1 million de bureaux Linux en Chine

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
19
nov.
2003
Linux
Le patron de Sun a annoncé que sa société venait de conclure un marché avec le gouvernement chinois concernant notamment sa solution pour les ordinateurs de bureau - Java Desktop System - pour un déploiement sur un million de machines.

Pour la chine, cela divise par 8 le coût d'équipement en matière de logiciel par rapport à une solution totalement propriétaire mais on peut se demander aussi les raisons de ce choix au détriment d'une solution plus locale et plus libre...

Par ailleurs, d'après Scott McNealy cela ferait de SUN le numéro un mondial du secteur.
  • # Re: 1 million de bureaux Linux en Chine

    Posté par . Évalué à 7.

    on peut se demander aussi les raisons de ce choix au détriment d'une solution plus locale et plus libre...

    moi aussi je me pose la question pourquoi du SUN alors que la Chine doit avoir à sa disposition le personnel et le matériel nécessaire pour s'équiper elle même. C'est le côté plus local

    Par contre plus libre c'est plus discutable, parce que c'est de la Chine qu'on parle. Chaque semaine je lis une dépêche signalant l'emprisonnement d'un internaute chinois.
  • # Re: 1 million de bureaux Linux en Chine

    Posté par . Évalué à 6.

    Ben le revoilà, le chapelier fou !!
    Seriously, je fais un lien qui me semble évident avec les annonces de l'été également relayées par Harold sur un projet "Mad Hatter".

    https://linuxfr.org/2003/08/24/13715.html(...)

    L'évolution du nom est significative : ce n'est plus un nom "à la Red Hat" marquée par la culture distri mais un produit très identifié à la compagnie Sun.

    Ce qui est intéressant c'est que ce produit est parfaitement fongible (substituable). En réalité le bureau qui sera proposé pourrait également être obtenu avec une distri classique. Donc le gouvernememt de la RPC pourra sortir *sans* subir les contre-coups d'une migration de ce partenariat commercial : une Red Flag améliorée permettra de maintenir l'interopérabilité sans soucis. C'est un des meilleurs arguments de Gnu/Linux sur le marché entrepprises, il est "vendor neutral" : tu bosses avec Novell, mandrake, IBM, Sun ou Debian(sic), tu peux poursuivre avec quelqu'un d'autre voire même tout seul...

    Par contre, les utilisateurs chinois vont faire office de beta-testeurs en masse, si j'en crois la FAQ officielle de Sun qui évoque plutôt une Release Candidate

    http://wwws.sun.com/software/javadesktopsystem/faq.html(...)

    extrait
    "Q. When will Java Desktop System be available?

    A. 2003Q4:
    * Release 1 - "basic" desktop intended for early adopters, OEMs, CIO evaluators, single use customers, etc."


    Le bonjour à vous, camarades,

    yoj'
  • # Re: 1 million de bureaux Linux en Chine

    Posté par . Évalué à 1.

    > ...au détriment d'une solution plus locale et plus libre...

    Peut-être qu'en ce moment en Chine, libérer les logiciels n'est pas vraiment le plus urgent.

    Libérer les gens serait déjà un bon premier pas (et respecter les droits de l'homme aussi, pourquoi pas!).
  • # Re: 1 million de bureaux Linux en Chine...

    Posté par . Évalué à 5.

    ... Et moi et moi et moi
    Je suis tout nu dans mon bain
    Avec une fille qui me nettoie
    J'y pense et puis j'oublie
    C'est la vie, c'est la vie
  • # Re: 1 million de bureaux Linux en Chine

    Posté par . Évalué à 1.

    Ce qui m'ennuie un peu dans cette annonce c'est que Sun retourne très souvent sa veste.

    Une semaine on entend des dirigeants de cette firme arguer contre une menace que représente Linux (c.f. la position de Sun vis-à-vis de SCO) et un autre jour ils annoncent fièrement mettre un million de Linux en Chine.

    Peut-être que c'est de bonne guerre car c'est une société avant tout ... mais quelque part ça me met mal à l'aise.
    • [^] # Re: 1 million de bureaux Linux en Chine

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ben c'est un lapsus médiatique...
      D'un côté, sur le bureau, Sun voudrait bien devenir Microsoft à la place de Microsoft, donc ça passe par GNU/Linux...
      Et d'un autre côté, sur les serveurs, GNU/Linux bouffe de plus de plus de part de marché des Unix dont Solaris est le fer de lance (de même Windows serveur bouffe aussi des parts de marché, donc MS est aussi bête à abattre, la boucle est bouclée)
    • [^] # Re: 1 million de bureaux Linux en Chine

      Posté par . Évalué à 4.

      Faire un peu de mauvaise publicité à linux sur le serveur c'est vendre un peu plus de solaris pour ceux qui veulent du unix ou du linux, qui hésitent entre linux et solaris et qu'un argument comme ça pourrait motiver.
      Ca, c'est crade.

      D'un autre coté, sun a investi dans star office il y a longtemps pour attaquer le marché de la bureautique desktop, c-a-d tailler des croupiéres à microsoft dans son fief.
      Au début, leur stratégie devait d'une part permettre à star office de s'imposer par sa gratuité, tout en faisant du mal à redmond, puis vendre par la suite des serveurs star portal qui auraient été sur solaris. Bien sur, pas de star portal, car qui a besoin d'un serveur pour la bureautique au prix des pcs de base actuel ? Oracle a bu le même bouillon avec son network computer. En fait, avec la puissance des pcs actuels, on pourrait faire des network computers interressants pour la bureautique, mais ce serait vraiment interressant pour des pme, par exemple, pour multiplier les postes en réduisant les couts. Mais elles ne seront jamais interressées par du solaris.
      Toujours est il que sun s'est accroché à sa stratégie, a même participé au libre en fournissant la base de open office, a arrété la version gratuite de star office comme prévu et est passé à linux pour le desktop de base de son star office. Et on assiste la au premier succés de cette stratégie.
      A noter, qu'ils appellent leur desktop java parce qu'il est fourni avec leur jvm, et qu'on assiste là à une des conséquence de la politique de microsoft en matiére de java, à savoir l'exclusion et la copie .net. Sun n'aurait pas versé à ce point contre microsoft si dés le début microsoft n'avait pas joué contre eux. Bref, sun n'est pas mort et arrive à bien réagir face à une adversité difficile: microsoft ET linux, en ayant choisi de s'adapter à celui des deux qui lui était le moins défavorable. Peut être parce qu'il est celui qui lui garantit le plus de liberté. Sun trouve à cotoyer le libre une possibilité de manoeuvre qu'elle n'aura jamais dans l'univers ms.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.