Linux Quatre nouveaux logiciels libres pour entreprises

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
27
juil.
2005
Linux
Ce 27 juillet, la société Tiny publie 4 nouveaux logiciels libres pour la gestion d'entreprise; Tiny Project, une alternative libre à Microsoft Project – Tiny Accounting, un logiciel de comptabilité analytique à partie double – Tiny Marketing, un logiciel pour gérer les campagnes marketing – et Tiny CRM, un logiciel de gestion de la relation client.

Ces quatre logiciels GPL sont construits sur le moteur de gestion de Tiny ERP. Ils sont en serveur/client et peuvent être utilisés en XML-RPC. Ils sont totalement interfacés avec Open Office et Ms Office.

NdM Il semble y avoir des problèmes DNS à l'heure de la publication sur le premier lien. Tiny Project
Gestion de projets, allocation et routage des tâches, planification, suivi des différents utilisateurs, communication automatisée avec le client, ...

Tiny Accounting
Comptabilité analytique et financière à double entrée, supporte le plan comptable général français. Multi-devises, multi-vues et multi-niveaux. Les différents rapports légaux sont présents; bilan, compte des résultats, journal de caisse, déclaration intra-com, ...

Tiny Marketing
Pour contrôler les campagnes marketing et les différents intervenants.
Calcul des coûts et revenus estimés. Ce module automatise des tâches tels que l'envoi de SMS, mails, la confirmation sous certaines conditions, ... Il est interfacé avec Open Office pour le publipostage de lettre.

Tiny CRM
Gestion des clients, de leur relations, contacts, et autres. Tiny CRM comprend des outils de communication et de segmentation. Il y également le suivi des opportunités et des requêtes internes. Il y a quelques rapports comme les analyse des ventes, ...


Tous ces programmes sont serveur/clients, développés en Python en utilisant PostgreSQL et GTK2. Ils sont tous à la V1.0,stables et testés en production.
  • # 40% libre

    Posté par . Évalué à  8 .

    Pour info, TinyERP obtient un score indicatif de "40% libre" sur notre benchmark maison (qui ne représente que ses propres critères, non l'exigence basique de satisfaction des quatre libertés qui est bien sûr respectée par tout projet GPL).

    Les raisons de ce score :
    - contrôlé par une entreprise unique
    - pas de doc développeur publique
    - pas d'archives de mailing-lists publiques
    - pas de CVS public
    - contributions acceptées sous conditions

    http://www.libroscope.org/Benchmark-23-logiciels-libres(...)
    • [^] # Re: 40% libre

      Posté par . Évalué à  7 .

      Si chacun commence a se faire ses propores définitions on as pas finit....
      • [^] # Re: 40% libre

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Je vois pas en quoi, il y a dispersion. Explique ?

        Je trouve la démarche de mesure "l'ouverture" concrète (cvs, traçeur des bugs, liste de diffusion, documentation, ...) du processus de développement d'un logiciel particulièrement bien sentie. Surtout si le soft est le produit d'une entreprise unique.

        D'autre part, il faudrais expliquer en quoi étude, comparatif, ou toute sorte d'analyse pose problème.
        • [^] # Re: 40% libre

          Posté par . Évalué à  4 .

          Le seul probleme s'est justement le terme utilisé ! Il ne faut pas tout mélanger.

          Je suis d'accord pour mesurer l'ouverture du projet (ce qui est vraiment tres bien pour représenter des projets), mais il ne faut le comparer avec le terme libre.

          Déja que pour la plupart des gens s'est déja compliqué a expliquer...
          • [^] # Re: 40% libre

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            au contraire, c'est bien une question de liberte dont il s'agit! j'ai deja rencontre personnellement des projets completement gpl, mais completement ferme (notamment par la boite qui chapote le logiciel). et la t'as pas bcp mieux qu'un logiciel proprio. la seule difference, c'est que tu peux eventuellement forker, mais sur un projet de grande envergure sans beaucoup de documentation et ecrit un peu avec les pieds, ca n'a strictement aucun interet, il veut souvent mieux reprendre tout depuis le debut. et la, l'entreprise qui t'emploie se dira "mais pourquoi est-ce nous on mettrait notre boulot sous lience libre?".
            • [^] # Re: 40% Ouvert sur la communauté

              Posté par . Évalué à  1 .

              Le logiciel respecte la GPL et donc est libre, ensuite c'est vrai que l'ouverture est tres importante, mais ce n'est pas la meme chose.

              Il te donne tous les droits e tliberté que tu veux, si tu en veut plus s'est bien, mais ce n'est déja plus ce qui était demandé au départ dans la licence.
    • [^] # Re: 40% libre

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      pas mal du tout cette methodologie d'evaluation
    • [^] # Re: 40% libre

      Posté par . Évalué à  10 .

      Bon, je m'inscris et je commence par faire (répondre à?) un post faisant homage à une créature nordique légendaire,

      Mais avec tes critères, Firefox c'est pas libre:
      Critère Résultat
      0. Marketing oui (à part windows, aucun autre logiciel n'arrive à son niveau)
      1. Licence MPL
      2. Sources disponibles non (l'outil de rapport de crash n'est pas libre)
      3. CVS accessible oui (en lecture)
      4. Archives mailing-lists non (certaines sont privés)
      5. Gestionnaire de bugs public non (certains bugs restent caché des années)
      6. Contributions acceptées sous conditions de données le copyright à la fondation (il me semble)
      7. Base technologique ouverte non (XUL, c'est un format qu'ils ont développé pour l'IHM plutot que d'utiliser quelque chose de standard)
      8. Doc développeur publique non (y'en a pas vraiment, sinon y'a des livres)
      9. Observations contrôlé par une organisation unique

      Qui plus est, si la note de TinyERP correspondait à 10% par point positif ou negatif sur chacune des questions, ce serait un score de 50%, non?

