La correction grammaticale sous Linux x86 avec Antidote

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
13
sept.
2006
Commercial
Druide Informatique, entreprise québécoise éditrice du célèbre logiciel de correction grammaticale Antidote, vient d'annoncer à l'occasion de la fête de ses 10 ans et de la sortie de sa nouvelle version Antidote RX, la compatibilité de ce dernier avec Linux x86.
Suite à des demandes clientes de plus en plus importantes, en particulier, celle du Ministère des services gouvernementaux, à l'aide proposée par le Techno Centre Logiciels Libres (TC2L) et Novell, l'entreprise Druide a pris la décision de porter son application sous Linux.

L'application utilise la bibliothèque Qt et est compatible officiellement avec les distributions SuSE Linux Enterprise Desktop 10 (SLED 10) et Fedora Core 4 et 5. Il est toutefois à noter que le paquetage du logiciel est fournit aux formats rpm et deb et que ce dernier (deb) fonctionne très bien avec la distribution Ubuntu Linux 6.06. Antidote sous Linux peut actuellement fonctionner en mode autonome et aussi s'intégrer à OpenOffice.org 2. Pour Druide Informatique, le futur sera de devenir compatible avec le premier fureteur (Mozilla Firefox) et le premier client de messagerie (probablement Mozilla Thunderbird).

La recherche de solution de correction grammaticale fonctionnant avec les systèmes d'exploitation libres (tels que Linux) se fait ressentir depuis bien longtemps et était considérée par un grand nombre comme le dernier frein à l'adoption massive de Linux comme système d'exploitation dédié au poste de travail. En raison, entre autres, du coût global dérisoire, de la qualité et de la facilité d'utilisation de produits tels que Linux et OpenOffice.org, l'intérêt est grandissant vers de telles solutions. Il suffit de regarder dernièrement en France où OpenOffice.org sera installé sur 400 000 postes d'ici 2007 (essentiellement dans les ministères).

NdM : Antidote est un logiciel propriétaire qui n'a pas encore d'équivalent sur toutes ses fonctionnalités. cependant, des projets sont en cours dans le monde du libre (An Gramadóir, Language tool, GRAC).
  • # Presque compatible Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Minimum requis

    Processeur : Pentium II (Pentium III recommandé)

    Ah merdre, j'ai un mac. Dommage... Je peux compiler les sources? Bien sûr que non! Donc, Antidote n'est pas compatible Linux, mais linux sur plateforme PC...
    • [^] # Re: Presque compatible Linux

      Posté par . Évalué à 10.

      "La correction grammaticale sous Linux x86"

      Ouf, heureusement qu'il était précisé explicitement dès le titre, et repris dans la première phrase, que c'était pour x86.

      Dans le fond tu as raison, ce truc est pas libre et comme pour les "jeux proprio sous linux" il est pour x86 uniquement.
      Mais là quand même c'était bien précisé, et répété...

      Yth.
      • [^] # Re: Presque compatible Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Oups, pas vu /o\

        Allez, comme j'aime pas avoir tort (je suis français), c'est pas encore ça, puisque les macs sont maintenant sous x86!
        • [^] # Re: Presque compatible Linux

          Posté par . Évalué à 3.

          mais si linux x86 tourne sur mac x86 (ça je connais pas!) alors logiquement ce logiciel (pas libre) pour x86 doit pouvoir fonctionner...
      • [^] # Re: Presque compatible Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        C'est suite à son commentaire que la précision a été rajoutée. Rendons à César ce qui doit être rendu à César (et on écartèlera le modérateur qui a laissé passer la dépêche sans cette précision... aaargh).
        • [^] # Re: Presque compatible Linux

          Posté par . Évalué à 1.

          Ah, je lui fais mes plus plates excuses en ce cas, il avait on ne peut plus raison, et les modérateurs ont bien fait.
          Z'auraient dû le dire "hop, on a modifié la dépèche pour que ça soit précisé x86.", ça m'aurait évité de me manger le panneau sur le pif.
          C'est malin d'ailleurs, maintenant je suis enrhumé :(

          Yth.
    • [^] # Re: Presque compatible Linux

      Posté par . Évalué à -1.

