Sondage Selon vous, pourquoi Linux n'est-il pas prêt pour le bureau ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
10
10
mar.
2013

Voilà, tout est dans le titre, qu'est-ce qui principalement freine l'adoption de Linux par les masses ?

  • Trusts anti-concurrentiels (vente liée, verrouillage de marché, etc.) :
    1048
    (29.4 %)
  • À cause de GNOME (et <insérez ici le logiciel de votre choix>) bien sûr! :
    136
    (3.8 %)
  • C'est la faute à Stallman (ou <insérez ici la personne/entité de votre choix>) :
    41
    (1.2 %)
  • Les pilotes sont mauvais car les spécifications du matériel ne sont pas disponibles ! :
    322
    (9.0 %)
  • Les API sont sans cesses changées, qui voudrait développer dessus :
    158
    (4.4 %)
  • Trop de distributions tuent Linux :
    453
    (12.7 %)
  • Pas prêt ? C'est mieux comme ça :
    172
    (4.8 %)
  • Mais si, il est prêt ! Seulement les médias corrompus véhiculent de fausses idées (et oublient Android) :
    433
    (12.2 %)
  • Steam va sauver le monde :
    163
    (4.6 %)
  • Les OS propriétaires ont su évoluer mieux que le libre sur ce domaine :
    247
    (6.9 %)
  • La GPL V3 est jugée trop contraignante par les développeurs. :
    13
    (0.4 %)
  • Je (et le grand public…) suis plus *BSD, Hurd, Haiku, <insérez ici le système libre de votre choix non basé sur un noyau Linux> :
    49
    (1.4 %)
  • La Force n'est pas avec lui, mais Obiwan va arranger ça. :
    325
    (9.1 %)

Total : 3560 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Autre: Linux est prêt pour le Desktop

    Posté par . Évalué à 10.

    Je pense réellement que Linux est prêt pour le Grand Public, il n'est pas parfait, mais qui l'est ?

    En tout cas j'ai fait des install/config de Linux pour des Mamies du cantal (Gnome 3 et Unity sont efficaces), pour des bidouilleurs du dimanche (Linux Mint Mate semble avoir leur préférence), ou des professionels de la bureautique où les choses doivent juste marcher sur les 5 logiciels, le reste on peut faire avec (Unity encore).

    À chaque fois, la résistance au changement n'était que la composée de "je dois changer mes habitudes" et "je ne vois pas en quoi c'est mieux".

    Bien sûr, chaque distribution à ses défauts, mais c'est mon job de trouver les workarounds appropriés, et de choisir la distro la plus adaptée à l'utilisation qui sera faite.
    En conclusion ça marche bien, mes clients sont contents, et moi aussi. :)

    • [^] # Re: Autre: Linux est prêt pour le Desktop

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Perso, je pense qu'il n'est pas partout parce qu'on vise des objectifs au sein du libre qui ne sont pas les objectifs du grand public.

      Le libre dans la vision de RMS, c'est un prolongement des pratiques de collaboration scientifique. On échange entre spécialiste du domaine des infos, on s'entraide, etc. Bien que l'entraide soit une valeur humaine à la base de la société, l'informatique reste une chose obscure pour plusieurs raisons, à commencer par la vitesse de l'évolution.

      À partir de la, tout est en place pour répondre à la problématique de collaboration :
      - partage du code source
      - transparence
      - système ou avoir 10000 utilisateurs impactent moins que d'avoir 10 des qui rejoignent le projet

      Les projets veulent survivre, et pour survivre, faut avoir des contributions.

      Au contraire, pour un système comme android, windows, ou mac os x, le fait d'être sur une base commercial permet de transformer les utilisateurs en ressource via l'argent qu'ils amènent. Donc les objectifs de Microsoft, Apple et Google sont de répondre aux besoins des gens, parce qu'il y a une raison pour eux de le faire via un cercle vertueux.

      En gros, si on veut avoir des os libres sur le desktop de tout le monde, faut que ça apporte une chose, comme de l'argent. Le libre a décollé sur les serveurs, parce que des boites ont pu se faire du pognon avec. Pareil pour l'embarqué.

      Faire de l'argent sur le bureau classique, je vois pas. Je connais presque personne qui serait prêt à payer pour ça ( alors que des offres existent ), et j'aurais tendance à dire que vers 2005, une boite a fait du dumping pour s'assurer que personne ne paye pour les années à venir. Si personne n'a les moyens de bosser à temps plein sur ça, alors personne ne va bosser à temps plein sur ça, et va avoir du mal à concurrencer les sociétés qui ont des gens payé à bosser à temps plein.

      • [^] # Re: Autre: Linux est prêt pour le Desktop

        Posté par . Évalué à 7.

        _ Donc les objectifs de Microsoft, Apple et Google sont de répondre aux besoins des gens, parce qu'il y a une raison pour eux de le faire via un cercle vertueux._

        À bon ? L’expérience nous montre qu’une fois assises sur un monopole, les boîtes ne ressentent plus le besoin de répondre au besoin des gens. Je prendrais pour exemple IE qui n’a plus évolué lorsqu’il était sur 95 % des postes.

        Une grosse boîte n’a aucune raison de faire un logiciel qui marche bien ou qui réponde au besoin, elle a juste besoin de faire un logiciel qui se vend. Comme cela coûte cher de faire du logiciel fiable et répondant aux spécifications de chacun, elles font du mauvais code qui fonctionne suffisamment pour être vendu et te font repayer leurs bugs en te vendant une nouvelle version.

        • [^] # Re: Autre: Linux est prêt pour le Desktop

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Tu peux être dans le déni, mais un logiciel pourri qui réponds à aucun besoin, ça se vends pas. Prends par exemple oracle bidule truc suite. C'est pourri, c'est cher, mais ça répond au besoin d'avoir un soft certifié pour ton directeur financier, donc ça se vends. IE était filé "gratuitement" avec windows, donc il n'y avait pas de cercle vertueux, avec ou sans IE, microsoft gagne de l'argent sur la vente de windows.

          Et j'aurais tendance à dire que IE a bien montré que la majorité des gens s'en foutent de leur navigateur, et qu'il a fallu un travail de fond des plus long pour commencer à faire bouger les choses.

          Ensuite, si toi, tu achètes des softs qui marchent mal et qui répondent pas à tes besoins, c'est ton souci, mais la plupart des gens vont pas pas exactement faire ça. Les clients de MS ( qui sont les OEMs plus que les utilisateurs finaux ), ils prennent windows car ça réponds à leur besoin, proposer un os avec les compétences en internes, avec un écosystème de logiciel suffisamment attractif pour la population ciblé et qui réponds à des besoins basiques bureautiques et multimédias. Les gens qui vont acheter une bouse comme un truc oracle, ils vont le faire car leur besoin, c'est d'avoir un truc certifié car ne pas l'avoir est jugé un risque trop grand ( à tort ou à raison, mais j'aurais tendance à dire que ça se discute, surtout pour certains trucs financiers ).

          Et l'accusation des boites qui sortent un produit "juste assez bien pour qu'il se vende", je la trouverais moins hypocrite quand les devs seront d'accord pour continuer à corriger gratos le code après avoir dépassé le budget, et après avoir fait lui même le budget. C'est facile de dire "on peut pas le sortir", mais si personne n'est prêt à faire de sacrifice pour combler le manque d'argent à gagner, c'est juste de l'hypocrisie. À un moment, faut aussi se rappeler que tout le monde bosse pour atteindre un équilibre financier dans la boite, et pour avoir déjà été dans plus d'une boite qui a coulé, je sais que c'est pas facile du tout. Tu prends du retard, tu es vu comme pas sérieux si tu es une nouvelle boite. Tu as plus de cash, bah tu chope des investisseurs, et tu te fait bouffer. Tu sors un produit qui n'a pas les fonctions demandés à l'heure, le client achète pas, etc, etc. Faut être réaliste, si tu veux payer des gens, faut que le cash rentre. Et le cash rentre quand tu sors le produit.
          Donc quand les producteurs de logiciels seront ok pour avoir des retards de paiement tout en étant responsable et à continuer à bosser, ouais, la on pourras sereinement sortir les produits avec la finition qu'ils demandent. ( l'autre option aussi étant de coder sans bug, car c'est facile de dire "c'est du code de merde" mais à un moment, quelqu'un l'a bien écrit, et c'est pas le management ).

          Et le jour ou les clients seront d'accord pour attendre en se tournant les pouces sans partir à la concurrence, peut être aussi que la pression de sortir des produits pas complétement fini aura disparu. Ou le jour ou les gens dans le libre testeront les préversions au lieu d'attendre la finale et de se plaindre que "c'est buggué".

          Donc oui, les boites font pas de trucs parfaits, mais c'est orthogonal à la vente. Il suffit de voir Mozilla qui sort un produit tellement pas parfait que tu es quasiment obligé de le mettre à jour tout les 6 semaines. La seule différence, c'est qu'on tolère ça car les ingés sont pas payé par nous ( ou plutot, pas directement par nous ). Ou il suffit de voir le noyau Linux, ou tu dois payer des boites externes pour backporter les correctifs sur ta version ( genre RHEL 4 SLES 10 ).

  • # Des applis ?

    Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 10/03/13 à 18:02.

    AMHA il manque des applis très spécifiques:
    jeux de la mort qui tue
    - outils hyper spécialisés (par exemple la bourse)
    - outils ne répondant qu'à un besoin avec une ihm extrêmement simplifié (retouche photo pour ma grand mère)
    - petites application à la con qui foisonnent sous osx

    et bien sur de la pub

    • [^] # Re: Des applis ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      outils hyper spécialisés (par exemple la bourse)

      Hélas oui, les journaux sur ce site rapportent souvent un besoin dans un domaine spécifique mais pour les particuliers, mal comblé sous Linux. Ajoutons les applis spécifiques professionnelles, et les applis dédiées à des périphériques.

      A croire que l'informatique a fait le choix pour l'utilisateur : le monopole, avec ses fâcheuses conséquences, permettait à tous les éditeurs de s'entendre. Une fois un seuil atteint (% de marché, nombre d'applis Windows déjà existantes…), la machine était lancée - au point où je m'étonne du fait que Mac s'en sorte.

      • [^] # Re: Des applis ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui, les gens construisent leur business sur une couche au dessus quand une standardisation s’opère.

    • [^] # Re: Des applis ?

      Posté par . Évalué à -3.

      Ce problème des applications c'est très clairement LE problème ( sauf pour madame Michu qui n'a besoin que d'un terminal pour son webmail, meetic et si elle est moderne Facebook).

      Imaginons un utilisateur lambda qui veut jouer, il va avoir besoin d'un double-boot. Quelle sont les problèmes poser ?

      -Redémarrer c'est chiant donc si il se dit qu'il va vouloir jouer même si ce n'est pas tout de suite il va démarrer sous Windows.

      -L'utilisateur même si il ne démarre Windows uniquement pour jouer va peut être vouloir faire une pose, et pendant cette pose aller sur internet et donc retrouver ses favoris, écouter de la musique et donc avoir ça bibliothèque gérer dans les deux OS.

      -Imaginons que l'utilisateur ais une vie sociale, si il veut accéder à des photos ou des document, soit il doit redémarer, soit comme la musique il faut que tout ce trouve sur une partition dédier.

      Bon je pourrais continue longtemps mais au final on ce retrouve avec deux OS qui sont paramétrer pour tout faire sauf un qui ne permet pas de lancer les jeux, en plus le double-boot impose d'avoir une organisation parfaite en rangeant absolument tout les documents/images/musiques sur une partition de partage pour ne pas devoir redémarrer toutes les 5min et chercher dans l'arborescence des deux OS.

      Alors bien sur vous aller me dire que c'est tout à fait faisable, seulement ça demande du temps et de l'organisation. Et quand on veut utiliser son temps à autre chose que du paramétrage et de l'administration, on garde qu'OS qui serra celui qui permet de lancer toutes les applis dont on à besoin.

      • [^] # Re: Des applis ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        pour tout faire sauf un qui ne permet pas de lancer les jeux

        Je ne comprends pas cette affirmation.

        Sur quel OS il on ne peux pas lancer de jeux (et lesquels?)

        • [^] # Re: Des applis ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Cette question est de mauvaise fois, bien sur qu'il y a des jeux sur Linux.

          Mais quand on parle de faire fonctionner des jeux il ne s'agit évidemment pas de Frozen-bubble, mais plutôt de jeux comme Simcity ou autre grosse productions.

          Si tu continue dans la mauvaise fois tu va me parler de Wine, d'accord sur certains jeux ça fonctionne très bien et pourquoi pas même mieux dans certain cas. Mais l'utilisateur lambda veux que ça marche sans avoir à bidouiller.

  • # Parce que

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 10/03/13 à 18:40.

    Redhat n'a pas le bureau dans son viseur.

    • [^] # Re: Parce que

      Posté par . Évalué à 1.

      Si la communauté libre ne peut faire que ce qui intéresse Red Hat, je ne sais pas si on peut dire qu'elle est libre.

      • [^] # Re: Parce que

        Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 10/03/13 à 19:24.

        Je rejoins le commentaire parlant de business, plus haut. Redhat fait de l'argent en réalisant des distributions et en leur assurant du support. Redhat travaille beaucoup en amont, directement avec les projets, nombreux, dont d'essentiels. Redhat est donc en position pour nouer des partenariats afin de livrer un bureau linux au grand public. Mais ce n'est pas dans son viseur.

        Quant à l'autre grande, en terme de visibilité, distribution, Ubuntu, elle porte volontairement ce projet, et si l'on ne regarde qu'à travers ce filtre leur politique est cohérente. Mais il y a des doutes quant à sa solidité pour proposer une solution viable à long terme de support d'un bureau. Le X13 de Dell, qui a vue ses caractéristiques (surtout au niveau de l'écran, ouf) largement augmentées par rapport à son édition initiale, proposé avec Ubuntu, sera un très beau banc de test. Jamais une distribution n'avait eu ce niveau de partenariat avec un constructeur pour une solution à destination du grand public.

        Mon avis est que je me fiche de la distribution, en fait. Disons que j'ai des préférences bien sûr, mais l'essentiel n'est pas deb vs rpm (faussement nommé apt vs rpm) ni de savoir si PA a tué l'audio pro, ni aucun troll. L'essentiel est que UNE y arrive. Et même Android, d'ailleurs. L'essentiel est d'avoir de plus en plus de matériels disponibles nous permettant d'installer celle de notre choix (par exemple le Google Pixel est en passe de pouvoir proposer d'installer son propre CoreBoot… et ça, c'est bon, très bon). Parceque la situation actuelle, avec W8 & ses clefs obligatoires pour SecureBoot n'est pas rose. C'est peut être la pire que le Libre est connu …

        • [^] # Re: Parce que

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          L'essentiel est que UNE y arrive. Et même Android, d'ailleurs. L'essentiel est d'avoir de plus en plus de matériels disponibles nous
          permettant d'installer celle de notre choix

          On voit bien en effet que le fait d'avoir Linux sur tout les téléphones nous donnent une totale liberté quand au choix de la version du kernel, ce qui permet par exemple de choisir le modèle de sécurité de son choix, de bénéficier directement des derniers fonctions en terme de réseau sur son téléphone même un peu vieux, et qu'il y a aucune régression au niveau de la gouvernance en passant d'un modéle comme mageia, Debian ou Fedora à un modèle comme Android.

          Et grâce à Android, on a tellement plus de pilote disponible que personne ne se sent obligé de refaire un compositeur dans le but d'avoir le support binaire direct des drivers proprios de qualité dispo sur la plateforme.

          Et puis, bien sur, ChromeOS n'est pas du tout le même genre restriction que Secureboot ( khof http://mjg59.dreamwidth.org/22465.html khof ).

          ( attention, tout ce qui a été dit plus haut est de l'ironie. Une lecture au premier degré pourrait entrainer un optimisme mal placé )

  • # Manque d'uniformisation entre les distributions

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 10/03/13 à 19:01.

    Ce n'est pas le nombre important de distributions qui pose problèmes, il est important qu'il y ait de la diversité, mais le fait qu'il soit extrêmement difficile de se passer des systèmes de paquets propres à chacune d'entre elle et que même lorsque que plusieurs distributions utilisent le même système (par exemple apt avec debian et ubuntu), les dépôts sont souvent incompatible entre-eux, ou lorsqu'ils le sont, il y a toujours un risque pour qu'une mise à jour ne fonctionne pas, voir casse le système dans certain cas.

    Aujourd'hui, si vous êtes développeur qu'une application, s'il s'agit de code libre, alors vous pouvez espérer que l'application soit intégrée dans quelques distribution à la condition express qu'il y ait un mainteneur pour elle (chance proche de 0), ou alors, tout comme le cas d'une application propriétaire, vous devez vous-même maintenir plusieurs paquets qui devront fonctionner sur plusieurs distributions (ou alors vous ne vous faites pas chier, vous faites un paquet pour ubuntu, les autres utilisateurs ont qu'à être moins barbu), ou alors vous distribuez un binaire austère et chiant qui s'exécutera peut-être si les librairies nécessaires sont disponibles dans le système.

    Linux sera prêt pour le desktop quand on aura compris qu'il faut sortir les applications desktop des systèmes de paquets des distributions et qu'on promeuve des façons de distribuer les applications de façon unifier (comme avec autopackage ou via des appstores par exemple).

    Parce que ce qu'il est en train de se passer en ce moment est simple, la seule distribution desktop qui risque d'exister sera Ubuntu et ses paquets deb qui ne seront compatible qu'avec elle-même.

    • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

      Posté par . Évalué à 9.

      Tu semble exprimer le point de vue d'un développeur, je me permet de répondre, du point de vue d'un packageur Debian :

      les dépôts sont souvent incompatible entre-eux, ou lorsqu'ils le sont, il y a toujours un risque pour qu'une mise à jour ne fonctionne pas, voir casse le système dans certain cas.

      Debian possède des outils pour vérifier si une nouvelle version du paquet va casser des trucs : dépendances, fichiers appartenant à un autre paquet, etc. Ubuntu doit faire la même chose de son côté, mais on avance pas à la même vitesse, certaines choses ne sont pas packagés de la même façon. Du coup c'est normal que des dépôts externes puissent casser. Il faudrait avoir strictement le même outils pour tout le monde, les mêmes version, la même orientation, etc.

      Linux sera prêt pour le desktop quand on aura compris qu'il faut sortir les applications desktop des systèmes de paquets des distributions

      C'est oublier que les paquets fournissent un service très appréciable, un confort pour les utilisateurs. Le système de paquet et la distribution fournissent une couche entre l'utilisateur et le développeur, qui est à mon avis un grand atout. La distribution permet d'avoir une homogénéisation : par exemple en pré-triant les bugs des utilisateurs, en faisant un choix pour stabiliser des développeurs amont qui avancent parfois trop vite ou trop lentement, en résolvant les problèmes de dépendances, en suivant la sécurité, en vérifiant les copyright, les traductions, etc. Ce travail est assez ingrat, puisqu'il sera fatalement critiqué par les utilisateurs et les développeurs.

      Après ça n'empêche pas de chercher à rendre la gestion de paquet plus simple, plus interopérable entre les distributions bien sûr, mais supprimer cette couche complètement me semble peu judicieux. Le prix a payé étant une fragmentation, mais qui in fine qui correspond à diverses orientations : stabilité, portabilité et logiciel libre pour Debian, nouveauté et facilité pour Ubuntu, serveurs pour Red Hat, etc.

      Cette couche supplémentaire entraîne fatalement un besoin en main d'œuvre plus grand… Le système ne peut fonctionner qu'à condition que suffisamment d'utilisateurs s'impliquent.

      la seule distribution desktop qui risque d'exister sera Ubuntu et ses paquets deb qui ne seront compatible qu'avec elle-même.

      À mon avis c'est un non sens, plein de troll. Sachant qu'Ubuntu récupère un grand nombre de paquet de Debian, et que Debian a toujours eu une politique assez ouverte (même si devenir un développeur Debian est un parcours du combattant), il est peut probable qu'Ubuntu s'isole complètement…

      • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

        Posté par . Évalué à 3.

        À vrai dire c'est un point de vu utilisateur que j'exprime, j'ai justement eu à faire des paquets debian de logiciel en tant qu'utilisateur justement, même si maintenant je suis bien plus pragmatique et exécute mes applications compilées en espace utilisateur.

        Mon propos a mal été compris, je ne prône pas la disparition des paquets, et je suis un fervent défenseur d'apt (dont je pense qu'il est sans doute le meilleurs système de gestionnaire de paquet), je pense qu'il est très bien pensé et adapté pour la structure du système debian, mais son gros défaut est aussi qu'il est trop dépendant de son environnement, c'est un format qui a été prévu pour être compilé sur le système qui est destiné à le faire fonctionner et un paquet binaire est du coup difficilement portable d'un environnement à l'autre, donc tout le contraire de ce dont à besoin le desktop pour être accessible.

        Donc l'idéal selon-moi serait que les distributions continuent d'exister telles qu'elles existent, pas besoin de changer, peut-être en se concentrant plus sur le développement de distribution "core" qui fournirait les outils indispensables à un environnement d'exécution complet sur lequel viendrait s'ajouter des applications en espace utilisateurs comme on le fait aujourd'hui sur android (mais sans se limiter à un seul langage), mais ça ne serait pas incompatible.

        Ce qui est important, c'est de permettre d'installer et d'exécuter une application quelque soit son environnement sans nécessairement dépendre des mainteneurs de la distribution que l'on utilise, et cela passera forcément par le fait de pouvoir installer des applications en espace utilisateur (afin de les séparer du système de paquet pour justement éviter d'avoir le moindre conflit et quelque chose de facilement maintenable).

        Et pour ce qui est d'ubuntu, certes Ubuntu se construit sur Debian, mais le problème n'est pas là, le problème est que les développeurs ne finissent par ne supporter q'Ubuntu. Un exemple ? Essaie d'installer Steam sur Debian Sid (et je parle bien de Sid pas de squeeze ou même de wheezy), c'est possible, mais il te faudra télécharger un script bizarre et mettre le bazar dans ton système. Et ce n'est que le premier exemple dont on est certain que d'outre arriveront bientôt.

        • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce qui est important, c'est de permettre d'installer et d'exécuter une application quelque soit son environnement sans nécessairement dépendre des mainteneurs de la distribution que l'on utilise, et cela passera forcément par le fait de pouvoir installer des applications en espace utilisateur (afin de les séparer du système de paquet pour justement éviter d'avoir le moindre conflit et quelque chose de facilement maintenable).

          On est bien d'accord que ça a toujours été possible (d'ailleurs, tu dis toi-même le faire) ?

          • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

            Posté par . Évalué à 1.

            Le soucis, c'est que cela reste difficilement accessible dans l'état actuel des choses. Pour prendre une comparaison sale, c'est un peu comme déziper un exécutable sous windows et double cliquer sur le .exe, sauf qu'il n'y a pas de .exe et qu'il y a un risque non négligeable que ça ne marche juste pas. Par exemple, télécharger le binaire de firefox sur leur site sur une distribution linux en 64 bits, bah ça ne marche pas.

            Ce dont il faut encourager l’émergence, c'est de solutions d'installation de paquet en espace utilisateur, qui pourrait être associé à un appstore par exemple afin de permettre de maintenir ses applications à jour indépendamment de son système qui lui serait toujours maintenu par les développeurs de la distribution. Et quand je parle d'appstore, ça n'interdit pas les systèmes concurrents ainsi que le fait de pouvoir installer des paquets manuellement (parce que je me suis souvent fait incendié avec ça).

            • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

              Posté par . Évalué à 4.

              Ce dont il faut encourager l’émergence, c'est de solutions d'installation de paquet en espace utilisateur

              Pour qu'on arrive à faire ça, plusieurs problèmes se posent:

              • Qui fabrique les paquets ?
              • Qui maintient les serveurs ?
              • Ou remonte t-on les bogues ?
            • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

              Posté par . Évalué à 2.

              Le soucis, c'est que cela reste difficilement accessible dans l'état actuel des choses

              Tu as par exemple Hot New Stuff chez KDE, qui permet d'installer des fonds d'écran, plasmoides, modules de logiciels, etc. en espace utilisateur. C'est très simple d'utilisation, très intégré… C'est peut-être ce genre de chose qu'il te manque ?

              Ce genre de chose est très bien, mais à mon avis ça doit resté limité : si la majorité de ton système s'installe comme ça, alors tu contournent complètement la couche « distributions », ce qui te fait perdre certaines facilités (dépendances, test du logiciel, vérification du copyright, etc). L'idéal étant selon moi d'avoir le plus possible « Hot New Stuff » inclut dans les paquets pour avoir le meilleur des deux mondes, mais ça c'est à la distribution et ses utilisateurs d'être dynamique et impliqués.

              • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                Posté par . Évalué à 0.

                Je connais mal KDE mais c'est effectivement vers ce genre de choses qu'il serait pertinent d'aller. Après, ce n'est pas tant de mon cas personnel dont je fais état, mon expérience de linux est suffisante pour je puisse relativement m'en passer à l'usage, là on parle surtout de ce qu'il faudrait mettre en place pour que linux soit "prêt pour le desktop" aux yeux d'un public d'utilisateur plus large.

                Gnome a aussi un projet de ce genre là avec gnome 4 si je ne me trompe pas, et c'est à mes yeux un des projets les plus intéressants pour aller dans ce sens, mais dans l'idéal il faudrait que des projets concurrents se mettent en place. Ça fait parti des choses sur lesquels j'aimerai aussi travailler, mais mis à part faire du web, je ne sais pas faire grand chose…

            • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              c'est de solutions d'installation de paquet en espace utilisateur, qui pourrait être associé à un appstore

              Berk, je préfère de loin installer à la main.
              C'est vraiment une fausse bonne idée : créer un enième doublon de système déjà existant (le gestionnaire de paquets de la distro) et en plus créer une concurrence entre eux.
              La question qui tue c'est comment tu gères l'installation de libs déjà prises en charges par la distribution ? Genre j'ai besoin de libtruc 1.2 et la distro fournit la 2.0. Sans compter que machin-1.2 que j'ai téléchargé sur le store concurrent utilise la libtruc 1.4.
              Si tu n'as qu'un système d'install (celui de la distro) c'est simple : soit c'est déjà dans la boite, soit tu l'installes a la main et tu gères au mieux. Si tu as deux systèmes d'install (genre aptitude et un appstore) tu vas au mieux dupliquer les libs en les installant dans les répertoires des applications, au pire faire un pataques infernal dans les libs système. Si tu utilises 2 appstores c'est carrément le délire :)

              Bref, je pense qu'un gestionnaire de paquet est beaucoup mieux s'il est centralisé et en avoir plus d'un c'est la misère.

              • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Il y a aussi le projet "gnome-software"

                https://blogs.gnome.org/hughsie/2013/03/05/gnome-software-overall-plan/

                En gros il veut une logithèque
                * commune aux différentes distribution qui packagent gnome
                * autorisant d'installer des trucs par paquet mais également par d'autres moyens: glick2 (sur lequel ostree se baserait peut être), listaller…

                Parmi les réponses aux sondages, as of today, les réponses mettant en cause la pile Linux les plus fréquentes sont "trop de distributions tuent Linux", devant "les OS proprio ont su mieux évoluer" (qui a le défaut de ne pas préciser le domaine) et le problème d'instabilité d'API.

                • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  il veut une logithèque commune aux différentes distribution qui packagent gnome

                  Dans tous les cas, il ne pourra jamais supporter la multitude de config possibles (où alors il est vraiment très très très fort) et encore moins dans un environnement qu'il ne contrôle pas totalement : il faudra qu'il limite le support à certaines config.
                  A ce compte là il ferait mieux de créer une distro GnomeOS, ce serait plus efficace.

                  • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Bah justement, le but c'est d'avoir un installeur communs aux différentes distros. S'il crée la sienne le serpent se mord la queue entre les jambes.

                    "Toutes les config possibles" : je ne suis pas sûr de ce que tu entends par là. Si une distribution empaquète "gnome-software", elle peut gérer un minimum. Mais de toutes façons pour les paquets "classiques" ça se base sur PackageKit qui marche déjà ; c'est donc essentiellement une amélioration de l'UI (ie, plus d'informations, des votes etc) et la modularisation autorisant des paquets "non classiques"

                    • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Tom Callaway de Fedora a parlé de l'idée de faire un installeur qui prendrais des gems, des eggs et autres paquets spécifique à des languages lors d'une conf à Brno ( et sans doute au FOSDEM aussi ). On peut imaginer que ce genre d'idée rentrerais aussi comme plugin de l'outil.

              • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 11/03/13 à 12:49.

                Rien ne t'interdirait d'installer des librairies en espace utilisateur. Les linuxiens ont cette monoculture de la lib qui doit être à telle version et de ne jamais au grand jamais être dupliquée… que ça se justifiait il y a 15 ans sur des machines peu puissante et des espaces limité, je veux bien, mais c'était y'a 15 ans.

                Et sinon, grand bien te fasse de continuer à tout compiler toi-même, installer tes dépendances toi-même, faire l'intégration de tes applications toi-même et y passer 20 min (quand tout va bien et qu'on y est habitué) lorsque tu utilises une application qui n'est pas supporté par les mainteneur de ta distrib… mais sérieusement, pourquoi imposer ça aux autres utilisateurs ?

                • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  pourquoi imposer ça aux autres utilisateurs ?

                  Pour qu'ils ne se plaignent pas que leur netbook rame?

                  http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 11/03/13 à 16:37.

                  Les linuxiens ont cette monoculture de la lib qui doit être à telle version et de ne jamais au grand jamais être dupliquée…

                  Justement, non. Je dis le contraire : quand je sors du cadre de ma distro, je préfere dupliquer les libs et le gérer moi même plutôt que de confier ça à un gestionnaire de paquets qui va rentrer en concurrence avec celui de ma distro et qui ne pourra jamais gérer la complexité de mon cas.
                  Ces machins existent depuis longtemps (AutoPackage par ex) et n'ont jamais marché. Je pense que c'est parce que dans les faits la diversité est tout simplement ingérable au niveau du développeur d'application. Quand je vois la merde que c'est dans debian quand tu veux des modules CPAN / Pear ou Gem en conflit avec ceux packagés…

                  lorsque tu utilises une application qui n'est pas supporté par les mainteneur de ta distrib…

                  La grande majorité des distros supportent une logithèque qui répond à 99% des besoins de l'utilisateur lambda. S'il a besoin d'autre chose c'est peut-être parce qu'il n'est pas un utilisateur lambda ?

                  J'aimerais un exemple de soft grand public -Linux- qui n'est pas intégré de base dans une distro grand public… A part les drivers (et généralement pour des problèmes de licence : tu auras le soucis quelque soit le moyen de distribution), j'ai du mal à trouver.

                  pourquoi imposer ça aux autres utilisateurs ?

                  C'est vrai qu'ailleurs le problème ne se pose pas… Les mainteneurs des autres OS ne s'occupent pas de supporter les softs des développeurs tiers et c'est "chacun se débrouille". Steam amène une certaine uniformisation mais à un prix difficile à payer pour un libriste convaincu : accepter le flicage de ses utilisateurs.

                  • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Steam amène une certaine uniformisation mais à un prix difficile à payer pour un libriste convaincu : accepter le flicage de ses utilisateurs.

                    Si t'avais parlé du risque de pertes des biens achetés (en cas de ban, suppression de ton compte, toussa), j'aurais compris. Mais parler de flicage pour Steam, c'est pas un peu prendre des poneys pour des poussins ? Parce que bon, au pire, Valve est au courant des jeux auxquels tu joues et combien de temps tu leur consacres par semaine.

                    • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Si t'avais parlé du risque de pertes des biens achetés (en cas de ban, suppression de ton compte, toussa), j'aurais compris.

                      Tu oublies juste à quoi servent ces traces. Tu oublies juste que tu puisse perdre l'usage de tes jeux à cause de ces traces :

                      The VAC system reliably detects cheats using their cheat signatures. Any third-party modification to a game designed to give one player an advantage over another is classified as a cheat or hack and will trigger a VAC ban. This includes modifications to a game's core executable files and dynamic link libraries.

                      Chez moi, appliquer des 'sanctions' suite au traçage de ton activité c'est du flicage.
                      Interdire l'usage d'un soft modifié ne me semble pas très compatible avec les bases du libre.

                      Mais je confond sans doute poussin et poney :)

                  • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    J'aimerais un exemple de soft grand public

                    Les jeux?

                    http://devnewton.bci.im

                    • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Je n'ai pas précisé Linux pour rien. Relis bien ma phrase.

                      • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Même les jeux linux.

                        Il y en a plein que je ne retrouve pas dans les paquets de mon Ubuntu LTS: Nikki and the robots, Hurrican, iichantra, Kobo II, Stepmania, paintown… pour ne citer que des jeux libres!

                        http://devnewton.bci.im

                        • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                          Merci pour la liste (je ne les connaissais pas :)).

                          Même les jeux linux.

                          Les jeux que tu cites sont des softs destinés au grand public, mais à diffusion confidentielle. En termes de nombre de joueurs, je pense qu'on est loin de celui de Wesnoth, Wormux ou OpenArena qui eux sont surement packagés. En termes de besoins tu es dans le 1% non couvert par la distro. J'ai du mal à croire que madame Michu n'adopte pas linux parce qu'elle n'arrive pas à installer Kobo II :D

                          Donc si on ne trouve pas les jeux que tu cites, ça n’empêche pas qu'on as des jeux packagés dans ta distro. Mais ce principalement des jeux à "grande diffusion", pas les trucs connus seulement par 3 pelés et 2 barbus.

                          Note que pour tous les jeux que tu cites , le mode de distribution est soit identique aux autres systèmes (Nikki, Kobo, Stepmania), soit le jeu est en cours de portage ou semble mort (Hurrican), soit fourni sous forme de package (Iichantra), soit tu as carrément un dépôt dédié pour une distro majeure (paintown).
                          Je ne vois pas pourquoi madame Michu s'en sortirait mieux sous Windows/MacOS que sous Linux vu qu'au minimum, tu as la même manip à faire quelque soit l'OS.

                          Il y en a plein que je ne retrouve pas dans les paquets de mon Ubuntu LTS

                          Tu penses réellement qu'un système quelconque de diffusion permettra de diffuser toute la production logicielle pour un système ? Même sur un truc aussi verrouillé qu'iOS, le market ne contient pas tout.

                  • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Dans ce cas, qu'est-ce qui empêche le packageur de fournir dans le paquet binaire les librairies nécessaires au fonctionnement de l'application qu'il distribue lorsque cela est nécessaire ? C'est globalement ce que font les développeurs de jeux vidéos qui distribuent leurs jeux sous linux aujourd'hui, même mozilla le fait pour firefox et thunderbird par exemple.

                    Je ne vois véritablement pas où est le problème.

                    Et pour ce qui est du passage sur, "y'a tout dans une distrib, y'a rien besoin de plus", bienvenue dans l'idéal soviétique, nous vous donneront tout ce dont vous aurez besoin, pourquoi innover et proposer de nouveau logiciel si on vous dit que vous n'avez besoin de rien d'autre…

                    • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      qu'est-ce qui empêche le packageur de fournir (..)

                      Rien. A part peut-être, comme à l'heure actuelle, le fait que le développeur ne rende pas disponible son soft pour le super packageur que tu utilises. Pourquoi le ferait-il ?
                      A mon avis la question est là et ce n'est pas en ajoutant un énième système de packageur universel (il en existe déjà plusieurs) qu'on changera les pratiques.

                      Et pour ce qui est du passage sur, "y'a tout dans une distrib, y'a rien besoin de plus"

                      Je n'ai jamais dit qu'il faut s'en tenir à ce que la distro propose, relis bien. Je dis que si tu veux quelque chose qu'elle ne propose pas, c'est que tu es en dehors de son cadre et donc que c'est à toi de te débrouiller.
                      C'est marrant, ça marche comme ça chez les autres (en pire, vu que leurs dépôts d'applications, quand ils existent, ne proposent même pas le dixième de ce que propose n'importe quelle distros majeure) et pourtant c'est mieux chez eux si j'en crois le mec de Gnome. Pourquoi serait-ce ça qui pose problème pour l'adoption de linux ?

                      bienvenue dans l'idéal soviétique

                      Bravo, tu atteins le point goldstein (pendant communiste au point godwin) :)

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                      Posté par . Évalué à -6.

                      Voila pourquoi 'linux' n'est pas sur le desktop. Parce qu'il veut emprisonner l'utilisateur dans son gestionnaire de paquet.

                      ?

                      Linux sur le desktop, il faut l'imposer.

                    • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Nawak, les gestionnaires de paquets ne sont pas un problème, bien au contraire ! Rien ne t'empêche d'installer des logiciels extérieurs à ceux proposé par ton gestionnaire de paquets, qui ne forment qu'un « base » de logiciels à l'accès facilité.

                      Le problème se situe du côté des développeurs/éditeurs qui ne fournissent pas forcément un paquet pour ta distro (deb, rpm, etc.), alors qu'ils fournissent généralement un paquet pour Windows (exe, cab, msi, etc.).

            • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              sauf qu'il n'y a pas de .exe et qu'il y a un risque non négligeable que ça ne marche juste pas. Par exemple, télécharger le binaire de firefox sur leur site sur une distribution linux en 64 bits, bah ça ne marche pas.

              C'est tout à fait possible, mais ça demande:

              • un gros effort de la part des développeurs pour les applications C++: http://www.portablelinuxapps.org/
              • un petit effort de la part des distributions pour les applications java/python/ruby/…: un double clic sur un .jar/.py/.rb devrait toujours lancer (ou au moins proposer de lancer) le programme. Aujourd'hui, sur la plupart des distributions, ça ouvre un gestionnaire d'archives ou un éditeur de texte… Pour les utilisateurs, c'est comme si les exe s'ouvraient avec un éditeur hexadécimal…

              Ce dont il faut encourager l’émergence, c'est de solutions d'installation de paquet en espace utilisateur

              Ces solutions existent: 0install, nixos, Java Web Start…

              http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

              Posté par . Évalué à 3.

              www.chezmoicarmarche.com le binaire de firefox
              (je suis même en nightly sur une distrib 64).

              Si tu veux faire les choses proprement tu peux sans problème sous linux.
              tu te créé un répertoire /apps avec comme sous répertoire bin , lib, man, …
              tu met les bonnes valeurs aux variables d'environnement PATH, LD_LIBRARY_PATH, et encore d'autre (par exemple man, je ne m'en souviens plus).

              Et oh ca marche , et c'est propre.

              • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

                Posté par . Évalué à 1.

                Et oh ca marche , et c'est propre.

                Tout le monde n'est pas de cet avis:
                http://prefetch.net/articles/linkers.badldlibrary.html
                http://linuxmafia.com/faq/Admin/ld-lib-path.html

                Bien entendu, je n'ai cité que ceux qui disent qu'ils n'aiment pas l'idée, et il y a pléthore de gens qui pensent le contraire.
                Moi, en tant que développeur, je suis d'accord avec eux, parce que ça signifie que je ne pourrais plus dire "Sous Debian Wheezy, ça marche." sans me retrouver avec un utilisateur qui a utilisé LD_LIBRARY_PATH, l'a oublié, et utilise une librairie qui est devenue incompatible, le tout générant un crash incompréhensible pour tout le monde.

                D'un autre côté, en tant qu'utilisateur, je suis tenté de dire que c'est une bonne idée, vu que ça me permettrait d'installer une application sans devenir administrateur.

                Mon côté utilisateur avancé, qui prend des deux, lui, il dit: il faudrait juste que les lib soient liées statiquement, au lieu de vouloir du dynamique. Ca, c'est la solution pour installer un logiciel en userspace.
                Pas de conflit de librairie possible, pas de problème de version, pas de problème de dépendance. Mais des binaires de plusieurs dizaines de Mo, bien sûr.
                Sinon, il y a la solution NVidia: une archive auto-extractible couplée à un script qui vérifie les dépendances et achève la compilation.
                Je n'ai pas vérifié, mais c'est la seule explication que je voie: NVidia distribue les fichiers objet (traduction pour les non dev: compilés, mais pas liés), vérifie que la version du compilateur est compatible, vérifie que les lib de dev adéquates sont présentes, et finit la compilation.
                Problème: les lib en question doivent être installées par l'administrateur…

                Franchement, je doute qu'il y ait une solution parfaite.
                Le système de gestionnaire de paquet nous rends moins sensibles aux problèmes de malware pour la pléthore (dans le cas de Debian) de logiciels supportés, nous épargne les emmerdes des mises à jour des logiciels non distribués avec le système (on ajoute un dépôt et ça règle le problème) pour ceux pour lesquels nous avons des dépôts, et ne nous empêche en rien d'ajouter un programme dont on a les sources.
                Ce n'est pas aussi user friendly que windows XP, mais c'est incroyablement plus robuste!

                Au final, vous connaissez beaucoup d'utilisateurs qui ont le besoin d'ajouter un logiciel à chaque fois qu'ils visitent un site web? Moi, non. Et pourtant, ils le font, souvent sans en faire exprès.
                C'est pour ça que j'aime bien le fait de devoir avoir des droits spécifiques pour ajouter un logiciel. On a pas besoin d'ajouter un logiciel tous les jours, et le fait d'avoir un compte séparé pour ça permets de faire gaffe a ce qu'on installe. Après tout, trop bourré, impossible de taper le mot de passe admin, s'il est bien choisi ;)

    • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      vous devez vous-même maintenir plusieurs paquets qui devront fonctionner sur plusieurs
      distributions

      Ah, comme opera ? Ah ben non, y'a un rpm et un deb pour toutes les distribs… Ca doit être des génies…

      • [^] # Re: Manque d'uniformisation entre les distributions

        Posté par . Évalué à -1.

        Je rejoins la plupart des idées données au dessus sur l'uniformisation.
        Je rajoute une idée complètement folle :

        Avec beaucoup de travail, de réflexion et de concertation on pourrait même se mettre d'accord sur une communication commune entre distribution.
        Par exemple, un wiki/forum/mailinglist/irc partage des informations qui sont identiques sur plusieurs distributions ?
        Pourquoi ne pas s'accorder sur une manière de les synchroniser ?

        Je vois bien une notation spéciale pour les forums ubuntu :
        " [Common : "debian", "redhat", "openwrt"]La commande cd permet de changer le répertoire courant[/common] "
        Le forum d'ubuntu détecte le [common], met une jolie balise, lui attribue un identifiant et renvoie l'info à un serveur central.
        Et les gens s'occupant du wiki debian peuvent l'inclure dans leur wiki grâce à une magnifique balise [commun id="1234"].
        Ainsi sur le wiki apparait : "La commande cd permet de changer le répertoire courant".
        Et si on se débrouille pas trop mal, dés que ce texte est changé dans un wiki, il se répercute sur le système.

        ps : désolé mais parfois je divague, cette idée est complètement folle. Mais songez qu'elle aurait tout à fait pu exister et qu'elle pourrait vous sembler normale à l'heure actuelle.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -7.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Et sinon, tu démarres ta voiture à la manivelle et tu la conduis sans direction assistée ? Ou t'es bien trop con pour utiliser une voiture pas pré-machée ?

      • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

        Posté par . Évalué à -4.

        Et sinon, tu démarres ta voiture à la manivelle et tu la conduis sans direction assistée ? Ou t'es bien trop con pour utiliser une voiture pas pré-machée ?

        Les utilisateurs sont "cons" et c'est vrai. Le système doit être préinstallé…

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 5.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 10/03/13 à 20:47.

            Comment expliquer qu'en plus de 15 ans les différentes versions de Linux pour le Desktop n'aient jamais perçées et qu'un jour un société adorée ou hais (rayer la mention inutile) arrive avec un OS pré-installé et pré-mâché comme on ne l'avait jamais vu dans le monde grand public et fasse un carton comme on en a rarement vu ?

            Euh, linux est arrivé bien après les OS Microsoft.