      J'ai bien compris que la note est arbitraire, mais tu pourrais avoir un "agenda" et décider arbitrairement de donner tel ou tel note suivant ce qui t'arrange.

      Bon, tu es plus orienté fsf que osi, mais histoire d'en rajouter une couche, la JVM de sun serait plutôt libre avec ton système...(bug, mailing, communauté pour la modification des spécif, source dispo pour les chercheurs, etc...)

      Ok j'ai fini, je retourne dans ma forêt...
      • [^] # Firefox

        Posté par . Évalué à  3 .

        Si tous les trolls étaient aussi intéressants que le tien, j'en redemanderais :)

        Mais avec tes critères, Firefox c'est pas libre:
        Critère Résultat
        0. Marketing oui (à part windows, aucun autre logiciel n'arrive à son niveau)


        Oui.

        2. Sources disponibles non (l'outil de rapport de crash n'est pas libre)

        C'est intéressant ça, je ne le savais pas. Disons alors que 99% des sources sont dispo.

        4. Archives mailing-lists non (certaines sont privés)

        Intéressant aussi. Lesquelles ?
        (le principal est que la ML de développement soit archivée publiquement, et que les discussions menant aux décisions soient consultables)

        5. Gestionnaire de bugs public non (certains bugs restent caché des années)

        Des bugs de sécu ? Des bugs liés à Netscape ? Comment est fait le choix ?
        (si j'avais su, j'aurais vérifié, le jour où j'ai rapporté un petit bug de sécu dans Mozilla, s'il était visible par le public...)

        6. Contributions acceptées sous conditions de données le copyright à la fondation (il me semble)

        C'est une exigence relativement répandue, même si personnellement elle ne me plaît pas.

        7. Base technologique ouverte non (XUL, c'est un format qu'ils ont développé pour l'IHM plutot que d'utiliser quelque chose de standard)

        Oui, mais c'est tout de même un format ouvert et ouvertement documenté. La plupart des logiciels, libres ou non, utilisent des formats maison pour le stockage, la personnalisation... Dans certains cas c'est pénible (transfert de données entre clients mail par exemple), dans d'autres plutôt accessoire (skins XMMS).

        9. Observations contrôlé par une organisation unique

        Oui.

        Au vu de ces critères, je dirais que Firefox mériterait un "60% libre". Mais certaines réponses devraient être affinées.

        Qui plus est, si la note de TinyERP correspondait à 10% par point positif ou negatif sur chacune des questions, ce serait un score de 50%, non?

        L'embrouillamini signalé en 2004 sur la licence (qui était faussement annoncée comme non-commerciale) a pesé dans notre appréciation négative.

        J'ai bien compris que la note est arbitraire, mais tu pourrais avoir un "agenda" et décider arbitrairement de donner tel ou tel note suivant ce qui t'arrange.

        Non, je peux t'assurer que si ça avait été le cas les notes seraient différentes pour un ou deux logiciels :)
        • [^] # Re: Firefox

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Globalement, je suis d'accord avec ta réponse, mais il y a un truc quand même qui me chagrine :

          "
          L'embrouillamini signalé en 2004 sur la licence (qui était faussement annoncée comme non-commerciale) a pesé dans notre appréciation négative.
          "

          C'est pas tellement objectif comme critère, même si il faudrait en tenir compte, éventuellement.
          • [^] # Re: Firefox

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Par expérience on a été plutôt sévère dans nos notations.

            Je dirais qu'on à une marge d'erreur de -10 +5
            on a probablement sous noté facilement de -10 et rarement on a surnoté de 5. Si on publiait dans un magazine commercial, on pourrait facilement remonter les scores de +10% pour faire plaisir à nos annonceurs.

            Tenir compte d'un biais, c'est annoncer la marge d'erreur : voilà qui est fait.

            La marge te convient-elle, sinon, je t'enjoins à faire ton propre caclul et évaluer la déviance standard par rapport à nos propres résultat (faire la moyenne des diff normalisées entre tes résultats et les notres). Si le biais est systématique et dans une même direction (la relation d'ordre est donc conservée), c'est cool : ça veut dire que l'instrument est à étalonner, mais que nos critères permetent d'établir une relation d'ordre. Si à l'opposé tu trouves que tes mesures fluctuent (moitié sur-évalué, moitié sous évalué dans une proportion significative), ça veut dire que nos critères sont arbitraires, au moins en ce qui te concerne.
            • [^] # Re: Firefox

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Le critère subjectif dans ton test fait qu'il n'est pas une mesure. Donc tu peux balourder les écart types, les sur-évaluations et autre. :)
              • [^] # Re: Firefox

                Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                ah ?
                Tout serait relatif en terme de jugement ? Et tu connais le résultat d'une mesure avant d'essayer. Soit, tu es fort et je m'incline soit tu es un sot.

                Comme ton critère d'appréciation est subjectif j'espère que tu ne prétendras ni que je t'ai insulté, ni que je t'ai félicité.
      • [^] # Re: 40% libre

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        0. Marketing oui (à part windows, aucun autre logiciel n'arrive à son niveau)
        Et ca critere, je n'ai toujours pas vu pourquoi il etait pris en compte : pub ou pas, ca ne change rien... C'est du marketing autour d'un produit, je trouve ca normal...

