Recherche

40 résultats

PHP InDefero 0.8.7 un long chemin depuis un an

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
15
20
oct.
2009
PHP
InDefero est une forge logicielle que chacun peut installer sur son serveur avec le support de Git, Mercurial et Subversion. Le projet commencé en juillet 2008 arrive maintenant à maturité et est très agréable à utiliser au quotidien. Démarré comme un clone de GoogleCode, InDefero prend de plus en plus distance avec ce dernier pour répondre aux besoins exprimés par ses utilisateurs.

Comme plus de 1250 personnes, vous pouvez avoir votre forge hébergée pour vous ou l'installer sur votre serveur (même un tout petit VPS ou une offre mutualisée un peu robuste).

Communauté InDefero, clone Google Code en version 0.1.0

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
8
3
sept.
2008
Communauté
Une nouvelle version d'InDefero est sortie : la 0.1.0. InDefero est un clone de Google Code écrit à l'origine pour utiliser git pour la révision du code. La grande nouvelle est maintenant la prise en charge de Subversion, dépôt local ou distant !

InDefero est codé en PHP avec le framework Pluf et est disponible sous licence GPL. Il est simple à utiliser et très léger. Si votre hébergeur est de qualité, il fonctionne très bien sur un mutualisé avec des pages ne nécessitant guère plus de 3 Mo de mémoire pour le rendu.

La rapidité et la légèreté d'InDefero provient en grande partie de l'utilisation de Pluf. Pluf est un framework PHP reprenant les principes d'architecture de Django lui permettant d'être simple, facile à utiliser même sur de gros projets et extrêmement performant. Le cœur de Pluf (la distribution d'une requête et le rendu minimal d'une page) est ainsi cinq fois plus performant que Symfony sur la même configuration (test sur une instance EC2), pour avoir l'équivalent du rendu de "Hello World!" on obtient :
  • php pur : 1332.53 req/s (100%)
  • pluf-trunk : 344.02 req/s (25.82%)
  • symfony-1.1.0 : 67.41 req/s (5.11%)
Cette méthodologie de test est celle utilisée par Rasmus Lerdorf pour évaluer le coût minimal en terme de performance du framework. Cela veut dire que quelque soit le niveau de mise en cache (à moins d'utiliser la technique LinuxFr avec un callback sur une erreur 404 pour générer un contenu statique), vous ne pourrez pas faire mieux. Notez que c'est exceptionnel de n'avoir qu'une si faible dégradation des performances entre un framework et PHP pur, je dois dire aussi que c'est un peu le hasard des choses, j'ai juste essayé de garder la pile d'appel de fonctions dans la boucle de distribution au minimum tout en gardant la philosophie de Django "On active une fonctionnalité que si vraiment demandée".

Je remercie les lecteurs pour les remarques constructives reçues depuis le début de cette aventure, j'invite les trolls avec ce benchmark des performances (mais bon, en utilisant la méthodologie du créateur de PHP, cela devrait les calmer un peu) et accueille les critiques les bras ouverts !

Communauté InDefero, Wiki et support de Mercurial dans la version 0.4.0

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
12
24
nov.
2008
Communauté
Cette dépêche, à l'occasion de la sortie de la version 0.4.0, est l'occasion de faire le point sur le développement. Pour rappel, InDefero est à l'origine un clone de GoogleCode. L'auteur, Loïc, a démarré ce projet en juillet de cette année pour se libérer de GoogleCode. Le projet est clairement un clone, l'interface, quoique simplifiée a été reprise dès le début.

Le projet a commencé comme un simple suivi de bugs, le parcours d'un dépôt git arrivant très rapidement. Aujourd'hui, toutes les fonctionnalités du GoogleCode de l'époque ont été implémentées, il manque maintenant la revue de code pour être l'égal de ce dernier.

« C'est un grand plaisir de développer ce logiciel. » précise Loïc. « J'ai particulièrement été étonné par la qualité des remarques ici quand j'ai informé des mises à jours (oui, l'installation reste difficile) et aussi des personnes venues contribuer. Le support de Subversion et de Mercurial a été fait par des contributeurs. La dernière version inclut donc le support de Mercurial et un wiki pour la documentation. »

InDefero utilise Pluf, un framework PHP5 ayant l'esprit et la forme de Django. C'est ce framework qui a permis le développement très rapide d'InDefero.

