Journal [HS] Et vous, comment avez vous construit votre maison ?

Posté par .
Tags : aucun
0
29
fév.
2008
Cher journal,

Une fois n'est pas coutume, je vais aborder ici un sujet qui n'a pas trait à l'informatique.

Je cherche à faire construire une maison, (le terrain est déjà prêt) et je me pose des questions quant aux matériaux et techniques à utiliser sur 3 points :

- La maçonnerie : doit-je céder au prix tout gentil du parpaing + isolation intérieure, ou dois-je céder aux sirènes de la brique alvéolée avec une isolation extérieure (sans parler de toutes les déclinaisons possibles.... voir à ce sujet : http://www.ideesmaison.com/15-facons-de-construire-au-banc-d(...) )

- Le chauffage : j'exclus de base l'électrique (je n'aime pas la chaleur sèche...), mais là encore, plusieurs choix s'offrent : le solaire, cher à installer et dépendant du temps (j'habite sur Rennes...) ? l'aérothermie, très à la mode en ce moment, mais plutôt bruyant, dépendante de la température extérieure (fonctionne très mal à -5°C...) et au retour sur investissement incertain ? ou sa voisine, la géothermie, chère à l'installation, mais d'une efficacité reconnue aujourd'hui ? Ou bien encore, le classique chauffage au gaz, dépendant du prix du pétrole, mais pas cher à installer ???
(la encore, voir par exemple http://fr.ekopedia.org/Chauffage ou http://www.econo-ecolo.org/spip.php?article748 )


- l'eau : le récupérateur d'eau ne me semble pas facultatif... La question est plutôt de savoir si c'est une bonne idée d'utiliser cette eau pour les chasses d'eau et la machine à laver (et donc devoir poser une double tuyauterie ...), voire plus ??

Cher journal, je ne doute pas que tu ais déjà rencontré ces problèmes , et que pour chacun de ceux-ci tu ais une solution à me proposer.

Je compte sur toi !!


_Tof_
  • # Quelles pistes de réflection

    Posté par . Évalué à 5.

    Il est reconnue que l'isolation EXTERIEUR est bien meilleure, mais hélas, peut utilisé et preconisé en france.

    Le mieux pour l'économie en chauffage et d'utilise des dispositif PASSIF , telle un mur réfractaire qui regule la chaleur dans la maison sur une tres longue période, et le puit canadien.

    http://forums.futura-sciences.com/forum110.html

    Un sous forum reservé a ces questions. Qui est une source d'information de qualité , a lire absolument!

    Bien a toi.
    • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

      Posté par . Évalué à 0.

      A une petites choses:
      Pour la machine a laver le linge, investir dans un modele qui fonctionne sans lessives, plus écologique, pas besoin d'adoucisant et hippot-alergénique (c'est la lessive qui fait que le linge grate), et moins de consommation d'eau car le rinsage est léger, on ne rince presque pas de produit chimique.

      Je crois qu'il exite dans le commerce des machines a laver le linge combinée , permettant d'utilise ou pas du produit de lessive.

      Ca c'est top ecolo :-p
      • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

        Posté par . Évalué à 0.

        Autre alternative évoquée il me semble dans ce journal, http://linuxfr.org/~zal/20578.html : les noix de lavage.

        Je ne sais pas combien coûte les machines à laver sans lessive à l'achat, ni lesquelles consomment le plus d'eau. C'est un calcul à faire...
        • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

          Posté par . Évalué à 7.

          Pour les noix de lavage ma copine et moi en avons acheté. Bilan : je les donne à qui veut. Pour le linge normal avec des taches de poussières, de sueur pas de souci, mais sinon le linge blanc n'est pas blanc (agent blanchissant a rajouter soit même), il ne sent pas bon, et surtout il n'est pas propre pour des vrai taches. Après 3 mois on est revenu à de la lessive écologique normale et on lave le plus souvent possible a basse température.
          • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            D'autant que pour l'écologie, les noix de lavage venant d'Inde, on a vu mieux ...
          • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Pour que le linge sente bon avec les noix, il faut ajouter 3-4 gouttes d'une huile essentielle. Nous on lave tout avec, y compris les fringues du bébé - et dieu sait si c'est sale.

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Autre alternative évoquée il me semble dans ce journal, http://linuxfr.org/~zal/20578.html : les noix de lavage.
          D'après 60 Millions de Consommateurs, elles ne font aucune différence avec un lavage à l'eau clair. D'après le même magazine la meilleur lessive liquide était celle d'Intermarché (point de vue efficacité et environnement). Une lessive intitulée « Arbre vert » et prétenduement écologique étant parmis les plus toxiques :-P (une autre lessive « écologique » était dans ce cas).
          Lisez 60 millions de consommateurs ! Dispo dans toutes les bonnes bibliothèqes
      • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

        Posté par . Évalué à 10.

