Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Antoviaque.
Tags : aucun
0
9
juin
2003
Internet
Le Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés (RIHA) a pour but d'encourager et d'aider à la mise en place d'hébergeurs à buts non lucratifs.

Il s'agit d'un recueil d'articles et tutoriels sur la thématique de l'hébergement, mais aussi d'un véritable réseau de mise en relation des hébergeurs alternatifs existants et des individus voulant se lancer dans l'aventure.

Le RIHA n'existe pas encore, il a besoin de votre participation et compétence pour exister.

NdM : Le public visé est un cas particulier d'hébergeur autogéré, notamment concernant la gratuité. Je cite les précisions de l'auteur demandées par email : « La gratuité de mise à disposition de l'espace web est permise par des coûts extrêmement bas par rapport à un hébergeur commercial/traditionnel/professionnel/... La plupart du temps, les seuls coûts liés à l'hébergeur alternatif (ADSL + électricité 24h/24 + coût de la machine) sont déjà pris en charge par l'administrateur avant qu'il ne devienne hébergeur. » Le RIHA sera un réseau d'hébergeurs à buts non lucratifs. Les hébergeurs qui seront éligibles pour faire partie du réseau ne devront demander aucune participation financière aux webmasters, devront utiliser des logiciels libres (ou avoir un projet concret et imminent de migration vers des logiciels libres), n'obligeront pas les webmasters à afficher des bandeaux publicitaires sur leurs pages.

Des hébergeurs fonctionnant sur ce modèle existent déjà (voir les liens) mais leurs inscriptions sont déjà fermées pour la plupart car les moyens limités dont ils disposent les empêchent d'héberger plus de quelques centaines de sites.
Pourtant la demande est très forte car apparemment la tâche de webmaster est de plus en plus à la portée de tout le monde. Il est vrai que tous les sites n'ont pas besoin d'un tel déploiement d'énergie, mais il est scandaleux de voir certains sites dignes de la plus grande liberté d'expression finir chez des hébergeurs imposant des publicités intolérables.
  • # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

    Posté par . Évalué à 8.

    Le dernier lien, avec une page d'intro tout en flash, c'est pas terrible quand on défend l'hébergement alternatif, les LL et une meilleure accessibilité au web.
    C'est bien dommage...
    • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tu as bien raison... D'ailleurs ça a failli me faire planter le navigateur alors que je rédigeais la depeche sur un autre onglet. C'est d'ailleurs pour ça que je l'ai mis en dernier :)
      Mais bon, les trois premiers liens sont respectivement l'hebergeur dont je m'occupe, et les deux autres que je connais le plus et avec qui on entretient une très bonne relation et des échanges d'infos techniques. Donc je voulais en rajouter un avec qui je n'avais aucun contact pour éviter que ça fasse trop "coup de pub pour les potes" (meme si "faire de la pub" n'est pas vraiment adapté à une initiative à but non lucratif...). Mais j'ai eu un peu de mal à trouver des hébergeurs du meme style qui utilisaient des logiciels libres, et celui-ci mine de rien utilise une SME...
      Ca prouve bien (s'il en était besoin) que ce genre de réseau aurait bcp de travail pour faire connaitre l'alternative du libre, meme auprès des hebergeurs "alternatifs"...
  • # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En rapport à la note de modération, je remets ici — avec l'accord de l'auteur — l'échange par mail qui a précédé la validation de la dépêche.

    > Hello,
    >
    > En tant qu'éditeur sur le site linuxfr.org, je viens de prendre
    > connaissance de ta proposition de dépêche « Mise en place du Réseau
    > Indépendant d'Hébergeurs Autogerés ».
    >
    > Avant de la valider, j'aimerais comprendre un point particulier de ta
    > démarche. Quel rapport fais-tu entre le concept d'hébergeur autogéré
    > et la gratuité de mise à disposition de l'espace Web ?
    >
    > Cf :
    > « Les hébergeurs qui seront éligibles pour faire partie du réseau ne
    > devront demander aucune participation financière aux webmasters,
    > devront utiliser des logiciels libres (ou avoir un projet concret et
    > imminant de migration vers des logiciels libres), n'obligeront pas les
    > webmasters à afficher des bandeaux publicitaires sur leurs pages. »
    >
    > N'y a-t-il pas contradiction entre le concept de partage et celui de
    > centralisation des coûts, pris en charge par un groupe limité de
    > personnes profitant de la pateforme ?
    >
    > N'en fais-tu pas toi-même la constatation en indiquant :
    > « Des hébergeurs fonctionnant sur ce modèle existent déjà (voir les
    > liens) mais leurs inscriptions sont déjà fermées pour la plupart car
    > les moyens limités dont ils disposent leur empechent d'héberger plus
    > de quelques centaines de sites. »
    >
    > As-tu également pris connaissance d'initiatives telles que
    > L'Autre.Net, Ouvaton, etc. ?

    je suis content que tu prennes le temps de clarifier mon "article" avant
    de le publier. Visiblement tout n'est pas clairement expliqué.