        1. Licence MPL
        et GPL.
        Je ne vois pas pourquoi une autre licence ajoutée a la licence GPL rend le soft moins libre que si il etait GPL seul!!!

        2. Sources disponibles non (l'outil de rapport de crash n'est pas libre)
        FireFox EST libre.
        tu peux le compiler sans l'outil de rapport de crash... Pareil, ajouter une fonction a un produit n'enleve pas la liberté du produit.
        Effectivement, il faudrait dire FireFox sans l'outil est bien, mais bon, on s'en fout un peu de cet outil :)

        6. Contributions acceptées sous conditions de données le copyright à la fondation
        Et? ca permet de facilement gerer les problemes de Copyrith, plein le font... (dont moi). Ou est-ce que ca enleve de la liberté? Tu peux forker et garder ton code a toi...

        7. Base technologique ouverte non
        Ca c'est completement faux.
        Ce n'est pas parce qu'il n'y a rien sur le marché disponible, qu'il faut s'interdire d'inventer un nouveaux standart...
        • [^] # Euh

          Posté par . Évalué à  3 .

          Je suis d'accord que la presence du point 0 sur le benchmark est contestable: quel rapport entre l'ouverture et le marketing??

          Pour le point 6, pas d'accord avec toi: si tu es obligé de forker pour contribuer selon ton choix, c'est un handicap: forker représente 1) un problème pour les utilisateurs qui doivent alors choisir 2) un effort très important pour le mainteneur du fork, donc ce n'est pas parce que c'est une des libertés offerte par le libre, qu'il faut tomber dans le 'y a qu'a forker'.

          Aussi l'attribution du copyright permet a celui qui a le code de changer la license quand bon lui semble, tandis qu'autrement le projet est plus ou moins obligé de garder la license qu'il a s'il y a beaucoup de contributions (ça peut être un handicap pour le projet même quand il veut "augmenter" son ouverture, d'ailleurs).
      • [^] # Re: 40% libre

        Posté par . Évalué à  2 .

        Pas libre, je n'irais pas jusqu'à là, mais firefox n'est pas le logiciel dont le développement est le plus en accord avec les principes du libre au monde ...
        A vrai dire, si je ne me trompe pas, Firefox fait uniquement référence aux binaires compilés par la mozilla fondation et incluant des parties sous licence non libre (entre autre des éléments graphiques).
        Je crois que les distribs linux qui veulent compiler elles même leur firefox doivent l'appeler debian/firefox, Red Hat/Firefox ou dans ce genre là ...
    • [^] # Re: 40% libre

      Posté par . Évalué à  -4 .

      C'est une blague !
      La license GPL ne contient aucun de tes critères, cette license est libre et oui pour info les seuls critères pour juger si une soft est libre ou non sont décrient par une license, cette license et dite libre ou non par l'organisme qui va bien.
      • [^] # Re: 40% libre

        Posté par . Évalué à  3 .

        Bon, si j'ai bien compris le but de son évaluation c'est qu'un programme qui ne fait que respecter la GPL part avec 0%. Ensuite, le 100% c'est pour un programme libre idéal, donc vraiment tourné vers la communauté, pas seulement "je mets le code à disposition" mais "je donne à la communauté toutes les billes pour contribuer efficacement".

        Ouala, faut pas le prendre mal, c'est assez intéressant comme démarche, même si le pourcentage est un peu trompeur je trouve ^_^ Moi j'aurais plutôt fait commencer à 100% pour aller jusqu'à 200% par exemple ...
        • [^] # Re: 40% libre

          Posté par . Évalué à  3 .

          Bon, si j'ai bien compris le but de son évaluation c'est qu'un programme qui ne fait >que respecter la GPL part avec 0%.
          Ensuite, le 100% c'est pour un programme libre idéal, donc vraiment tourné vers la communauté, pas seulement "je mets le code à disposition" mais "je donne à la communauté toutes les billes pour contribuer efficacement".


          Oui, et le rapport avec le libre ?
          S'il n'y a pas violation de la GPL c'est libre.
          • [^] # Re: 40% libre

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Pour info le libre n'est pas défini par les licences :
            1) Stallman (inventeur de la GPL himself) définit le libre par les 4 libertés ;
            2) mettre son travail sous "copyleft" (concept implémenté dans la GPL comme quoi les travaux dérivés sont sous GPL) n'est une condition ni nécessaire ni suffisante pour faire du logiciel libre;

            Le copyleft n'ajoute ni ne retranche rien aux 4 libertés énoncées par RMS. Ce qui fait que la GPL est qualifiée de libre est qu'elle accorde les 4 libertés, le copyleft est juste un cadeau bonux qui n'a rien à voir avec le libre. La GPL n'est pas la licence canonique du libre en tout cas moins que licences BSD les plus minimales.

            Ce n'est pas un soucis, le logiciel libre n'est pas une question de licence mais de liberté avant tout. Les licences, ça intéresse qui à part les avocats ? Ce que l'on veut c'est pouvoir réutiliser librement notre code et celui des autres sans se poser de question, non ?
            Est-ce que les licences suffisent à assurer que le code est disponbile et réutilisable ? Je pense que non.
            • [^] # Re: 40% libre

              Posté par . Évalué à  0 .

              Pour info le libre n'est pas défini par les licences :

              Tout à fait. La GPL est une license libre.
              Si un logiciel est GPL il est libre, sinon il y a violation de licenses et ca ne se mesure pas.
        • [^] # Re: 40% libre

          Posté par . Évalué à  1 .

