Le discours très libre du président brésilien Lula

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
24
27
jan.
2010
Internet
Il est rarissime de voir les plus hauts représentants d'un État s'exprimer publiquement et ouvertement en faveur du logiciel libre. C'est pourtant ce qu'a connu le Brésil l'été dernier lorsque son président Lula est venu inaugurer le Fórum Internacional Software Livre de Porto Alegre.

« Maintenant que le plat est servi, il est très facile pour nous de manger. Mais préparer ce plat n’a pas été un jeu d’enfant [...] Car nous devions choisir : ou nous allions dans la cuisine préparer le plat que nous voulions manger, avec l’assaisonnement que nous voulions y mettre, et donner un goût brésilien à la nourriture, ou nous mangerions ce que Microsoft voulait vendre aux gens. Et, c’est tout simplement l’idée de la liberté qui l’a emporté. »

Une vidéo sous licence Creative Commons By-Sa de TV Software Livre, traduite, sous-titrée et montée par Michaël Dias, Thibaut Boyer et Johann Bulteau pour Framasoft.
  • # Bravo

    Posté par . Évalué à 2.

    Franchement j'aimerai entendre un jour c'est mot dans les paroles de nos politiques....
    • [^] # Re: Bravo

      Posté par . Évalué à 8.

      Et moi donc ! C'est sûr que ça tranche avec les discours de Frédéric Lefebvre ou feu Christine Albanel...

      Ce que j'aimerais également, c'est voir un jour des sites web avec des commentaires de 14 mots qui ne comportent pas 3 fautes d'orthographe grossières. Sans vouloir être désobligeant, je pense que tu pourrais nous gratifier du minimum syndical :

      1) "j'aimerai" => "j'aimerais" : conditionnel, pas futur
      2) "c'est" ???!!! => "ces" : celle-ci elle vaut même double
      3) "mot" => "mots" : il y en a plusieurs, non ?!
      4) pour fignoler un peu : les points de suspensions, on en met 3 et après "franchement" en début de phrase, une petite virgule ne serait pas de trop.
      • [^] # Re: Bravo

        Posté par . Évalué à 2.

        "ou feu Christine Albanel.../"
        Elle est morte ?!? O_o

        Je ne crois pas avoir déjà vu employer cette expression dans le sens figuré de la mort (mort politique, en l'occurrence).
        • [^] # Re: Bravo

          Posté par . Évalué à 2.

          Si si, elle nous a quitté. Un drame terrible, passé sous silence par les media pour raison d'état : sa tête s'est fracassée contre son pare-feu OpenOffice. Feu à cause d'un pare-feu, quelle ironie !

          Il serait bien étonnant que je sois le seul à jouer avec le feu au figuré...
          • [^] # Re: Bravo

            Posté par . Évalué à 1.

            Règle de base :
            - Quand on corrige des fautes, il ne faut pas en faire 2 posts plus bas...

            On n'écrit pas [elle nous a quitté] mais [elle nous a quittés].

            Quand le COD est placé avant le verbe donc le participe passé s'accorde avec.
            • [^] # Re: Bravo

              Posté par . Évalué à 2.

              Effectivement, je m'étais mal relu. Bravo !

              Tu sais, je n'ai pas la prétention de ne jamais faire de fautes et je ne m'offusque jamais qu'on me les fasse remarquer. Bien au contraire, je trouve que c'est un petit jeu très sain qui fait progresser tout le monde.

              Ce faisant, tu viens de faire la preuve (sauf si on t'a aidé ;-)) que tu connais les règles de base de notre belle langue. D'une part, je trouve ça très rassurant mais, d'autre part, je m'interroge sur le peu d'intérêt que tu sembles porter au respect de ces mêmes règles. En écrivant comme tu l'as fait dans ton premier message, tes propos perdent énormément en crédibilité (et en lisibilité par ailleurs) et c'est bien dommage. Si tu sais écrire correctement, fais-le ! Autant par respect pour ceux qui te lisent que pour toi-même.

              Quand patrick_g fait 4 fautes dans ses excellentes news de 4 kilomètres de long, tout le monde lui pardonne, mais quand on en fait autant dans une seule phrase, c'est une insulte aux lecteurs...