Donc encore merci aux contributeurs/utilisateurs pour vos contributions et remarques, continuez ! Et si vous êtes nouveaux, venez sur l'IRC, canal #indefero des serveurs freenode, Loïc est presque tout le temps présent pour donner un coup de main, particulièrement pour l'installation.

NdM : Merci à Loïc, pour son journal à l'origine de cette dépêche.

PHP Indefero 1.0 est disponible après 21 mois de travail

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
38
19
avr.
2010
PHP
Après environ 21 mois de développement et 31 versions préliminaires, Indefero 1.0 est disponible. Ce qui a démarré pendant l'été 2008 en réaction épidermique à l'impossibilité d'exporter ses données de l'offre GoogleCode est devenu maintenant un joli projet soutenu par une communauté fort sympathique.

Indefero est une forge logicielle écrite en PHP sous licence GPL et vous permet de gérer de multiples projets avec le gestionnaire de révisions de code de votre choix comme Subversion, Git ou Mercurial. Chaque projet peut être marqué comme public ou privé et dispose des outils habituels pour être bien géré avec :
  • une documentation au format Wiki,
  • un gestionnaire de défauts et requêtes,
  • un navigateur pour voir le code,
  • un fil de l'évolution du projet
  • mais aussi un module de revues de code.

Simplicité, liberté et efficacité sont les maîtres mots d'Indefero. N'hésitez pas à l'essayer, une version hébergée vous permet de le faire en quelques clics. D'ailleurs, dans la suite de cette dépêche, je vous raconte un peu le pourquoi de cette version hébergée.

Journal Etre payé cet été pour bosser sur Indefero ?

Posté par (page perso) .
Tags :
18
29
juin
2010
Salut,

j'ai envie de sortir la version 2 d'Indefero[1] pour fin août. Pour cela j'ai besoin d'aide. Si vous êtes bons à ce que vous faites (j'ai besoin d'un designer et de codeurs en PHP) et si vous êtes prêts à bosser sur un soft en GPL, j'ai du taff.

La seule contrainte pratique pas forcément habituelle est que vous devez pouvoir me facturer le travail fait. Sinon c'est du travail depuis chez vous, via email, IM, IRC etc. en gros comme du dev de logiciel libre. Une idée de combien vous voulez (à l'heure, à la semaine ou au mois) est un gros plus.

N'hésitez pas à me poser des questions ici ou par email. Si la collaboration va bien, cela pourrait très bien continuer après août pour Indefero ou d'autres projets. Si vous êtes auto entrepreneurs, cela me va très bien.

[1]: http://www.indefero.net

Journal InDefero, Wiki et support de Mercurial dans la version 0.4.0

Posté par (page perso) .
Tags :
10
23
nov.
2008
Pour rappel, InDefero[1] est à l'origine[2] un clone de GoogleCode[3]. J'ai démarré ce projet en juillet de cette année pour me libérer de GoogleCode. Le projet est clairement un clone, l'interface, quoique simplifiée a été reprise dès le début[4].

Ce journal à l'occasion de la sortie de la version 0.4.0 est l'occasion de faire le point sur le développement.

Le projet a commencé comme un simple bug tracker, le parcours d'un dépôt git arrivant très rapidement. Aujourd'hui, toutes les fonctionnalités du GoogleCode de l'époque ont été implémentées, il manque maintenant la revue de code pour être l'égal de ce dernier.

C'est un grand plaisir de développer ce logiciel, j'ai particulièrement été étonné par la qualité des remarques ici quand j'ai informé des mises à jours (oui, l'installation reste difficile) et aussi des personnes venues contribuer. Le support de Subversion et de Mercurial a été fait par des contributeurs.

La dernière version inclut donc le support de Mercurial et un wiki pour la documentation.

InDefero 0.4.0 : http://projects.ceondo.com/p/indefero/downloads/12/

En 4 mois de développement, voici la liste des fonctionnalités implémentées :

- Projets multiples avec une installation.
- Une page d'accueil pour chaque projet.
- 3 modules : Tracker de bug, parcours de dépôt (git, subversion, mercurial) et wiki.
- La configuration du dépôt est indépendante pour chaque projet, vous pouvez avoir l'un utilisant subversion et l'autre git.
- Gestion de droits d'accès sur chacun des modules et ceci par projet (utilisateurs anonymes, authentifiés, membres du projet et administrateurs du projet). Vous pouvez donner accès au code uniquement aux membres par exemple.
- Projets privés, pratique pour votre todo list ou les projets internes de votre entreprise. Ainsi vous n'avez qu'une seule forge à gérer.
- Une ligne du temps qui déroule l'activité du projet.
- Utilisation importante des étiquettes pour classer les tickets, téléchargements ou pages de la documentation.
- Un moteur de recherches.
- Localisé en Anglais et Français.

