Sortie de Hubzilla 2.6

Posté par . Édité par ZeroHeure, Pierre Jarillon, Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
25
21
août
2017
Internet

Né en 2012 sous le nom Redmatrix, Hubzilla renaît en 2015 comme un outil pour créer et relier des petits sites communautaires dans une grande communauté globale. Mais son histoire prend sa source dans Friendica, dans le Safeweb de Symantec, dans un CMS oublié et même dans le Collabra de Netscape.
Voilà pourquoi Hubzilla est une plate‐forme décentralisée de partage de contenu et de réseau social. Elle offre des facilités d’utilisation et d’identification et un socle très robuste pour des fonctions de réseau social (interopérable avec Diaspora, GNU-Social, Mastodon et gérant le chiffrement de bout en bout), de partage de fichiers et de photos (accessibles en WebDAV, à la Nextcloud / Owncloud), d’agenda et de serveur de calendrier CDAV, de carnet d’adresses et de serveur de contacts CardDAV et de wiki. De nombreuses extensions sont disponibles, du jeu d’échecs au partage de fichiers pair à pair via Webtorrent…

Hubzilla est publié sous licence MIT et programmé en PHP/MySQL avec prise en charge de PostgreSQL. La version 2.0 avait été publiée en décembre 2016 et n’avait pas fait l’objet d’une dépêche sur LinuxFr.org. Les principales fonctionnalités de la version 2.6 sont détaillées en seconde partie.

Wiki [Tuto/HowTo] Installation de Retroshare sur FreeBSD

0
7
juil.
2017

retroshare logo

====== EN COURS DE RÉDACTION ======

Introduction

Retroshare est un réseau social utilisant les technologies F2F. Il permet, entre autre, la discutions instantanée, le partage de fichiers, la création de forum, blog, la création de chaîne multimédia, l’utilisation d'API (permettant la création de bridge), des émails (à l'intérieur du réseau), l'utilisation de liens magnet propre à RetroShare.
Après avoir ajouté quelques contacts, Retroshare vous permettra de profiter d'un catalogue de fichiers mis en partage par vos contacts et par les contacts de vos contacts.
Retroshare peut-être configuré afin de faire tourner des nœuds dédiés (permettant par exemple aux contacts commun du Nœud de se retrouver plus rapidement en IP dynamique), que se soit aux relais entre les contacts communs ou à la sauvegarde et partage d'informations (forum, fichiers, etc).
Sur le réseau Retroshare (comme sur tout internet), l'information (message, fichiers, etc) persiste tant qu'un Nœud/Peers dispose de l'information et la laisse en partage aux autres. De ce fait, censurer une information n'est possible qu'en s'attaquant à l'ensemble des Nœuds disposant de l'infos.
Retroshare fonctionne sans problème sur FreeBSD.
Note : Ce tuto ne s'occupe que de la partie installation/désinstallation. Pour la partie utilisation voyez à suivre

EDIT : la personne qui devait m'aider à rédiger ce tuto ne donne plus aucun signe de vie. Ce tuto est donc en attente d'un(e) BSDist pour adapter le tuto depuis ubuntu/debian vers FreeBSD. N'hésitez pas à participer ;)

_


_

Screenshot

demo1-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo2-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo3-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo4-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo5-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo6-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto

Wiki [Tuto/HowTo] Installation de Retroshare sur ubuntu

3
28
juin
2017

Sommaire

retroshare logo

Introduction

Retroshare est un réseau social utilisant les technologies F2F. Il permet, entre autre, la discutions instantanée, le partage de fichiers, la création de forum, blog, la création de chaîne multimédia, l’utilisation d'API (permettant la création de bridge), des émails (à l'intérieur du réseau), l'utilisation de liens magnet propre à RetroShare.
Après avoir ajouté quelques contacts, Retroshare vous permettra de profiter d'un catalogue de fichiers mis en partage par vos contacts et par les contacts de vos contacts.
Retroshare peut-être configuré afin de faire tourner des nœuds dédiés (permettant par exemple aux contacts commun du Nœud de se retrouver plus rapidement en IP dynamique), que se soit aux relais entre les contacts communs ou à la sauvegarde et partage d'informations (forum, fichiers, etc).
Sur le réseau Retroshare (comme sur tout internet), l'information (message, fichiers, etc) persiste tant qu'un Nœud/Peers dispose de l'information et la laisse en partage aux autres. De ce fait, censurer une information n'est possible qu'en s'attaquant à l'ensemble des Nœuds disposant de l'infos.
Note : Ce tuto ne s'occupe que de la partie installation/désinstallation. Pour la partie utilisation voyez à suivre
Note Bis : il semble y avoir un bug sur Xubuntu, n'envoyez pas Retroshare dans la barre de Notification ;)

