Présentation du projet suckless

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
20
19
avr.
2010
Communauté
Suckless est un projet libre abritant différents projets de logiciels libres. L'objectif de ce projet est de constituer un ensemble de logiciels conçus pour les utilisateurs avancés. Les développeurs de suckless pensent, en effet, que l'utilisateur avancé est souvent délaissé par les grands projets libres et que le nombre d'utilisateurs dans cette catégorie ne cesse de croître.

Suckless mise beaucoup sur la simplicité de conception de leurs logiciels (beaucoup tiennent en quelques milliers de lignes de code et en un seul fichier source C) et beaucoup de leurs projets se configurent par modification des sources puis recompilation.

Le suite de la dépêche se propose de décrire quelques-uns des projets suckless. dwm
dwm (dynamique window manager) est un gestionnaire de fenêtres écrit en C. Il est de la famille des « tilling ». Il est basique, mais peut être grandement amélioré via différents correctifs que l'on trouve sur la page du projet ou dans la mailing-list.
Page du projet

wmii
wmii est un autre gestionnaire de fenêtres. Il est bien plus évolué que dwm et se configure au travers d'un système de fichiers Plan9.
Page du projet

surf
surf est un navigateur internet très simple. Il peut facilement être amélioré via des correctifs pour permettre la navigation au clavier comme konqueror, vimperator ou uzbl.
Page du projet

stali
stali est la distribution en cours de préparation par les développeurs de suckless. C'est une distribution qui se veut légère. La grande particularité de cette distribution vient de sa volonté à être simple : les binaires sont compilés avec un « linkage » statique, pas d'utilisation de HFS au profit de leur propre organisation, gestion des services à la Plan9,...
Page du projet

Différents outils
Le projet travaille aussi sur différents petits outils, je vais vous en présenter rapidement quelques uns :
  • tabbed : outil permettant de réunir au sein d'une même fenêtre différents programmes ;
  • dmenu : menu en ligne dynamique très simple à utiliser et configurable via des correctifs ;
  • st : un émulateur de terminal.
  • # Un peu d'air frais...

    Posté par . Évalué à 6.

    Merci pour cette découverte.

    Mais pourquoi faudrait-il être un utilisateur avancé pour pouvoir apprécier robustesse, simplicité et efficacité ?

    Un programme simple et ergonomique est-il une utopie ?

    À mon avis il est aussi compliqué de savoir fermer une fenêtre avec Alt-F4 qu'avec Fichier > Quitter. La seul différence est que la seconde méthode peut se découvrir au petit bonheur la chance...
    Mais pourquoi donc Fichier > Quitter pour fermer une application ?
    • [^] # Re: Un peu d'air frais...

      Posté par . Évalué à 4.

      Tout les logiciels que j'ai utilisé issue de suckless se configure par des scripts ou en modifiants les sources. Je pense que l'on peut considérer que celui qui sait programmer en C est un utilisateur avancé.

      L'exemple le plus frappant est surf : tu le télécharge, tu le compile, puis surf http://linuxfr.org et voila il t'affiche la page tu peut cliquer sur les liens, tu as un petit menu contextuel et c'est tout à l'utilisateur de se créer un navigateur possédant plus de fonctionnalités.

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: Un peu d'air frais...

        Posté par . Évalué à -2.

        Ouais... mais pourquoi tant de complexité ? un noyau, un compilateur et un éditeur (au plus !) me semblent encore plus simples. Après, tu peux coder ce que tu veux, et même allez chercher des bouts de code sur le net pour les moins avancés (bon c'est vrai, après avoir passé un peu de temps à coder... quoi ? les couches réseau, etc. etc.). Si tu veux, tu peux aussi te re-coder un filesystem avec des options avancées (comme des liens symboliques, ou la journalisation), te coder un interpréteur de html, etc etc.
        • [^] # Re: Un peu d'air frais...

          Posté par . Évalué à 6.

          C'est comme la parole. Elle permet les longues tirades, les propos laconiques, et même de se taire.

          :-)
  • # mouais...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    L'objectif de ce projet est de constituer un ensemble de logiciels conçus pour les utilisateurs avancés.
    ...
    La grande particularité de cette distribution vient de sa volonté à être simple


    Mouais, ya que moi qui y voit un manque de cohérence ?
    • [^] # Re: mouais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Je pense que "simple" est à opposer à "bloat" et non pas à "compliqué" [0]


      [0] (ni encore moins à complexe ; mais c'est un autre débat qui attendra vendredi)
    • [^] # Re: mouais...

      Posté par . Évalué à 5.

      Oui désolé c'est son organisation et son fonctionnement qui sont simples pas son utilisation.

