Autojump : nouvelle version et nouvelles fonctionnalités

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude, Malicia, Benoît Sibaud et Nÿco. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
40
11
déc.
2011
Ligne de commande

Je viens de publier la 19ème version d'autojump et je saisis l'occasion pour présenter ce petit utilitaire ainsi que ses nouvelles fonctionnalités.

Pour ceux et celles qui ne le connaissent pas, autojump est un utilitaire qui permet de se déplacer plus facilement dans son système de fichier depuis le shell. Plus précisément, il maintient une trace des répertoires dans lesquels l'utilisateur passe le plus de temps et permet de sauter de l'un à l'autre en saisissant un fragment du nom du répertoire cible. Plus de détails dans la seconde partie de la dépêche.

Autojump supporte bash et zsh, et est disponible sous forme de paquet pour un bon nombre de distributions. Il fonctionne également sous Windows et Mac OS. Il est distribué gratuitement sous licence GPL v3.

Ainsi, si ma base de données contient les éléments suivants :

37.7:   /home/joel/workspace/ftc_levelset/build
49.7:   /home/joel/data/prices
136.3:  /home/joel/workspace/autojump
188.7:  /home/joel/workspace/coolstuff/ants/tools
214.1:  /home/joel/workspace/coolstuff/ants/go_bot

et que je tape j pri, autojump sautera au répertoire /home/joel/data/prices, à condition que je n'y sois pas déjà.

Autojump supporte l'autocomplétion, c'est-à-dire que si l'on n'est pas sûr d'aller au bon endroit, on peut utiliser la touche tabulation pour afficher une liste des endroits qui correspondent au motif saisi :

j pri + <Tab>
[joel@panda autojump]$ j pri__
pri__1__/home/joel/data/prices                 pri__2__/home/joel/workspace/coolstuff/prices

Je peux alors taper « 2 » et entrée pour aller au bon endroit:

[joel@panda autojump]$ j pri__2
/home/joel/workspace/coolstuff/prices
[joel@panda prices]$ 

Autojump est très pratique (à mon avis au moins !), mais jusqu'à présent, il ne permettait pas de gagner du temps dans le cas de commandes à deux arguments telles que cp ou mv, puisqu'il fallait saisir au moins un des deux répertoires sans l'aide d'autojump. Ce problème est réglé avec la nouvelle version qui complète maintenant ces commandes (ainsi que diff, meld et kdiff3) :

[joel@panda ~]$ cp pri__ + <Tab>
pri__1__/home/joel/data/prices                 pri__2__/home/joel/workspace/coolstuff/prices
[joel@panda ~]$ cp pri__2 + <Tab>
[joel@panda ~]$ cp '/home/joel/workspace/coolstuff/prices/+<Backspace> + <Tab>
[joel@panda ~]$ cp /home/joel/workspace/coolstuff/prices/
environ.py  parse.py    predict.py  .swp    
[joel@panda ~]$ cp /home/joel/workspace/coolstuff/prices/environ.py auto__1 + <Tab>
[joel@panda ~]$ cp /home/joel/workspace/coolstuff/prices/environ.py '/home/joel/workspace/autojump'

La base de données utilise désormais un format texte. Il est donc maintenant possible d'éditer directement ce fichier, pour effacer un répertoire dont on ne se sert plus, par exemple. Il est également facile d'écrire d'autres utilitaires utilisant ce fichier.

  • # Mille merci

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    pour les utilisateurs de GNOME ça comble un grande lacune du terminal.

    • [^] # Re: Mille merci

      Posté par . Évalué à 10.

      Pardonne mon ignorance, mais pourquoi particulièrement les utilisateurs de Gnome ? Est-ce que le terminal de Gnome a une limitation que n'ont pas ceux de KDE, d'XFCE, ou même simplement les tty ?

      • [^] # Re: Mille merci

        Posté par . Évalué à 2.

        D'autant plus que c'est plus lié au shell qu'au terminal.

        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Mille merci

          Posté par . Évalué à 4.

          Peut-être une tentative de troll sur gnome-shell ?

          OK, je --->[]

          • [^] # Re: Mille merci

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Réponse un peu tardive, mieux vaut que jamais! gnome-terminal n'a pas de favoris. Voilà, tout simplement.

