Un nouvel outil de gestion documentaire : Alfresco

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
27
juil.
2005
Technologie
Il est courant de rechercher pour son entreprise une solution qui va permettre de mettre à disposition les divers documents produits chaque jour avec une gestion des droits efficace. De même on cherche à faire circuler l'information selon des chemins bien définis, pour des processus de validation par exemple (Workflow), et mettre à disposition des interfaces diverses, des outils de recherche et d'autres de suivi de version. C'est le rôle d'une gestion documentaire.

Alfresco est un logiciel libre de gestion documentaire dont la version béta vient de sortir.

Gage de qualité qui va rassurer nos décideurs, l'un des fondateurs du projet n'est autre que le créateur de Documentum, qui est l'une des références du domaine en logiciel propriétaire, et l'autre vient de Business Objects.

Alfresco se veut un concurrent de Sharepoint de Microsoft. Alfresco utilise au maximum des outils libres (JBoss, Jlan, Hibernate, Lucene ou MySQL pour ne citer qu'eux) et repose sur l'utilisation de standards ouverts.

En terme de fonctionnalités, on trouve dès maintenant des choses très intéressantes :

- Création d'espaces virtuels contenant des documents répondants à certains critères.

- Les documents sont accessibles aussi bien à travers l'interface web que depuis le poste de travail des utilisateurs (utilisation de CIFS), mais aussi à travers FTP ou WebDAV.

- Administration et configuration se font par interface Web.

- L'outil est utilisable à travers un jeu d'API complet qui permet d'intégrer facilement l'ensemble à un portail.

Et bien sûr les fonctionnalités de base permettant le classement, l'indexation et la recherche dans la base documentaire.

Seul défaut pour le moment, mais qui pourrait être corrigé pour la sortie de la finale si les volontaires se font connaître : le manque de traduction de l'interface et de la documentation.
  • # Demo flash

    Posté par . Évalué à 2.

    Elle ont l'air pas mal les démos flash, mais faut pas avoir envie de dormir.
    • [^] # Re: Demo flash

      Posté par . Évalué à 1.

      Ca a l'air d'etre un bon produit... il emplemente des jsr sympas

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: Demo flash

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Qui utilises des composants opensources réputés :

        MyFaces pour la présentation,
        Spring pour le framework d'integration,
        Hibernate pour le mapping Objet Relationel,
        Apache Lucene pour la recherche
        Et de ce que j'en comprend il doit utiliser Apache Slide pour la gestion WebDAV ;-)

        Et vraisemblablement d'autres ....

        JBoss et Tomcat pour le serveur applicatif proposé par défaut comme implémentation J2EE, mais je me demande le niveau d'adhérence par raport à ces deux composants.

        Celà serait interressant de tester un passage sous Apache Geronimo :)


        Ce genre de produit peut faire un malheur si la qualité d'implémentation est au rendez vous car J2EE est de plus en plus présent dans les entreprise. Et tout ce qui est positif pour l'opensource sous J2EE l'est aussi quelque part pour l'opensource en général mais aussi Linux en particulier. Tout simplement car une fois que l'on est tout en Java, on peut clairement se poser la pertinence de conserver ses serveurs sous des OS proprios ;-)


        Bonne chance à Alfresco.
        • [^] # Re: Demo flash

          Posté par . Évalué à 3.

          A mon avis, si ca tourne sous Tomcat, ca peut tourner sous JOnAS (qui inclut tomcat). Peut etre quelques desscripteurs de déploiements à rajouter mais avec on bon XDoclet, ca devrait etre simple

          Et pour linux, c clair, chez nos clients, on peut mettre du linux tranquille grace à java :)

          http://about.me/straumat

          • [^] # Re: Demo flash

            Posté par . Évalué à -1.

            J2EE c'est Pierre Tramot qui va être content :/

            OK je sors ~~~>[]

            Bon, à ce propos, quelqu'un connait des environnements intégrés en PHP
            (+mysql ou postgresql) genre CMS, avec blog, groupware et wiki simultanément?

            Il me semble en avoir vu un avec une pate rouge dans un coin, utilisé pour le developpement d'un autre logiciel, qui avait l'air assez completn, mais impossible de le retrouver...

            J'ai fait une recherche de CMS dans la catégorie PHP:
            http://freshmeat.net/search/?q=%2BCMS&trove_cat_id=183&sect(...)

