La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Epoch !

    Posté par . Évalué à 10.

    À part quelques mails qui datent du 1er janvier 1970, y'a ensuite bizarrement un gros trou jusqu'aux années 2000 :-)

    • [^] # Re: Epoch !

      Posté par . Évalué à 10.

      Je pense que c'est très probablement dû au fait que tu aurais décidé de faire un break informatique pendant ces quelques années, avant de t'y remettre pour de bon.
      Je ne vois aucune autre explication, c'est pas comme s'il pouvait y avoir des erreurs dans les données contenues dans les mails, ça se saurai.

      • [^] # Re: Epoch !

        Posté par . Évalué à 10.

        faut dire aussi que le net à été en perte de vitesse avec la montée en flèche du minitel

      • [^] # Re: Epoch !

        Posté par . Évalué à 6.

        Je pense que c'est très probablement dû au fait que tu aurais décidé de faire un break informatique pendant ces quelques années, avant de t'y remettre pour de bon.

        Ce n'est pas du reverse-IPOT ?

        207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

      • [^] # Re: Epoch !

        Posté par . Évalué à 4.

        Je ne vois aucune autre explication

        vouala... c'est sûr. De même je tiens la preuve de la possibilité des voyages temporels : j'ai des mails datés de ce même 1er janvier 1970, quelques mois avant ma naissance.

        • [^] # Re: Epoch !

          Posté par . Évalué à 8.

          Réseaux expérimentaux in utero... C'était la guerre. Froide.

        • [^] # Re: Epoch !

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu devrais publier dans une revue scientifique pour cette trouvaille, vu les solides preuves que tu as à l'appui ! Le prix Nobel te guette...

  • # 2003 ou 2004

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'avais créé ma boîte mail chez yahoo sur une borne internet libre-service de la RATP, gare Denfert-Rochereau, quai de la ligne B direction St Remy lès Chevreuses.
    Depuis je n'ai perdu qu'1 jour de mail (crash avant la sauvegarde quotidienne :).

    Il faudrait que je rouvre mes archives pour retrouver la date exact de mon premier mail.

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: 2003 ou 2004

      Posté par . Évalué à 9.

      > Il faudrait que je rouvre mes archives pour retrouver la date exact de mon premier mail.   
      
      

      ouimaisnoncacomptepas
      la question est : le plus vieux message dans votre client Email pas dans les sauvegardes...

      • [^] # Re: 2003 ou 2004

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 20/01/12 à 23:07.

        il doit y avoir un log irc d'un de mes mails en 1992 ou 1993, sur archive.org :) talk n'avait sans doute pas de log en 1988 :/

      • [^] # Re: 2003 ou 2004

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        bah c'est à dire que j'ai pas internet chez moi et je n'ai pas connecté mon client e-mail depuis un an, donc c'est bien mon client e-mail, et c'est bien une archive. C'est juste que quand je suis sur DLFP, je n'ai pas nécessairement mon client e-mail à proximité.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Maildir et/ou mailBox ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le premier date de Février 1998 soit presque 14 ans... Je trie et classe tous mes courriels. Je ne jette que les plus anciennes archives de certaines listes de diffusion que l'on peut retrouver par ailleurs sur le web.
    D'après kmail, j'ai 407 000 messages toujours accessibles dans une arborescence à plusieurs niveaux. Il y en a pour 3.6 Go soit 9ko par message.

    Je me suis aperçu que beaucoup de personnes ne savaient pas bien comment les courriels étaient stockés sur leur machine. C'est ce que nous allons voir ensemble.

    Mail Box

    Les premiers logiciels de courrier stockaient dans des mbox, c'est à dire, empilaient les messages dans un seul fichier. Un système de pointeur mis dans des fichiers d'index indiquaient quels étaient les messages lus, importants et même supprimés. Il fallait faire des opérations périodiques de purge pour enlever physiquement les fichiers "effacés". Déplacer un message d'une mbox à une autre n'est pas très simple car il faut écrire le message dans la nouvelle mbox et le marquer "effacé" dans l'ancienne sans oublier de gérer tous les pointeurs. C'est pour cela que l'on a inventé maildir.