          Ouala, faut pas le prendre mal, c'est assez intéressant comme démarche, même si le pourcentage est un peu trompeur je trouve ^_^ Moi j'aurais plutôt fait commencer à 100% pour aller jusqu'à 200% par exemple ...


          Je le prends pas mal, s'ils veulent créer une nouvelle license (qui sera considéré comme libre ?) qu'ils le fassent. Mais se site est trompeur.
      • [^] # Re: 40% libre

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        GPL ne veut pas libre, et libre ne veut pas dire GPL.

        Le but de l'indice est de donner le taux d' "adherance" a la communauté libre :
        - 100% indique que le soft joue a fond avec la communauté.
        - 0% indique que le soft profite de la GPL, sans jouer le jeu du donnant-donnant. Elle utilise les faiblesses de la licence, poru entuber un max ceux qui ont livré en GPL dans un esprit communautaire.

        Me plait bien cet indice... La licence ne fait pas tout!
        • [^] # Re: 40% libre

          Posté par . Évalué à  4 .

          >indique que le soft profite de la GPL, sans jouer le jeu du donnant-donnant.

          Je vois pas la GPL comme une licence dont on peut profiter : y'a peu de licences avec un rapport de force initiateur projet/utilisateur aussi défavorable. Je comprendrai plus une formulation "le soft profite de la licence LGPL ou BSD".
        • [^] # Re: 40% libre

          Posté par . Évalué à  0 .

          La GPL est une license libre.
          Dire qu'un soft est 40% libre celon les critères enoncés ne correspond à rien.
          S'il veut faire une mesure de qualité, qu'il la fasse. Mais il ne peut parler de libre.

          Ce site prouve que le terme libre est très loin d'être compris. C'est dommage :(
    • [^] # Re: 40% libre

      Posté par . Évalué à  10 .

      Voici ce que j'avais écris aux auteurs mais n'ait jamais reçu de réponse;

      Bonjour,

      Je vous écrit suite à votre Benchmark. Je trouve qu'il y a quelques erreurs à propos de notre logiciel Tiny ERP que vous jugez à 40% libre.

      Voici donc des correctifs:

      4. Archives mailing-lists»·· non, utilisation de forum

      Faux, nous avons bien des mailings lists et des archives. Voyez cette page: http://www.tinyerp.org/lists.php(...)

      5. Gestionnaire de bugs public: utilisation de forum

      Nous avons bien un gestionaire de bugs, voyez ici: http://tinyerp.org/bugzilla(...)

      6. Contributions acceptées sous conditions

      Toutes les contributions sont acceptées. Mais comme dans tous les logiciels libres, si celle-ci ne sont pas bonne, nous les mettons dans la section contribution (voir FTP) si elle ne sont pas jugées bonnes par les développeurs. Dans un logiciel de gestion d'entreprise, il est impératif que l'équipe de développement test toutes les contributions avant de les mettre dans la version stable. Ce qui n'est pas stable va dans contrib.

      Pour info, je pense que nous sommes l'un des projets avec le plus de contributeurs de votre liste, je ne comprend donc pas votre jugment. Voyez ici pour notre programme de contributions: http://www.tinyerp.org/contributors.php(...)

      Nous inscitons même les utilisateurs à contribuer en leur offrant des peluches de OpenStuff.net. Quelques chiffres représentatifs:
      * 11 langues en 3 mois
      * Site en 3 langues (tinyerp.com)
      * Doc de 130 pages

      Je pense que la plupart des logiciels libres font cela ? Parfois sans le dire, mais qui ne ferait pas cela ?

      7. "La licence comportait jadis une interdiction de commercialisation. La situation a été régularisée depuis."

      A le meilleur, Le ragot s'amplifie :) Merci d'éviter d'amplifier une telle erreur qui nous fait du mal en tant que logiciel libre.

      Je clarifie, il y a plusieurs erreurs. La phrase devrait être; le site web (de 200 pages) contenait une phrase: "Le code source de Tiny ERP vous est fourni et la licence vous permet de le copier, de le modifier, et de le diffuser. Elle ne vous permet en aucun cas de le revendre."

      * 1. Ce n'est pas dans la licence mais dans une page du site (pas la homepage)
      * 2. Nous n'interdisons pas de COMMERCIALISER le logiciel mais de vendre le code source.

      La phrase a été acceptée par la FSF (le code source ne peut pas être vendu) mais nous l'avons quand meme retirée à cause des mauvaises interprétations.

      Merci d'éviter de répendre ce genre de bêtise.

      Au vu de ces erreur, ce serai sympa si vous pouviez faire le correctif car je trouve que vous êtes un peu dur et mal informé,
      Merci,

      Fabien Pinckaers
      Développeur principal Tiny ERP
      • [^] # GPAO

        Posté par . Évalué à  1 .

        Est-il prévu un module GPAO dans TinyERP ?
        • [^] # Re: GPAO

          Posté par . Évalué à  2 .

          Oui, pour la V3 (1er septembre). Le module est déjà développé, il est en cours de test.
      • [^] # Re: 40% libre

        Posté par . Évalué à  3 .

        Salut,

        Voici ce que j'avais écris aux auteurs mais n'ait jamais reçu de réponse;

        Pour cause, nous n'avons pas reçu ce mail.
        Cela s'explique d'ailleurs :

        Faux, nous avons bien des mailings lists et des archives. Voyez cette page: http://www.tinyerp.org/lists.php(...)(...)

