Les certifications LPI. Pourquoi ? Comment ? - Conférence à Bruxelles

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
1
16
jan.
2008
Lug
Un mois avant la session d'examens LPI au FOSDEM 2008, le BXLUG organise une conférence de présentation des certifications du Linux Professionnal Institute. Cela sera en outre le moment de présenter le groupe de travail constitué par les membres du BXLUG qui comptent présenter une certification LPI lors du FOSDEM 2008.

La conférence sera assurée par Philippe Wauters, responsable de LPI pour la Belgique. La conférence aura lieu à l'Institut des carrières commerciales, le 24 janvier 2008 à 19h42. Adresse : 4 rue de la Fontaine, 1000 Bruxelles (métro Lemonnier).

Voici le thème précis de la conférence :
  • bref aperçu de l'organisation de LPI dans le monde
  • les 3 niveaux de certification
  • comment passer les examens
  • comment se préparer
  • questions et réponses
  • # Certification... de quoi ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai jeté un oeil coté questions et ca me semble quand même extrêmement ciblé, beaucoup trop même.
    Quel intêret de connaire le nom exact du fichier dhcpd.conf ou named.conf ? Serait-ce ignorer les autres serveurs ?
    Quel intêret concret de savoir de mémoire quelle est l'option de ligne de commande à passer à lp pour ajouter un titre ?
    Personnellement je prefère une personne qui sache le type de paramètres ou la chaine de services à vérifier plutot que donner des noms de fichiers précis ou des options de commandes qu'on trouvera en qq secondes... Ou alors il faudrait qu'ils pointent clairement leur certification vers une distribution précise.
    • [^] # Re: Certification... de quoi ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Euh pareil

      Il suffit d'apprendre betement tous les manpages pour reussir la certification, ou presque.
      Alors qu'en pratique, si on doit apprendre les commandes executable (parce que c'est pas facile a retrouver sauf a se palucher les repertoires bin et usr/bin) on doit apprendre a savoir retrouver l'information sur les manpages (voir le net quand la manpage traduit "nice value" par "valeur de gentillesse"...)

      Bref, malgre le fait que j'ai passe sans trop de soucis le LPIC 1, je me demande si ca donne vraiment une idee du niveau ou une idee des capacite de memorisation. J'espere pouvoir faire tres bientot la RH300 chez redhat qui me semble nettement plus efficace.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.