Snips ouvre sa technologie NLU

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
66
25
avr.
2018
Technologie

Snips est une jeune pousse parisienne dont le produit est un assistant vocal respectueux de la vie privée. Un assistant vocal agit en quatre étapes :

  1. détecter qu’on s’adresse à lui, généralement via un mot‐clef du type « OK » ou le surnom de l’assistant ;
  2. transformer l’entrée sonore en texte (la reconnaissance vocale) ;
  3. analyser le texte pour en sortir une intention ;
  4. agir à partir de cette intention.

Snips a publié sous licence libre (Apache 2.0) le code qui lui permet d’effectuer la troisième étape, la partie dite NLU pour « Natural Language Understanding ». Le code est en Python, mais certaines parties sont en Rust. D’un point de vue performance et précision, l’outil de Snips fait jeu égal avec les versions dans le cloud des GAFAM, voire fait parfois mieux. Et quand on sait que l’on peut faire tourner ce code sur son propre Rasberry Pi, on ne peut que saluer cette prouesse.

Libération de FoundationDB

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
27
25
avr.
2018
Base de données

FoundationDB, une base de données distribuée adaptée à de grands volumes de données, a été libérée. Apple avait racheté la société FoundationDB, éditrice de la solution de base de données du même nom, il y a trois ans. Avant le rachat, une version gratuite mais non libre était disponible. Depuis, certaines personnes regrettaient qu’une base de données de cette qualité ne soit plus disponible. Apple a fait le choix tout récemment de publier FoundationDB sous une licence libre (licence Apache 2.0) et d’encourager le développement d’un écosystème autour de celle‐ci.

Logo de FoundationDB

Sortie de LDAP Tool Box White Pages en version 0.2

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nils Ratusznik, ZeroHeure, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
26
25
avr.
2018
Administration système

Le logiciel White Pages est une interface de recherche et de présentation de données issues d’un annuaire LDAP. L’objectif est d’éviter le redéveloppement de ce type de page dans chaque intranet. Le logiciel est enrichi au fur et à mesure des versions.

Une démonstration en ligne est disponible : Star Pages.

Fiche de C3PO

Les fonctionnalités actuellement proposées sont :

  • recherche rapide depuis un champ du menu ;
  • recherche avancée en tenant compte des syntaxes des champs (texte, date, booléen…) ;
  • affichage des résultats sous forme de vignettes ou de tableau ;
  • trombinoscope ;
  • répertoire ;
  • affichage détaillé d’une entrée ;
  • exportation CSV ;
  • exportation vCard.

Certaines de ces fonctionnalités sont présentées dans la suite de la dépêche.

Revue de presse de l’April pour la semaine 16 de l’année 2018

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
21
23
avr.
2018
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

VDR 2.4.0 Box TV et multimédia à tout faire

Posté par . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Yvan Munoz et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
20
23
avr.
2018
Audiovisuel

Rarement évoqué dans les colonnes de LinuxFr.org, le projet VDR est pourtant une perle du monde libre : Video Disk Recorder est initialement une application qui permet de recevoir toute sorte de signaux TV, DVB-S,C,T. Mais au‐delà de cette fonction de démodulateur TV, les nombreux greffons (plus de 200) permettent de transformer VDR en une solution multimédia complète. Bien évidemment, l’intégration avec Kodi (ex‐XBMC) est parfaite et des modules comme TVHEADEND seront appréciés pour le transcodage des flux. Le tout se pilote par un menu sur l’écran du téléviseur (OSD). N’importe quelle plate‐forme PC équipée d’une carte TV sur connecteur PCI ou sur port USB fera l’affaire.

Depuis quelques jours, le version stable 2.4 est sortie avec plus de seize années de développement. Bonne réalisation !