    Mail Dir

    L'idée est d'utiliser l'arborescence du système de fichier pour stocker un message par fichier. Cette solution élégante permet de déplacer très facilement un fichier dans un autre répertoire ou de le supprimer. On reconnaît maildir aux trois répertoires cur, new et tmp. Cette solution a de gros avantages sur mbox mais a aussi de gros inconvénients car elle crée un très grand nombre de fichiers et c'est lourd à gérer quand il y en a beaucoup. D'autre part, le foisonnement est mauvais car beaucoup de place est perdue et l'archivage malcommode.

    Le meilleur de MailDir et de MailBox

    Le meilleur choix est celui qu'a fait Kmail depuis longtemps : on utilise les deux !
    Les boites d'envoi, de réception et de stockage à court terme sont des boites à forte activité : c'est le royaume de maildir.
    Pour archiver, tous les ans, le premier janvier, je crée des boites mbox dans lesquelles je déplace tous les fichiers à archiver. Ce sont des fichiers compacts, faciles à transmettre ou à stocker sur CD ou DVD. Ces fichiers sont quasiment tous figés et n'évolueront plus, ce qui est l'idéal pour mbox.

    Que ce soit avec mdir ou mbox, les index sont régénérés s'ils sont effacés. Quand on a plus de 10k mails dans une boite, ça commence à se sentir. avec plus de 20k mails c'est peu pénible, il est grand temps d'en archiver un maximum dans une mbox.
    Vous comprenez maintenant pourquoi j'apprécie kmail depuis Mandrake 5.1 en 1998 !

    À la lumière de ce qui précède, je ne peux que vous inviter à explorer votre système de fichiers où sont stockés les messages. Vous y découvrirez de très nombreux répertoires et fichiers cachés.

    • [^] # Re: Maildir et/ou mailBox ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      find ./Maildir grep -c S$ = 3102
      
      

      boite pro, triée sans dechets, pas le mailing list ni de newsletter
      premiere boite en 98 à la fac
      première boite perso en 2000 chez free (toujours la même) dont mon 5eme message :

      Salut xxxx
      
      6 mois pour pouvoir envoyer mes premiers mails depuis ma debian.
      
      les drivers pour les modems adsl sont au point
      
      whaaaa quel plaisir d'uppgrader la potato sur le réseau, ca me tue
      
      passes à l'occase matter la config je vous ferrais un café bien sérré
      
      bises a tous les deux
      
      

      j'avais oublié comme c'était pénible les updates sur cd.

    • [^] # Re: Maildir et/ou mailBox ?

      Posté par . Évalué à 10.

      D'après kmail, j'ai 407 000 messages toujours accessibles dans une arborescence à plusieurs niveaux.

      Soit en moyenne 112 messages par jour ouvré... Soit beaucoup trop pour avoir des choses intéressantes et utiles dedans. Et aussi beaucoup trop pour ne pas perdre son temps en les ayant lu.

      • [^] # Re: Maildir et/ou mailBox ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Non, c'est pour occuper ses longues soirées d'hiver:
        "Hé! Tu peux me ressortir le mail où je t'envoies la blague sur les deux blondes sur l'autoroute en images? C'était il y a quelques années..."

      • [^] # Re: Maildir et/ou mailBox ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Soit en moyenne 112 messages par jour ouvré... Soit beaucoup trop pour avoir des choses intéressantes et utiles dedans. Et aussi beaucoup trop pour ne pas perdre son temps en les ayant lu.