            Y'en a plein, mais manque toujours un petit truc pour faire ces 3 choses à la fois :/
  • # faute d'orthographe

    Posté par . Évalué à 2.

    "l'un des fondateur du projet"... un s à fondateurs...
    • [^] # Re: faute d'orthographe

      Posté par . Évalué à 3.

      Voui :)

      Tant que j'y suis je vais ajouter une phrase importante :

      Contrairement à Sharepoint, Alfresco n'a pas pour but de verrouiller votre système informatique en rendant plus difficile toute sortie de l'univers Microsoft.

      Au delà des considérations purement fonctionnelles, ca a son importance en ces temps où MS offre les licences Sharepoint à tour de bras.

      --
      M
      • [^] # Re: faute d'orthographe

        Posté par . Évalué à 4.

        Oui ! et à une époque ou microsoft essaye de gagner contre nous en jouant le tout intégré !
        Office qui marche avec sharepoint, qui marche avec windows qui marche avec leur grc qui marche avec sql server... en gros, ils veulenet nous livrer tu tout intégré comme ca, quand tu as mis un doigt dans l'engrenage... beh tu peux plus sortir car c'est tellement pratique :)

        http://about.me/straumat

        • [^] # Re: faute d'orthographe

          Posté par . Évalué à 2.

          Comme SAP et les autres editeurs, puis quand c'est pas intégré les gens geulent, de toute façon les gens gueulent tout le temps.
          • [^] # Re: faute d'orthographe

            Posté par . Évalué à 3.

            Sauf que microsoft a toute la chaine... os, bureautique, os serveur, base de données, applications métiers, groupwares, serveurs web, serveur de présentation...... et je connais pas d'autres boites qui ont des softs aussi complémentaires et aussi utilisés

            http://about.me/straumat

  • # Quelle license ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'arrive pas à trouver la licence sous laquelle le produit est distribué. Quelqu'un l'a trouvée ?
  • # Choix de la BdD

    Posté par . Évalué à 3.

    Y'a-t-il une raison pour que la majorité des projets Open Source que je croise utilise MySQL plutôt que le "plus libre" PostgreSQL, voire même FireBird ?
    Je n'y connais pas grand chose donc la question est très ouverte, mais c'est pour ma culture personnelle.
    • [^] # Re: Choix de la BdD

      Posté par . Évalué à 3.

      Je n'ai pas regardé le code mais si ils utilisent Hibernate, tu peux utiliser postgresql ou firebird sans changer une ligne de code !

      Désormais, peu importe la base de données :D youpi !

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: Choix de la BdD

        Posté par . Évalué à 3.

        Ah oui, effectivement, en cherchant Hibernate dans la plquette on tombe sur :

        Relational Database Support – The Alfresco system uses Hibernate 3.0 to support the mapping of its internal objects to the underlying database. The first database system supported is MySQL. In the future, we will support multiple databases as part of a simultaneous release.

        Cool, merci pour l'info.
        Et bonne chance à ce projet !
    • [^] # Re: Choix de la BdD

      Posté par . Évalué à 7.

      MySQL n'est pas moins libre que PostGreSQL ! C'est fou les ravages des rumeurs injustifiées qui circulent.
      MySQL est sous licence GPL, et GPL c'est libre. Ils ont fait une exception à la GPL v2 pour autoriser d'autres licences libres à utiliser la version GPL de mysql, ce qui continue à aller dans le sens de la liberté à mon avis : http://dev.mysql.com/doc/mysql/fr/mysql-floss-license-exception.htm(...)

      Il en existe aussi une version propriétaire, ce qui n'enlève rien à la version libre. C'est la même chose que pour Qt de Trolltech. Je n'ai pas d'autre exemple mais ça existe forcément.

      Maintenant pourquoi MySQL plutot que d'autres ? Bah il fallait bien choisir, non ? Pose-leur la question directement :) Peut-être une réputation, sans doute infondée, de plus grande simplicité quand les besoins sont modestes.
      • [^] # Re: Choix de la BdD

        Posté par . Évalué à 2.

