Journal Nous vivons des temps formidables, ou comment nous sommes en train de devenir has-been.

Posté par (page perso) .
78
15
déc.
2011

La lecteure du Journal Microsoft ouvre son service de chat au standard XMPP et de ses commentaires m'a procuré un étrange vertige, celui d'un proche passé qui surgit étrangement, brusquement, amenant avec lui les paradoxes et cette torpeur caractéristiques des choses qui semblent irréelles et lointaines.

Il y a quelques années le passage de MSN à Jabber était l'un des grands rêves du libriste. La domination de Jabber, voilà un combat, voilà une lutte source d'espérences et de rêves de (...)

Nuageuse mise à jour des routeurs Cisco et premiers grondements

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et baud123. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
76
3
juil.
2012
Matériel

Depuis la semaine dernière, les récriminations de possesseurs de routeurs Cisco/Linksys E2700, E3500 et E4500 se multiplient : suite à une mise à jour automatique du micrologiciel, ils se retrouvent privés d'accès à leur équipement, qui demande un compte « Cisco Connect Cloud » (censé offrir un accès distant permanent, de nouvelles applications, etc.).

Tous les utilisateurs qui n'ont pas désactivé l'interrupteur de mise à jour automatique situé sous le routeur seraient concernés. Déconnecter le routeur du réseau permet d'utiliser à nouveau le vieux couple identifiant/mot de passe, mais les fonctionnalités sont alors limitées.

Résumons : sous prétexte de faciliter la vie des utilisateurs néophytes, des mises à jour en douce (non réversibles) sont possibles, et peuvent changer les conditions juridiques d'utilisation (plus de détails dans la suite de la dépêche). Cela ne devrait étonner personne ici parmi un public plutôt sensibilisé à l'informatique déloyale et aux problématiques de l'informatique nébuleuse…

Sortie d’ownCloud 4.5.0

66
18
oct.
2012
Cloud

ownCloud est une application Web permettant, de manière non exhaustive, d’éditer calendriers, contacts, synchroniser ses fichiers et marque‐pages, visionner, partager et chiffrer ses documents, écouter sa musique en ligne… En plus de proposer tout cela via une interface Web, ownCloud implémente des connecteurs CardDAV (contacts), CalDAV (calendriers), WebDAV (fichiers) et Ampache (listes de lectures), en plus d’un client de synchronisation multi‐plate‐forme (GNU/Linux, Windows, Mac OS X et Android), pour avoir une fonctionnalité équivalente à SparkleShare (ou Dropbox).

logo ownCloud

Le fonctionnement d’ownCloud est modulaire, la plupart des fonctionnalités sont activables ou désactivables via l’interface Web. De nombreuses applications sont pré‐installées (même si elles ne sont pas toutes activées par défaut) afin de couvrir un large pan de fonctionnalités. Il est tout de même possible d’en ajouter ou d’en développer d’autres via l’interface apps.

ownCloud vient donc de sortir en version 4.5.0 ! Ce projet est issu du projet KDE, et est né au KDE camp 2010. ownCloud est maintenant un projet indépendant qui revendique désormais plus de 650 000 installations de sa solution.
Ce projet a été mené afin de proposer un concurrent libre au désormais célèbre Dropbox. Les premières itérations d’ownCloud ont été modestes en fonctionnalités, les développeurs n’ayant manifestement pas de feuille de route bien définie. Le projet a bien évolué depuis pour proposer, il y a quelques jours, une version 4.5 étoffée. Pendant ce temps, d’autres services semblables ont émergé chez d’autres géants de l’informatique tels que Google, Apple et Microsoft.

Techniquement, ownCloud est une application développée en PHP, elle est installable sur plusieurs serveurs HTTP comme Apache ou Nginx. Pour la base de données, on peut utiliser SQLite, MySQL ou PostgreSQL. Le connecteur WebDAV est implémenté avec le framework PHP SabreDAV, ce qui dispense d’avoir un support WebDAV fourni par le serveur HTTP. L’application Web permet d’écouter sa musique en ligne, mais aussi de visualiser ses photos et d’autres types de documents. Il est par exemple possible de visualiser des PDF avec pdf.js et les fichiers OpenDocument avec WebODF. ownCloud intègre l’éditeur Ace permettant d’éditer en ligne ses fichiers textes. L’application de gestion de fichiers gère le glisser‐déposer depuis un navigateur de fichiers traditionnel. ownCloud peut déléguer l’authentification de ses utilisateurs auprès d’un annuaire LDAP ou d’un service OpenID, et encore une fois, d’autres systèmes d’authentification sont disponibles via l’interface apps.