      Ceci dit, pour ceux qui n'ont pas de Mac intel, il y a une version MacOS X native
  • # conquis

    Posté par . Évalué à 7.

    Ayant eu l'occasion d'utiliser Antidote sous Win, je peux simplement témoigner de la grande qualité de ce logiciel pour ceux qui tergiverseraient... Je n'ai pas d'actions chez eux mais la qualité de l'aide à la correction est vraiment bonne et l'intégration dans OOo2 parfaite.
    Si quelqu'un a testé les deux libres et a des retours d'expérience, cela m'intéresse...
    • [^] # Re: conquis

      Posté par . Évalué à 8.

      J'ai fait partie des Bêta-testeurs et, de ce fait, j'ai connu à l'origine un produit avec pas mal de potentiel, mais franchement difficile à utiliser (au départ, il n'y avait qu'un rpm et il fallait réellement se plier en 4 pour réussir à le faire fonctionner sous Ubuntu).

      Mais les bogues ont été progressivement corrigés pour qu'aujourd'hui je n'en trouve plus un. C'est un logiciel que j'ai beaucoup apprécié et qui fait bien plus que la simple correction bête et méchante.

      Je dois avouer que j'ai été à la présentation officielle lundi dernier à Montréal et que j'en suis ressorti assez subjugué, tant les possibilités du produit sont grandes.

      OK, c'est un correcteur (Orthographe, grammaire, syntaxe, ponctuation, Typographie, Lexique (anglicismes, impropriétés....)), mais c'est aussi un outil puissant de révision et d'inspection de textes, qui permet entre autres de faire ressortir des informations sur le style (répétitions, phrases longues, verbes ternes, verbes absents, régionalismes, niveau de langue), sur la sémantique (faible, fort, négatif, positif), les tournures (passives, négatives, impersonnelles, participatives), les types de conjugaison...... Mais c'est aussi un dictionnaire de 117 000 mots, un dictionnaire des synonymes, hyponymes et hyperonymes de 1 000 000 de mots.... Et un guide (orthographe, grammaire, style....)

      Ces trois fonctions étant liées ensemble, cela en fait un logiciel très impressionnant.

      J'ai fait partie des bêta-testeurs, mais je n'ai rien à gagner à faire de la publicité pour ce produit. Je suis juste super heureux qu'un logiciel d'une telle qualité soit porté sur Linux (dépourvue totalement de logiciel équivalent, même moindrement).
      • [^] # Pour les ignorants

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Bien sur, vous êtes probablement tous professeur de lettre mais moi qui ai arreté mes études directement après la fin, j'ai eu besoin d'aller chercher :

        hyponyme masculin /i.po.nim/

        1. Mot dont le sens (sa compréhension «logique») est inclus dans le sens d'un autre.

        Cheval est hyponyme de animal.
        Destrier est hyponyme de cheval.

        hyperonyme /i.pɛ.ʁo.nim/ masculin

        1. Mot dont le sens est plus large que celui d'un mot que l'on considère.

        Fruit est un hyperonyme de pomme et de cerise.
  • # Pour dépanner

    Posté par . Évalué à 5.

    Effectivement, la correction grammaticale sous Linux est pour le moins limité. Pour les pauvres qui n'ont pas un x86, ils peuvent également utiliser http://lepatron.tapor.ualberta.ca/ (online uniquement).
  • # Version demo

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    A plus de 100¤ le logiciel, existe t il une version de démonstration bridée ou limitée dans le temps afin de mieux se rendre compte du logciel?

    J'ai pas compris le coup de l'intégration dans OOo. On corrige pas le exte dans OOo mais dans une autre fenêtre. Donc quand on retourne (copie-colle) le texte corrigé vers OOo on perd forcément la mise en page. Il n'existe pas de mode "plus intégré" (comme le correcteur de Word ou la correction d'orthographe sous Linux) ?
    • [^] # Re: Version demo

      Posté par . Évalué à 8.

