Recherche

125 résultats

Culture Du Domaine Public à la Musique Libre : au salon Solution (GNU) Linux

Posté par . Édité par baud123, Xavier Claude, patrick_g et tuiu pol. Modéré par Xavier Claude.
9
16
juin
2012
Culture

À l’heure où tout tend à faire « des œuvres musicales numérisées » des DRM, empêchant le partage, au détriment d’une culture collective, pour pérenniser l’économie rentière de l’industrie musicale, Libre Accès et Musiques Tangentes organisent des concerts de 18h à 19h, le 20 juin 2012 dans le cadre du salon solution linux/Open Source et des mix de musiques libres à partir de 19h00 sur le plateau TV.

Une invitation à découvrir et à s'intéresser aux nombreuses œuvres élevées au domaine public et à la musique libre.

Au programme :

  • Musique Gnawa avec Sliman Kouidri – Guimbri ;
  • Jazz et Gospel avec le duo Audrey Le Quilliec et Hélène Payen-Merle accompagné par Alexandre Perroud au clavier ;
  • Musique Kleizmer avec Christine Massetti ;
  • Live electro-libre avec Aumguy.

PS : petite dépêche publiée en licence Art Libre

Culture Décolonisons nos imaginaires

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Christophe Guilloux. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags :
8
30
août
2013
Culture

NdM : l'auteur de la dépêche décline ici un argumentaire d'un écrivain démontrant comment l’Occident en imposant sa culture et sa langue a réussi à coloniser durablement les civilisations africaines pour l'étendre à l'économie de la connaissance et aux biens communs cognitifs.

« L’aliénation coloniale se met en place dès que la langue de la conceptualisation, de la pensée, de l’éducation scolaire, du développement intellectuel, se trouve dissociée de la langue des échanges domestiques quotidiens… » (tiré du livre de Ngugi wa Thiong'o « Décoloniser l’esprit », éditions La fabrique, 10 mars 2011)

L’organisation sociale humaine a toujours autant été influencée par « le réel » que par la « perception imaginaire du réel ». « La perception imaginaire du réel » constitue, par le langage et « les œuvres de l’esprit », l’essence de toute organisation sociale humaine. « Une perception imaginaire » erronée comme « la terre est plate » n’empêche pas une société humaine de fonctionner et d’agir sur le réel.

« Une représentation imaginaire du réel erroné » basée sur de mauvais paradigmes logiques participe tout autant de l’organisation sociale que de ses représentations. Toute « organisation sociale » se maintient grâce à un « imaginaire partagé » qui la légitime.

« La colonisation » des imaginaires est un outil de domination des peuples plus efficace que la force. (la suite dans la seconde partie)

Culture Hadopi, Acte II : Vers l’économie de la connaissance

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nils Ratusznik et Pierre Jarillon. Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
46
27
juil.
2012
Culture

Le 16 juillet 2012, pendant le festival d’Avignon, le Think Tank Altaïr organisait une table ronde concernant l’acte II de l’exception culturelle, étaient notamment présents Bruno Lion (Président du Fonds pour la Création Musicale), Jean Noël Tronc (Directeur Général de la SACEM), Pierre Lescure (Chargé de piloter la mission de concertation sur l'Hadopi).

Cette table ronde a révélé l’unanimité des participants pour maintenir la riposte graduée afin de protéger contre toute « violation » le droit d’auteur.

La suite (dans de droit fil de Hadopi 1) en deuxième partie…

Culture Musiques Libres : échange avec Rico Da Halvarez

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Florent Zara. Modéré par j.
17
18
juin
2012
Culture

Rico da Halvarez est le fondateur de Dogmazic Musique-Libre, il a participé ou participe au groupe Loubia Dobb System et Tsunami Wazahari. Biographie partielle.

Jérémie Nestel est membre du collectif Libre Accès, il a été rédacteur en chef du livre La bataille Hadopi, il a fondé différentes radios web sociales, il mène différentes collaborations avec Joseph Paris, Bituur Esztreym, Michele Magema, Hervé Breuil…

Jérémie Nestel : Comment en es-tu venu à faire de la musique libre ?

