Sortie d’ownCloud 4.5.0

66
18
oct.
2012
Cloud

ownCloud est une application Web permettant, de manière non exhaustive, d’éditer calendriers, contacts, synchroniser ses fichiers et marque‐pages, visionner, partager et chiffrer ses documents, écouter sa musique en ligne… En plus de proposer tout cela via une interface Web, ownCloud implémente des connecteurs CardDAV (contacts), CalDAV (calendriers), WebDAV (fichiers) et Ampache (listes de lectures), en plus d’un client de synchronisation multi‐plate‐forme (GNU/Linux, Windows, Mac OS X et Android), pour avoir une fonctionnalité équivalente à SparkleShare (ou Dropbox).

logo ownCloud

Le fonctionnement d’ownCloud est modulaire, la plupart des fonctionnalités sont activables ou désactivables via l’interface Web. De nombreuses applications sont pré‐installées (même si elles ne sont pas toutes activées par défaut) afin de couvrir un large pan de fonctionnalités. Il est tout de même possible d’en ajouter ou d’en développer d’autres via l’interface apps.

ownCloud vient donc de sortir en version 4.5.0 ! Ce projet est issu du projet KDE, et est né au KDE camp 2010. ownCloud est maintenant un projet indépendant qui revendique désormais plus de 650 000 installations de sa solution.
Ce projet a été mené afin de proposer un concurrent libre au désormais célèbre Dropbox. Les premières itérations d’ownCloud ont été modestes en fonctionnalités, les développeurs n’ayant manifestement pas de feuille de route bien définie. Le projet a bien évolué depuis pour proposer, il y a quelques jours, une version 4.5 étoffée. Pendant ce temps, d’autres services semblables ont émergé chez d’autres géants de l’informatique tels que Google, Apple et Microsoft.

Techniquement, ownCloud est une application développée en PHP, elle est installable sur plusieurs serveurs HTTP comme Apache ou Nginx. Pour la base de données, on peut utiliser SQLite, MySQL ou PostgreSQL. Le connecteur WebDAV est implémenté avec le framework PHP SabreDAV, ce qui dispense d’avoir un support WebDAV fourni par le serveur HTTP. L’application Web permet d’écouter sa musique en ligne, mais aussi de visualiser ses photos et d’autres types de documents. Il est par exemple possible de visualiser des PDF avec pdf.js et les fichiers OpenDocument avec WebODF. ownCloud intègre l’éditeur Ace permettant d’éditer en ligne ses fichiers textes. L’application de gestion de fichiers gère le glisser‐déposer depuis un navigateur de fichiers traditionnel. ownCloud peut déléguer l’authentification de ses utilisateurs auprès d’un annuaire LDAP ou d’un service OpenID, et encore une fois, d’autres systèmes d’authentification sont disponibles via l’interface apps.

N. D. A. : Merci à Nÿco, olivierweb, Bruce le Nain, eMerzh, Yves Bourguignon, Le Cancre Las, RbN, Moltès, et fravashyo pour leur exemplaire collaboration à la rédaction de cette dépêche !

Voici ownCloud 5.0

66
14
mar.
2013
Cloud

Chez ownCloud, les versions se suivent mais ne se ressemblent pas. Quelques 5 mois après la sortie de la version 4.5, la très active communauté vient de rendre disponible la nouvelle version 5.0.

Onwcloud

Pour rappel, ownCloud est un projet écrit en PHP et fonctionnant sur de nombreuses bases de données vous permettant d'avoir votre propre « cloud ». Ce cloud vous permet, à l’instar de Dropbox ou Google drive, de stocker vos fichiers et de les synchroniser avec votre ordinateur de bureau ou votre mobile. Mais ownCloud ne s'arrête pas là : son fonctionnement modulaire permet d'activer, en fonction des besoins, de nombreux greffons (applications) vous permettant de gérer une galerie photo, un calendrier, un carnet d'adresses, vos marque-pages ou encore un lecteur de flux RSS.

ownCloud met un point d'honneur à rendre vos éléments partageables entre les utilisateurs de votre cloud, mais aussi des utilisateurs externes. Une grande partie des applications vous permet aussi l'utilisation de protocoles standards pour la synchronisation :

Ownloud est rendu disponible sous la licence AGPLv3.

