Sortie d'Ardour 3

37
14
mar.
2013
Audiovisuel

Ardour est un logiciel libre (licence GPL2) pour station de travail audio-numérique. Plus précisément, il s'agit d'un séquenceur enregistreur audio multi-pistes doté de toutes les fonctionnalités présentes sur les équivalents propriétaires professionnels. Il diffère de Cubase SX, par exemple, par une structure modulaire : là où Cubase ne propose qu'une vision de type matériel, Ardour permet l'utilisation de l'étage de gain et celui d'égalisation à n'importe quel moment de la chaîne de traitement par le biais des greffons. De courts comparatifs sont disponibles sur LinuxMAO, également sur Wikipedia La première version est sortie en 2005. Paul Davis, auteur initial et principal contributeur du projet, est aussi à l'origine du serveur de son JACK ainsi que du premier pilote de carte Hammerfall de RME, pour le noyau Linux. Ardour est disponible pour FreeBSD, GNU/Linux et MacOSX intel.

Ardour Logo 2013

Le projet est financé par le biais de dons qui peuvent se faire en une fois lors du téléchargement, ou bien par mensualités. On peut également choisir de ne financer qu'une fonctionnalité encore incomplète ou insatisfaisante. N'ayons pas peur des mots, l'emploi d'un superlatif n'est pas mal venu ici : Ardour est proprement fabuleux. Déplacer, étirer, copier, aligner, couper, fondre, clicher, zoomer, transposer, quantifier, balancer, glisser, tomber, … Gérer un nombre de flux dont il sera difficile d'atteindre les limites, en instruments, pistes, groupes de pistes et bus… Jouer avec de très nombreux formats, travailler directement avec le midi. Utiliser des standards audionumériques sans peine. Travailler de concert avec des greffons de tout types, et des logiciels externes, en orchestrant l'ensemble … Ardour ne s'adresse pas qu'aux professionnels et ingénieurs, mais à tout compositeurs, musiciens, et simples amateurs, désireux d'une belle solution en se faisant plaisir à chaque étape de la création musicale.

Ardour Slogan

Sommaire

Les fonctions principales du logiciel

Ardour est un logiciel de mixage et montage complet et propose de nombreuses fonctionnalités dont en voici une liste plutôt exhaustive :

  • Enregistrements multi-pistes Direct-To-Disk
  • Édition non-destructive et non linéaire avec un nombre illimité de niveaux pour «annuler et refaire»
  • Compensation automatique des latences de pistes
  • Pas de limite (autre que la RAM) au nombre de pistes et de bus
  • Routage de n'importe quel signal vers n'importe quelle application / greffon (grâce à jack)
  • Calage par mesure ou seconde
  • Contrôle unitaire des gains sur les pistes & bus, et sur tout les greffons
  • Manipulation des pistes et bus par section temporelle ou par objets
  • Création d'objets groupant plusieurs pistes en bus
  • Copier coller, et sélections multiples, inter-pistes et bus
  • Intégration des protocoles OSC et Logic Control / Mackie
  • Nombre de greffons illimité (pre et post fader)
  • Moteur de calcul/rendu audio 32bits à virgule flottante
  • Automation précise à l'échantillon près
  • Formats de fichiers standards (BWF, WAV, WAV64, AIFF, CAF & plus…)
  • Support complet des greffons aux normes LADSPA & LV2 (GNU/Linux)
  • Support complet des greffons à la norme AU (Audio Units) (Apple OSX)
  • Plus de 200 greffons LADSPA & LV2 librement disponibles
  • Compatibilité (partielle & expérimentale) avec les greffons VST écrits pour Windows
  • Assignation de contrôles continus (CC : ex. Volume) à un contrôleur matériel en un clic
  • MMC de niveau 2
  • Time Codes MIDI (MTC) maître ou esclave
  • Intégration complète de JACK (et donc de toutes les applications compatibles)
  • Algorithmes de synchronisation audio-vidéo (ex. pull up/down)
  • Format de fichier de session Open XML
  • Compatible avec les normes matérielles Core Audio (Apple OSX) et ALSA/FFADO (GNU/Linux)
  • Audio en réseau via NetJAck
  • Prise en charge matériels pour toute profondeur de bits et fréquences d'échantillonnage

Les nouvelles fonctionnalités de la version 3

Le développement de la version 3 a commencé en 2010. Après 10 versions alpha et 5 beta, les développeurs ont pris le temps de peaufiner le logiciel et les nombreuses nouvelles fonctionnalités.

