Samedi 28 avril 2012 : ateliers libres KDE et Blender au Centre culturel de Bellegarde

Posté par . Édité par Nÿco, baud123 et Benoît Sibaud. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
8
23
avr.
2012
Lug

Un samedi par mois, un ou plusieurs ateliers sont organisés au Centre Culturel Bellegarde, 17 rue Bellegarde à Toulouse.

Les prochains ateliers auront lieu le samedi 28 avril 2012. Ce mois-ci, deux ateliers auront lieu en parallèle :

  • atelier KDE : de 10h à 18h
  • atelier Blender : de 10h à 18h

Atelier KDE

Journée spéciale KDE Framework animée par Kévin Ottens.

Kévin, aussi connu sous le pseudo ervin, membre éminent de la communauté KDE et fondateur de ces ateliers notamment, n'est plus à présenter. Suivant la nouvelle formule, il viendra nous présenter KDE Framework et son organisation le matin, puis animera l'atelier développement toute l'après-midi, pour permettre de démarrer.

Ce sera donc l'occasion de commencer à coder sur le Framework KDE, et/ou tout simplement de voir comment c'est fait “à l'intérieur” !

Une inscription est demandée pour cet atelier sur cette page :

http://www.toulibre.org/ateliers_kde

Atelier Blender

Deux groupes seront mis en place en fonction du niveau des participants, afin d'encourager les débutants à venir en toute confiance, et un groupe pour que les utilisateurs plus aguerris puissent expérimenter ensemble certaines fonctionnalités de Blender:

  • Initiation à Blender : pour tous ceux qu'un logiciel très riche intimide, mais qui ont des connaissances de bases sur la manipulation d'un ordinateur (usage de la souris, raccourcis clavier)
  • Atelier “intermédiaire” ou “avancé” : avec les aficionados du BUG, un petit atelier dont le thème est traditionnellement défini à J-7, le plus souvent en fonction des discussions sur le forum ou des attentes des auditeurs des précédents ateliers. Ce mois-ci : Texturing avancé

Une inscription est demandée pour cet atelier sur cette page :

http://www.toulibre.org/ateliers_blender

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.