TeXmacs version 1.0.7

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
10
21
oct.
2008
GNU
TeXmacs est un éditeur de document texte, spécialisé pour la rédaction de documents scientifiques.
Ce logiciel est l'un des rares à proposer de manière aussi performante :
  • Une édition complètement WYSIWYW.
  • Une saisie des formules mathématiques particulièrement aisée (via le menu, la barre d'outils, les raccourcis clavier particulièrement bien choisis ou encore la saisie directe de code LaTeX).
  • Un rendu quasi parfait (largement égal à du LaTeX écrit péniblement à la main).
  • Une grande maturité : stabilité, grand nombre de fonctionnalités (inclusion d'images, de tableaux, voire de sessions de logiciels tiers comme Maxima, Octave…).

Bien que la page des nouveautés du site ne soit pas à jour, la version proposée en téléchargement est bien la 1.0.7.

Rappelons aussi que le logiciel LyX possède les mêmes caractéristiques que TeXmacs (un rendu LaTeX via une interface très facile d'accès). Parmi les principales nouveautés de cette version on pourra noter :
  • L'amélioration du module "graphique" intégré :
    Vous pouvez, au sein même de votre document, obtenir un « canevas » pour dessiner des formules mathématiques (fonction à une ou deux variables) ou pour dessiner directement et rapidement un schéma à l'aide d'objets prédéfinis (droites, cercles…).

  • L'amélioration du module de présentation :
    Bientôt un concurrent aux PPT et autres Beamer ? Pour l'instant les possibilités (et leurs stabilité !) restent modestes. De plus la documentation n'est pas encore au rendez-vous. Mais il est intéressant de voir émerger des alternatives à OpenOffice.org Impress ou Microsoft PowerPoint.

Outre ces fonctionnalités pour utilisateurs, deux grandes avancées promettent un avenir séduisant :
  • Un port de l'interface graphique basé sur Qt.
    Bien qu'activable seulement via une option de compilation pour l'instant, la migration complète est envisagée pour la prochaine version. Ceci sera une grande avancée, particulièrement pour les versions Windows ou Mac, et permettra aussi un rafraîchissement général de l'interface graphique.

  • La documentation de l'API Scheme !
    En effet, TeXmacs propose une API en Scheme (à l'aide de Guile) permettant d'ajouter rapidement et aisément de nombreuses options a TeXmacs. Le manque de documentation était un frein évident à tout nouvel utilisateur souhaitant « bidouiller » son TeXmacs.

Espérons que le nombre de contributeurs augmente rapidement !
  • # Quel lien avec Tex/Latex?

    Posté par . Évalué à 10.

    Je n'ai jamais vraiment compris le lien que Texmacs pouvait avoir avec Tex et Latex. J'imagine que la remarque en italique vient du processus de modération, mais elle est trompeuse : il n'y a pas grand chose de commun entre Lyx et Texmacs.

    Lyx est une interface graphique à Latex; on tape comme dans un traitement de texte classique, et le logiciel génère un code Latex qui est ensuite compilé traditionellement (dvi, ps, pdf...). L'avantage étant qu'on a tout à fait le droit d'ajouter des commandes Latex quand on veut un truc un peu personnalisé.

    Texmacs est un traitement de texte, point. Son rendu est excellent, surtout pour les équations, et on a l'impression d'avoir du latex. Mais c'est juste une impression, à ma connaissance, il n'y a aucun code latex généré, aucune compilation. D'ailleurs leur FAQ dit : How can I see the LaTeX or TeX code corresponding to what I see on the screen? Answer. This question is due to a fundamental misunderstanding about TeXmacs. Indeed, TeXmacs is not based on TeX/LaTeX, although it does support (not yet perfect) conversion to and from LaTeX. .

    Je pense qu'on touche là le fond du problème, qui fait qu'il faut comparer Texmacs avec OpenOffice, pas avec Latex. On n'utilise pas seulement Latex pour son rendu (quoique...), mais surtout pour la possibilité de séparer nativement le fond et la forme, appliquer des styles, gérer les références bibliographiques, etc., choses qui sont vaguement possibles avec un traitement de texte, mais pas naturelles.