Seafile, un Dropbox-like libre à héberger sort en version 3

63
25
avr.
2014
Cloud

Suite à la dépêche présentant les alternatives à Dropbox, , qui évoquait Seafile, il semble intéressant de présenter de façon plus approfondie ce logiciel.
Seafile

Seafile est une solution de synchronisation et de partage de fichiers bâtie sur trois composants :

  • un serveur, Seafile (sous licence GPLv3) ;
  • une interface web, SeaHub (sous licence Apache), permettant de consulter les fichiers gérés par Seafile directement via le web ;
  • un client de synchronisation.

Le projet utilise un modèle inspiré de Git pour la gestion de fichiers, avec certaines adaptations, permettant par exemple de gérer de façon plus performante les gros fichiers.

Quelles alternatives libres à Dropbox ?

54
23
avr.
2014
Cloud

La société Dropbox a accueilli une nouvelle personne à son conseil d'administration : Condoleezza Rice, conseillère à la sécurité nationale de l'ère Bush et connue pour avoir approuvé des écoutes illégales. Confier ses données à une entreprise requiert une grande confiance et Dropbox vient de perdre la confiance de beaucoup d'utilisateurs. Dropbox s'est empressé d'affirmer que sa stratégie de protection des données reste inchangée.

Dropbox

Si comme beaucoup vous décidez d'abandonner Dropbox, pourquoi ne pas passer à un logiciel libre pour gérer et stocker la mise à disposition de fichiers ? De nombreuses solutions existent, avec serveur ou en peer-to-peer.

À l'heure où Owncloud, CozyCloud et NextCloud font du bruit, Tracim continue son bonhomme de chemin

51
22
juin
2016
Cloud

Tracim est un logiciel de collaboration et de capitalisation des connaissances. Au travers d’espaces composés d’administrateurs, responsables, collaborateurs et simples lecteurs, Tracim vous propose de documenter et échanger des informations professionnelles (ou personnelles), sous forme de pages wiki, fils de discussions et partage de fichiers.

Logo Tracim

Dans Tracim, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. C'est vous qui créez et ajoutez vos données ; Tracim gère le versionnement, la vie des informations et les droits d’accès.

Tracim est utilisable pour des besoins personnels, mais son fil rouge est la mise en place d’extranet professionnels, d’intranets ou bases de connaissances.

ownCloud 6

Posté par . Édité par Nils Ratusznik, Babelouest, ZeroHeure, marsup, skone, Nÿco, palm123, Benoît Sibaud et Loïc Blot. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
50
13
déc.
2013
Cloud

Après de multiples reports, il aura fallu 9 mois à la nouvelle mouture d'ownCloud pour voir le jour. La sixième version de la célèbre solution libre de partage de fichiers et de synchronisation de données est parue le 11 décembre.

logo

Vous vous demandez sans doute s'il est enfin possible d'envoyer des dossiers ou si les boutons espiègles cesseront enfin de se balader dans les barres de menus… Les réponses à ces questions fondamentales dans la suite de la dépêche !

Synchronisez vos fichiers avec cozy-desktop

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
47
7
juin
2016
Cloud

Cozy Cloud est une plate-forme libre qui vous permet de mieux gérer votre vie numérique en vous réappropriant vos données. Grâce à elle, vous pouvez installer de nombreux services web à usage personnel sur votre propre machine à la maison ou louée chez un hébergeur.

Cozy Cloud

Et maintenant, il est possible de synchroniser vos fichiers entre un ou plusieurs ordinateurs personnels et son nuage Cozy. Le client « desktop » vient de sortir en version beta pour Linux.

Cozy, un cloud personnel que l'on peut héberger, bidouiller et supprimer

46
18
mai
2013
Cloud

Aujourd'hui est un grand jour ! Cozy Cloud, une jeune startup, propose une véritable alternative aux géants du web nommée Cozy ! Cozy est un véritable cloud personnel libre (LGPL v3) qui permet d'installer ses applications web en un clic. Une fois Cozy mis en place, il n'y a rien de plus facile que d'administrer son serveur perso !