N. D. M. : En page d’accueil de VDR, on profitera d’un paragraphe délectable sur les canaux de télévision en « HD+ ».

Agenda du Libre pour la semaine 17 de l’année 2018

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Davy Defaud. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
9
21
avr.
2018
Communauté

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 34 événements (3 en Belgique, 29 en France, 1 au Luxembourg, 1 au Québec, 0 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

Pytition, un outil libre d’auto‐hébergement de pétitions

Posté par . Édité par Bruno Michel, Davy Defaud, Xavier Claude et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
Tags :
21
20
avr.
2018
Python

Cette dépêche a pour but de présenter un outil libre pour auto‐héberger des pétitions en ligne. Partant du principe que les plates‐formes habituelles de pétitions en ligne ont pour modèle économique de revendre nos données personnelles, certaines associations (généralement militantes) qui prennent à cœur de protéger la vie privée de leurs signataires utilisent généralement des systèmes de pétitions auto‐hébergés.

Pour ses campagnes de pétitions, l’association R.A.P. avait besoin d’un tel outil. Faute d’en trouver qui répondent à ses besoins, un outil a été développé et publié sous licence libre : Pytition. L’outil en est à ses débuts, il est développé par un bénévole non expert du Web (il est développeur embarqué) en Python/Django. Pytition reste basique pour l’instant, mais il ne tient qu’à vous de rapporter des bogues et de contribuer en proposant de nouvelles fonctionnalités.

PROXMOX VE a 10 ans

41
19
avr.
2018
Virtualisation

Cette semaine marque le dixième anniversaire du projet libre Proxmox Virtual Environment (VE), développé et maintenu par Proxmox Server Solutions, basé en Autriche.

Proxmox VE

Proxmox VE 0.9, la plate‐forme libre de virtualisation, a été annoncée dans une première version publique il y a dix ans le 15 avril 2008 et la solution a permis de gérer KVM et OpenVZ sur une seule interface de gestion. Depuis lors, cinq versions majeures et de nombreuses mineures ont été produites.

À Bégard en Bretagne, Debian a le vent en poupe dans le milieu scolaire

Posté par Eric LE FLOCH . Édité par Ontologia, Davy Defaud, Nils Ratusznik, Bruno Michel et Benoît Sibaud. Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
37
19
avr.
2018
Debian

L’association infothema intervient pour le déploiement complet de Debian dans une école primaire. Le conseil municipal de la commune de Bégard (Côtes d’Armor, en Bretagne) vient de donner son accord pour le déploiement de la solution Debian GNU/Linux sur ses 50 postes du groupe scolaire de Baloré. Conscient de l’efficacité et de la robustesse de GNU/Linux, les élus, après un échange constructif, ont adopté cette solution pédagogique. L’association infothema sera en charge de la migration et de la formation du personnel technique sous environnement Debian GNU/Linux.

Le groupe scolaire de Baloré se compose d’une école maternelle avec 113 élèves, cinq classes, dont deux classes bilingues français‐breton (37 élèves bilingues). De même, une école primaire fera la migration : une école élémentaire avec 281 élèves, douze classes, dont trois classes bilingues français‐breton.

Revue de presse de l’April pour la semaine 15 de l’année 2018

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
17
17
avr.
2018
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Création d’une maison du Libre et des Communs à Paris

4
16
avr.
2018
Communauté

La maison du Libre et des Communs est un projet visant à sanctuariser un espace parisien dédié où pourront se réunir les projets afin d’avancer. Mais aussi cela vise à amener les consommateurs de logiciels libres et de communs à devenir également contributeurs.

Un financement participatif est en cours pour financer cet espace la première année :

  • 25 k€ pour 20 m² et 10 conférences ;
  • 35 k€ pour 40 m² et 15 conférences (dont 5 avec accès à l’espace restauration) ;
  • etc. ;
  • 100 k€ pour 60 m², une salle privative et 50 conférences (dont 20 avec accès à l’espace restauration).