Plus en détails, le tracker offre :

- Étiquettes pour les tickets.
- Commentaires sur les tickets avec liens entre les tickets et les commits réalisés automatiquement.
- Liste de tickets par étiquette ou status.
- Liste personnelle des tickets soumis ou assignés.
- Pourcentage des tickets fermés pour chaque étiquette permettant de réaliser une étiquette "milestone" et ainsi voir le travail restant à effectuer avant la sortie.
- Suivi de certains tickets avec une étoile pour avoir la notification de l'évolution du ticket via email.
- Notifications par email.
- Fichiers attachés aux tickets pour des patchs ou autre.
- Moteur de recherches (classement par score avec stemming pour de meilleurs résultats).
- Une API pour soumettre des tickets et lister les tickets (REST et réponse JSON).

Le parcours du code offre :

- Support de git, subversion et mercurial (peut-être bientôt bazaar).
- Changelog du code par branche.
- Diff d'un commit avec une jolie visualisation.
- Téléchargement de chaque fichier à n'importe quel révision/commit.
- Téléchargement d'une archive zip de tout le dépôt à n'importe quel commit/révision.
- Visualisation du code en ligne avec coloration syntaxique.
- Liens des messages de commit vers les tickets.

L'installation reste un peu difficile, il n'y a pas un script qui fait tout, il faut avoir accès à PHP en ligne de commande et comprendre un peu les chemins d'inclusion de PHP pour avoir le code du framework Pluf[5] (dont il faut utiliser la dernière version) dans l'include_path de PHP.

Par contre, je persiste même si cela fait rire certains, c'est du code PHP propre[6]. Cela montre qu'on peut développer une application élégante, rapide et puissante en PHP en n'ayant pas honte du code. Utilisateur intensif de Django[7], j'ai pu voir du code Django impossible à maintenir et à comprendre aussi bien que du merveilleux. On trouve de tout partout, mais c'est vrai qu'il y a beaucoup de mauvais PHP...

InDefero utilise Pluf[5], un framework PHP5 ayant l'esprit et la forme de Django[7] (et oui, j'aime bien le concept Django). C'est ce framework qui a permis le développement très rapide d'InDefero.

Donc encore merci aux contributeurs/utilisateurs pour vos contributions et remarques, continuez ! Et si vous êtes nouveaux, venez sur l'IRC, channel #indefero des serveurs freenode, je suis là presque tout le temps pour donner un coup de main, particulièrement pour l'installation.

loïc

[1]: http://projects.ceondo.com/p/indefero/
[2]: http://xhtml.net/php/pluf-framework-php/452-Petit-projet-ava(...)
[3]: http://code.google.com/hosting/
[4]: http://xhtml.net/php/pluf-framework-php/455-La-jolie-version(...) - Capture d'écran "historique"
[5]: http://www.pluf.org
[6]: http://projects.ceondo.com/p/indefero/source/tree/master/src(...)
[7]: http://www.djangoproject.com/

Journal InDefero, clone GoogleCode en version 0.1.0

Posté par (page perso) .
Tags :
6
3
sept.
2008
Bonjour,

C'est avec plaisir que je vous annonce la sortie d'une nouvelle version d'InDefero. Comme écrit précédemment ici, InDefero[1] est un clone de GoogleCode[2] écrit à l'origine pour utiliser git pour la révision du code. La grande nouvelle est maintenant le support de Subversion (dépôt local ou distant) !

Téléchargez la dernière version : http://projects.ceondo.com/p/indefero/downloads/8/

InDefero est codé en PHP avec le framework Pluf[3] et est disponible sous licence GPL. Il est simple à utiliser et très léger. Si votre hébergeur est de qualité, il fonctionne très bien sur un mutualisé avec des pages ne nécessitant guère plus de 3Mo de mémoire pour le rendu.

