Publication de quelques vidéos des RMLL 2008

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
1
18
juil.
2008
RMLL/LSM
Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre se sont tenues cette année à Mont-de-Marsan, du 1er au 5 juillet, et parmi les très nombreuses conférences qui s'y sont tenues, quelques-unes d'entre elles ont été enregistrées par Free-Electrons qui vient de mettre en ligne 17 vidéos, dont 13 du thème Système embarqué.

Les conférences du thème Système embarqué disponibles en vidéo sont :
  • Simulation d'un senseur radio-fréquences avec Xenomai, par David Chabal, vidéo (61 minutes, 333 Mo)
  • Fonera: une plateforme didactique et économique pour l'embarqué, par Denis Bodor, vidéo (51 minutes, 427 Mo)
  • Automatisme libre avec Beremiz, par Édouard Tisserand, vidéo (55 minutes, 232 Mo)
  • LiveCD Xenomai. Xenomai sur processeur ARM9, par Florent Audebert, vidéo (43 minutes, 125 Mo)
  • Les BSP libres dans l'embarqué, par Ahmed Hajji, vidéo (48 minutes, 315 Mo)
  • Plateforme mobile communicante: le projet Open E-bus, par Jean-Jacques Bascou, vidéo (33 minutes, 152 Mo)
  • topProcess EPF: conception de processus, par Angel Garcia, vidéo (38 minutes, 172 Mo)
  • CRESITAG: plateforme opensource pour la conception, réalisation et évaluation de Systèmes d'Identification à base de TAG 13.56 MHz, par Jean-Yves Cadorel, vidéo (53 minutes, 342 Mo)
  • Système embarqué avec ajout de périphériques à la demande, par Julien Boibessot, Nicolas Colombain et Fabien Marteau, vidéo (57 minutes, 394 Mo)
  • OpenMoko : libérez votre téléphone, par Lucas Bonnet, vidéo (36 minutes, 179 Mo)
  • Linux et le Codesign pour la conception de systèmes embarqués, par Patrice Kadionik, vidéo (51 minutes, 253 Mo)
  • OpenWRT sur EasyGate, par Pierre Ficheux, vidéo (46 minutes, 345 Mo)
  • Instrumentation scientifique reconfigurable sur FPGA, par Thibault Rétornaz, vidéo (38 minutes, 160 Mo)

Les conférences des autres thèmes :
  • Suivi des contributions dans une forge, par Quang-Vu Dang, vidéo (54 minutes, 318 Mo)
  • Construction d'une version majeure pour les nuls: comment ça marche dans GNOME, par Vincent Untz, vidéo (50 minutes, 335 Mo)
  • Processus et infrastructure de fabrication de Debian, par Lucas Nussbaum, vidéo (56 minutes, 370 Mo)
  • Fault tolerant stateful firewalling with GNU/Linux, par Pablo Neira Ayuso, vidéo (45 minutes, 264 Mo)

Ces vidéos sont publiées avec l'accord de l'intervenant, sous licence Creative Commons Paternité - Partage sous conditions identiques version 3.0. À noter que d'autres vidéos des RMLLs seront probablement diffusées prochainement, d'autres équipes ayant filmé des conférences.

Ce que pensent Stallman, Torvalds, Brown et Zemlin de Microsoft

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
25
juin
2008
Microsoft
Bruce Byfield a récemment demandé à quatre fortes personnalités du logiciel libre ce qu'elles pensaient de Microsoft. Ce sont ainsi Peter Brown (Free Software Foundation), Jim Zemlin (Linux Foundation), Richard Stallman et Linus Torvalds qui ont répondu au chroniqueur.

L'accent a été mis sur les questions suivantes :
  • Comment Microsoft affecte votre travail et votre informatique personnelle ?
  • Quelle menace représente Microsoft pour le logiciel libre ?
  • Quelles sont les chances pour que la compagnie devienne un membre apprécié de la communauté ?
Une traduction est disponible sur le Framablog. L'occasion peut-être aussi de s'interroger sur la spécificité ou la pertinence de certaines dénominations (free software, open source, FOSS, FLOSS, Linux, GNU/Linux...) et de leur difficulté à les traduire. En effet l'auteur fait ici bien la distinction entre ceux du "logiciel libre" (Stallman et Brown) et ceux de "l'open source" (Zemlin et Torvalds), qu'il regroupent au besoin en "FOSS". Quant au "proprietary software", c'est le choix assumé du traducteur que d'avoir opté pour "logiciel privateur".