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: mouais...

        Posté par . Évalué à 3.

        Ben non, pas de quoi être désolé, le sens est clair.
        • [^] # Re: mouais...

          Posté par . Évalué à 3.

          En très gros, simple est l'antonyme de complexe, facile celui de compliqué.

          Les anglophones entretiennent AMHA moins la confusion entre simple et et easy.
  • # wmii

    Posté par . Évalué à 3.

    Je trouve très intéressant wmii et son principe "système de fichiers Plan9" comme dit dans la dépêche. Je ne sais pas si j'ai assez creusé mais certains environnements sont vraiment pas command line-friendly.

    Par exemple, il est impossible de manipuler les bureaux virtuels via la ligne de commande sous Gnome (par exemple, lancer un programme qui s'afficherait sur un autre bureau virtuel).

    Globalement les environnements/gestionnaires de fenêtres me semblent être de grosses boîtes noires du point de vue du shell.

    (si on me répond que j'ai tort, tant mieux !)
    • [^] # Re: wmii

      Posté par . Évalué à 5.

      Tu n'as pas tort mais pas raison (en tout cas pour la manipulation des fenêtres en CLI) :)

      Essaye devilspie, ça devrait répondre à ton besoin.
    • [^] # Re: wmii

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour ma part j'utilise gnome avec fluxbox. Tu ne peux pas vraiment (pour autant que je sache) dire que tu veux lancer la prochaine fenêtre, mais tu peux sauvegarder sur quel bureau va telle appli. Tu peux aussi définir des raccourcis clavier pour déplacer la fenêtre active vers un autre bureau (avec ou sans passage au bureau).

      Il y a aussi possibilité de faire du tilling de base, mais sous gnome il me met le bureau (fond d'écran et icônes) et le menu gnome dans des fenêtres à part, ce qui n'est guère pratique.
      • [^] # Re: wmii

        Posté par . Évalué à 4.

        compiz aussi permet une gestion fines des fenêtres et des bureaux (sisi, il faut chercher au milieu des 200 plugins alacon, y'a des trucs ultra pratique et ergonomique).
      • [^] # Re: wmii

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'utilise Fluxbox aussi, et depuis peu j'ai trouvé LA solution pour combler ses lacunes qui me gênaient. En effet, ouvrir une fenêtre sur un autre bureau sans pré-réglagé, ça ne me manquait pas (vu que mes applis sont déjà triées par bureau automatiquement), par contre des fonctionnalités de base de tiling et la fonction « utiliser tout l'espace disponible » [1] ça c'était un gros manque.

        J'ai découvert winwrangler. Très simple (plus que devilspie), efficace, et je me balade de fenêtre en fenêtre au clavier (ça je le faisais avant) selon leur position à l'écran (comme le mode splitted de vim, ça Fluxbox ne le fait pas tout seul) et j'ai mon WM idéal !

        [1] J'avais déjà abordé le problème ici : [https://linuxfr.org/comments/1103747.html#1103747], c'est Sébastien Maccagnoni-Munch qui pourra enfin utiliser GIMP correctement ;-)
    • [^] # Re: wmii

      Posté par . Évalué à 1.

      Compiz a un plugin fuse pour être contrôlé depuis le système de fichiers je crois.

      On peut aussi manipuler relativement facilement des fenêtres via la libwnck. En l'utilisant via python-wnck on se fait en quelques lignes des petits scripts pour adapter finement le comportement des fenêtres à ce qu'on souhaite (ou on les manipule directement via le shell python).

      Mais c'est vrai que wmii a l'air pas mal, ça fait longtemps qu'il est sur ma liste des wm à essayer mais... la flemme quoi...
  • # uzbk

    Posté par . Évalué à 5.

    Si j'ai bien suivi, les membres de suckless trouvent que même uzbl est trop tourné vers les utilisateurs débutants, et c'est pour ça qu'ils ont écrit surf ?

    C'est, je trouve, totalement excessif, comme affirmation.

    (Je ne parle d'uzbl que parce qu'il est explicitement cité dans le news, ou je me serais plutôt attendu à le voir décrit comme une des sources d'inspiration ou un concurrent du projet)
    • [^] # Re: uzbk

      Posté par . Évalué à 1.

      En fait là où uzbl et packagé avec un ensemble de script pour gérer tout un tas de chose, surf ne fourni rien, il faut aller chercher sur le site ou sur la liste de diffusion pour trouver ton bonheur. L'autre différence c'est qu'uzbl à pour objectif de respecter la sainte voie Unix multipliant ainsi les petits scripts là  où uzbl cherche à tout intégrer en C (on peut quand même externaliser des traitements).