Plus d'infos dans la deuxième partie de la dépêche.

Sortie d'ownCloud 7.x

44
3
sept.
2014
Cloud

OwnCloud, le logiciel pour héberger ses données personnelles est maintenant en version 7.0.2.


OwnCloud permet d'héberger ses propres services « dans les nuages » (SaaS : Software as a Service), sans dépendre d'autres intervenants. Fort de près de 300 contributeurs dans les 12 derniers mois, C'est un projet dynamique, écrit en PHP, et utilisant Mysql, PostgreSQL ou SQLite comme base de données.

Les nouveautés sont détaillées en seconde partie ; on notera l'interface revue et "responsive", le partage de données entre serveurs ownCloud, les formats d'imports du carnets d'adresse et une interface avec les anti-virus.

Nextcloud, le fork d'ownCloud

Posté par . Édité par Yves Bourguignon, Florent Zara, BAud, Nÿco, Jehan, ZeroHeure, j, Bruno Michel et palm123. Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
44
7
juin
2016
Cloud

Le créateur d'ownCloud, Frank Karlitschek, vient d'annoncer un fork hostile de son projet après avoir claqué la porte de l'entreprise ownCloud il y a un mois. La suite de la dépêche donne des détails sur cette annonce.

ownCloud ▶▶▶
     

Donnez votre avis sur la nouvelle architecture de Cozy

Posté par (page perso) . Édité par palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
43
31
août
2016
Cloud

Cozy est un cloud personnel que nous suivons et évoquons régulièrement sur LinuxFr.org. Il a fait récemment parler de lui via le recrutement de Tristan Nitot, sa version 2.0, sa quête permanente d'améliorations, sa toute nouvelle application de synchronisation de fichiers ou encore sa récente levée de fonds. Aujourd'hui, l'équipe Cozy Cloud fait appel à vous.

Nous souhaitons développer une nouvelle version majeure de Cozy qui puisse répondre à de nouveaux besoins :

  • permettre aux auto-hébergés d'avoir du multi-utilisateurs
  • diminuer grandement la consommation de ressources par instance Cozy hébergée pour en réduire le coût
  • améliorer la sécurité globale
  • revoir certains aspects de la plateforme qui ne nous plaisaient pas.

Fidèle à notre attachement pour le Logiciel Libre, le dépôt git dans lequel le développement va se faire est public. Il contient pour le moment surtout un document qui décrit la nouvelle architecture que l'on souhaite mettre en place.

Mais avant de commencer à coder, il nous semble particulièrement important d'avoir l'avis de la communauté. Donnez-nous vos commentaires et impressions. Nous souhaitons savoir ce que nous avons pu manquer, quelles sont les forces et faiblesses que vous voyez dans cette architecture, ce que nous pourrions faire différemment. Alors, à vos claviers !

ownCloud 3

Posté par . Édité par Nÿco, Florent Zara, Lucas Bonnet et Benoît Sibaud. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
42
30
jan.
2012
Cloud

ownCloud est sorti en version 3 ce lundi 30 janvier. Ce projet, sous licence AGPL et débuté en 2010, se veut être une alternative libre aux solutions propriétaires de stockage en ligne. Il a déjà été présenté ici même à l'occasion des sorties des versions 1 et 2. Grosse nouveauté, une entreprise du même nom chapeaute maintenant le projet et va proposer des solutions payantes basées sur le projet libre.