N. D. M. : Les plus anciens se souviendront d’un ancien projet de 2004, relancé en 2012, voire de La Cantine devenu Numa. Le nouveau projet de « Maison » est porté par d’autres structures (La Paillasse et plusieurs autres structures ou personnalités associées autour). « La Paillasse a choisi un modèle d’économie pluriel, où le don, le contre‐don, le gratuit, cohabitent avec le marchand. » La Maison du Libre et des Communs (via une association de préfiguration actuellement) signera une convention avec La Paillasse pour sous‐louer une partie des locaux. L’association LinuxFr a été invitée à participer au projet depuis sa création et n’a pas souhaité y participer (pas de permanent donc pas de besoin impératif de locaux, existence de locaux disponibles épisodiquement si nécessaire, et prix de sous‐location élevé). Nous relayons néanmoins cette campagne de financement participatif.

GnuPG, OpenPGP.js & cie : quoi de neuf ?

58
15
avr.
2018
Sécurité

Le 8 mars 2018, la version 3.0.0 de la bibliothèque OpenPGP.js sortait. Elle implémente le format OpenPGP en JavaScript et est disponible sous licence LGPL 3.0. C’est l’occasion de présenter cette bibliothèque et les nouveautés apportées par cette version. C’est surtout un très bon prétexte pour parler du standard OpenPGP lui‐même, de ses principales implémentations et de ses évolutions futures.

Agenda du Libre pour la semaine 16 de l’année 2018

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Davy Defaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
10
14
avr.
2018
Communauté

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 39 événements (8 en Belgique, 27 en France, 0 au Luxembourg, 4 au Québec, 0 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

LinuxMAO — Éditorial d’avril 2018

19
12
avr.
2018
Son

Comme tous les mois, LinuxMAO vous apporte ici son lot de nouveautés et vous permet de vous tenir au courant de l’actualité musicale. Nouveaux projets, nouvelles publications, nouvelles réalisations, dernières mises à jour de logiciels… Allez vite lire la deuxième partie de la dépêche.

Logo LinuxMAO.org

Article sous licence CC by SA 2.5 (comme l’originel sur LinuxMAO.org).

Gestionnaires de mots de passe

65
12
avr.
2018
Sécurité

La tâche première d’un gestionnaire de mots de passe est de garder en sécurité des informations sensibles (mots de passe, identifiants, adresses URL…) et de pouvoir les restituer de façon commode.

Certains gestionnaires permettent de générer des mots de passe à la demande : l’utilisateur n’a alors même plus besoin de voir ou de connaître le mot de passe, hormis le mot de passe maître (qui donne accès à tous les autres), et peut multiplier l’opération pour créer autant de mots de passe qu’il le souhaite. Sans avoir la prétention de résoudre toutes les questions relatives à la sécurité et à l’usage de mots de passe, cette pratique pourrait contribuer à augmenter leur sûreté d’un cran en dissuadant les usagers de réutiliser le même mot de passe pour des comptes différents, réduisant ainsi l’impact de leur compromission sur les serveurs (qui est un problème concret, comme peut l’illustrer le site Have I Been Pwned).

Il existe pléthore de gestionnaires, qui se distinguent par plusieurs critères :

  • logiciel libre ou propriétaire ;
  • sécurité (audits réalisés, utilisation d’algorithmes de chiffrement sérieux et non dépassés…) ;
  • synchronisation possible ou non entre plusieurs emplacements ou appareils ;
  • facilité d’utilisation (intégration avec les navigateurs) ;
  • disponibilité sur différents systèmes d’exploitation ;
  • format de stockage (portabilité) ;
  • type d’utilisation (personnel, groupe).

Nous n’en présentons ici qu'une sélection. Notre choix s’est d’abord porté sur des logiciels libres et supportés par une communauté active ; de même, il est important qu’ils soient disponibles sur un maximum de plates‐formes avec au moins une possibilité de synchronisation (Git, WebDAV, Dropbox…) pour pouvoir fonctionner au sein d’une famille ou d’un groupe. Le choix est forcément arbitraire et dépend aussi de la disponibilité et de la bonne volonté des rédacteurs.