        Lave-linge sans lessive? La dernière fois que j'en ai entendu parler, il s'agissait de faire tourner le linge 4 heures, pour une consommation électrique et des résultats vraiment pas top. Franchement, la lessive à l'ozone ou par électrolyse, je crois que c'est encore de la science-fiction.

        hippot-alergénique : je dois en parler à mon cheval ou chercher la définition par IPOT? ;-)
      • [^] # [HS]

        Posté par . Évalué à 2.

        Ouch, gaffe à l'orthographe, ça pique les yeux un peu.
    • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

      Posté par . Évalué à 4.

      tout à fait.
      L'isolation extérieure peut se faire sur la toiture (procédé dit "sarking") et également sur les murs extérieurs. Dans le cadre d'une rénovation l'isolation par les combles / par l'intérieur peut se comprendre, mais pour une maison neuve c'est du temps perdu, à la fois parce que c'est plus long, et parce que cela fait des ponts thermiques.

      +1 aussi pour avoir parlé des dispositifs passifs, en effet en France (et ailleurs) on parle uniquement de la "résistance thermique", sans compter également les autres critères qui font qu'un matériau est efficace pour l'isolation et les réductions des déperditions de chaleur :

      - isolant mince réflecteur, controversé mais efficace s'il est bien posé dans de bonnes conditions (et renvoie les rayonnements de chaleur l'été), après c'est sûr que c'est un peu comme une bouteille thermos, et je ne sais pas si je voudrais cela chez moi...
      - régulateur de vapeur qui fait une bonne étanchéité à l'air tout en laissant la maison respirer (si le reste l'est bien sûr)
      - vmc double flux qui évite de refroidir lorsque l'on fait le renouvellement de l'air
      - isolant dense qui stocke la chaleur intérieure l'hiver et réduit les déperdition, et fait une zone tampon contre la chaleur l'été, que cela soit de la fibre de bois, du chanvre, un mélange de béton chanvre et chaux ou des matériaux type siporex, briques monomurs

      L'intérêt de prendre des matériaux naturels, c'est qu'à densité égale, un matériau naturel comme la fibre de bois peut stocker plus de chaleur qu'un isolant minéral ou chimique (polystyrène), la chaleur spécifique de la laine de verre est de 1100-1200 J/kg.K, celle de la fibre de bois : 2100 J/kg.K soit presque 2 fois plus de calories stockées. Si on ajoute que la laine de verre en toiture a généralement une densité d'environ 15 kg/m3, la fibre de bois allant de 50 à 150 kg / m3, c'est entre 6 et 17 fois plus de chaleur qui pourra être stocké dans un isolant naturel. Ce ne sont pas uniquement des matériaux plus "écolo" (ils n'ont pas de petites particules comme les laines minérales et pas de dégagements comme les isolants petrochimiques), mais surtout des matériaux plus techniques.

      Enfin, tu parles de maçonnerie, n'as-tu pas envisagé l'option maison ossature bois ? C'est plus cher, mais le résultat est quand même plus agréable.

      Le récupérateur d'eaux me semble indispensable, après il faut voir le coût, mais c'est aussi pouvoir garder une forme d'indépendance que d'avoir ça chez soi.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il ne faut pas oublier de fermer les volets la nuit, et de tirer les rideaux.

        Un petit rien qui apporte beucoup.
      • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour le bois, oui, j'y ai pensé, mais certaines contraintes font que non, ca ne sera pas une maison en bois.

        Par contre, il est vrai qu'il y en a une qui s'est monté à 100m de mon terrain : j'ai été faire mon curieux pendant le chantier, et elle avait de la gueule !!!

        Pour l'isolation, très peu d'artisans la propose en extérieure, sans doute par peur de 'linconnu pour eux... Ceci dit, les avis sont unanimes en ce qui concerne l'efficacité. Je vais essayer de voir si je peux pas trouver un artisan qui l'a déjà fait.

        Pour l'isolant mince, j'entends vraiment des avis contradictoires à son sujet, mais ce qui domine, c'est le fait qu'il n'y ai pas d'agrément et qui fait que les artisans ne veulent pas les utiliser (pas de garantie ?).

        En tour cas, merci pour ce post très instructif !

        _Tof_
        • [^] # Re: Quelles pistes de réflection

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Concernant l'isolation extérieur, c'est juste que c'est moins simple à installer.