      Il faut remarquer qu'uzbl-tabbed utilise tabbed de suckless.

      Je ne voulais absolument pas dire qu'uzbl est gros, je voulais juste dire que la plupart des utilisateurs de surf utilise la navigation au clavier à la vim (comme dans vimperator, uzbl, conqueror et ça existe aussi dans chromium).

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: uzbk

        Posté par . Évalué à 3.

        > Il faut remarquer qu'uzbl-tabbed utilise tabbed de suckless.
        Non, absolument pas. Le premier est un “gros” truc spécifique en Python qui communique avec uzbl-core en suivant son protocole (par exemple, il est capable de comprendre "request NEW_TAB", ce que tabbed), tandis que tabbed est un truc simple, ultra-générique (je l’utilise pour faire tourner xterm… qui n’a pas été pensé pour être utilisé ainsi ;)), codé en C
        • [^] # Re: uzbk

          Posté par . Évalué à 2.

          Merci pour la précision. :)

          Juste une remarque : as tu essayé urxvt et son plugin tabbed (qui semble codé en perl lui).

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

  • # Ce nom,

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    C'est un peu pédant non ?

    Il n'y a que moi qui trouve ça un peu élitiste, un peu à contre courant des valeurs de tolérance, d'ouverture du libre ?

    Ou alors je suis un individu aigri et rétrograde qui ne parvient pas à s'extirper de la masse des utilisateurs mainstream où je me nourris à la source des "grands projets libres".
    • [^] # Re: Ce nom,

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Il n'y a que moi qui trouve ça un peu élitiste, un peu à contre courant des valeurs de tolérance, d'ouverture du libre ?

      La tolérance et l'ouverture c'est peut-être d'accepter qu'une minorité souhaite avoir ce genre de solution et travailler dans ce sens là.
      Je vois pas en quoi ça peut dérange qu'une équipe créé des logiciels fonctionnant ainsi ? Je vois pas en quoi c'est pédant et élitiste ? Faut que tu t'expliques un peu plus.

      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: Ce nom,

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Il n'est ni dérangé par l'équipe ni par le fonctionnement des logiciels. Comme le sujet l'indique, c'est le nom du projet qui l'étonne, pas le contenu.
    • [^] # Re: Ce nom,

      Posté par . Évalué à 6.

      > Il n'y a que moi qui trouve ça un peu élitiste, un peu à contre courant des valeurs de tolérance, d'ouverture du libre ?

      Il n'y a que moi qui trouve ce message un peu populiste, un peu à contre courant des valeurs de tolérance, d'ouverture du libre ?

      C'est quoi le problème si des personnes veulent écrire dans leur coin du code pour satisfaire *leurs* besoins propres ? C'est très bien qu'on s'occupe du joseph moyen, mais c'est tout aussi bien de s'occuper de l'utilisateur tout puissant. On satisfait une gamme plus large d'utilisateurs, on évite pas mal de conflits dû aux divergences d'opinion au sein des projets source, etc ...

      Marre de la dictature populo-populiste qui veut absolument que les développeurs libristes chient de la codasse amicale à l'utilisateur problématique entre la chaise et le clavier.
      • [^] # Re: Ce nom,

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il n'y a que moi qui trouve que tu n'as pas lu le commentaire auquel tu réponds ? Il trouve que le nom "suckless" (qu'on pourrait traduire en "moins pourris") laisse à désirer. C'est vrai que ça sous entend un peu que les logiciels prévus pour les gens qui n'ont pas que ça à faire de se coder l'interface graphique de leur navigateur sont pourris ...
        • [^] # Re: Ce nom,

          Posté par . Évalué à 3.

          > Il n'y a que moi qui trouve que tu n'as pas lu le commentaire auquel tu réponds ?

          Si j'ai lu, mais je trouve qu'au contraire c'est bien choisi comme nom. Le projet a pour objectif d'offrir des logiciels qui "sucent moins" pour sa cible, les utilisateurs tout puissants. Contrat rempli, non ?
          Puis, c'est un clin d'oeil humoristique au langage peu châtié (voire de charretier) des passionnés d'informatiques de la vieille école. Puis je vois mal un projet grand public s'appeler "suce moins" donc pourquoi s'en priver ?
          • [^] # Re: Ce nom,

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            y'a bien un langage de programmation qui s'appelle "enculage de cerveau" : Brainfuck.

