Bref, ta réponse ne me satisfait pas du tout car je demandais juste si on pouvait avoir une explication avec du français de base, sans acronyme et des exemples concrets. Pour moi, ta phrase : << générateur d'application centré autour d'un générateur de formulaire avec une persistance de fichiers au format N3 >>, je la lis sans problème mais elle est vide de sens car je ne vois pas ce que tous ces mots mis bout à bout ont comme relation dans la vraie vie.

        Quand au lien que tu donnes, je suis désolé mais cela parle un charabia qui est pour moi incompréhensible... Il faut que tu comprennes que les personnes de ce site ne sont pas du tout proche du domaine que tu évoques dans tes nouvelles. C'est très bien d'en parler mais cela passe en premier par une étape de sensibilisation à la matière. Il faut commencer par partager le vocabulaire et les habitudes du domaine.
        • [^] # Re: Comme la semaine dernière

          Posté par . Évalué à 1.

          Merci Sytoka de ne pas lâcher le morceau .
          Cependant on aurait gagné une étape si tu avais indiqué tout de suite la phrase non comprise:
          << générateur d'application centré autour d'un générateur de formulaire avec une persistance de fichiers au format N3 >>

          Un générateur d'application consiste à générer le code de l'application au lieu de l'écrire à la main. C'est comme un compilateur.
          Un formulaire de saisie, je pense que là , tout le monde connait.

          La persistance des données veut dire que les données d'une application sont stockées de manière permanente.

          Avec EulerGUI, on peut générer une mini-application avec des formulaires de saisie, où les données du formulaire sont stockées dans un fichier au format N3.

          A partir quoi génére-t-on cette mini-application?
          A partir d'une ontologie.

          Une ontologie correspond à un modèle de données, comme un Schéma de base de données relationnelle.

          La différence, c'est qu'avec une ontologie on peut classifier les données d'après les définitions de classes contenues dans l'ontologie.
          Par exemple, si un développeur est défini comme qq'un qui connait un language de programmation, on pourra classifier comme développeur un certain nombre de personnes qui sont dans la base.

          Pour les exemples concrets, voir le manuel:
          http://deductions.svn.sourceforge.net/viewvc/deductions/html(...)
          Il y a des images !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.