            Première version du kernel linux public : 1991

            Première version public de Windows : novembre 1985
            Première version préinstallée de MS-DOS : juillet 1981
            première version préinstallée de Windows : ? (au moins Windows 3 en mai 1990, mais j'en sais rien pour les versions précédentes)

            Et j'crois que c'est pareil pour d'autres OS : Amiga OS, Mac OS, GEM (sur AtariST) existaient avant linux. Il n'y a pas que le PC.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à -5.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                Posté par . Évalué à 4.

                Mais à contrario, Apple est arrivé de quasi nul part avec IOS

                Si je ne me trompe pas, Apple est arrivé du monde du desktop, pas de nulle part. Monde ou il était minoritaire, certes, mais avec malgré tout une réputation de bon produit et une clientèle déjà existante.

                Donc, de nulle part… mouai. Au passage, Apple fait des OS depuis plus longtemps que MS, il me semble (wikipedia dit 1 an de plus, mais comme je n'ai pas lu les détails, je me permets de penser que les dates ne sont pas forcément les plus pertinentes).

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Bien sur, tout à chacun peut construire son propre véhicule et le faire certifier. Mais la, on touche une population encore plus réduite que la précédente.

          Bref, l'analogie avec l'automobile ne mène à rien.

          Au contraire, je trouve que tu la poursuis bien! un peu à ton détriment peut être

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à -1.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              A mon sens, quand tu développe l'analogie, tu montres bien qu'on ne peut pas avoir à la fois la personnalisation et la facilité. Du côté constructeur, le fordisme a été dépassé et de nombreux modèles sont proposés, mais du côté utilisateur, là rien ne peut bouger : on ne va pas faire certifier sa voiture! donc on achète une ford T.

              Pour revenir aux oignons et tomates, un Linux grand marché ne peut que prendre la forme d'Android, au sens d'un système tout préparé. Côté constructeur, on peut apporter une modification comme une surcouche graphique, mais pas côté utilisateur, ou seulement une population très réduite.

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 2.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                    Posté par . Évalué à 2.

                    (la ou on lui laissait paradoxalement plus de liberte que sur les systemes libre avant)

                    Nawak. Les dépôts des distributions sont juste la manière conseillée d'installer un logiciel. Mais faire autrement n'a jamais été interdit ni bien compliqué (playdeb par exemple).

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Tu confonds avec Windows et ses mises à jours qui te donnent des écrans bleus (vécu… plusieurs fois). ;-)

                        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                          • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            N'importe quoi. Depuis quand les statistiques de moteurs de recherche sont fiables? Peut-être que généralement les utilisateurs ne tapent pas ça, sans compter les versions «localisées» de ces recherches… Et ceux qui utilisent d'autres moteurs de recherche? (Bing, Yahoo, Duckduckgo, etc)

                            Il y a des tas d'autres raisons qui pourraient expliquer ces statistiques:
                            – une plus grande proportion d'utilisateurs de GNU/Linux font une recherche pour essayer de corriger leur problème, une plus grande proportion d'utilisateurs Windows n'y connaissent rien
                            – sous Windows on réinstalle pour avoir la nouvelle version, sous GNU/Linux on te propose de faire une grosse mise à jour
                            – les utilisateurs de GNU/Linux sont plus bidouilleurs/aventureux
                            – GNU/Linux est plus facilement modifiable avec les droits root qu'une installation Windows avec les droits administrateur (root = système sous Windows, on peut uniquement les obtenir via un live-cd je crois)

                            Et sans doute d'autres…

                            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                            • [^] # Commentaire supprimé

                              Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 16/03/13 à 19:15.

                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                              • [^] # Commentaire supprimé

                                Posté par . Évalué à 0.

                                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                              • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Wep on voit que tu connais vachement Windows…ou Linux d'ailleurs…

                                Jamais vu personne faire une mise à jour de Windows Vista vers Windows 7 sans réinstaller, ni lu nulle part… En revanche, j'ai lu plusieurs fois que des personnes faisaient des mises à niveau d'Ubuntu (avec un taux d'échec qu'on ne peux pas trop mesuré, c'est toujours ceux qui ont des problèmes qui se plaignent).

                                http://googlefight.com/index.php?lang=fr_FR&word1=debian+update+fail&word

                                Rien à foutre de ton site au design Apple-oïde des années 80 de merde, bourrées de pubs Google de merde, avec ces boutons traqueurs de réseaux sociaux de merde.

                                Parce que ça ne prouve RIEN. Je pourrais comparer «Androis root fail» à «iOS jailbreak fail» ou «Arch Linux update fail» et «Mac OS update fail» que ça serait aussi utile.

                                Note que je n'ai pas dit que tu avais tord, simplement que tes arguments et tes preuves étaient un peu bancals.

                                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                                • [^] # Commentaire supprimé

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                  • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                    Je n'ai pas assez de données pour déterminer si les mises à niveau de Windows échouent plus souvent que celles d'Ubuntu ou toute autre distribution.

                                    J'ai jamais essayé ni l'un, ni l'autre. J'aieu aucun témoignage de proche sur l'un ou l'autre. De toute manière la majorité fait une réinstallation j'ai l'impression.

                                    Je sais bien que l'on n'a pas vraiment de données pour trancher (à moins de coller une caméra derrière chaque utilisateur). C'est bien là la difficulté.

                                    Pour avoir des données fiables, il faudrait interroger des personnes qui ont fait les deux, et là ça serait déjà plus intéressant. Moins d'emmerdes en même temps!

                                    Sinon je ne nie rien du tout, et franchement je m'en fous un peu. Vive la mise à jour (semi-) permanente.

                                    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 16/03/13 à 17:18.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                          • [^] # Commentaire supprimé

                            Posté par . Évalué à -1.

                            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                            • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Je reboote , plus de console d'urgence.

                              C'est quoi la console d'urgence?

                              Mais ca lance toujours pas Eclipse qui continue a se vautrer.
                              Je fait nu reinstall d'Eclipse, pareil.

                              je reboote sur une version rpecedente du noyau, Eclipse se lance.
                              je reboote sur la derniere version de noyau et Eclipse refonctionne!

                              Et bien sûr ne pas mettre Eclipse ou Java en cause. De ma maigre expérience avec Eclipse, une mise à jour peut le rendre un peu capricieux.

                              Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                            • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                              Posté par . Évalué à -1.

                              Mouarf j'adore La stabilite imaginaire de Linux….

                              (outre la généralisation débile de ton message, voici un contre exemple parfait)

                              Mouarf j'adore La stabilite imaginaire de Windows… Pas plus tard qu'hier :
                              - mise à jour Windows Update. Je reboot : paf! Écran bleu.
                              - redémarrage en mode sans échec avec prise en charge réseau : paf! Ça reste bloqué
                              - redémarrage en mode sans échec : Pas moyen de désinstaller les mises à jours, le processus plante sur une erreur dont je n'aurais pas le détail (je dois être trop Linuxien pour comprendre l'erreur ?)

                              Plus qu'à réinstaller… Ou pas, j'ai viré Windows. ;-)

                              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                              • [^] # Commentaire supprimé

                                Posté par . Évalué à -1.

                                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                                  Posté par . Évalué à 6.

                                  ou alors que des personnes qui s'estiment des cadors et qui savent pas utiliser leur logiciels/systèmes, s'amusent à prendre un bac à sable pour développeur (fedora c'est ça) et tirent des plans sur la comètes.

                                  Pas plus tard qu'avant hier, j'ai installé une deb stable, j'ai fait une update vers une testing, et j'ai foutu des morceaux de sid dedans (une sombre histoire de wine pour ie8 pour test de compatibilité de browser).

                                  Le seul problème que j'ai rencontré : devoir redémarrer pour qu'il prenne en compte le nouveau noyau.

                                  Y'a pas a à dire, vraiment pas stable.

                                  La cause est bien souvent entre la chaise et le clavier.

                                  • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                    La cause est bien souvent entre la chaise et le clavier.

                                    Le rôle du système d'exploitation est aussi d'empêcher ces problèmes d'arriver… Pourquoi on ne se connecte pas en root? Pourquoi il y a des droits sur les fichiers? etc.

                                    C'est facile de crier au PEBKAC (même si ça peut être justifié). Mais un système d'exploitation «grand public» doit guider l'utilisateur et protéger le système d'exploitation contre l'utilisateur (mais pas seulement).

                                    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                                  • [^] # Commentaire supprimé

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                    • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                      Debien stable pour du dektop grand public…

                                      C'est ce que disait le monsieur: "fedora pour du desktop grand public" est largement aussi stupide…

                                      • [^] # Commentaire supprimé

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                        • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                                          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 20/03/13 à 11:44.

                                          Celles qui proposent des logiciels recents sont instables au possible

                                          Faux.

                                          ,et les stables sont obsoletes au possible.

                                          Vrai pour Debian Stable, mais bon ici "stable" n'a pas le même sens.

                                          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 1.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                Posté par . Évalué à -4.

                Oui mais, quand tu achètes une voiture. Tu peux acheter une voiture d'une différente marque. Les logiciels ne sont pas les mêmes dans chaques voitures.

              • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                Posté par . Évalué à 7.

                Dans ces conditions, pourquoi les gens iraient plus naturellement vers "l'adaptation" d'un véhicule

                Parce c'est connu, tout le monde code ses propres drivers sous linux…

                Non, dans cette analogie du véhicule, changer le bureau de sa distro, c'est pas l'équivalent de refaire la direction, plutôt de changer un autoradio, de rajouter un néon ici ou la… Et la, on arrive au même nombre de gens qui s'amusent à ça.
                Pour rester dans le véhicule, je connais des gens qui achètent des camions, les retapent, et les transforment en camping-car.
                La, je trouve qu'on peut bien comparer ces gens avec les utilisateurs d'ordinateur avancés:
                On achète notre système de base (ordinateur), on le retape (installation de linux, diverses mises à jour, ajouts de dépôts…), puis on refait la déco (changement de DE) et enfin, on installe notre appartement et on rajoute des néons, en fonction de notre usage (installation de serveurs qui se lancent dans des conditions précises, créations de scripts pour automatiser nos tâches, configuration des divers gadgets…).

                Qualifier les non linuxiens de gros crétins incapable de penser ou n'en ayant pas la volonté, c'est comme de dire que tous les utilisateurs de voiture qui ne changent pas leur culasse eux-même quand elle lâche, qui ne changent pas la courroie de distribution eux-même, etc etc… sont aussi des gros cons trisomiques.

                Faut se réveiller, personne n'a le temps pour bricoler:
                * sa maison
                * sa voiture
                * son ordinateur
                * entretenir son jardin
                * réparer/créer ses équipements domestiques
                * …

                En fait, c'est même pour ça que les supermarchés, ça existe. Les gens voient l'ordinateur comme un outil pour exécuter 1, 2… oh, allez, 10 applications. C'est tout. De même, moi, je vois ma voiture comme un outil pour trimballer mon cul au boulot, en festival et chez les potes.
                D'un autre côté, moi, j'aime bricoler mon PC. J'ai installé linux, et j'ai des vieilles machines qui tournent plus vite que les machines récentes de mon entourage. Ok, mais d'un autre côté, mon entourage comprend au moins une personne qui pars en vacances dans son camion, et pour l'avoir accompagné, je peux garantir le confort du bordel.

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                    Y'en a d'autres ?

                    Les enfants. C'est fou ce que ça bouffe comme temps, ces petites bestioles!

                    http://devnewton.bci.im

                  • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                    Y'en a d'autres ?

                    • Aller au ciné, au théâtre
                    • boire un coup avec des potes
                    • faire du sport
                    • passer deux heures dans les transports
                    • sortir le chien
                    • aller à la poste
                    • lire un bouquin
                    • cuisiner
                    • jouer
                    • faire des bébés
                    • s'en occuper

                    Il y a plein d'autres occupations en dehors de s'installer son linux et faire son propre systeme de domotique ultra cool avec des supers robots.

                    Au boulot, on me regarde avec des yeux grands comme des soucoupes quand je dit que je continue de coder chez moi sur des projets persos. Pareil quand je dit que je ne prend pas mes deux heures par semaine pour me faire des pâtes fraiches et que je préfère les acheter.

                    Je peux traiter tout les autres d'idiots… ou accepter que la plupart des gens n'ont juste pas les mêmes préoccupations que moi (et nous qui trainons sur linuxfr).

                    Matthieu Gautier|irc:starmad

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Wep le truc super simple […]

                      Dans la liste des trucs simples, sur la vidange, il faut savoir quelle huile employer (ah bon, tournesol ça marche pas? Plus sérieusement, en fonction de la ou l'on vit -température- ça change, et aussi en fonction du moteur…) et qu'il faut faire tourner la voiture avant.

                      Bon, allez, on va continuer avec la liste des trucs difficiles à faire: je trouve absolument étrange que les gens normaux n'aient pas tous une licence de radio-amateurisme, après tout, ça remplace le téléphone, et ça permet de parler avec des gens à l'autre bout de la terre! Comment ça, les gens normaux s'en foutent parce qu'ils peuvent le faire en se prenant moins la tête?? (PS: je n'ai pas de telle licence, et je n'ai aucune idée de ce que ça coûte, tant en temps qu'en argent.)

                    • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Changer une ampoule d'une phare, aucun probleme !

                      Sur une 306 t'as juste besoin de tes mains, et ce pour toutes les ampoules. Sur des modèles plus récents tu peux avoir jusqu'à devoir tomber le pare-choc pour changer l'ampoule (véridique)…

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Je crois que tu as oublié le coup de valise pour faire accepter à l'ordinateur de bord que la vidange à été faite, et que sans ça tu te retrouves avec un truc alarmant qui clignote tout le temps…

                        Idem pour les phares, les pneus, et à peu près tout ce qui touche à l'entretien de la voiture actuellement, sauf l'aspirateur et le coup de jet d'eau savonneuse… et encore, pour combien de temps?

                        • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Bordel de limite de temps d'édition trop courte!!!

                          Je crois que tu as oublié le coup de valise pour faire accepter à l'ordinateur de bord que la vidange à été faite, et que sans ça tu te retrouves avec un truc alarmant qui clignote tout le temps…

                          Idem pour les phares, les pneus, et à peu près tout ce qui touche à l'entretien de la voiture actuellement, sauf l'aspirateur et le coup de jet d'eau savonneuse… et encore, pour combien de temps?

                          Marrant, ça, on peut encore le comparer avec les OS: la voiture ancienne: windows 9x ou on pouvait lire le registre sans être informaticien, et le décrasser à la main. Au risque de tout foutre en l'air, c'est vrai… comme pour la vidange: si on oublie de remettre de l'huile, qu'on oublie de changer le joint ou autre bourde, on risque de flinguer le moteur.

                          Maintenant, sur les OS de téléphone, on doit passer par un store agréé qui mets un "coup de valise" pour dire que le logiciel a bien été installé.
                          Vraiment, l'analogie de la voiture est très pertinente.

                          Et je vais continuer dessus: mes parents, des gens qui, il y a 30 ans, redémarraient leur voiture avec un coup de marteau ou il faut (véridique) ne veulent plus s'emmerder, trouvent les nouvelles voitures plus agréables et tant pis pour les frais: c'est moins de prise de tête, moins de pannes sur l'autoroute, moins de galères en vacances ou pour aller bosser.
                          La, on peut comparer les distro de bidouilleurs comme ArchLinux à celles plus cloisonnées comme Ubuntu… ou windows. La voiture sans prise de tête, elle l'est parce qu'elle est cloisonnée. Par contre, elle coûte plus cher, tant à l'achat qu'a l'entretien. La paix de l'esprit à un prix.

    • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

      Posté par . Évalué à 6.

      Il ne faut pas se leurrer, les intervenants et lecteurs assidus de se site font partis d'une élite intellectuelle,

      T'es gentil ça fait plaisir à lire mais je dis que non, je ne crois pas, et qu'en tous cas pas tous ça j'en suis sûr :)

      même si cela peut leur paraitre bizarre. La plupart se considèrent comme normaux.

      Je sais pas comment se considère chacun mais les intervenants et lecteurs de ce site sont, je pense, surtout des informaticiens.

      Mais non, ce sont les 80% de légumes qui sont normaux.

      Tu ne peux pas traiter de légume une personne qui ne veut pas savoir comment fonctionne en détail un ordinateur, qui veut pouvoir acheter un logiciel dans un magasin de logiciels, un jeu dans une magasin de jeux vidéo et que ça fonctionne tout de suite, sans avoir à user trop de sa concentration.

      Es-tu capable de changer un piston d'un moteur à explosion ? Amputer une jambe ou simplement effectuer une analyse de sang ? Est-ce que le fait de ne pas apprendre, pas vouloir apprendre ces opérations (donc user de ton temps et de ton énergie) fait de toi un légume ?

      Vous, vous être au dessus de la norme et c'est vous qui faites avancer l'humanité, même si encore une fois, vous n'en avez pas conscience.

      J'ai conscience de connaître plus de chose sur l'informatique que beaucoup de gens, comme eux je connais mieux mon métier et ma passion que la moyenne des gens, mais je suis certain qu'à troller sur Linuxfr je ne fais guère avancer l'humanité :)

      Et ce, car vous faites naturellement ce qui doit être fait (à n'importe qu'elle échelle, si petite soit elle) et que tout le monde devrait faire s'il avait quelques neurones en état de fonctionnement.

      Encore une fois, ne pas vouloir tout faire à la main en apprenant chaque détail, quelque soit l'apprentissage, ce n'est pas une question de neurone. C'est une question de passion.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

          Posté par . Évalué à 4.

          personnaliser son Linux Desktop, gonfler ses roues de bagnole, repeindre sa cuisine ou entretenir son jardin ne demande pas des capacités extraordinaires

          Oui mais faire les trois en même temps me paraît assez difficile !

        • [^] # Re: Les utilisateurs sont bien trop cons

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          (…) personnaliser son Linux Desktop, gonfler ses roues de bagnole, repeindre sa cuisine ou entretenir son jardin ne demande pas des capacités extraordinaires. J'ai l'outrecuidance de penser c'est à la portée de pas mal de personnes.

          Personnellement, j'ai l'outrecuidance de penser que ce ne l'est pas. Mettre sa voiture en état de rouler ne demande pas des capacités extraordinaires mais du temps, et on ne peut mettre systématiquement sur le compte de la "connerie" des utilisateurs le manque d'envie d'en accorder. Pour poursuivre l'analogie avec la voiture, les distros Linux "pour bureau" seraient une voiture dont il faudrait gonfler les roues chaque week-end.

          C'est pour cela que j'ai coché la réponse "Les OS propriétaires ont su évoluer mieux que le libre sur ce domaine" ; à mon avis, ce n'est pas un hasard si des mecs comme Jamie Zawinski ou Miguel de Icaza ont fini par laisser tomber et utiliser Mac OS X (j'imagine qu'on y "gonfle les roues" moins souvent que sous Windows) et en rouspétant copieusement quand on a l'outrecuidance de leur demander pourquoi. Moi, je reste idéaliste et je préfère mes trucs quand ils sont libres, même s'ils sont moches ou s'ils marchent pas bien.

          Mais je ne peux pas l'exiger de tous mes semblables. Et ce n'est pas parce qu'ils sont "cons" qu'ils ne voudront pas accorder du temps à quelque chose qui ne devrait pas en demander autant.

  • # Mes grands-parents...

    Posté par . Évalué à 10.

    ..ont 92 et 88 ans..et utilisent ubuntu/Gnu/Linux depuis la 8.04 hardy heron ; un usage tout ce qu'il y a de plus basique certes :
    - consulter les comptes, lecture de blog avec firefox,
    - les emails avec thunderbird,
    - visualisation de photos avec le truc intégré,
    - et quelques appels skypes,

    Ils en sont très contents et n'ont eu jusque là que des problèmes de disque plein ou carte mère grillée..

    bref, c'est prêt.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Mes grands-parents...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ma grand mère a 88 ans et utilise windos ; un usage …
      Elle n'en est vraiment pas contente. Elle a de nombreux problèmes entre les fenêtres intempestives qu'ouvrent chaque logiciel, les trucs qui s'installent tout seul, les divers outils que tout le monde installe sur sa machine pour la réparer, et la nécessaire réactivité en berne du bouzin depuis plusieurs années à force de bloatwares, malwares et autres crapwares.

      Malheureusement widows venait préinstallé (graphie sans doute prémonitoire, mon grand-père aurait dû se méfier), et le fait que la majorité des proches l'utilise rendait cette solution bien plus rassurante qu'un Linux et ses parfums d'aventure exotique… Qui sait si à force d'ennuis elle ne passera pas à Linux avant ses quatre-vingt dix ans.

    • [^] # Re: Mes grands-parents...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 11/03/13 à 21:43.

      Mes grands parents aussi utilisent Debian Gnu/Linux (et c'est en fait le premier os qu'ils utilisent) et ont l'air satisfaits, même s'ils ne l'utilisent que pour des choses basiques (mail, web). Et ils se sont même révélés capables d'ouvrir un terminal pour suivre des instructions. J'ai même passé leur ordi lors de la dernière actualisation de Gnome (qui s'était pas tout à fait bien actualisé) à Xfce et le changement n'a pas l'air e les avoir perturbés.

      J'imagine même que si on les mettait sur un Windows maintenant ils seraient perdus et se diraient: «mais qu'est-ce que c'est que ça? où est passé mon Linux? » ;)

      • [^] # Re: Mes grands-parents...

        Posté par . Évalué à 6.

        Tous ces témoignages de grand-parents qui utilisent GNU/Linux sans problème tend à prouver que pour de vrai débutants, qui n'ont pas acquis d'habitudes Windows à l'école ou au travail, GNU/Linux est bien plus user-friendly que Windows.

        Si on proposait des PC pré-installés Ubuntu dans les hypermarchés (légèrement moins cher, disons qu'on récupère 30 à 40 € sur une licence Windows) ça partirait comme des petits pains (un peu de comm' pour aider OK). Les gens trouveraient ça bien comme il faut pour facebooker, s'habitueraient et resteraient sur cet OS.