            C'est cool avec le libre, on peut appeler les projets comme on veut !
            • [^] # Re: Ce nom,

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Slackware et libcaca ne sont pas top non plus question nom :)

              Faut pas être frileux comme ça, on a une sensibilité de plus en plus gravée au marketing, moi y compris, et c'est une bonne chose que des geeks continuent de ne pas penser le nom de leur projet comme cheval de bataille populaire mais bien comme un truc qu'on est obligé de choisir quand on monte un projet (et les noms de code de zboubountou alors ?).
      • [^] # Re: Ce nom,

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En même temps, l'élitisme semble être une valeur revendiquée du projet, à en croire la page de présentation de dwm :
        « Because dwm is customized through editing its source code, it’s pointless to make binary packages of it. This keeps its userbase small and elitist. No novices asking stupid questions. »
  • # Retour vers le futur III

    Posté par . Évalué à -6.

    quad core, 4 voire 8 Go de ram, sata, fibre, ... on a des moyens techniques ultra performants, à des prix super accessibles, quel intérêt de faire ce genre d'applis ?

    Perso je tourne avec un Athlon XP 1800+ (acheté en 2002, avec sa CM), 2go de ram (cause des VMs), et c'est largement suffisant pour faire tourner xfce/compiz au quotidien. C'est super réactif, je gimpe, j'inkscape, je qemu, ... et c'est compiz merde, le truc ultra-bloat, sur une bécanne qui a 8 ans !
    • [^] # Re: Retour vers le futur III

      Posté par . Évalué à 2.

      Ton smartphone aussi il a quade core et 8 Go de RAM ?
    • [^] # Re: Retour vers le futur III

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Donc vu que les machines sont plus puissantes, il faut plus de logiciels lourds et compliqués ? Si tu compares dwm à xfce, dwm est largement plus simple d'utilisation (avec un petit temps d'adaptation d'accord...) et pour peu que tu sois un développeur, il est très facile à modifier pour l'adapter à tes besoins. Si tu veux savoir comment ça fonctionne ouvre l'unique fichier de source C et parcours les 2000 lignes de codes... ça ne devrait pas te prendre un temps infini.

      Bien sûr ces outils ne s'adressent pas à n'importe quel public, si xfce, gimp et inkscape te conviennent tant mieux pour toi. Personnellement je ne peux pas me passer de dwm.
      • [^] # Re: Retour vers le futur III

        Posté par . Évalué à 1.

        T'entend quoi par "simple d'utilisation", exactement ?
        • [^] # Re: Retour vers le futur III

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Il est plus simple de taper un raccourci clavier pour passer d'une fenêtre à l'autre que de devoir lâcher son clavier, saisir le mulot, cliquer sur la fenêtre intéressante, reprendre le clavier.

          Après, le souci c'est que pour plein de gens, "simple d'utilisation" ça veut dire en réalité discorevability (déductibilité ?) et simple d'apprentissage. Mais oui, dwm est plus simple d'utilisation que metacity.
          • [^] # Re: Retour vers le futur III

            Posté par . Évalué à 2.

            Alt-tab et expose, par exemple, si c'est que ça, ça se pilote entièrement au clavier si je ne m'abuse pour exposé.
          • [^] # Re: Retour vers le futur III

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu fais comment pour aller directement a la fenetre que tu veux quand tu en a plusieurs ouvertes ? Vrai question parce que alt-tab (ou shift-alt-tab) c'est bien gentil mais quand la fenetre que tu veux est la 5 ou 6 eme sur 12...bah c chiant.

            Vrai question hein....(perso j'ai un ecran tactile, donc c'est encore plus rapide qu'un souris, je prends mon doigt et pointe direct sur le bouton de l'appli, c'est en general beaucoup plus rapide que n'importe quel raccourci clavier)
            • [^] # Re: Retour vers le futur III

              Posté par . Évalué à 2.

              Je ne pense pas que le tactile soit forcément plus rapide. Chez moi je choisi mon terminal avec modkey+enter et mon navigateur avec modkey+f => je déplace à peine mes doigts pour le faire.

              Sous wmii j'accédais à n'importe quel fenêtre de manière directe avec modkey+[n°] pareil je bouge à peine mes doigts.

              Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Retour vers le futur III

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Simple, facile, qu'on se prend pas la tête pour l'utiliser, qui n'a pas des tonnes de fonctionnalités dont on n'aura pas besoin. Une fois la poignée de raccourcis clavier appris (j'en utilise à peu près 5 au total pour contrôler on gestionnaire de fenêtre... et sans souris), je fais tout ce que j'aurais souhaiter faire avec un gestionnaire de fenêtre sans la lourdeur et la complexité des bureaux lourds (gnome, kde, ...).

          Ce genre de programme n'est pas riche en fonctionnalités. Il n'a que ce qui est nécessaire et c'est largement suffisant pour la plupart des cas.