Rico Da Halvarez : C'est pas si simple…
En 1993, nous fondâmes avec quelques potes le collectif v.n.a.t.r.c.?. À cette époque, musicien (bassiste), plasticien, étudiant en philo révolté par la prolifération d'une certaine forme d'art conceptuel pour le moins inepte et hermétique, je sympathisai avec des étudiants aux beaux arts de Bordeaux, ma ville natale, motivés comme moi pour réagir, mais « narquoisement » à ce fléau muséal, et le bouter hors des froments (sic).

Ce que je retiens surtout de cette époque, c'est la pratique d'un art en liberté, manifestement collaboratif, soucieux de la pierraille (sic), décomplexé, très prolixe et un zeste ironique.

Pour en savoir plus sur les péripéties et facéties de v.n.a.t.r.c.?, je vous propose d'aller jeter un coup d'œil à la biographie (1993 - 2004) du collectif. On pourra aussi se référer à notre « bible-manifeste », le « de catenae legendae labyrinthorum artis i-machinantis », ainsi qu'à l'e.l.s.a., véritable fondement de notre interprétation du droit de l'auteur.

NdA : cet article est sous licence Art Libre.

Communauté Rencontre entre Richard Stallman et Albert Jacquard : Préservation des biens communs cognitifs

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
26
18
mai
2011
Communauté

L'association LIBRE ACCES et Jacques Boutault, le maire du 2ème arrondissement de Paris organisent le 10 juin 2011 une rencontre entre Richard Stallman et Albert Jacquard autour de la préservation des biens communs cognitifs (et en particulier scientifiques), de 19h00 à 21h00, en Mairie du 2ème arrondissement de Paris, au 8 rue de la banque.

Accueil par Jérémie Nestel, président de LIBRE ACCES et Jacques Boutault, Maire.

Seront présents :

  • Monsieur Richard Stallman, qui interviendra sur « Copyleft et recherche scientifique » ;
  • Monsieur Albert Jacquard, qui interviendra sur « Comment garantir les biens communs cognitifs de l'humanité ? » ;
  • Animation : Jean-Pierre Archambault, CNDP-CRDP de Paris.

Son Dimanche soir, Jérémie Zimmermann sur OxyRadio

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
5
20
mar.
2009
Son
Dimanche 22 mars 2009 à 21h, Jérémie Zimmermann interviendra lors de l'émission hebdomadaire "Les Enfants du Web" sur OxyRadio. Avec Mathieu Pasquini, Il fera le point sur l'avancé du très controversé dossier Hadopi.

Les auditeurs sont invités à intervenir en direct par le biais d'IRC sur le canal de la radio, mais aussi par téléphone.

Jérémie Zimmermann est un des piliers de La Quadrature du Net. Il s'exprimera sur OxyRadio, une webradio libre. Cette radio fait la promotion depuis plusieurs mois de la musique sous licence libre. Elle a notamment participé à l'Ubuntu Install Party où elle avait déjà recueilli les propos de Jérémie Zimmermann.

Pour participer au débat :
Canal IRC : #oxyradio sur freenode
Téléphone : 01 77 695 239

Lug Les logiciels libres, histoire et enjeux, par Jérémie Zimmermann, APRIL

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
8
oct.
2007
Lug
Parinux organise un premier cycle de conférences à l'Espace Loisirs et Multimédia,105, avenue de La Bourdonnais, 75007 Paris, les deuxièmes jeudis de chaque mois, de 19h15 à 20h45.

Le jeudi 11 octobre 2007, Jérémie Zimmerman, de l'APRIL, donnera une conférence intitulée : "Les logiciels libres, histoire et enjeux."

Alors que l'on parle de plus en plus du "LIBRE" dans les médias, il nous a paru utile de rappeler quels sont les grands principes qui sous-tendent toutes nos actions dans la promotion du logiciel libre, et d'insister pour bien faire comprendre ces idées à un public le plus large possible.