        Effectivement, il est hors de question de tout lire, tous les jours. Je suis abonné à des listes de diffusion dont l'importance n'est pas du tout la même. Je lis par exemple :
        - tous les courriels du conseil d'administration de l'ABUL,
        - tous les titres et presque tout le contenu des messages de la liste des modérateurs de Linuxfr,
        - une bonne partie des courriels de Mageia,
        - les titres des bugs de Mandriva et si le sujet m'intéresse, leur contenu,
        - les premiers mots des spams qui veulent que je l'aie plus grosse, ou qui me proposent des logiciels ou des montres -> Delete.

        Il m'est arrivé de recevoir plus de 300 courriels par jour. C'est justement ce que reçoit quotidiennement Richard Stallman. Il y passe plusieurs heures chaque jour.

        Un intérêt de mon archivage est de rechercher rapidement des informations indisponibles sur le web ou noyées parmi des centaines d'autres.

        • [^] # Re: Maildir et/ou mailBox ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Il m'est arrivé de recevoir plus de 300 courriels par jour. C'est justement ce que reçoit quotidiennement Richard Stallman.

          Et j'imagine qu'il y a même des gens qui passent 10 heures pas jour à seulement lire et répondre à un flot continue d'email...

          Effectivement, recevoir 300 ou 1500 mails par jours c'est pas forcément déconnant, ça dépend de son activité. Du moment qu'on les filtre automatiquement et que l'on lit et répond à ceux pour lesquels il est pertinent de le faire à un instant donné, c'est que du bonheur. Il sont disponibles au cas où.

          Après, faire le ménage et supprimer régulièrement certains dossiers, comme par exemple les listes dont on sait qu'elles sont archivées/répliquées ailleurs et ne garder sous la main que les trois derniers mois, ça aide à garder le focus sur ce qui est important.

  • # distortion temporelle

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Perso j'ai réussi à conserver tous mes mails depuis 2004, ceux d'avant ont été perdus à multiples reprises (Windows, clients mails proprios incapable d'exporter les messages, etc.).

    Mais le 1er janvier 2009, j'ai reçu un mail par erreur (mauvais destinataire) daté du 01/01/1999... Donc il figure en tête de liste. J'ai trouvé ça curieux, surtout que le contenu du mail souhaitait bien la bonne année 2009.

    Ou alors l'émetteur voyage dans l'espace et n'appartient plus à la même époque que nous.

  • # Nan

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je ne veux pas répondre à cette question, je me suis levé de bonne humeur, c'est pas pour réaliser que je suis maintenant un vieux con.

    • [^] # Re: Nan

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Moi aussi, je fais partie de ces vieux qu'ont de l'âge !!!

      • [^] # Re: Nan

        Posté par . Évalué à 2.

        Je résous le problème en effaçant mes mails les plus vieux. Et toc!

    • [^] # Re: Nan

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      D'ailleurs j'ai pas de mail et j'ai même pas internet !

      Nasty thoughts are like buses - you don't get one for ages and then a whole army arrive at once.

      • [^] # Re: Nan

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        tu n'as que le web ? c'est malheureusement très courant aujourd'hui !

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Tout près d'Epoch

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai du poster le mien vers octobre 71, je ne me souviens plus exactement. Faut que je regarde.

    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Tout près d'Epoch

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai du poster le mien vers octobre 71

      Hum... C'est surprenant... De 1969 à 1974, c'étaient les débuts des réseaux. La mise au point se faisait avec un fer à souder. À partir de 1974, on a utilisé Unix pour mettre au point les routages et les protocoles ftp, telnet, pop, smtp, nfs... et cela a duré 15 ans. Il a fallu attendre 1990-1991 pour voir naître internet, http et le web. C'est aussi à ce moment là qu'un étudiant finlandais pas assez fortuné pour acheter une machine Unix... Vous connaissez la suite !

      En 1991, il n'y avait que 50 machines qui constituaient internet. Il était difficile d'envoyer un courriel avant.

      • [^] # Re: Tout près d'Epoch

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Fais une recherche sur mon pseudo, Pierre!

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.