          Forcément, cette vision du bureau est radicalement différente de celle que l'on trouve majoritairement sur les ordinateurs. Dans ces projets, on ne cherche pas l'intuitivité : la phase d'apprentissage et de lecture des pages de manuel ne fait pas peur au public de ces programmes.
          • [^] # Re: Retour vers le futur III

            Posté par . Évalué à 2.

            On se prend pas la tête, mais on passe un temps fou à lire des pages de manuel entre autre, vision subjective de la prise de tête.

            Sinon le mot qu'il te faut c'est "efficacité", typiquement faire la balance entre le nombre d'opération basique nécessaire pour faire ce que tu veux faire en comparant deux environnements différents. Ou les ressources nécessaires pour faire ce que tu veux faire.

            Ou une balance entre tout ça.
    • [^] # Re: Retour vers le futur III

      Posté par . Évalué à 3.

      Élargir ta productivité tout simplement, avec un peu de maitrise, tu seras toujours plus rapide avec un clavier qu'avec une souris.
      L'intérêt c'est d'avoir un environnement adapté pour chaque type d'utilisateur, pas vraiment d'économiser les ressources matérielles. Sinon pourquoi Emacs, pourquoi Vim, pourquoi un shell, pourquoi uzbl ? la courbe d'apprentissage est longue, mais si on se donne la peine d'aller jusqu'au bout, ça vaut le coup.
      • [^] # Re: Retour vers le futur III

        Posté par . Évalué à 1.

        heu ... compiz est entièrement pilotable au clavier, et le raccourcis sont entièrement configurables. Je n'utilise ma souris que quand je fais du gimp ou du inkscape, pour le reste je reste collé à mon TypeMatrix (vimperator m'aide, ainsi que compiz justement).
        • [^] # Re: Retour vers le futur III

          Posté par . Évalué à 2.

          > compiz est entièrement pilotable au clavier
          J'ai dit le contraire quelque part ? Même si il est entièrement pilotable au clavier, c'est loin d'être aussi optimal qu'un gestionnaire de fenêtres en tuiles.
          Sans compter que Compiz, c'est le Jacky des gestionnaires de fenêtres, certes, les effets sont plus spectaculaires que ceux d'OS X mais ils ne font que desservir l'expérience utilisateur. Certes ça se configure, mais c'est pénible avant d'arriver à quelque chose d'utilisable, et c'est lent (faut le faire pour être significativement plus lent que Metacity).

          Les gestionnaires de fenêtres des bureaux majeurs ont un mode composition donc on peut se passer de Compiz.
          • [^] # Re: Retour vers le futur III

            Posté par . Évalué à 0.

            >les effets sont plus spectaculaires que ceux d'OS X mais ils ne font que desservir l'expérience utilisateur.
            Certains effets sont jackys et desservent l'expérience utilisateur (feu, gouttes... et encore pour une notification cela pourrais être agréable). Mais d'autre sont au contraire du bonus. Par exemple le cube est très bien pour un débutant afin qu'il voit ce qu'est les bureaux virtuels. Perso je préfère les avoir en plan (en plus 20 bureaux c'est trop pour un cube ;) ). Mais même là le petit aperçu de tous mes bureaux m'aide parfois à trouver ce que j'ai perdu.

            Dommage que ce soit si mal codé quoi...
      • [^] # Re: Retour vers le futur III

        Posté par . Évalué à 2.

        'Élargir ta productivité tout simplement, avec un peu de maitrise, tu seras toujours plus rapide avec un clavier qu'avec une souris. '
        Ca depends uniquement de ce que tu fais....
        Si tu surfes au clavier, pointer une adresse au milieu de la page te prendra plus de temps au clavier qu'a la souris, et encore plus de temps qu'avec un ecran tactile...
        La productivite sur un ordinateur a tout faire au clavier ne concerne guere que les secretaires.
        Parce que meme pour du code je prefererais toujours quelqu'un qui reflechis a ce qu'il fais qu'a quelqu'un qui tappe vite.
        Parce le code s'ecris pas (plus) a la chaine sauf par ceux qui n'y reflechissent pas....
        • [^] # Re: Retour vers le futur III

          Posté par . Évalué à 2.

          > Si tu surfes au clavier, pointer une adresse au milieu de la page te prendra plus de temps au clavier qu'a la souris
          Avec un navigateur adapté à la navigation clavier genre uzbl ou vimperator, pas du tout.

          > et encore plus de temps qu'avec un ecran tactile..
          Forcément, primo, ce genre de gadgets n'a pas de vrais claviers en général, secundo, avec ton doigt, ça ira forcément plus vite qu'avec une souris.