        Depuis aujourd'hui, effectivement, les archives sont en ligne. Hier encore, ce n'était pas le cas, voir le cache Google du 27 juil 2005 06:57:56 GMT :
        http://216.239.59.104/search?hl=fr&c2coff=1&q=cache%3Ahttp%(...)
        « All mails are stored in our files. But they are not (yet?) published on the website. »

        J'en déduis que ce mail a été envoyé après avoir effectué la correction, c'est-à-dire hier ou aujourd'hui (et à supposer que nous l'ayions reçu il aurait fallu attendre un peu la réponse ;-)) et qu'il prend un peu de temps à arriver.

        Cependant, le peu de messages dans la liste de développement (http://www.tinyerp.org/mailing_lists/devel/threads.html(...) ) indique que soit le développement est mort (ce ne semble pas être le cas), soit toutes les discussions ont lieu en privé, soit il y a un bug dans les archives. Serait-il possible d'avoir une précision à ce sujet ?

        Côté contribution : il y a un formulaire très détaillé pour s'inscrire (http://tinyerp.org/contrib_subscribe.php(...) ). Comme ce formulaire ne mentionne pas la possibilité de contribuer au code, j'en déduis, peut-être à tort, que les contributions au code ne sont pas vraiment encouragées.

        Accès au source et à la documentation : le CVS n'est pas disponible, la documentation technique est à accès restreint (mot de passe demandé pour http://tinyerp.org/wiki/index.php/TechnicalDocumentation/HomePage(...) ).

        La phrase a été acceptée par la FSF (le code source ne peut pas être vendu) mais nous l'avons quand meme retirée à cause des mauvaises interprétations.

        La réponse de la FSF m'étonne. On peut tout à fait vendre du code source sous GPL. Cela revient juste à vendre le logiciel lui-même (puisque l'accès au binaire permet sinon de revendiquer l'accès gratuit au source).

        Amicalement

        Antoine.
      • [^] # Re: 40% libre

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Je n'ai pas reçu le mail; les forums sont publics n'hésitez pas à les utiliser si vous trouvez des erreurs.

        On a par contre reçu le mail de stéfane fermigier, étonnant non ?

        4.
        Bref, quand on veut connaître l'activité public de développement on lurk un peu sur la ML :
        http://www.tinyerp.org/mailing_lists/devel/maillist.html#00003(...)

        Et la ML étant vide de message (ou presque), je ne vois pas pourquoi en parler ? Je me disais que si il y a contribution sans échange dans la ML, c'est donc que les personnes devaient utiliser un autre système (la télépathie, les commentaires dans le BT ?), le cvs ?

        Non, en repassant j'ai trouvé : et j'ai indiqué le forum. Je serais vous, je tuerais la ML et je pointerais vers le forum dans une partie dev. Pour les infos de dev je vois pas grand chose à vue de nez qui soit utile dans les forums mais je ne suis pas Sherlock.

        PS Je suis pas fana à titre personnel des forums je préfère une ML avec un bon archivage à la MARC :) http://marc.theaimsgroup.com/(...) ou ou un système à la GMANE http://gmane.org/(...)

        J'ai néanmoins compté les forums comme une ML à part entière. Il n'y a donc aucun soucis ici.

        5. Je ne recherchais pas un bug tracker, mais d'une activité publique de correction de bug. Le forum me satisfaisait, je rajouterais le bugzilla.

        J'ai donc compté les forums pleinement comme un bug tracker.

        6.
        http://www.tinyerp.org/contrib_cc.php(...)

        Votre page est peut être maladroite, mais un internaute qui passe voit qu'il peut faire toute sorte de contrib sauf du code.

        En plus sans l'accès à la version CVS (même anonyme) on se demande comment faire pour contribuer. Comment soumettre un patch sans risquer d' avoir de conflit d'édition ? Surement une technique moderne que j'ignore.

        On a pas l'impression que vous ayez foncièrement envie que les gens participent aux développement logiciel du projet. Si c'est le cas votre communication en ligne est foncièrement maladroite. Sinon, ben c'est votre choix.


        7.
        * 2. Nous n'interdisons pas de COMMERCIALISER le logiciel mais de vendre le code source.

        La phrase a été acceptée par la FSF (le code source ne peut pas être vendu) mais nous l'avons quand meme retirée à cause des mauvaises interprétations.

        Justement elle est dure à interpréter. Ca semble même contradictoire avec la GPL. Quelle FSF ? Et l'interprétation est elle mauvaise ?

        Citons la FSF US :


        Does the GPL allow me to sell copies of the program for money?

        Yes, the GPL allows everyone to do this. The right to sell copies is part of the definition of free software. Except in one special situation, there is no limit on what price you can charge. (The one exception is the required written offer to provide source code that must accompany binary-only release.)

        http://www.fsf.org/licensing/licenses/gpl-faq.html#DoesTheGPLAllowM(...)

        La vente du logiciel (programme) devant s'accompagner de l'accès aux sources, il est difficile de voir comment en pratique aboutir à interdire la commercialisation du code source. Le contournement est si évident que cette phrase engendre l'incompréhension. La FSF peut dire ce qu'elle veut, certains lecteurs dont je fais partie ne comprennent pas le sens de cette phrase.

        Voilà comment je l'interprète :
        le seul moyen d'interdire la commercialisation du code source et le contournement à la commercailisation dudit code source revient .... à interdire la commercialisation du logiciel. Ce qui implique de faire une clause NC, ce qui est contraire à la GPL.