      Il n'y a pas de version démo... quoique non activé, Antidote n'est utilisable que pendant 30 jours.

      Il ne s'agit pas d'un copier-coller, le texte est dans Openoffice et en appuyant sur le bouton de correction, seulement la fenêtre de correction apparait et corrige le texte qui est dans Openoffice. On peut par exemple durant la correction changer un mot dans Openoffice sans fermer la fenêtre du correcteur, celle-ci se mettra à jour immédiatement...

      Sinon, j'avais fait un journal à propos de cette sortie avec quelques photos d'écran :
      http://linuxfr.org/~pounkfuckcomm0/22623.html
      • [^] # Re: Version demo

        Posté par . Évalué à 2.

        Il n'y a pas de version démo...

        C'est bien dommage, comment je fais pour vérifier que ça marche avec ma gentoo compiler pour athlon 64 ?
        Dommage, je l'aurais certainement acheté.
      • [^] # Re: Version demo

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Merci pour ces infos, ca me parait prafit pour mon utilisation.

        L'activation est une simple paire de nombres code d'activation/n° de série à remplir??? Ca sent le piratage facile ça.

        Sais tu si c'est compatible Mandriva?
  • # une solution alternative

    Posté par . Évalué à 8.

    Pour ne pas utilisé son cerval et apprendir la grammaire une bon foi pour toutes?
    • [^] # Re: une solution alternative

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est vrai, il faut insistir sur l'apprendage du français.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: une solution alternative

      Posté par . Évalué à 2.

      Je plussoie. Autant le correcteur d'orthographe peut être utile (pour les fuates de farppe par exemple, ou pour les fautes detypo-graphie ), mais la grammaire... c'est un truc qu'on apprend à l'école, et une bonne grammaire fait partie intégrante du style d'une personne. Je doute qu'un logiciel, aussi sophistiqué soit-il, puisse un jour appréhender toutes les subtilités de la grammaire française. Si ça consiste juste à vérifier les conjuguaisons, ce n'est qu'un correcteur orthographique amélioré, mais si ça commence à me dire "attention, votre style est naze là", ça ne va pas me plaire. Surtout quand la grammaire seule permet de connaître le sens de la phrase.

      Sous Linux, je dispose d'un correcteur de grammaire et un d'un correcteur d'orthographe libre.

      "Biiip! Attention, vous ne voulez pas dire "libres"?" Ras-le bol de ces logiciels microsoftiens, qui présupposent que l'utilisateur est un ignare.
      • [^] # Re: une solution alternative

        Posté par . Évalué à 3.

        Effectivement, il serait préférable que tout le monde apprennent la grammaire et l'appliquent sans faute. Mais les fautes de frappes et d'inattention sont tout autant valable pour la grammaire que pour l'orthographe.

        Même si quelqu'un ne veut pas apprendre la grammaire, moi cela ne me dérangerait pas qu'il ait un correcteur orthographique/grammatical intégré dans son browser web. Cela ferait moins mal au yeux lorsque je lirai certains forums.

        En espérant qu'il n'y a pas de fautes dans ce que je viens d'écrire...
        • [^] # Re: une solution alternative

          Posté par . Évalué à 2.

          Ah ce qui serait bien, c'est que le post ne puisse pas être envoyé quand il contient trop de fautes de grammaire et/ou d'orthographe.
          • [^] # Re: une solution alternative

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'est vrai que ça ferais nettement baisser les participations à Linuxfr... on n'aurais plus rien à lire (en tout cas plus rien de plus d'une ligne).

            Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: une solution alternative

        Posté par . Évalué à -3.

        Ras-le bol de ces logiciels microsoftiens, qui présupposent que l'utilisateur est un ignare.

        ce ne serait pas "que l'utilisateur soit un ignare"

        t'es sur qu'un correcteur de grammaire (ou de conjugaison dans ce cas) ne sert à rien ?
      • [^] # Re: une solution alternative

        Posté par . Évalué à 8.

