Freeduc-école dans les bacs

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
15
mai
2005
Debian
Chauffez vos graveurs, la toute nouvelle version de Freeduc-cd spéciale école primaire est disponible depuis peu. Toujours sur le principe de Freeduc-cd, il s'agit d'un cédérom sans installation - base Knoppix - qui cette fois-ci permet de découvrir quelques quarante applications libres utilisables dans un contexte pédagogique en école primaire.

Sur le cédérom, les enseignants et les élèves ont à leur disposition des applications et outils pour les mathématiques, les sciences, la lecture, la technologie, le multimédia, l'Internet, la bureautique, la géographie, l'audio ainsi que des ludo-éducatifs. Cette version a été réalisée par OFSET, le CRDP d'Aquitaine et AbulEdu-Scideralle.
De plus, la National Taiwan University - NTU - a apporté un important soutien en mettant gracieusement à disposition un serveur et de la bande passante pour le développement collaboratif de cette version de Freeduc-cd et de celles à venir.

Outre le cédérom, une documentation d'accompagnement est disponible pour la prise en main du cd et des logiciels. Cette documentation est accessible sous une forme interactive intégrée au cédérom ou bien sous la forme d'un document pdf (environ 160 pages) à télécharger et imprimer.

Un pack d'installation est en finalisation par le CRDP d'Aquitaine, il facilitera l'installation de Freeduc-école sur les postes de travail. Déjà pour information, des Celeron 500Mhz avec 96 Mo de RAM font de parfaits postes de travail.

Bien sûr, le projet Freeduc-cd est en mouvement et toutes les aides sont les bienvenues. Suivre les suggestions sur la page du projet pour cela, ou me contacter directement !
  • # Détails sur l'installation?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Est-ce que ça veut dire que FREEDUC est devenu une distrib en plus d'un live CD ;-) ?

    Ce serait une bonne nouvelle pour les lecteurs de CD-ROM morts de travailler tous les jours sur un LIVE CD.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Détails sur l'installation?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Si mes renseignements sont bons, tu dois habiter à Auch et j'espère que tu auras vu :
      "Logiciels libres dans le Gers" : http://abul.org/article297.html(...)
      et l'agenda : http://conf.ll32.free.fr/agenda/(...)
      J'espère que nous pourrons nous y rencontrer.
    • [^] # Re: Détails sur l'installation?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Freeduc-collège-lycée est sur une base knoppix. Beaucoup d'applications ont été retirée, des applications pédagogiques ont été rajoutées.. Il n'a gardé que l'environnement de travail XFCE.
      Avantages :
      - ranger les applications par tiroirs (menus déroulants verticaux), un par matière (math, physique chimie, musique, histoire géo, langues,...)
      - légereté de l'interface graphique, qui rend le système opérationnel sur un pentium 200MHz avec 64 mo de Ram

      Surtout, pour répondre à ta question, comme c'est une knoppix, ont peut l'installer sur un disque dur comme n'importe qu'elle knoppix.
      Si je me souvient bien de la commande c'est
      knx-hdinstall,
      mais ça dépend de la version de knoppix, donc de freeduc. Il vaut mieux prévoir de lui réserver un disue dur entier, de taille minimale 2,2 Go.
      Il peut servir aussi en home persistant (mais ça use le lecteur de cédérom).
      J'ai des collègues qui intallent des freeduc sur des PC de leur lycée à la licence ouindauze incertaine.

      Autre avantage pour un réseau scolaire avec serveur solstice, abuledu, skolelinux, etc..., freeduc se connecte immédiatement sur le serveur DHCP, qu'il soit en cédérom vif ou sur disque dur.
      Il peut même lancer des terminaux X connectés sur un serveur abuledu, avec une commande du genre:
      :X -querry 192.168.0.1
      si je me souvient bien. Il ya ura bien quelqu'un pour completer.

      • [^] # Re: XDMCP

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        c'est X -query <ip>

        Sinon il y a plus simple : "X -broadcast" se débrouille pour chercher le serveur Xdmcp le plus proche ...
    • [^] # Re: Détails sur l'installation?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je ne suis pas sûr de ce que tu veux dire. Mais l'idée c'est que oui FREEDUC-CD s'installe. Le but du pack de post installation est de finaliser la procédure d'installation à l'aide du script knoppix-installer livré dans Knoppix. En effet j'ai remarqué que certains choses n'étaient pas réglées tip-top, par exemple après l'installation il n'y a pas de démarrage de display manager (kdm, xdm ou gdm).

      Le pack de post installation propose donc :

      1. de réglér ces petits problèmes
      2. d'installer de nouveaux logiciels à partir de l'internet (dans les 200Mo de logiciels et documents/ressources pour l'école).

      Si certains sont intéressés me contacter à cd40.tice [AT] ac-bordeaux.fr
  • # CDDP40

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Alors là je tombe de haut en lisant la page du CDDP40 !
    Ils ont l'air tout gentils tout plein, on aime le libre tout ça.

    En réalité c'est un peu autre chose : j'ai osé installer des logiciels libres sur un PC de l'école primaire (située dans les Landes hein) de ma mère (Mozilla Firefox + Thunderbird) et la conseillère pédagogique spécialisée Nouvelles Technologies l'a quasiment obligée à tout désinstaller lors de sa visite...

    Alors des discours comme ça c'est bien beau, mais faudrait peut être aller un peu plus loin, en les applicant sur le terrain !
    • [^] # Re: CDDP40

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      J'enseigne la physique dans le 64 qui est dans la même académie (Bordeaux) que les Landes. En fait à tous niveaux, école primaire, collège, lycée, je ressens des actions contradictoires fortes, qui vraissemblablement dépendent des personnes en charge de telle ou telle action.
      Il y a des responssables TIC violement opposés aux logiciels libres (pourquoi? Je ne sais pas. Peur?) mais dans l'ensemble les cddp et du cndp sont très favorables aux logiciels libres.
      Il faut savoir que le CNDP (Centre nationnal de documentation pédagogique) les CRDP (régionaux), et les CDDP (départementaux) sont des structures indépendantes des établissements scolaires et des inspections académiques départementales, qui gèrent la pédagogie des écoles primaires, ou du rectorat, qui gère celle des collèges et lycées.
      j'ai personnellement fait des actions d'initiations sur les logiciels libres à l'antenne de Bayonne du CDDP64, et si elle n'ont pas été reconduite c'est uniquement par manque de disponibilité personnelle.
      Le coordinateur de Freeduc est lui même salarié du CDDP des landes.
      Quand je présente Freeduc dans les collèges et lycées, celà donne une légitimité au projet. Il est fait par des enseignants titulaires du public dans le cadre d'un établissement public. À tort ou à raison, ça rassure beaucoup d'enseignants ou de responsables de CDI, qui sont trop souvent contactés pour des pubs pour des cédérom pédagogique chers.
      Peut être sans celà, auraient ils tendance à penser qu'un truc gratuit, c'est forcément un bricolage.
      L'impliquation du CDDP40 dans Freeduc, et du CDDP64 (et d'autres!) pour l'utilisation des logiciels libres sont donc à utiliser comme arguments.
      • [^] # Re: CDDP40

        Posté par . Évalué à 4.

        Dans l'académie de strasbourg, c'est tout à fait l'inverse qui se passe. Les TICE sont pro-logociels libres, ce qui offre beaucoup plus de facilités pour les mettre en place dans les établissements.
      • [^] # Re: CDDP40

        Posté par . Évalué à 7.

        Il y a des responsables TIC violemment opposés aux logiciels libres (pourquoi? Je ne sais pas. Peur?)
        Le problème avec les services techniques de l'état, c'est que les postes sont très mal payé. Donc, les gens les plus compétent sont très vite découragé par ces postes. Au final, il y a deux catégories, des incompétents incurable, planqué et majoritaire, et une poignée d'égaré compétent, déprimé du matin au soir par leur environnement de travail. Linux requiert des compétences, et une grande flexibilité d'apprentissage. Ce qui n'est pas compatible avec la grille de salaire des fonctionnaires. Les logiciels de Microsoft permettent de cacher ses incompétences pas Linux ... À force de réduire les coûts, on réduit l'action au minimale.
    • [^] # Re: CDDP40

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L'incompétence de la conseillère pédagogique me parait évidente !
      C'est le genre d'information qu'il faut faire (poliment) remonter à l'inspection académique par les LUGs de la région : http://euskalug.org(...) et http://abul.org(...) peuvent servir à cela.
      Je pense que des actions d'information des inspecteurs et conseillers pédagogiques font partie de nos priorités.