        Au final :

        Sans le CVS et des documentations techniques organisées il manque le contexte : le méta code (historique de version, doc d'archi, d'intégration). Votre projet est bien à moitié libre : on a accès au code, pas au méta code. Peut on espérer modifier un code et le forker sans ça ? Non, à moins d' y investir une somme de travail énorme. C'est votre choix. Peut être est il pertinent, mais ce n'est pas accorder la liberté de modifier le code que de masquer les informations nécessaire pour le faire. Votre code est sous GPL vos pratiques vont dans le sens de de limiter *de fait* la liberté de modification. Est-ce le choix de la licence ou les libertés qui définissent le logiciel libre ?
        http://www.fsf.org/licensing/essays/free-sw.html(...)


        Le but de l'article est de rappeler que le logiciel libre c'est des questions de pratiques et de libertés avant d'être des questions de licences (c'est le credo du journal depuis 2002, ça tombe bien).

        A titre d'information, nous comptons actualiser et traduire le
        http://www.tldp.org/HOWTO/Software-Proj-Mgmt-HOWTO/(...)
        que je recommande chaudement.

        PS mes sources de renseignements venant essentiellement de votre site web, le meilleur moyen pour arrêter la diffusion de bêtises serait que vous éteignez ledit site web.
        • [^] # Re: 40% libre

          Posté par . Évalué à  5 .

          Perso, je en fais pas partie du débat mais je trouve les interventions de votre groupe très brutales.
          Plutôt que de proposer des solutions ou de l'aide vous rentrez-dedans.
          Je pense aussi que dire que le projet est 40% libre est faux. La licence assure la liberté (les 4 rêgles de Stallman). Je pense que comme dit plus haut vous devriez parler d'ouverture et non de liberté.
          En plus on a là des logiciel python, le code est donc plus accessible que si c'est du c. Avez-vous jeté un oeil sur le code pour noter à quel point il est annoté (vrai ouverture). En python souvent ont a besoin de peu de doc extérieur au code.
          Je suis d'accord que ne pas avoir de cvs n'est pas un bon choix, mais pourquoi ne pas le présenter comme une amélioration qu'ils pourraient effectuer.
          De plus, il y a surement des maladresse de la part d'une entreprise qui essaye de vivre du libre (reflexe de protection...), mais il faut y aller mollo à reprocher ces choses là, c'est un peu facile si on ne le fait pas, il faut donc apporter des critiques constructives et non se positionner en juge impitoyable (et prof de classe qui donne des notes en %).

          Voilà, sinon je pars en vacance dans 30 min donc je ne pourrais pas lire les réponses (désolé).
          en route vers les alpes en vélo \o/
          • [^] # Re: 40% libre

            Posté par . Évalué à  4 .

            En plus on a là des logiciel python, le code est donc plus accessible que si c'est du c. Avez-vous jeté un oeil sur le code pour noter à quel point il est annoté (vrai ouverture). En python souvent ont a besoin de peu de doc extérieur au code.

            Je suis d'accord pour l'aspect auto-documentaire du bon code Python (quoiqu'on peut aussi coder du Python illisible ou sans commentaires).
            Mais la question n'est même pas, ici, l'absence de documentation : la documentation technique de TinyERP est explicitement protégée par un accès à mot de passe. C'est bien une volonté délibérée de restreindre l'accès à ces ressources (qu'on suppose utiles, sinon quel intérêt de les mettre en place ?).

            Je suis d'accord que ne pas avoir de cvs n'est pas un bon choix, mais pourquoi ne pas le présenter comme une amélioration qu'ils pourraient effectuer.

            Cela revient au même, non ? Que l'on dise "c'est un problème" ou "une amélioration serait vivement souhaitable", le fond ne change pas... Or là l'idée n'est pas d'aider un projet particulier, mais d'effectuer une revue d'un certain nombre de projets choisis (à peu près) arbitrairement pour en tirer des leçons dépassant le cas particulier de ces projets. TinyERP a fait partie de la liste des projets évalués, il aurait aussi bien pu ne pas en faire partie.

            mais il faut y aller mollo à reprocher ces choses là, c'est un peu facile si on ne le fait pas, il faut donc apporter des critiques constructives et non se positionner en juge impitoyable (et prof de classe qui donne des notes en %).

            La notation a été ajoutée à l'article comme un appât pour inviter les gens à s'interroger sur la méthode d'évaluation utilisée. L'aspect benchmark (et l'introduction d'une notation) relève en partie de la dérision et en partie de l'exercice de style, puisqu'en réalité ce sont des choses qualitatives dont on cherche à juger. Ce qui compte, ce sont les raisons précises de telle ou telle note, pas la note elle-même : le fait de dire "le projet X est 40% libre", affirmation quelque peu incongrue et provocatrice, incite les gens à se pencher sur les critères qui ont abouti à une telle affirmation.

            (c'est dit dans l'article mais on aurait peut-être dû le souligner avec plus d'insistance)
            • [^] # Re: 40% libre

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .


              La notation a été ajoutée à l'article comme un appât pour inviter les gens à s'interroger sur la méthode d'évaluation utilisée.

              Dans mon fors intérieur, j'aimerais bien que d'autres gens essaient pour voir si ils trouvent des résultats cohérents avec les notres : je me suis un peu laissé piégé par le jeu et je suis curieux de voir si notre notation est aussi arbitraire qu'elle le paraît...

              A coté de ça, si on commence pas un jour en prenant des projets à droite et à gauche on fait jamais rien. Choisir, c'est arbitrer. Et c'était fun de prendre arbitrairement des projets parmi ceux présentés aux rmlls.

              Mais c'est vrai que les débats provoqués ont plus d"intérêts en eux que le reste.
  • # Corrections

    Posté par . Évalué à  4 .