Nouveautés majeures

Parmi les nouveautés majeurs, nous pouvons en distinguer quatre qui se sont faits longuement désirées :

  • Enregistrement, lecture et édition MIDI intégrale «Best-in-Industry», greffons (LV2, VST & AudioUnits) compris
  • Parallélisation des opérations DSP en utilisation multi-CPU
  • Patch & routage en matrice de câbles virtuels «Si cela ne peut être fait dans Ardour, alors cela n'est pas faisable en dehors»
  • Système d'export revu (formats multiples par lots, exports de "stems" (sous-mix original), exports multi-pistes)

Fonctions de gestion du signal

  • Ré-écriture de la section de monitoring (écoute)
  • Ré-écriture du mode solo (isolation d'une piste) et écoute en modes PFL (Pre Fade Listen) ou AFL (After Fade Listen)
  • Boutons d'inversion de phase dans la tranche
  • Départs d'auxiliaires (AUX) et bus(s) dédié AUX
  • Système de départs (signal qui sort d'une piste/bus pour être traité ailleurs et revenir (return) avant le bus master) revu
  • Panorama stéréo via largeur+position
  • Extension des groupes de pistes/bus
  • Panorama 2D VBAP

Fonction d'édition audio

  • Option de mouvements automatisés sur les régions
  • Rhythm Ferret (L'outil de détection de rythme d'Ardour) implémente une meilleure ergonomie d'édition de rythmes
  • Détection des silences
  • Empilage vertical de régions juxtaposées dans les pistes
  • Import de composants d'autres sessions
  • Plus d'icônes de curseur pour de nouvelles actions «glisser-déposer»
  • Mode d'enregistrement non-destructif, non-juxtaposant
  • Nouvelles fonctions d'édition de région

Interface & ergonomie

Le logiciel a vu son interface bien améliorée et de nombreux développements ont été dans ce sens.

  • Écran de vue rapide de session
  • Liste de redirections (greffons, départs, retours, etc) unifiée
  • Liste de régions étendue
  • Liste de pistes/bus étendue
  • Chemin de recherche de médias
  • Recherche/saut par time code améliorée
  • Grande fenêtre d'horloge re-dimensionnable
  • Nouveaux dialogues de configuration
  • Nouvelles options d'édition de time code
  • Fichiers d'assignations MIDI
  • Amélioration drastique du support des surfaces Mackie & Logic Control
  • Timeline 64bits

D'une manière générale, les développeurs qualifient cette version comme étant bien plus stable que les versions précédentes. Si bien sûr tout n'est pas parfait, la transition vers cette nouvelle version ne devrait pas poser trop de soucis.

L'avenir du logiciel

La version 3 d'Ardour est une étape majeure et marque un nouveau cycle pour le logiciel. Un billet récent sur le blog discute du processus de développement d'Ardour, distingue notamment deux types de développement :

Paul Davis envisage de passer à un mode de développement en publication continue - probablement deux versions par mois - à partir de la version 3.1 d'Ardour, afin d'éviter les périodes de stagnation qui retardent le développement et l'intégration de nouvelles fonctionnalités.

La liste des fonctionnalités pour l'après 3.0 présentées dans le plan de développement n'est pas très à jour, de nombreuses fonctionnalités ont déjà été incluses dans la version 3 voire même avant. Cela permet cependant de ce faire une idée des prochaines fonctionnalités à espérer.

La communauté autour d'Ardour

Ardour est un logiciel majeur dans le monde de l'audio Libre de part les fonctionnalités qu'il offre. Il existe en plus une communauté importante et active qui développe de nombreux projets et extensions pour Ardour.

Capture écran Ardour

Ardour 2013

Ardour en action

Ardour en Action

Pour la documentation, citons entre autres Linux MAO, référence francophone pour la musique et les tutoriaux vidéo. La documentation officielle est également épaulée par de nombreux tutoriels vidéo et didactitiels. Celle-ci de l'Académie de Versailles, par exemple, ancienne mais restant utile pour les premiers pas avec Ardour. Ou encore chez nos amis de FLOSS Manuels. De nombreuses vidéos sont disponibles sur "tuts plus" ou encore sur Youtube, Vimeo ou autre. À noter que la page dédiée aux extensions, http://ardour.org/plugins, sur le site officiel n'est pas encore à jour, espérons que ça soit fait dans les prochains jours.

  • # Petite erreur et bravo!

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Petit doublon

    Compensation automatique des latences de pistes

    et

    Compensation automatique de latence de piste

    Sinon c'est super de voir un logiciel aussi complet, libre et dispo sous GNU/Linux! Ça fait vraiment plaisir qu'il y ai des logiciels libres de qualité dans le domaine artistique et professionnel.

    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # n'ayons pas peur des superlatifs !

    Posté par . Évalué à  4 .

    effectivement, l'arrivée de la version 3 de ce séquenceur était très attendue dans le monde de la mao, je suis impatient de voir les greffons lv2 à l'oeuvre, une évolution de ladspa très prometteuse d'après ce que j'ai lu. L'implémentation du midi me pousse à m'interroger sur l'avenir de la concurrence (je parle de rosegarden pas de cubase ;) )
    Je cours l'essayer !

  • # Intéressant

    Posté par . Évalué à  2 .

