VHFFS 4.4

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara. Modéré par Xavier Claude.
25
5
mar.
2012
Internet

Une nouvelle version de VHFFS, Virtual Hosting For Free Software, est sortie hier. Pour rappel, VHFFS est un logiciel permettant de gérer une plate-forme d'hébergement. Plus précisément, il permet de centraliser la gestion

  • des bases de données (MySQL, PostgreSQL),
  • des gestionnaires de version (CVS, Subversion, git, Mercurial, Bazaar),
  • des courriels, des listes de diffusion,
  • des espaces de téléchargement,
  • des noms de domaine
  • et des tâches périodiques cron.

Logo de VHFFS

La principale vitrine de VHFFS est notamment TuxFamily qui en fait une utilisation massive !

Cette nouvelle version est surtout une grosse refactorisation et un nettoyage du code ainsi que l'apparition d'un nouveau design pour le « panel » que vous pouvez par exemple voir sur le panel de TuxFamily. Profitez-en pour pour créer votre prochain projet libre là plutôt que sur Github…

NdM : merci à Guillaumito pour son journal.

Notes de version

Traduites à la rache depuis le site officiel :

  • Passage de HTML::Template par Template::Toolkit, important travail de plusieurs mois
  • Nouveau thème pour le panel
  • Portage du patch pure-ftpd en 1.0.32
  • Ajout de vhffs_webstats tool
  • Correction de la signature du moteur de la liste de diffusion ;
  • Le Panel est maintenant compatible avec FastCGI ;
  • Archivage de tous les services d'effacement ;
  • Nettoyage de printemps des API, du panel et des Robots ;
  • En fait gros nettoyage de printemps du code, ce qui représente plusieurs mois de travail ;
  • Mise à jour de la traduction française ;
  • Et les immanquables et inénarrables corrections de bugs.
  • # forge

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Concernant les forges, vous trouverez d'autres hébergements ou d'autres logiciels via les tags de linuxfr comme forge (Indefero par exemple)

    • [^] # Re: forge

      Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 06/03/12 à 01:05.

      ce qui est bien c'est que TuxFamily est très présent mais en anglais TuxFamily pas autant et VHFFS existe même si en anglais VHFFS a disparu :/

      pour référence la raison de l'effacement sur le wikipedia anglais est

      This page has been deleted. The deletion and move log for the page are provided below for reference.

      22:16, 10 August 2011 Courcelles (talk | contribs) deleted page TuxFamily (Expired PROD, concern was: The only site I could find with any coverage about the subject was Wikipedia.)`

      et

      This page has been deleted. The deletion and move log for the page are provided below for reference.

      00:19, 11 October 2011 Fastily (talk | contribs) deleted page VHFFS (DDeleted because expired WP:PROD; Reason given: No independent sources, no evidence of notability.. (TW))`

      Nous apparaissions sur Comparison of open source software hosting, bizarrement un admin WP s'est senti investi de nous faire disparaître ? (mais pas gna heureusement, ni Berlios malgré sa fermeture…).

      En tant que contributeurs au libre, nous pouvons comprendre la préférence des français nous concernant, nous demanderions simplement un peu de bienveillance côté US aussi :-) (en même temps, ils font bien ce qu'ils veulent hein, TuxFamily n'est pas connu hors wikipedia et linuxfr, bah c'est pas grave, uniquement deux-trois projets notables hébergés en même temps, cf. http://projects.tuxfamily.org (entre xmoto multiplateforme et notepad++ qui est pour windows en libre, ce n'est pas grand chose…).

      Si demain tuxfamily disparaît comme l'apinc, cela ne manquera à pas grand monde (nous sommes réalistes), pour autant le choix de github plutôt que gitorious ou google code plutôt que nous ou toutes les forges disponibles, c'est un peu dommage ? (non ?) c'est l'objet de mon commentaire.
      ya stackoverflow aussite ou les autres sites pour jeter du code mal fait vite fait (pas forcément libre, pourquoi ne pas le faire en libre, sous licence BSD ou WTFPL ?)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.