  • # Très pratique.

    Posté par . Évalué à 7.

    Je l'ai installé, je l'ai essayé, et je l'ai adopté.

    Sincèrement, je ne m'en était pas vraiment rendu compte, mais en effet ça comble un réel une réelle perte de temps. Bien sur taper des cd ce n'est pas si long que ça, mais en fait cumulé ça occupe pas mal à bien y réfléchir.

    Merci.

  • # CDPATH

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Dans le même genre et à ne pas louper: la variable CDPATH. Elle se comporte comme la très classique variable PATH mais pour les changements de répertoire. Lorsque vous faite cd jungle/babar et qu'il n'y a de répertoire jungle/babar dans votre répertoire courant votre shell cherche parmi les éléments de CDPATH ?

  • # À mon tour :D

    Posté par . Évalué à 1.

    Je ne connais pas, je vais tester ! M
    Merci à toi, contributeur parmi d'autres de Linuxfr, de me faire découvrir ce genre d'utilitaire !

  • # Update depuis version précédente

    Posté par . Évalué à 3.

    La base de données utilise désormais un format texte. Il est donc maintenant possible d'éditer directement ce fichier, pour effacer un répertoire dont on ne se sert plus, par exemple. Il est également facile d'écrire d'autres utilitaires utilisant ce fichier.

    Je suis un fervent utilisateur d'autojump, je l'utilise tout le temps.

    Je viens de mettre à jour depuis une version précédente (peut être la 15, pas sûr) et j'ai un bug.
    Si je fais "j www" : cela ne m'emmène plus dans mon répertoire de travail comme avant et j'ai une avalanche de chemins possibles qui s'affiche.

    Tous les chemins stockés dans la db s'affiche en rouge sous la commande puis j'ai

    j:cd: aucun fichier ou dossier de ce type:
    
    

    suivi par tous les chemins concaténés par des "\n".

    Est ce un effet de bord de la migration de la db en format texte ? Si oui, faut-il tout réinitialiser la db ~/.local/share/autojump/autojump_py (pas très grave dans ce cas, c'est juste pour retourner le bug).

    Sinon, encore merci pour cet excellent outil.

  • # Merci

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je lis les news sur autojump depuis quelques années avec une sorte de sale a priori en me disant que de toute façon, je suis déjà satisfait avec mon zsh out-the-box, et là, je me suis enfin décidé à l'installer, vu que je vois que c'est dispo sous archlinux depuis quelques mois et qu'en plus ça marche bien avec zsh.
    Conclusion : c'est absolument simplissime à prendre en main et le fait de passer par une nouvelle commande (j) évite toute ambiguïté avec l'utilisation de "cd".
    J'aime également son comportement en cas de conflit de répertoires (cycle).
    Bin voilà, un nouvel utilisateur conquis.
    Merci pour ton boulot.

    • [^] # Re: Merci

      Posté par . Évalué à 4.

      Conclusion : c'est absolument simplissime à prendre en main et le fait de passer par une nouvelle commande (j) évite toute ambiguïté avec l'utilisation de "cd".

      C'est un truc que je trouve vraiment bien avec autojump c'est qu'il ne s'oppose pas aux autres solutions il les complètes, pour aller dans mon home je tape toujours cp. pour aller dans des répertoire spécifiques où je vais rarement, je préfère utiliser cd. On peut utiliser CDPATH à coté aussi.

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: Merci

        Posté par . Évalué à 2.

        :%s/cp/cd/

        évidement …

        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

  • # Merci

    Posté par . Évalué à 3.

    Merci pour cette nouvelle fonctionnalité, je n'y pensais vraiment pas (j'utilise jamais l'autocomplétion d'autojump. Ça devrait m'être bien utile.

    Comment je fait pour faire la mise à jour ? C'est décris quelque part ? Notamment pour la base de données.

    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: Merci

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      La mise à jour est automatique et transparente pour l'utilisateur, normalement.

      Si tu as installé autojump avec un paquet, le plus simple est d'attendre la mise à jour par ce biais. Sinon, un simple sudo ./install.sh devrait faire l'affaire.

      • [^] # Re: Merci

        Posté par . Évalué à 3.