    Je faisais de la musique à une certaine époque, mais lors de mon passage à linux en tant qu'os principale, j'ai du faire un croix sur ma créativité (et mes logiciels crackés). Il semblerait toutefois que cette dernière version d'Ardour soit capable de choses intéressante : https://www.youtube.com/watch?v=ljF_DH8ZXww \m/

    • [^] # Re: Intéressant

      Posté par . Évalué à  2 .

      Il a mangé du piment fort le chanteur ou c'est moi qui allucine ? :-D

      Le but est il de trouver des solutions, ou bien des bonnes questions ?

    • [^] # Re: Intéressant

      Posté par . Évalué à  1 .

      Zut, je m'attendais à de la musique…

      • [^] # Re: Intéressant

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        N'empêche que vous pouvez vous moquer de ce genre de musique, mais quand t'arrives à faire un bon mix avec ce style, c'est que tu maîtrises plutôt bien ! Vu la rapidité, le "bordel" ambiant qui peut vite être créé & co, quand tout ressort comme il faut, t'as ton brevet de mixeur sans trop de soucis :-)

  • # Une bonne découverte

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Hey ! C'est énorme ! Depuis le temps que je cherche ce genre de logiciel pour remplacer Fruity Loops ! Il semble correspondre à ce que attend ! J'avais essayé Renoise mais je l'ai trouvé un peu trop complexe à mon gout. Je vais l'essayer dès maintenant. Merci pour cet article !

    • [^] # Re: Une bonne découverte

      Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 17/03/13 à 17:54

      Regarde plutôt du côté de LMMS. Ardour est très orienté enregistrements… (et l'usage n'est pas simple lorsqu'on découvre ce type de logiciel)

      De ce que j'ai pu voir comme usages de Fruity Loops, soit de la création pure électronique :-) probablement que LMMS devrait convenir, même s'il ne possède pas toutes les fonctions disponibles de Fruity Loops, il en garde la grande facilité d'usage. Regarde aussi Hydrogen, qui est plus orienté rythmique et possède de meilleures performances en terme «matériel». Mais LMMS est vraiment très bien. D'autant plus qu'il permet des imports faciles. C'est finalement là que ça pèche un peu, souvent : devoir ré-importer ou trouver des équivalents, de toutes les banques de sons, samples et musiques qu'on avait dans Fruity Loops.

      LMMS is a free cross-platform alternative to commercial programs like FL Studio®, which allow you to produce music with your computer. This includes the creation of melodies and beats, the synthesis and mixing of sounds, and arranging of samples. You can have fun with your MIDI-keyboard and much more; all in a user-friendly and modern interface.
      - Song-Editor for composing songs
      - A Beat+Bassline-Editor for creating beats and basslines
      - An easy-to-use Piano-Roll for editing patterns and melodies
      - An FX mixer with 64 FX channels and arbitrary number of effects allow unlimited mixing possibilities
      - Many powerful instrument and effect-plugins out of the box
      - Full user-defined track-based automation and computer-controlled automation sources
      - Compatible with many standards such as SoundFont2, VST(i), LADSPA, GUS Patches, and MIDI
      - Import of MIDI and FLP (Fruityloops® Project) files

      • [^] # Re: Une bonne découverte

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        La grosse limitation de LMMS (qui par ailleurs semble supercool et sur certains aspects effectivement très proche de FLx) est qu'il ne fait pas d'audio (précisément, il ne gère pas l’acquisition de signal analogique). Perso en production j'utilise Qtractor qui est un séquenceur MIDI / Audio complet, mature et puissant, et watt1k plugins.

        Oh, et bienvenue à Ardour 3 :)

      • [^] # Re: Une bonne découverte

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 21/03/13 à 11:40

        Précision : Avec JACK évidemment, tu peux aussi sync LMMS avec un autre soft (Ardour par exemple) qui enregistre ton audio, puis soit rester comme ça (les pistes audio dans Ardour, les pistes MIDI dans LMMS) soit importer les samples ainsi produits dans LMMS.
        De toute façons avec l'audio sous GNU/Linux, il faut s'habituer à en mettre partout. Heureusement que les câbles sont virtuels, car on ne verrait même plus le sol du studio ;)

        EDIT : Arg, je viens de découvrir qu'LMMS ne gère pas Jack. Mauvais LMMS, oublier LMMS.

        • [^] # Re: Une bonne découverte

          Posté par . Évalué à  3 .

          LMMS gère Jack.
          Mauvaise option de compilation. Oublier distribution.

          • [^] # Re: Une bonne découverte

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Non, LMMS ne gère pas complètement Jack, il se synchronise pas à l'horloge de jack, du coup tu peux pas lancer la lecture synchro… il n'utilise que les sorties Jack, pas le transport… et l'auteur de LMMS a l'air de s'en taper complètement et ce depuis plus de 6 ans qu'on lui remonte le problème.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.