Entretien avec les développeurs d'Ekiga

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
1
30
avr.
2008
Gnome
Ekiga 3.00 (communication vidéo et audio, supportant les standards SIP et H323) approche à grands pas. À cette occasion, le Free Software Magazine a publié une interview des principaux développeurs du logiciel.

Parmi les personnes interrogées, on retrouve :
  • Julien, qui a fondé les bases du nouveau moteur d'Ekiga (Ekiga Engine), permettant à d'autres applications de facilement utiliser une API de très haut niveau pour implémenter une solution de VoIP ;
  • Matthias, qui a réécrit complètement le support de l'affichage vidéo accéléré dans Ekiga, ainsi qu'ajouté le support pour des codecs vidéos tels que MPEG-4, Theora ou encore H.264 (en plein écran) ;
  • Yannick, qui gère complètement la documentation et les tests du logiciel, ainsi qu'une très grande partie du support utilisateurs (voir notre wiki) ;
  • Jan, qui gère la plateforme Ekiga.net et contribue également au projet ;
  • Damien, l'auteur du projet.
Malgré les sept années qui se sont écoulées depuis la première version d'Ekiga, le projet continue à évoluer rapidement, sans pour autant être financé par une société ou un organisme.

Entretien avec Richard Stallman

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags :
0
22
avr.
2008
GNU
Richard Stallman a accordé le 12 avril dernier un entretien au site NewsScientist.com titré "How a hacker became a freedom fighter".

On y retrouve des questions (et des réponses) "classiques" où il rappelle la génèse et le pourquoi de son combat pour la Free Software Foundation. Mais l'entretien contient également des questions plus originales comme "Quelle est la plus grande menace qui pèse sur le monde ?", "Est-ce que certains hommes politiques partagent votre vision ?" ou encore "Est-il vrai qu'à une époque vous viviez dans votre bureau ?".

Une traduction française est proposée sur le Framablog.

FOSDEM 2008 - Les entretiens

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
15
fév.
2008
Communauté
La publication des entretiens de cette édition de FOSDEM a commencée. FOSDEM est une série de conférences libre et non-commerciale, organisée chaque années à Bruxelles en février pour les développeurs de logiciels libres. Plus de 4000 visiteurs et 200 développeurs se réunissent donc à Bruxelles le 23 et le 24 février.

Portrait d'entreprenaute : François Bancilhon, Mandriva

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
27
nov.
2007
Mandriva
Président directeur général de Mandriva, François Bancilhon répond aux questions de NetEco.com dans le cadre d'un portrait vidéo réalisé le 8 novembre 2007 dans les locaux de l'éditeur, mis en ligne le 22 novembre.

François Bancilhon revient sur son parcours, de ses études en informatique à la création d'O2 Technology, en passant par la réorientation stratégique de Mandriva et le licenciement de Gaël Duval, co-fondateur de Mandrakesoft. Il aborde aussi l'accord Novell/Microsoft et l'engagement de Mandriva dans le libre et sa communauté, qui l'a notamment poussé à refuser le même type d'accord (outre une suspicion de concurrence déloyale dernièrement concernant un marché de Classmate PC équipés d'une version adaptée de Mandriva Linux pour le Nigéria).

NdM : La vidéo est au format propriétaire Flash (non lisible avec Gnash). Par ailleurs, le même site propose également un entretien avec Miguel de Icaza à propos de Mono et de Moonlight (le Silverlight pour GNU/Linux).

Arrivée d'Alix Cazenave à l'APRIL et interview dans PC Inpact

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
13
nov.
2007
Communauté
L'association APRIL a annoncé récemment, dans sa lettre d'information du 1er novembre, l'arrivée d'une chargée de mission. Alix Cazenave rejoint ainsi l'équipe des permanents de l'association, et sera en charge des dossiers institutionnels, législatifs et réglementaires. Elle renforce l'équipe déjà composée de Frédéric Couchet, délégué général depuis mars 2005 et Eva Mathieu, assistante de direction depuis octobre 2006.