        Il ne faut oublier non plus que :
        ─ l'utilisateur n'est pas forcément primo-locuteur (c'est-à-dire que le français (ou autre) n'est pas forcément sa langue dite maternelle) ;
        ─ cela peut être un bon outil pour apprendre : le logiciel n'est pas un juge, comme peut l'être un professeur ou un lecteur, s'il indique une faute, l'auteur aura moins tendance à être vexé et à rejeter la correction (voire à rejeter la grammaire elle-même).

        Ensuite, si tu as un style qui utilise des tournures qui mèneront le logiciel à te prévenir toutes les cinq lignes que tu as peut-être commis une erreur, je suis sûr que les règles sont désactivables une à une.

        Anecdote contradictoire (ou presque) : Quand j'utilisais Word (je préviens que cela fait onze ans que je n'y ai pas touché, d'où le « ou presque » : ça a sûrement changé depuis. Enfin j'espère), si on suivait ses instructions, avec une phrase contenant « étant donné que », il bouclait sur deux règles : « “Étant donné” demande l'indicatif » et « “que” est souvent suivi d'un subjonctif »...
        • [^] # Re: une solution alternative

          Posté par . Évalué à 1.


          Il ne faut oublier non plus que :
          ─ l'utilisateur n'est pas forcément primo-locuteur (c'est-à-dire que le français (ou autre) n'est pas forcément sa langue dite maternelle) ;
          ─ cela peut être un bon outil pour apprendre : le logiciel n'est pas un juge, comme peut l'être un professeur ou un lecteur, s'il indique une faute, l'auteur aura moins tendance à être vexé et à rejeter la correction (voire à rejeter la grammaire elle-même).


          Je multi-plussoie :-)

          Vivant et travaillant en Espagne, ce genre de logiciel pour l'espagnol me serait grandement utile histoire de quand même pas passer pour un imbécile complet pendant que tu apprend la langue.

          Beaucoup de gen ont déjà du mal dans leur langue maternelle, alors imaginé dans une troisième langue :-)
      • [^] # Re: une solution alternative

        Posté par . Évalué à 7.

        Autant le correcteur d'orthographe peut être utile (pour les fuates de farppe par exemple [...])

        Un correcteur grammatical, c'est utile aussi pour les gens qui maîtrisent parfaitement la grammaire: il n'y a rien de plus facile sur un ordinateur que de vouloir changer une phrase en cours de route, mais il est aussi très facile d'oublier de modifier tous les bouts de la phrase pour qu'elle s'adapte à la modification. C'est l'équivalent grammatical d'une faute de frappe: je copiecolle un morceau, je supprime une préposition, mais j'oublie de changer un accord, et paf.
    • [^] # Re: une solution alternative

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Apprendre la grammaire française, c'est faisable pour un enfant à l'aise dans sa scolarité, ou pour quelqu'un qui maîtrise déjà bien les langues.

      Par contre, si lorsque tu étais enfant, tu avais d'autres chats à fouetter ou si tu arrive en France déja un peu agé, bonjour l'angoisse.

      Ça me gonfle cette attitude : les gens n'ont qu'a faire comme ci ou comme ça. Les gens, font ce qu'ils peuvent avec les moyens qu'ils ont.

      Alors si déjà ça met des s aux pluriels, des accents aux à, que ça conjugue un peu et que ça évite une certaine humilitaion à certaine personnes, c'est tant mieux.
      • [^] # Re: une solution alternative

        Posté par . Évalué à 3.

        Les gens ne veulent pas admettre que tous le monde n'est pas fait pareil:

        - le goût n'est pas calibré de la même façon pour tous le monde, acide pour l'un sucré pour l'autre

        - le cerveau n'est pas configuré de la ...

        Cela dépend des cultures au premier ordre, et le l'individu au second ordre.

        Je suis incapable d'apprendre lequel de ces trois est juste "apelle appele appelle". Pour moi c'est le même son.
        • [^] # Re: une solution alternative

          Posté par . Évalué à 2.