    [..]suivi des différents utilisateurs[...]
    Comptabilité analytique et financière à double entrée[...]
    Il est interfacé(?) avec Open Office pour le publipostage de lettre.
    Il y a également le suivi des opportunités[...]
    [...]comme les analyses des vente[...]
    • [^] # Re: Corrections

      Posté par . Évalué à  5 .

      Et aussi
      Ces quatres logiciels [...] Elles sont ...

      Il y a passage de "logiciels" à "elles" sans passer par la case "applications" ;)

      Concernant le premier lien, http://maintenant.camarche.org(...)

      "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

      • [^] # Re: Corrections

        Posté par Anonyme . Évalué à  4 .

        Ces quatres logiciels

        Tant qu'on y est, quatre est un nombre, et ne prend donc pas de s.
      • [^] # Re: Corrections

        Posté par . Évalué à  2 .

        On y est presque :

        Ils sont totalement interfacées

        Et tant qu'à faire, autant respecter le nom des marques, à savoir OpenOffice.org et MS Office

        mes 2 (derniers) ç...

        "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

    • [^] # Re: Corrections

      Posté par . Évalué à  6 .

      Y'a un cinquième logiciel, qu'on ne sait pas s'il est libre ou pas, faudra que l'auteur le précise, qui s'appelle Tiny EmmanuelDupuis et qui sert à corriger les fotes d'ortaugrafes.

      (fin de mon humour)
  • # Pour environnement propriétaire ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    Est-ce que quelqu'un sait si cela tourne, ou pourra tourner sous environnement propriétaire comme celui développé à Redmond (suivez mon regard?), car ça serait plus simple pour faire des migrations en douceur.
  • # Logiciel de Payes ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    /Ma vie ON
    Une amie vient de monter son association d'aide à domicile (elle aide les personnes agées, femmes enceintes, etc...), je lui file un coup de main niveau informatique (je lui est passé une veille machine (266 Mhz) tournant encore sur win98 mais prête à la migration si besoin). Bien sur ce genre de service est pas mal demander et à deux mois d'existance, les premiers "clients" arrivent ainsi que les premières embauchent. Du coup, on est partit à la recherche d'un logiciel de paye qui permet de creer des bulletins de salaire. Dans le monde proprio, on a trouvé mais les prix font peur. La sollution du comptable n'est pas viable car trop cher, on débute.
    /Ma vie off

    Nous sommes à la recherche d'un logiciel libre qui permet de créer des bulletins de salaires avec suivit des salarié, un peu comme Ciel Paye. Ca existe ?
    • [^] # Re: Logiciel de Payes ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Les salaires sont vraiment une chose difficile a gérer, non pas le codage de l'appli mais la conception afin de définir correctement la couche fonctionne permettant une evolution de la solution employée.

      Si c'est pour faire un soft qu'il faudrait recoder à chaque humeur du gouvernement, peu pour moi. Nous avions commencé la modélisation, mais un petit manque d'expèrience pour bien chiader la chose nous a mis en pause.

      Donc si tu penses être de taille, n'hésite pas à aider
  • # Marketing ou spam

    Posté par . Évalué à  0 .

    s/Tiny Marketing/Tiny Spamming

    C'est beau, même le monde du libre encourage le spam et se félicite qu'on ait des outils libres pour cela:


    Tiny Marketing

    Tiny Marketing is an open source CRM & Marketing program to manage marketing campaigns; manage phone calls, import address, accurate views of partners and opportunities, SMS automation, ...

    Key points

    Tiny Marketing helps you to manage the various marketing people and telephone operators. Most actions are automated:

    * sending SMS confirmation
    * advertising by fax, email
    * printing letters and labels,
    * managing the timetable of telephone calls, ...
    • [^] # Re: Marketing ou spam

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      Il faut bien différencier deux types de spam:
      _ le spam abusif : t'as rien demandé et on t'envoi des tas de messages

      _ le spam volontaire: tu t'es inscrit sur une mailing liste pour recevoir les 'spams' (pubs, infos, nouveautés, etc...)

      Après c'est juste l'utilisation que l'on fait du spam qui fait le méchant spammeur ou le gentil spammeur.

      On ne peut donc pas les blamer de fournir cette fonctionnalité.
      • [^] # Re: Marketing ou spam

        Posté par . Évalué à  2 .

        Spam == Courrier Non solicité.

        A partir du moment où on s'est inscrit, c'est sollicité, ce n'est plus du spam.

        C'est aussi simple que ça. Donc, il n'y a pas de méchants et de gentils spammeurs ; il n'y a que des méchants spammeurs.
      • [^] # Re: Marketing ou spam

        Posté par . Évalué à  2 .

        Tu connais beaucoup de gens qui s'inscrivent pour ce genre de choses ? (à part par erreur bien sur)

        D'ailleurs je ne connais personne ravi d'avoir tout ce gâchi de papier dans sa boite au lettre...
        • [^] # Re: Marketing ou spam

          Posté par . Évalué à  0 .

          cat permission marketing >> PsychoFox

          bouquin qui traite justement sur ce thème. ça vaut le coups d'oeil... même pour ceux qui pensent que le marketing est un art satanique :)
        • [^] # Re: Marketing ou spam

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          "D'ailleurs je ne connais personne ravi d'avoir tout ce gâchi de papier dans sa boite au lettre..."

          Si moi ! Enfin ... ma douce et tendre compagne qui bosse chez un industriel fournisseur de la grande distribution et qui est contente de pouvoir vérifier à la maison que ses clients font bien les opération marketing convenues sans avoir à faire le tour de toutes les enseignes de la région :)

          Quoi c'est du spécifique ?
        • [^] # Re: Marketing ou spam

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Oui je connais du monde qui fait ce genre de chose, dont moi. Mais je fais ça que sur ce qui m'intéresse vraiment, et pas pour recevoir des messages par courrier, mais par mail.