La rapidité et la légèreté d'InDefero provient en grande partie de l'utilisation de Pluf. Pluf est un framework PHP reprenant les principes d'architecture de Django[4] lui permettant d'être simple, facile à utiliser même sur de gros projets et extrêmement performant. Le cœur de Pluf (la distribution d'une requête et le rendu minimal d'une page) est ainsi 5 fois plus performant que Symfony[5-7] sur la même configuration (test sur une instance EC2), pour avoir l'équivalent du rendu de "Hello World!" on obtient:

php pur: 1332.53 req/s (100%)
pluf-trunk: 344.02 req/s (25.82%)
symfony-1.1.0: 67.41 req/s (5.11%)

Cette méthodologie de test est celle utilisée par Rasmus Lerdorf pour évaluer le coût minimal en terme de performance du framework[8]. Cela veut dire que quelque soit le niveau de mise en cache[9], vous ne pourrez pas faire mieux.Notez que c'est exceptionnel de n'avoir qu'une si faible dégradation des performances entre un framework et PHP pur, je dois dire aussi que c'est un peu le hasard des choses, j'ai juste essayé de garder la pile d'appel de fonctions dans la boucle de distribution au minimum tout en gardant la philosophie de Django "On active une fonctionnalité que si vraiment demandé".

Je remercie les lecteurs pour les remarques constructives reçu depuis le début de cette aventure, j'invite les trolls avec ce benchmark des performances (mais bon, en utilisant la méthodologie du créateur de PHP, cela devrait les calmer un peu) et accueil les critiques les bras ouverts !

Loïc

[1]: http://www.indefero.net/
[2]: http://code.google.com/
[3]: http://pluf.org
[4]: http://www.djangoproject.com/
[5]: http://paul-m-jones.com/?p=315 (voir les commentaires)
[6]: http://xhtml.net/php/pluf-framework-php/494-Pluf-Framework-P(...) (lire la mise à jour)
[7]: http://www.symfony-project.org/
[8]: http://talks.php.net/show/froscon08/24
[9]: à moins d'utiliser la technique LinuxFr avec un callback sur une erreur 404 pour générer un contenu statique.

Journal InDefero, gestion des dépôts et revue de code

Posté par (page perso) .
Tags :
8
23
jan.
2009
Cela faisait longtemps que je n'avais pas présenté l'évolution d'InDefero[1] ici. Comme l'équipe a fait 6 releases depuis mon dernier journal, voici l'évolution de ce qui a été ajouté depuis la version 0.4.0 :

- téléchargement du diff d'un commit, simple mais pratique.
- revue de code avant la soumission dans le dépôt.
- gestion des droits d'accès aux dépôts git, mercurial et subversion directement depuis l'interface web. Cela inclut la création des dépôts à la volée.
- amélioration des performances de l'affichage d'un dépôt (on peut visualiser le dépôt du kernel et cela va vite).

Téléchargez InDefero ici : http://www.indefero.net

Une autre nouveauté, c'est l'apparition de la version hébergée d'InDefero[2], vous pouvez créez votre propre forge en 5 minutes chrono. Vous aurez le droit à une forge complète avec un URL du genre http://moule.indefero.net (remplacez moule par le nom de votre choix). Le but de la version hébergée est de pouvoir à terme financer le développement de la version GPL. Pour le moment, c'est gratuit, dans le futur, il y aura toujours une offre gratuite mais les nouveaux comptes auront une limitation sur les projets privés. Pour le moment, la version hébergée n'offre que Git et Subversion pour la gestion du code, je regarde pour l'ajout de Mercurial.

Comme d'habitude, vos commentaires sont les bienvenus.

[1]: http://www.indefero.net
[2]: http://app.indefero.net

Journal InDefero, bug tracker, navigateur git en version 0.0.7

Posté par (page perso) .
Tags :
0
9
août
2008
Bonsoir,

comme c'est l'été, qu'on est vendredi soir, que l'activité du libre est plutôt tranquille et comme certains l'ont demandé[1], je me permets de vous tenir au courant des avancées du projet de clone de GoogleCode avec git pour la gestion du code.

La version 0.0.7 est disponible : http://projects.ceondo.com/p/indefero/downloads/

Une version très compacte des changements par rapport à la version disponible quand j'ai écrit le précédent journal[2] :

* Ajout de l'intégration avec git-daemon.
* Envoi du type mime quand on télécharge un fichier du dépôt (merci un commentaire de Raphaël Gertz dans le journal précédent).
* Un simple compteur des téléchargements.
* Affichage des téléchargements sélectionnés sur la page d'accueil.
* Filtre des téléchargements par étiquette.
* Contrôle d'accès aux modules tickets, source et downloads.
* Notifications par email.

J'écris beaucoup sur le sujet sur mon site[3], donc si cela vous intéresse, cela vous donnera rapidement un bon aperçu des fonctionnalités et de la direction prise par le projet.