        Ne parlons pas de mettre un débutant (de 7 à 77 ans) devant un PC que l'on sait compatible Windows ET GNU/Linux en lui disant de l'installer. J'ai jamais fait d'installation de Seven mais au temps d'XP, l'installation d'Ubuntu était un modèle d'ergonomie (et d'esthétisme) comparé à l'OS de Redmond, je doute que ça ait changé même si ça n'a pu que s'améliorer…

        Mais attention les gens. GNU/Linux sur 80% (et même 50%) des desktop c'est la mort d'honnêtes petits commerçants qui proposent du :

        • Nettoyage de PC contre les virus
        • Installation de périphérique
        • Scan complet de la mort pour rendre votre PC vierge comme une pucelle…

         
        Installation et paramétrage de Debian GNU/Linux ça va faire moins de ligne sur la factures et des factures moins souvent !

        • [^] # Re: Mes grands-parents...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ne parlons pas de mettre un débutant (de 7 à 77 ans) devant un PC que l'on sait compatible Windows ET GNU/Linux en lui disant de l'installer. J'ai jamais fait d'installation de Seven mais au temps d'XP, l'installation d'Ubuntu était un modèle d'ergonomie (et d'esthétisme) comparé à l'OS de Redmond, je doute que ça ait changé même si ça n'a pu que s'améliorer…

          Pour être honnête, XP c'était assez simple à installer pour peu que les pilotes de bases suffisaient. Le problème était plus dans la lenteur de l'installation (1-2h) et l'esthétisme en effet assez raté à ce moment là (interface texte avant le graphique).
          Si tu sais lire, très franchement XP était accessible à l'installation.

          Seven et 8 sont encore plus simples, je trouve qu'ils rivalisent avec GNU/Linux aujourd'hui à cette étape. Le seul problème c'est le manque de souplesse dans ce processus (pour le dual-boot tu peux rêver par exemple) mais aussi la vitesse (environ 15 minutes pour une Fedora sur clé USB contre 30-45 minutes pour Windows 8 sur la même machine via une clé USB).

          • [^] # Re: Mes grands-parents...

            Posté par . Évalué à 2.

            On peut donc en conclure que si Ubuntu était préinstallé à l'instar de Windows les gens kifferaient tout autant, voir plus, Ubuntu qu'un Winodows.

          • [^] # Re: Mes grands-parents...

            Posté par . Évalué à 4.

            Pour être honnête, XP c'était assez simple à installer pour peu que les pilotes de bases suffisaient.

            Dans combien de cas les pilotes de base suffisaient ?

            J'ai eu affaire à un modèle de Dell qui nécessitait l'installation de .NET pour un driver. Moi en temps que professionnel ça m'a juste irrité mais je pense qu'une personne non-informaticienne aurait juste crié au secours.

            Avec GNU/Linux les drivers de base, installés automatiquement lors de l'installation du système support déjà plus de matériel (carte son ou périphérique externe). Et pour être honnête moi aussi effectivement sous GNU/Linux quand on a besoin d'un driver pas de base ça peut devenir plus compliqué que sous Windows.

            Le problème était plus dans la lenteur de l'installation (1-2h)

            Carrément. Une personne qui connaît bien sait à peu près la durée de chaque étape, il sait qu'il peut vaquer à d'autres occupations pendant le formatage ou la copie des fichiers. Un débutant, non informaticien, il installe son ordinateur, il ne fait que ça. Lui demander de rester concentré aussi longtemps nuit à la pertinence des réponses de l'utilisateur à l'installeur : « Ça me gave ça fait une heure que je suis là dessus. » qui entraîne le syndrome du suivant suivant ok continuer suivant terminé sans lire une ligne de la question posée.

            Si tu sais lire, très franchement XP était accessible à l'installation.

            L'installation de l'OS je veux bien. Mais l'installation des drivers additionnels est nettement plus compliquée (ainsi que chaque application tierce (antivirus, gestionnaire d'archive, plugins pour PDF, Flash, etc…). Il faut déjà se demander si on installe ceux du constructeur de l'ordinateur ou ceux des constructeurs des périphériques. Si on se contente d'installer depuis le CD qu'on a avait les drivers n'étaient pas forcément à jour.

            C'est dommage que je n'ai pas eu l'occasion de faire une installe de Seven (je ne m'en porte pas plus mal bien sûr :) mais « au temps d'XP » Ubuntu était très nettement plus à la porté du quidam que XP+drivers+applications.

            • [^] # Re: Mes grands-parents...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              J'ai eu affaire à un modèle de Dell qui nécessitait l'installation de .NET pour un driver. Moi en temps que professionnel ça m'a juste irrité

              À quand les pilotes en Java? (surtout que .NET ça met deux plombes à s'installer)

              Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à -1.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Il est déjà prêt

    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 10/03/13 à 19:42.

    Bien sûr qu'il est déjà prêt, pour le moment on le retrouve essentiellement sur des smartphones et tablettes, mais bientôt Androïd/Linux arrivera sur le desktop ;)

    Plus sérieusement, la question concernait probablement Gnu/Linux, et j'avoue que je ne saurais quoi répondre : je n'utilise que du Debian, et la réponse me semble évidente : la version stable n'a que de vieux softs difficilement justifiables à mon sens pour du Desktop (Mme Michu est contente avec son client MSN qui ne gère pas la version actuelle, par exemple), et la version testing/unstable ne peut pas se mettre à jour en mode graphique : z'avez essayé l'«update manager» depuis X ? A moins que ça ait changé récemment, en cas de mise à jour de GDM, il relance toute la couche graphique, et donc coupe les process de mise à jour qui doivent ensuite être corrigés à la main (un «simple» dpkg -a).

    C'est le genre de détail exaspérant je trouve. J'ai plusieurs personnes de mon entourage qui n'osent plus faire les mises à jour après avoir «cassé l'ordinateur» suite à celà.

    Autant je suis très satisfait de mes Debian au quotidien, autant il me semble évident que cela demande un entretien nettement plus complexe que les systèmes concurrents. Y a t-il une distribution rolling plus user-friendly que Debian ?

    alf.life

    • [^] # Re: Il est déjà prêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Y a t-il une distribution rolling plus user-friendly que Debian ?

      Marrant, justement Ubuntu & Fedora ont toutes les deux, récemment, connu de longues discussions à ce sujet… mais désolé ça ne répond pas à ta question!

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 0.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Il est déjà prêt

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je pense que oui : on avait des smartphones bien avant l'iPhone, avec leurs avantages & inconvénients. Mais il ne se serait peut-être pas vendu autant de smartphone sans Apple : reste à savoir si les «jeunes» veulent avoir leur accès Facebook Internet en permanence «grâce» à Apple, ou bien c'est parce qu'ils veulent cet accès que les produits Apple ont eu du succès ? Moi je ne saurais dire.

        alf.life

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 3.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Il est déjà prêt

            Posté par . Évalué à 5.

            Bref, sans Apple, j'ai des doutes sur le fait qu'Android perce un jour.

            Je ne suis pas un utilisateur de smart phone (mon argument: j'ai un netbook, avec un clavier 102 touches!) mais je sais que l'iPhone est loinnnnnn d'être la panacée, rien que pour les professionnels, vu que mon père à été forcé d'utiliser ça depuis 2 ans (avant il en utilisait qui fonctionnaient avec un OS majoritaire en d'autres lieux) et clairement: il n'aime pas.
            Oh, pour des "broutilles" bien sûr: obligation de câbler le bidule pour synchroniser les contacts, mails & co, par exemple (broutille, mais qui irrite au jour le jour quand on s'en passait via le bluetooth avant).

            Après, c'est le ressenti d'un non geek et professionnel que je cite, je ne connais pas exactement la situation… et j'admets: je m'en cogne, mon tel me sert à téléphoner et envoyer des sms.

    • [^] # Re: Il est déjà prêt

      Posté par . Évalué à 2.

      la version testing/unstable ne peut pas se mettre à jour en mode graphique : z'avez essayé l'«update manager» depuis X ? A moins que ça ait changé récemment, en cas de mise à jour de GDM, il relance toute la couche graphique, et donc coupe les process de mise à jour qui doivent ensuite être corrigés à la main (un «simple» dpkg -a).

      Heu… c'est vrai, ça ?

      J'utilise testing et aptitude, mais j'ai installé testing sur le PC d'un copain et je lui ai mis update-notifier pour que ça marche tout seul. Il risque des problèmes ? (Autre que les problèmes potentiels classiques liés aux mises à jour d'une testing, ce qui ne m'inquiète pas vu qu'elle est bientôt stable.)

      • [^] # Re: Il est déjà prêt

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bah malheureusement c'est arrivé au moins deux fois dans mon entourage durant la dernière année. La réparation est facile pour un initié, mais bon, ce n'est pas pratique pour autant.

        alf.life

      • [^] # Re: Il est déjà prêt

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        En fait, c'est simple, prenons une analogie automobile. Est ce que tu changerais ton moteur de voiture quand il est en marche ?

        Moi non.

        Sinon, les soucis sont plus dans des trucs comme "je mets à jour firefox, le binaire avait des chemins vers des icones mais les chemins ont changés, donc faut relancer firefox, sinon il fait de la merde (tm)". Remplace firefox par tout ce qui tourne en permanence comme kwin, gnome-shell, etc.

        Moi, j'ai assez souvent le coup avec les kernels. "Tiens, ma clé usb marche plus". Et bien oui, car pour ça, il faut le module fat, et j'ai mis à jour le kernel et la distrib a retiré le kernel qui tourne, donc les modules sont plus la, je doit passer par la case reboot. On va me dire "faut pas le faire, ta distro est pourri". C'est vrai, ça m'a surpris, et c'est vrai, faudrait l'éviter, et c'est facile, suffit de pas retirer le kernel qui tourne. Maintenant, ça marche que pour le kernel qui est "spécial". Pour tout les paquets du monde tu va avoir le souci, une mise à jour retire l'ancien.

        Fedora a mis en place ça :
        https://fedoraproject.org/wiki/Features/OfflineSystemUpdates

        Bien sur, ça a ralé ( sans raison ), mais faut reconnaitre que le souci existe. Ensuite, qu'on choisisse de l'ignorer ( ce que je fait, je tolère sans souci un ou deux crashs de temps en temps ).

        Dans un monde idéal, faudrait avoir des programmes plus robustes. Des choses qui prennent en compte que la moitié du soft peut disparaitre à tout moment, que rien n'est gravé dans le marbre, etc, etc. C'est relativement compliqué à faire, donc en attendant de corriger tout les programmes du monde, on a que 2 possibilités :
        - on fait comme Microsoft, en expliquant pourquoi
        - on laisse les gens se dire "oula, linux, ça crash quand même pas mal de temps en temps, c'est pas si robuste qu'on m'a dit".

        • [^] # Re: Il est déjà prêt

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Faudrait faire les màj de ce qui est possible (tout ce qui tourne pas en fait) et ensuite avant le reboot on fait la màj de l'environnement de bureau, de Linux et de Grub.

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

          • [^] # Re: Il est déjà prêt

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Tu veux dire "tout ce qui n'est pas chargé en mémoire" ?

            C'est difficile pour les languages dynamiques, comme perl, python, ruby, vu que tu sais pas quels modules ont été chargé, et quel module vont être chargés; En fait, c'est aussi dur pour les libs dynamiques.

            Je vois que par exemple, gstreamer est pas chargé, donc l'outil lance la mise à jour. paf, coup de fil du boss sur empathy, je charge gstreamer, il se passe quoi ?

            Ou plus prosaïquement, je lance un soft, est ce qu'il faut bloquer tout pendant ce temps ?

        • [^] # Re: Il est déjà prêt

          Posté par . Évalué à 2.

          Je sais pas si ça répond vraiment au problème ici soulevé.

          Le problème de mise à jour des programmes en route me semble se poser aussi avec aptitude. D'ailleurs il m'arrive d'avoir des comportements curieux avec firefox suite à une MàJ (avec aptitude). Avec le kernel, pas de problème, il n'est pas enlevé.

          Dans le message auquel je répondais, il est dit que la mise à jour de gdm interromp le processus de mise à jour lui-même. Et ça, je n'ai jamais vu. Je viens de me rappeler que j'utilise lightdm, aussi.

          Je devrais peut-être installer lightdm sur le PC de mon coloc si vraiment le problème est chez gdm, mais je reste surpris, car tel que c'est énoncé, c'est un gros problème pour un gros paquet de gens.

      • [^] # Re: Il est déjà prêt

        Posté par . Évalué à 2.

        J'utilise testing et aptitude, mais j'ai installé testing sur le PC d'un copain et je lui ai mis update-notifier pour que ça marche tout seul. Il risque des problèmes ?

        http://manual.aptosid.com/fr/sys-admin-apt-fr.htm#du-st

        Ils parlent de Sid, pas de testing, mais d'un autre côté ils disent que aptitude et autres synaptic sont faits pour stable.

        Ceci dit, avec smxi, le dist-upgrade est très simple même pour un non-initié. il faut juste avoir un accès root (et un peu de jugeotte), et si on ne l'a pas (je parle de l'accès root, bien sûr ;-)), il est normal de ne pas avoir le droit de faire un DU

  • # Quelques pistes…

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je pense que GNU/Linux ne perce pas à cause de quelques problèmes:

    – dépendance au sentier, préjugés et autres conneries du genre, ainsi que la vente liée, le monopole de Windows, etc.

    – gestionnaires de paquets différents (apt, urmpi, pacman, yum, ZYpp, etc; en cours de «résolution», voir PackageKit, mais comme d'hab Ubuntu traine la patte et je crois que Mageia ne l'a pas par défaut non plus), installateurs différents (Ubiquity, Anaconda, celui de Debian, LMDE, OpenSUSE, Chakra, etc; pas de «solution» à première vue), système d'initialisation différents (systemd, Upstart, OpenRC, SystemV, Init à la BSD, etc; en cours de résolution, on attend plus que le naufrage d'Ubuntu :p), organisation des fichiers différentes (grâce à systemd ça a un peu avancé), etc?

    – chiant d'installer un logiciel en dehors des dépôts (en cours de résolution, voir Appstream et Listaller basé sur PackageKit) et versions de bibbliothèques (et de logiciels) différentes

    – Jeux (en cours de résolution grâce à Steam)

    – Pilotes (en cours de résolution partielle grâce à Steam)

    – Logiciels pro, genre graphisme/vidéo/son, notamment Adobe *, Maya/3DS max, etc

    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Quelques pistes…

      Posté par . Évalué à 0.

      – chiant d'installer un logiciel en dehors des dépôts

      mouais, je sais pas trop mais de ce que j'ai compris ¹ du concept de « store », c'est bien pire ailleurs : tu n’installes que ce que tu as le droit d'installer, choisi, trié, censuré et facturé par une unique entreprise.

      ça fout la trouille

      ¹ d'un autre côté, mon « moi vieux con » fait un blocage complet pour ce genre d'appareils, encore plus que pour un téléphone portable, un répondeur téléphonique ou un lecteur de DVD de salon.

      • [^] # Re: Quelques pistes…

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Les dépôt d'une distribution, c'est un peu son AppStore. Et il serais bien de faire des sortes de PPA inter-distribution, comme ça rien n'est centralisé.

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: Quelques pistes…

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 11/03/13 à 19:05.

        Il n'y a aucune raison pour que ce concept ne s'applique qu'aux produits tactiles de chez Apple ou Google.
        Par ailleurs, Android permet d'installer des logiciels en dehors de son magasin d'applications.

        Pour peu que soit ajouté quelques fonctionnalités aux gestionnaires de paquets (captures d'écrans pour les logiciels avec une interface, nombre d'installation pour avoir une vague idée de ce qui est le plus utilisé) et c'est plié.

        La seule chose qui différencie les mainteneurs de distribution de ton pire cauchemar, c'est que rien ne t'est facturé ( m'enfin, Ubuntu, on n'en est pas loin ).

  • # Manque une réponse

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Bonjour,

    Il manque la réponse : "il est déjà prêt".

    Linux est un noyau donc il n'est pas prêt pour le bureau.
    Mais je pense que tu voulais parler des systèmes d'exploitations basés sur ce noyau comme GNU/Linux (un ensemble de logiciels GNU et un noyau Linux).
    Dans ce cas, si les logiciels proposés comprennent un environnement de bureau (KDE, Gnome, …) ou un simple gestionnaire de fenêtres (openbox, …), et qu'il y a quelques utilitaires pratiques alors il est prêt pour le bureau.

    Mais ça fait longtemps que GNU/Linux est prêt pour le bureau sinon je serai encore sous Windows ^

  • # Pub + Compatibilité

    Posté par . Évalué à 7.

    Je dirais que Mme Michu ne sait même pas qu'il existe Linux. Elle achète son pc y'a Windows, pour elle l'un ne peut marcher sans l'autre.

    Ensuite j'ai fait passé une entreprise à 90% sous Linux. Les salariées ont reçu des PC portables sous Linux Mint 14 et c'est passé comme une lettre à la poste. Aucun problème. Preuve que Linux est prêt, d'ailleurs, les utilisateurs aussi.
    Le seul problème rencontré vient de la compatibilité des fichiers Office avec LibreOffice. Ca a failli nous faire faire machine arrière. Beaucoup de document ne s'ouvre plus correctement. Un tableau dans Writer qui a des colonnes avec dimension bizarre, des styles perdus, des formules et macros qui marchent pas dans Calc.

    Donc ça y est presque je dirais.

    Après y'a aussi le problème des jeux, si vous voulez jouer au dernier jeu à la mode, bah il faudra repasser à Windows. Et ça…

    • [^] # Re: Pub + Compatibilité

      Posté par . Évalué à 2.

      Après y'a aussi le problème des jeux, si vous voulez jouer au dernier jeu à la mode, bah il faudra repasser à Windows. Et ça…

      Ça dépend maintenant qu'on a Steam en plus de Wine.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Pub + Compatibilité

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        malheureusement wine reste encore de la bidouille pour le gamer commun, même avec play on linux. Et steam ne peut pas être le seul, les autres éditeurs (EA, Activision et j'en passe) doivent aussi faire le pas.

        CNRS & UNIX-Experience

        • [^] # Re: Pub + Compatibilité

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Plutôt que le coté bidouille, pour moi le problème de wine est au niveau des performances.
          Ce week-end, j'ai justement installé par curiosité Guild Wars 2 et Starcraft 2 via PlayOnLinux.
          L'installation s'est très bien passée, PlayOnLinux est simple, tu fais ta recherche, un petit tour par winehq pour voir s'il n'y a pas de gros problèmes connus et ensuite c'est juste une suite de clic sur le bouton suivant.
          Les deux jeux se sont installé comme il faut et fonctionnent bien, mais la chute de FPS par rapport à Windows 7 est quand même flagrante.

          Tout ça pour dire qu'avec une bonne couche d'abstraction (PlayOnLinux) on obtient un outil utilisable pour ce que tu appelles un gamer commun.

          • [^] # Re: Pub + Compatibilité

            Posté par . Évalué à 1.

            Euh, ouai, enfin, les jeux que j'ai eu l'occasion de faire tourner via wine… c'est simple: aucun.
            Je regarde pas les bons, j'imagine, et je n'ai pas non plus un matériel très performant… Donc entre les jeux qui démarrent pas et ceux qui rament comme des porcs, j'ai préféré revenir au dual boot.

            D'un autre côté, pour la bidouille, aucune chance que je m'inquiète pour les gamers: ce sont des gens capables d'aller chercher des cracks (j'ai remarqué que régulièrement, la barre des 50% de logiciels crackés est allègrement dépassée) et de régler les problèmes que ceux-ci apportent.
            Ils sont capables de mettre des machines en réseau pour se faire une 'tite lan entre potes, et de diagnostiquer les problèmes engendrés par ça aussi.

        • [^] # Re: Pub + Compatibilité

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Faire le pas comme ils ont fait le pas y a 10 ans avec Loki, avec "ca y est, les jeux arrivent sous linux à grand pas" ?

        • [^] # Re: Pub + Compatibilité

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Steam n'est pas un éditeur. C'est certes une plate-forme appartenant à un petit éditeur (Valve) mais elle est utilisée par tous les autres.

          L'arrivée de Steam sous Linux permet aux studios de pouvoir se concentrer sur le portage du jeu en lui-même sans trop avoir à se prendre la tête sur ce qui va autour : sur les forums de Paradox, les devs ont ainsi expliqué qu'ils ne pouvaient porter que la version Steam de Crusader Kings II parce que ce dernier gère un paquet de librairies qui ne sont pas gérés par Gamersgate. Ils ont aussi pu se passer d'avoir à créer un installeur spécifique, ce qui est (d'après eux) une galère sous Linux.

  • # Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Bonjour, voila mon avis, et de tout ceux que je connais:
    - Manque de performance, les applications sont lente et lente à se lancer, lenteur avec compositeur/jeux/video pour les widgets, …
    - Il y as un gros manque de réactivité dans les desktops lourd (type KDE), et les destop léger ne vont pas aux utilisateur normaux (aussi lier à linux, qui ralenti si beaucoup d'IO wait). J'ai noté pour KDE aussi qu'il fait des accès disk pour tout, pour ouvrir dolphin (OS sur mon ssd il réveille mon hdd), kwin, … KDE qui ouvre un sftp en plusieurs secondes, idem pour le lister, … alors que winscp même sous wine est instantané.
    Windows est bien plus réactif pour un usage desktop.
    - Kmail qui bug de partout, plasma qui bug, …
    - Linux traîne des drivers, libs, … bref des truc de compatibilité depuis les années 80, gardé juste les 8 dernières années serai bien, après émulateur/vieux noyau/os. Tout doit être refait à neuf.
    Cas spécifique:
    - Pas de jeux
    - Photoshop sous wine n'est pas aussi réactif que sous windows (perso je vois pas la différence)
    - Pas de possibilité d'utilisé des outils type Supercopier/Ultracopier

    Mon projet libre: http://ultracopier-fr.first-world.info/, mon jeu libre: http://catchchallenger.first-world.info/

    • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      En même temps, tu parles que de KDE. Pas étonnant que ça te paraisse lourd et lent.

      Pas taper ! Je sors --> []

    • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

      Posté par . Évalué à 5.