Désinstaller Retroshare sur Ubuntu

Ouvrez un terminal de commande

Lancez la désinstallation

sudo apt-get remove -y retroshare06
sudo apt-get autoclean
rm -rf /home/*/.retroshare

_


_

Installer Retroshare sur Ubuntu

1) Ouvrez un terminal de commande

2) Passez en administrateur (root)

sudo su
  • Installez le pré-requis
apt-get install software-properties-common

3) Ajoutez le dépôts officiel de Retroshare et celui de i2p pour Ubuntu

add-apt-repository ppa:retroshare/unstable
add-apt-repository  ppa:i2p-maintainers/i2p

Note : la version disponible via add-apt-repository ppa:retroshare/stable est déconseillée par les Devs car elle est trop rarement mise à jours. La version "unstable" est considérée comme une up-to-date et conseillée d'utilisation par l'équipe de Dev.

4) Mettez à jours la liste des paquets

apt-get update

5) Lancez l'installation

apt-get install -y retroshare06 tor i2p

Note : même si vous n'utilisez pas d'Hidden Service il est nécessaire d'installer tor afin de pouvoir communiquer avec ceux qui sont derrière un Hidden Service.

6) Lancez la configuration d'i2p

dpkg-reconfigure -plow i2p

Note : Choisissez de démarrer au boot avec un utilisateur sans droit (pas root!). Ensuite plus tard quand vous aurez créé votre compte RetroShare allez dans Préférences => Réseau => Configuration Service caché => i2p indiquez comme port pour "i2p sortie" : 4444 (si le voyant ne se met pas au vert, rendez-vous avez votre navigateur à l'adresse http://127.0.0.1:7657 et cliquez sur Tunnel Local puis récupérez le port a HTTP Proxy)

7) Dans votre menu cherchez retroshare et lancez le, vous allez tomber sur la fenêtre suivante qu'il vous faut remplir

screenshot-2017_06_28-Tutoriel-Retroshare_Installation_first_lunch

8) Cliquez sur "Options avancées". Pour "Longueur de la clés PGP" choisissez la plus grosse et à "Type d'emplacement" laissez "Emplacement standard".

screenshot-2017_06_28-Tutoriel-Retroshare_Installation_first_lunch_advanced

9) Faites bouger votre souris de façon le plus imprédictible possible jusqu'à se que "Données aléatoire" soit à 100%.

10) Cliquez enfin sur "Générer un nouveau profil et nœud". Retroshare devrait ensuite se lancer :)

screenshot-2017_06_28-Tutoriel-Retroshare_Installation_Fin

_


_

Installer Retroshare avec Hidden Service Tor sur Ubuntu

Note : via cette méthode vous n'aurez PAS accès à la DHT, seulement au mode découverte ou DarkNet.

1) Ouvrez un terminal de commande

2) Passez en administrateur (root)

sudo su
  • Installez le pré-requis (facultatif sur ubuntu)
apt-get install software-properties-common

3) Ajoutez le dépôts officiel de Retroshare pour Ubuntu

add-apt-repository ppa:retroshare/unstable

Note : la version disponible via add-apt-repository ppa:retroshare/stable est déconseillée par les Devs car elle est trop rarement mise à jours. La version "unstable" est considérée comme une up-to-date et conseillée d'utilisation par l'équipe de Dev.

4) Mettez à jours la liste des paquets

apt-get update

5) Lancez l'installation

apt-get install -y retroshare06 tor i2p
mkdir -p /var/lib/tor/hidden_service/retroshare
echo "# Hidden Service Retroshare" >> /etc/tor/torrc
echo "HiddenServiceDir /var/lib/tor/hidden_service/retroshare" >> /etc/tor/torrc
echo "HiddenServicePort 7812 127.0.0.1:7812" >> /etc/tor/torrc
chown debian-tor:root -R /var/lib/tor/hidden_service/
chmod 700 -R /var/lib/tor/hidden_service/
service tor restart

Note : le port par défaut est 7812, pour une meilleure sécurité vous pouvez éventuellement le changer (choisissez dans la plage 2000 à 60000). Si vous voulez changer de port éditez la commande echo "HiddenServicePort 7812 127.0.0.1:7812" >> /etc/tor/torrc

6) Affichez l'hidden service associé à retroshare


cat /var/lib/tor/hidden_service/retroshare/hostname

screenshot-2017_06_28-Tuto-Retroshare-Afficher_Adresse_Hidden_Service

Note : Si vous créez plusieurs Nœuds/Utilisateurs vous pouvez leur spécifier un hidden service différent mais cela n'est que facultatif tant que vous ne faites pas tourner plusieurs utilisateurs en même temps.

