Commercial ERP OpenConcerto 1.1 disponible

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
24
16
oct.
2011
Commercial

La version 1.1 du logiciel OpenConcerto vient de sortir. OpenConcerto est un logiciel complet de gestion d’entreprise incluant : gestion commerciale, comptabilité et paye.

Il dispose également d’une interface pour les points de vente (caisse) que nous n’avions pas eu le temps d’inclure dans la version 1.0.

OpenConcerto est disponible pour Linux, Mac OS X et Windows.

Le logiciel, sous licence GPL, est téléchargeable dès maintenant en version 1.1 sur toutes les plates‐formes prises en charge en versions monoposte et multiposte.

À la différence des solutions habituelles du secteur que l’on peut trouver dans les logiciels libres, OpenConcerto n’est pas une application Web, mais une application riche. Avec l’ajout de modules spécifiques, OpenConcerto constitue un PGI (ERP) véloce et adaptable. Il est actuellement utilisé en production dans des sociétés avec plus de 100 utilisateurs simultanés.

Cette application écrite en Java repose sur des bases de données libres, dont MySQL, PostgreSQL et H2.

OpenConcerto est un progiciel de gestion intégré (PGI, ERP en anglais) qui se verra enrichi rapidement par de nouveaux modules.
Au niveau des fonctionnalités, vous trouverez les grands classiques des produits « en boîte », mais également les éléments d’un PGI complet, comme la gestion multi‐société, multi‐poste, multi‐utilisateur ou encore la traçabilité.

Devis, factures, avoirs, commandes, règlements et bons de livraison, tout y est. Le logiciel permet de gérer facilement clients, fournisseurs, achats, ventes, articles et stocks. La gestion commerciale est directement liée à la comptabilité (norme française) ce qui évite les doubles saisies.

L’accent est porté pour l’instant sur le retour utilisateur, afin de pouvoir fournir une base la plus complète possible. Le logiciel s’adresse à un public large :

  • l’auto‐entrepreneur, qui y trouvera de quoi réaliser devis, factures, paye et comptabilité ;
  • la petite entreprise, qui y verra une solution multiposte complète ;
  • la moyenne entreprise qui, économisant un coût de licence, pourra investir dans la création de modules spécifiques à son activité.

La version 1.1 marque le début de la sortie des différents modules.

Outre la résolution attendue des bogues de la version 1.0, OpenConcerto 1.1 apporte :

  • une nouvelle interface de saisie des articles ;
  • l’intégration des tarifs et dates de validité ;
  • le support de la norme jPOS ;
  • l’interface de configuration ;
  • le support de KDE (GNU/Linux) ;
  • le support de PostgreSQL 9 ;
  • le support de Java 7 ;
  • l’amélioration des performances et l’inclusion des informations de débogage.

Nous profitons de cette dépêche pour vous annoncer notre présence ce 28 octobre à la journée du logiciel libre, à l’espace Moselle numérique de Metz.

  • # Récurrents / abonnements

    Posté par . Évalué à  1 .

    Merci pour l'information, celui-ci semble intéressant et complet toutefois est-ce que le logiciel permet la gestion de récurrents (= abonnements), de sortir un chiffre d'affaire et les bénéfices par commerciaux ?

    • [^] # Re: Récurrents / abonnements

      Posté par . Évalué à  3 .

      La gestion des affaires récurrentes est à envisager sous forme de module. Pour ce qui est des statistiques par commerciaux, on a pas encore eu le temps de l'intégrer mais on l'a sous le coude.

  • # Comparaison

    Posté par . Évalué à  3 .

    Tout d'abord un grand merci pour ce logiciel, j'ai commencé à tester, c'est bien fait et semble assez ergonomique.
    Je suis utilisateur de Dolibarr à l'heure actuelle mais il me manque un élément essentiel dans Dolibarr, c'est la comptabilité. Je n'avais pas réussi à trouver un ERP simple (donc pas openERP :) ) qui puisse tout gérer du devis à la compta.
    OpenConcerto semble très prometteur et il est possible que je bascule à la fin de l'exercice.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.