          > Parce que meme pour du code je prefererais toujours quelqu'un qui reflechis a ce qu'il fais qu'a quelqu'un qui tappe vite.
          L'objectif ce n'est pas de taper le plus rapidement possible, mais d'être le moins freiné possible par ton environnement. Après, si le goulot d'étranglement se situe avant, c'est un autre problème.
          Sans devoir taper au kilomètre en permanence, on gagne plus souvent du temps quand on se dispense de la souris que l'inverse.
    • [^] # Re: Retour vers le futur III

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Il y en a même qui utilisent Debian, alors...
    • [^] # Re: Retour vers le futur III

      Posté par . Évalué à 5.

      L'idée d'utiliser du light sur une grosse machine à les avantages suivants:
      - Moins il y a de fonctionnalités superflues, moins il y a de bugs potentiels
      - Moins tu bouffe de ressources avec ton Desktop Environment, plus t'en as pour le reste
      - Moins tu as de trucs inutiles dans ton interface, plus tu as de place pour ce qui est utile, et plus tu trouve facilement les-dites choses utiles
      - Tu va plus vite avec des commandes ou des raccourcis qu'avec des enchainements de menus clickodromiques.

      Avoir une machine puissante, c'est bien, raison de plus pour utiliser cette puissance à bon escient.

      Pour chaque personne qui me plussoie, je frappe un fan de Justin Bieber.

    • [^] # Re: Retour vers le futur III

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Linux, Debian, suckless, Mutt… on a des moyens logiciels ultra-performants à des prix super accessibles, quel intérêt d'acheter des machines sur-dimensionnées ?
      • [^] # Re: Retour vers le futur III

        Posté par . Évalué à 5.

        Pouvoir installer une gentoo complète avec KDE4 et tout le bazar en moins de 3 jours?

        Pour chaque personne qui me plussoie, je frappe un fan de Justin Bieber.

        • [^] # Re: Retour vers le futur III

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Toi aussi, tu es pour le réchauffement climatique ?
          • [^] # Re: Retour vers le futur III

            Posté par . Évalué à 1.

            Au contraire, je suis pour l'écologie:
            Grace à Gentoo, plus de factures de chauffage, un PC suffit! Et grâce au nucléaire, cela fait un chauffage 100% écolo.
            Gentoo, la distrib officielle des verts, avec le soutien de Nicolas Hulot.

            Pour chaque personne qui me plussoie, je frappe un fan de Justin Bieber.

            • [^] # Re: Retour vers le futur III

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Tu éteins ton PC pendant l'été ?
              • [^] # Re: Retour vers le futur III

                Posté par . Évalué à 2.

                Non, je le laisse tourner sans rien faire sous Debian Stable.
                En effet, grâce à son noyau obsolète qui ne sait pas réguler mon ventilo, il ventile tout la pièce sans pour autant dissiper de chaleur.

                Pour chaque personne qui me plussoie, je frappe un fan de Justin Bieber.

      • [^] # Re: Retour vers le futur III

        Posté par . Évalué à 2.

        Pace que les temps de compils de lancement et de calculs sont toujours limites par le proc et par par l'os....
        Et que le temps c'est notre seule limite.
    • [^] # Re: Retour vers le futur III

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Moins ton environnement prend de ressources, plus il y en a de disponibles pour le reste.

      Un exemple tout simple : je travail sur l'inférence de modèle d'apprentissage, ma machine de travail dispose de 2Go de RAM. Si les 2Go sont libres, je peut produire des modèle de 20 millions de dimensions.
      Sur ma machine, mon environnement complet prend environ 140Mo de mémoire, ce qui me laisse de la place pour des modèles d'un peu plus de 18 millions de dimensions. Sur la machine de mon voisins de bureau qui tourne avec gnome, compiz et divers trucs qu'ils trouve joli ; l'environnement prend un peu plus de 900Mo (tout ce qui compose le bureau sans rien d'autre : pas de mail n'y de navigateur notamment) ce qui donne des modèles aux alentours de 10 millions de dimensions.

      Ce qui veut dire que je peut tester des modèles deux fois plus gros sur ma machine avant de devoir passer sur un serveur de calcul, et c'est très pratique.

      L'exemple peu sembler extrême mais pas tant que ça. 900 Mo c'est aussi à peu près les ressources consommées par le système sur mon macbook pro, et donc les limitations que j'ai quand je bosse dessus.

      Donc au moins pour certains utilisateurs c'est pertinent, et coup de bol, suckless est destiné à certains utilisateurs mais pas tous.