        Ah oui, désolé pour l'erreur du "moins libre", je croyais que MySQL utilisait une licence plus restrictive que la GPL... sans doute un effet psychologique de la double licence. Ceci dit, Postgres est en BSD, donc c'est quand même légèrement plus libre si j'en crois le tableau ici : http://www.zejack.com/article/linux/distributions/distributions_07.(...) , non ? :-P
        Pour ce qui est du choix, j'ai souvent lu que PostgreSQL était plus avancé que MySQL "sur beaucoup de choses", mais j'avais prévenu, c'était surtout pour ma culture personnelle... les BdD j'ai un peu de mal (et s'il n'y avait que ça...)
        • [^] # Re: Choix de la BdD

          Posté par . Évalué à 3.

          Yes, il y a plus de fonctionnalités avec postgresql. Mais nous, par exemple, on utilise hibernate ou ejb cmp... donc on utilise que les select/update/insert/delete qui sont supportés par la plupart des bases de données. donc désormais, peu importe la base de données.. le bonheur :D

          http://about.me/straumat

      • [^] # Re: Choix de la BdD

        Posté par . Évalué à 5.

        Au niveau de la simplicité d'utilisation, PostgreSQL a aussi souffert de la rumeur persistante...
        Avec des notions en SGBD (préférables de toute façon quelle que soit la base utilisée) n'importe qui peut tout a fait s'en tirer avec la GUI d'admin de postgres : PgAdmin III.

        Pour ce qui est de l'utilisation de MySQL dans ce projet, et dans bien d'autres, le fait que la version Windows soit supportée et stable depuis bien plus longtemps que Postgres peut avoir été un facteur de choix initial - surtout dans des projets Java, et même si ce n'est plus justifié aujourd'hui.

        En tout cas, ça fait longtemps que je guette le domaine des GED, et c'est le premier projet open source que je vois incorporer (sauf erreur de ma part) un accès aux documents via CIFS... quelle lucide idée ;-) A surveiller de très très près !
      • [^] # Re: Choix de la BdD

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        MySQL n'est pas moins libre que PostGreSQL
        Si. La licence GPL est plus restrictive que la BSD (mais c'est pas forcément un mal).

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: Choix de la BdD

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est une question que je me pose aussi, je trouve postgresql carrement superieur.
      je me demande pourquoi il n'est pas plus utilisé.
      • [^] # Re: Choix de la BdD

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        c'est une question que je me pose aussi, je trouve postgresql carrement superieur.


        J'ai aussi une préférence marquée pour postgresql car il gère parfaitement les contraintes d'intégrité et permet de créer des fonctions stockées et des triggers. Ils permettent par exemple de faire automatiquement un historique dès que l'on modifie des données. Ainsi, que l'on utilise du PHP, C, Python, psql ou autre sur la même base de données, les contraintes d'intégrité sont toujours respectées et à l'abri d'une erreur.

        MySQL sur ISAM ne doit être utilisé que dans des cas très simples ou pour faire de la consultation car il ne gère pas la contrainte d'intégrité élémentaire qu'est la clé etrangère (Foreign Key).
        MySQL sur innodb est nettement mieux, il gère les FK mais a des fonctionnalités réduites par rapport à postgresql.

        je me demande pourquoi il n'est pas plus utilisé.


        Je pense qu'il le sera davantage grâce à l'excellente documentation en français : http://traduc.postgresqlfr.org/pgsql-8.0.3-fr/(...)
      • [^] # Re: Choix de la BdD

        Posté par . Évalué à 9.

        historiquement, il y a eu en faveur de MySQL :

        *la plupart des hébergeurs web grand public qui proposaient php fourguaient surtout mysql avec, rarement postgresql. exemple en France, les pages perso de Free, en 2000
        *un port utilisable sous Windows, utilisable directement avec php, que ce soit pour Apache ou pour IIS (arf) ou PWS (argh)
        *phpmyadmin permet à n'importe quel neuneu de gérer ses bases mysql sans jamais toucher à la ligne de commande


        bref les débutants d'alors ont plutot appris avec mysql. comme en plus, ça suffisait pour pas mal d'applications avec une optique "dbase", des trucs ni critiques ni très compliqués, ça a bien pris. (Interbase/Firebird n'était pas encore libre à l'époque, c'était encore à Borland)
        • [^] # Re: Choix de la BdD

          Posté par . Évalué à 1.