          De plus, les ouvriers installant celle intérieure seront à l'abri des intempéries pendant la pose de l'isolation.

          En France, l'isolation extérieure est plutôt rare, et c'est bien dommage vu tous les avantages que l'on en retire (dont un peu de fraîcheur l'été, et un meilleur confort l'hivers, une protection des murs contre le gel...).

          Pour les ouvertures, penser au double vitrage, avec des épaisseurs de vitre différentes sans être un multiple, ça amortira encore plus le bruit.

          Les cadres en PVC sont à bannir, en bois c'est tout aussi bien et tu y gagnera de la place. Le bois vieillit bien mieux que le PVC (qui n'est pas recyclé).
  • # Aérothermie

    Posté par . Évalué à 4.

    Je trouve que tu condamnes un peu vite l'aérothermie. A Rennes, dans un climat tempéré et avec presque jamais de gel, cette solution doit doit bien se comporter en terme de rendement/prix. Pour le bruit, c'est pas si terrible si on l'intègre bien dans sa construction (éviter de mettre la sonde à 2m de haut face au salon de jardin...).
    Je trouve que condamner le jardin pour une sonde enterrée n'est pas forcément une bonne opération si la température ne baisse presque jamais dans l'année. Investis plutot dans un étude bioclimatique de ta maison, à Rennes ce sera surement plus rentable.

    Surtout prévois dès le début un réseau de chauffage basse température d'eau, qui s'adapte à toutes les évolutions de chauffage écolo.
    • [^] # Re: Aérothermie

      Posté par . Évalué à 1.

      Ma femme est très sensible au bruit, surtout la nuit... Et les quelques modèles qu'elle a vu en fonctionnement lui ont fait refuser cette solution tout net !! De plus, pour faire une analogie foireuse, les ventilo silencieux que je mets dans mes PCs ne le sont réellement que 2 ans maximum. Après, avec l'usure et les poussières, ils se mettent à faire du bruit aussi... Alors sur un ventilateur de grande tailel sityu à l'extérieur de la maison, j'imagine que c'est aussi le cas.

      Bref, indépendamment du retour sur investissement, y a veto sur l'aérothermie. Et pour la géothermie, je trouve également dommage de devoir sacrifier une bonne partie du terrain pour placer la sonde. La géothermie verticale m'irait mieux, mais reste sensiblement plus chère.

      Et enfin, pour le chauffauge basse température, oui, je pense que c'est ce que je vais faire.
      • [^] # Re: Aérothermie

        Posté par . Évalué à 1.

        Essaie donc de trouver une PAC Daikin Altherma (ce qui ne devrait pas être dur, vu qu'ils sont n°1 dans le monde) et de l'écouter, j'en ai une depuis peu et à la première mise en service, je n'arrivais pas à l'entendre. Maintenant, je sais faire la différence, et à 3 mètres de là tu ne l'entends pas. Alors suivant où tu places le module extérieur ...
      • [^] # Re: Aérothermie

        Posté par . Évalué à 2.

        Fais attention au tuyau dans le terrain, tu rentabilises en 10 ans, mais au bout de 10 ans, tu as un vide qui se créait autour des tuyaux, le rendement baisse, tu aussi des risques de fuite voir de changer le compresseur...

        "La première sécurité est la liberté"

  • # Attention au puits canadien

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Il faut faire extrêmement attention au puits canadien ou provençal.
    A cause du radons qui est un gaze radioactif qui émane du sous-sol (cela dépend des régions). Le radons c'est un excellant moyen de se ramasser un cancer des poumons.

    Si tu veux utilisez un puits canadien il faut te renseigner si ta région est une région à risque pour le radons (le Jura c'est l'horreur pour cela), si c'est le cas il faut s'assurer que les tuyaux soient bien étanches.

    Autrement tu peut utiliser une pompe à chaleur avec un circuit enterré sous le jardin.
    • [^] # Re: Attention au puits canadien

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pas terrible, la Bretagne, à ce niveau là.

      Après, ça dépend des coins.
    • [^] # Re: Attention au puits canadien

      Posté par . Évalué à 2.

      ce n'est pas faux mais a notre epoque le fameux puit canadien est un tuyau enfoui dans le sol (50m) (etanche cela vas de soit)

      donc bon le radon c'est bon pour les anciens puit canadien, simplement creusé dans le sous sol.

      mais merci d'avoir participé a la lutte contre le puit canadien
  • # Chauffage au bois - mes 0,02€

    Posté par . Évalué à 4.