              J'espère sincèrement prendre plaisir à lire vos prochains messages, mon capitaine...
            • [^] # Re: Bravo

              Posté par . Évalué à 2.

              « Quand le COD est placé avant le verbe donc le participe passé s'accorde avec. »

              Ne trouves-tu pas étrange la syntaxe de ta phrase ?
              Il faut choisir entre le "quand" et le "donc"... :-p
              • [^] # Re: Bravo

                Posté par . Évalué à -1.

                Oui, en effet,le 'donc' n'a rien à faire dans cette phrase.
                Et non, on ne m'a pas aidé, je connais les règles de grammaire. Je trouve ta remarque un peu petite mais bon.
                Sinon, je suis passé maître dans l'art de faire des fautes d'orthographe inutiles.
                Je me souvient de ma période de collège avec des notes négatives (je crois qu'il n'y a presque plus de dictée aujourd'hui).

                Mais bon j'ai comme handicap d'être dyslexique qui est accentuée par un trouble oculomoteur, bref après 2 heures de lecture, j'ai la vue qui converge.
                Le cerveau étant ceci bien fait que je suis capable d'énumérée une suite arithmétique dans le désordre (sans m'en rendre compte, bien évidement) mais tout en la copiant dans l'ordre.

                Donc j'aime bien les remarques sur l'orthographe, mais ça ne me fait pas rire plus de 2 minutes.
                A bon entendeur.
        • [^] # Re: Bravo

          Posté par . Évalué à 1.

          "ou feu Christine Albanel.../"
          Elle est morte ?!? O_o


          Oui, maintenant elle a frit, elle a tout compris !

          ------> []
          • [^] # Re: Bravo

            Posté par . Évalué à 0.

            Comme Jeanne d'Arc ?
      • [^] # Re: Bravo

        Posté par . Évalué à 2.

        Ne serait-ce pas feue machine babanel, d'ailleurs ?
        • [^] # Re: Bravo

          Posté par . Évalué à 2.

          En effet ! Dixit le TLF :
          « Jusqu'à l'arrêté ministériel du 26 février 1901, l'adjectif s'accorde avec le nom qui suit quand il garde sa valeur d'épithète c'est-à-dire quand il est précédé d'un adjectif possessif ou d'un article : ma feue sœur, la feue souveraine. Dans les autres cas il est invariable pouvant être considéré comme un simple préfixe : feu la reine. Depuis l'arrêté on fait l'accord dans tous les cas. »

          Il n'y a pas de possessif dans ma phrase (je n'ai pas dit notre feue C. A.), donc la forme invariable pourrait être utilisée. Mais théoriquement, depuis le 26 février 1901, on est censé accorder dans tous les cas, ce qui te donne raison dans l'absolu. D'ailleurs, cette nouvelle règle ne me paraît pas absurde.

          Je vous prie, par conséquent, de bien vouloir accepter toutes mes confuses ;-).
  • # Bravo

    Posté par . Évalué à -6.

    Franchement j'aimerai entendre un jour c'est mot dans les paroles de nos politiques....
  • # il va se fâcher avec son grand copain Sarkozy

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    pour qui un PC = un OS Windows

    Il avait dit ça devant Ballmer, faut queje retrouve la référence.

    Speed dating is useless. 30s isn't long enough to explain the benefits of functional programming in Haskell

  • # et pourtant le chemin de l'open source au Brésil est semé d'embuches..

    Posté par . Évalué à 10.

    Ouai, ça sonne pourtant bien.

    Pourtant je peux vous dire que Lula a toute la presse brésilienne contre lui et que c'est diffamation sur diffamation (donc c'est vous dire le phénomène pour que le gars soit à 80% d'opinions favorables élu 2 fois). Au Brésil, il est très probable qu'aucune presse ne titre sur ce fait par exemple. Pour rappel, l'essentiel de la presse brésilienne (Globo, Folha, Estadao) é été fondée pendant et grâce à la dictature et ce sont toujours les même gens qui la dirigent (ça n'est pas rien quand on sait que Globo est bien plus gros que TF1 par exemple). Et autant le dire, ils n'aiment pas trop Lula (ni Dilma Roussef, l'ex guerrillero indiquée pour la présidentielle) qui a remis quelques privilèges en cause et ne fait pas partie de leur élite 100% blanche et riche. En France, des gens comme le Monde doivent pas avoir de correspondant valable au Brésil et se contentent de hélas repasser les infos biaisées de cette presse asservies à certains partis.