En plus d'une interface web qui permet de visualiser, partager et éditer ses données, ownCloud implémente des protocoles standards comme WebDAV pour l'accès au fichiers, CardDAV pour l'accès aux contacts et, CalDAV pour le calendrier, ce qui permet de le synchroniser avec les OS les plus courants. L'installation ne nécessite qu'un serveur web avec PHP et MySQL ou SQLite.

ownCloud 4 est sorti

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Altor, eMerzh, Benoît, B16F4RV4RD1N, Nils Ratusznik et Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
42
24
mai
2012
Cloud

ownCloud est sorti en version 4. Pour mémoire, ownCloud est un service en ligne qui permet de stocker vos fichiers, de jouer vos musiques, d'afficher votre calendrier, de gérer vos contact, etc. Il offre un accès aux fichiers via WebDAV, un client de synchronisation sous Linux et Windows pour avoir la même version entre votre ordinateur et le serveur et offre aussi de partager votre calendrier et vos contacts via CardDAV et CalDAV. Il existe aussi un client pour synchroniser vos fichiers avec votre ordinateur.

Logo owncloud
Tout cela s'installe facilement et ne nécessite que PHP et une base MySQL ou PostgreSQL. Et si vous ne voulez pas l'installer, il existe plusieurs sites qui vous proposent un compte sur leurs installations. ownCloud.com propose même des solutions pour les entreprises.

NdA : Merci à eMerzh, Benoît et Altor pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche.

CozyCloud, la mise en nuage personnelle et modulaire

42
16
juil.
2013
Cloud

Vous vous souvenez peut-être de Cozycloud, évoqué ici-même en mai dernier, un outil permettant de mettre en place sont propre Cloud, tout comme Owncloud. À l'inverse de ce dernier, dont la conception est monolithique (tous les éléments et fonctions sont intégrées directement dans le code à télécharger), CozyCloud a choisi une approche modulaire.

Dans l'actualité récente de ce projet, il paraît important de mentionner que CozyCloud a été sélectionné par la fondation Mozilla pour le WebFWD, initiative de la fondation Mozilla déjà relatée sur Linuxfr.org.

La version 2.0 "Oliver" de Cozy Cloud est enfin disponible !

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Bruno Michel, palm123, Benoît Sibaud et Christophe Guilloux. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags :
41
17
juin
2015
Cloud

Cozy cloud, déjà présenté dans nos colonnes, est une plate-forme libre qui va vous permettre de mieux gérer votre vie numérique en vous réappropriant vos données. Grâce à elle vous pouvez installer de nombreux services web à usage personnel sur votre propre machine à la maison ou louée chez un hébergeur.

De plus des connecteurs sont à disposition pour récupérer vos données de différents fournisseurs (fitness connecté, banques, factures, etc.). Ainsi vous pourrez les stocker et mieux les exploiter. Par exemple : avec Cozy, vos factures sont accessibles directement depuis votre relevé bancaire, un clic sur la ligne concernée et le PDF de la facture s'ouvre !

Mais au delà des fonctionnalités, pour conquérir le monde, un logiciel se doit d’être un plaisir à utiliser et facile à installer. C’est en ce sens que nous avons travaillé en vue de livrer Cozy 2.0, disponible depuis peu, avec une page d’accueil plus ergonomique et en prime une installation simplifiée pour les serveurs Debian et Ubuntu.

Cozy Cloud lève 4 millions d'euros (pour faire du libre)

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Florent Zara.
Tags :
40
10
juin
2016
Cloud

Cozy Cloud, un cloud personnel que nous suivons et évoquons régulièrement sur LinuxFr.org. Il a fait récemment parler de lui via le recrutement de Tristan Nitot, sa version 2.0, sa quête permanente d'améliorations et sa toute nouvelle application de synchronisation de fichiers.

Cozy Cloud

Aujourd'hui, ils annoncent avoir levé 4 millions d'euros auprès d'investisseurs français : la MAIF et Innovacom. Après avoir remporté avec Gandi le concours d'innovation numérique et les 500 000 € qui vont avec, gageons qu'il vont désormais passer à la vitesse supérieure.

Nouvelle application contacts pour Cozy Cloud

Posté par (page perso) . Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
39
5
nov.
2015
Cloud

Cozy Cloud est une plate-forme libre qui va vous permettre de mieux gérer votre vie numérique en vous réappropriant vos données. Grâce à elle vous pouvez installer de nombreux services web à usage personnel sur votre propre machine à la maison ou louée chez un hébergeur.