      Ouch!
      Que de foutaises dans ton post!!!

      Tu es au courant que l'API win32 existe toujours sous windows, qui se la traîne depuis 95?
      Côté histo, win se coltine de la merde depuis bien longtemps aussi. Sans même parler de la pléthore de logiciels dont seuls les binaires 32 bits sont distribués, alors que ça fait plus de 5 ans que je n'ai pas vue de machine vendue avec un proc 32 bits…

      Niveau bureau, si tu veux comparer des trucs comparables, le bureau windows, c'est plus l'équivalent de XFCE, et pour dire que XFCE est lourd, il faut ne pas l'avoir essayé.

      Jeux, toshop, je suis d'accord, ça peut manquer… (quoique, ça se discute, il existe d'excellents jeux sous linux mais ce n'est pas le sujet).

      Par contre, pour skype, tu montres encore que tu parles sans savoir: skype marche très bien sous linux. Bon, le client est ce qu'il est, mais tu devrais au moins savoir que skype est implémenté avec Qt, et c'est pas parce que MS à décidé de l'acheter et de supprimer MSN qu'ils ont tout migré en MFC ou .NET.
      Côté Ultracopier… ça sert à quoi, déjà? Accélérer la copie des fichiers? Ou indiquer des temps corrects pendant le processus? Peu importe, j'ai regardé brièvement la dernière mouture de XFCE, et il me semble bien que le gestionnaire de fichiers soit capable de faire ce qui t'intéresse. Je doute très fortement que gnome et kde n'aient pas d'outils du même type.

      • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        hmmm "Pas de possibilité d'utilisé des outils type Supercopier/Ultracopier", alors qu'il y a un lien http://files.first-world.info/ultracopier/0.4.0.15/ultracopier-linux-x86_64-pc-0.4.0.15.tar.xz

        sarcasme?

      • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

        Posté par . Évalué à 1.

        Niveau bureau, si tu veux comparer des trucs comparables, le bureau windows, c'est plus l'équivalent de XFCE, et pour dire que XFCE est lourd, il faut ne pas l'avoir essayé.

        Pour XP, sûrement.
        Pour Vista/Seven, c'est beaucoup beaucoup plus lourd qu'un Xfce.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Je sais, mais entre les années 80 et 95, c'est 15ans de différence. Par contre j'ai pas dit que les autres OS sont mieux.

        Pour moi windows est plus proche d'un KDE que d'un XFCE.
        Le problème c'est que les gens veulent pas changer d'OS et leur logiciel d'un coup. Surtout les pro.

        Skype est écrit en Qt, et de l'avis des dev Qt fr (moi inclut), il est pourri et bugger.
        Coté Ultracopier, il y as un certain nombre de chose que KDE ne fait pas. Ca peu en intéressé pas mal, et ça peu être inutile pour d'autre. La je parle plus des fonctionnalités. Coté performance et sécurité de donnée c'est un autre point.

        Mon projet libre: http://ultracopier-fr.first-world.info/, mon jeu libre: http://catchchallenger.first-world.info/

        • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

          Posté par . Évalué à 0.

          Skype est écrit en Qt, et de l'avis des dev Qt fr (moi inclut), il est pourri et bugger.

          Côté ressenti utilisateur, l'interface est naze, c'est vrai, mais buggué? Je l'utilise depuis quelques temps quand même, je n'ai jamais eu de gros souci. Chance?
          Et si je l'utilise, c'est parce que des gens, qui n'ont jamais eu de soucis avec non plus, me l'ont fait découvrir. Chance aussi?

          Après, mon ressenti personnel et extrêmement subjectif au sujet de Qt, est très négatif et complètement hors sujet, mais je dirais que les IHM bof bof sont monnaie courante avec Qt. Suffit de voir l'IDE qu'ils distribuent… [sarcasme]La médiocrité des IHM serait-elle une règle chez Qt?[/sarcasme]

          • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Qu'est-ce qui ne va pas avec Qt Creator (et les IHM Qt en général)?

            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

            • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

              Posté par . Évalué à 1.

              Avec Qt créator: la place ~consommée~ gâchée pour des questions d'esthétisme, sur un outil professionnel ou je recherche l'efficacité, ça m'horripile.
              Ca, c'est une question de goût, comme je l'ai déjà indiqué, ce n'est donc pas forcément discutable, tout comme je ne discuterais pas l'avis de quelqu'un qui me dis que Qt Creator c'est bien parce que c'est joli.
              Moi j'aime pas, mais d'autres aiment. Les goûts, les couleurs… bref

              De façon plus pragmatique, sur les IHM en général, mais il existe des exceptions, le fait qu'elles ne soient, à l'heure actuelle, conçues qu'avec la souris en tête. Ce n'est pas un hasard si je reviens aux interfaces ncurses: la souris n'est pas disponible dans un véritable terminal, donc le clavier est la principale option donc on peut les utiliser soit au clavier, soit avec un périphérique de pointage (parce que les gens pensent aux émulateurs de terminal).

              Comme j'utilise de plus en plus une machine portable, j'apprécie vraiment le fait de pouvoir me passer d'un périphérique de pointage.
              Accessoirement, je suis bien plus rapide avec un clavier qu'avec une souris, surtout quand on complète les applications ncurses avec un gestionnaire de fenêtres en tuile.

              Je pense que cet argument est bien plus valable.

              Je sais que l'on peut souvent (mais pas tout le temps) configurer la plupart des actions pour avoir un raccourcis décent, mais configurer plus de 30 raccourcis un par un, c'est long, et ça devrait être pensé dès le début, plutôt que par l'utilisateur.

          • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

            Posté par . Évalué à 2.

            Je dirais que les mauvaises IHM sont courantes, avec ou sans Qt.

    • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Manque de performance, les applications sont lente

      Ah, pas vu de différence avec Windows perso, peut être firefox à une époque mais c'est beaucoup mieux.

      Il y as un gros manque de réactivité dans les desktops lourd

      Pareil, c'est quoi qui te manque, le fait que quand tu tapes quelque chose dans ton gestionnaire de fichier et qu'il n'aime pas, ça fige l'ensemble du bureau ?

      Bref, je suis sous KDE, c'est réactif… Et je ne pense pas que GNOME ne le soit pas. Unity par contre a toujours quelques problèmes de lenteur je trouve…

      pour ouvrir dolphin (OS sur mon ssd il réveille mon hdd)

      Un gestionnaire de fichier qui lit des trucs sur le disque dur! Vite, faut faire un bug report pour arrêter cette idiotie tout de suite!

      KDE qui ouvre un sftp en plusieurs secondes

      1 seconde ici (et encore)…

      Kmail qui bug de partout

      J'ai pas eu de plantage/bug dans kmail depuis au moins la 4.4…

      plasma qui bug

      Ok, celui la je te l'accorde, plasma plante parfois un peu trop en mode joujou avec les plasmoids…

      • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En fait si on fait une mise à jour majeure de KDE et que ça déconne, faut supprimer quelques fichiers de conf.

        Plasma bugue des fois quand on ajoute des plasmoïdes.

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: Performance, réactivité, stabilité, ancienneté

          Posté par . Évalué à 1.

          Quand tu fais une mise à jour de windows, il faut réinitialiser les paramètres utilisateur, aussi… donc bon… mise à jour majeure, ça veut dire changements fonctionnels, donc évidemment qu'il faut refaire une partie de la conf!

  • # C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai bien compris le caractère ironique de la proposition 2. D'ailleurs j'ai coché autre chose.

    Néanmoins, voici un retour d'expérience qui vaut ce qu'il vaut.

    J'utilise Debian testing/Xfce depuis des années et ça me va très bien. Je n'ai pas peur de la ligne de commande, ni de chercher la petite appli qui manque, ni la ligne de config qui va bien. Si une fonctionnalité manque, je peux créer un script, une action personnalisée dans Thunar, etc.

    Maintenant, si je dois conseiller linux à un débutant, je suis un peu embêté. (Non, pas parce que j'hésite avec Arch…)

    Mon père a une Ubuntu depuis longtemps. Depuis quelques mois ou années, il utilise Unity. J'ai dû m'en servir ce WE, j'ai trouvé ça assez pénible à utiliser. J'ai pas trouvé comment changer une fenêtre d'espace de travail. Utiliser Alt+Tab quand on a deux fenêtres identiques (ex: deux xterm) relève du parcours du combattant. D'ailleurs, le mélange lanceurs/barres des tâches, si j'ai bien compris l'idée, est un paradigme qui me donne des frissons. Apparemment, lui, ça le dérange pas. Il ne doit pas voir l'intérêt d'avoir deux fois la même application dans le même espace de travail. Aurait-on affaire à une vision consistant à faire plaisir à 95% des utilisateurs et tant pis pour les autres ?

    J'ai installé un linux sur le Netbook de mon coloc (Samsung N150). J'ai été agréablement surpris par la prise en charge matérielle (install network par le Wi-Fi, webcam qui marche, etc). Petit bémol avec les touches Fn et surtout le touchpad. Je ne sais pas ce qui empêche l'installeur de faire ça mieux. En tout cas le touchpad (j'ai pu avoir le click en modifiant un fichier admin, mais le scrolling ne fonctionne toujours pas) est le plus gros problème, pour ne pas dire le seul, mais il est de taille. J'ai d'ailleurs coché "Les pilotes sont mauvais car les spécifications du matériel ne sont pas disponibles !" même si en l'espèce, je ne suis pas sûr que ce soit le problème.

    Pour éviter Unity, et parce que c'est bien mieux, je lui ai mis une Debian. Et comme linux est prêt pour le Desktop, j'ai mis la version par défaut. Je sais pas trop ce que c'est, je suis perdu dans les Gnomes (Gnome 3 ? Gnome Shell ?). C'était un peu lourdeau, et surtout, j'arrivais pas à m'en servir. J'ai rapidement laissé tomber pour mettre Xfce.

    Xfce, c'est bien. En revanche, l'installation par défaut dans Debian manque peut-être de choses dont les noobs ont besoin. update-notifier, par exemple. Peut-être l'appli de recherche de fichiers, aussi. Ces petites choses que nous, on sait paramétrer, mais pas les débutants.

    Peut-être que l'installation par défaut de Xfce pourrait être plus compatible débutant. (A moins que l'on suppose que ceux-ci sont censés utiliser Gnome qui reste le choix par défaut ?) Je ne vois pas l'inconvénient de modifier les choix par défaut en ajoutant des petites choses. De toute façon, les power-user savent faire une install à partir de zéro (sans passer par les méta-paquets) s'ils ne veulent pas se taper la cohorte de dépendances dont ils n'ont pas l'utilité. Ils savent changer d'application de recherche de fichiers, d'archiveur .zip, etc, s'ils ont envie. C'est comme ça qu'à été justifiée l'intégration de network-manager à la place de wicd. ("L'utilisateur avancé saura remettre wicd s'il en a envie".)

    En résumé :

    • Peut-être que l'installation par défaut pourrait faire en sorte de donner quelque chose de plus directement utilisable par un débutant, quitte à faire des choix.

    • Peut-être que je ne suis pas prêt pour le desktop du XXIè siècle.

    • Il faudrait que je contribue à ajouter à Xfce les petits choses qui manquent pour qu'il soit parfaitement complet. Sachant que c'est autant de la config que du dev, la question se traite autant côté distrib que côté Xfce.

    • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/03/13 à 11:38.

      J'ai installé un linux sur le Netbook de mon coloc (Samsung N150). J'ai été agréablement surpris par la prise en charge matérielle (install network par le Wi-Fi, webcam qui marche, etc). Petit bémol avec les touches Fn et surtout le touchpad. Je ne sais pas ce qui empêche l'installeur de faire ça mieux. En tout cas le touchpad (j'ai pu avoir le click en modifiant un fichier admin, mais le scrolling ne fonctionne toujours pas) est le plus gros problème, pour ne pas dire le seul, mais il est de taille. J'ai d'ailleurs coché "Les pilotes sont mauvais car les spécifications du matériel ne sont pas disponibles !" même si en l'espèce, je ne suis pas sûr que ce soit le problème.

      Pour ma part le touchpad (et le défilement vertical) fonctionne sous Arch depuis Xfce 4.10 qui a apporté une interface de configuration pour le touchpad (bon ceci dit j'ai rien eu à configurer, ça marchait tout seul dès que Xfce 4.10 est arrivé).

      Ceci dit, pendant un temps, et peu après que Xfce 4.10 soit arrivé, j'avais le touchpad désactivé. Une mise à jour quelconque (kernel ?) a résolu le problème tout seul.

      Donc finalement c'est peut-être le kernel (3.6, au moins) qui a apporté cette compatibilité en premier lieu et non Xfce 4.10. Oui je sais tout ce que je viens dire est relativement inutile du coup.

      Sinon pour un Xfce adapté aux débutants, Xubuntu est un très bon choix pour moi :
      - support de PulseAudio grâce a indicator-sound-gtk2 et à xfce4-volumed-pulse (un fork propre à Xubuntu de xfce4-volumed). Ce même indicateur de son a un menu qui affiche des contrôles (lecture/pause, stop, …) pour le lecteur audio, etc…
      - Intégration des autres indicateurs Ubuntu au panel Xfce (indicator-network-gtk2, indicator-application)
      - Intégration d'une version modifiée d'Alacarte pour pouvoir modifier le menu Xfce de manière bien plus rapide qu'avec un éditeur de texte
      - La possibilité de passer à Xfce 4.10 voire la 4.12 (alors que la 4.12 n'est même pas encore stable) même sur la 12.04
      - support de 3 ans pour les versions LTS
      - superbe theme graphique
      - plein de paramètres (comme l'intégration des applications QT/KDE et GTK3 qui ne pose aucun problème) et d'applications préinstallés pour le débutant (dont catfish pour la recherche de fichiers).
      - et j'en oublie surement.

      Même s'il y a quelques "gros" (pour un débutant) problèmes qui se contournent (comme l'appareil photo que tu branches qui est détecté mais qui n'est pas affiché). Le problème est qu'il faut savoir comment les contourner (réponse pour l'appareil photo : utiliser shotwell ou nautilus)

      Après, je recommanderais plus Kubuntu (qui n'a pas ces quelques problèmes). La 12.04 avec son support pour 5 ans est parfaite. Visuellement ça en jette. Le nombre d'options de configurations et l'aspect "couteau suisse" de chaque application KDE SC est vraiment un gros plus pour un débutant. Le problème étant que quelque soit la machine, KDE4 était plus lent que Xfce. Il rajoute quelques secondes au démarrage de chaque application, c'est assez énervant (oui je sais y'a un KDEiste qui va me tomber dessus et dire que je mens, mais j'aimerais bien que ce soit le cas. :( ).

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Oh, "c'est la faute à gnome" n'est pas si ironique : bien que fervent partisan, je respecte la position de certains (Linus peut être?) mettant des choses sur le des ou de l'un des bureaux - pourquoi pas (toute piste est bonne à prendre tant qu'elle est argumentée!).

      Si tu as installé Wheezy, je pense que c'est bien la pile gnome3 et son interface gnome-shell que tu as testé. Hélas ce wm/panneau est sans doute plus réussi qu'intuitif.

      Pour XFCE, je trouve aussi que les config par défaut ne mettent pas assez en valeur un bureau pourtant plein de qualités j'imagine que certaines distrib ont travaillé dessus.

    • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

      Posté par . Évalué à 3.

      En tout cas le touchpad (j'ai pu avoir le click en modifiant un fichier admin, mais le scrolling ne fonctionne toujours pas) est le plus gros problème, pour ne pas dire le seul, mais il est de taille.

      $synclient |grep -i scroll

      Devrait te dire si c'est activé ou pas (désolé, je connais pas le nom des options par coeur). Pour l'activer: $synclient =1

      Bien sûr, ça ne marche que pour la session en cours, donc, dans le xinitrc, tu dois ajouter la ligne que tu auras préalablement testée.
      A savoir que je m'en suis servi pour activer le scrolling horizontal, fonctionnalité que je n'ai jamais eu la chance d'utiliser avant d'arriver sous linux.

      Je sais pas trop ce que c'est, je suis perdu dans les Gnomes

      Si c'était une debian stable, alors c'est évidemment Gnome 2 ;)

      De toute façon, les power-user savent faire une install à partir de zéro

      Le pire, c'est qu'ils le font, ces saligauds!
      Plus sérieusement, je suis assez d'accord avec ton post.

      • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est une Wheezy (bientôt sinon déjà stable, et plus à jour). C'est donc Gnome3 (qui comprend Gnome-shell (contrairement à moi qui n'y ai rien compris)) si j'en crois la réponse de saltimbanque.

        Lorsque j'ai installé sur mon PC, j'ai mis le minimum et il m'est arrivé de devoir rajouter au fur et à mesure au début. C'est normal et c'est fait exprès. En plus c'est comme ça qu'on apprend. Le truc prêt pour le bureau, il faudrait qu'il contienne déjà tout (ce "tout" étant à définir) et tant pis si ça fait grogner les grincheux.

        Merci pour la manip avec synclient, je regarderai ça. En supposant que ça nous tire d'affaire, je me demande
        - pourquoi certaines options ne sont pas activées par défaut (pour le click, il m'a fallu passer "options psmouse proto=imps" à modprobe)
        - pourquoi au pire les clickodromes ne parviennent pas à résoudre ça

        Je suppose qu'il y a de bonnes raisons, mais j'aimerais comprendre, ne serait-ce que pour savoir pourquoi linux n'est pas tout à fait prêt pour le bureau… et donc faire en sorte qu'il le soit.

        • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne comprends pas. Le touchpad est bien détecté, mais ce n'est pas la bon pilote qui est utilisé :

          29.841 (II) config/udev: Adding input device PS/2 Synaptics TouchPad (/dev/input/event6)
          29.841 (**) PS/2 Synaptics TouchPad: Applying InputClass "evdev pointer catchall"
          29.841 (II) Using input driver 'evdev' for 'PS/2 Synaptics TouchPad'
          
          

          Pourtant, xserver-xorg-input-synaptics est bien installé, mais le pilote synaptics n'est pas chargé.

          J'aurais aimé résoudre le problème mais je crois qu'indépendamment de ça, il va réinstaller un Windows (non pas parce que ça marche mal, mais parce que c'est un gros boulet qui aime bien aller sur telecharger.com)

          • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

            Posté par . Évalué à 2.

            Bon, je sais que c'est pas l'endroit, mais si quelqu'un tombe sur ma question, autant qu'il y trouve une réponse.

            Il se trouve que c'est précisément "options psmouse proto=imps" qui m'empêchait (je ne sais pas pourquoi) d'utiliser synclient.

            Je l'ai virée, et je peux tout configurer (y compris le clic) via synclient.

            Les bonnes nouvelles c'est que le coloc va garder son linux encore au moins quelques temps, et que j'ai découvert les joies du Touchpad, que je n'avais jamais pris la peine de configurer sur mon propre PC.

            La mauvaise, c'est que pour que tout ça soit prêt pour le bureau, il faudrait au minimum une belle GUI pour configurer tout ça, et ce que j'ai vu n'était pas top fonctionnel.

            Notes pour plus tard :
            - Remonter le problème quelque part
            - Se pencher sur la question d'une GUI (compléter l'existant). Je pense que si c'était trivial, ça existerait déjà. D'ailleurs il est probable que Xfce 4.10 améliore ça, mais Debian est coincée à 4.8, c'est ballot.

            Au passage, merci pour les conseils.

        • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

          Posté par . Évalué à 3.

          • pourquoi certaines options ne sont pas activées par défaut (pour le click, il m'a fallu passer "options psmouse proto=imps" à modprobe)

          Parce que les utilisateurs des distributions ont des besoins différents en fonction de la distro. J'ai l'impression que les utilisateurs de Debian (j'en suis) adorent plus que tout faire des install à partir du strict minimum, et ajouter un par un les paquets :)
          En plus, vue la quantité de portages de Debian, il faut avoir une config par défaut qui tourne avec le maximum de matériel.
          Il ne me semble donc pas choquant que des options potentiellement pénibles si mal gérées soient désactivées par défaut par cette distribution la.

          Pour les cliquodromes… je sais pas, je pense que ça ne dois pas être si compliqué que ça, si j'avais envie de faire un tel outil, je ferai juste un outil qui génère une ligne de commande pour synclient, en reprenant la liste des options. Un front-end quoi.
          Mais je n'y pense pas, parce que je n'aime pas les cliquodromes. Eventuellement, je pourrai vouloir faire de tels outils pour le dual screen, lxrandr est un peu… fruste. Sauf que maintenant je connais la syntaxe par coeur et j'invoque une commande plus vite que je ne lance une appli graphique :D

          Bon, ceci dit, si tu décides de faire un tel outil, fais-le moi savoir, je serai heureux de t'aider pour le tester un peu (voire contribuer si le langage et le toolkit me plaisent, ce qui est peu probable huhu… quoique, corriger un bug est faisable dans un peu tous les langages.)

          • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui, je comprends bien l'idée des options par défaut. Et je ne voudrais surtout pas être de ceux qui veulent à tout prix que leur config soit celle par défaut.

            Néanmoins, on est d'accord que l'idéal serait que le matériel soit prix en charge correctement dès l'installation. Ça veut dire pouvoir installer une distro grand public et poupouf, les touches Fn qui fonctionnent, le touchpad qui fonctionne tout de suite avec une config consensuelle (scrolling qui marche, on peut discuter pour l'activation du clic) et qui se paramètre facilement pour le reste (pas en créant un fichier dans xorg.conf.d).

            Ça veut pas dire activer n'importe quelle option au démarrage sur toutes les configs. L'installeur pourrait reconnaître le matériel. Est-ce que certains matériels sont mal reconnus parce que les fabricants font n'importe quoi avec les numéros de série ? Je sais pas. Je n'ai pas de mal à imaginer un paquet ou un script post-install propre à chaque machine, qui automatiserait les choses présentées par exemple sur la page DebianOn du bouzin. En gros. Je veux dire, si le problème est identifié, et si on a la correction, on doit pouvoir automatiser celle-ci.