    Au passage, Lyx c'est sympa, mais probablement pas assez pour ajouter des liens dans des dépêches qui n'ont rien à voir. Le développement de Lyx est extrêmement lent, et le soft souffre de ce qui est, à mon avis, des erreurs de conception (la plus importante étant la génération de pseudo-code Latex incompilable comme format de fichier interne au lieu d'utiliser des commentaires dans du Latex pur, ce qui rend extrêmement pénible un éventuel va-et-vient entre plusieurs éditeurs).
    • [^] # Re: Quel lien avec Tex/Latex?

      Posté par . Évalué à 4.

      Je pense que le lien est surtout au niveau du rendu... Texmacs utilise les polices LaTeX, ce qui rend le document final tres beau. Du coup, on a un peu les avantages de LaTeX et les avantage du WYSIWYG.
      En tout cas, moi je suis fan de Texmacs, et ce pour une raison precise: le support des polices et des methodes d'entrée cyrilliques, et en plus qui sont gérés en stand-alone dans le programme (pas besoin de switcher de clavier sous Xorg).
    • [^] # Re: Quel lien avec Tex/Latex?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      >Je n'ai jamais vraiment compris le lien que Texmacs pouvait avoir avec Tex

      C'est pourtant très simple, Texmacs est inspiré de 2 choses : Tex et emacs. De Tex viennent les algorithmes et d'emacs l'interface.

      Les algo expliquent le rendu de qualité. L'inspiration d'emacs expliquent le fait qu'il soit extensible via guile/scheme.
      • [^] # Re: Quel lien avec Tex/Latex?

        Posté par . Évalué à 10.

        Dit comme ça c'est plutôt rassurant, parce que j'ai un instant cru que Texmacs venait de:
        "syntaxe LaTeX obtenue uniquement via des raccourcis Emacs"
        Un pur moment de masochisme quoi...

        ------------> [ ]
    • [^] # Re: Quel lien avec Tex/Latex?

      Posté par . Évalué à 6.

      ... il n'y a pas grand chose de commun entre Lyx et Texmacs

      Je ne suis pas d'accord: tout deux proposent une édition de document avec une séparation stricte entres la forme et le fond, un rendu aussi agréable que du LaTex et une facilité d'édition de formules mathématiques rencontrés nulle part ailleur ... ces deux logiciels sont trés comparables je trouve !


      Lyx est une interface graphique à Latex ...

      Ce n'est pas tout à fait vrai dans le sens ou tu ne vois jamais de code LaTeX. LyX utilise LaTeX comme implémentation du rendu, mais si tu est un simple utilisateur cette spécificité te passe largement au dessus de la tète (... dans 99% des cas)


      il faut comparer Texmacs avec OpenOffice, pas avec Latex.

      Je ne compare pas réélement TeXmacs et LaTex ... Je voulais plutot appuyer le fait que certains avantages de LaTeX (le _rendu_ trés agréable, la séparation fond/forme et l'édition aisée de formules) était présent au sein d'une interface graphique WYSIWYW conviviale ... ce qui n'est, avouons le, pas trés courant !


      Lyx c'est sympa, mais probablement pas assez pour ajouter des liens dans des dépêches qui n'ont rien à voir.

      Je te trouve trés dur avec LyX. Tout d'abord il est tellement comparable (au point de vue des fonctionalités pour un utilsateur) à TeXmacs que je me vois incapable de parler de l'un sans citer l'autres.
      Ensuite, il évolue peut-ètres lentement mais il est tout à fait mature: fonctionalités complètes, stabilité ...
  • # WYSIWYW

    Posté par . Évalué à 6.

    petite correction dans l'article :
    "Une édition complètement WYSIWYG." -> "Une édition complètement WYSIWYW."

    http://en.wikipedia.org/wiki/WYSIWYW
    "WYSIWYW is an acronym of What You See Is What You Want. It is used to describe GNU TeXmacs editing platform[1]. The abbreviation clarifies that unlike in WYSIWYG editors, the user is able to customize WYSIWYW platforms to partly act as manual typesetting programs such as Tex or troff."

    Le principe de beaucoup d'éditeurs de systèmes de publication est justement de rechercher une alternative au WYSIWYG, très médiatisé dans l'aire de la bureautique mais qui induit certaines limites pas forcément souhaitable.

