Communecter — Outiller et fédérer les initiatives locales

Posté par Tom Baumert . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure et Davy Defaud. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
Tags :
21
24
mar.
2018
Communauté

Communecter est à la fois un moteur de recherche territorial, un réseau social et un outil de gouvernance horizontale. Il permet de recenser toutes sortes d’évènements, de petites annonces ou de réseaux d’entraides dans une dimension locale. Les utilisateurs indiquent un ou plusieurs territoires (ville, département ou région) ce qui permet d’avoir une vision localisée du contenu : agenda local, fil d’actualité local, annuaire local, petites annonces locales, etc.

En mars 2018, cet outil libre (APL v2) bénéficie de deux mises à jours importantes. C’est donc le bon moment pour faire un point d’étape de son développement.
Logo

Sommaire

Que trouve‐t‐on sur Communecter ?

Éléments

Ce qui est référençable sur la plate‐forme :

  • citoyens : individu (lui seul peut créer les autres éléments) ;
  • organisations : associations, entreprises, collectivités ;
  • projets : actions, initiatives citoyennes ;
  • événements.

Il est possible de créer des sous‐éléments. Par exemple, un festival (évènement principal) peut créer un sous‐événement pour chaque concert ainsi qu’un projet « communication ».

Modules

  • Rechercher : retrouver les acteurs d’un territoire ;
  • En live : actualité localisée ;
  • Agenda : calendrier des actions locales ;
  • Place de marché : ventes de biens et de services ;
  • Entraide : citoyens et organisations peuvent déclarer les ressources (humaines ou matérielles), besoins, services et compétences qu’ils mettent au service de la communauté

Fonctionnalités

  • cartographie interne : tous les éléments étant géolocalisés on peut afficher une cartographie interactive des données de la page affichée (résultat de recherche, agenda d’une ville, liste de projets d’une organisation…) ;
  • cags : permet de classer les éléments par thème ;
  • s’abonner : pour retrouver l’actualité de n’importe quel élément dans l’accueil ;
  • invitation : pour ajouter des membres sur un élément, possibilité d’inviter par courriel et de créer des rôles (ex : organisateur, partenaires…) ;
  • publier : pour afficher un message sur le journal d’un élément, possibilité de choisir l’audience de la publication ;
  • point d’intérêt : géolocaliser de petits éléments (composts, œuvres…) ;
  • gestionnaire de fichiers et d’URL : pour agréger de la connaissance ou partager une liste de liens ;
  • internationalisation : pour changer de pays (langue de l’interface et lieux proposés) ;
  • espaces commentaires ;
  • exporter : récupérer son profil en JSON.

État des lieux

Fréquentation

Actuellement il existe trois autres instances basées sur le logiciel utilisé par communecter.org, qui reste la plus utilisée aujourd’hui :

Quelques chiffres de l’instance principale (communecter.org) à la date du 16 mars 2018 :

  • 6 727 individus inscrits ;
  • 3 176 associations ;
  • 2 972 entreprises ;
  • 1 843 évènements ;
  • 1 495 groupes ;
  • 555 projets ;
  • 536 services publics ;
  • 323 points d’intérêts.

Partenariats

Nous recevons régulièrement des courriels de porteur·euse·s de projets souhaitant faire sensiblement la même chose que Communecter, mais sur un territoire ou une thématique précise. Communecter permettant de s’adapter facilement à ce genre de situation. Il arrive que ces personnes rejoignent l’équipe de développeurs. C’est le cas de :

Le fait de pouvoir générer des cartes affichant des données présentes dans Communecter (network) est très apprécié. Nous avons été agréablement surpris de ce succès, ce qui nous a d’ailleurs poussé à l’améliorer (personnalisation, intégration par <iframe/>). Quelques exemples de cartographie misent en place :

Nous essayons de nous rapprocher des collectivités pour qu’elles libèrent leurs bases de données relatives aux associations, mais le fonctionnement bureaucratique de ces administrations ralentit le processus.

Nouveautés de la version 2.7 (Nautilus)

En plus de la correction de bogues voici les nouveautés côté utilisateur :

  • module Entraide ;
  • moteur de recherche unifié : trouvez les organisations, évènements et petites annonces via le même champ de recherche ;
  • vue en graphes : naviguez dans votre écosystème de manière interactive ;
  • traduction allemande ;
  • espace coopératif : un petit raccourci vous permet d’accéder aux votes et actions en cours vous concernant.