          Par exemple pour recevoir des lettres d'informations, les nouvelles sorties de certains produits.

          En ce qui concerne les entreprises, dans ma précédente entreprise mon patron s'inscrivait sur les mailing listes des fournisseurs par exemple, pour recevoir les infos sur les nouveautés.
  • # Enl4rge ur g3nt00

    Posté par . Évalué à  2 .

    Ouais, bon, limite off-topic, mais si y'a des Gentooistes dans la salle intéressés par Tiny ERP, je viens de bazarder un premier (puis un second en fait) jet d'ebuilds pour le client et le serveur ici :
    http://tdegreni.free.fr/tiny(...)
    Tout commentaire par d'éventuels beta-testeurs sera le bienvenu (message perso ou l'email qui est dans le README). Je ne me suis pas encore vraiment sérieusement penché sur les 4 nouveaux softs par contre, ça sera peut-être pour plus tard...
  • # Python 2.4 ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Dans les dépendances du paquet Debian, il y a "python (>= 2.3), python2.3, python (<< 2.4)" ainsi que d'autres modules python. Ça met le souk avec ubuntu qui utilise python 2.4 par défaut. Même en installant 2.3, il est pas content.

    Est-il possible de reconstruire soit même un .deb basé sur python 2.4 ou cette version va vraiment poser des problèmes ?
  • # Et par rapport aux autres ERP libres ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    J'aimerai utiliser une ERP libre prochainement, mais j'hésite encore.

    Que vaut TinyERP par rapport à OfBiz (http://www.ofbiz.org/)(...) et Néogia (http://www.nereide.biz/rubrique.php3?id_rubrique=8)(...) ?
    Leur technos me plaisent plus (gouts personnels) et le projet a l'air plus mature, mais j'ai l'impression que TinyErp est plus simple, mais ce n'est peut être qu'une impression ....

    De plus, que vaut le module de compta de Tiny par rapport à GnuCash ?

    Enfin, j'envisageait d'utiliser Open-Xchange comme groupware. Comment faire cohabiter les 2 ? (est-ce qu'il y aurait des trucs en double?)

    J'aimerai pas ne pas finir par tout faire dans des feuilles de tableau ...
    • [^] # Re: Et par rapport aux autres ERP libres ?

      Posté par . Évalué à  1 .

      > Que vaut TinyERP par rapport à OfBiz.

      Les 2 sont complètement différents, il vaut mieux que tu vois par toi même. Je ne répondrai pas à cette question car mon avis n'est pas du tout objectif (je développe Tiny ERP).

      > De plus, que vaut le module de compta de Tiny par rapport à GnuCash ?

      En quelques mots:

      les + Tiny:
      . avantages ERP; intégré dans Office, automatisé (viennent de devis, mvt de stock), server/client, rapports sur mesure, ...
      . adapté à la France; plan comptable mais également; déclaration intra-com, taxes, intra-stat (déjà développé mais sera releasé pour la 3.0), brouillard, ...
      . multi-vues, multi-plans comptables, multi-utilisateurs, roles,
      . les fonctionalités entreprises; factures, bc, gestion des partenaires, relances, moteur de requêtes, ...

      les + gnucash:
      . la gestion des actions en bourse
      . la configuration simple des comptes
      . les imports exports spécifiques ofx, qif.
      . encore plus simple que Tiny ERP

      Si tu dois gérer tes dépenses personnelles, prends GnuCash, si c'est pour une société, prend Tiny ERP.
  • # Progicielslibres

    Posté par . Évalué à  2 .

    c'est une bonne chose le dev de progiciels (ce ne sont pas des ERP dans la def stricte) libre, et le coup des 40% libre ne me font pas peur vu que le caractère libre d'un soft es binaire avec GPL = libre sans != libre.

    Concernant les progiciels libre je pense qu'ils peuvent etre un formidable tremplin pour l'intégration de GNU/Linux dans les TPE. Un vide existe toujours dans la proposition de progiciels libre pour TPE et il est de l'ordre de l'inexistant pour les particuliers.

    Mais au vue des concurrents (Oracle et SAP) le combat reste difficile. L'ideal serait un progiciel très flexible mais intuitif afin
    de ne pas avoir recours à des consultants. La réalité repose plutot sur des flux figés ne répondant pas toujours aux spécificité des entreprises.

    Peignoir
    • [^] # Re: Progicielslibres

      Posté par . Évalué à  3 .

      > Mais au vue des concurrents (Oracle et SAP) le combat reste difficile.

      Pour info, avec Tiny ERP, nous avons été plusieurs fois en concurrence avec Microsoft Navision, Ms Axapta, SAP BO, et nous avons gagné à chaque fois.

      Je pense que techniquement Tiny ERP a dépassé la plupart des solutions propriétaires car répond mieux aux attentes des PME; flexibilité, petit prix, adaptations spécifiques. En fait, c'est surtout les proprio qui répondent mals aux attentes pour PME (<200 employés) dans ce domaine; trop chers, non flexibles, lourds à maintenir, ...

      C'est donc un millieu plus que propice au logiciel libre et une porte d'entrée dans bcp d'entreprises. Le seul problème c'est que tous les vendeurs de progiciels libres sont petits, n'ont que peu de moyens marketing, et restent insignifiant. A titre d'exemple; nous sommes le plus gros intégrateur de Tiny ERP mais on ne peut accepter que 12 contrats par an! (on a pourtant plus de demandes)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.