    Le chauffage au bois a le vent en poupe. Les poêles à bois ont un excellent rendement (>75% pour les "vrais") et permettent de bénéficier d'un crédit d'impôt.
    De plus, l'énergie bois est plus écologique que l'énergie fossile.
    • [^] # Re: Chauffage au bois - mes 0,02€

      Posté par . Évalué à -3.

      Et contribue à la déforestation, sauf à acheter du bois "made in France".
      • [^] # Re: Chauffage au bois - mes 0,02€

        Posté par . Évalué à 2.

        ...et ça émet des particules pendant la combustion. Seules les installations industrilelles disposent de filtre sur les cheminées.
        Mais qu'est-ce que c'est bien quand meme un feu de cheminée.
      • [^] # Re: Chauffage au bois - mes 0,02€

        Posté par . Évalué à 1.

        o_0 en france, vous brulez du bois sans couper les arbres ?
        • [^] # Re: Chauffage au bois - mes 0,02€

          Posté par . Évalué à 5.

          Je pense qu'il faisait plutôt allusion au fait qu'en France, les arbres coupés sont remplacés, ce qui n'est pas forcément le cas à l'étranger, en particulier dans les forêts centre-africaines et d'Amérique Latine.
        • [^] # Re: Chauffage au bois - mes 0,02€

          Posté par . Évalué à 3.

          @Nicolas Schoonbroodt : le problème ce n'est pas de couper les arbres, mais d'en replanter après et suffisamment pour compenser le prélèvement.
          La France est l'un des rares pays à avoir une législation efficace avec un organisme dédié l'ONF avec des vrais moyens. Par contre, une bonne partie du bois de chauffage en France est importé de pays qui ont une politique laxiste (voire inexistante) ou provient de coupes illégales (environ 15% de la production de bois mondiale).

          Quant tu achètes du bois Français, tu es quasi-certain que derrière, des arbres ont été replantés.


          La déforestation a des conséquences terribles comme accélérer la désertification, disparition de faune et flore (bon nombre de médicaments sont des dérivées de plantes issus des forêts tropicales), disparition de peuples autochtones, sans oublier qu'on perd le principal puit de carbone. La déforestation c'est 20% des émissions de carbone.
    • [^] # Re: Chauffage au bois - mes 0,02€

      Posté par . Évalué à 5.

      Ils est vrai que le chauffage aux bois apporte une chaleur plus agréable que les autres sources. Ce n'est peut-être qu'une sensation personnelle mais elle est bien là. J'ai aussi cette sensation avec les chauffages aux grains ou bottes de paille.

      Il apporte aussi une autre chaleur non soupçonné par certain quand tu fais toi-même ton bois: la nécessité de bosser pour avoir chaud aux bois!! C'est une des rares sources de chaleurs qui commence à te réchauffer avant même qu'il ne soit chez toi.
    • [^] # Re: Chauffage au bois - mes 0,02€

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Mouais... Y'a encore du boulot à faire sur les poêles à bois, crois-moi.
      Les bons appareils arrivent péniblement à 80% de rendement, 0,1 % de CO. Quand aux CnHm, leur taux n'est pas encore pris en compte dans la NFEN13240/A2, pas plus que les poussières , pas grand monde s'affole à ce niveau alors que pour les chaudières bûche qui s'essoufflent face au granulé, ça fait un petit moment que c'est en place (je crie au loup, mais ça vient, doucement, mais ça vient...).
      Pour bien prendre tout en compte dans le bilan écologique, un poêle a bois ayant des performances décentes rejette inévitablement pas mal de CO2 ( d'autant plus que leur rendement est bas et/ou que le bois brûlé est humide, ça aussi il faut y penser : l'énergie utilisée à vaporiser l'eau contenue dans votre bois encore vert ne sert pas à vous chauffer pour info, la norme citée précédement exige un maximum de 20% d'humidité dans le combustible, ce qui est déjà handicapant pour obtenir des performances honorables).

      J'étends un peu le propos pour éviter de laisser une image de dénigrement du poêle qui est comme l'insert et à mon sens un chauffage d'apoint ou de cas de guerre (et ouais, on est bien content de trouver une cheminée quand l'électricité n'arrive plus à la maison - 1999 inside ;) - ).

      Si vous souhaitez faire un cadeau à l'environnement _et_ à votre porte-monnaie, offrez-vous un chauffage gaz basse température : chaudière pas chère vis-à-vis des énergies concurrentes, rejets minimes (toujours vis-à-vis du fioul, du bois bûches, colza, boues séchées, sciure, .... que-sais-je), confort/souplesse et crédit d'impôt aussi il me semble. Le point négatif étant qu'on cramme une énergie fossile.
      C'est probablement le chauffage permanent le moins pire au niveau écologique.

