OrbisGIS : un SIG open source pour la recherche

Posté par . Modéré par Mouns.
3
19
août
2008
Science
L'IRSTV (Institut de recherche en sciences et techniques de la ville) annonce la sortie de la version 1.2.2 de son Système d'Information Géographique (SIG) open source.
Dénommé OrbisGIS, ce dernier offre les caractéristiques suivantes :
  • Visualisation de données vectorielles et matricielles (raster) ;
  • Cartographie thématique sur des données vectorielles (intervalles, symboles proportionnels...) ;
  • Interrogation et traitement des données avec un langage SQL spatial.
Développé en Java, il repose sur les bibliothèques Java Topology Suite (licence LGPL) et ImageJ (domaine public).

OrbisGIS est publié sous licence GPLv3.
  • # Llien mort

    Posté par . Évalué à 1.

    Le premier lien est HS.
    Erreur lors de l'établissement de la connexion à la base de donnée.
    • [^] # Re: Llien mort

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ce n'est pas à proprement parlé un lien mort.
    • [^] # Re: Llien mort

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est très étrange, j'ai visité le site d'OrbisGIS hier suite à cette dépêche, et effectivement, si j'essaie de retourner sur les adresses présentes dans mon historique, plus rien ne fonctionne ! Les visiteurs de linuxfr ont-ils fait exploser leur serveur ? ;-)
  • # Pénurie nominative

    Posté par . Évalué à 4.

    Je ne peux pas faire de commentaire directement sur ce logiciel, le site ne pouvant être atteint et peu d'infos [1] figurant sur le site du CERMA je me contenterai d'un remarque : la personne ayant nommé ce projet aurait du faire une petite recherche concernant ce nom -> http://www.orbitgis.com/

    [1] Pour les pressés ne voulant pas se perdre dans un site made in cnrs ->
    http://www.irstv.cnrs.fr/article.php3?id_article=109
    http://www.irstv.cnrs.fr/article.php3?id_article=325
    • [^] # Re: Pénurie nominative

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour,

      Je ne pense pas que l'auteur de la dépêche faisait référence à OrbitGis mais bien à OrbisGis avec un "s"
      OrbitGis semble être un logiciel propriétaire même s'il fonctionne sous linux.

      Ceci dit le lien est effectivement mort ...

      Quelques screenshots :

      http://geosysin.iict.ch/irstv-trac/wiki/OrbisGIS/Screenshots
      • [^] # Re: Pénurie nominative

        Posté par . Évalué à 4.

        J'ai prévenu les responsables du projet. J'espère qu'ils pourront faire quelque chose. Mais c'est peut-être encore les vacances et les locaux toujours fermés...

        Quoiqu'il en soit, je teste ce logiciel depuis la première bêta et il est très prometteur. En dehors des SGBD Spatiaux (Oracle ou PostGIS avec cartouche spatiale), c'est le seul logiciel que je connais où l'on peut utiliser du SQL spatial. Et ça c'est un sacré progrès.
        Il ne s'agit pas encore pour le moment de remplacer un logiciel bureautique mais ça viendra peut-être.

        Je crois savoir qu'ils sont en train de développer des plateformes entières de traitements thématiques (genre réseau de transport). On pourra sans doute apprécier mieux son potentiel...
      • [^] # Re: Pénurie nominative

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne devais pas avoir les yeux en face des trous désolé pour le bruit :p

        MaelR> Pour ce qui des requêtes spatiales en SQL, c'est possible d'en effectuer dans ArcGIS, udig, etc
        • [^] # Re: Pénurie nominative

          Posté par . Évalué à 3.

          Bonjour,

          Désolé pour le serveur. Nous avons malheureusement un pb de machine depuis hier soir.

          Vous trouverez à cette adresse une version en téléchargement ainsi que les sources :

          https://sourcesup.cru.fr/projects/orbisgis/

          et ici pour le svn : http://geosysin.iict.ch/irstv-trac/.
        • [^] # Re: Pénurie nominative

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui, il est possible de faire des requêtes spatiales avec n'importe quel logiciel SIG (c'est la base) ; exemple : trouve-moi les objets de telle "couche" qui se trouvent à moins de 500 m de tel objet (ou de telles coordonnées X, Y).
          Mais ces logiciels font cette requête en utilisant leurs propres routines de calcul. Avec ArcGIS, la bibliothèque ArcObject permet de faire des scripts qui utilise des fonctions / routines spatiales.
          Exemple :


          Dim pTopoOptr As ITopologicalOperator
          Dim dblbufferDist As Double
          Dim pGeom As IGeometry
          Dim pPointInfo as Ipoint
          Dim pBufferPoint as Ipoint

          dblbufferDist = 500
          Set pTopoOptr = pPointInfo
          Set pGeom = pTopoOptr.Buffer(dblbufferDist)
          Set pBufferPoint = pGeom
          Set pSpatialFilterRn.Geometry = pBufferPoint

          'esriSpatialRelContains = on récupère tous les objets de la featureLayerRn
          contenu dans le buffer autour du point

          pSpatialFilterRn.SpatialRel = esriSpatialRelContains
          m_lngI_Rn_Count = g_FeatLayRn.FeatureClass.FeatureCount(pSpatialFilterRn)
          Set m_Rn_FeatureCursor = g_FeatLayRn.FeatureClass.Search(pSpatialFilterRn, False)


          Orbigis utilise du SQL spatial conforme à la norme OGC 1.1. Ainsi, une sélection avec buffer peut s'opérer en enchaînant 2 requêtes SQL simples :

          SELECT Intersection(a.the_geom,b.geom) as the_geom
          FROM
          (SELECT Buffer(the_geom, 500) as the_geom, autonumeric() AS gid
          FROM MaCouche) ;

          (syntaxe à vérifier...)
          Jusqu'à présent seules les bases de données "spatiales" (Oracle et PostGIS) implémentaient ce SQL spatial).

          C'est l'avenir !
          • [^] # Re: Pénurie nominative

            Posté par . Évalué à 1.

            Justement, Arcgis peut utiliser le sql spatial dans le cas d'une base oracle et je crois qu'avec la 9.3 c'est également le cas avec Postgis. Et pour ce qui de Udig c'est une certitude vu qu'il est fait par la même équipe que pour Postgis.
  • # Site accessible.

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour, le site est à nouveau accessible. On dirait que les informaticiens sont rentrés de vacances :D

    Je vous encourage donc à faire un tour du propriétaire : il y a tout ce qu'il faut en ligne.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.