      Et de manière générale, ta réaction vis à vis de la puissance du matériel, beaucoup d'autre l'on faite, et c'est à cause de cela que l'on se retrouve avec des ordinateurs ou lancer un traitement de texte prend dix fois plus de temps qu'il y a 15 ans.
      • [^] # Re: Retour vers le futur III

        Posté par . Évalué à -1.

        ha ouais ça confirme : suckless et ce genre de projet est pour les gens qui ont vraiment besoin de "dimensions" (pas compris c'était quoi).

        Et de manière générale, ta réaction vis à vis de la puissance du matériel, beaucoup d'autre l'on faite, et c'est à cause de cela que l'on se retrouve avec des ordinateurs ou lancer un traitement de texte prend dix fois plus de temps qu'il y a 15 ans.

        moui je sais, je te rappelle que je tourne avec la même machine depuis presque 10 ans (un dinosaure en informatique), et malgré tout xfce/compiz est super véloce, donc tu vas pas me faire la leçon sur la course à la puissance hein :) et accessoirement il est facile à configurer, même pour celui qui a pas envie d'apprendre Plan9 pour rajouter un raccourcis clavier ;)
        • [^] # Re: Retour vers le futur III

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Si tu ne vois pas l'utilité d'un tel projet, c'est que tu n'en as pas besoin. D'autres en ont eu besoin, ont mis les mains dans le cambouis et ont ainsi créé des outils qui craignent moins (à leur goût).
        • [^] # Re: Retour vers le futur III

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          ha ouais ça confirme : suckless et ce genre de projet est pour les gens qui ont vraiment besoin de "dimensions" (pas compris c'était quoi).

          C'est bien ce que tout le monde dit, c'est pas pour tout le monde... Pour ce qui est des dimension, c'est la taille du modèle que je produit, pour faire une analogie un peu foireuse, c'est similaire au nombre maximum de commentaire sur une page LinuxFR que ton navigateur peut afficher.
          Si le système monopolise beaucoup de ressources, tu ne peut pas afficher plus de 100 commentaires et donc tu peut oublier les gros trolls, par contre si ton système est léger, il reste plus de place pour le navigateur, et tu peux troller à bloc...

          moui je sais, je te rappelle que je tourne avec la même machine depuis presque 10 ans

          Mais cette machine, soit tu l'as amélioré depuis, soit tu avais pris le top du top car il y a 8ans, 2Go de ram c'était loin d'être le standard.

          L'exemple auquel je pensait est un traitement de textes (avec pas mal de fonctionnalité pour l'époque) qui tournait sous geoworks (un concurrent de windows 3.11) et qui à mon avis remplirais 95% des besoins des utilisateur de l'éditeur de openoffice.
          Ça remonte donc à un peu plus de 15ans et son lancement était instantané (enfin, en dessous des limites du perceptible) comparé au temps qu'il faut à openoffice pour ce lancer sur mes machines, ou même abiword qui est beaucoup plus léger, il y a clairement une régression.

          Je n'ai rien contre ces gros logiciels, mais à l'origine abiword était un petit éditeur avec les fonctions de base qui était très léger et rapide. Ce n'est hélas plus le cas.

          La meilleur partie pour moi du projet suckless est justement de savoir dire non à l'ajout de fonctions et de ne pas partir en usine à gaz. C'est une chose suffisamment rare pour être notée.
          • [^] # Re: Retour vers le futur III

            Posté par . Évalué à -2.

            Mais cette machine, soit tu l'as amélioré depuis, soit tu avais pris le top du top car il y a 8ans, 2Go de ram c'était loin d'être le standard.

            Bien entendu, je suis aussi extrémo-écologiste, je ne "gaspille pas" pour le fun, point d'iphone chez moi qui me fasse une gâterie pendant la pause taff (je taffe pas), d'ailleurs, point de GSM (il faudrait en avoir l'utilité). Cependant, je bashe, je Perl, je planche Ruby en ce moment, je suis html/css incollable, ... bref, je crois "vivre avec mon temps", sans être régressiste. Hacker des outils qui marcherait sur une montre à quartz n'est il pas régressiste ?
            • [^] # Re: Retour vers le futur III

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Un peu de calme s'il te plait.

              C'est bien joli de dire que tu fais tourner plein de truc top moderne sur une machine qui a presque dix ans, mais si tu as changé les trois quart des composant ça ne veut rien dire.
              Et si on prend une machine standard de 2002, je suis loin d'être sûr que tout tournera aussi bien que tu le prétend.

