Des nouvelles de Ryzom !

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
37
20
mar.
2011
Jeu

Preuve que le jeu bénéficie toujours de l'attention de ses propriétaires, Ryzom continue d'évoluer !

Plus ancien que certains concurrents propriétaires comme WoW (sortie en 2004 contre 2005), il était à l'origine développé par une entreprise française (feu Nevrax), avant de connaître quelques difficultés et de changer plusieurs fois de mains. Si son moteur NeL est sous licence libre depuis le début, Ryzom n'est devenu entièrement libre qu'en mai 2010, après une OPA ratée de la communauté OpenSource.

Depuis, un site dédié à l'initiative s'est mis en place et le mouvement demeure très actif : les personnes présentes sur le salon #ryzom sur Freenode sont très disponibles et, niveau feuille de route, la version 0.8.0 vient juste d'être bouclée.

Le jeu en lui même a connu récemment quelques évolutions majeures (accompagnées d'un nouveau patch) :

  • un nouveau Maraudeur, "Pei-Ruz le Putréfié", à affronter en équipe. La soirée de présentation avait déplacé des foules !

  • l'événement "les Larmes de l'Empereur", étalé sur plusieurs semaines, vient diversifier et alimenter le Jeu de Rôle. Il s'agit ici d'une série de péripéties qui viennent à la fois alimenter le PvP et le Jeu de Rôle.

  • la période d'essai, qui a connu une profonde évolution : on passe de 21 jours à une période illimitée (avec toutefois un seuil à 125 (sur 250) dans l'apprentissage des compétences). Il est par ailleurs précisé que Ryzom ne peut vivre et ne vit que grâce [aux] abonnements payants.

En bref, même si sa population a décru, Ryzom continue d'évoluer et draine encore des joueurs. Il constitue donc un logiciel de plus qui a réussi sa reconversion en OpenSource.

  • # Bonne nouvelle

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai joué quelques dizaines d'heures à Ryzom cet été, dans le cadre du concours pour débutants. J'ai trouvé ça sympa, même si c'est vrai que ça manque un peu de joueurs. La douche froide quand on passe de l'île des débutants où on est très fort (mais quand même pas au point d'attaquer tous les bandits du fond tout seul..) au continent est excitante et laisse à penser qu'il reste beaucoup de choses à explorer. J'ai trouvé qu'il était par contre plus difficile de progresser en faisant des missions sur le continent (celles qui sont "scénarisées" progressent très vite en difficulté, et les autres sont un peu répétitives), mais je trouve toujours ça sympa de devoir prendre ses jambes à son cou quand on rencontre un monstre "grosses étoiles rouges".

    Je n'ai pas du tout assez de temps pour jouer vraiment à un MMORPG (et j'ai donc arrêté, après m'être quand même abonné pour un mois, parce que bon payer tous les mois pour jouer une heure ou deux... le nouveau mode illimité pourrait changer ça), mais j'ai trouvé l'expérience bien sympa et j'espère que ce jeu va survivre, et surtout évoluer grâce au libre.

  • # Version Gnu/Linux native

    Posté par . Évalué à 8.

    Il y a aussi un client Gnu/Linux natif qui marche très bien (chez moi...). Plus aucun crashs, de légers freezes rarement quand on change l'angle de la caméra. Bref, du bonheur pour un jeu qui se joue sur plusieurs heures d'affilées.

    Seule différence notable avec la version windows: le système de mises à jour qui se fait pour le moment pas un petit script (un banal rsync). N'oubliez pas de lancer avant de jouer la première fois, ça peut résoudre des petits problèmes. Pour les soucis techniques, il existe un canal dans le jeu dédié à linux, pour y accéder tapez :

    /channel linux

    À noter aussi que l'équipe d'animation fait des gros efforts pour aller dans le sens "power to the player", même s'il y a encore du chemin...

    Le niveau 125 permet d'explorer une grosse moitié du monde sans gros efforts ; celui-ci est en effet divisé en zones par paliers de 50 niveaux : les zones dites 50 pour les débutants, puis les zones dites 100, 150, 200 et enfin les zones 250. Au niveau 125 on peut aller tout seul et sans trop de craintes jusque dans les zones dites 150. On peut aussi aller dans les zones plus haut niveau, mais c'est d'autant plus risqué. Le nouveau joueur trouve généralement rapidement de l'aide que ce soit pour se déplacer ou en fournitures diverses.

    • [^] # Re: Version Gnu/Linux native

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et sinon tu n'as pas un lien pour cette version ? sur le site web je ne vois pas de lien pour linux.

      • [^] # Re: Version Gnu/Linux native

        Posté par . Évalué à 4.

        Pas évidente à trouver, il est vrai:

        http://dev.ryzom.com/wiki/ryzom/OfficialRyzomClientLinux

        Personellement, j'ai noté une nette baisse de performance par rapport à la version windows, probablement due aux drivers (proprios ATI). YMMV.

        • [^] # Re: Version Gnu/Linux native

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai joué avec le client Linux (évidemment, sinon je n'aurais pas joué) et je n'ai pas eu de problèmes. Les réglages graphiques n'étaient pas à fond, mais en même temps avec une carte graphique Intel intégrée... Il y avait un bug assez fun qui est que la surface de l'eau n'était pas rendue, mais je pense que c'était un problème de driver, et je n'ai eu aucun autre soucis.

          Bref, utilisateur satisfait pour ma part.

  • # Parce qu'il fallait la faire...

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est le Ryzom of the night ?

  • # Graphisme

    Posté par . Évalué à -2.

    Le truc qui me gène avec Ryzom c'est les graphisme. Bon, je sais, le gameplay et tout sa, mais lorsque j'ai un Vindictus au gameplay au poil et au graphisme parfait qui m'attend sous mon Windows, pourquoi jouer a Ryzom ?

    Mais je suis optimiste: sa ne serait pas la première fois qu'un jeu au graphisme pourave retrouve un seconde jeunesse grâce au passage a l'open-source.

    • [^] # Re: Graphisme

      Posté par . Évalué à -1.

      <commentaire de vieux con aigri>

      Je suis d'accord avec vous, les graphismes sont une des faiblesses du soft. La "concurrence" propose bien mieux (Vindictus) ou plus stylisé (Champion Online).

      </commentaire de vieux con aigri>

      De plus, quand je l'avais testé, le saut n'était pas possible, et j'ai trouvé cela moyen pour la "liberté d'action". C'est assez lourd d'être bloqué par une pauvre barrière de 50 centimètres et d'être obligé de la contourner... Ça a peut-être été ajouté depuis.

    • [^] # Re: Graphisme

      Posté par . Évalué à 1.

      Wouaw, on n'aime pas les graphisme a ce point ici ?

  • # Game ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Rien à voir avec le contenu de la dépêche, mais je suis étonné de voir « game » au lieu de « jeu » sur un site qui a justement l'habitude de traduire la plupart des termes en français. Là je ne vois pas l'intérêt du terme anglais, il y a une raison particulière pour l'utiliser ?

    • [^] # Re: Game ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ben oui hein... "Gamer", ça fait ... pro(fessionnel)... Joueur, ça fait... hum ... gl(an)deur... Et quand on a la folie des glandeurs, on préfère surement Gamer :)

      Ceci-dit, jeu et joueur en lieu et place de game, gamer, ça me va bien mieux aussi :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.