          Sauf erreur, jusqu'à une version assez récente MySQL ne gérait pas les transactions, ce qui offrait en contrepartie une grande rapidité a ce moteur. Je crois qu'aujourd'hui ce n'est plus le cas, je ne sais pas ce que cela peut donner en terme de performances.

          De plus MySQL ne gérait pas non plus les requêtes imbriquées.

          Tout ceci n'était pas le cas de PostgreSQL.

          Sans parler du pg/sql implémenté dans cette dernière base.

          Bref ces deux bases majeures du libre sont complémentaires.

          Et si MySQL devient trop lourde peut être que SQLite ( http://www.sqlite.org/(...) ) fera l'affaire (on n'en est pas encore la)
          • [^] # Re: Choix de la BdD

            Posté par . Évalué à 2.

            oh, on demandait plus haut "comment ça se fait-y que mysql il est plus populaire que postgresql chez les gens", j'ai donné trois arguments historiques, le reste, hein...
          • [^] # Re: Choix de la BdD

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Sauf erreur, jusqu'à une version assez récente MySQL ne gérait pas les transactions, ce qui offrait en contrepartie une grande rapidité a ce moteur. Je crois qu'aujourd'hui ce n'est plus le cas, je ne sais pas ce que cela peut donner en terme de performances.

            Les transactions sont gerés par InnoDB, un format de table disponible avec MySQL (dont le format par defaut est MyISAM) ,depuis 2001

            De plus MySQL ne gérait pas non plus les requêtes imbriquées.

            depuis la Version 4.1, donc octobre 2004, ce qui est tres récent.

            et pour le plsql, c'est pas avant la version 5.0. (encore en beta)
            • [^] # Re: Choix de la BdD

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Note préliminaire : Je ne suis pas DBA et donc pas expert en BD. J'ai cependant pas mal de notions de BD (en ce moment, je m'occupe de l'aspect Persistance pour un client avec des solutions JDO).

              Postgresql est un produit a beaucoup plus de fonctionnalités que Mysql.
              Pour faire un classement grossier, on aurait : Access < Mysql < Postgresql < Oracle.

              Dans le monde Opensource, je pense que Mysql et Postgresql s'utilisent dans des buts différents.
              Postgresql est le plus adapté aux systèmes de gestion car il a toujours possédé une avance dans les domaines suivants :
              - intégrité des données (contraintes : FK, NOT NULL)
              - fiabilité (journal des transactions)
              - intégrité des transactions (isolation, XA)
              - les procédures PL/SQL pour soit avoir une isolation vis à vis des données : on n'accède au données que par des procédures (une sorte de DAO) soit faire des traitements lourds
              - les triggers (mise à jour automatique de compteurs, ...)

              Mysql a lui toujours eu des performances optimum (car moins de fonctions). Il a prouvé sa capacité à supporter de lourdes charges (Slashdot). Il est aussi beaucoup plus simple. Ca m'a frappé quand j'ai installé la version Windows. En cliquant, on installe la BD, les outils d'administration très sympathiques (mieux que ceux de DB2 et Oracle je trouve). Et pour un développeur qui veut juste stocker des données sans avoir de contraintes sur la fiabilité (moins que si c'était une opération de virement fait par une banque), c'est vraiment la solution idéale : légère et simple.

              A mon avis, Mysql ne devrait pas chercher à intégrer trop de fonctionnalités pour ne pas se surcharger. Il devrait rester sur sa cible. Et de toute façon au niveau des fonctionnalités, Mysql a encore un bon retard.

              Sinon, j'ai regardé les démos flash du produit et d'un point de vue utilisateur, ça à l'air vachement sympa. Je réfléchissais à l'intégration du solution de gestion de documents pour ma boite et en regardant les démos, je serais prêt à l'installer! Mais bon, je vais être plus pragmatique et évaluer toutes les solutions opensource disponibles. ^_^
              • [^] # Re: Choix de la BdD

                Posté par . Évalué à 1.

                Mysql a lui toujours eu des performances optimum (car moins de fonctions). Il a prouvé sa capacité à supporter de lourdes charges (Slashdot).

                Visiblement, il n'y a pas consensus sur le sujet :
                http://www.postgresql.org/docs/faqs.FAQ_french.html#1.14(...)

