Entretien avec Emmanuel Seyman (Parinux)

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
4
1
mai
2009
Lug
En janvier dernier lors de l'assemblée générale de Parinux, Thomas Séchet a remplacé Emmanuel Seyman à la présidence du LUG parisien. L'occasion donc de leur poser des questions sur ce passage de témoin. Nous avons pu les rencontrer lors du salon Solution Linux. Cependant, il n'a pas été possible de faire l'entretien à trois. Voici donc tout d'abord celui avec Emmanuel sur sa présidence passée et sur l'organisation d'un événement tel que le village de Solution Linux.

NdM : Sachez que vous pouvez utiliser le système de proposition d'entretien pour en suggérer. Sur Parinux

DLFP : Quel a été l'élément moteur pour devenir Président du LUG ?
Emmanuel Seyman : Le départ du précédent :-)
En milieu d'année, mon prédécesseur nous a annoncé son départ pour un autre pays et qu'il faudrait donc lui trouver un remplaçant. Aucun membre du CA n'avait spécialement envie du poste et, à quelques jours de l'AG, j'ai cédé et annoncé ma candidature.

DLFP : Quitter la présidence et le CA était-ce une volonté de renouveler la direction de l'association ou une décision plus personnelle (déménagement hors Paris/RP, heureux événement, chronophage, etc.) ?
Emmanuel Seyman : Il y a plusieurs raisons quant à ma décision.
La première, c'est que j'ai toujours vu la présidence de Parinux comme une fonction que j'occuperais provisoirement. Quand j'ai commencé mon premier mandat, j'avais un certain nombre de projets dans lesquels je comptais m'investir et je les ai mis au placard en me disant que ça pouvait attendre un an. Trois ans plus tard, les idées en question étaient toujours au placard, rejoints par d'autres projets que j'ai eus entretemps.
D'autres facteurs étaient la volonté de me libérer des tâches administratives de la fonction, consacrer plus de temps aux évènements qu'organise Parinux et pouvoir à nouveau contribuer aux Logiciels Libres (je suis contributeur Bugzilla à mes moments perdus).

DLFP : Combien de temps passais-tu pour Parinux ?
Emmanuel Seyman : On est dans l'événementiel et ça varie donc fortement d'un jour à l'autre. Ça nous est arrivé de faire quatre install partys en autant de weekends tandis que les mois de juillet et août sont très calmes. J'ai envie de dire deux heures par jour en moyenne. Tout ce qui était présidence de Parinux se faisait entre minuit et 2H.

DLFP : As-tu d'autres projets dans le futur dans lesquels tu souhaites t'impliquer (ou t'impliques déjà) ?
Emmanuel Seyman : Je suis, depuis un mois, packager pour la distribution Fedora et j'ai la ferme intention de reprendre un site web dédié à Mutt, le logiciel de courrier électronique. Comme dit plus haut, ce ne sont pas les projets qui manquent. :-)

Sur Solution Linux

DLFP : Quel a été ton meilleur souvenir de Solution Linux ? et le pire moment pour lequel tu aurais souhaité être dans un trou de souris ?
Emmanuel Seyman : Je n'ai pas souvenir d'un meilleur souvenir précis. D'une manière générale, je n'ai pas spécialement le temps, sur le salon, de ressentir quoi que ce soit. Je suis toujours content quand le salon se termine et que tout le monde repart content.

Le seul mauvais moment que ça m'a causé, c'est une période pendant laquelle une grosse discussion HS avait éclaté sur la liste de diffusion juste avant SL2008. Un certain nombre de gens ont arrêté de lire la liste parce que le rapport signal/bruit était devenu d'une faiblesse insupportable. Résultat, une partie des stands n'était pas au courant des consignes sur l'utilisation du réseau et ça a été le cirque pendant une bonne partie du salon. Heureusement, cette année, aucun troll n'a été lancé.

DLFP : Restes-tu impliqué sur Solution Linux (aujourd'hui et demain) ?
Emmanuel Seyman : Tous les ans, au lendemain de SL, je me dis que je vais m'arrêter là et laisser quelqu'un d'autre gérer ce cirque et pourtant, je suis toujours là.

Ceci dit, l'organisation du Village des Associations est quelque chose de collectif. On dépend énormément sur TuxFamily pour la gestion du réseau, Mozilla Europe a payé la connexion internet de cette année, Paul Marques Mota de Parinux m'a secondé quand j'étais ailleurs ou quand j'avais plusieurs choses à faire simultanément. On a fait le choix de mettre une personne en avant pour que les gens n'ait qu'un interlocuteur mais que cette personne soit moi ou quelqu'un d'autre, ça ne changera pas forcément grand chose à la qualité du travail accompli.

DLFP : Merci Emmanuel, surtout pour tout le temps que tu consacres à la communauté.
  • # SL

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    mais euh à qui on va s'adresser maintenant pour Solutions Linux ? Ça va de pair d'être préz de Parinux et d'avoir sur le dos tous les exposants ou on peut encore faire appel à toi (l'habitude toussa... Manu !).

    Bon en tout cas, tu as de beaux projets libres en tête, bon courage ;-)
  • # Vive Emmanuel !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'aurais bien hurlé "Emmanuel Seyman président", mais ça aurait été malvenu car à contre-temps. :-)

    Merci (encore) pour l'organisation de Solutions Linux (et le reste) toutes ces années !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.