N. D. A. : Merci à Nÿco, olivierweb, Bruce le Nain, eMerzh, Yves Bourguignon, Le Cancre Las, RbN, Moltès, et fravashyo pour leur exemplaire collaboration à la rédaction de cette dépêche !

Les membres du collectif Édunathon demandent l’annulation de l’accord entre Microsoft et l’Éducation

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Yvan Munoz. Modéré par ZeroHeure.
58
1
fév.
2016
Éducation

Les membres du collectif Édunathon ont demandé le jeudi 28 janvier 2016 l’annulation de l’accord entre Microsoft et l’Éducation Nationale française.

Le 30 novembre 2015, Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre française de l’Éducation Nationale a signé un accord avec Microsoft France d’un montant de 13 millions d’euros pour fournir "gratuitement" ses logiciels et ses services, notamment en ce qui concerne :

  • L’accompagnement et la formation des élèves et des enseignants ;
  • La mise à disposition de solutions pour une utilisation « intelligente, facile et optimale » des équipements mobiles ;
  • Des solutions de « cloud » ;
  • Une expérimentation pour l’apprentissage du code ;
  • Une aide aux acteurs français de l’e-éducation.

Journal CloudFlare au milieu

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
57
6
oct.
2015

Cela faisait quelque temps que je voulais écrire à propos de CloudFlare, une boîte américaine qui est de plus en plus omniprésente sur Internet. Deux événements récents m'ont finalement fait m'atteler à la tâche :

  1. La consultation publique du gouvernement sur la loi sur le numérique, https://republique-numerique.fr qui pour je ne sais quelle raison, a décidé de passer par CloudFlare
  2. Le fait que Google, Microsoft, Qualcomm et Baidu aient investit $110 millions

CloudFlare, c'est quoi ?

CloudFlare, c'est une boîte américaine (...)

Quelles alternatives libres à Dropbox ?

54
23
avr.
2014
Cloud

La société Dropbox a accueilli une nouvelle personne à son conseil d'administration : Condoleezza Rice, conseillère à la sécurité nationale de l'ère Bush et connue pour avoir approuvé des écoutes illégales. Confier ses données à une entreprise requiert une grande confiance et Dropbox vient de perdre la confiance de beaucoup d'utilisateurs. Dropbox s'est empressé d'affirmer que sa stratégie de protection des données reste inchangée.

Dropbox

Si comme beaucoup vous décidez d'abandonner Dropbox, pourquoi ne pas passer à un logiciel libre pour gérer et stocker la mise à disposition de fichiers ? De nombreuses solutions existent, avec serveur ou en peer-to-peer.

Journal Le Cloud et la gestion de ses poubelles

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
49
1
sept.
2016

Le cloud est un outil formidable lorsqu’il est correctement exploité. Offrant des ressources quasiment infinies (on peut démarrer une machine virtuelle en trois clics presque) et très peu chères, l’envers du décor n’est pas toujours aussi brillant que nous pouvons le penser.

Depuis que nous sommes rentrés dans les projets Open Compute, Open Power (ça sera annoncé au prochain sommet, mais, bon, rien de bien transcendant en dehors de l’arrivée prochaine de serveurs sur notre plate‐forme de vente en ligne) (...)

Opa, un nouveau langage pour le développement d’applications Web

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
46
22
juin
2011
Technologie

Après des années d’efforts, nous sommes heureux d’avoir libéré le code d’une nouvelle technologie Web nommée Opa. La licence choisie est la GNU Affero General Public License version 3 (AGPLv3).

Cette dépêche a pour but de vous expliquer ce qu’est, et n’est pas, Opa.

Cozy, un cloud personnel que l'on peut héberger, bidouiller et supprimer

46
18
mai
2013
Cloud

Aujourd'hui est un grand jour ! Cozy Cloud, une jeune startup, propose une véritable alternative aux géants du web nommée Cozy ! Cozy est un véritable cloud personnel libre (LGPL v3) qui permet d'installer ses applications web en un clic. Une fois Cozy mis en place, il n'y a rien de plus facile que d'administrer son serveur perso !

Plus d'infos dans la deuxième partie de la dépêche.

VM4nerds : téléchargez des VMs sous Linux ou BSD prêtes à l'emploi sous QEMU-KVM

Posté par . Édité par ZeroHeure, BAud, Xavier Claude, Anonyme, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
45
28
fév.
2014
Virtualisation

Le nouveau site VM4nerds, proposé par nanoClouD, vous permet le téléchargement, gratuitement et sans limite, de plusieurs OS Unix libres installés au sein de machines virtuelles préconfigurées et prêtes à l'emploi sous QEMU-KVM.

