Rencontre Erlang Paris le mercredi 14 octobre 2015

Posté par (page perso) . Édité par Bruno Michel, Benoît Sibaud, tankey, Nils Ratusznik et palm123. Modéré par tankey. Licence CC by-sa
12
9
oct.
2015
Communauté

La communauté des praticiens Erlang d'Île de France et la communauté #FrenchErlang vous convient à une rencontre le mercredi 14 octobre 2015.

erlang

Au programme :

  • Torben Hoffmann (Basho) viendra tout spécialement nous faire une présentation de Riak ;
  • Éric Cestari (cstar industries) nous présentera "Une application web rapidement en production, pour pas un rond (ou presque) — Heroku sous Nitrogen" ;
  • Jérome Renard (ingénieur chez Swelen) nous fera un retour d'expérience sur la ré-écriture complète de Python à Erlang d'un adserver par 2 personnes qui ne connaissaient rien à Erlang, pourquoi ils ont choisi Erlang et le chemin qui les a amené jusqu'à la mise en production finale.

Notons également qu'il y a aura une rencontre Elixir la veille.

Date : le mercredi 14 octobre 2015 de 18:30 à 22:00 et plus… En ISO 8601, ça donne : 2015-10-14T18:30

Lieu : chez LeBonCoin.fr, au 8 rue Lavoisier, 75008 Paris, métro St Augustin… En coordonnées géographiques, ça donne : 48.8738315, 2.3214316

Il y aura une sortie dans un bar/restau voisin après cette rencontre.

  • # Merci pour cette annonce ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Personnellement, j'aime ce langage. Certes je trouve que sa syntaxe est un peu étrange, (pour ne pas dire "pourrie" dans certains cas), mais d'un autre côté il offre plein de possibilités et permet tellement de choses qu'au final, j'ai réussi à m'y habituer pour me concenrer sur ses points forts.

    Dommage que ce langage n'est pas plus utilisé d'ailleurs. Je pense qu'il y a pas mal de cas ou il remplacerait avantageusement Java.

    • [^] # Re: Merci pour cette annonce ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Quelle horreur !!!

      Dommage que ce langage n'est pas plus utilisé d'ailleurs. Je pense qu'il y a pas mal de cas ou il remplacerait avantageusement Java.

      Dommage que ce langage ne soit pas plus utilisé ….

  • # Curieux de connaître les raisons officielles de la migration Python vers Erlang

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Surtout que nous sommes en train de faire le contraire (Erlang vers Python), certainement pas pour les mêmes raisons ;-)

  • # A propos d'Elixir

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Elixir est un langage intéressant au-dessus de BEAM, la VM d'Erlang. Il est dommage que celui-ci, alors qu'étant un langage du 21e siècle, ait adopté des techniques quelque peu douteuses (à mes yeux).
    Par exemple, pour n'en citer que deux basiques, pourtant toute bêtes, le fait de pouvoir rattacher à nouveau une variable alors que l'"on" sait depuis plusieurs décennies que cette faculté est une des premières causes de nombreux bogues dans les programmes. Ce qui aboutit alors à la lourdeur de préfixer une variable par ^ pour signifier que l'on veut du pattern matching ! L'autre technique est que l'on doit faire suivre une variable qui est attachée à une fonction anonyme par un . pour résoudre la fonction rattachée avec des argument. (Et pourtant, Erlang n'a pas ces deux défauts !)

    • [^] # Re: A propos d'Elixir

      Posté par . Évalué à 0.

      C'est malhereusement un problème général, que ce soit en informatique ou ailleurs (mais on le trouve plus en informatique parce que c'est de l'immatériel, c'est donc plus facile à modifier et on a l'impression que ça coute moins cher).

      Bien souvent, certains choix et certaines décisions ont été prises pour une raison précise. Ces choix entrainent par ailleurs certains inconvénients. Arrive ensuite le "génie" (ou groupe de "génies" qui prétend pouvoir corriger les inconvénients en question, mais ce "génie" ne connait pas forcément les raisons qui ont poussé à ce choix (ou les méprise totalement, parce que lui, c'set un génie et qu'il sait mieux que tout le monde). De ce fait on se retrouve avec un ou plusieurs problèmes ciorrigés, mais d'autres qui n'existaient pas mais qui apparaissent parce que leur solution géniale ne peut les résoudre.

      On trouve ce genre de choses dans le logiciel (je ne citerai pas de nom mais je pense que certains ici auront compris ce que je vise ), l'organisationnel (avec le fameux "chef" qui vient d'arriver, qui va résoudre tous les problèmes existants ou n'existant pas d'ailleurs, mais qui va en amener d'autres), en politique, dans l'aménagement du territoire (ils sont débiles les vieux d'avoir mis des haies et des fossés partout. Ils sont débiles de ne pas batir là : nous on est les plus forts, on va régler les problèmes et maitriser les éléments …).

      Après on parle de résistance aux changements lorsque certains critiquent les choix faits par ces personnes, mais bien souvent les gens qui critiquent ou refusent ces changements ne le font pas par simple plaisir, mais tout simplement parce qu'ils ont acquis une certaine expérience de changements précédents qui n'ont pas forcément tenu leurs promesses, ou apporté plus de problèmes qu'ils n'en ont résolus.

      Ah, dans le genre, il y a aussi les génies qui éliminent certaijns composants de logiciels en prétendant que c'est inutile parce qu'ils se rendent compte que leur solution n'est pas si géniale que ça, mais comme ce sont des génies, ce n'est pas leur solution qui pose problème. Non, les trucs qui ne s'accomodent pas de leurs solutions sont tout simplement trop nuls et ne servent à rien, ou ça doit être implémenté par une autre "couche" …

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.