    La gratuité de mise à disposition de l'espace web est permise par des
    couts extremement bas par rapport à un hebergeur
    commercial/traditionnel/professionnel/... La plupart du temps, les seuls
    couts liés à l'hebergeur alternatif (ADSL + electricité 24h/24 + cout de
    la machine) sont déjà pris en charge par l'admin avant qu'il ne soit un
    hebergeur. Ou alors les surcouts sont minimes et supportables.

    Le terme "autogeré" prete peut-etre à confusion, car il ne s'agit pas ici
    de partager les couts, mais plutot les choix à faire, voir la gestion
    technique.

    Je connais assez bien les initiatives louables Ouvaton, L'autre.net, feu
    Altern, Apinc,... Leur concept est très bon mais il est surtout adapté à
    des projets qui possèdent un minimum de moyens. Or, il se trouve que la
    grande majorité des sites ne concernent pas des projets avec des moyens.
    Je parle ici de simples sites personnels, blogs, loisirs, reflexions
    personnelles... Il y a plusieurs sites sur zaup.org qui n'existeraient
    plus si leur webmaster devait payer quelques euros par régulièrement.
    Sans parler des sites qui ne sont plus maintenus et qui de facto sont appelés
    à disparaitre si le webmaster ne cotise plus à l'association.

    Bref, j'espere avoir mieux expliqué ma démarche.
    Est-ce que je devrais changer qq chose à mon texte ou mon article ? Si
    tu penses avoir compris le sens de ma démarche, je t'autorise à faire les
    modifications que tu juges necessaires à l'article.

    Merci encore de bien faire ton travail louable !

    Dario
  • # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

    Posté par . Évalué à -1.

    Bonjour,

    je suis l'admin de ce lien web serveur, je vois que les commentaires sont interressant, mais j'ai cessé pour info toute hébergement sur ce serveur ci ce n'est mes propres site donc c'est un Serveur Perso qui hébergent une dizaine de site perso, je confirme que c'est bien SME, qu'il y a du flash et sa plante pas. Pour moi aucun probleme les tests avec opera et explorer aucun probleme.
    Quand au papier peint choisis c'est une photo qui est prise au Etats Unis c'est un endroit qui existe et qui est peut etre exploiter commercialement par une societe que vous n'aimez probalement pas moi non plus d'ailleurs, c'est pas parce ce que elle exploiter par ces dernier que la photo est pas sympa.
    Donc je la garde et puis moi sur mon win2000... y a pas cette photo ! de tout façon j'ai mon propre papier peint.
    Quand aux hébergeurs, et on est jamais mieux servis que par soit meme selon l'expression con... et je vous invites à le faire.
    Merci pour le lien @ bientôt
  • # Re: Hébergeurs Autogérés (ou pas) de Zope pour projets libres

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Quelqu'un connaitrait par hasard un SourceForge-like sur plateforme Zope (au lieu de php)? Je cherche des services du type CMF, cvs, forums, bug report, + eventullement chtite BDD (PostgreSQL ou autre), mailing list, ... et tout ca administrable a partir d'une interface Zope. Apres quelques googlitudes, j'ai rien trouve ...

    Merci
  • # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

    Posté par . Évalué à 3.

    L'utilisation de logiciels libres est-elle vraiment nécessaire pour faire partie de ce réseau ?

    Non pas que je sois pro plateforme propriétaire, mais si le service recherché est essentiellement l'hébergement (web, base de données ou autres), le choix de la plateforme ne devrait-elle pas être laissée libre ?

    Après tout, ce qui compte, c'est bien le service, son accessibilité, voir sa gratuité ; à l'hébergeur de voir comment il compte s'y prendre.
    Ce serait dommage de ne pas intégrer des hébergeurs dans le réseau, parce que leur plateforme n'est pas "libre".

    Non ?
    • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Mmmh.. Je ne suis pas totalement convaincu mais c'est interessant... C'est pas un sujet aussi anodin qu'il ne parait, ça mérite de la réfléxion.

      De toute façon, d'après ma petite experience, les hébergeurs sur plateforme propriétaire n'attendent que de l'aide et du soutien moral pour passer à une plateforme libre. La plupart sont à mon avis déjà convaincu de la superiorité du libre, au moins dans le domaine des serveurs.
      • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

        Posté par . Évalué à 0.

        Le problème du propriétaire est qu'il n'est pas gratuit.

        Donc, soit, on paye une licence pour une plateforme serveur, ce qui n'est pas donné, et donc, on fait un coup exprès pour le serveur, dès lors, il n'est pas logique d'offrire un service gratuit sans imposer de pub; soit, on ne paye pas de licence, on pirate donc et on expose tout les sites héberger au risque de fermeture du jour au lendemain en cas de problème vu qu'évidament, il est illégal de pirater un produit propiétaire.

        En fait, accepter des hébergeur qui utilise des technologie propriétaire, c'est soutenir des gens qui sont dans l'illégalité (car, je ne connais personne qui payera une plateforme pour proposer un service gratuit), je pense qu'il vaut mieux soutenir uniquement le monde des logiciels libres, ça insitera ceux qui sont dans l'illégalité à se régulariser. C'est si facile de craquer un logiciel propriétaire que beaucoup on ce réflexe sans penser qu'il y a aussi bon en logiciel libre, ce qui favorise le fléaux des logiciels propriétaire (cf: internet explorer pour windows et son non respect des standard du w3c).