Parmi les OS disponibles, on retrouvera des debVM (Debian et Ubuntu), des rpmVM (CentOS et Scientific Linux) ainsi que des bsdVM (NetBSD et FreeBSD), sous les versions les plus récentes.
images distributions

Ainsi, si vous avez besoin de faire rapidement des développements au sein d'un Unix libre, tout en évitant le long processus d'installation à partir d'une image ISO (à télécharger) ou via le Net, il suffit de récupérer une VM depuis VM4nerds, celle-ci étant uniquement basée sur des technologies libres et directement utilisable avec QEMU-KVM (64 bits uniquement).

Mise à jour :

Suite aux différentes demandes, nous avons compris qu'il y avait une forte demande pour pouvoir accéder à nos VMs de la façon la plus libre possible, sans arrière-pensée.

Il n'est donc plus nécessaire de s'enregistrer et de fournir un e-mail pour récupérer nos VMs. L'option enregistrement reste disponible pour partager des commentaires et du feedback sur les pages des VMs.

NdM : VM4nerds est le pendant gratuit des solutions de virtualisation basées sur du logiciel libre que propose la jeune entreprise nanoClouD fondée par Dominique Rodrigues. Il a eu la gentillesse de se prêter au jeu de l'entretien, que vous pouvez découvrir en seconde partie.

Syncany, une alternative libre à Dropbox avec bien plus de fonctionnalités

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
45
30
mai
2011
Internet

Après Dropbox et Sparkleshare, Syncany est une nouvelle application de synchronisation de données « au fil de l’eau » entre plusieurs machines. Ses points forts : logiciel libre et indépendance du service de stockage sous‐jacent, grâce à un système de greffons.

Syncany est écrit en Java et est hébergé sur Launchpad. Le projet est encore jeune, mais très prometteur.

Héberger ses données avec Android

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Olivier Esver, rahan, baud123, Benoît, Nÿco et Xavier Teyssier. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
44
1
oct.
2012
Android

Voici une présentation d’outils (clients et serveurs) pour héberger soi‐même ses données et services sur Android. La présentation inclut les logiciels pour le desktop, puisque la plupart des utilisateurs désirent synchroniser les trois (serveur, smartphone, desktop).

NdA : Merci à rahan, baud123, olivier esver et Benoît pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche

Synchroniser vos dossiers locaux/distants

44
4
mai
2012
Technologie

Avec un ami nous cherchions quelques logiciels pour garder certaines de nos informations synchronisées entre notre NAS et nos ordinateurs portables. Nous connaissions rsync, souvent utilisé par la ligne de commande, en vieux rootard que nous sommes. Nous nous demandions ce qui existait pour les utilisateurs moins avertis, ceux qui aspirent à la simplicité d'un clickodrome.

Voici un petit état de ce que nous avons testé, parfois rapidement, en puisant dans le lot des logiciels référencés par Framasoft.

NdM : Merci à Nÿco, Benoît Sibaud, Florent Zara, tuiu pol, JAGUENAUD Anthony, olivierweb, Buns Buns, baud123, Luke SKy, chimrod, Yves Bourguignon, Xavier Claude et yohann pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche

Sortie d'ownCloud 7.x

44
3
sept.
2014
Cloud

OwnCloud, le logiciel pour héberger ses données personnelles est maintenant en version 7.0.2.


OwnCloud permet d'héberger ses propres services « dans les nuages » (SaaS : Software as a Service), sans dépendre d'autres intervenants. Fort de près de 300 contributeurs dans les 12 derniers mois, C'est un projet dynamique, écrit en PHP, et utilisant Mysql, PostgreSQL ou SQLite comme base de données.

Les nouveautés sont détaillées en seconde partie ; on notera l'interface revue et "responsive", le partage de données entre serveurs ownCloud, les formats d'imports du carnets d'adresse et une interface avec les anti-virus.

ownCloud 3

Posté par . Édité par Nÿco, Florent Zara, Lucas Bonnet et Benoît Sibaud. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
42
30
jan.
2012
Cloud

ownCloud est sorti en version 3 ce lundi 30 janvier. Ce projet, sous licence AGPL et débuté en 2010, se veut être une alternative libre aux solutions propriétaires de stockage en ligne. Il a déjà été présenté ici même à l'occasion des sorties des versions 1 et 2. Grosse nouveauté, une entreprise du même nom chapeaute maintenant le projet et va proposer des solutions payantes basées sur le projet libre.

En plus d'une interface web qui permet de visualiser, partager et éditer ses données, ownCloud implémente des protocoles standards comme WebDAV pour l'accès au fichiers, CardDAV pour l'accès aux contacts et, CalDAV pour le calendrier, ce qui permet de le synchroniser avec les OS les plus courants. L'installation ne nécessite qu'un serveur web avec PHP et MySQL ou SQLite.