              Je ne prétend pas que tu dois racheter une machine plutôt que de la mettre à niveau quant il y en a besoin, bien au contraire. Mais par contre il faut être clair quand tu en parle, ta machine n'a pas "presque dix ans" et donc on ne peut en tirer aucune conclusion sur ce qui tourne sur du matériel de cette époque.
              • [^] # Re: Retour vers le futur III

                Posté par . Évalué à 1.

                carte mère : Asus a7n8x
                processeur : AMD Athlon(tm) XP 2500+ (cadencé à 1837.314MHz)
                ram : 2x1go Corsair
                carte graphique : GeForce 6200 (parfois une ati quand le driver nvidia proprio fait chier)

                Voilà. L'OS aussi est suckless et non ressourcophage : Slackware bien entendu. L'OS joue sur la vélocité du bureau ... faire tourner "surf" (le navigateur, je cite, avec lequel on peut cliquer sur les liens) sur une ubuntu bloated sera toujours plus mou que firefox (bon d'accord, j'abuse : que kazehakase) sur mon vieux clou.

                Le seul ajout par rapport à l'achat, c'est 1Go de ram (parce que je fais tourner qemu et on est vite à cours de rames avec ces trucs alacon).
      • [^] # Re: Retour vers le futur III

        Posté par . Évalué à 0.

        'Ce qui veut dire que je peut tester des modèles deux fois plus gros sur ma machine avant de devoir passer sur un serveur de calcul, et c'est très pratique.'
        Non ca veut juste dire que tu as une machine qui ne supporte pas plus de ram.....(c'est a dire une sacre antiquitee) qui n'est peut etre pas la meilleure idee quand on veut reelement faire du calcul.
        • [^] # Re: Retour vers le futur III

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          La machine en question es récente puisqu'elle à été achetée en début d'année, seulement elle est dimensionnée correctement pour sa tâche : un poste de travail, et elle répond parfaitement à ce besoin.

          Je pourrais tout à fait ajouter 2Go de ram de plus mais pourquoi payer de la RAM en plus lorsqu'il suffit d'utiliser un environnement qui ne gaspille pas les ressources (et qui a en plus l'avantage d'être plus réactif.)

          Je ne suis pas près à dépenser de l'argent pour repousser un peu plus le moment ou je dois utiliser les serveurs de calculs, par contre je suis tout-à-fait près à grogner contre la lourdeur d'un environnement pour la même raison.
          Et je ne me prive pas de le faire quand j'utilise mon mac. L'environnement est très joli mais beaucoup moins réactif et consomme bien plus de ressources. C'est ce qui m'a poussé à installer un dual boot dessus.
          • [^] # Re: Retour vers le futur III

            Posté par . Évalué à 0.

            Oui alors bon, faut pas pousser meme dans les orties, j'ai un p3 800 avec 256 meg de ram sur lequel j'ai une ubuntu 9.10 le systeme il prends moins de 100 mega avec le wifi charge sous gnome...donc les 900 megas, je sais pas d'ou tu les sors, et le probleme reel c'est que tu n'aimes ni gnome ni kde ni autre, pas que ca te bouffe trop de memoire pour bosser (parce que si tu es a 50megas pret, alors non ta machine n'est pas bien dimensionnee).
            D'ailleurs ca se sens dans tes paroles quand tu parles de 'gaspillage' de ressources de 'non reactivite' etc...bref tu n'aimes pas et tu medis, et le fait que tu sois utilisateur d'un projet appeler 'sukcless' est absolument pas etonnant.
            La justification gnome ou kde 'trop lourd qui met ma machine de moins d'un an a genoux' faut pas abuse quand meme...
            A puis pense a mettre ta variable swapiness au minimum...parce que linux 'qui utilise bien la ram mieux que windows' c'est un mythe et c'est en general ca qui rend un systeme linux hyper lent
    • [^] # Re: Retour vers le futur III

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est pas une question de petites configurations mais de main mise sur le logiciel.
      c'est de faire le source le plus simple possible pour que veux l'adapter, ce soit facile.
      c'est un peu de l'extrem open source, pas vraiment de build, pas vraiment de configuration; tout est dans le code.
      en tant que programmeur, on s'en sert un peu tous les jours, dans son coin.
      un petit script pour automatiser un traitement.
      moi je fais ça avec eclipse (pas taper) ou avec le shell. en gros, un main, pas de parsing d'arguments, le fichier à traiter change, tu changes le code.

      l'idée là, c'est d'en faire un crédo pour des projets partagés.

      enfin c'est comme ça que je le perçois.
      • [^] # Re: Retour vers le futur III

        Posté par . Évalué à 1.

        en gros, un main, pas de parsing d'arguments, le fichier à traiter change, tu changes le code.

        je crois que tout est dit : les hackers parlent aux hackers. Les choses sont claires (sûrement simple).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.