      Pour ce qui concerne les pompes à chaleur (PAC), les air/air s'époumonnent à un COP de 2, les air/eau, j'en sais strictement rien et les meilleurs eau/eau arrivent au environs de 4 il me semble, pour 1kW consommé, vous avez 4kW produits. Au niveau écologique et en l'état actuel de la production électrique française, avec ce type de chauffage, on participe au développement du nucléaire, sans compter que ces bébêtes fonctionnent toujours avec des fréons, recyclés, mais des fréons quand même, et quand on voit les compétences de certains installateurs, on se pose moins de questions sur l'état de la couche d'ozone. Un effet pervers de la PAC, c'est que si tout le monde s'en équipe, lors des prochaines canicules,on va être bien chacun chez nous, mais, pour sortir en ville, ça va être sport. Pour ceux du fond à côté du radiateur et de la fenêtre, une PAC refroidi d'un côté ce qu'elle chauffe de l'autre (ou presque), donc, quand vous avez un délectable 25°C chez vous, et que les passants croûlent sous un 40°C, vous mettez (en air/air ou air/eau, c'est peut-être moins évident en eau/eau) votre grain de sel à leur en faire suer.

      Alors, le chauffage solaire? Mouais, peut-être encore pas assez dévelopé en France pour être rentable en installation autonome, mais _à priori_ bien sympa pour alléger les factures d'électricité/gaz, autre...
      • [^] # Re: Chauffage au bois - mes 0,02€

        Posté par . Évalué à 1.

        Je réponds aux deux posts en même temps :
        @Nor Yarod : Y aura une cheminée. Et comme on hésitait entre un inser /foyer fermé ou un poele, je trouve de fait la discussion très intéressante. Par contre, pour les poèles à granulés, je n'ai pas de pièce ou de silo prévu pour le stockage...

        @legranblon : c'est marrant, je me suis fait la même réflexion concernant l'aérothermie... Tant qu'il n'y en a qu'une par-ci par-là, l'incidence sur la température extérieur devrait être négligeable. Mais quid de tout un lotissement équipé comme ça ???? 3 degrés de moins en hiver et 5 de plus en été ???

        En tout cas, j'arrive pour le moment à la même conclusion pour un rapport économie/écologie correct : gaz + solaire.

        Mais si j'ai lancé le débat, c'était bien pour avoir d'autres points de vue...

        _Tof_
  • # Chaleur sèche ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Le chauffage : j'exclus de base l'électrique (je n'aime pas la chaleur sèche...)

    C'est quoi se délire ? Le fait de chauffer sèche l'air c'est physique, (un air chaud peut contenir plus d'humidité, donc si un air froid est chauffé le % d'eau diminue...)

    Il existe des radiateurs électriques, bien mieux que les "grilles pain". Il y a les radiant et les bains d'huiles mais aussi les dalles chauffantes, c'est agréable de marcher dessus et la chaleur est uniformément réparti.

    Il faut évidement avoir une grosse isolation. Il existe des briques/parpain dont j'ai oublié le nom qui font déjà une bonne isolation.

    Ensuite, une pompe a chaleur peut servir de chauffage d'appoint avec un bien meilleur rendement que l'électrique "à résistance".

    Il reste aussi le puit canadien, qui semble pas mal pour avoir aussi une température tempéré même en été sans apport d'énergie.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Chaleur sèche ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ensuite, une pompe a chaleur peut servir de chauffage d'appoint avec un bien meilleur rendement que l'électrique "à résistance"

      chauffage d'appoint ? Tu parles bien des systèmes avec pompe à chaleur à l'exterieur + splits à l'interieur ? Le système de chauffage à pompe à chaleur n'est pas un chauffage d'appoint, en tout cas, pas en France (fonctionnement garanti jusqu'à -15°C)

      Je me suis équipé en pompe à chaleur, et ça fonctionne trés trés bien, avec en plus une facture d'électricité divisée par deux par rapport à l'époque où j'avais des radiateurs électriques type radiant. (bon certes, pour l'instant, je ne gagne rien parce que faut que je finisse de rembourser le crédit pour cette pompe à chaleur, ça coute assez cher à l'achat quand même).

      sans compter aussi que ça chauffe beaucoup mieux : l'air est brassé donc la chaleur va bien dans toute la pièce. C'est pas le cas avec un radiant ou autre, où dés que tu t'éloigne du radiateur, tu sens la différence de température.