        Là où je m'en sert le plus je l'ai installé à la main.

        Bon je vais regarder un peut comment j'avais foutu ça et si le script install prends en compte ce qu'il faut c'est nickel pour moi.

        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: Merci

        Posté par . Évalué à 2.

        Je viens de le faire et après avoir sourcé mon zshrc (j'ai bien lancé ./install.sh et ./install.zsh), je n'ai pas la complétion avec cp. J'ai raté quelque chose ?

        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Merci

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tiens oui, pareil, je n'ai pas la complétion avec zsh, même avec "j".
          Par contre j'ai la complétion avec bash.

          J'ai installé le paquet archlinux et j'ai sourcé /etc/zsh/zprofile.

          Si ça peut aider...

        • [^] # Re: Merci

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En fait, la complétion de cp et mv n'est disponible que sous bash pour l'instant, j'ai oublié de le mentionner dans la dépêche. Désolé!

          Cela dit, si quelqu'un veut s'y coller, ça ne devrait pas être tellement difficile, il suffit de reprendre ce qui est fait pour bash:

          _autojump_files()
          {
              if [[ ${COMP_WORDS[COMP_CWORD]} == *__* ]]
              then
                  local cur
                  #cur=${COMP_WORDS[*]:1}
                  cur=${COMP_WORDS[COMP_CWORD]}
                  comps=$(autojump --bash --completion $cur)
                  while read i
                  do
                      COMPREPLY=("${COMPREPLY[@]}" "${i}")
                  done <<EOF
                  $comps
          EOF
              fi
          }
          complete -o default -o bashdefault -F _autojump_files cp mv diff
          
          
      • [^] # Re: Merci

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Sinon, un simple sudo ./install.sh devrait faire l'affaire.

        Rassure-moi, la conversion de la base de données est intégrée au script, pas à l'installateur, si ? Parce que sinon, je suis dans la merde pour le paquet Debian…

        • [^] # Re: Merci

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Oui, c'est directement intégré au script principal ("autojump"), ne t'inquiète pas!

          • [^] # Re: Merci

            Posté par . Évalué à 2.

            Ouf.
            Le paquet Fedora/EL est à jour (updates-testing).
            Merci. J'avais raté les version 15 à 18, hem...

            • [^] # Re: Merci

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 12/12/11 à 19:44.

              Du moment que personne ne se plaint :)

              Quand même, n'hésitez pas à tester un peu, au moins sur vos machines, avant de pusher la nouvelle version à vos utilisateurs. Il n'y a que peu de gens qui utilisent la version git, j'ai toujours un peu peur à chaque nouvelle version!

              En tous cas, merci encore de proposer un paquet pour Fedore/ Red Hat!

              • [^] # Re: Merci

                Posté par . Évalué à 2.

                J'en suis un fervent utilisateur, et ça semblait fonctionner en version 19, même l'exemple avec cp et ses 2 arguments. C'est pas mal comme ça :)
                Merci pour le code!

  • # <Ctrl + R>

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Vouais bof, on s'en sort très bien sous bash avec <Ctrl+R>

    • [^] # Re: <Ctrl + R>

      Posté par . Évalué à 3.

      cool

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: <Ctrl + R>

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Je pense que tu n'as pas compris ce qu'est autojump. Je me sers beaucoup de Ctrl-R, mais autojump n'en est pas moins utile.

  • # Gloire au Shell

    Posté par . Évalué à 3.

    L'essayer c'est l'adopter ! Cela prouve l'extensibilité des Shell modernes.

    J'en profite pour rappeler certains usages "anciens" - de l'époque où on était obligé de travailler avec un seul terminal: pushd, popd (avec DIRSTACK), "cd -" (avec OLDPWD) ou encore fg, bg et jobs.

    Sincèrement ça vaut la peine de lire la doc de son Shell favori et d'en apprendre les raccourcis clavier - soit en mode vi soit en mode emacs en fonction de sa religion !

    • [^] # Re: Gloire au Shell

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'en profite pour rappeler certains usages "anciens" - de l'époque où on était obligé de travailler avec un seul terminal: pushd, popd (avec DIRSTACK), "cd -" (avec OLDPWD) ou encore fg, bg et jobs.

      J'utilise plusieurs terminaux et j'utilise toujours pushd, popd, "cd -" etc, suis-je malade, docteur ?

      • [^] # Re: Gloire au Shell

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 12/12/11 à 10:52.

        Bien sûr que non, ce n'est pas une maladie, c'est un art de vivre !
        [J'ai entendu ça appliqué à n'importe quelle drogue licite ou non]
        Mais attention à la dépendance induite qui se manifeste au moindre sevrage.

      • [^] # Re: Gloire au Shell

        Posté par . Évalué à 2.

        pushd et popd sont en quelques sortes l’équivalent de cd - c’est ça ?

        • [^] # Re: Gloire au Shell

          Posté par . Évalué à 3.

          Non

          cd -; cd -
          
          

          te place dans ton répertoire alors que :

          popd; popd
          
          

          te place dans l'avant avant dernier répertoire. Personnellement je le trouve très pratique avec l'autopushd (cd effectue un pushd).

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: Gloire au Shell

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ou encore fg, bg et jobs.

      Tu oublie nohup

      • [^] # Re: Gloire au Shell

        Posté par . Évalué à 0.

        Euh, non je ne l'oublie pas. On peut aussi citer "screen" qui apporte bien plus que "nohup".
        Mais comme ces utilitaires très pratiques ne sont pas fournis par le Shell...

        Prescription pour ce diagnostic: "man bash" ou "man zsh" à haute dose pendant 1 heure. Désolé il n'y a pas encore de générique (man shell) mais de toute façon, c'est gratuit.

        • [^] # Re: Gloire au Shell

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          "man bash" ou "man zsh"

          A oui mais bon alors faut pas parler d'ancien :)
          man "csh/tcsh/pksh/mksh"

          • [^] # Re: Gloire au Shell

            Posté par . Évalué à 1.

            À ce niveau, ce n'est pas de la pédagogie pour une meilleure productivité mais de l'archéologie ;)

        • [^] # Re: Gloire au Shell

          Posté par . Évalué à 3.

          Si tu lisais les man tu verrais que zsh possède une option NOHUP (donc a activer avec setopt NOHUP).

          Mais je ne vois pas le rapport avec autojump ?

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Gloire au Shell

          Posté par . Évalué à 5.

          Encore plus fort que screen, il y a tmux. Il faut réapprendre les raccourcis clavier, mais je le trouve bien plus puissant.

          Notamment, on peut déplacer des shells d'une fenêtre à l'autre, et même d'une session à l'autre.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Gloire au Shell

            Posté par . Évalué à 3.

            Il faut réapprendre les raccourcis clavier

            # -----------------------------------------------------------------------
            # Key binding
            # -----------------------------------------------------------------------
            #
            unbind c
            bind c new-window
            bind C-c new-window
            
            unbind &
            bind k kill-window
            bind C-k kill-window
            
            unbind l
            bind a last-window
            bind C-a last-window
            
            unbind n
            bind n next-window
            bind C-n next-window
            
            unbind p
            bind p previous-window
            bind C-p previous-window
            
            unbind %
            bin h split-window -h
            bind C-h split-window -h
            
            unbind '"'
            bind v split-window -v
            bind C-v split-window -v
            
            unbind d
            bind d detach
            bind C-d detach
            
            

            http://pastebin.com/3mtuzx2L

            • [^] # Re: Gloire au Shell

              Posté par . Évalué à 3.

              Oué mais bon, je trouve plus propre d'apprendre l'usage d'un outil plutôt que le configurer pour émuler celui d'un autre outil.

              En plus, je n'ai pas vraiment envie de le configurer sur chaque système que j'utilise (surtout avec les machines virtuelles) donc j'aime autant pouvoir l'installer et l'utiliser immédiatement.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Gloire au Shell

                Posté par . Évalué à 1.

                Personnellement si j'ai choisi vim et pas emacs il y a quelques années ce n'est pas pour me retrouver ensuite à appeler des raccourcis en les faisant commencer par Ctfl+b (ni par Ctrl+a).

                Je préfère une solution à la urxvt Ctrl+flèche et Shift+flèche, c'est direct et plus pratique je trouve.

                Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                • [^] # Re: Gloire au Shell

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Tu vas dire que je fais mon pointilleux mais :
                  - tu as choisi vim et pas emacs => tu ne veux pas de raccourcis en Ctrl+qque chose ;
                  - les solution Ctrl+flèche, c'est bien.

                  J'ai du louper un passage.

                  • [^] # Re: Gloire au Shell

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Non la plupart des raccourcis d'emacs commencent avec Ctrl+x ou Meta+x, mais ce n'est que le début ensuite il faut soit tapper une commande dans le cas de Meta soit un autre raccourcis dans le cas de Ctrl. Par exemple pour quitter emacs (l'une des fonction que j'utilise le plus …), c'est Ctrl+x Ctrl+c.

                    Il existe tout de même des raccourcis court dans emacs qui n'utilisent que Ctrl+l (l étant une touche autre que x). Par exemple pour sélectionner Ctrl+espace

                    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                    • [^] # Re: Gloire au Shell

                      Posté par . Évalué à 2.

                      De toute façon, que ce soit tmux ou screen, tu es obligé d'avoir un commutateur du style d'Emacs (^b pour le premier et ^a pour le second).

                      Donc je ne vois pas trop le rapport. À moins que tu connaisses un outil semblable de comportement différent ?

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: Gloire au Shell

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Pour tmux (je sais pas pour screen), avec l'option -n de bind tu peux ne plus avoir besoin de commutateur via une configuration. Chez moi j'ai ça :

                        setw -g xterm-keys on
                        
                        bind -n S-down new-window
                        bind -n S-left prev
                        bind -n S-right next
                        bind -n C-left swap-window -t -1
                        bind -n C-right swap-window -t +1
                        
                        

                        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                        • [^] # Re: Gloire au Shell

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Très intéressant, je vais regarder ça.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: Gloire au Shell

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Ça c’est les raccourcis de mon WM pour changer de bureau/fenêtre :)

                          • [^] # Re: Gloire au Shell

                            Posté par . Évalué à 4.

                            C'est ça qui est bien avec Tmux : plus besoin de WM, vu qu'il est lui-même un WM mais en mode texte :-)

                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Gloire au Shell

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En plus, jobs est mort, donc on peut le retirer.
        Et puis "fg", c'est qui d'abord ?

  • # Rah

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Rah, moi qui viens à peine d'empaqueter la version 19 pour Debian… Joël, tu vas trop vite pour moi. ;-)

    • [^] # Re: Rah

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je fais une release dès qu'il y a quelque chose qui me semble intéressant, mais si tu rates une release de temps en temps, c'est pas la mort (je pense pas que beaucoup de gens remarqueront).

    • [^] # Re: Rah

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      D'ailleurs, te presse pas trop pour celle-ci, les commentaires m'aillant fait remarquer que j'ai un peu oublié zsh, la suivante risque de survenir bientôt :-)

  • # wcd

    Posté par . Évalué à 2.

    Je n'ai pas encore pris le temps de tester autojump. Pour l'instant j'utilise wcd, plus limité mais déjà une aide pour changer de répertoire parmi une longue liste.

    $ wcd data

    1 /home/jgo/travail/projet/20110319/data
    2 /home/jgo/travail/projet/data
    3 /mnt/sauvegarde/jgo/projet/data
    _ w=up x=down ?=help Page 1/1
    Perfect match for 3 directories.
    Please choose one (<Enter> to abort):

    Là il suffit de taper 1 2 3 ... (ou a b c... selon la config), pas de touche entrée nécessaire. En pratique seul le shell (bash ici) peut faire cd, il faut donc ajouter une fonction dans .bashrc, par exemple :

    ncd ()
    {
    _ /usr/bin/wcd "$@" -N -k -q
    _ . $HOME/bin/wcd.go
    }

    (ncd en hommage à Norton CD.)

    • [^] # Re: wcd

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      ça a l'air pas mal (je suis toujours intéressé par de nouvelles idées). Est-ce que tu sais comment il indexe les chemins?

      • [^] # Re: wcd

        Posté par . Évalué à 4.

        Les répertoires sont stockés en texte brut dans $HOME/.treedata.wcd On peut aussi définir des alias et des répertoires bannis ou des répertoires supplémentaires. Ils vont respectivement dans $HOME/.alias.wcd, .ban.wcd et .extra.wcd. La ligne de commande permet de gérer ces fichiers mais on peut les éditer à la main.

        Section FILES de la page de man : http://waterlan.home.xs4all.nl/wcd.htm#files

        Ce que j'aime bien dans ce logiciel, c'est qu'il dispose de plusieurs options d'affichage qui diffèrent de détails mineurs au premier abord mais qui sont très importants pour certaines personnes. Par exemple dans le mode de liste, on peut choisir de numéroter par lettre ou par chiffres (option -N).

        Il y a aussi un mode graphique (option -g) qui dessine un arbre en ncurses. Le < répertoire courant > est entre crochets et en inversion vidéo. On navigue avec les flèches puis entrée. Trois modes de navigation sont prévus, qui se distinguent sur le détail du comportement des flèches (en fin de ligne et au changement de branche) (options -g, -ga, -gc)

        Ex. : wcd -g data, il dessine

        / ─┬─ home ───<jgo>─── travail ─── projet ─┬─ 20110319 ─── data
        _ │ └─ data
        _ └─ mnt ─── sauvegarde ─── jgo ─┬─ logiciels ─┬─ gwyddion ─── gwyddion-2.25
        _ │ └─ scilab-5.3.2 ─── share ───
        _ │
        _ │
        _ └─ projet ─── data

      • [^] # Re: wcd

        Posté par . Évalué à 3.

        comment il indexe les chemins?

        Source : http://sourceforge.net/projects/wcd/files/wcd/5.2.0/

        fichier src/wcd.c. La fonction récursive finddirs appelle opendir qui renvoie la liste des sous-répertoires du répertoire courant puis s'appelle elle-même sur chaque élément de cette liste.

  • # python 3

    Posté par . Évalué à 1.

    Oups désolé, je suis encore en python 2.5 (sous debian 5.0), et quand je tape "j TAB", autojump me refourgue une erreur.

    j File "/usr/local/bin/autojump", line 100
    except OSError as ex:
    ^
    SyntaxError: invalid syntax

    Il faudrait peut-être signaler ou vérifier que la version python utilisée est bien >= 3.0 ?

    • [^] # Re: python 3

      Posté par . Évalué à 3.

      Il faudrait peut-être signaler ou vérifier que la version python utilisée est bien >= 3.0 ?

      2.6

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: python 3

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      La version 12 est compatible avec python >= 2.4, prend celle-là.

      Les version récentes sont compatibles avec python 2.x et 3.x, ce qui m'oblige à sacrifier les versions de python plus anciennes.

  • # Version 19 ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Enfoncés, les développeurs de Chrome :-)

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Version 19 ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Il court après les développeurs de less qui sont à minima (c'est la version sur ma machine) à la version 436.

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

  • # thanks =)

    Posté par . Évalué à 2.

    Merci pour la contribution! Ça fait plaisir de voir des petits softs comme ça.
    Je ne connaissais pas. C'est donc installé et en test =)

    Petit aparté, dans mon zshrc, j'utilisais des raccourcis de ce style:
    hash -d zsh="/etc/zsh"
    hash -d dl="/media/data/download/"

    Et avec l'autocd, je peux me contenter de:
    ~zsh
    ou
    ~dl
    Pour aller directement dans mes répertoires.
    Bon, contrairement à autojump, c'est pas évolutif (à moins de remplir zshrc ^^), mais c'est pratique pour les installations "classiques". =)

    • [^] # Re: thanks =)

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      tu as aussi cdr dans zsh pour complémenter les hash -d (qui lui est dynamique) et ressemble un peu, l'avantage c'est qu'il se couple a la completion zsh du coup tu cdr [tab] est d'une convivialité absolue.

      Je n'ai jamais testé autojump parce que cdr répond parfaitement a mon besoin de ce côté.

      Dispo depuis zsh 4.3.12.

      • [^] # Re: thanks =)

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci, encore une découverte :D
        Par contre, cdr est encore un fonctionnement différent, il se rapproche plus des pushd/popd. Va falloir que je me replonge dans le man de zsh =)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.