      NB: Ma femme a subi des conseillères pédagogiques stupides pas seulement en informatique ! Mais les instituteurs ne peuvent pas le dire car la crainte de sanctions est réelle.
      • [^] # Re: CDDP40

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Mon épouse (ancienne directrice d'école) vient de m'affirmer que la conseillère pédagogique a outrepassé son rôle. Elle n'a pas le droit d'imposer quoi que ce soit à une institutrice titulaire.
    • [^] # Re: CDDP40

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le responsable de l'ingénierie éducative du CDDP est à la disposition des enseignants pour des conseils en TICE et comme indiqué sur la page en question je peux être contacté à cd40.tice [AT] ac-bordeaux.fr par les enseignants du département.
  • # Les Landes aussi !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Dans l'article « Le grand Sud-Ouest se déchaîne ! » http://linuxfr.org/2005/05/12/18921.html(...) , j'avais mentionné tous les départements de l'Aquitaine sauf les Landes.
    Voila donc cet incroyable omission réparée.

    PS: Hilaire, quand tu m'as écris il y a quelques jours, tu aurais pu me glisser un mot de ton action ;-)
  • # Et l'égalité des chances alors ?

    Posté par . Évalué à 5.

    j'observe que les élèves des diffèrentes régions voire mème établissements, mème les classes me dit-on dans l'oreillette, ne sont pas égaux devant l'informatique.

    Certains pouvant bénéficier de logiciels chers, et d'autres devant se contenter de logiciels gratuits ; du point de vue des moyens il y a là une inégalité flagrante.

    Comment se fait-il que les enseignants ne se révoltent pas contre cette informatique à la tête du client de la part de potentats locaux ?
    C'est vraiment l'informatique à 2 vitesses institutionnalisée alors.

    Je ne comprends pas que certains aient des droits que d'autres n'ont pas ; par contre je comprends trés bien que certains poursuivent leur petits intérêts personnels en "cassant" l'industrie française du logiciel éducatif, pour se faire plaisir en "bricolant" dans leur coin.

    Amis de l'humour soviétique, bonjour.

    FREEDUC c'est TRES BIEN ; la version pour le primaire m'enchante.
    • [^] # Re: Et l'égalité des chances alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      par contre je comprends trés bien que certains poursuivent leur petits intérêts personnels en "cassant" l'industrie française du logiciel éducatif, pour se faire plaisir en "bricolant" dans leur coin.

      Que veux tu dire ?
      De quelle industrie du logiciel tu parles, de celle qui n'a toujours pas un seul logiciel qui fonctionne sous GNU/Linux ?.

      Heureusement qu'on attent plus après eux, avec Freeduc et tous les logiciels libres inclus dedans, on offre au écoles les outils d'ont elle ne pouvait même pas rêver il y a quelques années et pour un coût dérisoire.

      Certain pays ont su s'en emparer comme l'Espagne, le Brésil. Domage, j'ai l'impression que la France est à la traîne.
    • [^] # Re: Et l'égalité des chances alors ?

      Posté par . Évalué à 2.


      Comment se fait-il que les enseignants ne se révoltent pas contre cette informatique à la tête du client de la part de potentats locaux ?


      L'ensemble "les enseignants" est plutôt varié et très divers. Certains se révoltent déjà depuis longtemps et militent activement pour le libre.

      Pour la majorité, les besoins et les inégalités sont souvent énormes. La plupart sont terriblement éloignés de la problématique des licences logicielles. Ci-après quelques exemples pour essayer de re-situer "'l'enseignant" dans le monde du réel :
      - problèmes pour les élèves avec des handicaps et problèmes sévères non pris en charge (parfois subissant le refus de leurs parents) dyspraxie, enfants battus, victimes de pressions diverses (séparations, etc),
      - gestion des primo-arrivants (élèves étrangers ne parlant pas le français),
      - problématiques diverses liées à la pauvetré (enfants sans vêtements chauds, n'ayant pas de quoi se laver régulièrement, etc.)

      Je ne veux pas faire un inventaire de tous les problèmes quotidiens rencontrés et la plupart du temps gérés au mieux de nos moyens pour le moins inégaux selons les départements, communes, écoles etc.

      Néanmoins, on peut comprendre que l'informatique dans les écoles est plus souvent une source de problèmes de tous genres qu'un véritable outil. De mon point de vue il accroit souvent les inégalités déjà présentes par ailleurs... alors bon...

      Il y a des communes où les ronds points comptent plus que l'éducation des enfants et d'autres ou c'est l'inverse. Le "pouvoir" des enseignants est mineur d'autant plus que pas toujours électeurs/habitants des communes concernées. Les parents d'élèves sont les plus concernés et ont le plus de moyen de pression dans ce domaine. Ceci ne serait-ce que du fait de leur nombre.

      Mais eux aussi ont souvent leurs priorités et lorsqu'ils sont actifs au niveau de l'école, sont bien souvent concentrés sur d'autres problèmes...

      Bref on s'écarte du sujet, mais...

      Mes deux centimes d'euros.
  • # PPC...

    Posté par . Évalué à 4.

    Dommage que je ne puisse pas le tester, j'aurai bien voulu montrer ça à quelques IUFMiens, je suis sûr qu'il aurai eu du succès...


    Une version Linux/PPC est-elle envisageable ?
    • [^] # Re: PPC...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Théroquement possible, il suffit qu'un développeur sur PPC s'y colle ;-)

      Sinon j'ai entendu du dire que cela marche sans problème à l'aide des émulateurs d'architecture PC qui existe sour PPC.
  • # Quid si on a déja Linux?

    Posté par . Évalué à 7.

    Je trouve ce type d'offre formidable si l'on dispose de gens à "convertir" pour les faire passer du bon côté de la Force, mais qu'est-ce qui se passe si on arrive dans un endroit où tous les postes sont déja équipés de Linux? On écrase tout avec chaque nouvelle version du liveCD?

    Peut-être est-ce déja le cas, mais avec de telles distributions basées sur debian, pourquoi ne pas créer des méta-paquets, qui permettraient d'"installer" Freeduc sur un poste où une debian/knoppix/Ubuntu a déja été installée? apt-get install freeduc, et on pourrait se retrouver avec un bureau "Freeduc" à côté des traditionnels Gnome/KDE/WindowMaker... Soit on lance son bureau avec ses choix traditionnels, soit on lance le bureau freeduc (basé sur KDE, je pense?) avec le fond d'écran kivabien et les menus déroulants par matière... Bref, réduire l'offre OS + Logiciels éducatifs + bureau spécifique en retirant l'OS? L'avantage, c'est que ça permettrait d'avoir sur le même poste plusieurs mini-distributions en cohabitation, plutôt qu'un quintuple boot ou une tour de CD à côté...
    • [^] # Re: Quid si on a déja Linux?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Personnellement je considère que si GNU/Linux est déjà installé sur les postes de travail d'une école, il n'y a pas besoin de Freeduc-école que l'on installe.

      Ceci dit lors du travail pour freeduc-école nous avons fait des paquets Debian, ceux-ci peuvent bien sur être réutilisés, voir http://debian.ofset.org/dists.(...) Donc c'est un premier domaine où une coopération inter-projet est intéressante.

      Un autre domaine de coppération inter-projet est autour du projet documentaire Freeduc-doc (http://www.ofset.org/freeduc-doc).(...) La documentation produite peut être utilisée dans diverses distributions.

      Je peux être contacté à hilaire [AT] ofset.org.
  • # Le Québec prend le tournant du LIBRE

    Posté par . Évalué à 1.

    Le gouvernement du Québec se convertit au LL, la France attend quoi?

    Voir article : http://facil.qc.ca/carnet/(...)

    Site GQ : http://www.logiciel-libre.gouv.qc.ca/index.php?id=311(...)

    Tony Blair : http://www.algerie-dz.com/article2745.html(...)
    • [^] # Re: Le Québec prend le tournant du LIBRE

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je propose un QCM trollesque pour rire :

      [ ] Que le train passe

      [ ] Que les services de l'Education Nationale arrêtent de se tirer dessus

      [ ] Que l'hémoragie du gaspillage financier dans l'EN cesse

      [ ] Que les enseignants se mobilisent pour autre chose que leur condition personnelle

      [ ] Que le travail et investissement personnel des enseignants soient valorisés

      [ ] Que l'école soit privatisée


      C'est facile et complètement gratuit :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.