      Il y a d'autres moyens de chauffage certainement plus écologique encore, mais tout le monde ne peut se faire un puit canadien, ou faire de la geothermie ou du solaire (pour des problèmes d'autorisations de copropriété, de grandeur de terrains ou autre).

      Pour en revenir au journal

      l'aérothermie, très à la mode en ce moment, mais plutôt bruyant, dépendante de la température extérieure (fonctionne très mal à -5°C...) et au retour sur investissement incertain ?

      Quand tu parles d'aérothermie, tu parles des pompes à chaleurs + ventilation d'air chaud ?

      Parce qu'avec mon installation, comme je disais, ça fonctionne très bien à -10°c (cette hiver, dans le 95, y eu quelques nuits à -5, j'ai pas eu de problème). Pour le bruit, à l'interieur ça fait pas plus de bruit qu'un simple ventilateur. Pour le retour sur investissement, facture d'électricité divisée par 2.

      Si tu as des retours comme quoi ça fonctionne trés mal à -5, c'est que
      - soit l'installation est pourri
      - soit le matos est pourri (faut prendre du mistubishi ou de l'hitashi, ce sont parmis les meilleurs en ce moment).
      • [^] # Re: Chaleur sèche ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >Ensuite, une pompe a chaleur peut servir de chauffage d'appoint avec un bien meilleur rendement que l'électrique "à résistance"

        arf attend, peut être parle tu des pompe à chaleur sol-air ? Moi je parle en tout cas des pompes à chaleurs air-air.
      • [^] # Re: Chaleur sèche ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je parlais d'appoint, car une la chaleur d'une pompe est localisé à un endroit, tu te tappes le bruit d'un frigo et le "truc" à l'interrieur est quand même super moche. Si elle lache à -10 ou -15, il faut tout de même avoir de quoi tenir pour le jour où la température atteint ses limites.

        Si tu veux mieux qu'un radiant, il reste la dalle chauffante. La chaleur est très uniforme. Il faut juste le prévoir à la construction.

        "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Chaleur sèche ?

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est quoi se délire ? Le fait de chauffer sèche l'air c'est physique, (un air chaud peut contenir plus d'humidité, donc si un air froid est chauffé le % d'eau diminue...)

      Ah? Pour moi, l'humidité de l'air c'est lié à la quantité de molécules d'eau présentes à l'état gazeux dans le-dit air. Donc sauf si tu m'explique que les installations de chauffage ont le pouvoir de transformer l'eau (l'élément) en autre chose (découpage en O² et H², comme lors d'une éléctrolyse, par exemple), je vois mal comment le chauffage va "sécher" l'air. Ou alors le chauffage de la vapeur permet à celle-ci de changer d'état?
    • [^] # Re: Chaleur sèche ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Le point important c'est avant tout l'isolation.
      Avec une tres bonne isolation exterieure + des murs avec une bonne inertie thermique les besoins en chauffage deviennent minimes.
      Dans ce cas de figure il faut voir l'amortissement de systemes comme la géothermie ( de l'ordre des 25 ans dans les calcules que j'avais fait ), ce qui les rendent tout de suite beaucoup moins intéressants.
      Dans ce cas de figure un chauffage electrique de qualité (ex: chaleur douce) devient intéressant surtout couplé avec un progamateur qui permet de ne chauffé les pièces qu'au moment ou elles sont utilsées (chauffé sa cuisine a 3h du mat n'est utile qu'a l'insomniac), ce qui te permet encore de faire des économie de chauffage.
      Pour les périodes d'occupations prolongé de la maison, un petit poel a bois peut allier a la fois charme et éfficacité.

      Voila, c'est en tout cas l'option pour laquelle j'ai opté, gros budget sur l'isolation + chauffage d'appoint.
  • # petit retour d'expérience

    Posté par . Évalué à 2.

    Je loue depuis 4 mois une maison dans le sud de Rennes. Elle est construite en brique monomur, enduit chaux/chanvre, récupérateur d'eau de pluie et aérothermie comme unique moyen de chauffage (chauffage par le sol).

    La maison est confortable, les fenetres ne sont jamais embuées. Le chauffage par le sol à basse température est très agréable comparé aux convecteurs électriques dont j'avais l'habitude. Ce type de chauffage est réversible (pas très utile pour le climat breton, mais bon..)

    Bien que l'hiver ne soit pas particulièrement rude, la première facture d'edf etait de 250€/ 2 mois (nov & decembre) et 120m2 chauffés (19° la journée, 17° la nuit). (le DPE prévoyait ~500€ an pour chauffage + eau chaude..). Je pense qu'il faudrait en sus un poèle pour faire face aux périodes les plus fraiches. J'attend de voir sur une periode un peu plus longue l'interet économique de la chose...