Je suis toujours à l'écoute des suggestions et remarques, surtout en ce qui concerne la qualité de l'interface et sa simplicité.

loïc

[1] : https://linuxfr.org/~erlen/27002.html#954858
[2] : https://linuxfr.org/~erlen/27002.html
[3] : http://xhtml.net/scripts/InDefero-bug-tracking-git/

Journal Bientôt Monotone pour Indefero et compte Solo sur l'hébergement

Posté par (page perso) .
Tags :
10
15
sept.
2010
Rapidement quelques nouvelles à propos d'Indefero[1]. Le projet avance à bon rythme avec un très gros travail de Thomas Keller (tommyd) pour supporter Monotone. Thomas est aussi développeur de Monotone, il fait un travail superbe d'amélioration d'Indefero et Monotone en parallèle pour avoir quelque chose de puissant et efficace au final.

Sinon, suite à de nombreuses demandes (bon, en fait 5 ou 6) de lecteurs de LinuxFR, j'ai mis en place un plan "solo" pour l'hébergement[3]. C'est un petit plan à 150Mo pour moins de 2€ par mois. Si vous n'avez que du code, cela vous permet déjà d'avoir vraiment "beaucoup" de code dans vos projets. Votre demande était d'un plan à 25€, donc cela passe bien. Est-ce que les demandeurs vont passer à la caisse, je vous dirai :D

Le support complet de Monotone devrait arriver en octobre. L'automne sera d'ailleurs un automne design, une rupture avec l'interface "GoogleCode" est prévue pour faire plus élégant et actuel. Par ailleurs une société a décidé de sponsoriser l'ajout de fonctionnalités intéressantes et demandées, dont par exemple l'authentification LDAP. Cela fera plaisir à d'autres entreprises.

Le projet avance tranquillement, la communauté se développe bien (toujours un challenge de la garder vivante avec une bonne ambiance) et vos remarques sont toujours les bienvenues !

[1]: http://www.indefero.net
[2]: http://www.monotone.ca
[3]: http://www.indefero.net/plans/

Journal InDefero, bug tracker et navigateur git/subversion en version 0.2.0

Posté par (page perso) .
Tags :
7
12
nov.
2008
Bonjour,

Cela faisait longtemps, mais enfin, il est arrivé en version 0.2.0[1]. InDefero[2] inclut maintenant la visualisation en ligne d'un fichier du dépôt si c'est un fichier "texte" et la possibilité d'attacher un fichier à un ticket (important pour les patchs).

Télécharger la dernière version ici : http://projects.ceondo.com/p/indefero/downloads/9/

Pour rappel, au départ, InDefero était un clone de GoogleCode avec git au lieu de subversion. Maintenant, InDefero propose même Subversion et un contributeur travail sur le support de Mercurial (et il y aurait une personne ayant un bout de code pour le support de bazaar). InDefero est codé en PHP5 et utilise le framework Pluf[3].

Il reste encore du chemin à parcourir, mais c'est déjà une alternative viable (si on n'a pas besoin du wiki) à GoogleCode ou Trac. Surtout, sa rapidité d'exécution et son poids plume (archive de 230Ko) peuvent séduire.

Le code évolue en étant à l'écoute des besoins des uns et des autres[4] tout en gardant toujours comme maître mot : simplicité. Vous pouvez lire sur l'évolution du projet sur mon carnet[5].

Vos remarques sont comme les dernières fois les bienvenues !

[1]: http://projects.ceondo.com/p/indefero/downloads/9/
[2]: http://www.indefero.net
[3]: http://www.pluf.org
[4]: #indefero sur freenode
[5]: http://xhtml.net/scripts/InDefero-bug-tracking-git/

Journal Clone de GoogleCode en PHP pour git

Posté par (page perso) .
Tags :
0
2
août
2008
Bonjour,

Je me permets de vous annoncer la sortie de InDefero[1], grosso modo un clone de GoogleCode[2] mais écrit en PHP et utilisant git[3] pour le dépôt de code.

http://projects.ceondo.com/p/indefero/

Les fonctionnalités sont les suivantes :

