ddrescue, dd_rescue, myrescue : récupérer ses données après un crash disque

135
25
oct.
2015
Matériel

dd_rescue 1.99 est sorti le 9 septembre 2015.
GNU ddrescue 1.20 est sorti le 14 septembre 2015.

dd?rescue sert à récupérer vos données suite à un crash du support physique (disque dur, CDROM, etc.). Il copie les données bloc par bloc en créant une image disque, ce qui le rend utilisable avec tous les systèmes de fichiers. Mais à la différence d'un outil d'image disque classique (dd, G4U ou le logiciel propriétaire Norton Ghost) la lecture suit un algorithme conçu pour récupérer un maximum de données sans provoquer d'autres dégâts sur un disque déjà abîmé.

Je vais illustrer son utilisation avec l'histoire d'un crash disque réel, encore en cours de résolution pendant que j'écris ces lignes. Je mettrai l'accent sur tout ce qu'il ne faut pas faire, puisqu'à moins d'avoir fréquemment des crashs disques, le pékin moyen n'a que peu d'expérience et donc de bons réflexes. Au passage on mentionnera le plus d'outils utiles.

Le logiciel libre au-delà de x86

105
28
août
2016
Matériel

Si le logiciel libre est devenu au fil du temps, et grâce à votre passion, un élément majeur de l’informatique moderne, il n’en va pas de même pour le matériel. Toute personne qui a essayé de libérer son ordinateur de bureau jusqu’au micrologiciel (firmware) de la carte mère, ou qui s’est intéressée à l’évolution du projet Coreboot ces dernières années, le sait : la situation des quatre libertés sur nos stations de travail est actuellement très mauvaise du point de vue matériel. Cette dépêche propose un état des lieux de cette situation.

Nuageuse mise à jour des routeurs Cisco et premiers grondements

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et baud123. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
76
3
juil.
2012
Matériel

Depuis la semaine dernière, les récriminations de possesseurs de routeurs Cisco/Linksys E2700, E3500 et E4500 se multiplient : suite à une mise à jour automatique du micrologiciel, ils se retrouvent privés d'accès à leur équipement, qui demande un compte « Cisco Connect Cloud » (censé offrir un accès distant permanent, de nouvelles applications, etc.).

Tous les utilisateurs qui n'ont pas désactivé l'interrupteur de mise à jour automatique situé sous le routeur seraient concernés. Déconnecter le routeur du réseau permet d'utiliser à nouveau le vieux couple identifiant/mot de passe, mais les fonctionnalités sont alors limitées.

Résumons : sous prétexte de faciliter la vie des utilisateurs néophytes, des mises à jour en douce (non réversibles) sont possibles, et peuvent changer les conditions juridiques d'utilisation (plus de détails dans la suite de la dépêche). Cela ne devrait étonner personne ici parmi un public plutôt sensibilisé à l'informatique déloyale et aux problématiques de l'informatique nébuleuse…

OLinuXino, la RaspBerry Pi version Open Source

74
30
juil.
2013
Matériel

Vous connaissez tous la RaspBerry Pi, ce minuscule ordinateur monocarte à base de processeur ARM.

Vous n’êtes donc pas sans savoir que malgré ses qualités et possibilités, ce magnifique outil n'est, et c'est regrettable, pas complètement libre ! En effet la partie GPU (de marque Broadcom) est «closed-source binary blob».
Mais ce n'est pas son seul défaut, la rapidité du processeur, ainsi que la mémoire disponible peuvent être pour beaucoup un frein à la réalisation de leurs idées les plus folles.

Heureusement il y a OLinuXino un projet complétement libre, autant au niveau matériel que logiciel (voir les schémas disponibles sur GitHub).

Plus de détails dans la suite de la dépêche.

Own-Mailbox: la boite mail confidentielle qui vous appartient vraiment!

72
18
juin
2015
Matériel

Dans la course pour proposer une boite mail chiffrée, facile à utiliser, Own-Mailbox se distingue de tout ce que l'on a vu ces derniers mois, en proposant un boîtier plug and play à brancher chez soi. La solution est Open-Hardware et constituée à 100% de logiciel libre.

photo du boitier

Own-Mailbox, en plus de la simplicité d'utilisation, apporte la possibilité de consulter ses mails chiffrés de n'importe ou dans le monde, sur n'importe quel ordinateur, sans compromettre la sécurité du chiffrement. Own-Mailbox profite également du coté auto-hébergé afin de mettre en place une technique pour envoyer et recevoir des messages confidentiels de correspondants qui n'utilisent pas GPG, en passant par HTTPS.