    Voila voila.
    • [^] # Re: WYSIWYW

      Posté par . Évalué à 1.

      Justement à l'époque où j'utilisais Lyx, il était précisé dans la documentation pourquoi ce logiciel faisait du WYSIWYM, et quel était ce concept.
      Quand Texmacs est arrivé après, je ne l'ai pas utilisé car justement lui il faisait du WYSIWYG...j'avoue être surpris de voir l'article de wikipédia lier Texmacs et WYSIWYM, il me semble que c'est une erreur grossière.
      • [^] # Re: WYSIWYW

        Posté par . Évalué à 2.

        Relis mieux, l'article sur le WYSIWYM par de LyX, celuis sur le WYSIWYW parle de TeXmacs.
        • [^] # Re: WYSIWYW

          Posté par . Évalué à 1.

          Merci bcp !

          Par contre autant j'ai bien compris ce que sont le WYSIWYG et le WYSIWYM, autant je ne vois pas vraiment ce qui différencie le WYSIWYW du WYSIWYG.

          Quelqu'un pour m'en dire un peu plus?
          • [^] # Re: WYSIWYW

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            What You See Is What You Want parce que bon le WYSIWYG a parfois tendance à mentir (ou alors on ne voit pas suffisamment bien :D).
            En gros, c'est toi qui récupère la maîtrise sur les styles retenus et la mise en forme.

            en:WYSIWYW et en:WYSIAYG décrivent un certain ressenti aussi :)
            j'ai incidemment découvert au passage en:WYCIWYG.
  • # Alternative à powerpoint

    Posté par . Évalué à 0.

    Il y a une autre alternative à powerpoint ce sont les logiciels comme freemind, vym, kdissert ou semantik.
    Depuis quelques temps j'utilise la dernière version de freemind (0.9 beta), c'est beaucoup plus agréable et rapide pour organiser sa présentation, très facile d'y insérer images, pdf et liens, le document est petit, et cela offre beaucoup de flexibilité lors de la présentation et surtout des discussions. On peut ensuite générer un pdf ou un fichier html.
    L'essayer c'est l'adopter, sauf dans le cas d'une présentation très formelle et séquentielle et que l'on n'a pas accès direct à l'ordinateur.
  • # Apprendre avec Lyx

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour un débutant en Latex, peut il être intéressant de passer par Lyx pour "dégrossir" la forme, faire des essais et voir l'output Latex correspondant ou est-ce plutôt a déconseiller car, par exemple, le code généré ne correspond pas vraiment a l'état de l'art de ce que l'on écrirait à la main ?
    • [^] # Re: Apprendre avec Lyx

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est ce que je faisais au début. Il ne me semble pas que le code LaTeX généré par LyX soit mauvais, donc ça ne doit pas poser de problème. Enfin, je ne suis pas non plus expert en LaTeX, je faisais des choses simples avec LyX et cela fait longtemps que je ne l'ai pas utilisé donc c'est a prendre avec des pincette. Je ne vois cependant pas pourquoi le code fait par LyX serait crado.
    • [^] # Re: Apprendre avec Lyx

      Posté par . Évalué à 2.

      Disons qu'avec certains types de documents pouvant devenir complexes on peut être amené à ajouter pas mal de code LaTeX à la main, ce qui peut rendre difficile et peu pratique son édition à la main, dans ce cas autant faire du LaTex pur. Mais ce logiciel est tout de même bien pratique et me fait en général gagner beaucoup de temps pour concevoir des documents simples.
    • [^] # Re: Apprendre avec Lyx

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour apprendre il vaut mieux utiliser un éditeur spécialisé genre kile (et ne pas s'y lancer si tu dois rendre ton document dans 2 semaines)
  • # Légal ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Un rendu quasi parfait (largement égal à du LaTeX écrit péniblement à la main).

    Il faudrait faire attention à ne pas être trop largement égal quand même, parce qu'on se retrouve vite à la limite de l'égalité hein !

    Question piège: 5 est-il largement égal à 2+2 ? Pire: 4 est-il plus largement égal à 2+2 que 5 ?
    • [^] # Re: Légal ?

      Posté par . Évalué à 2.

      euh... c'est de la logique floue ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.