Lancement de la 24e édition du concours Prologin

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
10
11
nov.
2015
Éducation

Prologin est un concours d'informatique ouvert à tous les jeunes de moins de 21 ans organisé par l'association éponyme. Il a pour but de faire découvrir le monde de la programmation et de l'algorithmique aux étudiants et de les confronter à des défis mobilisant leur compétences techniques et leur imagination.

Le concours est gratuit et ouvert à tous les jeunes de 20 ans ou moins. Celui-ci se déroule en trois parties : les phases de sélection en ligne, les épreuves régionales, et la finale. Lors de la première étape, les participants répondent à un questionnaire et résolvent des exercices d'algorithmique dans le langage de leur choix. À l'issue de cette phase de sélection se déroulent les épreuves régionales, réparties dans un peu plus d'une dizaine de centres d'examens en France. Enfin, le concours se conclut par une finale, qui a lieu pendant 3 jours chaque année sur le campus de l'EPITA, en banlieue parisienne, dans une ambiance fun et stimulante.

NdM. : un concours habitué aux annonces LinuxFr.org, 8e en 2000, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 15e, 16e, 18e, 19e, 20e, 21e et 22e (suivre le tag prologin).

Malgré son aspect très ciblé, ce concours aspire à symboliser l'informatique comme un loisir accessible à tous, comme une science dont l'étude est nécessaire à la compréhension de notre environnement. Dans cette idée, nous pensons que les médias ont un rôle à jouer ; donner une image rationnelle et accessible à l'informatique, c'est aussi favoriser son approche et son acceptation par le plus grand nombre ; faire en sorte que l'informatique ne soit plus une discipline apparemment inaccessible, mais une science à étudier et à comprendre, comme partie intégrante de notre culture.

Aujourd'hui, s'intéresser à l'informatique implique le plus souvent un parcours aux fondements autodidactes ; il faut chercher à comprendre l'informatique pour que l'idée d'en faire un loisir se concrétise. En effet, l'informatique n'a que peu ou pas de visibilité auprès du grand public, et nous sommes de ceux qui croient que l'inversion de cet état de fait doit passer par un support médiatique.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.