Obsolescence du matériel et taux de panne

67
30
avr.
2011
Matériel

Le documentaire « Prêt à jeter » a été diffusé sur la chaîne de télévision franco-allemande Arte, le 15 février dernier. Réalisé en 2010 par Cosima Dannoritzer, il évoque en 75 min l’obsolescence programmée des produits (dont le matériel informatique et télécom), entraînant tout à la fois une économie du remplacement permanent et une production continue de déchets.

Dans les années 1920 est né le concept d’obsolescence programmée : « un produit qui ne s’use pas est une tragédie pour les affaires ». Selon Wikipédia, le concept « regroupe l’ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement. »

Les diodes ne sont pas toutes des lumières

60
22
nov.
2016
Matériel

Même pour un circuit numérique, il y a une dose d’électronique analogique. « Malheureusement », penseront certains. Voyons le cas des diodes.

Une diode est un dipôle (un bipède électronique), qui a un sens de branchement. Elle existe sous plusieurs formes, avec une tension de référence, à partir de laquelle, le courant qui la traverse peut s’envoler, la tension restant fixe, et la diode se comporte presque comme un fil.

Le retour de F-CPU, le processeur libre

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et Benoît Sibaud. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
55
18
avr.
2015
Matériel

Après 12 ans de silence, le projet Freedom CPU vient de redémarrer. Il a commencé par se doter d'un nouveau site tout propre, avec wiki, blog et (Ôh!) un git, mais surtout le projet repart de zéro en gardant juste le meilleur du travail réalisé autour de l'An 2000. En effet, le FC0 est une architecture RISC qui n'a pas beaucoup vieilli, alors que l'environnement, l'industrie et les applications ont radicalement changé.

Levée de fonds pour la production d'un processeur libre

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
51
1
mai
2011
Matériel

La communauté OpenCores est maintenant une référence dans le domaine du hardware libre. Leur site héberge de nombreux projets de composants libres essentiellement sous forme de code HDL synthétisable sur des FPGA.

Depuis quelques années maintenant les membres de cette communauté développent une architecture générique de microprocesseur 32/64bits nommée OpenRISC1000. L'architecture est maintenant relativement mature, et est utilisable sur de nombreux types de FPGA. L'architecture est déjà gérée par GCC et Linux.

OpenCore veut maintenant passer à la vitesse supérieure en lançant une véritable production de ce processeur. L'objectif étant de proposer un processeur à très bas coût avec des performances (vitesse/consommation) bien meilleures que les versions sur FPGA.

Au fait RuggedPOD et OpenTower c'est quoi ?

51
27
juin
2016
Matériel

Je vous parle depuis un certain temps du projet RuggedPOD, et plus récemment du projet OpenTower. Alors qu'en est-il dans la vraie vie ? Rien de mieux que de commencer par une petite photo d'un POD et d'un module OpenTower dans les locaux d'Horizon sur Paris.

POD Horizon

Montrez vos bobines

49
30
nov.
2016
Matériel

Même pour un circuit numérique, il y a une dose d’électronique d’analogique. « Malheureusement », penseront certain. Voyons les bobines, selves ou inductances.

Une bobine est un dipôle, qui n’a pas de sens de branchement. Sa grandeur principale se mesure en henry (H), dont le nom est hérité du physicien américain Joseph Henry. Elle va de quelques picohenry (pH), à quelques henry (H). La petite équation est U = L × ∂i/∂t.

Appel à dons pour l'éolienne libre d'AeroSeeD

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et tuiu pol. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
46
21
mai
2014
Matériel

« L'Urbolienne » est une éolienne verticale conçue pour les milieux urbains ou montagneux.

La société AeroSeeD a déposé sur GitHub les plans sous licences libres de la partie mécanique et électrotechnique de son éolienne (licences TARP, CC BY-SA, GNU FDL). Un wiki a été installé pour permettre aux contributeurs de participer au projet. Un appel à dons est lancé sur Ulule pour financer la suite du projet.

Sortie de KiCad 4.0

45
30
nov.
2015
Matériel

Le 29 novembre 2015, la quatrième version du projet KiCad a été publiée.

Commençons par une courte présentation, tirée de l'article Wikipédia:

KiCad est un ensemble de logiciels libres de conception pour l'électronique pour le dessin de schémas électroniques et la conception de circuits imprimés.

Logo de Kicad

Cet ensemble offre principalement un gestionnaire de projet, un éditeur de schémas, un éditeur de circuits imprimés gérant jusqu'à 32 couches de cuivre, une visionneuse de fichier gerber et une calculatrice d'aide à la conception. Le logiciel a été créé en 1992 par Jean-Pierre Charras, professeur à l'IUT de Saint-Martin-d'Hères.

Les sources ont été publiées sous licence GPL dans le début des années 2000 et ont été depuis constamment améliorées par une équipe de développement bénévole. Depuis 2013, le CERN s'investit dans le développement du logiciel, en récoltant des dons et en mettant à disposition des développeurs.

Côté technique, le cœur du logiciel est codé en C++ et utilise la bibliothèque wxWidget 3. Il est également possible d'écrire des extensions en Python.

Du matériel libre qui a besoin de vous !

Posté par . Édité par Nÿco, Julien.D, palm123, papap, Xavier Teyssier et Yvan Munoz. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
45
26
oct.
2015
Matériel

DomoTab

Après la campagne de financement du projet DomoTab (merci aux donateurs sur Ulule) nous revenons vers vous pour vous tenir au courant de l'avancement du projet. Pour mémoire, l'objectif du projet DomoTab est de créer une plateforme matérielle suffisamment ouverte permettant de créer une installation domotique « complète ».

DomoTab

Plus vite que les brevets !

En effet, le choix a été pris de migrer progressivement vers du matériel complètement libre (licence CC-by-sa au lieu de CC-by-sa-nc) et sans brevets, même quand nous avons de bonnes idées (si si, ça arrive). Seulement, pour que ce soit viable, il va nous falloir deux choses : des clients (classique), mais aussi que certaines informations soient publiées suffisamment largement pour éviter le dépôt de brevet par un tiers car une fois rendue publique, une technologie ou une innovation n'est plus brevetable.

Cela concerne actuellement deux sous-parties du projet DomoTab, à savoir l'interrupteur multi-fonction et le module de contrôle pour la gestion d'énergie.

De la mise à jour des micrologiciels (firmware)

Posté par (page perso) . Édité par baud123 et Xavier Claude. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
44
15
jan.
2012
Matériel

Un micrologiciel (firmware) est un logiciel particulier : il permet de gérer du matériel spécifique et le faire fonctionner ; comme tout logiciel, il peut être être amélioré ou corrigé, contenir des bogues, existe sous forme de code source, est couvert par le droit d'auteur, peut être libre ou propriétaire, etc.

On trouve des micrologiciels dans la plupart des équipements numériques (carte mère, carte réseau, disque dur, clavier, écran, imprimante, scanner, téléphone mobile, lecteur audio/vidéo, autoradio, box ADSL, appareil photo/camescope, télécommandes, etc.). Une particularité : un noyau Linux pour architecture x86 peut très bien charger un micrologiciel pour architecture ARM sur un périphérique, par exemple.

La seconde partie de la dépêche liste quelques exemples récents et ouvre la discussion sur les problématiques des mises à jour de micrologiciels.

UEFI Secure Boot et les tablettes/téléphones Windows 8 - conclusion ?

Posté par . Édité par Florent Zara, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par patrick_g.
Tags :
44
19
jan.
2012
Matériel

On se doutait à peu près tous que cette histoire allait se terminer comme ça, mais on en a maintenant une confirmation officielle. Secure Boot, la fonctionnalité du « nouveau BIOS » UEFI permettant d'empêcher le boot d'un OS non signé, va effectivement être utilisé pour restreindre l'exécution d'OS ne venant pas de la firme de Redmond sur leurs tablettes ARM.

NdM : merci à Pierre Bourdon pour son journal.

Faites tourner les PCB !

43
12
déc.
2016
Matériel

Dans un circuit numérique, il y a toujours une dose d’analogique. Une carte toute faite comme une Arduino, ou une Raspberry Pi, ne suffit pas — ou alors, il faut gérer de la puissance — on doit donc créer une carte.

Cette carte aura besoin de connecteurs, de composants, d’énergie et d’être réalisée.

La campagne Kickstarter de Own-Mailbox a commencé

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude, Xavier Teyssier et palm123. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
40
8
sept.
2015
Matériel

Nous avions parlé il y a quelques mois de Own-mailbox le petit serveur mail conçu pour protéger votre vie privée. Le projet est constitué exclusivement de logiciel libre et open-hardware.

Own-Mailbox, en plus de la simplicité d'utilisation, apporte la possibilité de consulter ses mails chiffrés de n'importe ou dans le monde, sur n'importe quel ordinateur, sans compromettre la sécurité du chiffrement. Own-Mailbox profite également du coté auto-hébergé afin de mettre en place une technique pour envoyer et recevoir des messages confidentiels de correspondants qui n'utilisent pas GPG, en passant par HTTPS.

NdM : les plans de la carte sont libres mais pas forcément les composants comme le processeur.

Une boîte à outils libre pour l’éco‐construction

40
19
août
2016
Matériel

Ce 4 août 2016, une campagne de financement participatif de l’Open Building Institute (OBI) et l’Open Source Ecology (OSE) a collecté avec succès 115 860 $ (sur un objectif de 80 000 $) auprès de 1 902 contributeurs, afin de soutenir le développement d’une boîte à outils libre visant à rendre la construction de logements écologiques plus facile, moins chère, plus rapide et à la portée de tout le monde.

OBI Infographic Intro

Lors de cette campagne, l’OSE a annoncé l’organisation de son premier atelier européen sur leur kit de construction d’imprimante 3D à Ghent en Belgique.

Open Graphics lance la production de l'OGD1

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
39
15
nov.
2009
Matériel
La carte de développement du projet Open Graphics, OGD1, est en cours de fabrication. Les circuits imprimés ont été fabriqués, l'assemblage des composants a commencé. Les cartes seront prêtes d'ici 6 à 8 semaines (fin d'assemblage et test). Le but du projet Open Graphics est de fournir une carte vidéo 3D aux spécifications ouvertes et aux pilotes libres.

OGD1 est une carte « vidéo » de développement, utilisant un FPGA, la structure interne de la carte est modifiable (câblage des portes logiques). On peut donc y essayer des « logiques graphiques », validant ainsi le GPU et les pilotes avant de lancer la production de la carte graphique utilisateur qui elle utilise un ASIC (puce non modifiable) dont le coût par unité est plus faible.

Du fait de l'utilisation d'un FPGA, ces cartes sont relativement chères (750 US$) pour une utilisation comme simple carte vidéo, elles sont donc principalement destinées au développement. En fait, ces cartes permettent la réalisation de n'importe quel type de matériel (carte son, wifi, etc.) même si elles sont orientées carte graphique, l'ajout de modules est possible.

Neo900 UG reprend le projet Neo900

Posté par (page perso) . Édité par BAud, Nÿco, palm123, yPhil et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
37
27
mai
2014
Matériel

Après l'annonce de la semaine passée de Golden Delicious de leur retrait du projet Neo900 (voir notre journal), l'entreprise Neo900 UG annonce reprendre en main le projet et les dons déjà versés pourront être facilement et légalement transférés de Golden Delicious à Neo900 UG.

Neo900

NodeMCU + ESP8266 : une alternative à l'Arduino ?

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, palm123, Benoît Sibaud, Yves Bourguignon, M5oul, eggman, Pierre Jarillon et NeoX. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
37
20
mar.
2016
Matériel

On entend de plus en plus parler de cette carte esp8266 qui permet facilement de se connecter et d'échanger sur un réseau WIFI. Des cartes tels que NodeMCU sont de plus en plus populaires et permettent d'utiliser l'esp8266 plus facilement, presque comme un Arduino.

Il est possible de la programmer en Lua, de créer des firmwares avec l'IDE d'Arduino et de nouveaux projets fleurissent tous les jours. Seulement, toutes ces possibilités amènent de la confusion lorsque l'on commence à s'intéresser à l'esp8266 et c'est pour éclaircir les choses que j'ai eu envie de créer cette dépêche.

8 juin 2011 : Le projet OpenGPU, un an plus tard.

Posté par . Modéré par tuiu pol.
36
11
mai
2011
Matériel

Un an après son lancement au mois de mars 2010, les partenaires du projet OpenGPU organisent un colloque national pour partager avec la communauté scientifique les premiers résultats quantitatifs et opérationnels obtenus par les différentes équipes de recherche.

Cette journée, organisée en partenariat avec l’association Aristote, sera suivie d’une journée consacrée aux nouvelles tendances du « big data », pour lesquelles les architectures hybrides GPU/CPU joueront un rôle essentiel.

L’après‐midi sera entièrement consacré à l’open source dans le domaine du calcul haute performance (HPC) et aux travaux menés par l’INRIA et le CEA LIST autour des optimisations du compilateur GCC, ainsi qu’au projet Scilab, pour l’accélération des calculs via GPU. Les outils d’aide à la parallélisation, PIPS et PAR4ALL, seront également présentés dans leurs derniers développements.

Cette journée, gratuite et ouverte à tous, se déroulera à l’École Polytechnique (à Palaiseau dans l'Essonne), le 8 juin 2011.

Éric Mahé, responsable scientifique du projet OpenGPU

Lancement imminent de la première fusée open source

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet.
35
14
mai
2011
Matériel

L'objectif du projet danois « Copenhagen Suborbitals » est de construire une fusée capable de propulser un être humain dans l'espace via un vol « suborbital ». Le vol de type parabolique propulsera l'humain au-delà de la frontière spatiale de 100 km d'altitude.

Quel est donc l'intérêt de ce projet, si l'on sait envoyer des humains dans l'espace depuis longtemps ? La spécificité de ce projet est qu'il est réalisé par un groupe d'ingénieurs qui compte publier tous les plans de leur fusée pour que l'expérience puisse être reproduite aux quatre coins du monde. Tous les plans seront donc diffusés dans la limite des lois européennes sur l'exportation.

D'après l'historique que l'on trouve sur le site Internet, le projet a commencé il y a trois ans environ et fonctionne grâce à une campagne de dons annuelle. La première tentative de lancement avec un mannequin à bord en septembre 2010 fut annulée pour des problèmes techniques et reportée à début juin 2011.

Sputnik, la plate-forme flottante de lancement est désormais équipée de son lanceur Tycho Brahe et sera mise à l'eau le samedi 14 mai. La plate-forme va ensuite s'acheminer vers sa zone de lancement en mer dans la zone militaire ESD138/139.

La fenêtre de lancement est prévue entre le 1er et le 14 juin et le déroulement des opérations peut-être suivi sur la page de la campagne de tir 2011.

Domotique Libre : les débuts du projet DomoTab

Posté par . Édité par Davy Defaud, Pierre Jarillon, Xavier Claude et tuiu pol. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
34
1
juin
2013
Matériel

Il y a une quinzaine de jours une dépêche est parue concernant les smartphones et tablettes libres et cela rejoint en partie le projet évoqué dans cette dépêche : le projet DomoTab.

Le projet DomoTab a pour but de créer une plate‐forme matérielle ouverte destinée à la domotique d’aujourd’hui et de demain.

Faire de la domotique aujourd’hui nécessite soit un assemblage hétéroclite de solutions qui n’ont pas été conçues pour fonctionner ensemble, soit une solution « mono‐fournisseur » très coûteuse (sans parler de la liberté), ou encore un très haut niveau de bricolage.

Le DomoTab (qui sera entre autres décliné en « tablette », d’où la référence à la dépêche) est une centrale de contrôle qui n’est liée à aucun produit ou protocole particulier, mais au contraire conçue pour permettre le lien entre tous les protocoles existants et futurs par l’intermédiaire de modules matériels simples.

L’utilisateur pourra choisir ou créer les modules nécessaires à son installation, et utiliser les logiciels (libres, cela va de soi) de son choix pour les piloter, sans dépendre d’un fournisseur de service, contrairement aux solutions « low-cost » qui se développent.