    La sonde (qui n'est pas à 2m de hauteur face au salon) est bruyante : je ne dormirais pas dans la chambre la plus proche, et à moins de placer la sonde à l'extrémité du jardin, ce qui ne doit pas être techniquement envisageable, cela constitue une réelle nuisance.

    Lors de la construction de la cuve pour le récupérateur d'eau, ils sont tombés sur une source. Du coup je ne manque pas d'eau pour les lessives. Malheureusement j'aurais bien aimé utiliser cette eau de source pour les douches, ce qui n'est pas possible car elle est mélangée à l'eau qui vient de la toiture... Mais bon, je ne vais pas me plaindre, je vois bien la différence sur le compteur d'eau. Si la maison est bien concue il doit être possible de minimiser la plomberie pour le réseau d'eau récupérée.

    à noter que l'utilisation de l'eau de la cuve nécessite un compresseur, élément également bruyant (il est dans l'arriere cuisine) ce qui nous interdit d'utiliser le lave linge la nuit (si l'on voulait optimiser le coût electrique) et une certaine rigueur au niveau de l'utilisation de la chasse d'eau.

    J'envisage à moyen terme la construction d'une maison ossature bois. J'espere que ton journal continuera à nous faire part de tes expériences.
    • [^] # Re: petit retour d'expérience

      Posté par . Évalué à 2.

      oui pour la recuperation d'eau, c'est mieux de prevoir grand, quand on y prend gout on en abuse, il faut vraiment mettre beaucoup moins de lessive et le linge est plus doux. pour le lave vaisselle, meme probleme, je ne met plus de sel ni de liquide de rincage, et je mets moins de produit. pour les douches hop a l'eau de pluie, de temps en temps je met un galet de chlore dans la cuve, qui fait 9m3 (petit le galet) et mes cheveux sont plus doux c'est bizarre :)

      j'ai installé un surpresseur + une pompe, a l'usage c'est correcte mais il ne faut aucune fuite sur le reseau d'eau meme minime, sinon le surpresseur ce mets en route de temps en temps, genre a 4H du matin :)

      avec le temps je m'apercois que l'ideal serais un petit reservoir de 500l en hauteur genre dans le grenier proche du toit, que je remplirais de temps en temps, cela eviterais l'usage d'une pompe + surpresseur directement sur le reseau et cela necessiterais moins de maintenance.

      au debut j'ai mis une pompe directement commandé par la baisse de pression, mais cela provoque moulte demarrage/arret par jour, et le moteur n'a pas tenu un an :( d'ou l'achat d'un surpresseur. ou si tu es riche achete un demarreur pour moteur electique

      http://www.priceminister.com/offer/buy/46595650/Pompe-Surpre(...)

      prevoit un gros modele de surpresseur, l'interet de de moins fatiguer la pompe
      pense aussi a prevoir 3 ou 4 regard avant la cuve pour filtré l'eau de pluie, cela eviteras de nettoyer le reservoir. j'utilise de la laine de roche, et des vieux t-shirt.
    • [^] # Re: petit retour d'expérience

      Posté par . Évalué à 1.

      Héhé, c'est ma femme qui va être contente de lire ce post !!

      Cela confirme le véto sur l'aérothermie. D'autant plus que même si la sonde est loin de notre maison, notre terrain est au milieu d'un lotissement... pas très sympa pour les voisins qui n'ont rien demandés !! Du coup, j'espère aussi que ces mêmes voisins penseront à nous...

      Et pour le récupérateur, on fait nos lessives entre 20h et 22h, donc on ne devrait pas être géné par le bruit de la pompe. Pour la chasse d'eau, on verra :-) ...

      _Tof_
  • # Expérience

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Tout d'abord, la récupération d'eau de pluie. Mes parents l'on installée il y a un certain temps déjà. Habitant prés de la frontière, ils ont fait appel à une société Belge (comme c'est obligatoire en Belgique, leurs prix sont plus compétitifs). Il s'agissait d'équiper une maison individuelle déjà construite. La citerne (un cylindre de béton de 10000 litres de capacité, posé débout), a été enterré dans la pelouse devant la maison (prévoir un coup de fil chez france télécom et/ou edf si il y a des câbles aériens qui passent, il faut peut-être les faire relever pour que la grue puisse travailler). Pour la tuyauterie, mon père a tout fait lui-même. Finalement, la quantité de double tuyauterie peut être assez limitée si les équipements sont concentrés au même endroit. Il a installé en plus un filtre et un groupe du surpression(1) (d'une capacité bien supérieur au volume de la chasse d'eau). L'eau récoltée sert à la lessive (il faut mois de produit, le linge et plus doux), aux toilettes (ça fait moins de calcaire), et pour le jardin. Je croit qu'ils n'ont jamais réussit a vider la citerne en usage courant, même avec les canicules. Ils en sont très content, la facture d'eau aussi. Ça a couté dans les 1500 euros, mais c'est vite rentabilisé...