Sous le capot :

  • nettoyage du code ;
  • modularisation des éléments : une instance peut maintenant désactiver des modules.

Perspectives pour 2018

Financement du projet

Pour rémunérer les quatre développeurs principaux nous avons plusieurs sources de revenus : services en logiciel libre, appel à projets, financements publics, etc. (Cf. notre modèle économique).

Notre situation économique étant précaire, nous allons continuer à expérimenter en lançant une campagne de dons récurrents : 1 € pour un réseau social libre. Fort de notre communauté, nous misons beaucoup sur ce moyen de gagner notre indépendance.

Améliorations techniques

Contrairement à l’argent, les idées ne manquent pas :

  • one page : permettra à n’importe quel utilisateur de générer facilement un site personnalisé exploitant les informations présentes sur Communecter.org ;
  • création de cartes via un simple formulaire ;
  • interopérabilité : Communecter affichera des données publiques (Wikipédia, pôle emploi, data.gouv…) ;
  • CoPi : instance de Communecter installée sur un Raspberry Pi ;
  • CoMobi : application mobile (actuellement en version alpha).

La one page et la création de cartes par formulaire sont bien avancées. Pour le reste, nous préférons ralentir l’intégration de nouveautés pour prendre le temps d’optimiser l’existant, notamment les temps de chargement.

Conclusion

Ce commun bénéficie d’une communauté très active sur laquelle nous pouvons compter. L’enjeu pour 2018 sera d’augmenter notre rayon d’action pour, enfin, atteindre le grand public.

Tous les coups de main sont les bienvenus. Le chat des communs est le lieu où nous pouvons répondre à vos questions, nous serions ravis de vous y retrouver.

  • # hum

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-0).

    Je ne connaissais pas, il a l'air très intéressant ce projet !

  • # ADULLACT

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

    Est-ce que ce projet pourrait rentrer dans l'ADULLACT ?

    Si oui, sa pérennité s'en trouverait consolidée, sa diffusion améliorée et des contributions viendraient s'y ajouter.

    C'est à mon avis une option à envisager très sérieusement.

    • [^] # Re: ADULLACT

      Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

      Bonjour
      on etait en contact avec eux l'an dernier
      ils nous ont proposé de rejoindre leur forge et de l'hebergement
      mais faute de temps de notre et de leur coté ca n'est pas encore fait
      mais c'est bien entendu l'objectif du projet, mais on a encore un manque de sysadmin.
      Ce serait effectivement genial d'y arriver , bonne idée !!

  • # Agenda du libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    ça me fait penser à l'agenda du libre réuni avec les parrains linux… en mieux!

    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Dépôts touffus...

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    C'est un brin le bazar dans les dépôts avec plusieurs projets qui ont l'air d'être la même chose, des branches par dizaines, très peu de releases.
    Il y a un projet de base pour essayer de monter une instance de la chose quelque part ?
    Je suppose que c'est faisable parce qu'il y a trois instances différentes, comme indiqué dans la dépêche.
    Mais il y a toutes les données du site communecter dans les dépôts, alors difficile de savoir s'il y a un projet de base avec des réalisations à côté, ou si c'est un peu tout mélangé.

    Yth.

    • [^] # Re: Dépôts touffus...

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      c'est un bazar bien structuré quand on sait comment le regarder, c'est pas tout à fait la cathédrale car on se permet encore d’être en expérimentation permanente :)
      Pour s'approprier ce projet qui a beaucoup de facette, je t'invite à découvrir le wiki.communecter.org
      c'est un projet modularisé dont la base est le repo pixelhumain qui appel alors tout une serie de module dont les 2 principaux sont CTK: citiozenToolKit et co2. ceux ci sont en PHP avec une MongoDB avec un front riche en javascript.
      Le stack de l'application mobile est en meteor, mongodb Cordova, il est contenu dans un seul repo nommé comobi.
      On est actuellement entrain de tout découper et réduire en petits modules autonome ou intégrable ce qui facilitera l'appropriation, l'intégration dans d'autre système et la contribution potentielle.
      L'equipe de CO reste disponible pour tout ceux qui souhaiteraient utiliser communecter comme terrain d'apprentissage du développement web/mobile ou comme environnement d'expérimentation d'outils divers territoriaux (moteur de recherche local, réseau sociétal libre, interopérabilité et bien d'autre…)

      • [^] # Re: Dépôts touffus...