Si vous souhaitez Reset l'adresse de l'hidden service
rm -f /var/lib/tor/hidden_service/retroshare/*
service tor restart
cat /var/lib/tor/hidden_service/retroshare/hostname

7) Lancez la configuration d'i2p

dpkg-reconfigure -plow i2p

Note : Choisissez de démarrer au boot avec un utilisateur sans droit (pas root!). Ensuite plus tard quand vous aurez créé votre compte RetroShare allez dans Préférences => Réseau => Configuration Service caché => i2p indiquez comme port pour "i2p sortie" : 4444 (si le voyant ne se met pas au vert, rendez-vous avez votre navigateur à l'adresse http://127.0.0.1:7657 et cliquez sur Tunnel Local puis récupérez le port a HTTP Proxy)

8) Dans votre menu cherchez retroshare et lancez le, vous allez tomber sur la fenêtre suivante qu'il vous faut remplir

screenshot-2017_06_28-Tutoriel-Retroshare_Installation_first_lunch

9) Cliquez sur "Options avancées". Pour "Longueur de la clés PGP" choisissez la plus grosse et à "Type d'emplacement" choisissez "Emplacement cachés TOR/I2P" et entrez l'hostname.onion créé précédemment. Si vous avez changez le port par défaut n'oubliez pas de l'indiquer.

screenshot-2017_06_28-Tutoriel-Retroshare_Installation_first_lunch_advanced_tor

10) Faites bouger votre souris de façon le plus imprédictible possible jusqu'à se que "Données aléatoire" soit à 100%.

11) Cliquez enfin sur "Générer un nouveau profil et nœud". Une fenêtre de vérification va faire une apparition temporaire.

screenshot-2017_06_28-Tutoriel-Retroshare_Installation_first_lunch_verification

12) Enfin Retroshare devrait se lancer seul :)

screenshot-2017_06_28-Tutoriel-Retroshare_Installation_Fin

13) Rendez-vous dans "Préférences" => "Réseau" => "Configuration de service caché" et vérifiez que les ports correspondent à ce que vous avez spécifié lors de l’installation. Ensuite cliquez sur "Test" afin de vérifier la connectivité. Un point noir devrait passer au vert juste à côté de "Tor entrant OK"

screenshot-2017_06_29-Tutoriel-Retroshare_Installation_Configuration_Reseau_Tor

_


_

_


_

Screenshot

demo1-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo2-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo3-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo4-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo5-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto
demo6-screenshot-2017_06_28-Retroshare-Tuto

Journal Mastodon, le réseau social qui monte ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
34
6
avr.
2017

Chers journaleux,

Connaissez-vous Mastodon.social ?

Mastodon is a free, open-source social network. A decentralized alternative to commercial platforms, it avoids the risks of a single company monopolizing your communication. Pick a server that you trust — whichever you choose, you can interact with everyone else. Anyone can run their own Mastodon instance and participate in the social network seamlessly.

Qu'est ce que ça vaut ?

Je n'ai pas encore pu consacré beaucoup de temps à étudier cela moi-même. Mais déjà (...)

Journal Premiers jappements de Cagou

18
14
sept.
2016

Salut à vous,

cet article vient d'être publié sur mon blog, mais comme nous avons parlé de la campagne ici aussi, il me semble
logique d'en faire un journal.

Cagou est un frontal (bureau/appareils portatifs) du projet Salut à Toi, logiciel de communication (« réseau social ») qui a été plusieurs fois mentionné par ici, cf. l'étiquette dédiée.

Cagou commençant à prendre sérieusement forme, il est temps de faire un billet sur l'avancement.

Avant le début du développement de l'interface (...)

Revue de presse de l'April pour la semaine 24 de l'année 2016

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
26
20
juin
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Journal Les réseaux sociaux sont ils liberticides et comment ne pas l’être

5
7
juin
2016

Bonjour Nal,

Bien qu'adoré par de nombreux, les réseaux sociaux ont la fâcheuse tendance de se mettre a dos un grand nombre de défenseur des libertés numériques. De nombreuses alternatives existent comme Diaspora, qui permettent entre autres de s'autohéberger.
Beaucoup de ces solutions suggèrent de décentraliser ces services. Mais ce n'est pas toujours évident (ni même souhaité).

Du coup, je me pose la question, de comment assurer une bonne transparence et respects des libertés numériques sur un réseau social (...)