                « PostgreSQL a des performances similaires aux autres bases de données commerciales et open source. Il est plus rapide pour certaines opérations, plus lent pour d'autres. Par rapport à MySQL ou d'autres SGBD plus léger, nous sommes plus rapides pour de nombreux utilisateurs, des requêtes complexes et une charge pour les requêtes de lecture/écriture. MySQL est plus rapide pour des requêtes SELECT simples effectuées par quelques utilisateurs. Bien sûr, MySQL ne possède aucune des fonctionnalités de la section Fonctionnalités ci-dessus. »
                • [^] # Re: Choix de la BdD

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  en même temps, si tu cite un article ou le parti pris est évident...
                  Le principal c'est de trouver le SGBD qui convient à ses besoins, non ?
  • # Sympa

    Posté par . Évalué à -9.

    Ça a une belle gueule ce truc.
    Dommage que ce soit du java ;-P
    C'est la raison pour laquelle je j'essayerai même pas...

    ...Sauf peut-etre si ça marche avec GNU classpath + kaffe

    Qu'en est-il ?


    • [^] # Re: Sympa

      Posté par . Évalué à 2.

      tu devrais demander sur rles mailings list ou quelque chose comme ça mais à mon avis, ils te réponderont que c'est une couche qui ne dépend pas d'eux, que ce n'est pas leur but/métier.

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: Sympa

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'utilise C-arbre comme gestion documentaire, c'est bien aussi c'est en php avec mysql, si java te donne des bouton tu devrais essayer.

        http://www.framasoft.net/article2481.html(...)
        • [^] # Re: Sympa

          Posté par . Évalué à 1.

          Petite question alors :

          qu'est ce qui existe de facilement configurable et utilisable comme GED dans le libre actuellement ?

          J'attends de ce GED de pouvoir scanner et de modifier (en fait ce serait plutôt une option) tout type de document numérique.

          J'en ai essayé plusieurs mais rien finalement de bien probant ou trop compliqué pour des utilisateurs
    • [^] # Re: Sympa

      Posté par . Évalué à -1.

      Oui, pareil.
      J'ai lu plus haut que java, c'était la panacée et que ca permettrait aux entreprises de migrer d'abord vers java puis, une fois que les applications utilisés étaient java, vers linux.

      Sauf que, c'est peut être la panacée pour linux, mais certainement pas pour le libre ... Java est tout sauf libre. Le standard n'est pas libre, le compilo de référence non plus et pour faire tourner un programme java, il faut un logiciel dont l'implémentation de référence est à nouveau proprio.
      Indépendemment de ses qualités techniques, je trouve java assez mauvais pour le libre.

      Je me demande pourquoi (et là, on va me traiter de trolleur ...) il n'existe pas de licence FSF qui interdise pas à une application de reposer sur une couche proprio ... A quoi bon, avoir un logiciel libre, si pour le faire tourner, il faut un compilateur proprio ?
      Je ne dis pas qu'il faut s'interdire de développer du libre qui dépend de proprio. Sinon, fini le dev java ou le dev windows qui servent pourtant le libre.
      Mais pourquoi pas une licence pour le libre 100% libre qui ne dépend que de libre, et une licence pour le libre qui nécéssite du proprio pour tourner. Ca permettrait de faire clairement la différence.
      • [^] # Re: Sympa

        Posté par . Évalué à 2.

        oui et on arrete de développer Linux tant qu'on a pas tous les drivers et firmware libres ??

        Des projets sont en cours pour une machine virtuelle libre (apache harmony), laissons les bosser.. Mais ceci n'est pas la couche sur laquelle les gens de ce projet travaille. et ce n'est pas la couche sur laquelle je travaille non plus (c plutot le middleware)

        http://about.me/straumat

        • [^] # Re: Sympa

          Posté par . Évalué à 1.

          Certes ... mais, sans drivers proprios, linux tourne quand même.

          Ceci dit, il existe de nombreux arguments contre la présence de drivers proprios dans le kernel. Le plus important étant : "on franchit une ligne dangereuse".
          Je m'explique, si on accepte la présence de drivers proprios, on encourage pas les entreprises à fournir leurs specs ...
          Si on accepte les modules proprios, on risque de se retrouver un jour avec un element indispensable au kernel (ou presque) proprio ...
          Est-ce que linux sera alors encore libre ? Pour moi, non !