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        c'est un bazar bien structuré quand on sait comment le regarder

        Je n'en doute pas :)
        C'est bien pour ça que je pose des questions…
        Je n'avais pas encore téléchargé le dépôt pixelhumain.

        Mon objectif pourrait être de mettre en place une instance locale, territoriale, pour de la communication associative et publique.
        Et votre projet a l'air de totalement coller à la fois avec ce que je veux faire et la philosophie avec laquelle je veux le faire.

        Reste à savoir le temps nécessaire à prendre la chose en main, et à développer les éventuels modules dont je pourrais avoir besoin.
        J'ai - entre autre - un problème de réservation de salles entre assoces, un planning de quand elles sont utilisées, quand elles sont libres, comment les réserver, et communiquer par la même occasion sur les évènements qui s'y déroulent !

        Merci de tes informations, je regarde ça, et si j'ai plus de questions, je vous contacterai par les canaux normaux :)

        Yth.

        • [^] # Re: Dépôts touffus...

          Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

          salut Yth
          tu as du te créer un compte j'imagine sur communecter.org
          donc à présent tu vas pouvoir rejoindre le chat des dev open ici
          https://chat.communecter.org/channel/codev_open
          on pourra t'aider mais si tu veux qu'on en discute , ça peut aussi faire gagner du temps à tous le monde.
          il y a des avantages à créer des instances et des désavantages
          on a aussi des solutions pour contribuer au commun dans sa globalité et des module pour afficher seulement certaines donnée en marque blanche etc
          enfin les options sont nombreuses

          concernant le module de réservation et mutualisation de salle
          ca n'existe pas mais par contre c'est pas très compliqué et peut être fait en moins d'une semaine en mélangeant deux éléments existants : POI (point d’intérêt de type salle ) et Event.
          c'est d'ailleurs une très bonne idée pour un territoire.
          je peux t'aider si ça te dis vraiment de développer ca.
          bien à toi

          • [^] # Re: Dépôts touffus...

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            Oui, je suis inscrit sur communecter.org, j'ai exploré un petit peu.
            Je commence à mieux comprendre le projet, logique.

            Et je me pose la question de savoir si la gestion de lieux communs entre associations d'une communauté de communes rurales colle avec un outil centralisé.
            C'est très facile de trouver des choses qui se passent dans les grandes villes proches, mais plus difficile de trouver dans les zones rurales, parce que les filtres se font par commune ou département. La commune n'a pas beaucoup de sens si elle n'inclus pas les communes alentours, le département est vampirisé par les grosses agglomérations.
            Alors certes, les utilisateurs et activités sont forcément plus nombreux dans les grandes villes, mais avec la limite d'affichage à 30 résultats sur la carte, impossible de trouver facilement s'il se passe des choses entre les grandes villes. Et c'est pire si on est à cheval sur deux départements, il faut faire deux recherches, regarder les résultats pour trouver ce qui est entre les pôles.
            Et même dans les grandes villes, s'il se passe des choses en banlieue c'est difficile à trouver.

            Comment intégrer ça de façon pratique dans la vie d'une commune loin de ces grandes villes, pour réussir à faire collaborer les différentes associations, la mairie etc, pour organiser les lieux et espaces communaux, la communication, les évènements etc. ?
            Et réussir à le faire en collaboration aussi avec les habitants des communes alentours ?

            C'est pour ça que j'imaginais une instance locale, parce que seuls les acteurs locaux sont dessus, le territoire est réduit dans l'espace, mais inclus toutes les micro-communes qui veulent participer, et on trouve forcément les informations utiles, même en regardant tout.

            Est-ce que ce sont des questions qui se sont déjà posées ?
            Et ton avis ou à l'équipe, là-dessus ?

            Yth.

            • [^] # Re: Dépôts touffus...

              Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

              Je commence à mieux comprendre le projet, logique.

              Améliorer la compréhension du projet est quelque chose sur lequel nous travaillons. C'était en partie l'objectif de cet article et de ceux que nous postons sur notre blog. Nous préparons également quelques vidéos là dessus.
              Si tu peux nous donner ta vision de l'outil avec tes mots ce serait top, certaines formulations fonctionnent mieux que d'autre.