Journal salut@toto — salutation, règle éditoriale et nom sur Internet

44
16
mai
2016

Introduction

Salut à tous, je publie ce texte pour partager avec vous quelques réflexions sur la gestion du nom et des relations sociales sur Internet. J'ai commencé à formaliser ces réflexions en me demandant, pour ma pratique, comment gérer le spam autrement qu'avec un filtre anti-spam qui, bien que souvent utile, peut s'avérer très gênant (surtout quand on s’auto-héberge)

Au final, cela va au delà. L'objectif est de participer à la mise en place de réseaux sociaux non-enfermant et plus (...)

Journal Hubzilla UNO

Posté par . Licence CC by-sa
5
6
fév.
2016

Beaucoup d'activité sur Hubzilla depuis la sortie de la version 1.0 en décembre dernier.

Mike Macgirvin vient d'annoncer la mise en place d'une version "simplifiée" de Hubzilla, dans laquelle les fonctionnalités les plus atypiques de la plate-forme seraient désactivées.

Dans les faits la base de code serait la même, "UNO" serait une configuration choisie à l'installation. Les fonctionnalités suivantes seraient alors désactivées :

  • clonage de canaux : possibilité d'avoir une ou plusieurs identités numériques et espaces de partages (...)

Sortie de Hubzilla 1.1

Posté par . Édité par Xavier Claude et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
21
9
jan.
2016
Communauté

Imaginez une plate-forme sociale :

  • décentralisée
  • avec authentification unique sur l'ensemble du réseau
  • où vos identités numériques seraient indépendantes du système DNS, devenant ainsi « nomades » et résilientes

Logo Hubzilla

Imaginez que cette plate-forme regroupe les fonctionnalités suivantes :

  • réseau social
  • système de stockage de fichiers dans les nuages avec accès WebDAV
  • système de gestion de contenu
  • salons de discussion
  • blog
  • forum communautaire
  • gestion fine des ACL sur tous les objets
  • agrégateur et redirecteur de flux RSS

Et qu'elle soit disponible dès à présent sous licence MIT, en PHP (compatible PHP7)…

Twitter hors du navigateur

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Xavier Claude, Pierre Jarillon et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
13
22
déc.
2015
Python

La multiplication des réseaux sociaux et l'importance d'y être présent pour faire connaître ses projets rendent indispensables si l'on manque de bras (ce qui arrive souvent quand on lance seul des projets ou par exemple une startup) d'automatiser nos interactions avec lesdits réseaux sociaux.

Je souhaite présenter aujourd'hui ici deux programmes autour de Twitter, l'un des principaux réseaux sociaux, répondant à cette problématique : db2twitter et retweet

Ces deux programmes codés en Python proposent le double avantage d'être documentés et auto-hébergés, vous évitant ainsi de dépendre de la foule de services tiers plus ou moins bien maintenus que l'on peut trouver sur le web. Ces deux projets pourraient être les deux premières briques d'un projet plus large (non encore formalisé) que j'appelle « Twitter hors du navigateur » (d'où le titre du billet).

Les descriptions de ces deux programmes sont disponibles dans la suite de la dépêche.

Revue de presse de l'April pour la semaine 44 de l'année 2015

19
2
nov.
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Libervia/Salut à Toi : campagne pour une version Android et de bureau

53
26
oct.
2015
XMPP

Nous venons de lancer une campagne de financement participatif pour le projet Libervia/Salut à Toi afin de développer une version pour Android et de bureau.

Salut à Toi (SàT) est un outil de communication (ou « réseau social ») avancé basé sur le protocole standard XMPP. Il est décentralisé, multi-usages, multi-interfaces, libre (AGPL v3+) et dispose de nombreuses fonctionnalités : blog/microblog, partage de fichiers, chiffrement de bout en bout, jeux, etc.

Libervia/SàT Campagne Android

SàT est un outil unique, de par son architecture, ses fonctionnalités, sa philosophie et la façon dont il est géré.

La suite de cette dépêche détaille la campagne et ce qu'elle va permettre de faire.

diaspora* sort en version 0.5.0.0

Posté par (page perso) . Édité par Yvan Munoz, tuiu pol et palm123. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
30
29
mai
2015
Internet

Au début du mois, la communauté des contributeurs au projet diaspora* a annoncé la sortie d’une nouvelle version majeure, la version 0.5.0.0. Diaspora* est un projet Libre (licence AGPL) d’un réseau social décentralisé et respectueux de la vie privée (site officiel). Il a été lancé en 2010 par 4 étudiants américains. En Août 2012, ils cédaient la gouvernance du projet à la communauté. Cette nouvelle version est donc la cinquième version majeure publiée par la communauté.

Revue de presse de l'April pour la semaine 51 de l'année 2014

20
22
déc.
2014
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire