L'interpréteur python PyPy 1.8 est sorti

Posté par . Édité par baud123, patrick_g, Nÿco, Pierre Jarillon et Malicia. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
27
15
fév.
2012
Python

L'équipe PyPy à le plaisir de vous annoncer la sortie de la version 1.8 de PyPy. PyPy est une version différente de l'interpréteur du langage Python écrite elle-même en Python, et publiée sous licence expat. Comme à l'habitude, cette version apporte des corrections de bugs, et des améliorations concernant les performances et la consommation mémoire.

Les "list strategies" sont le principal ajout de cette version. Elles permettent de rendre les listes Python homogènes (contenant des objets du même type) plus efficaces (tant en terme de consommation mémoire que de performances).

Cette version apporte aussi la compatibilité avec Python 2.7.2. Mis à part ça, c'est "comme d'habitude", les performances ont été améliorées d'environ 10% par rapport a la version précédente.

Dans la suite de la dépêche vous trouverez une traduction des notes de version de PyPy 1.8.

DChars, pour lire/écrire et modifier des caractères unicodes complexes

27
23
mar.
2013
Python

Dans le cadre d'un projet, j'ai eu besoin d'un module pour analyser et modifier les caractères complexes de certains systèmes d'écriture, en particulier en hébreu, grec ancien ou sanskrit. Mon code commence à devenir utilisable, je le publie donc sous une licence GLPv3 : DChars est un module pour Python3.

J'ai essayé de coller à certains principes facilitant le travail en communauté ainsi que l'écriture de code lisible : tests unitaires, code et commentaires écrits en anglais, surveillance de la qualité du code par Pylint, documentation fournie et écrite avec Sphinx.

Concrètement, je cherche d'autres personnes susceptibles d'utiliser ou d'améliorer mon module. Si vous utilisez les langues concernées, dites-moi si ce que j'ai fait vous convient ! En particulier, si certains connaissent très bien la norme ISO 15919, je suis preneur… De façon générale, n'hésitez pas à faire remonter vos remarques, je n'attends que ça, surtout si elles sont négatives !

Sortie de Twisted 14.0.0

Posté par (page perso) . Édité par palm123, BAud, Xavier Claude et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
27
16
mai
2014
Python

Twisted est un cadriciel (framework) de développement asynchrone pour Python. Le projet est ancien (plus de 11 ans), stable, largement utilisé, activement développé et dispose d'un nombre impressionnant de fonctionnalités (serveur/client HTTP, IMAP, SSH, FTP, IRC, NNTP, support de TCP, UDP, SSL/TLS, Multicast, etc). Plusieurs projets gravitent autour, comme Wokkel qui améliore grandement la prise en charge déjà existante de XMPP, ou Crochet qui permet d'utiliser Twisted depuis des programmes bloquants. La suite de la dépêche décrit les nouveautés de la fraîche 14.0.0.

NdA : Merci à palm123 et BAud pour leur relecture et leurs corrections.

Sortie de Django 1.9

Posté par . Édité par Lucas, M5oul et Yvan Munoz. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
27
4
déc.
2015
Python

Django est, pour ceux qui ne le connaissent pas encore : « un framework libre de développement web en Python. Il a pour but de rendre le développement web 2.0 simple et rapide » selon sa page Wikipedia. Plusieurs sites grand public sont désormais fondés sur le framework, dont Pinterest, Instagram ou encore Mozilla.

La version 1.9 du framework est sortie ce 1er décembre 2015 et vient comme d’habitude avec son lot de nouveautés que nous tâcherons de présenter dans cette dépêche.

Sortie de la version 1.0 de Django

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
26
4
sept.
2008
Python
Prévu pour hier dans la feuille de route, le framework Django est sorti aujourd'hui. Cette version constitue une avancée majeure pour l'application.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Django est un framework écrit en Python servant à construire des applications Web.

Le projet Unladen Swallow vise à accélérer Python d'un facteur 5

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
26
31
mar.
2009
Python
Des ingénieurs de Google ont lancé un projet, Unladen Swallow, qui vise à accélérer Python d'un facteur cinq au moins. L'idée est de créer un compilateur à la volée (JIT) basé sur LLVM pour remplacer la machine virtuelle de l'interpréteur Python.

Au passage, plusieurs améliorations sont envisagées, dont un nouveau ramasse-miettes et la possibilité de s'affranchir du Global Interpreter Lock (GIL). Le GIL est un verrou qui assure que les objets Python se comportent de manière thread-safe (ils ne le sont pas intrinsèquement), mais qui pénalise les programmes multithreadés.

Proposition de moratoire de plusieurs années sur le coeur du langage Python

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
26
22
oct.
2009
Python
Guido Van Rossum a proposé hier un moratoire de plusieurs années sur le cœur du langage Python. Si cette proposition est retenue, alors aucun changement dans la grammaire et la sémantique du langage ne sera accepté durant cette période. La bibliothèque standard n'est donc pas concernée.

Guido Van Rossum donne comme raison pour ce moratoire les difficultés d'implémentation des versions alternatives de Python. CPython étant l'implémentation la plus répandue (standard de facto) et installée sur la plupart des distributions GNU/Linux actuelles, GvR parle de Jython, IronPython, PyPy et d'autres.

Le créateur du langage Python pense également que ce moratoire permettrait à Python 3.x de se diffuser plus largement qu'il ne l'est à l'heure actuelle.

Il est vrai que la transition de Python 2.x vers 3.x a été une source de perturbations importantes, 3.x cassant en effet la compatibilité avec la branche 2.x et 3.x est loin d'être aussi utilisée que la 2.x.
Debian ne travaille en ce moment qu'à la mise en place de Python 2.6 en tant que version par défaut de leurs systèmes. Cette proposition de Guido Van Rossum sera, si elle est acceptée, lourde de conséquences (bonnes ou mauvaises, l'avenir le dira) sur l'avenir du serpent le plus inventif qu'ait apprivoisé la communauté du libre depuis son commencement.

Shinken 0.5 : la supervision au pas de charge

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
26
27
jan.
2011
Python
Shinken, l'outil de supervision pleinement compatible avec Nagios écrit en Python [1], sort une nouvelle version un peu plus d’un mois et demi après la précédente !

Cette version 0.5 au doux nom de code imagé ver de terre éruptif continue sur le même rythme effréné. Comme à son accoutumée, elle est disponible sous forme classique et sous forme d’une machine virtuelle de démonstration [2].

Outre les classiques corrections de bugs, on peut noter cinq nouvelles fonctionnalités principales.
  • Rajout du chiffrement SSL entre les processus, basés sur des certificats ;

  • Des périodes d’absences pour les contacts ;

  • Les escalades de notifications basées sur le temps, afin de mieux coller aux notions de SLA ;

  • L’arrivée de la notion de criticité des hôtes et services ;

  • Et la dernière mais pas la moindre : l’arrivée dans le cœur de l’application des règles de corrélations d'états !

Inflectiones, déclinaisons et conjugaisons en grec ancien

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et tuiu pol. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
26
13
fév.
2014
Python

En bref : inflectiones est une bibliothèque (Python3, GPLv3) qui permet de conjuguer et de décliner des mots. Le travail inverse (analyser un mot pour en dégager les caractéristiques morphologiques) ne m'intéressant pas, n'a pas été codé. Enfin, seuls quelques exemples tirés du grec ancien et de l'esperanto sont disponibles, voyez les exemples ci-dessous. Le projet n'en est qu'à ses débuts et attend du renfort !

Sortie de txt2tags 2.6

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
25
6
nov.
2010
Python
Deux ans après la version 2.5, et après avoir soufflé ses 9 bougies, la version 2.6 de txt2tags vient enfin de sortir. Ce générateur de documents, intelligent et minimaliste (un seul script en python) a pour slogan : UNE seule source, des sorties MULTIPLES !

En effet, il est aisé d'exporter un document balisé grâce à la syntaxe claire de txt2tags, vers plus de 18 formats populaires tels que HTML, Mediawiki, LaTeX, DocBook, DokuWiki etc. Txt2tags permet également de modifier les exportations finales grâce à un puissant système de macros et de regex, étendant de façon illimitée les possibilités de bases.

Sortie de Tryton 2.6

25
25
oct.
2012
Python

Avec la régularité d’une horloge suisse, la version automnale de Tryton est arrivée. Tryton est une plate‐forme de développement d’applications pour entreprise (progiciel de gestion intégré — PGI —, ERP en anglais) écrit en Python et sous licence GPL v3. Actuellement, les principaux modules disponibles de Tryton couvrent les champs d’activité suivants : comptabilité, facturier, gestion des ventes, gestion des achats, comptabilité analytique, gestion de stock et de production.

Logo Tryton

L’évolution la plus importante est le passage à l’active record (patron de conception) qui était en préparation depuis plus de 2 ans. L’interface graphique n’est pas en reste, avec l’ajout du copier‐coller depuis un tableur. Comme d’habitude, la migration depuis les versions précédentes est prise en charge.

Les robots simulés débarquent sur le Web

Posté par . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et Yvan Munoz. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
25
24
août
2017
Python

Utiliser un logiciel de simulation de robots a longtemps nécessité une grande motivation et beaucoup de temps pour installer des gros logiciels et surtout comprendre comment ils marchent…

Heureusement, le cloud vient à notre rescousse : Robotbenchmark nous propose de programmer des robots en Python sans trop se fatiguer avec une série de petits challenges variés. Du suivi de mur pour un robot à roues à une course de dix mètres pour un petit robot humanoïde, un pendule inversé ou encore un suivi visuel pour un robot chien… Ce site utilise X3DOM (un frontal libre à WebGL pour représenter les robots et leur environnement en 3D dans le navigateur. La simulation, assez réaliste, tourne dans le cloud sur des serveurs GNU/Linux. Notre petit programme en Python qui contrôle notre robot tourne lui dans Firejail, un « bac à sable » de sécurité pour GNU/Linux.

Bon, mon programme Python a fait une minute, 46 secondes et 51 dixièmes sur le sprint du robot humanoïde, c’est bien, mais je ne suis pas le plus fort. J’y retourne…

N. D. M. : Robotbenchmark utilise une infrastructure de simulation qui est un logiciel privateur.

Sortie de Python 3.0 version finale

Posté par . Modéré par j.
Tags :
24
5
déc.
2008
Python
Le 3 décembre 2008, la version finale du langage interprété Python est sortie en version 3.0, après deux Release candidates. Cette version représente une évolution majeure du langage, brisant la compatibilité avec les versions précédentes pour corriger les erreurs de conception.

Selon Haypo, le changement majeur de Python3 est le passage intégral à Unicode : par défaut les fichiers sont ouverts en mode texte en Unicode, un script Python est en UTF-8 (Unicode), on peut utiliser des identifiants en Unicode (libre à vous d'écrire en japonais, français ou anglais, après ça dépend avec qui vous souhaitez travailler), et utilisation d'Unicode dans la grande majorité des modules (la bibliothèque standard).

Pour celles et ceux qui s'interrogeraient quelle version de la 2 (2.6) ou de la 3 (3.0) ils devraient choisir, il est préférable de commencer par la 2 car de nombreux modules additionnels sont directement disponibles et testés pour cette version. Ensuite avec l'outil 2to3, il est possible de tester son code avec la version supérieure. On peut noter que quelques améliorations prévues pour Python 3 ont été rétropropagées dans Python 2.6, permettant une transition plus facile.

Python 3.0 a pris beaucoup de retard sur son planning. L'équipe Python a préféré corriger tous les bugs plutôt que de sortir une version boguée qui dégoûterait les gens de Python 3.

NdM : Merci à Haypo pour son journal publié précédemment à ce sujet

La version 2.2 de Tryton est arrivée

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
24
31
oct.
2011
Python

Comme tous les six mois, arrive une nouvelle version de Tryton.

Tryton est une plate‐forme de développement d’applications pour entreprise écrite en Python (un progiciel de gestion intégré, mais il pourrait être bien plus — ou bien moins — que ça). Tryton est toujours un fork d’OpenERP qui a déjà quatre ans d’existence.

Au cours de ces six derniers mois, de nombreux changements ont touché l’interface utilisateur. Notons parmi ceux‐ci :

  • les fenêtres surgissantes (pop‐up) sont maintenant « non‐modales », ce qui signifie qu’elles sont liées à leur onglet d’origine. On peut donc conserver une pop‐up ouverte et interagir avec les autres onglets, car l’activation d’un onglet restaure les fenêtres préalablement ouverte ;
  • le widget de recherche a été complètement repensé. Un seul champ est utilisé et l’auto‐complétion permet de faciliter l’écriture de requêtes. Tout comme Google, des recherches complexes peuvent être effectuées.

Du côté du serveur de nombreuses améliorations ont été apportées, dont voici les
plus importantes :

  • l’utilisation d’unoconv permet de transformer les modèles OpenDocument dans un très large ensemble de formats répandus ;
  • l’utilisation de fichiers « .po » pour la gestion des traductions ;
  • un cache LRU au niveau de la transaction a permis de réduire considérablement l’empreinte mémoire du serveur.

Notons également que ces six derniers mois ont aussi été marqués par la transition de GNU Health (anciennement connu sous le nom de Medical) d’OpenERP à Tryton. Luis Falcón, le développeur principal de ce logiciel de gestion hospitalière, a en effet fait pas mal de bruit autour des raisons motivant ce changement ; c’est la gouvernance du projet Tryton qui a convaincu Luis.

PyCharm propose une version libre

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude, SigNix et Albert_. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
24
1
jan.
2014
Python

À l'occasion du passage en version 3.0 de son environnement de développement intégré (IDE) pour Python propriétaire, l'éditeur Jetbrains propose une version communautaire allégée sous licence Apache 2.0 de PyCharm.

Jetbrains propose des environnements de développements pour différents langages (Python, Java, Ruby) et des outils qui gravitent autour du développement : intégration continue, gestion de tickets/bugs. On trouve par exemple IntelliJ IDEA, un environnement de développement intégré (IDE) Java développé sous double licence (propriétaire payante et libre Apache v2).

Wikipedia propose (en anglais) un comparatif des différents IDE.

PyCharm offre la coloration syntaxique, l'auto-complétion du code, la vérification de code en direct, un débogueur graphique, l'intégration avec les principaux gestionnaires de versions, la gestion des environnements virtuels (VirtualEnv), la gestion des tests, etc.

Il manque, par rapport à la version professionnelle propriétaire, l'intégration avec les cadriciels web tels que Django, Flask, Pyramid (ajouté dans cette version), GoogleApp Engine ainsi qu'une interface de gestion de bases de données. Pour les projets Open Source il est possible d'obtenir une licence de cette version professionnelle sous réserve de remplir certains critères et de soumettre sa demande en ligne.

Pelican, un générateur de blog statique.

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
23
7
nov.
2010
Python
Pelican est un logiciel en Python sous licence AGPL qui permet de générer un blog de manière statique, de manière à pouvoir l'héberger facilement : pas besoin de langage de script côté serveur, les pages sont générées sur votre machine.

Il est possible d'utiliser les syntaxes markdown ou restructured text pour écrire vos articles, ainsi que l'éditeur de texte de votre choix. Le système est fait de manière à pouvoir accueillir simplement de nouvelles syntaxes.

Pelican supporte actuellement les articles, catégories, tags, commentaires (via disqus), l'export des articles vers PDF, les pages et la gestion des thèmes.

Première sortie publique de pyramid_formalchemy

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
23
24
fév.
2011
Python

pyramid_formalchemy est une extension de FormAlchemy permettant de générer une interface de type CRUD dans Pyramid en quelques lignes de code. Le première version est maintenant disponible au téléchargement. Un site de démonstration est disponible.

Exécution de commandes en parallèle avec ClusterShell

Posté par . Modéré par j.
Tags :
22
25
sept.
2010
Python
ClusterShell est une bibliothèque événementielle en Python qui permet d'exécuter en parallèle des commandes en local et à distance sur des noeuds d'un cluster, ferme de serveurs, stations de travail... Elle fournit également un ensemble de scripts utilitaires basés dessus (voir plus bas).

ClusterShell est développée et utilisée au CEA par les équipes système de plusieurs grands clusters Linux de stockage et de calcul (qui comptent parmi les plus puissants du monde -- dont Tera100), elle est disponible sous licence CeCILL-C (CEA - CNRS - INRIA Logiciel Libre, compatible LGPLv2+).

Shinken sort une version pour la production

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
22
9
déc.
2010
Python
L'équipe de développement Shinken est fière d'annoncer la version 0.4 (Decadent Dragonfly) de son outil de supervision, compatible avec Nagios et ses nombreux add-ons. Cette version est très importante pour ce projet car c'est la première à être prête pour la production !

Comme à son habitude, l'outil est disponible sous la forme d'une archive ou d'une machine virtuelle de démonstration où sont déjà installées les interfaces de visualisation Thruk, Ninja et NagVis.

Sortie de IPython 0.13

Posté par . Édité par mbussonn, Nÿco et Bruno Michel. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
22
2
juil.
2012
Python

IPython est une console alternative principalement tournée vers l'exploration interactive des données. Après une longue période de réécriture du code, les versions stables s'enchainent tous les quelques mois depuis un peu plus d'un an.

La précédente version, sortie en décembre 2011, a introduit une nouvelle interface web, que cette nouvelle mouture vient principalement améliorer, sans pour autant délaisser les utilisateurs de la ligne de commande.

En vrac, spécial Python

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
21
31
mai
2010
Python
Pylons est un framework de développement web en Python, dont la version 1.0 vient de sortir (sous licence BSD). Là où Django se positionne comme un framework avec des composants fortement intégrés entre eux, Pylons privilégie un couplage lâche et la réutilisation des bibliothèques Python existantes. Par exemple, pour le templating, Pylons vous laisse le choix entre Mako, Genshi, Jinja2 ou ce que vous voulez. Pylons est utilisé par des sites à fort trafic comme Reddit ou Bittorent.