              Et je me pose la question de savoir si la gestion de lieux communs entre associations d'une communauté de communes rurales colle avec un outil centralisé.

              Nous avons la volonté de pouvoir créer un réseau fédéré type PeerTube. Un début de réflexion a été mené lors des biennales de Saint-Étienne dédiées aux tiers-lieux. Tibor a imaginé des instances tournant sur Raspberry Pi qui seraient interconnectées, mais ce n'est pas du tout mûr.

              C'est pour ça que j'imaginais une instance locale, parce que seuls les acteurs locaux sont dessus, le territoire est réduit dans l'espace, mais inclus toutes les micro-communes qui veulent participer, et on trouve forcément les informations utiles, même en regardant tout.
              Est-ce que ce sont des questions qui se sont déjà posées ?

              La question des limites géographiques est justement une discussion qui revient en force dans la communauté. On a un cas pratique avec le pays basque.

              Raphaël t'en parlera sûrement mieux que moi car il implémenté la notion de zone qui regroupe actuellement les communes, département, région et pays. Cette formalisation était indispensable pour l'internationnalisation de la plateforme, car certains pays ont des limites administratives internes différentes de la France (ex : le Japon).

              Il est prévu qu'on intégre les quartiers et peut-être les pays mais on fait avec les moyens qu'on a :p… Et pourquoi ne donnerions pas la possibilité à un groupe de citoyen de déclarer une commune autogérée ?

              Bref, c'est passsionnant :)

              • [^] # Re: Dépôts touffus...

                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                Désolé pour le temps de réponse, j'étais en vacances, et après le boulot m'a rattrapé :)

                Le sujet m'intéresse toujours…

                Là je vois l'outil comme un moyen de gérer des communautés locales existantes. Un appuis informatique pour simplifier à la fois l'accès à l'information et aussi la communication pour des groupes d'associations, commerçants, entreprises, à un niveau local.

                Ce que j'ai vu dans le projet en lisant cette dépêche et en allant sur les sites, c'est la possibilité d'essayer de répertorier les activités dans mon coin, pour présenter facilement un peu tout ce qui existe, la fois en artisans, commerces, entreprises, associations, évènements, etc.

                Et bien sûr, point le plus important, sans passer par des bousins atroces, inutilisables, et "monnaiecratiques" à la facebook ou google (ie des trucs où tu es plus visible si tu payes).

                Nous avons la volonté de pouvoir créer un réseau fédéré type PeerTube.

                Ça, ça m'intéresse !
                En fait j'espérais un truc du genre, d'où mon intérêt pour monter une instance locale.
                Dans mon idée, j'installais un communecter dans mon coin, j'invitais tout le monde à le paramétrer (artisans, assoces, etc, qui veut, en poussant les gens pour faire effet boule de neige). Et si par la magie des systèmes décentralisés, on peut rechercher plus loin, et par exemple basculer sur un autre communecter de la grosse-ville d'à côté en suivant le résultat d'une recherche élargie, c'est le top du top !

                Pourquoi ?
                Ben ça donne plus l'impression d'avoir notre outil local, on se sent plus crédible pour en faire la promotion.
                Et puis les gens aiment bien les initiatives locales, qui ne vont pas inclure le monde entier, ça leur permet d'avoir une vision plus exhaustive de ce qui les intéresse autour d'eux. Dans les outils google on sent qu'on n'est rien, paumé au milieu de tout, et on accepte les informations parcellaires, incomplètes, pas à jour, voire fausse, parce que… bah c'est comme ça, c'est tout.
                Il y a aussi la pérennité : la seule condition de survie de l'outil, c'est qu'il soit utilisé, s'il est utilisé, il y aura toujours quelqu'un pour reprendre la main dessus, projet porté par une assoce déjà active par ailleurs, il « suffit » de trouver un nouveau bénévole pour administrer le truc, et même en campagne, avec des petits villages, ça se trouve assez facilement si on y trouve un intérêt.