            Finalement, mon exemple était pourri parce que cette option proto=imps" était précisément celle qui mettait la merde, et la bonne config peut se faire avec synclient. En réalité, mon problème se limitait à l'absence d'une interface de config. Et encore, c'est peut-être juste que je l'ai pas trouvée. J'ai pourtant essayé l'interface Xfce et celle de Gnome. (Peut-être que ça marche mieux chez KDE ?…)

            Concernant le développement d'une telle interface, ce serait me mentir que de croire que je ferai quelque chose. C'est bien trop loin dans ma liste de priorités. De plus, je partirais sans doute de la config souris de Xfce (à la limite de gpointing-device-settings de Gnome), et pour cela il faudrait que j'utilise une version récente (pas forcément simple sous debian, enfin ça veut probablement dire se recompiler tout Xfce et tout juste pour ça…), que je rentre dans le projet, ce qui est très bien, mais je pense que les devs qui sont déjà dedans sont bien plus efficaces que moi pour ça ("Faire c'que d'autres font mieux que moi, ça me rend malade" - Con et blasé - Les Ogres de Barback).

            Je me dis même que si c'était simple au point que je puisse le faire, ça serait déjà fait. Donc je me vois plus (TODO) aller sur le forum demander pourquoi ça existe pas encore, si c'est prévu, etc. A la limite faire des propositions constructives, voire filer un coup de main de test.

            • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

              Posté par . Évalué à 3.

              En réalité, mon problème se limitait à l'absence d'une interface de config. Et encore, c'est peut-être juste que je l'ai pas trouvée. J'ai pourtant essayé l'interface Xfce et celle de Gnome. (Peut-être que ça marche mieux chez KDE ?…)

              kcm_touchpad

              • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

                Posté par . Évalué à 1.

                Oui, ça, par exemple. C'est du KDE, je suppose.

                Possible que j'aie la même chose avec un Xfce récent.

                Possible que j'avais pas ça dans les clickodromes GTK parce que le touchpad n'est ou n'était pas reconnu comme il fallait, mais que la fonctionnalité existe pourtant. Si c'est le cas, je serais curieux de savoir pourquoi.

                A l'occasion je réessaierai. Merci pour la capture d'écran.

            • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

              Posté par . Évalué à 3.

              Néanmoins, on est d'accord que l'idéal serait que le matériel soit prix en charge correctement dès l'installation. Ça veut dire pouvoir installer une distro grand public et poupouf, les touches Fn qui fonctionnent, le touchpad qui fonctionne tout de suite avec une config consensuelle

              Mais c'est le cas, sur la plupart des machines.
              Mon touchpad marche au poil en tout cas, sans config. La seule chose que j'ajoute, c'est le scroll vertical, et vu comment certaines applications le gèrent mal, je comprend qu'il soit pas activé par défaut. En fait, peu d'applications le gèrent bien, sauf les browsers.
              Du côté des touches Fn, je mentirai de dire que c'est parfait: certaines ne marchent pas, mais sûrement parce que je n'ai pas de bureau classique et qu'il me faudrait les lier à une application: task manager, gestionnaire d'écran, ce genre de gadgets. Mais le son, la luminosité, la mise en suspension, le switch du wifi fonctionnent sans souci, sans nécessité d'installer quoique ce soit. Enfin, si, acpi, mais une installation normale l'installe par défaut.

              (pas en créant un fichier dans xorg.conf.d).

              La seule chose qui m'impose ce fichier pénible, c'est le pilote NVidia, sur ma tour, parce que 1 jeu ne supporte pas nouveau… mais peut-être un problème de nouveau, je ne sais pas.

              Je n'ai pas de mal à imaginer un paquet ou un script post-install propre à chaque machine, qui automatiserait les choses présentées par exemple sur la page DebianOn du bouzin

              Genre eeepc-acpi-scripts ? Divers paquets pour diverses machines, évidemment. Celui-ci me concerne, mais en fait, je suis même plus sûr qu'il ajoute quelque chose xD

      • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

        Posté par . Évalué à 3.

        $synclient |grep -i scroll

        … et une fois que ton problème est réglé, je ne saurais que trop te conseiller syndaemon (même problème et même solution, il ne se lance que pour la session). C'est magique : il désactive le touchpad tant que tu tapes au clavier, du coup le curseur ne saute plus comme une sauterelle en folie et la frappe est linéaire (j'ai cru devenir fou avant de découvrir syndaemon, je pestais en jurant "Le #%$& qui a inventé le touchpad est sûrement un employé de chez micromou !")

        Mon réglage est: syndaemon -dkti 2

        • [^] # Re: C'est la faute à Ubuntu et Gnome !

          Posté par . Évalué à 1.

          2 choses:

          • il me semble que synclient à une option pour ça ;)
          • j'aime pas utiliser le touchpad pour cliquer :P mais peut-être que je devrais réessayer. En même temps, je dois admettre que l'usage d'un tiling wm change très fortement les habitudes et la souris fini par ne plus servir a grand chose… sauf pour le http, et le dessin (diagrammes)
  • # Sondage très : 1/ orienté, 2/ bizarre, 3/ déplacé, 4/ Batman latte Obiwan au scrabble

    Posté par . Évalué à 0.

    C'est bizarre comme façon de créer un sondage. On présume d'abord du point de vue de celui qui va répondre et on lui propose de choisir la raison de ce point de vue parmi un panel d'arguments éventuels à ce point de vue.

    La vrai question aura peut-être été : pensez-vous que Linux est prêt pour la bureautique ? (expliquez pourquoi, selon vous, en commentaire).

    Du coup il semble que seule une partie de la population, celle qui est d'accord avec le point de vue initial, peut répondre à ce sondage. Et le point de vue du créateur du sondage gagne en visibilité face au point de vue opposé qui peut difficilement s'exprimer, autrement que par commentaire, et ne dispose pas de la même visibilité qu'un gros titre de sondage. Du coup on se retrouve avec une critique de Linux sur linuxfr.org déguisée en sondage ?!?

    • [^] # Re: Sondage très : 1/ orienté, 2/ bizarre, 3/ déplacé, 4/ Batman latte Obiwan au scrabble

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 11/03/13 à 10:07.

      N.b. : « le bureau » ne veut pas dire « la bureautique », mais « le poste client » ici.

      Je te suggère de proposer un sondage « Selon vous, pourquoi Linux est prêt pour le bureau? » avec des réponses « Il est omniprésent (mobiles, *box ADSL, embarqué en général, supercalculateurs, etc. », « Ubuntu a montré qu'avec un peu de marketing, on gagne rapidement des parts de marché sur le bureau », « Il a montré son succès dans les mini-PC, avant d'être étouffé par la concurrence. », « Je l'utilise déjà. », etc.

      • [^] # Re: Sondage très : 1/ orienté, 2/ bizarre, 3/ déplacé, 4/ Batman latte Obiwan au scrabble

        Posté par . Évalué à 0.

        Je te suggère de relire mon commentaire : pourquoi irais-je proposer un sujet de sondage orienté (i.e. qui répond déjà à une question sans offrir le choix de la réponse) alors que c'est là l'objet de ma critique ?

        Si tu avais bien lu mon commentaire, tu m'aurais proposé le sondage : "selon vous, Linux est-il prêt pour le bureau ? Argumentez en commentaire." : 1/oui, 2/non, 3/Peut-être mais Obiwan, ça vaut plus de points que Batman parce qu'il y a un "w".

        • [^] # Re: Sondage très : 1/ orienté, 2/ bizarre, 3/ déplacé, 4/ Batman latte Obiwan au scrabble

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Par exemple tu peux remplacer le "etc." de ma réponse par « Je ne crois pas qu'un système Linux soit prêt pour le bureau. », ce qui offrirait le choix d'être en désaccord avec le proposant.

          • [^] # Re: Sondage très : 1/ orienté, 2/ bizarre, 3/ déplacé, 4/ Batman latte Obiwan au scrabble

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            la question est orientée mais les réponses permettent tout de même l'option "si si c'est prêt". De plus j'étais surtout

            1. curieux de voir les résultats entre "la faute à nous" et "la faute aux autres", et surtout les arguments / précisions associées.

            2. plein d'espoir de trouver des commentaires inattendus ; j'ai essayé de laisser pas mal de possibilité de réponses mais il en manque forcément. Au passage, merci à tous ceux qui répondent!

            • [^] # Re: Sondage très : 1/ orienté, 2/ bizarre, 3/ déplacé, 4/ Batman latte Obiwan au scrabble

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              curieux de voir les résultats entre "la faute à nous" et "la faute aux autres", et surtout les arguments / précisions associées.

              facile, une majorité va dire "la faute aux autres", tu imagines pas lecout cognitif de se remettre en question :)

              Avec "les autres" étant soit les vilains ( microsoft, apple),
              soit les gentils qui savent pas ce qu'il faut faire tout de suite, car bien sur, c'est des gentils mais un peu concon ( développeur de distro et de logiciels ).

            • [^] # Re: Sondage très : 1/ orienté, 2/ bizarre, 3/ déplacé, 4/ Batman latte Obiwan au scrabble

              Posté par . Évalué à 1.

              Je ne voyais pas le rapport entre :
              1/ "Selon vous, pourquoi Linux n'est-il pas prêt pour le bureau ?" et
              2/ "qu'est-ce qui principalement freine l'adoption de Linux par les masses ?"

              Ce sont pour moi 2 questions différentes. La 2ème peut être une des raisons de la première : si Linux (sous-entendu les distributions ? le noyaux ? autre chose ?) n'est pas prêt pour le bureau, alors ça peut freiner son adoption par les masses (sous-entendu les masses qui utilisent un bureau).

              J'ai l'impression que tu t'es posé plein de questions qui sont liées les unes aux autres et que les réponses que tu proposes ne sont pas toutes des réponses à la même question.

              Du coup, j'ai trouvé le sondage assez confus et n'y ai pas répondu, ne sachant pas comment me situer. Et je ne suis pas certain que tu puisses réellement tirer des conclusions des résultats du sondage car il est possible que les gens qui répondent ne mettent pas le même sens que toi sur la réponse qu'ils cochent. Tu pourras toujours me dire que c'est toujours le cas, et tu n'auras pas totalement tord…

              Sinon, pour tenter de faire une réponse aux questions que tu poses dans ce sondage : je trouve les bureaux des distributions Linux que j'utilise adaptés à mes besoins. Par bureau, j'imagine que tu veux parler de gnome, kde, blackbox, xfce, …etc… ? Du coup je t'avoue que je n'y prête pas grande attention, du moment qu'il est assez ergonomique pour me permettre d'accéder rapidement à mes applications. Et ce sont les applications qui me font préférer mes distributions Linux à d'autres OS (autres distributions Linux comprises).

              Cela étant, si j'ai bien compris ta question, tu ne veux pas savoir pourquoi moi j'ai fait tel ou tel choix, mais plutôt avoir mon avis sur la question : pourquoi la majorité des gens ne font pas ce même choix : celui des distributions Linux. A mon avis, tous les choix de réponse que tu proposes ont une part de vérité. J'ajouterais un truc très con : j'ai le sentiment que les gens ne sont pas avides de changement, que ce soit windows, linux, mac OS…etc… de toute façon, ils n'y comprennent rien et en plus, ça ne les intéresse pas. Ils veulent juste pouvoir lancer leur applications. Alors si on paye un vendeur pour leur dire "achetez ça et vous aurez votre appli", ben ils l'achètent et ça leur va très bien. Tu pourrais leur prouver par A+B que ta solution est mille fois meilleure, ils en ont rien à braire, leur solution fonctionne et ils ont des milliards d'autres choses plus intéressantes à faire que de changer leurs habitudes. Alors à moins de leur proposer un truc ultra simple qui leur facilite l'existence à moindre investissement, ben ils vont garder leurs vieilles habitudes. Mais qui va leur proposer ce truc ultra simple ? Une bande de geeks développeurs qui bossent gratuitement et n'ont pas besoin de cette simplicité (n'oublions pas que c'est des geeks, ils aiment bien la bidouille) ou un géant comme google qui aimerait bien brasser quelques milliard supplémentaires en employant des geeks qui développent un truc un peu moins open ? J'ai dit google, mais j'aurais pu dire plein d'autres choses : tu trouves normal toi qu'un gars investisse des millions dans une société comme canonical sans rien attendre en retour ? Je demande à voir…

              Bref, pour moi c'est la faute à personne, c'est comme ça, c'est juste une question d'objectifs et de moyens qu'on met derrière.

              Ceci est mon avis sur "la" question. C'est bien la question que tu voulais poser via le sondage ?

  • # Un Flipper natif de qualité !

    Posté par . Évalué à 8.

    Tant qu'il n'y aura pas un vrai Flipper Natif sous Linux, il n'y aura pas d'utilisateurs de ce système ! Parce qu’avec Emilia Pinball, on n'est pas gaté ! Les décideurs, chefs de projets ont bien souvent entre 45 et 60 ans et ne jouent pas forcément à Counterstrike ! Par contre, ils ont tous la nostalgie des bons vieux flippers de nos bistrots et un vrai flipper avec les tables de leur enfance les fera craquer pour Linux ! Alors Libre ou pas libre mais sans un flipper sous Linux , pas de Linux sur le bureau de nos décideurs !

  • # Tux était (quasi) prêt mais Mark a pété une durite ;)

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai pas mis ça comme réponse mais… En tant qu'humble utilisateur de longue date :

    J'ai tendance à penser que Tux était prêt (modulo quelques limitations quant à certains usages spécifiques) mais que les développements récents risquent de tout foutre par terre.

    J'ai vu au fil des années nombre de mes proches (milieu associatif / militant / famille…) adopter Ubuntu et en être pratiquement totalement satisfaits. Ces derniers temps, beaucoup en ont eu marre à cause du changement des priorités de Canonical (mises à jour qui explosent tout de manière beaucoup plus systématique, régressions avec KDE 4 qui a mis le temps à maturer, Gnome 3 & Unity qui franchement, ne sont pas pratiques et c'est pas faute d'essayer etc. pour ne citer que les trucs les plus patents, mais aussi politique contestable quant à la vie privée, développement de trucs en interne de piètre qualité (UbuntuOne par exemple)…

    Et le souci c'est que, quand on vise le grand public, à part Ubuntu, je ne sais vraiment pas quoi suggérer, car après des années de tests de 10aines de distros, je n'ai pas vraiment trouvé d'alternative vraiment convaincante (pour diverses raisons mais là n'est pas l'objet). Ou alors elle sont plus ou moins basée sur Ubuntu !

    Pourtant en parallèle, y'a des progrès dans tout un tas d'autres domaines. Vraiment dommage. /me espère une réaction du projet Debian.

    • [^] # Re: Tux était (quasi) prêt mais Mark a pété une durite ;)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour ma culture personnel, c'est quoi le souci de debian stable, ou de RHEL, ou de SLEs vis à vis de ça ?

      ( si la réponse pour 2 et 3 est "50 euros par an, c'est bien trop cher", je dirait que 5 euros par mois, c'est le prix d'un kebab en bas de chez moi )

    • [^] # Re: Tux était (quasi) prêt mais Mark a pété une durite ;)

      Posté par . Évalué à 1.

      /me espère une réaction du projet Debian.

      /me pense que tu peux attendre longtemps.

      Et même très longtemps. Déjà, parce que Debian stable, c'est du long à sortir. Ensuite, parce que Debian ne se considère pas accessible aux débutants.
      PS: linux mint à une version Debian-based, si c'est la dépendance à ubuntu qui t'ennuies.

    • [^] # Re: Tux était (quasi) prêt mais Mark a pété une durite ;)

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et le souci c'est que, quand on vise le grand public, à part Ubuntu, je ne sais vraiment pas quoi suggérer, car après des années de tests de 10aines de distros, je n'ai pas vraiment trouvé d'alternative vraiment convaincante (pour diverses raisons mais là n'est pas l'objet). Ou alors elle sont plus ou moins basée sur Ubuntu !

      Mageia ? Grand public, pas basée sur Ubuntu.

  • # Drivers carte graphique

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    À mon avis il y a un vrai problème côté drivers de carte graphique. Je prends en exemple mon boulot (labo de recherche) où nous utilisons Ubuntu. À chaque installation il faut installer les drivers (propriétaires) de carte graphique après (nous avons des nVidia et ATI), en espérant que sans driver la sortie HDMI marche, que l'écran pour entrer le mot de passe de cryptage s'affiche correctement (car avant le démarrage de X), etc. C'est vraiment dommage que ce soit le truc qui marche pas out-of-the-box.

    Je sais bien que cela heurte les positions idéologiques, mais je suis convaincu que les distrib grand public devraient:
    - être sûr que la version de X qu'ils fournissent est compatible avec les drivers ATI/nVida
    - installer le driver ATI/nVidia au moment de l'installation s'il existe un driver compatible

    Je sais bien que c'est "de la faute" des drivers pas libres et des spécifications pas publiques, mais pour l'utilisateur lambda le résultat c'est "linux marche pas".

    • [^] # Re: Drivers carte graphique

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Comme je le dit souvent, le souci n'est pas idéologique, mais bien d'ordre pratique. Les seuls personnes qui se raccrochent à la partie "idéologique" sont celles qui ignorent l'aspect pratique de la chose, soit par manque d’intérêt, soit parce qu'elles ont pas la connaissance du fonctionnement d'une distro.

      Globalement, moi, je vois 3 problèmes :

      1) D'une manière général, le code proprio pose souci, car la licence interdit parfois la redistribution. Si ta proposition est "faisons des trucs illégaux pour gagner des parts de marché", je pense que tout le monde a encore en tête l'affaire SCO. Parfois, c'est autorisé, mais avec des restrictions, genre pas le droit de vendre, donc tu oublie l'idée de rentrer dans tes frais pour tes live cds. Donc si tu veux faire ça, faut juste regarder la licence de façon poussé à chaque fois, penser aux détails, et parfois, juste ne pas le faire.

      2) les pilotes sont khof parfois khof buggués, exemple : http://vizzzion.org/?blogentry=819 . C'est vieux, mais toujours vrai. Et donc il y a un cout direct en terme de perte de productivité si tu as ton bugtracker rempli de bugs du à la couche en dessous. Et bien sur, les gens disent quand même "ça marche pas", mais plus fort, et plus nombreux. Et partout, genre upstream, etc. Rien de tel que lacher ses utilisateurs pas content sur des bénévoles pour s'assurer d'avoir une ambiance saine entre projets.

      3) les drivers ne suivent pas X. Ce qui a comme conséquence fâcheuse de forcer les distributions à ne pas mettre le dernier X.org, ce qui implique d'avoir moins de features quand ces dernières dépendent de X, ou de passer plus de temps à backporter. Par exemple si on avait fait ça, tu n'aurais pas eu aussi vite le support de certains périphériques ( ie, avec 6 mois au moins de plus dans la vue ), tu va ne pas avoir aussi vite l'autoconfiguration de X, tu va devoir garder le reste de la stack sur des versions anciennes, etc.

      Donc pour ce genre de conséquences pratiques ( problèmes juridiques, bugs qu'on ne peux pas corriger, et cout des bugs non corrigés et des améliorations non apportés ), je continue de penser que c'est plus sage de rester sur le libre.

      D'ailleurs, de ce que j'ai compris, les gens ont aussi rejeté unity à cause des crashs. Certes de compiz, mais je doute pas que compiz n'avait rien de spécialement buggué et que la faute en revient pas mal aux drivers. Donc au final, Canonical a payé assez lourdement en terme d'utilisateurs et de perception le fait de suivre ta proposition ( à savoir au moins garder X compatible et proposer les drivers proprios ). Et comme le fait remarquer Adam Williamson sur son blog, on est même pas sur que ça valait le cout de prendre ce chemin au vue des chiffres :
      http://www.happyassassin.net/2013/03/07/some-sad-numbers-on-how-linux-desktop-adoption-is-going/

      • [^] # Re: Drivers carte graphique

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        D'ailleurs [à propos du blog cité] il y aurait pu avoir une réponse "A cause de Ubuntu":

        => la logique aurait voulu qu'après avoir attiré un si grand nombre d'utilisateurs, Ubuntu rafle la mise "une fois pour toutes" en s'appropriant à peu près tout le marché. Or ce n'est pas tant le cas… donc on peut lui faire porter une partie de la responsabilité.

      • [^] # Re: Drivers carte graphique

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Concernant la légalité, je ne vois pas pourquoi il serait légal de proposer le driver ATI/nVidia depuis les repository Ubuntu après l'installation mais pas pendant ? Qu'il y ait un problème pour inclure directement le driver sur un liveCD je peux le concevoir, mais si c'est en téléchargement comme pour la méthode post-installation actuelle ?
        D'ailleurs l'installateur Ubuntu propose déjà d'installer ou non des composants proprio supplémentaires à télécharger (lecture MP3, etc.).

        • [^] # Re: Drivers carte graphique

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Tu va voir, c'est subtile. Tu m'excuseras de prendre que le driver nvidia comme exemple.
          Prenons la licence sur le site de nvidia

          http://www.nvidia.com/content/DriverDownload-March2009/licence.php?lang=us

          A première vue, c'est bon, il y a la clause 2.1.1 qui dit que "le customer" a le droit de redistribuer. Customer étant :

          1.1 Customer. Customer means the entity or individual that downloads the SOFTWARE.

          Donc en l’occurrence, Canonical, Suse, Debian, ou la personne qui fait le paquet. Cette personne a le droit de redistribuer, par le 2.1.1 :

          SOFTWARE designed exclusively for use on the Linux or FreeBSD operating systems, or other operating systems derived from the source code
          to these operating systems, may be copied and redistributed, provided that the binary files thereof are not modified in any way (except
          for unzipping of compressed files).

          Déjà, on noteras que tu as pas le droit de recompresser le fichier ( donc techniquement, on a pas le droit de faire un paquet ). Mais passons.