Cozy Cloud

Cozy Cloud permet d'installer des applications. Quelques unes sont développées par l'équipe de Cozy Cloud, comme l'application Contacts qui a été entièrement réécrite récemment. D'autres sont proposées par la communauté. Kresus, par exemple, est une application de gestion des finances personnelles développée par Benjamin Bouvier (Mozilla).

ownCloud 2 dans les bacs

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
32
16
oct.
2011
Cloud

Avec le succès d’Internet, les utilisateurs stockent de plus en plus leurs données en ligne, ou encore pour faire hype, dans le « cloud ». Mettre ses données en ligne a plusieurs avantages :

  • accessible de n’importe où ;
  • partage des données facilité ;
  • le plus souvent, il n’y a aucune application à installer.

Cependant, l’utilisation de tels services peut renfermer de nombreux pièges qui nécessiteraient une dépêche dédiée pour être détaillés. Citons tout de même :

  • le souci de la vie privée ;
  • l’appropriation des données ;
  • le manque de contrôle sur ses données ;
  • le manque d’interopérabilité avec d’autres services.

Les données mises en ligne peuvent être utilisées par l’organisation afin de fournir à l’utilisateur des annonces publicitaires ciblées. D’autre part, l’organisme fournissant le service peut s’approprier des droits sur les données de l’utilisateur, par exemple en supprimant celles qui s’avèrent être gênantes. Et enfin si l’on souhaite utiliser plusieurs services différents, il faut le plus souvent ouvrir un nouveau compte pour chaque service proposé, chacun se gardant bien d’interagir facilement avec un concurrent.

Pour répondre à toutes ces problématiques, le projet KDE a annoncé en janvier 2010 la création du projet ownCloud, disponible depuis ce 11 octobre 2011 dans sa deuxième version majeure.

Écrit en PHP, ownCloud est une plate‐forme d’hébergement de données qui vise à offrir à ses utilisateurs un équivalent libre aux services en ligne propriétaires. En installant ownCloud chez lui ou dans un autre lieu de confiance, l’utilisateur peut garder un certain contrôle de ses données tout en profitant de leur accessibilité dans « les nuages ».

Le but premier d’ownCloud étant la gestion de fichiers, celui‐ci permet non seulement de gérer ceux‐ci depuis l’interface Web, mais aussi, grâce au protocole WebDAV, de monter directement le système de fichiers en utilisant votre système d’exploitation favori.

La version 2.0 apporte un certain nombre de nouvelles fonctionnalités détaillées ci‐après. ownCloud est mis à disposition sous licence AGPL version 3.

Merci à nicolas_gaudin, Rory le casseur, claudex, moules< et Spack pour leur participation.

Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe, remet le couvert en rejoignant Cozy Cloud

31
11
mar.
2015
Cloud

Tristan Nitot, fondateur de Mozilla Europe et figure du Logiciel Libre en France, avait suscité l'étonnement en annonçant son départ de Mozilla. C'était il y a un mois de cela. Il avait annoncé qu'il se lançait dans l'écriture d'un livre sur la surveillance de masse, mais ce qui s'ensuivrait n'était pas clairement annoncé.

logo Cozy
Aujourd'hui, sur le Standblog, il a dévoilé qu'il rejoignait le projet Cozy. Après avoir longtemps alerté l'opinion sur les problèmes liés aux données personnelles, il décide donc d'aller encore plus loin dans son action. Participer au projet Cozy sera pour lui l'occasion de mettre en œuvre ses préconisations pour obtenir un web plus respectueux.

Enfin, nous profitons de cette annonce pour vous inviter à essayer Cozy et nous en dire ce que vous en pensez sur notre forum. Nous sommes toujours émus de l'arrivée de Tristan, mais nous serons réactifs quand même !

Sortie d'ownCloud 1.0

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Mouns.
30
25
juin
2010
Cloud
Le 24 juin 2010 est sortie la première version d'ownCloud, un projet de la grande famille KDE visant à offrir aux utilisateurs la possibilité de stocker leurs données chez eux, avec les avantages du stockage sur serveur distant (accessible aussi bien depuis un ordinateur que depuis un PDA, chez soi ou depuis l'extérieur), mais avec tout le contrôle et le respect de la vie privée nécessaires.