Alix Cazenave a 27 ans. Après l'École internationale de commerce et développement 3A (EICD 3A), elle a complété sa formation par un master Ingénierie de l'information, de la décision et de la connaissance. Dans son parcours professionnel elle a notamment été chargée de veille technologique à SOITEC, leader mondial du silicium sur isolant (SOI), avant de devenir assistante parlementaire de 2005 à 2007. À ce poste, elle a notamment travaillé sur les dossiers brevets logiciels, Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI) et Droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information (DADVSI).

À l'occasion de son arrivée à l'APRIL, le site PC Inpact a publié une interview d'Alix Cazenave. Dans cette interview, Alix Cazenave présente notamment ses actions au sein de l'association : « Je suis en charge des dossiers législatifs, réglementaires et institutionnels. Cela veut dire que je suis les projets et propositions de loi, et plus largement tout projet de modification des lois et règlements qui peuvent avoir des incidences - positives ou négatives - pour les auteurs et utilisateurs de logiciels libres. Pour ce faire, je prends contact avec les élus, le gouvernement et l'Élysée ; je sensibilise les personnes que je rencontre aux enjeux du logiciel libre et les alerte sur ce qui le menace. ». Elle revient également sur l'actualité de l'association avec les principaux dossiers du moment (mission Olivennes, projet de loi de lutte contre la contrefaçon, vote électronique, commission européenne et Microsoft, pôles de compétitivité).

Alix Cazenave évoque également les futurs gros dossiers à venir : conclusion de la mission Olivennes et bilan de la loi DADVSI, vente liée, directive IPRED II et menaces de retour des brevets logiciels, et enfin, la campagne des municipales et des cantonales qui sera accompagnée d'une nouvelle campagne candidats.fr.

Enfin, le président de l'association, Benoît Sibaud, conclut sur le fonctionnement et le financement de l'association, en précisant notamment que « L'actualité et les différents dossiers impliquent de plus en plus des moyens professionnels d'action. Forte de milliers de membres, l'APRIL obtiendra plus facilement l'audience des élus et du gouvernement et pourra financer ses permanents et embaucher les personnes qu'exigent ses actions et les dossiers longs et complexes qu'elle traite. ».

Neuvième causerie APRIL sur Jabber/XMPP

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
0
19
oct.
2007
XMPP
Les « Causeries APRIL » sont des interviews ou des discussions organisées régulièrement (avec un objectif d'une par semaine ou quinzaine), d'une durée d'une heure ou plus, sur un sujet donné. Elles sont réalisées techniquement via IRC et/ou Jabber. Les comptes-rendus sont publics ou privés suivant les sujets abordés.

Les précédentes causeries ont abordé des sujets variés (histoire et évolution de l'APRIL, brevets sur les logiciels, extension des droits de la « propriété intellectuelle », RMLL, vote électronique, Wikipédia, APRIL et les entreprises).

Le 10 octobre dernier a eu lieu la neuvième causerie APRIL sur le thème « Jabber, les enjeux, et pourquoi la communauté du libre devrait Jabberiser » avec Nicolas Vérité, membre élu de la XSF (XMPP Standards Foundation) et adhérent APRIL. 2h40 de questions/réponses pour un compte-rendu particulièrement riche et intéressant qui couvre de très nombreux points.

Quelques interviews sur Asterisk

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
1
26
sept.
2007
Technologie
Ces 9 et 10 octobre aura lieu à Bruxelles le Profoss.

À cette occasion, les organisateurs du Profoss ont publié une série d'interviews relatives au sujet principal de la conférence : Asterisk.

Asterisk est un logiciel libre qui transforme un ordinateur en un commutateur téléphonique privé ou PABX. Asterisk est publié sous licence GPL.

Asterisk permet, entre autres, la messagerie vocale, la conférence, les serveurs vocaux, la distribution des appels. Asterisk implémente les protocoles H.323 et SIP, ainsi qu'un protocole spécifique nommé IAX (Inter-Asterisk eXchange).

Parmi les interviews, on peut retrouver l'interview de Kevin P. Fleming, co-mainteneur du projet. D'autres interviews de personnes impliquées dans des déploiements réels basés sur Asterisk sont également proposées.