Culture Libre accès

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
0
8
juin
2008
Culture
Le vendredi 20 juin 2008, dans l'enceinte de la Mairie du 2ème arrondissement de Paris, de 17h à 02h vous êtes tous conviés à la manifestation Libre accès :
  • Concerts de musiques libres avec des groupes qui autorisent la copie, la diffusion et la modification de leurs morceaux ;
  • Projection de films, documentaires, courts-métrages librement enregistrables, diffusables et modifiables ;
  • Installations et performances artistiques libres comme l'air ;
  • Surprises en vue ;
  • ateliers de créations et de re-créations entre artistes et le public libérés du copyright ;
  • Installation et démonstration d'Ardour et de Cinelerra.
Organisé par Bellinux, Dogmazic, Lonah et Ralamax Prod, des associations qui encouragent la création libre issue de l'internet, du numérique et des logiciels libres.

Graphisme/photo Sortie de Blender 2.33

Posté par . Édité par baud123. Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
1
mai
2004
Graphisme/photo
La version 2.33 de Blender est sortie le 30 avril !

Les développeurs sont comme toujours très actifs et nous ont concocté une jolie version pleine de nouveautés.

Notons notamment le grand retour du Game Engine, moteur de jeu permettant aussi de réaliser des présentations en 3D ; et moultes améliorations aux niveaux de l'éclairage, du rendu et du texturage.

Internet Jeudi 15 mars 2012 à 18h30 : conférence de Jérémie Zimmermann sur l'ACTA (Utopia Toulouse)

Posté par . Édité par Lucas Bonnet et Benoît Sibaud. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
13
10
mar.
2012
Internet

L'Utopia Toulouse invite Jérémie Zimmermann, co-fondateur de la Quadrature du Net, pour une conférence sur l'ACTA, le jeudi 15 mars 2012 à 18h30 au cinéma Utopia de Toulouse. L'entrée est libre.

« ACTA : une menace pour les libertés ! »

« Conférence à Utopia Toulouse par le porte-parole de la Quadrature du Net : les 11 et 25 février dernier, des milliers de personnes défilaient dans toute l’Europe, suite à la signature de ce traité, négocié en secret, par la Commission Européenne le 26 janvier. »

Justice DADVSI : dernières nouvelles du passage en force

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
0
13
juin
2006
Justice
Alors qu'une réunion du groupe UMP doit se tenir mercredi après-midi et pourrait décider le passage en force de la loi DADVSI, dans le cadre d'une commission mixte paritaire (composée de 7 députés et 7 sénateurs, opaque), au lieu d'une seconde lecture (démocratique) comme l'avait promis le ministre de la culture au nom du gouvernement, l'actualité autour de DADVSI et des DRM est plutôt chargée.

Vendredi après-midi, après s'être fait refuser par les gendarmes l'accès aux abords de Matignon où il apportait les 165.000 signatures individuelles (et plus de 1000 signatures collectives) à la pétition EUCD.info, Richard Stallman, père-fondateur du projet GNU, a participé à une flash-mob du collectif StopDRM. Ce sont près de 150 personnes qui ont pacifiquement pris d'assaut la FNAC Montparnasse, afin de manifester leur mécontentement, notamment par le boycott des produits infectés par des systèmes de gestion numériques de restrictions (DRM). (D'autres actions d'information et de protestation se sont tenues à travers la France, à Dijon, Toulouse et sur les Champs-Elysées notamment...).

L'APRIL et les membres des collectifs EUCD.info et StopDRM.info ont exprimé leur mécontentement face au traitement qui était réservé à Stallman et aux 165.000 citoyens signataires de la pétition. Cette surdité apparente de l'exécutif est somme-toute symptomatique du mépris exprimé envers les utilisateurs et les auteurs de logiciels libres en particulier et les internautes en général, au cours de l'examen de la loi DADVSI.

Il ne reste donc que quelques heures avant la réunion de groupe pour appeler les responsables politiques (députés, présidents de groupes parlementaires, présidentiables...). Cinq minutes suffisent à leur exposer la situation et à les exhorter à prendre publiquement position en faveur d'une seconde lecture, afin de faire honneur à la démocratie !

(voir la suite pour les coordonnées téléphoniques des groupes politiques et des présidentiables)

Mise à jour : CyrrusSmith sollicite rapidement de l'aide pour rédiger une note de synthèse à ce sujet.


Justice Loi Fourtou : au delà de la « riposte graduée », la guerre préventive.

