Outscale et Openska lancent leur programme de formation Devops

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, ZeroHeure et palm123. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
3
13
fév.
2015
Technologie

Les nouveaux outils liés à la virtualisation et au Cloud engendrent des évolutions dans la gestion des projets numériques. Parmi eux, l’interconnexion toujours plus importante entre des métiers qui ne parlent pas toujours la même langue. Il est essentiel de former ses collaborateurs à ces nouveaux enjeux pour profiter des avantages de la révolution numérique.

Pour accompagner ces changements la société Openska (membre de l'AFUL et de l'APRIL), spécialisée dans la transmission du savoir dans l'Open Source, associe son expertise à Outscale, opérateur français de Cloud IaaS et lance un programme de formation devops dès Mars 2015.

NdM : Cyril Pierre de Geyer est le PDG d’Openska.

Fruit des 15 ans d’expérience des équipes d’Openska dans l’enseignement des nouvelles technologies et de l’expertise d’Outscale dans le cloud, la Formation Devops pour administrateur système, reprend le modèle Devops et s’adresse à ce public ayant une première expérience de virtualisation pour leur permettre de parler la langue des développeurs. Une formation dédiée à ces derniers viendra en complément au cours du deuxième trimestre.

Répartie sur 3 jours, la formation Devops pour administrateur système permet à ce type de profil de maîtriser les enjeux du monde Devops. Elle s’articule autour de plusieurs objectifs :

  1. comprendre les enjeux du métier de Devops ;
  2. maîtriser les bases d’un langage (Python/Ruby) ;
  3. connaître les outils d’automatisation ;
  4. concevoir une application qui pourra être déployée vers les principaux opérateurs de cloud (Outscale, Amazon, Azure, etc.) ;
  5. connaître et comprendre les mécanismes cloud pour construire une infrastructure.

Nous sommes à une phase critique pour les administrateurs système, leur métier change et il est primordial qu’ils évoluent avec leurs technologies pour ne pas se retrouver dépassé. Pour proposer des formations adaptées aux besoins de l’entreprise nous sommes en contact permanent avec les communautés techniques de professionnels. Dans le cadre d’une formation Devops liée au cloud nous avons particulièrement apprécié l’approche et l’expertise d’Outscale qui en France s’est révélé être le partenaire idéal.

  • # devops = buzzword

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je suis attristé de voir que le mot devops n'est positionné dans le titre de la formation que pour le buzz.

    L'utilisation des termes:
    * formation Devops pour sysadmin
    * métier devops

    en est un signe flagrant.

    Perso, j'aurais appelé ça "formation à l'administration système moderne".

    • [^] # Re: devops = buzzword

      Posté par . Évalué à 2.

      Pourquoi "devops", en fait ?
      Je ne connais pas ce terme.

      • [^] # Re: devops = buzzword

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Tu as le lien wikipedia vers Devops et à la 1è ligne :
        Devops est un mouvement visant à réduire la friction organisationnelle entre les "devs" (chargés de faire évoluer le système d'information) et les "ops" (chargés d'exploiter les applications existantes).

        • [^] # Re: devops = buzzword

          Posté par . Évalué à 2.

          J'avais lu la définition, bien sûr.
          Mais comment cela s'inscrit concrètement dans un cadre réel ?
          Un poste de "devops" à part entière ? Ou est-ce plutôt une ligne de conduite pour un administrateur, voire une ligne de conduite pour tout le monde à la fois ?

          • [^] # Re: devops = buzzword

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Un poste de "devops" à part entière ?

            Rarement à ma connaissance, hormis sur de gros projets (permettant d'y dédier quelqu'un à plein temps) ou sur une équipe intégrée (dév + prod', pouvant nécessiter d'avoir quelqu'un spécifiquement ayant double casquette au global pour éviter qu'au final tout le monde fasse de tout).

            Le plus souvent, de ce que j'ai vu, c'est le chef de projet qui a aussi la casquette responsable d'application, ce qui fait qu'il a les deux impératifs antagonistes : livrer souvent, tout en minimisant les changements sur la production pour éviter de générer des indisponibilités en production. Bon, ça, àmha, c'était avant l'apparition des devops justement : une personne qui a, parfois en plus de ses activités, celle de ménager la chèvre et le chou et faire le lien entre les deux :

            • soit un développeur / architecte technique côté dév' qui va faire le lien avec les dév' et la production (ceux qui exploitent l'appli et vont réceptionner les changement)
            • soit quelqu'un de la prod' qui va challenger les modifications et essayer de les regrouper fonctionnellement pour réduire le nombre d'interventions
            • soit un architecte technique transverse, qui a la visibilité tant sur les dév' que sur la prod' et va accompagner jusque la mise en prod' (ou aux phases d'intégrations/préproduction au moins).

            Le devops a par nature la connaissance des deux mondes (dév' + prod'), cela peut être vu comme un état d'esprit aussi ;-)

            Je ne me considère pas devops, j'ai pourtant eu chacune des activités décrites ci-dessus ;-) Si ça se trouve, j'ai fait du devops sans le savoir /o\.

          • [^] # Re: devops = buzzword

            Posté par . Évalué à 6.

            Devops est avant une histoire de culture (organisationnelle & humaine) soupoudré de pratiques techniques, comme l'agilité (on peut le voir d'ailleurs comme une extension naturelle de ce dernier). Avoir un poste devops est aussi pertinent qu'un poste de «qualité logiciel», c'est avant tout un objectif qui doit être commun. On peut généralement mesurer la maturité d'une organisation à son rapport avec la mentalité devops :

            • je ne connais pas
            • j'en ai entendu parler, ca tombe bien j'ai un souci en prod (ben oui c'est là que les soucis apparaissent) que je n'arrive pas à regler.
            • j'ai des admins qui font du devops.
            • j'ai une équipe devops …

            Devops est autant dévoyé par des techos (qui parlent d'outillage de dev ou de prod) que par des managers pour te foutre une étape supplémentaire dans le flux (ie mettre «devops» au milieu au lieu de faire travailler dev et ops ensemble).

            Le point positif du buzz devops est de faire prendre conscience à pas mal de monde de l'importance de prendre en compte le flux entier, du poste de dev jusqu'à la prod. Moi qui adore bosser sur les problématiques orga + technique, je suis fort étonné de ce changement culturel, surement du à la pression business (Internet à notamment pas mal changé la donne). Je vois même des banques s'y mettrent, c'est dire…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.