Conférence d'Andrew Morton au Linuxworld Expo

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
0
8
août
2007
Noyau
Lors de la conférence du Linuxworld Expo à San Francisco, Andrew Morton, une figure importante du noyau Linux a parlé pendant plus d'une heure sur celui-ci.

Il est passé dans les premiers jours car la direction de Linuxworld Expo, entendant certaines critiques sur l'aspect de plus en plus commercial de l'évènement, a décidé de mettre le paquet sur les conférences techniques.

Andrew Morton a demandé à ce qu'il y ait plus de tests et a expliqué le changement du mode de développement du noyau. Celui devient plus un produit à maintenir qu'à améliorer. Il a expliqué pourquoi il y a de moins en moins de chances de voir apparaître un fork et a exposé la meilleure manière de tester le noyau. Pour terminer, il a brièvement parlé du futur et de la GPLv3.

L'article qui suit est une traduction libre un peu résumée. L'article original a été écrit par Joe Zonker Brockmeier pour linux.com le 7 août dernier.

Tribunes autour du Logiciel Libre sur le Journal du Net

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
0
18
juil.
2007
Internet
Dans une tribune publiée sur le Journal du Net le 5 juillet, Benoît Sibaud, président de l'association APRIL a eu l'occasion de répondre à plusieurs questions autour du Logiciel Libre. Tout d'abord, sur la position de Nicolas Sarkozy par rapport au Logiciel Libre, qui pour Benoît Sibaud « est intervenu pendant la loi DADVSI [...] pour que le Parlement adopte des dispositions clairement contraires aux intérêts du Logiciel Libre » et qu'au vu de sa réponse au questionnaire de Candidats.fr, « il n'avait toujours pas pris conscience que la protection juridique des DRM et les amendements Vivendi qu'il a fait adopter constituent une discrimination vis-à-vis du logiciel libre ».

Le président de l'APRIL se montre également soucieux concernant le réexamen de cette loi par le ministère de la culture, avec le risque que « l'histoire repasse les plats au mauvais endroit pour la concertation préalable, en l'occurrence au Conseil Supérieure de la Propriété Littéraire et artistique (CSPLA), commission administrative directement responsable de l'échec de la DADVSI ». En effet, pour Benoît Sibaud, la nomination de deux membres de la communauté du logiciel libre ne change rien, ceux-ci « ayant été nommés à titre individuel, sans concertation préalable avec les associations du libre, et ne représentant personne d'autres qu'eux » et précise que ceux-ci « ont d'ailleurs tenu, pendant l'examen du DADVSI, des positions contraires aux nôtres sur les vaporeux "DRM libres", sans pour autant les afficher et permettre ainsi au débat public de s'ouvrir ».

La tribune aborde également le problème de l'insécurité juridique dans laquelle sont placés les auteurs et utilisateurs de Logiciels Libres, à cause de la loi DADVSI, et Benoît Sibaud précise que l'APRIL « va plaider pour une révision rapide de cette loi et pour que le travail indispensable de concertation préalable soit confié au Forum des Droits sur l'Internet ». Il est également question des brevets logiciels, de la normalisation des formats bureautiques à l'AFNOR et de la cohabitation entre libre et propriétaire, qui, pour Benoît Sibaud « existera vraisemblablement encore longtemps avec une montée en puissance progressive du Logiciel Libre sur tous les segments du marché ».

Dans une autre tribune, Patrick Benichou, fondateur d'Open Wide. Il indique qu'il ne fait pas de « procès d'intention à la position de M Sarkozy sur les logiciels libres en général », et que certaines prises de positions lui semblent même aller dans le bon sens. Il indique être favorable à ne pas imposer aux administrations un choix libre ou propriétaire, mais se montre effectivement inquiet sur la question du brevet logiciel qui « pourrait avoir des effets de bords inverses de l'effet escompté en matière de dynamique d'innovation ».

Miguel de Icaza fait une démonstration de Moonlight

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
25
juin
2007
Mono
Il y a peu Miguel de Icaza et son équipe se lançaient dans une implémentation open source de Silverlight, la nouvelle plateforme de Microsoft qui permet de voir des contenus multimédia dans un navigateur.