          Mhhh, tu ne confondrais pas la grammaire et l'orthographe? :-)

          La différence, c'est que l'orthographe est plus ou moins arbitraire, et que son apprentissage demande du temps et de l'expérience. Au contraire, la grammaire est beaucoup moins arbitraire (elle est basée sur des règles), et son apprentissage est court, car logique. La preuve, les enfants maitrisent la grammaire (langage parlé) bien avant l'orthographe. Toutes les langues ont une grammaire, beaucoup n'ont pas de forme écrite (et donc pas d'orthographe), etc.

          Au passage, bien souvent les locuteurs d'origine étrangère maîtrisent la langue française bien mieux que les francophones "maternels", donc ça n'est pas une excuse.
          • [^] # Re: une solution alternative

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Bon, alors mettons au placards les fausses vérités !!!!

            La grammaire n'est pas simple a apprendre et n'est pas logique (bla, bla) !

            La grammaire française est un horreur !!!
            - plus de cas d'exceptions que de cas applicables a une règle
            => oui, je tiens a souligner ça, on a des règles, mais dans trois quarts des cas elle ne s'appliquent pas !

            - fortement dépendante du niveau de français parlé des parents (ou écris)
            => Si l'enfant as une mémoire plus auditive et que ses parents parlent bien le français il aura un parlé français de très bon niveau, mais le passage a l'écris ne se fera pas !
            Car le cerveau auditif est incapable d'apprendre (de réapprendre) des règles qu'il a déjà tissé dans son réseau de neurone, et tout ce que feront les professeurs en rabâchant leurs conneries (règles immémoriales) est de réussir a pourrir l'acquis de l'enfant.
            Et malheureusement, cela ne fera que s'aggraver au fur et a mesure de sa scolarité, car un auditif n'apprend pas "normalement" avec le tableau noir, et 95% des profs qui ne sont pas auditifs ne se rendent même pas compte qu'ils enseignent mal en ignorant se problème.
            Quoi de plus couillon que de ne pas apprendre les langues étrangères oralement ?
            (Il m'a fallu un passage en immersion de 18jour en angleterre pour commencer a comprendre l'anglais, en seconde !)

            => Si l'enfant a une mémoire plus visuelle, a ce moment là pas de très gros problème, il fera son premier apprentissage lors de son primaire (et aura du mal a retenir les exceptions).

            - dépendante du niveau de pédagogie des professeurs qui l'enseignent
            => profs auditifs
            => profs visuels
            Taux d'échec dans l'une des deux catégories chez leur élèves

            => profs qui connaissent le problème (ou qui le font de manière intuitive après quelques années d'enseignement : les choses qui "marche")
            Meilleur taux de réussite

            Prenez un exemple tout con : l'apprentissage de la lecture
            Il y a la méthode globale => échec de tous les auditifs (sauf les gamins intelligents qui vont apprendre seul intuitivement)
            Il y a la méthode syllabique => peu d'échec, mais plus lente, on ne demande pas d'associer une forme (mot) a un sens ou une idée directement.

            Mais bon, c'est sur que l'éducation nationale est une réussite avec ses réformettes et le rabaissement de son niveau chaque année avec des réformettes pour faire augmenter le nombre de reçu au bac et le dévaloriser encore plus...

            Je suis très auditifs, et j'ai appris bien plus tard que je l'étais, et en réfléchissant bien, j'ai toujours eu les meilleurs résultats avec des profs déficients visuels !

            Alors la connerie de l'éducation uniques et du moule globale, réfléchissez avant de dire que c'est une bonne chose !
            - notement la non création de classe de niveau == castration des élèves plus intelligents que la moyenne.
            - créations de "comiques"(caractériels?) (qui dépensent leur énergie a faire les cons après avoir "pigé" les choses...
            - rigidité a faire sauter des classes a un gosse (franchement ça sert a quoi de laisser un gosse stagner et apprendre moins ?)

            Bref, l'orthographe et la grammaire, c'est un peu comme le monde proprio, c'est un problème qui n'a que deux solutions :
            - refonte (et pas refonte par une bande de séniles qui ne retourne pas le problème)
            - remplacement de la langue (vous en faite pas, ça se fera, avec ou sans nous)

            Alors avant de dire la grammaire c'est naturel, retournez le problème pourquoi suis-je sans une minorité qui maîtrise un modèle de langage complètement dépassé qui mériterait d'être repensé complètement ?
        • [^] # Re: une solution alternative

          Posté par . Évalué à 2.