                Pour répondre à Oceatoon aussi, je vois comment on peut se créer son propre territoire, mais le problème immédiat que je vois, c'est qu'on ne peut pas demander à chacun de faire ce paramétrage.
                Une instance locale, ou un paramétrage local (avec sous-URL spécifique ?) qui aurait directement un paramétrage localisé sur plusieurs communes, c'est un bon moyen de communiquer localement, et les gens qui débarquent dedans voient directement ce qui les intéresse eux.
                Si en plus ils se rendent compte qu'ils peuvent chercher plus loin et trouver des choses, c'est le top :)
                Alors soit en paramétrage spécifique d'une instance centrale (mais je ne suis pas fan des solutions centralisées) soit un réseau d'instances capables de « passer » de l'une à l'autre en suivant des recherches.

                J'ai conscience que ça reste assez flou, et je vois déjà pas mal de problèmes techniques pas simples à résoudre, mais j'aime l'idée :)
                Peut-être une base commune, répliquée, avec les éléments cherchables, un minimum d'info (juste le nom, et une catégorie, par exemple) et l'instance sur laquelle se trouvent les infos, et la recherche permet de faire une requête sur l'instance d'à côté pour avoir des infos détaillées, avec un cache local pour ne pas refaire plein de fois la même requête d'instance à instance.

                Bref, j'ai l'impression que des choses existent et vont dans la direction qui m'intéresse, reste à voir ce qu'il manque, si je peux aider un peu aussi, et réussir à construire quelque chose dans mon coin :)

                Yth.

                • [^] # Re: Dépôts touffus...

                  Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

                  Dans mon idée, j'installais un communecter dans mon coin, j'invitais tout le monde à le paramétrer (artisans, assoces, etc, qui veut, en poussant les gens pour faire effet boule de neige). Et si par la magie des systèmes décentralisés, on peut rechercher plus loin, et par exemple basculer sur un autre communecter de la grosse-ville d'à côté en suivant le résultat d'une recherche élargie, c'est le top du top !

                  Personnellement ce qu'on évoque est quelque chose qui me donne très très envie comme beaucoup de pixels humain (contributeur·ices au projet).

                  ça donne plus l'impression d'avoir notre outil local, on se sent plus crédible pour en faire la promotion.

                  Nous travaillons justement sur un kit de communication personnalisable que n'importe qui peut utiliser localement. J'invite tous ceux et celles souhaitant être partie prenante de la création de ce kit à participer au chat de discussions. Nous développons aussi un pôle Média citoyen pour que l'information se diffuse sur d'autres supports (radio, journal papier, …).

                  la seule condition de survie de l'outil, c'est qu'il soit utilisé

                  Notre stratégie est de trouver une communauté locale souhaitant se lancer dans cette aventure de diffusion locale d'information, d'échanges de services, etc… Même si c'est une petite communauté de quelques personnes nous sommes prêts à filer un coup de main pour créer une dynamique sur leur territoire.

                  Malheureusement nous manquons de ressources (humaines et financières) pour entreprendre ces chantiers comme nous le voudrions. Ça fait 5 ans qu'on se bat pour que le projet grossisse et ça continuera car nous croyons trop en ce projet pour le laisser tomber !

            • [^] # Re: Dépôts touffus...

              Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

              Salut Yth
              pour compléter la réponse de Tom
              interessant ton point de vue , j'aime bcp ta vision pour le rural et l'impacte de la proximité sur l'information de ces zones , merci
              Du coup je dirais que c'est une des fonctionnalités forte de communecter
              car tu peux choisir les scopes ou communes que tu veux surveiller ou entre lesquels tu aimerais voir plus de lien créer
              tu peux en mettre autant que tu veux donc en quelque sorte , tu peux dejà créer ton propre territoire.

              voici aussi quelques nouveautés qui pourront t'intéresser en 2018
              1 - L'élément LIEU : qui a était codé mais on l'a pas encore pushé en PROD , pour l'aamener jusqu'au bout du concept , il est décrit ici : https://wiki.communecter.org/fr/le-type-lieu.html
              2 - tu peux construire tes propre cartes avec tes propres critères configurables , tu peux faire focus soit sur un territoire soit sur des thématiques , https://wiki.communecter.org/fr/network---cr%C3%A9er-une-carte.html , ca donne des trucs comme ca pour la bretagne : https://www.communecter.org/?network=BretagneTelecom
              3 - on est entrain de tout modulariser, pour pouvoir avoir cette faciliter de configuration d'instance mais avec tout les outils existant dans CO et tu pourras alors avoir tes propres critères, choisir ton territoire et choisir tes applications

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.