* Support de multiples projets.
* Bug tracker avec multiples droits (anonymes, enregistrés, membres et propriétaires).
* Bugs peuvent avoir de multiples étiquettes.
* Bugs peuvent être commentés avec création automatique de liens inter-bugs.
* Filtrage des bugs par statut (ouvert/fermé), par étiquette.
* Liste personnelle des bugs à traiter ainsi que des bugs soumis.
* Pourcentage de bugs fermés par label (permet d’utiliser un label comme milestone pour avoir une idée du travail restant à faire).
* Visualisation du code source d’un dépôt Git.
* Navigation dans le dépôt Git à un commit donné.
* Derniers changements dans le dépôt par branche.
* Différence d’un commit.
* Téléchargement d’un fichier à n’importe quel commit.
* Interface d’administration pour la gestion du bug tracker, des membres et de la description du projet.
* Téléchargement d'une archive zip du code à un commit donné.
* Et encore beaucoup à faire…

Je parle du développement de cette application sur mon site[4] et le tout est sous licence GPL, cadeau de ma boite[5]

Cela a été développé en utilisant le framework Pluf[6], donc cela a permis d'aller assez vite (environ 90h de travail effectif au total pour le moment).

Vos remarques sont les bienvenues, ici, par email (titoo chez users.sourceforge.net) ou directement dans le tracker de l'application.

loïc

[1] http://projects.ceondo.com/p/indefero/
[2] http://code.google.com/
[3] http://git.or.cz/
[4] http://xhtml.net/
[5] http://www.ceondo.com/
[6] http://pluf.org

Communauté Nouvelles rencontres forges logicielles à Paris

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
2
12
jan.
2009
Communauté
Dans la lignée des rencontres précédentes, la communauté des « forgerons francophones » organise une rencontre physique pendant 2 jours, à « La Cantine » (Paris) les 21 et 22 janvier.

L'objectif sera de faire le point entre différents acteurs du domaine des « forges de développement logiciel », autour de thèmes comme :
  • L'intégration avec les outils d'ALM (Application Lifecycle Management), le cycle de vie des logiciels et le poste client ;
  • L'interopérabilité sémantique ;
  • La sécurité, la confidentialité, la gestion des identités ;
  • etc.

Les développeurs des diverses forges dont on a parlé ici récemment (Redmine, Indefero, CodingTeam, etc.) sont les bienvenus, notamment pour rencontrer des acteurs plus anciens (GForge, Codendi, LibreSource, etc.).

LinuxFr.org Dernière ligne droite pour le concours LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
14
29
déc.
2010
LinuxFr.org
À l'occasion de la nouvelle version de LinuxFr.org, nous organisons un concours. Nous sommes dans la dernière ligne droite, le concours finit le 5 janvier 2011 à 23h59. Il vous reste juste le temps pour y participer sur l'une de ces catégories (ou les deux) :
  • Proposer une nouvelle charte graphique ;
  • Réaliser une « killer feature » en HTML5.
Vous pouvez continuer à tester la version bêta^Walpha et à remonter les bugs. En revanche, pour simplifier la vie des participants au concours, cette version ne devrait pas bouger jusqu'à la fin du concours.

Pour rappel, vous pouvez gagner de l'hébergement virtualisé, une tablette Android type Archos 101, des bons d'achat pour du matériel « ouvert » et un HTC Desire, le tout fourni respectivement par Gandi, Nuxeo, Hackable Devices et Mozilla Europe. Un grand merci à eux et à InDefero qui nous met gracieusement les forges à disposition pour la réalisation des projets.

Les informations pour participer au concours sont données dans les dépêches précédentes. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bon courage.

Python Gérez vos projets avec Trac

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
17
17
juin
2010
Python
Trac est un outil de gestion de projets écrit en Python et distribué sous licence BSD. Il combine un wiki, un outil de suivi de demandes et un explorateur SVN (ou d'autres SCM).

C'est donc un projet similaire à InDefero, Retrospectiva ou Redmine. Trac est moins avancé que ces outils pour l'aspect multi-projets, mais ses nombreux greffons lui permettent de rester en tête en nombre de fonctionnalités.

La version 0.12 est sortie récemment et apporte de nombreuses améliorations. Parmi celles-ci, citons les plus importantes :
  • Prise en charge de l'internationalisation avec Babel ;
  • Gestion de plusieurs dépôts par instance ;
  • Syntaxe wiki plus souple, plus intuitive, et plus proche de Wiki Creole ;
  • Amélioration de l'interface de gestion des tickets et commentaires ;
  • Ajouts de fonctionnalités au wiki : renommer de pages, Universal Edit Button, prévisualisation automatique, etc.
Vous pouvez essayer cette nouvelle version sur le site de la démo.