          Je suis incapable d'apprendre lequel de ces trois est juste "apelle appele appelle". Pour moi c'est le même son

          C'est justement un problème de son...
          Si tu n'entends rien après le l, alors tu as deux l
          Si tu entends quelque chose, un l
          donc j'appelle, 2 l, nous appelons 1l...
          Même chose avec acheter, accent si tu n'entends rien etc. etc.

          C'est pas très compliqué et c'est justement la limite de certains correcteurs qui corrigent sans expliquer le pourquoi... L'utilisateur final accepte et ne saura pas écrire correctement le même mot cinq minutes plus tard.
          • [^] # Re: une solution alternative

            Posté par . Évalué à 3.

            Si tu n'entends rien après le l, alors tu as deux l


            Voila pourquoi je fais des fautes, dans le sud on prononce le "e" aprés les deux l.
            • [^] # Re: une solution alternative

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Mauvais accent*, changer d'accent! ;)

              Et que l'on ne t'y reprenne plus...


              *J'ai honte, si vous entendiez le mien....

              Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

            • [^] # Re: une solution alternative

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est dans le sud que l'on parle le mieux et le plus distinctement. Une école américaine envoyait ses élèves à Pau pour les familiariser avec la langue française. Ensuite, ils remontaient vers le nord et constataient la dégradation de la langue avec la latitude et ils me demandaient pourquoi ils le parlaient pas aussi bien que près des Pyrénées...
          • [^] # Re: une solution alternative

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Tien j'avais jamais entendu parlé de ça ....
            Moi on m'a plutot fait apprendre par coeur ces "exceptions", pas de pot j'apprends presque jamais rien par coeur(et pis au bout de 2 semaines j'ai oublié.... (comme tout le monde quoi))
            Enfin merci pour cette règle :)
      • [^] # Re: une solution alternative

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ça me gonfle cette attitude : les gens n'ont qu'a faire comme ci ou comme ça. Les gens, font ce qu'ils peuvent avec les moyens qu'ils ont.

        On leur reproche de ne pas chercher à faire le moindre effort d'apprentissage ou de compréhension - de considérer le logiciel comme une solution de facilité qui évite de réfléchir.
    • [^] # Re: une solution alternative

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est bel et bon, mais après les études au lycée, je n'ai pas fait de Français ou presque, une matière symbolique en prépa où j'était 3° sans rien faire qu'éventuellement passer un quart d'heure à écrire un truc sur le sujet demandé. Le problème, c'est qu'à force de ne pas pratiquer et de lire des trucs écrits n'importe comment sur internet, je finis presque par me poser des questions sur certains mots, le nombre de consonnes dans certains cas... Et pourtant, le Français est ma langue maternelle, j'exècre certaines fautes d'orthographe et d'accord visibles comme le nez au milieu de la figure, je hais le style SMS et pourtant, je me surprend régulièrement à justement en faire des grosses fautes.
      Je pense que ce genre de logiciel peut être éminament utile et que ça éviterait par exemple les dizaines de posts inutiles qu'on voit ici pour corriger une demi faute d'orthographe. De toutes façons, vu le prix du logiciel, on réfléchit à deux fois avant de l'installer.
  • # Durée de vie

    Posté par . Évalué à 4.

    Vu qu'il n'y a pas de compatibilité certifiée au niveau binaire sous Linux, quelle peut-être la durée de vie d'un tel logiciel?
    (J'imagine qu'il est compilé en statique mais bon)

    Proposent-ils des mises à jour suivant l'évolution des distrib ? Peut-on si l'on télécharge un .deb pour Ubuntu à une date, passer sous Suse plus tard ?
    • [^] # Re: Durée de vie

      Posté par . Évalué à 2.

