OpenArena 0.8.0 disponible depuis le 08/08/08

Posté par . Modéré par Florent Zara.
7
24
août
2008
Jeu
OpenArena est un jeu de tir subjectif (FPS) disponible pour GNU/Linux sous licence GPL. Il reprend le moteur graphique de Id Tech 3 du jeu Quake III développé par le projet ioquake3 et remplace tous les médias par des équivalents libres. À l'origine, ce jeu se voulait un clone de Quake III pour des machines modestes, mais les choix récents de sa conceptrice lui ont donné d'autres objectifs (plus aucun rapport avec Quake III et des options graphiques poussées qui limitent son utilisation sur des machines modestes).

La version 0.8.0 apporte son lot de nouveautés :
  • première version avec le « missionpack » dont les armes sont disponibles dans le jeu de base (Nailgun, mines de proximité et chaingun)
  • nouvelles voix pour le commentateur et nouveaux sons pour les événements en mode Capture du drapeau (CTF)
  • nouvelles cartes (oa_bases7, pul1ctf, schism) et nouveau modèle (Sorceress)
  • mise à jour de certaines cartes avec de nouvelles textures (q3dm6ish, oa_bases3, oa_minia, dm6ish)
  • les armes ont de nouveaux effets sonores (shotgun, railgun et le changement d'arme)
  • les modèles ont été amélioré (Beret, Ayumi, Kyonshi)
  • des démos (traces de parties jouées) sont disponibles afin de faire des tests de performances

Les principales nouveautés du moteur ioquake3 sont l'utilisation d'IPv6 et de la VoIP.

Bien que compatible avec la plupart des ressources créées pour Quake III, du fait que la multitude de cartes, de personnages et de textures existants pour Quake III ne sont généralement pas sous licence libre, l'équipe d'OpenArena cherche toujours à ajouter des médias libres supplémentaires outre ceux créés par l'équipe. Le développement d'OpenArena est un peu particulier, il n'y a pas à proprement parler de développeur principal, le projet étant principalement artistisque. La responsable du projet (Leileilol) s'occupe de la partie graphisme du jeu, mais ne touche pas au code source qui est celui du moteur du projet ioquake3.

Suite à un problème avec le moteur ioquake3, l'avenir du projet sous sa forme actuelle pourrait devenir incertain, voici un rapide historique des faits :
  • la version 0.7 d'OpenArena sort le 07/07/07 en utilisant la révision 1107 du moteur ioquake3 ;
  • ioquake3 continue le développement de son moteur et choisit de supprimer l'ancien code de gestion de la souris qui était spécifique à chaque plate-forme (Linux/Windows/Mac) pour unifier le tout grâce à la bibliothèque SDL. Ce changement intervient à la révision 1161 ;
  • la version 0.7.6 d'OpenArena sort en avril 2008 avec la révision 1288 d'ioquake3, cependant la communauté des joueurs se rend compte que le comportement de la souris n'est plus du tout le même que celui de Quake III, ce qui rend OpenArena injouable pour certains ;
  • la conséquence est que la communauté des joueurs est coupée en deux : ceux qui veulent conserver l'ancien comportement et qui restent en version 0.7.1 et ceux qui n'en sont pas conscients et qui mettent à jour ;
  • les développeurs d'ioquake3 refusent de retourner en arrière car la SDL simplifie la maintenance du code, mais ils ne parviennent pas, pour l'instant, à reproduire le comportement attendu de la souris ;
  • ce comportement semblait avoir été corrigé à l'issu des tests qui ne l'ont pas mis en évidence (voir la page d'accueil actuelle « the mouse doesn't suck »). Des tensions sont apparues de part et d'autres (ioquake3, openarena, joueurs) dès lors que ce problème de souris ne semble pas avancer et que les responsables respectifs des projets se renvoient la balle.
  • actuellement la version 0.8 utilise la révision 1438 d'ioquake3 et le problème de la souris n'est toujours pas réglé ; cela avancerait sans doute plus vite avec plus de testeurs et de développeurs souhaitant trouver la correction du problème.

Cependant tout n'est pas sombre, il est toujours possible de jouer et de s'amuser en réseau. TuxFamily nous propose toujours ses serveurs de jeux en deathmatch. De nombreux français se retrouvent sur les serveurs de jeu et l'ambiance est généralement agréable. Une communauté francophone s'est montée autour d'un wiki et d'un forum.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.