Cette version est la première version stable et apporte les fonctionnalités de base du projet.

ownCloud permet de stocker sur un serveur local ou distant des fichiers, puis d'y accéder depuis un point de montage WebDAV ou directement depuis l'interface web. Les transferts sont sécurisés au moyen de SSL si le serveur accueillant ownCloud (qui n'est qu'une simple application PHP) le prend en charge. Les futures versions permettront de stocker encore plus de choses (métadonnées Nepomuk, courriels et contacts Akonadi ainsi que les paramètres de configuration de KDE).

Seafile en version 4 : nouvelles fonctionnalités au menu

29
13
déc.
2014
Cloud

Le 8 décembre 2014, la version 4 de Seafile est sortie. Cette solution d'hébergement et de synchronisation de fichiers (à la Dropbox, Google Drive, OwnCloud, pour ne citer qu'eux), publiée sous licence GPL3 s'enrichit ainsi de deux nouvelles fonctionnalités :

  • le support de la synchronisation sur HTTP/HTTPS ;
  • une nouvelle interface de consultation des fichiers depuis le client (Cloud file browser).

Si vous ne connaissez pas Seafile, je vous invite à faire un tour dans les liens.

Sortie de Terraform 0.9

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure, Benoît Sibaud, palm123 et Nils Ratusznik. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
25
17
mar.
2017
Cloud

Le 15 mars 2017 a été annoncée la sortie de la version 0.9 de Terraform par HashiCorp (Vagrant, Consul, Nomad, etc.).

Terraform est un outil d’Infrastructure as Code qui permet de décrire et créer son infrastructure sous forme d’un code source déclaratif. Il est en partie équivalent à des outils tels puppet, Ansible ou Chef (pour la partie infrastructure).

Pour ce faire il s’appuie sur un ensemble de providers permettant de manipuler des ressources Amazon Web Services, Google Cloud, OpenStack, mais aussi Docker, Nomad, etc. La liste est longue et continue régulièrement à s’agrandir.

Cloud et logiciel libre : où en est-on ?

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure et Nÿco. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
23
16
oct.
2013
Cloud

Si certaines technologies tendent à s'imposer, comme OpenStack sur l'IaaS, il existe cependant une grandes diversités de solutions, soit concurrentes soit complémentaires, pour construire un cloud. Voici les différentes interviews vidéos du track cloud qui a eu lieu lors de l'Open Wolrd Forum 2013 à Paris. Cette année un focus particulier a été fait sur l'Orchestration et l'évolution vers le PaaS.

À noter aussi la précédente dépêche OpenStack : Havana , heat et communauté française sur le sujet.

Skydive, un nouvel outil d’analyse de votre réseau

17
26
mar.
2016
Cloud

Skydive est un logiciel libre, sous licence Apache, permettant d’analyser les problèmes et de surveiller vos réseaux SDN. Software Defined Networking est une architecture réseau abstraite permettant de gérer globalement ses ressources, elle est principalement utilisée dans les infrastructures de type Cloud, car elle offre une grande souplesse d’utilisation.

Un petit état des lieux des plates‐formes IoT FOSS

Posté par Benoit Renault (aka. Xia0ben) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
16
16
oct.
2017
Cloud

Bien le bonjour !

J’ai longtemps hésité à partager ce petit quelque chose ouvertement avec la communauté FOSS. Puis, je me suis dit que j’allais peut‐être me bouger et parler, accepter de m’exposer à la critique, avant que ce que j’y raconte perde de son actualité.

Mais quoi que donc qu’il parle le petit bonhomme ?

Ce petit quelque chose, c’est un rapport « état des lieux » des plates‐formes cloud IoT (Internet of Things) FOSS (Free or Open Source Software) que j’ai réalisé courant août 2017 dans le cadre du projet de recherche OCCIware (lien en bas).