SQL Alchemy est à la fois une boîte à outils pour manipuler du SQL en Python et un ORM (sous licence MIT). Vous pouvez par exemple l'utiliser pour la partie Modèles d'une application Pylons. La version 0.6 est compatible avec Python 2.4+, Python 3 et Jython.

Fabric est un outil de déploiement et d'administration à distance (sous licence BSD) que l'on pourrait comparer à Capistrano dans le monde Ruby. Son utilisation se fait en deux temps : on commence par écrire un fabfile qui décrit des tâches en utilisant les modules Python fournis par Fabric, puis on peut exécuter ses tâches sur une ou plusieurs machines distantes via l'outil en ligne de commande fab.

Green Unicorn, ou gunicorn, est un serveur HTTP qui respecte l'interface WSGI (sous licence MIT). Son modèle pre-fork s'inspire du projet Ruby Unicorn et permet de faire tourner des applications dans les principaux frameworks Python (Pylons, Turbogears 2, Django). Le développement de gunicorn a commencé à la fin de l'année dernière, mais il avance vite : il en est déjà à la version 0.9.1.

Plone va participer pour la 5ème fois au Google Summer of Code. Quatre projets ont commencé :
  • l'ajaxification des formulaires d'édition de PloneFormGen ;
  • le développement de Core Tiles, qui pourrait servir de base à Plone5 ;
  • la simplification du parcours de création d'un thème Plone à travers l'interface web ;
  • le respect de CMIS, un standard favorisant l'interopérabilité entre les CMS.

Tryton sort en version 2.0

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags :
21
2
mai
2011
Python

Avec le mois d’avril arrive une nouvelle version de Tryton.

Tryton est une plate‐forme de développement d’applications « business » écrite en Python (en résumé un progiciel de gestion intégré). Il se repose sur une base de données (PostgreSQL, MySQL ou SQLite), un serveur modulaire et un client GTK et il est disponible sous licence GPLv3.

Cette version a vu l’amélioration de nombreuses fonctionnalités du client : l’ajout d’un gestionnaire de connexion à la gajim, la fusion des vues arbres / listes, l’ajout d’un « hook » permettant le complètement automatique des champs textes et une fonctionnalité permettant d’inférer la valeur d’un champ en fonction des contraintes de domaine.

Vous reprendrez bien un peu de Python ?

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Davy Defaud, Christophe Guilloux, Xavier Claude et baud123. Modéré par Nÿco.
Tags :
21
23
nov.
2011
Python

Le 28 novembre 2011 à partir de 18 h 30, l’AFPy (Association Francophone Python) organise une soirée intitulée « Vous reprendrez bien un peu de Python ? », à La Cantine de Paris.

Venez découvrir pourquoi il passionne ses utilisateurs, le potentiel qu’offre ce langage et ses nouveaux usages. Chacun est libre de partager son expérience sur un sujet libre pendant une présentation de 15 minutes environ. Pour les non‐parisiens, l’événement devrait être retransmis en direct via le site de La Cantine.

GeoBases, services et visualisation pour données géographiques

Posté par . Édité par Nÿco, Xavier Claude et baud123. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
21
28
jan.
2013
Python

GeoBases est un projet dont le but est de fournir des services et des possibilités de visualisation pour des données géographiques. En réalité cela fonctionne également avec des données non-géographiques, mais cela limite les possibilités de cartographie.

Le projet contient déjà des sources de données issues d'autres projets (comme GeoNames ou optd), ou encore de l'OpenData. Par défaut une source de données d’aéroports est utilisée. Il est très simple d’ajouter ses propres sources de données pour pouvoir jouer avec.

Parmi les services disponibles :

  • exécuter de simples recherches (trouver cette donnée, trouver toutes les entrées qui ont cette propriété)
  • exécuter des recherches approximatives basées sur une notion de distance entre chaîne de caractères (trouver les données dont le nom ressemble à cela)
  • exécuter des recherches géographiques (trouver les données proches de ce point)
  • afficher les résultats sur une carte, ou bien les exporter en CSV, ou encore utiliser une API Python pour les manipuler directement

Sortie de Django 1.1

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
20
29
juil.
2009
Python
Ce matin est sortie la version 1.1 du framework web Django écrit en Python. Onze mois après la 1.0, de très bonnes nouvelles se retrouvent dans les notes de version de cette nouvelle mouture.

Ce Framework , basé sur un concept MVC, est conçu pour le développement rapide et reprend la plupart des grands principes de Python (« Explicit is better than implicit », notamment). Ce qui en fait alors la plate-forme de développement Web idéale pour les perfectionnistes sous pression.

Je vous propose donc de découvrir les quelques nouveautés que vous offrent les développeurs Django.