          Je sais que j'exagère un peu, je sais aussi que les idéaux sont vites ratrapés par la réalité et que sans drivers nvidia et sans java (pour ne citer qu'eux), linux ne connaitrait pas la diffusion qu'il connait.

          Finalement mon propos pourrait se résumer à "java apporte au libre, mais gardons aussi à l'esprit ses dangers". D'ou mon idée (farfelue ?) d'une license qui assure l'absence de dépendances proprios et d'une qui le permet, pour toujours garder ce problème a l'esprit.

          Enfin, passons, c'était une simple remarque, qui n'avait pour but de dénigrer ni ce logiciel, ni les développeurs java.
          • [^] # Re: Sympa

            Posté par . Évalué à 2.

            La suele chose que je disais, c'est chacun son métier :)
            Ca ne sert à rien, à mon avis, de dire aux gens qui font jboss par exemple que la jvm est pas libre... c comme envoyer des mails aux gens du kernel a cause des drivers prorio.. c pas leur taf et ca doit pas les empecher d'avancer.

            A mon avis, ca ne sert à rien de vouloir "marquer" la pureté, ca serait trop difficile, ca voudrait rien dire et en plus, on est pas des talibans !

            http://about.me/straumat

  • # Un peu terre à terre le gars

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour à tous,

    l'article m'a vraiment donné envie d'essayer ce produit. Maintenant quand je vois tomcat ou jboss comme prérequis je me dis que ce n'est pas gagné pour mon test.

    ça n'a pas raté.

    Déjà quel moteur choisir Jboss ou tomcat ? bon j'ai choisi tomcat mais sans argument valable.

    Ensuite la JVM ? Pour cela je suis aller faire un petit tour sur léa-linux et j'ai vu un article http://lea-linux.org/dev/jpackage.html(...) qui proposait d'installer tomcat sous forme de rpm ( http://www.jpackage.org(...) ). Bon j'ai essayé mais je n'arrive meme pas à lancer tomcat.

    Auriez-vous des conseils à me donner ou des liens documentant clairement la mise en route d'un jboss ou d'un tomcat ?

    J'ai encore assez de motivation pour y consacrer quelques heures et repartir de 0. Ma distrib une Mandriva, mais je m'en sortirai avec une doc générique.
    • [^] # Re: Un peu terre à terre le gars

      Posté par . Évalué à 2.

      tomcat est le plus simple (moins de trucs que jboss) mais gobalement, tu aurais pu prendre n'importe lequel.

      Pour la vm, moi, je prends celle de sun.. http://java.sun.com/j2se/1.4.2/download.html(...) tu vliques sur le lien Download J2SE SDK et tu prends le rm pour windows

      ensuite tu téléchagres tomcat http://jakarta.apache.org/site/downloads/downloads_tomcat.html(...)
      tu le décompresses. Ensuite tu crée une variable d'environnement qui pointe vers ce répertoire et tu lance sle tout en faisant $CATALINA_HOME\bin\startup.sh

      Ou tu suis la doc http://jakarta.apache.org/tomcat/tomcat-4.1-doc/RUNNING.txt(...)
      qui est très bien faite... ni'mporte ki peut installer ca

      http://about.me/straumat

    • [^] # Re: Un peu terre à terre le gars

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu n'as pas à installer un tomcat ou un jboss toi même. La demo d'alfresco inclus le tomcat ou le jboss suivant celui que tu télécharge. Dans les 2 cas c'est le même alfresco. Mais si tu télécharge la version JBoss (en fait il s'agit de JBoss portal) alfresco est livré sous forme d'un portlet (ce qui n'a aucun interêt puisque toute l'application n'est qu'un enorme portlet).

      Tout ce dont tu as besoin est une JVM 5.0 (je te conseille celle de sun http://java.sun.com)(...) et une base mysql (et optionnellement open-office 2.0 pour certaines fonctionnalités).

      Tu trouve les scripts d'initialisation de la base de donnée avec alfresco.

      Au pire tu as juste besoin de définir les variables d'environnement JAVA_HOME, TOMCAT_HOME, ou JBOSS_HOME.

      Ensuite tu démarre le jboss ou le tomcat avec le script sh correspondant.
      • [^] # Re: Un peu terre à terre le gars

        Posté par . Évalué à 2.

        Salut,

        Pas besion d'installer Jboss ou tomcat !
        il te suffit de lire ca :http://www.alfresco.org/resource/README_tomcat_win.txt(...)

        ou ca http://www.alfresco.org/resource/README_tomcat_linux.txt(...)

        que tu suis a la lettre,

        et en 5 minutes tu as Alfresco qui fonctionne !

        C'est hyper simple, par contre qu'est-ce que c'est gourmand !
        Sempron 2600+ et 256Mo, c'est juste.....

        Par contre Alfresco est bluffant, il n'ai vraiement pas mal.

        A+
        • [^] # Re: Un peu terre à terre le gars

          Posté par . Évalué à 1.

          Effectivement pas besoin d'installer tomcat ou jboss. je m'en suis aperçu un peu tard.

          donc j'ai suivi de près le fichier README comme tu l'indiques

          installation de la JVM SUN 1.5.0_04
          installation des paquets MySQL
          création de la base alfresco

          (jusque là tout va bien on est dans le timing des 5 minutes)

          mais au lancement du startup.sh
          et après tentative de l'URL suivante

          http://localhost:8080/web-client/faces/jsp/login.jsp(...)

          manifestement il y a problème de connexion SQL :

          ************* debut de la log *****************
          30 juil. 2005 14:50:11 org.apache.coyote.http11.Http11Protocol init
          INFO: Initialisation de Coyote HTTP/1.1 sur http-8080
          30 juil. 2005 14:50:11 org.apache.catalina.startup.Catalina load
          INFO: Initialization processed in 1280 ms
          30 juil. 2005 14:50:11 org.apache.catalina.core.StandardService start
          INFO: Démarrage du service Catalina
          30 juil. 2005 14:50:11 org.apache.catalina.core.StandardEngine start
          INFO: Starting Servlet Engine: Apache Tomcat/5.5.9
          30 juil. 2005 14:50:11 org.apache.catalina.core.StandardHost start
          INFO: XML validation disabled
          30 juil. 2005 14:50:12 org.apache.catalina.startup.HostConfig deployWAR
          INFO: Déploiement de l'archive web-client.war de l'application web
          14:50:22,415 ERROR [JDBCExceptionReporter] Cannot create PoolableConnectionFactory (Communications link failuredue to underlying exception:

          ** BEGIN NESTED EXCEPTION **

          java.net.SocketException
          MESSAGE: java.net.ConnectException: Connection refused

          STACKTRACE:

          java.net.SocketException: java.net.ConnectException: Connection refused
          at com.mysql.jdbc.StandardSocketFactory.connect(StandardSocketFactory.java:151)
          at com.mysql.jdbc.MysqlIO.(MysqlIO.java:280)
          at com.mysql.jdbc.Connection.createNewIO(Connection.java:1774)
          at com.mysql.jdbc.Connection.(Connection.java:437)
          at com.mysql.jdbc.NonRegisteringDriver.connect(NonRegisteringDriver.java:268)
          at org.apache.commons.dbcp.DriverConnectionFactory.createConnection(DriverConnectionFactory.java:37)
          at org.apache.commons.dbcp.PoolableConnectionFactory.makeObject(PoolableConnectionFactory.java:290)
          at org.apache.commons.dbcp.BasicDataSource.validateConnectionFactory(BasicDataSource.java:877)
          at org.apache.commons.dbcp.BasicDataSource.createDataSource(BasicDataSource.java:851)
          at org.apache.commons.dbcp.BasicDataSource.getConnection(BasicDataSource.java:540)
          at org.springframework.orm.hibernate3.LocalDataSourceConnectionProvider.getConnection(LocalDataSourceConnectionProvider.java:79)
          at org.hibernate.cfg.SettingsFactory.buildSettings(SettingsFactory.java:72)
          at org.hibernate.cfg.Configuration.buildSettings(Configuration.java:1463)
          at org.hibernate.cfg.Configuration.buildSessionFactory(Configuration.java:1004)
          ************* fin de la log ***************

          pourquoi ? je ne vois pas.
          le "mysql -u alfresco -p" précisé dans le readme fonctionne bien

          je suis allez voir sur le forum alfresco et un pb similaire au mien est remonté

          http://www.alfresco.org/forums/viewtopic.php?t=55(...)

          à suivre
          en tout cas merci

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.