          Ensuite, la subtilité est que Nvidia donne le droit à la distribution ( ou à la personne qui accepte l'accord ) de redistribuer le logiciel, mais pas à la personne qui télécharge depuis la distribution ( parce que c'est pas transitif ). Alors on pourrais se dire que si, car tu télécharges le logiciel non modifié. Sauf que le préambule dit :

          READ CAREFULLY: This License For Customer Use of NVIDIA Software ("LICENSE") is the agreement which governs use of the software of NVIDIA
          Corporation and its subsidiaries ("NVIDIA") downloadable herefrom, including computer software and associated printed materials
          ("SOFTWARE").

          Le point précis, c'est "downloadable herefrom" .J'ai du chercher dans un dictionnaire pour vérifier ( http://www.collinsdictionary.com/dictionary/english/herefrom ) :

          "herefrom : 1) from here, from this place 2) from this fact, information, or circumstance".

          Donc si il y a un sens juridique spécial ( et j'ai rien trouvé donc je doute, ils ont juste une tournure archaïque ), je suppose que le contrat s'applique uniquement à ce que tu télécharges à partir du moment ou tu as accepté l'accord, donc d'abord depuis nvidia.com, ou après avoir lu/vu le contrat ailleurs. Ce qui du coup veut dire que si tu télécharges une iso d'ubuntu, comment tu fait pour accepté le dit contrat pour qu'il s'applique à toi si on te demande pas ( en tout cas, je me souviens pas l'avoir vu sur le site de Canonical ) ?

          IE, si je vais en FTP, on demande rien. Si je le télécharge depuis un miroir, en bittorrent, on me demande rien.

          Et si il s'applique pas à toi, comment tu fait pour redistribuer l'iso à quelqu'un ( genre dans un lug, genre dans un magazine ), vu que le droit international ne te donne pas de droit pour ça, vu qu'il y a des composants que tu n'as pas le droit de distribuer ( accord de berne, etc ) ?

          C'est ce genre de souci qu'il y avec les drivers proprios.

          Ensuite en pratique, je pense qu'on s'en fout pour le moment, car les avocats de nvidia vont pas commencer à te courir après. Tout au plus, peut être qu'ils vont un jour courir après les gens qui proposent des miroirs. Ou peut être qu'ils vont courir après les OEMs. Je suis sur que faire un paquet bonus "une distro vendu, un procès offert" va sans doute les inciter à proposer plus de systèmes Linux pré-installés si on en arrive la.

          Bien sur, ça reste de l’hypothèse. Je crois pas que ça va arriver comme ça. Mais bon, c'est la crise, j'aurais pas cru que Caldera attaquerais le monde du libre, ou que Sun serait en bisbille avec Google. Et croire que le management de NVidia ne va jamais changer, c'est faire preuve d'un optimisme au delà de mes capacités.

          Et l'affaire SCO a fait pas mal de dégâts, donc si on pouvais éviter de le refaire une 2eme fois..

      • [^] # Re: Drivers carte graphique

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Personnellement j'ai une meilleure expérience avec les drivers proprio, mais cela dit c'est en grande majorité des ATI que nous avons. Le premier lien que tu a cité conclut par "I would recommend not buying NVidia hardware at this point."

        De manière générale, a-t-on plus de chance avec les drivers ATI que nVidia ?

        • [^] # Re: Drivers carte graphique

          Posté par . Évalué à 1.

          (Je ne fais que redonné ce que je pense avoir compris des discussions ici.)
          Déjà, les drivers proprio sont "heureusement" plus performant que les drivers libres. Les premiers sont fait par les mecs de ATI/nVidia, tandis que les autres sont fait par la communauté.
          Les devs de ATI/nVidia ont bien entendu les schéma de leurs cartes et tout, par conséquent ils arrivent à faire des drivers bien beaux. Ce sont des informations que la communauté n'a pas. Elle doit se débrouiller pour avoir des drivers qui fonctionnent. C'est bien entendu moins performant du coup.
          Après ATI semble avoir une politique un peu plus libre-friendly. Je ne sais pas si c'est parce qu'ils utilisent des standards (OpenCL <-> CUDA est le seul exemple que je connaisse), ou parce qu'ils ont publié des trucs que nVidia n'a pas publié.
          Enfin, nVidia s'en fout du libre. Ils sont plus "Hé! Bandes de nerds boutonneux, on vous a fait des drivers proprio alors fermez-la et dites merci!". Du coup, faut par rêver pour que nVidia fasse quelque chose pour le libre/la communauté.

          Après, c'est ce que j'ai compris des discussion ici. Je ne peux pas donner de garantie ni de détails.

  • # Pas prêt ... encore

    Posté par . Évalué à -7.

    Franchement ?
    mon avis …

    j'ai voulu me remettre à Linux pour le desktop (en lui reservant mon tout nouveau SSD 250 go) :
    j'ai deux écrans , et la c'est le début de la galère, on peut pas choisir le principal etc …

    une mise à jour peux flinguer rapidement le gestionnaire de fenêtre, provoqué des artéfacts graphiques.
    Je ne suis même pas sure d'avoir eu l'accélération hardware gfx activé … les effets de bases style "exposé" (je suis principalement sur OS X) etc sont paramètrable mais on clique un peu partout … parfois ça marche parfois pas …

    J'ai testé avec Fedora, Debian, Mint, Ubuntu : constat identique et chacun sa sauce en plus …

    J'ai filé mon SSD à OS X (car je fais de la MAO … la sous linux c galère a fonds) , et comme mes enfants joue etc …. ben je vais peut etre mettre mon ssd sous windows : car c bel et bien standardisé vs les distrib linux.

    A quand un LSB desktop ?

    • [^] # Re: Pas prêt ... encore

      Posté par . Évalué à 1.

      j'ai deux écrans , et la c'est le début de la galère, on peut pas choisir le principal etc …

      Si ta CG est une NVidia, 2 solutions:
      * utilises les pilotes proprio, et avec eux l'utilitaire de configuration de NVidia. Il est bien plus simple à utiliser que son alter-égo windowsien, ironiquement. Et surtout bien plus pertinent, malheureusement (car je suis d'accord, la config de l'écran sous linux, c'est chiant! Se taper xorg.conf à éditer est vraiment lourd…)
      * utilises le pilote nouveau, puis joues avec l'outil xrandr (en ligne de commande) pour faire tes tests. Une fois que tu as ta config idéale, balances la ligne xrandr dans ton .xinitrc. Ou en tant que 1ère commande de ton bureau, si tu utilises pas xinit.

      Je sais que ce n'est pas terrible comme solutions, mais au moins ça peut peut-être t'aider. De mon côté, moi, c'est xrandr avec un "DE" fait main (i3, lxterminal, feh et tout le tralala).

      une mise à jour peux flinguer rapidement le gestionnaire de fenêtre, provoqué des artéfacts graphiques.

      Ca t'es arrivé avec une distro réputée pour sa stabilité? J'ai jamais eu ça en 3 ans… je sais que c'est court, cela dis.

      les effets de bases style "exposé"

      Ca, ça va dépendre de ton gestionnaire de fenêtre, mais il me semble que celui basé sur opengl le fait? (me souviens plus du nom, désolé, le fameux gestionnaire 3D… une recherche rapide te dira le nom je pense)

      A quand un LSB desktop ?

      Va jeter un oeil à FreeDesktop.org.

    • [^] # Re: Pas prêt ... encore

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu t'es fais moinssé à cause de tes fautes.

      Tes problèmes sont bizarres, mais il semblerait que ça vienne de ton matériel. Pour le double écran, essaie KDE (avec Kubuntu par exemple).

      La MAO sous GNU/Linux est possible, mais à priori un peu compliqué effectivement, mais je ne suis pas le mieux placé pour en placer.

      Sinon une LSB pour le bureau pourquoi pas, mais la LSB n'est déjà pas respectée (cf. RPM)

      P.-S.: j'avais fait entièrement mon commentaire, mais j'ai fermé l'onglet sans faire exprès, donc je l'ai refait en plus court. @!#$% de #$!@& d'Android de *&@!%. Le premier qui me dit qu'un téléphone/une tablette c'est bien pour écrire du texte je lui met mon pied dans la figure.

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: Pas prêt ... encore

        Posté par . Évalué à 2.

        P.-S.: j'avais fait entièrement mon commentaire, mais j'ai fermé l'onglet sans faire exprès, donc je l'ai refait en plus court. @!#$% de #$!@& d'Android de *&@!%. Le premier qui me dit qu'un téléphone/une tablette c'est bien pour écrire du texte je lui met mon pied dans la figure.

        Je ne comprend pas… Moi, je trouve ça génial, comme ça, ça m'en fait moins à lire xD

  • # Linux est un unix presque comme les autres

    Posté par . Évalué à 5.

    Linux est un unix presque comme les autres, les autres unix sont ils prets pour le bureau de Mme Michou ?
    les BSD sont des unix presque comme les autres, les autres unix sont ils prets pour le bureau de Mme Michou ?

    là seul, est la question….

  • # Je l'utilise exclusivement depuis 13ans à peu près

    Posté par . Évalué à 5.

    CQFD, il est prêt depuis un bon moment.

    La question c'est plutôt : les constructeurs de matos et les utilisateurs sont-ils prêts pour linux sur le desktop ? Et la ça varie plus grandement, certains oui, certains non.

  • # oui, trois fois

    Posté par . Évalué à -2.

    Oui, linux, ou pluot certaines distributions sont prêtes pour le bureau.
    Elles savent même se faire aguicheuse.

    La dessus, je n'ai pas de doute.

    Là où j'ai plus de doutes c'est quand à la capacité de la communauté à maintenir autant de
    versions (au sens du numéro, historique)
    distro
    applications
    ET en même temps
    arriver à fournir les dernières nouveautés pour l'utilisateur
    capitaliser l'existant dans un monde qui change tellement vite

    Moi il me semble que le temps perdu à maintenir certaines querelles est vraiment une des raisons qui empêche se projet de s'épanouir plus encore.

    Je n'y connais que peu de choses, mais à quoi bon supporter , quoi, 3 4 plus ? boot loader.
    lilo, grub, machin, truc et bidule chouette…

    Avec à peu près tous le même objectif,
    booter un linux, un unix et le reste.

    C'est un peu contradictoire comme attitude.
    Le libre est par définition en manque de main d'oeuvre, et on s'en rajoute en se disant que c'est plus mieux de maintenir le double de code pour la même fonctionnalité.
    Je sais pas…

    Enfin, je sais bien que cette diversité est le prix d'une modularité à toute épreuve, c'est ce que je veux croire, mais il me semble que ce n'est pas rationnel pour un sous.

    Je sais qu'en tout cas que ces quelques reproches, constats, sont vraiment généralisable dans le monde linux.

    • [^] # Re: oui, trois fois

      Posté par . Évalué à 4.

      Le "libre" c'est juste un mot regroupant des logiciels/projets de licence comparables. C'est donc normal qu'il y'a de la redondance.

      Et la même chose est valable dans d'autres domaines, il y'a un million de free/sharewares windows qui font la même chose, idem pour des applications dans les apppstores de nos téléphones.

    • [^] # Re: oui, trois fois

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je n'y connais que peu de choses, mais à quoi bon supporter , quoi, 3 4 plus ? boot loader.
      lilo, grub, machin, truc et bidule chouette…

      Avec à peu près tous le même objectif,
      booter un linux, un unix et le reste.

      C'est un peu contradictoire comme attitude.
      Le libre est par définition en manque de main d'oeuvre, et on s'en rajoute en se disant que c'est plus mieux de maintenir le double de
      code pour la même fonctionnalité.
      Je sais pas…

      Alors je sais pas ou tu trouves ta définition de libre, mais c'est marqué nulle part "projet qui n'a pas de main d'oeuvre".

      Ensuite, c'est simple. Si je dit "on ne garde qu'un bureau, et c'est gnome", est ce que je vais avoir plus de gens pour bosser sur gnome ? Non. Une fois que tu as pigé ça, tu va voir que ça sert à rien de retirer des projets car ça n'apporte pas plus de ressources. Il suffit de voir la volée de bois verts quand systemd propose de faire des trucs cross plateforme, quand pulseaudio remplace esd et artds ( tout les 2 non maintenus ), de voir comment ça a ralé quand on a dit que la lsb implique d'avoir rpm, etc, etc.

      • [^] # Re: oui, trois fois

        Posté par . Évalué à 0.

        Alors je sais pas ou tu trouves ta définition de libre, mais c'est marqué nulle part "projet qui n'a pas de main d'oeuvre".

        Ah beh rien ne force personne à développer sur linux. Et si demain les gens venaient à décider qu'il y à de meilleurs activités dans la vie, il ne s'y prendront pas à deux fois avant de changer de chemin.

        Par contre, n'importe quelle société éditrice de logiciel trouvera toujours des gens pour bosser sur ces projets, puisqu'ils sont obligés de payer leurs factures à la fin du mois.

        Si je dit "on ne garde qu'un bureau, et c'est gnome", est ce que je vais avoir plus de gens pour bosser sur gnome ? Non.

        voui. A croire que les dévs apporte plus d'importance à leurs idées d'implémentation plutôt qu'au projet linux dans son entièreté.
        Le projet linux devant alors s'adapter aux projets qui le composent plutôt que l'inverse.
        N'est ce pas là la difficulté majeure face à un windows ou un mac ?

        • [^] # Re: oui, trois fois

          Posté par . Évalué à 2.

          voui. A croire que les dévs apporte plus d'importance à leurs idées d'implémentation plutôt qu'au projet linux dans son entièreté.

          C'est une évidence. Un développeur amateur développe avant tout pour son propre plaisir, et je ne vois pas ou est le mal.
          Dans mon cas, j'ai repris autorealm, j'ai décidé de refaire from scratch plutôt que d'apprendre delphi, langage qui ne me fait pas plaisir, et j'ai implémenté dans la base de ma version une mécanique de plug-in. Plus complexe, largement, mais… c'est fun.
          J'ai aussi estimé que wxwidgets est le toolkit le plus adapté, mais qu'il était prudent d'isoler le code l'appelant au maximum (je regrette un peu le choix de wx, mais pas celui d'avoir isolé le code client… si un jour j'arrive au stade de la beta, peut-être tenterais-je une branche avec un autre toolkit plus léger…)

          On pourrait me jeter la pierre pour ça, mais ça ne me ferait ni chaud ni froid, et si on me disais que j'ai pas le droit de faire ça, que je devrais contribuer a inkscape (point commun: dessin vectoriel et… a peu près tout) je préfèrerai juste arrêter.

          C'est ça, être libre. Chacun contribue de la façon qu'il veut, et prend la rétribution qu'il veut (dans la limite de la loi et de la licence, bien sûr).
          Dans le cas des entreprise, la rétribution est pécuniaire, dans le cas des bénévoles, ça peut être très varié: fierté, preuve de faisabilité, apprendre, avoir un logiciel qui répond à un besoin… ou même une combinaison de ces points.

          D'ailleurs, en tant que dev, je ne dev pas "pour linux", mais "pour machine avec écran+périphérique de pointage+clavier". Que ce soit linux, windows, mac os, m'indiffère totalement.
          Je pense même que les applications graphiques et curses n'ont souvent aucune raison de ne pas être portables, et que si elles l'étaient plus souvent, il serait moins complexe de convaincre les gens de passer à linux. Avis du au fait que je suis passé par le libre windowsien avant d'être un debianiste convaincu.
          Pour autant, je ne jetterai pas la pierre aux gens qui font des appli que pour windows ou linux. Tout au plus, je trouve ça dommage.
          Leurs dev sont libres après tout.

          PS: une belle phrase dont je ne connais pas l'auteur (ni l'exactitude) que mon père cite souvent: la liberté des uns s'arrête la ou celle des autres commence.

    • [^] # Re: oui, trois fois

      Posté par . Évalué à 1.

      Je n'y connais que peu de choses, mais à quoi bon supporter , quoi, 3 4 plus ? boot loader.
      lilo, grub, machin, truc et bidule chouette…

      Ca se voit que tu n'y connais pas grand chose (disclaimer: moi non plus. D'ailleurs, les noms de dossiers dans ce message sont faux). Il n'y a probablement pas beaucoup de duplication de code entre ces boot loader…

      • grub : intègre un éditeur de texte et un interpréteur de commande. Ne nécessite pas de commande de mise à jour, le fichier de config dans /boot/grub.conf étant celui lu par le boot loader.
      • grub2 : idem que rgub, mais nécessite une commande pour mettre à jour le fichier /boot/grub.conf en fonction des fichiers de configuration dans /etc/grub2.d/.
      • lilo : un simple fichier de configuration permet de le paramétrer. Il nécessite une commande pour mettre à jour l'image de boot (image chargée le BIOS qui a pour rôle de charger le noyau et de lancer le premier processus).
      • syslinux : supporte un langage de script simple (inclusion de fichiers, par exemple) pour paramétrer le boot. Installable à partir de windows ou dos (c'est le seul que je connaisse qui en soit capable, d'où le fait qu'il soit utilisé pour créer une clé usb d'installation linux à partir de windows). Ne nécessite pas de commande de mise à jour (en fait, il est très proche du boot loader de windows je trouve).

      Ce sont les 4 que je connais, grub étant considéré obsolète.
      Depuis grub2, je suis passé à lilo, parce que grub2 est infernal à configurer à la main, notamment pour avoir un double boot avec plusieurs distributions. En tout cas, j'ai jamais réussi, alors qu'avec lilo c'est très instinctif (le plaisir d'un simple fichier de conf versus une usine à gaz…).
      Côté syslinux, il est intéressant pour sa faculté d'installation à partir de windows. Mis à part ce point, il se trouve entre lilo et grub2: plus complexe que lilo à configurer, mais vachement plus simple que grub2.

      Donc, pas vraiment de la duplication, mais 3 (4?) outils qui n'ont que la finalité (et le langage de dev?) en commun.
      En fait, c'est comme de dire que xpaint ne devrait pas exister parce que gimp existe: la finalité est de dessiner une image, mais les fonctionnalités et la complexité des outils n'ont rien à voir. On est loin du gâchis LO/OOo (oui, gâchis, parce que les fonctionnalités me semblent vraiment être les mêmes, donc, il y a duplicata de code)

      En espérant avoir éclairé ta lanterne au sujet de l'utilité d'avoir des outils partageant la même finalité…

      • [^] # Re: oui, trois fois

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je vais même encore mieux clarifier la situation:
        – lilo est mort — vive Syslinux
        Syslinux est très simple à configurer, je l'ai utilisé pour mon ordinateur de bureau et je l'utilise toujours sur mon serveur. Parfait pour des configurations qui changent peu. lilo est antique (plus développé depuis belle lurette).
        – Grub est mort — vive Grub2
        Une commande magique permet de construise la configuration de Grub, qui liste tous les système d'exploitation installés. Beaucoup plus complet, mais simple à configurer (mais moins que Syslinux).

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: oui, trois fois

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est vrai, il n'y a plus de développement dessus. Du moins, la dernière version date de 2011 (il y a 23 mois, même pas 2 ans, pas encore ;) ). De la a appeler ça antique…
          Cela dis, je pense qu'a un certain stade, certaines applications "simples" (comprendre, ne faisant qu'une seule chose, mais la faisant bien, et ce n'est pas simple à créer!) nécessitent moins de maintenance.

          Lilo fait très bien ce qu'on lui demande, et je n'ai jamais entendu parler de bug dessus.

          Au pire, je n'ai rien contre avoir des logiciels antiques, surtout lorsqu'il ne s'agit que d'un bête boot loader. Après, à voir avec les nouvelles cochonneries de boot sécurisé, bien entendu.

          Mais pour moi, lilo et syslinux répondent à des besoins différents de toute façon.

          Pour ce qui est de la commande magique de grub, je l'ai essayée, os-prober… une vraie cochonnerie, oui. Avoir 2 distributions différentes sur la même machine fout la merde directement… Dans mon cas, c'était Debian testing et Debian unstable/experimental. Bah il était incapable de faire une config permettant de booter la dernière installée. Donc, vraiment, très peu pour moi. (Et c'était bien avant le freeze, quand les paquets testing étaient encore à peu près récents, et ceux de unstable l'étaient réellement)

  • # manque un choix

    Posté par . Évalué à -2.

    parce que microsoft ne porte pas sa suite office pour linux, comme il le fait pour mac, alors d'autres éditeurs suivraient je pense.

  • # 'quelle importance ?'

    Posté par . Évalué à 3.

    Je dirais simplement que personne ne se pose la question. Si Windows n'était pas installé de base les choses seraient vraiment différentes …
    Et que la plupart des gens s'en branlent complet de ce qui tourne sur leur pc, tant que ça leur permet de faire ce qu'ils veulent

  • # linux est trop pour les geek

    Posté par . Évalué à -10.

    Linux est un OS fait par les geek et pour les geek.

    L’intérêt de linux: la possibilité de mettre les mains dans le cambouis, d'avoir un terminal pour y tapez des trucs qu'une personne lambda n'a même pas envie d'entendre parler.
    il faut etre honnete, il faut etre un peu maso pour utiliser linux, tout y est plus compliqué que sur windows ou tu installes tout sans toucher ton clavier (next next next et c'est fini).

    l'utilisateur lambda souhaite allumer son pc, attendre un ptit peu, utilisez son navigateur, son logiciel de retouche d'image, son tableur ou son traitement de texte, le reste il ne veut pas en entendre parler.
    le gamers il veut seulement que son jeu tourne rapidement (j'ai essayé wine sur les jeux, ca marche jamais du 1er coup, quand tu arrives finalement à le faire marcher des qu'il y a des mises à jour, ca ne marche plus, enfin bref c'est l'enfer!!)
    quand ensuite tu expliques à la personne que sa carte wifi ne pourra pas fonctionner du 1er coup parce que la distribution est géré par des ayatolas du libre et que le driver qui a été fourni par le constructeur n'est pas intégré dans sa distribution parce que le code n'est pas libre (alors qu'il sait même pas ce qu'est un driver).
    quand enfin il a réussi à installer son driver des qu'il y a une mise a jour du noyau, il va devoir tout recommencer.

    d'un autre coté, tu as une distributeur qui fournit avec 99% des pc (presque gratuit), ou presque tout fonctionnent en 3 clics (tu n'as pas compris ce qu'il fait mais de toute façon tu t'en fiches).

    sincèrement je pense que si une distribution a des chances de marcher, c'est Ubuntu, c'est les seuls a essayer de faire un OS user-friendly et accessible à tous sans avoir le besoin d’être ingénieur système.

    ils ont beau être critiqués par tous les libristeq, c'est ubuntu et android qui font la meilleur pub a linux et certainement pas debian and co.