La semaine dernière, après 21 jours de développement, Miguel venait présenter à Paris le résultat du travail de son équipe. Ce que ces sept développeurs ont réalisé est tout simplement impressionnant. D'après Miguel, il s'agit de la séance de programmation la plus intense qu'il ait jamais réalisée.

J'ai profité de son passage à Paris pour réaliser un entretien vidéo en français de Miguel permettant de voir un aperçu du résultat.

Firefox : Entretien avec la présidente de la Mozilla Foundation

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
28
mai
2007
Mozilla
Mitchell Baker, CEO de la Mozilla Foundation, a récemment donné un long entretien pour APC Magazine sur le passé, le présent mais surtout le futur de Firefox.

Les points abordés sont les suivants :
  • Comment 12 personnes ont fait Firefox 1.0 ;
  • Comment Firefox génère 55 millions de dollars par an ;
  • Firefox bientôt dans votre téléphone portable ;
  • Des entreprises qui envisagent à nouveau d'adopter Firefox plutôt que de passer à IE7 ?
  • Pourquoi n'existe-t-il pas encore de bloqueur de pub intégré par défaut dans Firefox ?
  • Firefox 3.0 – "lock-in branding", ça veut dire quoi, au juste ?
  • Firefox va s'attaquer à Flash et Silverlight ;
  • Microsoft et les développeurs de Firefox ;
  • La stratégie pour mettre Firefox sur plus d'ordinateurs ;
  • La bataille concernant les distributions Linux utilisant la marque Firefox ;
  • Le travail de Mozilla sur le Web 3.0 : les applications web qui fonctionnent aussi hors-ligne.

Une traduction française est disponible sur le Framablog.

Entretien avec Samuel Hocevar, Chef du projet Debian

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
3
mai
2007
Debian
Voici un petit entretien de quarante-cinq minutes avec Samuel Hocevar, le nouveau Debian Project Leader.

Au cours de l'émission de radio « Un clavier azerty en vaut deux » réalisée par des amateurs (soyez indulgents) de RotomaLUG pour Radio Campus Rouen, nous avons eu la chance d'interroger Samuel sur sa vision de Debian et son rôle en tant que chef du projet Debian pour cette année qui vient.

L'emission présente également le projet Debian, son histoire et son évolution.

Chat 01net « Les logiciels libres » jeudi 22 mars 2007 de 18h à 19h

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
21
mar.
2007
Presse
01net organise le jeudi 22 mars 2007 de 18h à 19h un chat « Logiciels libres » avec Benoît Sibaud président de l'APRIL (remplaçant Frédéric Couchet, délégué général, initialement prévu) et Christophe Espern, chargé de mission sur les thèmes « « Quel est aujourd'hui le poids du logiciel libre, en France et en Europe ? L'Administration et l'État doivent-ils montrer l'exemple en matière de logiciel libre ? La France a-t-elle besoin d'un pôle de compétitivité pour le logiciel libre ? La loi DADVSI menace-t-elle les intérêts du logiciel libre ? Quelle est la position des candidats à la présidentielle sur le logiciel libre ? Quel est le rôle de l'April ? ».

Les biographies transmises à 01net :

Benoît Sibaud est président de l'APRIL depuis décembre 2004. À titre professionnel il est ingénieur en informatique dans un centre de R&D Télécoms. Il a découvert GNU/Linux dans un magazine en 1995. Après des implications dans un GULL (Groupe d'Utilisateurs de Logiciels Libres) et à LinuxFR, il adhère à l'APRIL en 2001 pour sa dimension nationale, et pour être plus actif dans la défense du logiciel libre. À l'APRIL, il a entre autres créé le groupe de travail pour obtenir un classement du logiciel libre au patrimoine immatériel de l'humanité et est président depuis décembre 2004. En dehors de l'APRIL, il est encore co-webmestre du site LinuxFr et aussi co-responsable du thème Communautés des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2007.

Christophe Espern a découvert le libre début 2000. Fin 2002, il a cofondé l'initiative EUCD.info et s'est investi pendant quatre ans pour sensibiliser le public et les pouvoirs publics sur les enjeux entourant la transposition de la directive EUCD. Il a adhéré en 2004 à l'APRIL.