      Bin LSB c'est fait pour ça..
      • [^] # Re: Durée de vie

        Posté par . Évalué à 2.

        et ça marche réellement ?
        Chaque fois que j'ai essayé d'installer des logiciels propriétaires ça a foiré, le plus ennuyeux étant Maple 6 pour moi (je sais, c'est vieux mais ça fontionne toujours sous XP et mon lycée ne va pas changer juste pour mes beaux yeux).
    • [^] # Re: Durée de vie

      Posté par . Évalué à 2.

      Proposent-ils des mises à jour suivant l'évolution des distrib ? Peut-on si l'on télécharge un .deb pour Ubuntu à une date, passer sous Suse plus tard ?


      Je n'ai pas vu de possibilité de téléchargement sur le site (mise à part la mise à jour). Je suppose donc que sur le CD dans la boite il doit y avoir à la fois le .deb et le .rpm, non?
  • # manifestement ce n'est pas encore ça...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Bon, j'ai bien lu que ce logiciel n'était pas encore compatible avec un navigateur, mais quand on poste un journal, on ne le rédige pas directement dans le navigateur. Donc, je sors mon stylo rouge.

    1. "la fête de ses 10 ans" formulation ampoulée pour dixième anniversaire ?

    2. "Suite à des demandes clientes" client est un nom. -> des demandes de clients

    3. "le paquetage du logiciel est fournit" fourni !

    4. "La recherche de solution [...] se fait ressentir". Cela n'a pas de sens.

    4bis "La recherche de solution [...] était considérée comme le dernier frein"
    Remplacer recherche par absence donne un sens à toute la phrase.

    5. "l'intérêt est grandissant vers de telles solutions." Ça, c'est vraiment une phrase qu'elle est bizarre.

    2 et 3 sont clairement des fautes de grammaires. 1, 4 et 4bis nécessitent peut être un correcteur sémantique, la grammaire est correcte.

    5 me fait penser qu'au Canada, on ne doit pas parler le même français que moi.
    • [^] # Re: manifestement ce n'est pas encore ça...

      Posté par . Évalué à 4.

      La fête au Québec désigne l'anniversaire et l'anniversaire l'anniversaire de mariage d'où le point 1. La francophonie est diverse et tant mieux...

      Pour le reste, effectivement c'est pas très reluisant...
    • [^] # Re: manifestement ce n'est pas encore ça...

      Posté par . Évalué à 5.

      >5 me fait penser qu'au Canada, on ne doit pas parler le même français que moi.

      Hey mon chum, espèce de crisse de plein d'marde de sacrament. Tu ressembles à un ostie de débile qui sent la diarrhée! Je crève d'envie de te crisser mon poing dans face derrière le Wal-Mart ostie d'crisse de tabarnak!. Va te faire couper les cheveux maudit pouilleux!
  • # 100 $ pour une grammaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Linus a crée le noyeau, mais il manquait un bureau, pas très longtemps car Gnome Kde et autres sont venus, avec des distributions, des milliers de logiciels empaquetés. Mais il manquait une suite bureautique. Pas si logtemps car OpenOffice et Koffice sont arrivés à maturité.
    Libération de code et projets libres ont permis de mettre à disposition de l'utilisateur final un système libre complet, utilisable et "prêt pour le bureau".
    Mais il manquait un correcteur grammatical.
    Heureusement un projet propriétaire vient combler ce manque pour même pas 100$ et enfin avec un modèle économique qui permet de gagner de l'argent avec le libre.
    Il suffisait de rendre compatible avec Linux le dernier logiciel qui nous manquait pour être "Desktop ready" et ainsi de récupérer le fruit du travail des libristes depuis les débuts du projet GNU, je ne sais pas pourquoi mais je me sens, à la lecture de cette news un peu amer.
  • # Correcteur 101 sous linux au 20ème siècle

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour info, le premier correcteur grammatical sous Linux, à ma connaissance, était Correcteur 101 de MachinaSapiens (Je dirais en 1998-1999). Il y a meme eu deux versions (la deuxième étant pire du point de vue de l'utilisation à mon avis). Puis, au rachat de MachinaSapiens, la version linux a été abandonnée.

    Il y avait une version démo ennuyante mais fonctionnelle. La licence n'était pas tres chère.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.