        Pour moi, c'est ajouter une motivation à utiliser des logiciel libre que de n'axepter que ceux-ci, de toute façon, je crois que la plupart des gens qui veulent faire de l'hébergement avec leur connexion adsl veulent utiliser uniquement des logiciel libre (qui il me semble sont de toute façon plus performant, du moins, que microsoft windows), mais que c'est par manque de connaissance et de courrage pour aquiérir ces connaissance qu'ils utilise des logiciel propriétaire. Donc, je pense que l'idée est bien comme elle est et qu'il ne faudrait pas accepter les serveurs qui ne veulent pas passer aux logiciel libre, d'ailleurs, les hébergeur qui vont passer aux logiciels libres sont accepter (ce qui est discutable, mais plus atraillant).
        • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

          Posté par . Évalué à 5.

          En fait, accepter des hébergeur qui utilise des technologie propriétaire, c'est soutenir des gens qui sont dans l'illégalité (car, je ne connais personne qui payera une plateforme pour proposer un service gratuit)

          Vaut-il mieux lire ça que d'être analphabête ? Je me le demande...
          Pour pouvoir offrir un service d'hébergement gratuit chez soi, il faut :
          • avoir une machine pour l'hébergement : payante
          • avoir une connexion permanente à internet avec un débit certain : payante
          • avoir un système informatique à faire tourner dessus pour offrir l'hébergement : payant, à plus ou moins grande échelle.

          Il faudra m'expliquer pourquoi un hébergeur gracieux ne voudrait pas, éventuellement, assumer le coût d'une licence pour héberger, alors qu'il assume déjà le prix de la machine et de la connexion.
          Certes, utiliser des logiciels libres (et donc à coûts réduits) permet de réduire la charge budgétaire.
          Mais ce genre de raisonnement pour exclure est _totalement_ stupide.

          Pour moi, c'est ajouter une motivation à utiliser des logiciel libre que de n'axepter que ceux-ci,

          Ah ? C'est sûr ; mais quelle ouverture d'esprit lamentable...

          Je rappelle que la problématique n'est pas de créer un réseau d'hébergement reposant sur des logiciels libres, mais de créer un réseau d'hébergement gracieux de services divers (web plus particulièrement, mais cela pourrait comporter d'autres services).

          Comme c'est la fourniture de ce service qui compte, et non pas la plateforme qui est en-dessous, pourquoi exclure des personnes qui proposent le même service, sous le seul prétexte que leur plateforme logicielle n'est pas libre ?
          Pourquoi ne pas pousser aussi l'ostracisme débile à ne permettre que les personnes ayant un hardware libre et TCPA-free ?
          Nan mais je vous jure !?

          d'ailleurs, les hébergeur qui vont passer aux logiciels libres sont accepter (ce qui est discutable, mais plus atraillant).

          Discutable ? 8-/
          • [^] # sur le principe je suis assez d'accord avec toi

            Posté par . Évalué à 2.

            il n'y a pas de raison d'exclure qui que ce soit...en théorie en pratique si : politiquement - une solution logicielle propriétaire implique un accord de licence et des rapports dépendants avec l'éditeur - c pas trés rassurant. pratiquement - c'est moins adapté sinon je ne crois pas que les pros adopteraient les solution libres, bèèèèèè là ou je suis entièrement d'accord : la réalité économique et sociale c'est bien que la différence entre libre et propriétaire ne se pose pas essentiellement en terme de cout : on peut parfaitement imaginer de payer plus cher pour une solution libre que propriétaire, la différence se situe plus dans les rapports entre client et fournisseur
            • [^] # Re: sur le principe je suis assez d'accord avec toi

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je ne vois pas autant de raisons de s'en faire.
              Dans les docs légales de RIHA on pourra s'étendre à volonté sur les inconvénients des logiciels propriétaires pour des petits hébergeurs à but non lucratif. Et sincèrement, je ne vois pas comment quelqu'un pourra dire haut et fort qu'il préfère tout de meme utiliser des logiciels propriétaires en payant les licences qu'il faut etc...

              A mon avis le RIHA ne devrait pas interdire interdire les logiciels propriétaires, par contre il pourra citer ouvertement les nombreux désavantages et incohérences inhérentes à l'utilisation de logiciels proprietaires dans un but non lucratif...
              • [^] # Re: sur le principe je suis assez d'accord avec toi

                Posté par . Évalué à 3.

                Romain,

                > Il faudra m'expliquer pourquoi un hébergeur gracieux ne voudrait pas, éventuellement, assumer le coût d'une licence pour héberger, alors qu'il assume déjà le prix de la machine et de la connexion.

                Parceque la connexion et la machine, pour surfer, il en a de toute façon besoin, ce n'est donc pas un surcoût, par contre, payer un OS serveur propriétaire, c'est plus cher qu'un OS "normal", donc, autant ne rien payer dutout plutôt que de payer encore plus (pour autant qu'on ai achetter la machine avec la licence d'un OS, ce qui est déjà un surcoût inutile

                Certes, utiliser des logiciels libres (et donc à coûts réduits) permet de réduire la charge budgétaire.

                Il me semble qu'en cherchant bien, il y a moyen avec une connexion à internet de trouver tout les logiciel nécessaire gratuitement, mais, je n'en suis pas sûr, en tout cas, je suis sûr qu'il y a une très grande différance entre un OS serveur propriétaire et un OS serveur libre.

                Mais ce genre de raisonnement pour exclure est _totalement_ stupide.

                Merci du compliment, TU trouve que c'est stupide, moi pas. D'ailleurs, faudrais que tu me dise ce qui est stupide.

                >>Pour moi, c'est ajouter une motivation à utiliser des logiciel libre que de n'axepter que ceux-ci,

                >Ah ? C'est sûr ; mais quelle ouverture d'esprit lamentable...

                Pourquoi, c'est mieux d'inciter les gens à achetter des logiciel propriétaire alors qu'il y a une alternative libre sûrement ?

                Question ouverture d'esprit, tu ne me connais pas alors, ne me juge pas sur UNE de mes opinion, merci.

                > Comme c'est la fourniture de ce service qui compte, et non pas la plateforme qui est en-dessous, pourquoi exclure des personnes qui proposent le même service, sous le seul prétexte que leur plateforme logicielle n'est pas libre ?

                1. Pour promouvoir les logiciels libres, et surtout,
                2. Pour ne pas promouvoir le piratage de logiciel propriétaire, ce qui défavorise l'emplois du logiciel libre.

                Dario, pour moi, LE problème des logiciel propriétaire, c'est que tu tombera forcément sur des gens qui n'ont pas signer de licence, qui n'ont rien payer dutout, des gens qui sont dans l'illégalité, je t'imagine très mal surveiller si les gens ont une licences ou pas. Il semble que ton choix soit fait, mais, pense à ce que je viens d'écrire. Au minimum, met une close dans la doc du Riha comme quoi, le Riha n'est pas responsable de l'emplois illégal de logiciels par ces membres et que dans le cas manifeste d'une utilisation illégal (c'est à dire si la personne est jugé coupable d'utilisation illégal de logiciel par un tribunal compétant, ce qui pratiquement n'arrivera jamais, mais, on ne sais jamais, autant le mettre sous cette forme), que le membre en question serais exclut du Riha.
                • [^] # Re: sur le principe je suis assez d'accord avec toi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Mais les admins des serveurs sont adultes et responsables (ou alors c'est les parents qui payent ! :) ), s'ils veulent etre hors la loi c'est leur problème après tout, non ? Plus que leur dire que SAI MAL et leur montrer une alternative, que veux-tu qu'on fasse ?
                  On va pas mettre en place une deuxième police, une seule est déjà de trop ! :)

                  Après tout, n'oublions pas que dans les mots "logiciels libres", il y "libres" et ça devrait en dire long sur notre penchant pour la liberté !
                • [^] # Re: sur le principe je suis assez d'accord avec toi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Parceque la connexion et la machine, pour surfer, il en a de toute façon besoin, ce n'est donc pas un surcoût, par contre, payer un OS serveur propriétaire,

                  S'il a déjà un OS propriétaire, ce n'est pas un surcoût non plus.

                  Merci du compliment, TU trouve que c'est stupide, moi pas. D'ailleurs, faudrais que tu me dise ce qui est stupide.

                  Je l'ai dit, suffit de me lire. Soit dit en toute cordialité, j'ai dit que le raisonnement était stupide. Pas toi. Il y a plus qu'une nuance, là.

                  Question ouverture d'esprit, tu ne me connais pas alors, ne me juge pas sur UNE de mes opinion, merci.

                  Encore une fois, ce n'est pas _toi_ que je juge, c'est cette façon de considérer la liberté d'action de l'autre.

                  1. Pour promouvoir les logiciels libres, et surtout,
                  2. Pour ne pas promouvoir le piratage de logiciel propriétaire, ce qui défavorise l'emplois du logiciel libre.


                  Ni le 1. ni le 2. ne sont les buts recherchés par le réseau que Dario cherche à mettre en place. Les fournisseurs de service sont assez grands pour décider seuls de ce qu'ils veulent faire. Si c'est seulement la gratuité du service qui est recherché, peu importe la plateforme derrière.
                  • [^] # Re: sur le principe je suis assez d'accord avec toi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Je dois dire qu'effectivement, meme si je partage tout à fait le meme engouement que Gloom pour les LL et si je suis de l'avis qu'ils devraient supplanter les logiciels proprietaires, je ne suis pas sur que tel soit le combat du RIHA.
                    Les LUG portent déjà suffisamment bien la bonne parole. Le RIHA est plus concentré sur le fait de fournir un service décent à un maximum de webmasters. Les choix des membres internes du RIHA ne concerne qu'eux tant qu'ils remplissent les objectifs du réseau.

                    Après je peux me tromper et comme je l'ai dit au tout début de mon texte d'explication : "Rien ici n'est définitif et si on n'est pas d'accord avec moi on a tout à fait le droit de proposer autre chose et défendre son idée".
                    • [^] # Re: sur le principe je suis assez d'accord avec toi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Romain,

                      > > Parceque la connexion et la machine, pour surfer, il en a de toute façon besoin, ce n'est donc pas un surcoût, par contre, payer un OS serveur propriétaire,

                      > S'il a déjà un OS propriétaire, ce n'est pas un surcoût non plus.

                      Les OS vendu avec les machines ne sont pas des serveurs (et un up-grade pour une version serveur, c'est pas donné), puis, une machine sans software coute moins cher, donc, en partant du pris d'une machine sans software, il y a de toute façon un surcoût.

                      Au sujet de l'acceptation ou non de l'utilisation de logiciel propriétaire, je pense avoir suffisament donné mon opinion pour l'instant, l'avenir nous dira ce que RIHA deviendra...

                      Note: Dario, je suis à moitier d'accord sur ce que tu dis sur la police ( tu le sais déjà, mais, je tiens à donner mon avis ici ;-) ), pour moi, dans le monde tel qu'il est, une police est indispensable, bien sûr, je te rejoint en nuancant: fondamentalement, l'être humain n'a pas besoin de police ni de quelque système de contrôle ou de répression que ce soit.
  • # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Lut, je viens de lire ces documents, que je trouve assez utopiques.

    Penser qu'un serveur va tourner sans argent c'est complétement illusoire. Par contre, ça part d'une bonne intention carritative.

    Mais ça n'a aucun rapport avec le logiciel libre. Des hebergeurs gratuits qui tournent sous linux avec php et mysql, il y en a partout, il suffit de tapper free.fr, multimania.com, ifrance etc ...

    De bons hebergeurs indépendants sans pub, c'est beaucoup plus rare à trouver mais ça existe. Je dis ça car je me suis posé le probleme, et j'ai lancé aussi un projet d'hebergement lucratif sans publicité.

    Laisser, pensez qu'on peut avoir un service correct et gratuit , c'est faux. Il n'y a aucune perpective d'avenir sur des serveurs adsl sans un financement, sans apport d'argent, sans aides exterieures.

    Posez vous la question :
    1- Comment augmenter le débit de la ligne vers le serveur en fonction de la consommation?
    2- Comment mettre à jour le matériel, payer la maintenance?
    3- Comment payer vos couts : temps passé, electricité, ligne adsl?
    4- Comment allez vous faire si votre ligne adsl est indisponible, qu'allez vous faire si un composant du serveur lache?
    etc ...

    Il y a bien des services d hebergements gratuits qui tournent auto financé par des membres d'associations, ou aidés par des sociétés tiers, universités, écoles.

    Mais des serveurs adsl autogérés par des indépendants, sans pretention lucratives, ça ne tiendra pas longtemps. Le service risque d'être médiocre (probleme de disponibilité , homogénéité du reseau, probleme de matériel, etc...)
    • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Salut Code34,

      mon objectif est de mettre en place un réseau d'hebergeurs autogerés et à l'occasion de partager les connaissances des "petits-hebergeurs-sur-adsl-qui-fonctionnent-avec-peu-de-sous" EXISTANTS pour que d'autres suivent l'exemple.

      Je ne te parlerai pas des autres hébergeurs, je te parlerai uniquement de ZAP que j'administre depuis son début, c'est donc celui que je connais le mieux.

      ZAP avec des chiffres :

      Age : 1 an et demi
      Connection : ADSL 512/128
      Requetes/jour : 250.000
      Transfert/mois : 14 Go
      IP uniques/jour : 2800
      Sites hébergés : 300
      Matériel :
      AMD Duron 1Ghz + 256 Mb DDR + 40 Go UDMA
      AMD K6-2 533Mhz + 64 Mb DDR + 15 Go UDMA

      Je ne dirai jamais qu'un hebergeur de ce style pourra concurrence un hébeur commercial ou un hébergeur associatif, ça serait faux et de toute façon ce n'est pas son but.
      Ce genre d'hébergeur est un concurrent direct des multimania, ifrance, free et cie... La disponibilité est donc à comparer avec des derniers et je peux t'assurer qu'elle est tout à fait comparable.
      Les performances sont souvent meilleures car meme si la BP est bcp plus petite, le nombre de sites hébérgés est lui aussi bcp plus petit, ce qui fait que n'importe quel 586 de récup est un serveur surpuissant !
      Evidemment pour les téléchargements on est bien en dessous des capacités des gros hébergeurs mais de toute façon ce n'est pas un problème pour le site-type car 99% des fichiers de plus de 1Mo sont illégaux (mp3, warez,...).

      1- Comment augmenter le débit de la ligne vers le serveur en fonction de la consommation?

      Je ne vois meme pas de quoi tu parles. Je sais que le débit de mon ADSL est de 512/128 et on fait tous avec. J'ai introduit plusieurs optimisations (mod_gzip, mod_bandwidth,...) et ça a été très bien depuis le début. Sans compter que les 1024/256 sont sur le point de couter comme les 512/128, et ça ne fera qu'augmenter dans les prochaines années.
      Evidemment, il faut faire une estimation du nombre de sites maximum et fermer les inscriptions lorsque cette limite est atteinte.

      2- Comment mettre à jour le matériel, payer la maintenance?

      Pour l'instant aucune panne materielle ne s'est verifiée sur ZAP en 1 an et demi. Ce qui peut lacher sans raison d'un moment à l'autre c'est le disque dur, mais là encore c'est du materiel de recup ou en tout cas du bas de gamme et ça suffit largement.
      Payer la maintenance ? On est tous des bénévoles.

      3- Comment payer vos couts : temps passé, electricité, ligne adsl?

      Les admins et admins potentiels sont tous des geek ou au moins des passionnés qui dépensent de toute façon cet argent. Pour moi, ZAP n'a entrainé aucun surcout.

      4- Comment allez vous faire si votre ligne adsl est indisponible, qu'allez vous faire si un composant du serveur lache?

      Si la ligne ADSL est indisponible on prie :) (sérieusement, les gros hébergeurs ont eux aussi des indisponibilités de plusieurs heures très fréquemment. Encore une fois le site-type n'a pas besoin de 99.999% d'uptime)
      Si un composant lache on court au magasin du coin pour en racheter un autre et on le remplace. L'astuce consiste à assembler des machines avec des pièces éprouvées et bas de gamme. Ainsi on évite le loto du matos exotique et cher.

      Si tu as le temps je te conseille de faire un tour sur le forum de zap où tu pourras sonder l'avis général des utilisateurs.

      Je tiens à ajouter aussi que ces serveurs n'ont pas besoin de durer des dizaines d'années. S'ils tiennent 1 an ou 2 ce sera amplement suffisannt. Et avec la mise en place de RIHA il sera possible de répartir les sites d'un hébergeur qui cesse d'exister sur les autres hébergeurs du réseau.

      j'ai lancé aussi un projet d'hebergement lucratif sans publicité.

      Je comprends mieux que tu sois scéptiques ! :)
      • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bien sur, c'est grace à des objectifs lucratifs que j'ai pu upgrader en l'espace d'un mois un amd 700 vers un serveur bi pentium 800. Tout simplement parce que ça attire les investisseurs, les contributeurs, les utilisateurs, et les clients.

        Un projet est viable à partir du moment ou il génère un bénéfice qui va lui permettre d'évoluer. Dans le cadre d'un serveur associatif, le projet est viable à partir du moment, ou les contributions des membres arrivent à couvrir les frais: la ligne, le materiel, etc... et permettent d'investir dans une nouvelle ligne, un nouveau materiel etc ...

        Hors si la pretention de RIHA c'est de referencer des serveurs web perso à but non lucratif qui ne sont pas en mesure d'augmenter la qualité du service, ni meme de subvenir à leurs besoins, je ne vois pas qui ça peut interresser, et combien de personnes pourront assurrer le service.

        Etant donné que tout le monde peut publier son propre site, ou mettre en ligne son site internet sans adherer aux principes de RIHA.

        Encore tu proposerais une solution de cluster web p2p avec une prise en charge globale de la montée en charge de chaque serveur, ça serait attractif. Il y aurait un défit technique stimulant.

        Mais bon, si c'est juste pour mettre un serveur web à droite à gauche sous la charte RIHA, et que tout ceci soit organisé aux bons vouloir de chaque admin juste pour supprimer de la pub, ça l'est beaucoup moins.

        Mais bon , je le repête dans le monde du libre, l'aspect lucratif n'est pas rejeté , les developpeurs ont besoin de moyens, les serveurs ont besoin de financement. Prenons un autre exemple, comment feras tu pour retribuer des projets comme apache ou mysql ?
        • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Excuse-moi Code34 mais j'ai l'impression que nous ne sommes pas sur la meme longueur d'onde. Tu parles benefices, investissements, financement...

          Tu n'y es pas du tout, ici il s'agit tout simplement de donner une chance aux petits webmasters qui font des sites sur des sujets très variés (l'art, le sport, les jeux, les films, un pays en particulier, une bande dessinée, une marque de voitures, une equipe de foot, des blagues, un lycée, un blog perso,...) et pas forcément viables economiquement. Ceux-là sont de plus en plus dans l'impossibilité de trouver de l'hebergement à peine fiable et sans pub.

          Et pourtant ils sont nombreux, et meme si la plupart d'entre eux font leurs sites avec des Frontpage Express et codent le HTML comme des cochons (avec tout mon respect pour ces animaux !), ce n'est pas une raison pour les mépriser. Le contenu est souvent interessant meme si très thématique et limité à un sujet bien particulier.

          Sans parler des jeunes associations autre jeunes projets qui ne sont pas encore suffisamment economiquement viables pour se permettre meme 1 euro / mois. Leur caisse est souvent à 0 et ils ont des dépenses plus urgentes. C'est pas la règle bien sur mais j'ai suffisamment vu ce cas de figure pour que je le cite ici.

          Laisse-moi te dire que je suis très heureux que tous les sites ne sont pas economiquement viables ! Quelle tristesse sinon....

          Bref, à mon avis il y a 3 catégories de sites : les sites à but lucratif, les sites à but non lucratif mais qui ont des petits moyens et les sites à but non lucratif et sans moyens.
          Les premiers se tourneront tout de suite vers des solutions commerciales et professionnelles.
          Les deuxièmes vers des solutions pro ou associatif (Ouvaton,L'autre,...) selon leurs moyens et leur éthique.
          Les derniers seront aux anges sur un petit hébergeur ADSL sans pub :)

          Est-ce qu'on se comprend mieux ?
          • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            A tous ceux qui font des sites hors des normes de l'internet, il faut conseiller la lecture de http://www.openweb.eu.org/(...)
          • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

            Posté par . Évalué à 2.

            Je suis héberger en partie par ZAP et, j'en suis très contant.

            Je tiens à dire qu'il n'y a pas que des petit webmaster faucher qui profiterais de ce type d'hébergement. Je suis un webmaster confirmer et, j'ai les moyen de payer un hébergement associatif, mais, mes sites ne sont des "sites perso" et, il ne me raporte rien, je ne fait pas partie d'une association et, je n'ai pas besoin des aventage qu'offre les hébergeur associatif pour ces sites, alors, pourquoi payer, j'ai déjà assez avec les noms de domaines, donc, je les héberges en partie sur ZAP et, d'ici quelques mois, sur mon propre serveur (en espérant que ça ira, mais, je suis confiant).

            Par ailleurs, je travail dans une école en temps qu'informatien et, j'ai fait leur site, il est héberger sur l'Apinc, car eux on besoin de plus que ce que peu offrir ZAP et, ils ont les moyens pour ça. Je travaillerais pour une société commercial, je chercherais le meilleurs hébergeur commercial pour cette société, parcequ'elle en aurais les moyens et voudrais un service de la meilleurs calité qui soit, c'est ce publique qui est ton publique cible Code34, ne crois pas qu'un autre publique serais interresser par ton type d'hébergement, dès lors, ça ne sert à rien d'affirmer que des hébergeur adsl serais médiocre, vu que de toute façon, le publique cible de ce type d'hébergeur n'est pas et ne sera jamais ton publique cible, tu pert ton temps ici, je ne connais pas d'hébergeur sur adsl médiocre, il y en as de meilleurs que d'autres, mais tous, par leurs bonne volonté offre un service qui en vaut la peine. J'ai aussi l'impression que tu minimise l'utilité de Riha, mais, je n'ai pas encore lu ce qu'il y a sur http://twiki.zaup.org/view/Riha/(...) donc, je n'en dirais pour l'instant pas plus, en tout cas, pour moi, c'est un beau projet, et, connaissant Dario, je sais que l'idée ne date pas d'hier, même si sa forme actuel est sûrement nouvelle et que ce ne sera pas inutil dutout, au contraire...
            • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              la plupart des gens ( tous ? ) qui sont hebergés chez moi sont egalement pleinement satisfaits du service.
              personnellement ca ne me demande pas beaucoup de temps ( a part la mise en place ... gentoo inside ;) ! )

              une fois que ca tourne, rare sont les problemes.

              il est bien evident que ca n est pas "rentable" et alors ?
              ca fait plus d'un an ( bientot 2 ?, je ne sais plus) que ca tourne cette histoire.
              alors ou est le probleme ?

              personnelement j encourage qui le souhaite a faire de meme.
              il se trouve que les hebergeurs gratuits de qualités de perdent.
              et que cette solution est une tres bonne alternative !
            • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Depuis quelques temps, j'ai une machine qui ne me sert (presque) plus, vu que j'ai une machine plus puissante et un portable pour le boulot. Cette machine n'attend qu'une chose : que j'ai l'ADSL pour héberger mon site perso...
              Et bien je serais TRES heureux de pouvoir partager cet espace de liberté avec d'autre webmasters. Et je ne vois pas pourquoi je leur ferais payer quoi que ce soit vu que les coûts sont prevus dans mon budget perso. Sauf l'espace disque éventuellement, mais rapport à la bande passante, de toute façon, un DD de 80 Go me semble tout à fait approprié et suffisant et ça va pas me ruiner.
          • [^] # Associatif / Lucratif

            Posté par . Évalué à 2.

            Quelles que soient les justifications, je crois que vos deux points de vues se respectent (ce que reconnait l'un de vous au moins ;o) mais il y a tout de même un point qui me paraît obscure...

            Héberger gracieusement un certain nombre de sites persos, afin au moins de préserver la diversité de toutes ces contributions sans hébergeur, me semble louable mais je trouve tout de même que c'est ignorer une réalité : donner sa chance à la "création, soit... mais il sera toujours au moins nécessaire 1. de mettre à jour le dit-site, donc de disposer d'une connexion (i.e payante sauf exception) et 2. d'avoir accès à un ordi' (payant idem).
            Ce constat fait, j'ai peur que les solutions d'hébergement aient un coût sans rapport avec celui des points cités (à moins d'envisager un hébergement professionnel, hébergement qui ne concerne pas le public visé, donc...)

            Sachant que disposer d'une connexion <=> payer un fournisseur,
            1. reste abordable (au moins pour un temps limité)
            2. permet de disposer d'un espace
            je ne vois pas trop , en pratique, l'intérêt de la démarche (au-delà de l'intérêt communautaire) si ce n'est une activité marginale...

            En la matière, je verrais beaucoup plus d'avantages à l'ouverture de hot-spot Wifi pour le partage de connexions haut-débits et à un recensement de ces points... (d'ailleurs j'me d'mande si j'pourrai pas m'y joindre) : dans ce cas, une charte de référencement et d'utilisation serait une bonne idée.

            PS: j'étais tombé sur http://www.nolog.org,(...) anonymat assuré ;o)
            • [^] # Re: Associatif / Lucratif

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Bien sur, il ne s'agit pas ici de permettre à n'importe qui de mettre en ligne son site web, il est bien évident que de toute façon cette possibilité n'est données qu'à des privilegiés (si l'on tient compte de l'humanité dans son ensemble).

              Cependant on peut constater que lorsque internet a commencé à se populariser, mettre un site perso en ligne était souvent gratuit et cette tendance (ainsi que bcp d'autres) est en train de s'inverser. S'opposer à la marchandisation d'internet c'est en meme temps s'opposer politiquement à la marchandisation tout court.

              Le partage de la connection par le biais du wifi c'est le meme combat, voir plus ambitieux. Il est certain que d'ici quelques années un réseau semblable se mettra en place pour le wifi. Remarque, c'est déjà bien plus qu'amorcé avec les assos wifi dans certaines villes.

              Si un jour on nous imposera de payer, ne serait-ce qu'un centime par mois, l'air qu'on respire, je me batterai de toutes mes forces car ça serait là le signe d'une humanité qui se dégrade...
            • [^] # Re: Associatif / Lucratif

              Posté par . Évalué à 1.

              Oups...
              s/nolog/no-log/

              N'allez pas dire qu'on vous aura pas prévenu ;o)
        • [^] # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.



          Il y a quelques temps j'avais proposé à Dario (il se trouve que je le connais) de faire un simpe équilibrage de charge via le DNS sur plusieurs serveurs répartis, ce qui serait déjà un début. Mais du coup, ça implique de trouver un moyen efficace de synchroniser les différents sites (le tout est dans le « efficace » ici. Sachant que le problème principal est la BP, si les différents serveurs passent leur temps à resynchroniser leurs fichiers à travers le réseau, ça ne rime à rien). Il y a aussi le problème de la réplication MySQL qui se pose (quid de la bande passante ? Ne va-t-elle pas exploser avec la montée en charge ?), et marginalement, le problème des statistiques de fréquentation qui s'en trouvent complètement faussées. Des voies de contournement peuvent être trouvées (par exemple, coller le serveur SQL sur une seule machine, au prix d'un goulot d'étranglement, et d'une panne assurée pour tous si ce serveur lâche), mais ça reste peu éprouvé. Du coup, je comprends que Dario aie préféré ne pas tenter le diable : il a déjà des utilisateurs, et n'a certainement pas envie de les embringuer dans une expérimentation hasardeuse...

          Pour le reste, je ne m'avancerai pas en ce qui concerne vos approches « philosophiques ». Je reste persuadé que l'important, c'est que ça marche[tm] et que les gens soient contents. Il est évident que la disparition de Mygale puis d'AlternC a laissé un vide, et je trouve pas mal que des gens essaient de le combler (que ce soit à petite échelle, ou de manière plus ambitieuse, comme Ouvaton). L'initiative de Dario se rapproche AMHA plus de ces personnes ouvrant leur hotspot WiFi aux personnes de passage : peu de moyens techniques, mais un certain esprit d'entraide (enfin, du moins, c'est ce qui me vient à l'esprit. Peut-être que j'ai rien compris, néanmoins, ce ne serait pas la première fois).

          PS : Rien à voir avec la choucroute, mais c'est 'or', pas 'hors' (c'était un message du Komité pour une Grammaire Korrecte sur LinuxFR :-)

          Envoyé depuis mon PDP 11/70

  • # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    merci dario pour m'avoir fait figurer dans la liste ;)
    je me demandais aussi d'ou sortaient tous ces gens ! hehehe
  • # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Maniere de :

    J'heberge une trentaine de site sur ma Net1 (Nerim roulaize) sur un P2 233, 256Mo de RAM, 80Go de HDD IDE, un DAT DDS4 (20/40Go) ...

    Avec 1 mysql, 1 postgresql, 2 apache, 1 tomcat avec cocoon (c'est leeeeeent), 1 gopher, et ce genre de choses.

    Je suis un peu a court de CPU a cause d'un des wiki ( http://test.vaboofer.com/(...) , 1600 pages), j'approche maintenant des 10.000 hits/j ...

    Un mrtg est dispo ici http://mrtg.vaboofer.com/(...) et il montre bien que le probleme ce n'est pas la bande passante. (en fait, j'ai 2 applis perso qui bouffent 2x80Mo de ram)

    Ca serait une grande joie pour moi si un article sur RIHA pouvait apparaitre sur http://www.network42.org/(...) (a vos plumes)

    Par contre, je me contante d'heberger des potes, il n'y a pas de page ou les gens peuvent demander d'etre hebergé ... peut etre un jour, quand j'aurai un serveur un peu mieux foutu :)
  • # Re: Mise en place du Réseau Indépendant d'Hébergeurs Autogérés

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est très bien comme initiative ça :) ça me rappelle le temps où les liaisons haut-débit étaient pas si courantes et où j'avais fait ça sur mon pitit Cyrix et ma liaison Noos ;) (avec un certain succès je dois dire)

    Bref, c'est sympa que ce genre d'initiatives existe encore, j'avais l'impression que c'était un peu mort :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.