    J'en sais quelque chose, j'ai fondé Akretion.com, SSLL spécialisée sur l'intégration de logiciel libre à Rio (intégration OpenERP surtout).

    Bref ça fait plaisir de voir ce genre de news n'est pas étouffée et puisse avoir un peu d'echo ici, continuez les gars.

    Le logiciel libre au Brésil a encore plus de sens que dans les pays riches (quoi que les gars, vous allez voir le Brésil va passer devant la France dans pas trop longtemps, peut-être 5 ans), mais j'ai toujours été choqué de voir qu'en contre partie il y avait les problèmes suivants:
    - il est bien plus facile d'y faire du lobbying ou carrément de corrompre les décideurs pour qu'ils achètent certaines licences plutôt que d'investir dans le libre. J'ai été pour le moins surpris de voir autant de Windows dans certaines facs, quand on sait qu'une licence y coûtait un SMIC (avec quelques SMIC on met un technicien capable de gérér toute l'infra Linux de façon durable).
    - le Brésil a des problème bien plus important à résoudre que le piratage et globalement aucun pirate n'est jamais pris au Brésil (c'est un paradis pour les téléchargeurs par exemple). Donc énormément de gens utilisent simplement des versions pirates de logiciels propriétaires ce qui malheureusement ne permet pas toujours au libre d'émerger comme l'alternative ayant le meilleur coût/bénéfice. Il est cependant prévisible qu'en devenant un marché significatif, les éditeurs proprios essaient de mettre un terme à cette hémoragie... ...ce qui ne manquera pas de donner toutes ses justifications économiques à l'open source.
    • [^] # Re: et pourtant le chemin de l'open source au Brésil est semé d'embuch

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      tiens, d'ailleurs, j'ai oublié de rajouter le lien classique des migrations vers le libre : http://chl.be/migrations

      Tu déploies aussi du Conectiva^WMandriva Linux ? :D
    • [^] # Re: et pourtant le chemin de l'open source au Brésil est semé d'embuch

      Posté par . Évalué à 3.

      le Brésil a des problème bien plus important à résoudre que le piratage
      Et ce, même dans le domaine informatique.
      Avec une adresse mail sans filtre anti-spam et que j'ai fait l'erreur de publier sur le Web, j'ai pu constater que, juste derrière la Chine, le deuxième plus gros expéditeur de spam bien pourri était le Brésil.

      En faisant un whois sur une IP spammeuse, j'ai même eu la suprise de tomber sur un FAI brésilien dont la page d'accueil mentionnait sa soi-disant lutte anti-spam, avec force vidéos explicatives et déclaration de bonne intentions: beaucoup de blabla, mais peu d'actions.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # Brevets Logiciels au Brésil

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Le Président Brésilien peut faire tous les beaux discours qu'il veut sur le logiciel libre, l'Office Brésilien des Brevets délivre des brevets logiciels:

    http://i5.be/aoK

    Article 10 of the Patent Law does not consider as inventions or utility models:
    I) discoveries, scientific theories and mathematical methods;
    II) purely abstract concepts;
    III) schemes, plans, principles or methods for commerce, accounts, financing, education,
    advertising, lottery and control;
    IV) literary, architectural artistic and scientific works, or any, aesthetic creations;
    V) computer programs per se;
    VI) presentation of information;
    VII) rules of a game;


    Avec l'expérience de l'Office Européen des Brevets, on sait comment les gens des brevets intérprêtent les computer programs per se.
  • # Une question comme ça...

    Posté par . Évalué à -5.

    ... Les Rafale, ils sont open-source ? Non ? Bon, ben Sarko va encore une fois se la mettre derrière l'oreille !
  • # Malaise

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    En tout cas ça ne lui a pas réussi http://www.rtbf.be/info/monde/bresil/le-president-lula-hospi(...)

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.