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags : aucun
0
16
oct.
2007
Justice
L'initiative EUCD.INFO a pris connaissance du projet de loi relatif à la lutte contre la contrefaçon, transposition d'une directive européenne dont le rapporteur était Janely Fourtou, la femme du PDG de Vivendi. Cette directive était déjà particulièrement favorable aux grandes entreprises. Le gouvernement français a décidé d'aller encore plus loin.

Le projet de loi du gouvernement qui passe au Sénat en seconde lecture demain est la continuation de la dérive amorcée lors de la révision de la loi Informatique et Libertés. Ce texte facilite la mise en place de polices privées du net et l'utilisation de mesures portant atteinte aux droits de la défense. C'est une pièce maîtresse pour réprimer massivement les échanges non autorisés de musique et de films sur internet, au prix s'il le faut de bavures numériques. Loin de ne viser que les contrefacteurs industriels comme le prévoyait la directive, le texte vise en effet tous les internautes à titre préventif. Il aggravera par ailleurs l'insécurité juridique dans laquelle évolue les acteurs du logiciel, notamment.

Le gouvernement considère que le texte va être voté conforme, qu'il passera même comme une lettre à la poste, ce qui mettra fin à la navette parlementaire. Il est vrai que ni le groupe PS, ni le groupe UDF ne se sont opposés aux dispositions problématiques lors de la première lecture, ni au Sénat, ni à l'Assemblée. Ils ont voté pour le texte.

L'initative EUCD.INFO appelle donc les internautes à contacter d'urgence les sénateurs pour qu'ils votent contre ce texte. Plus largement, l'initiative EUCD.INFO appelle tous les internautes à contacter les élus d'opposition pour qu'ils se préparent à saisir le Conseil Constitutionnel, la transposition proposée ne respectant pas le principe de proportionnalité.

NB : Pour l'instant seuls les verts et les communistes ont voté contre ce texte.

Justice La Quadrature du Net - Citoyens contre un Internet Big Brother

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
1
avr.
2008
Justice
Plusieurs projets de lois et décrets touchant à internet et la vie privée sont annoncés pour les prochains mois : Loi Olivennes/DADVSI2 instaurant la "riposte graduée" et les coupures automatiques d'accès au réseau, mais aussi révision du décret de la LCEN sur la conservation des logs des FAI, plan de lutte contre la cybercriminalité, marquage administratif des sites "de confiance", extension des pouvoirs du CSA à Internet. Autant d'éléments dessinant une société surveillée et contrôlée.

Pour informer efficacement les pouvoirs publics et les internautes sur les enjeux de ces textes, des citoyens inquiets viennent de lancer l'initiative "La Quadrature du Net". Ils pensent en effet que les problèmes que tente de régler le gouvernement reviennent à tenter de résoudre le problème de la quadrature du cercle (il a fallu 3.500 ans pour découvrir qu'il était insoluble du fait de la transcendance de Pi).

Une tribune de Christophe Espern, co-fondateur de l'initiative, a été publiée (sa rediffusion est très vivement encouragée), et de nombreuses analyses, dossiers, prises de position et outils participatifs sont à attendre dans les prochains mois.

GNU Conférence de Richard Stallman à Belfort (Franche-Comté)

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
9
7
nov.
2008
GNU
Richard Stallman, initiateur du projet GNU et principal auteur de la licence GPL, donnera une conférence le vendredi 28 novembre 2008 à 18h sur le site de Belfort de l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard.

La conférence sera donnée en français, et l'accès est libre et gratuit. Elle aura lieu dans l'amphithéâtre A200 dans le bâtiment A de l'UTBM (plan).

Au cours de cette conférence, Richard Stallman évoquera les buts et la philosophie du mouvement du Logiciel Libre ainsi que l'histoire du système d'exploitation GNU, qui en combinaison avec le noyau Linux, est aujourd’hui utilisé par plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde.

Justice DADVSI : La pression monte avant le Sénat

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
1
mai
2006
Justice
À quelques jours de l’examen en seconde lecture au Sénat du projet de loi sur les droits d’auteurs dans la société de l’information (DADVSI), de nombreuses pièces viennent s’ajouter au dossier à charge contre le rapporteur Thiollière.

Le débat risque d’être houleux et passionnant. Il est encore temps d’appeler les sénateurs (01.42.34.20.00) pour les informer et leur demander un ticket de séance afin d’y assister sur place.