  • # linux est prêt

    Posté par . Évalué à -2.

    d'après moi linux est réellement prêt et beaucoup mieux a tous les point de vue le seul problème c'est que le trust anti commerciale de windows ne peut arranger les choses il serait temps que sa change car si windows ne serait pas vendu dans chaque ordinateur beaucoup plus de personnes serait sous linux

    long vie à linux

    pour ceux que sa intéresserait "Pourquoi linux c'est mieux" http://www.virgil-linux.com

  • # Parce que Linux n'est pas un bureau !

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Linux est un noyau, pas un bureau ! Windows et MacOS ont aussi leurs noyaux, simplement ils ne sont pas libres et moins connus du grand public.
    Pourquoi les distributions Linux ou pourquoi les projets desktop libres ne sont pas prêts pour le bureau? me paraît une question plus logique, bien qu'aussi peu pertinente.

    Faut arrêter de comparer des choux à des carottes !

    • [^] # Re: Parce que Linux n'est pas un bureau !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Faut arrêter de pinailler (bien que je sois d'accord) quand la remarque a déjà faites deux ou trois fois au-dessus.

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: Parce que Linux n'est pas un bureau !

        Posté par . Évalué à -2.

        En pinaillant, il a pourtant touché le cœur de la vérité..
        Le "bureau" Linux, c'est Gnome ou KDE.
        Pas "utilisables".
        Voilà, c'est tout !

        Et pourtant, il suffirait de copier ce Microsoft & Apple ont déjà dépensé des milliards de dollars à monter : un bureau "utilisable" (par M. Dupont, pas par les spécialistes qui errent ici ! -précision fondamentalissime !).

        • [^] # Re: Parce que Linux n'est pas un bureau !

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          En pinaillant, il a pourtant touché le cœur de la vérité..
          Le "bureau" Linux, c'est Gnome ou KDE

          vraiment pas d'accord! Quand on dit "prêt pour le bureau", il faut que le noyau, et le reste soit tous prêts - sans quoi ça marche pas.

          Si le port de KDE sous Windows avait généré plus d'impact [qu'à ma connaissance], on aurait très bien pu avoir des utilisateurs de KDE sous Windows ne désirant PAS passer à Linux.

          Bien sûr ça se tient de répondre "le noyau n'est pas en cause, c'est le reste qui est nul" - le sondage inclut cette possibilité de réponse. Mais refuser le droit d'inculper les autres composant, pourquoi? un noyau libre ça pose des questions - fascinantes - tout de même. Rappelons nous par exemple la question de la batterie pour les portables Linux. Du suspend. Les drivers ne tournant pas sur tous les OS. Ce sont de vraies questions

          Si je demande si gnome sous GNU/Hurd est prêt pour le bureau, vous me direz que la question n'a pas de sens, que Hurd est forcément prêt?

  • # Marketing ou avantage technique.

    Posté par . Évalué à 2.

    Microsoft arrive à séduire le monde professionnel, grace à une bonne stratégie commerciale, une excellente rétro-compatibilité et un monopole installé.

    Apple arrive à séduire le grand public avec une stratégie marketing ultra-puissante.

    Linux n'est pas assez rétro-compatible pour satisfaire aux exigences des "solutions" professionnelles (comprendre gros mélange de binaires, macros Office et code Java datant de mathusalem) sans compter l'énorme inertie du milieu professionnel.

    Linux n'a pas assez de marketing et est trop déroutant pour que les OEM le préinstallent en masse, bien que ceux-ci lui soient plutôt favorables. Par exemple, Dell continue de supporter Linux, mais cache les PC/Linux pour que seul le public averti puisse en acheter, car sinon, trop d'utilisateurs en achetaient par erreur et se plaignaient ensuite au SAV.

    Quant aux développeurs, on se passe toujours de leur avis. Ils développent sur la plateforme qu'on leur demande d'utiliser.

  • # Parce que le voisin de M. Toutlemonde n'a pas Linux

    Posté par . Évalué à 4.

    En fait, lorsque M.Toutlemonde a un problème sur son ordi, il demande à son voisin dans l’ascenseur, qui répond une connerie car il y connaît rien, M.T. essai quand même, puis profite du coup de fil de sa sœur pour lui exposer son problème, qui lui dit que chez elle, sur son nouveau PC ça marche. Sûr-ce il va se coucher en rêvant d'un nouveau PC, et le lendemain croise un collègue connu pour la bidouille qui lui dit que ça doit être un virus et qu'il faut tout réinstallé, mais que c'est pas un problème parce que c'est une bonne occasion pour installer plein de logiciel super cher dont personne à vraiment besoin mais qu'il vient de récupéré gratuitement chez 'Qraké'.
    Tout heureux de ce coup de chance et de cette opportunité de ne pas dépenser plein d'argent, M.T. invite ce collègue pour une soirée Vaccination.
    Finalement, comme l'OS met une plombe à s'installer et que, malgré 3DstudioMax, Première, Photoshop, Mathlab et autocad, le pilote proprio de la carte son est toujours introuvable, le collègue rentre chez lui sur un demi succès (en plus il y avait plus de bière)
    Le lendemain c'est le cousin qui explique que chez mac il y a pas ce type de problème et que l'informatique c'est quand même une histoire de professionnel. Incontestablement le mieux c'est de passer par un SAV qui va remettre une image neuve (en fond d'écran ?)
    Après une semaine, M.T a un ordi tout neuf, qui marche comme au premier jour, n'a perdu que la moitié de ses documents, et est rassuré de savoir que si il a besoin de logiciels super cher il sait à qui s'adresser. En plus, si il a besoin d'un conseil il y a plein de gens qui ont un avis.
    Dans 6 mois il rencontrera d'autres personnes pour résoudre un nouveau problème. Ou le même problème, qui sait.

    Alors que sous Linux il sait pas à qui demander vu que le mec qui lui a installé est au ski.

  • # Beaucoup de points à améliorer

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Je pense que Linux aura toujours autant de mal à s'imposer tant que certaines choses ne changeront pas une bonne fois pour toute ! A commencer par le nombre importants de distributions. Chacun va dans son coin alors qu'il serait plus bénéfique de concentrer ses efforts pour faire de Linux, un meilleur système. Quand un utilisateur décide de passer à Linux et qu'il se trouve devant une liste folle de distributions, cela peut être frustrant. Il faudrait vraiment garder les meilleurs distributions comme ArchLinux, Ubuntu etc. mais limiter le nombre.

    Puis, il y a aussi ce satané problème de dépendance. C'est dur de garder un système en bonne santé sans vouloir installer un dernier logiciel qui requière certains paquets. Par exemple, en passant au dernier kernel de Linux (3.8.2.1), si je souhaite installer VirtualBox depuis le repo officiel d'ArchLinux, ce dernier veut m'installer l'ancien kernel ! Il suffit de refuser et d'aller chercher une version spéciale de VirtualBox, rien de difficile mais dans certaines situations, c'est un bordel sans nom. Je me souviens quand je souhaitais changer mes drivers ATI, c'est tout un problème car si on souhaite le les désinstaller, il faut supprimer un par un chaque dépendance. Le pire aura été pour moi, d'installer Xorg 14 alors que les drivers ATI ne compatible qu'avec Xorg 13. Alors pour désinstaller Xorg 14, c'est la mission… Honnêtement, j'ai préféré tout réinstallé proprement et bloquer Xorg 14 pour installer Xorg 13.

    C'est dommage car le système de dépendance est bien sur le papier mais dans la pratique, c'est difficile de profiter des dernières versions de ses logiciels sans risqué la vie de son OS. D'ailleurs, je pense que c'est important d'avoir des logiciels récents. Je me souviens que quand je tournais sur Debian ou Ubuntu, j'essayais sans cesse d'installer une nouvelle version mais au final, je finissais par casser le système. Allez hop plus rien ne marche. C'est pourquoi, je suis souvent revenu à Windows jusqu'au jour où j'ai décidé d'aller sur ArchLinux. Depuis, je m'en passe plus !

    Il faudrait également à sortir des interfaces mieux travaillées. J'ai toujours eu horreur de KDE, vraiment affreux et la nouvelle version de Gnome ne m'inspire rien du tout ! Je suis pas contre la présence de différents environnements de bureaux mais il faudrait ne pas confondre quantité et qualité. Pour moi, le meilleur environnement reste XFCE, car léger et simple. Seulement, il existe quelques bugs et Thunar n'est pas très performant. Il faudrait plus de logiciels dédié à XFCE. D'ailleurs le manque cruel de ses logiciels ma donné envie de travailler dans mon coin pour proposer des trucs sympa pour XFCE. Wait and see !

    Il y a aussi le manque cruel de jeux, pour le moment Steam ne propose que des jeux indés… et sinon pour le reste des jeux proposés sur Linux, la qualité n'est pas au rendez-vous. Les gens veulent des jeux AAA bien que certains jeux amateurs peuvent s'avérer intéressant.

    Pour le reste, je pense qu'il faut juste un véritable support. Des personnes qui peuvent expliquer comment résoudre un problème, conseiller etc. Car bon, tout le monde n'a pas envie d'aller poser des questions dans un forum alors que tout marchait très sous Windows. Il faut vraiment jouer à fond la carte de l'assistance. Il faut établir un wiki agréable à lire avec le plus d'informations possible pour que les gens s'y retrouvent facilement. Oui, il y a pas mal de wiki mais souvent en anglais et sinon quand c'est en français, c'est assez minime. Je vais prendre mon expérience, car je dois souvent jongler entre le wiki de Ubuntu et Archlinux. D'autant plus que tout n'est pas expliqué. Il se peuvent qu'on se retrouve avec un écran noir lors de l'installation de l'OS, et même après avoir tenté des nomodeset and co, c'est toujours la même. Les gars prennent le temps d'aller sur un forum et après trois réponses, cette personne n'a pas résolu sont soucis et plus personnes n'essaient de l'aider.

    Pour le reste, il faut plus de drivers… plus de drivers performants ! Honnêtement que les drivers soient proprio ou libre, on s'en fout un peu. Les gens veulent quelque chose qui marche bien et que leur matériel soit correctement exploitée. Le mec qui possède une carte graphique de chez ati ou nvidia, même si elle est très vielles, il ira souvent vers du proprio pour gagner en performance (lecture de vidéo etc.) ou alors il faudrait vraiment faire un travail de folie pour proposer des drivers libre performants.

    Il y a encore pas mal de choses à améliorer mais bon, si tous les points que j'ai cités seraient améliorés dans les prochaines années, je vous assure que Linux serait plus populaire.

    • [^] # Re: Beaucoup de points à améliorer

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je pense que Linux aura toujours autant de mal à s'imposer tant que certaines choses ne changeront pas une bonne fois pour toute ! A commencer par le nombre importants de distributions. Chacun va dans son coin alors qu'il serait plus bénéfique de concentrer ses efforts pour faire de Linux, un meilleur système.

      +1

      Quand un utilisateur décide de passer à Linux et qu'il se trouve devant une liste folle de distributions, cela peut être frustrant.

      Dans la plupart des cas, elle est conseillée (voire installée et tout le merdier) par un ami ou proche. Les autres, ce sont les bidouilleurs.

      Il faudrait vraiment garder les meilleurs distributions comme ArchLinux, Ubuntu etc. mais limiter le nombre.

      Dictature?

      Puis, il y a aussi ce satané problème de dépendance. C'est dur de garder un système en bonne santé sans vouloir installer un dernier logiciel qui requière certains paquets. Par exemple, en passant au dernier kernel de Linux (3.8.2.1), si je souhaite installer VirtualBox depuis le repo officiel d'ArchLinux, ce dernier veut m'installer l'ancien kernel ! Il suffit de refuser et d'aller chercher une version spéciale de VirtualBox, rien de difficile mais dans certaines situations, c'est un bordel sans nom. Je me souviens quand je souhaitais changer mes drivers ATI, c'est tout un problème car si on souhaite le les désinstaller, il faut supprimer un par un chaque dépendance. Le pire aura été pour moi, d'installer Xorg 14 alors que les drivers ATI ne compatible qu'avec Xorg 13. Alors pour désinstaller Xorg 14, c'est la mission… Honnêtement, j'ai préféré tout réinstallé proprement et bloquer Xorg 14 pour installer Xorg 13.

      C'est dommage car le système de dépendance est bien sur le papier mais dans la pratique, c'est difficile de profiter des dernières versions de ses logiciels sans risqué la vie de son OS. D'ailleurs, je pense que c'est important d'avoir des logiciels récents. Je me souviens que quand je tournais sur Debian ou Ubuntu, j'essayais sans cesse d'installer une nouvelle version mais au final, je finissais par casser le système. Allez hop plus rien ne marche

      M'est arrivé ce genre de connerie aussi. Mais bon à moitié la faute de ces merdes de pilotes privateurs, non? Sinon jamais recontré de problèmes majeurt de ce côté-là… La faute à des dépôts externes?

      C'est pourquoi, je suis souvent revenu à Windows jusqu'au jour où j'ai décidé d'aller sur ArchLinux. Depuis, je m'en passe plus !

      Je dirais même qu'un système de rolling release (comme Arch Linux)/_semi-rolling release_ (comme Chakra) seraient bien meilleurs que les modèles de publication fixe d'Ubuntu/Fedora/Mageia. Par exemple, OpenSUSE Tumbleweed.

      Il faudrait également à sortir des interfaces mieux travaillées. J'ai toujours eu horreur de KDE, vraiment affreux et la nouvelle version de Gnome ne m'inspire rien du tout ! Je suis pas contre la présence de différents environnements de bureaux mais il faudrait ne pas confondre quantité et qualité.

      C'est tellement horrible, mon dieu! Sans rire, mais quel gros troll. Et puis 3 environnements de bureaux «majeurs», tu trouves ça beaucoup? T'as pas vu le nombre de distributions GNU/Linux! :D

      Pour moi, le meilleur environnement reste XFCE, car léger et simple. Seulement, il existe quelques bugs et Thunar n'est pas très performant. Il faudrait plus de logiciels dédié à XFCE. D'ailleurs le manque cruel de ses logiciels ma donné envie de travailler dans mon coin pour proposer des trucs sympa pour XFCE. Wait and see !

      Plutôt d'accord, Xfce devrait être plus souvent mis en avant par les distributions…

      Sinon Xfce est très bien effectivement, meilleur que GNOME3 je trouve.

      Il y a aussi le manque cruel de jeux, pour le moment Steam ne propose que des jeux indés… et sinon pour le reste des jeux proposés sur Linux, la qualité n'est pas au rendez-vous. Les gens veulent des jeux AAA bien que certains jeux amateurs peuvent s'avérer intéressant.

      ÀMHA, grâce à Steam les autres éditeurs vont se rendre compte que GNU/Linux est un marché qui peut être rentable.

      Pour le reste, je pense qu'il faut juste un véritable support. Des personnes qui peuvent expliquer comment résoudre un problème, conseiller etc. Car bon, tout le monde n'a pas envie d'aller poser des questions dans un forum alors que tout marchait très sous Windows. Il faut vraiment jouer à fond la carte de l'assistance. Il faut établir un wiki agréable à lire avec le plus d'informations possible pour que les gens s'y retrouvent facilement. Oui, il y a pas mal de wiki mais souvent en anglais et sinon quand c'est en français, c'est assez minime. Je vais prendre mon expérience, car je dois souvent jongler entre le wiki de Ubuntu et Archlinux. D'autant plus que tout n'est pas expliqué. Il se peuvent qu'on se retrouve avec un écran noir lors de l'installation de l'OS, et même après avoir tenté des nomodeset and co, c'est toujours la même. Les gars prennent le temps d'aller sur un forum et après trois réponses, cette personne n'a pas résolu sont soucis et plus personnes n'essaient de l'aider.

      Bah en même temps les mecs sont pas payés pour… J'avoue que j'ai jamais eu de gros problèmes de ce type.

      +1000 pour améliorer la qualité du wiki.

      Pour le reste, il faut plus de drivers… plus de drivers performants ! Honnêtement que les drivers soient proprio ou libre, on s'en fout un peu.

      À priori, plusieurs distributions ne sortent pas la dernière version de Xorg/Linux/autre parce que les conneries privatrices ne sont pas encore compatibles (et bien sûr les firmes trainent la patte, s'en foutent produisent pour Ubuntu, peut-être Fedora et OpenSUSE et ça s'arrête là).

      C'est ça aussi l'avantage du libre, on peut recompiler facilement, soumettre des patchs, etc. Alors que là, les pilotes privateurs sont des boulets pour tout le monde (même ceux qui n'en utilisent pas)…

      Les gens veulent quelque chose qui marche bien et que leur matériel soit correctement exploitée.

      Madame Michu s'en fout tant que ça marche. Par contre pour les geeks, joueurs, ceux qui travaillent dans la modélisation 3D, dans le domaine du son/de la musique, ça importe. Donc ça dépend…

      Le mec qui possède une carte graphique de chez ati ou nvidia, même si elle est très vielles, il ira souvent vers du proprio pour gagner en performance (lecture de vidéo etc.)

      Pour la lecture de vidéo je sais pas, mais le pilote libre pour carte nvidia nouveau est plus performant que le pilote nvidia pour les cartes bas de gamme. Et les pilote privateurs ne sont plus supportés ni compatibles avec les versions récentes de logiciels. Du coup pour les vieilles cartes on utilise presque toujours les pilotes libres.

      ou alors il faudrait vraiment faire un travail de folie pour proposer des drivers libre performants.

      Malheureusement vrai…

      Il y a encore pas mal de choses à améliorer mais bon, si tous les points que j'ai cités seraient améliorés dans les prochaines années, je vous assure que Linux serait plus populaire.

      Il y a bien d'autres choses àmha… Tu devrais voir dans les commentaires au-dessus.

      Voir ici par exemple.

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: Beaucoup de points à améliorer

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 18/03/13 à 00:35.

        Pour la lecture de vidéo je sais pas, mais le pilote libre pour carte nvidia nouveau est plus performant que le pilote nvidia pour les cartes bas de gamme.

        Pour ma carte bas de gamme nvidia 9300M GS, non. Clairement pas pour le moindre jeu (même Quake rame. Aquaria, un jeu entièrement 2D, n'est même pas jouable) et pas pour les films (VDPAU ne fonctionne pas avec nouveau).

        Pour mes vieilles cartes GeForce 2 et GeForce 4, avec nouveau soit c'est très bugé et inutilisable (nouveau_vieux sur GeForce 2 MX/MX440 (NV20), qui est abandonné), soit je n'ai pas d'affichage du tout (nouveau sur GeForce 4 Ti 4200 (NV25)).

        J'utilise du coup pour les deux nvidia-96xx sur Xorg 1.12 (les deux compilés. Enfin pour nvidia, c'est la partie "glue pour le kernel" qui est compilée) et linux 3.7 sous Archlinux.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Beaucoup de points à améliorer

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tiens justement, ça me rappel que je peux pas installer Linux sur une tour équipé justement d'une Geforce4. Étrangement, le pc rame comme pas possible. Il possède un Athlon XP 2600+, 2Go de mémoire vive et un disque dur Sata 160 Go. En installant n'importe quelle distribution, c'est l'horreur tellement ça rame. J'ai tenté une installation minimale avec ArchLinux et XFCE4, même constat. Dès que je lance Firefox, la charge processeur monte en flèche et atteint 100% dès que je suis sur un site où il y a du flash. J'ose même pas parler de la lecture vidéo sur Youtube…

          Je me suis dis que c'était un problème de driver, mais impossible d'installer les drivers proprios… D'ailleurs je devais lancer l'installation avec le paramètre nomodeset sinon j'avais un bel écran noir. Enfin bref, tout ça pour dire qu'après quelques jours d'essais, j'ai fini par remettre Windows XP sur cette machine et ça tourne vraiment très bien. Rapide, fluide, enfin bref… vous me comprenez.

          On ne peut pas être d'accord sur tous les points que j'ai cité, mais il y a quand même une part de vérité dans ce que je dis. Linux est très bien mais il doit sérieusement évoluer. Sur le coup, dès que j'avais une machine peu puissante et vieille, je me disais tient je vais mettre Linux. Seulement voilà, faut-il encore que le matériel soit supporté et que l'interface graphique ne demande pas trop de ressources. Sinon bah… c'est cuit.

      • [^] # Re: Beaucoup de points à améliorer

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour la lecture de vidéo je sais pas, mais le pilote libre pour carte nvidia nouveau est plus performant que le pilote nvidia pour les cartes bas de gamme.

        Si c'était vrai, je n'aurai pas besoin d'installer cette saleté de NVidia qui ne supporte pas xrandr pour jouer à regnum (même en essayant le kernel 3.8). Faudra que je teste avec planeshift aussi, lui qui avec nouveau crashait.
        Je n'ai pas essayé nexuiz avec le pilote proprio, mais avec nouveau c'est juste pas possible.

        Alors, non, nouveau n'est pas plus performant de manière générale.
        Il me semble avoir lu qu'il l'était dans le domaine de la 2D et il l'est clairement en terme d'intégration avec le reste du système, mais ça s'arrête la.
        Ses développeurs font un travail monstre et de qualité, je le reconnaît, les admire et les remercie, mais il ne faut pas exagérer, ils sont loin des pilotes officiels y compris sur le bas de gamme quand on parle de 3D.
        Il faudra aussi que je teste openmw, pour voir si je peux monter les paramètres plus haut qu'avec nouveau. Je suis sûr que oui.
        Cela dis, j'ai foi dans le fait qu'ils arriveront à avoir un pilote avec des performances proches de celles du proprio (autant que j'ai foi en l'équipe d'openmw pour finir par faire une version jouable. Au train ou ils vont, j'espère même que ce sera le cas fin 2013, mais je ne m'avancerais pas… juste j'ai trop hâte)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.