    Et pour la maison elle-même, as tu simplement pensé au bois ?

    (1) Exemple : http://www.le-jardin-de-catherine.com/boutique/liste_produit(...)
    Détail annexe, il faut prévoir que ce genre de truc peut-être bruyant, surtout la nuit, lorsque vous tirez la chasse d'eau dans une maison endormie. Dans le cas de mes parents, la gène est quasi nulle. Le lave-linge peut tourner la nuit.
    • [^] # Re: Expérience

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      La récupération d'eau de pluie, évidemment, mais aussi re-utiliser l'eau de vaisselle ou de douche pour la chasse d'eau. Pourquoi mettre de l'eau potable dans les toilettes ? Il faut un double circuit de circulation de l'eau, donc c'est à faire à la construction de la maison. Sinon il y a eu un numéro de http://www.2e2d.info/ (énergie et dévelopement durable) sur la maison, son isolation... En gros, une maison bien conçue coûte 10 fois moins cher à chauffer qu'une maison ancienne lambda...

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: Expérience

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est pas difficile, les maisons anciennes ne sont pas isolé. Le problème est que financièrement, c'est rentable à plus de 10 ans voir beaucoup plus.

        Enfin, si on compte que l'électricité ne va pas doubler son prix...

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Expérience

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est pas difficile, les maisons anciennes ne sont pas isolé.

          C'est peut être une généralisation un peu forte quand mm ?

          Les premières maisons béton surement,
          les maisons en plot avec isolations intérieurs, aussi

          Par contre, les anciennes maisons avec des murs possédant une largeurs supérieur à 50 cm sont naturellement isolé ... l'inertie thermique de ces maisons vaut à mon avis beaucoup plus que la majorité des isolations des maisons actuelles.

          ++ Beleys
          • [^] # Re: Expérience

            Posté par . Évalué à 5.

            Les maisons anciennes (murs de 50cm, voir beaucoup plus) y'a par contre un gros et onéreux travail d'isolation des fenêtres, portes, toitures... Mais après ça coûte pas grand chose à chauffer et tu as en prime la clim gratuite l'été.

            Par contre l'inertie ça peut être négatif. Ne jamais prêter sa maison à un parisien. Même prévenus ces gens là sont capables de tout ouvrir en grand pour profiter du soleil et après une semaine tu n'as plus qu'à dormir sur la terrasse tout l'été...

            C'est vrai que les vieilles maisons sont très bien, suffit d'ouvrir et fermer les portes et fenêtres aux bonnes heures en fonction des saisons.
            • [^] # Re: Expérience

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Le problème des vieilles maisons est... La luminosité.
              C'est bien sympa ces grosses pierres, mais les ouvertures sont ridicules (car on ne savait pas isoler des fenêtres à l'époque.)
              Moi, je déprime la-dedans.
              La, je suis dans un appart avec un baie vitrée (double-vitrage) de 4m de large sur 3 metres de haut, soleil la journée, un bonheur... Et je suis pas déprimé (et le chauffage électrique au sol n'est pas trop cher)
              Chacun son choix, moi et les vieilles maisons... Non merci, je vous les laisse, je préfère économiser sur les anti-dépresseurs :).
          • [^] # Re: Expérience

            Posté par . Évalué à 3.

            Je connais une maison qui date de ~1500 avec des murs de 1m voir 1.5m. Et je peux te dire que l'isolation est quasi inexistante. Il n'y notamment pas de dalles isolantes et un mur est à moitier enterré. Certe en été, il fait frais... mais en hiver aussi.

            "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Expérience

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci pour ton retour d'expérience. Au vu de ton post et des précédents, je pense qu'on mettra donc un récupérateur avec surpresseur.

      Pour la maison en bois, j'ai répondu (évasivement...) plus haut. J'y ai pensé, mais non.

      _Tof_
  • # Ecologie

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai un petit peu de mal à comprendre, tu as l'air de vouloir habiter dans un logement écologique et pour ça tu choisis comme type de logement une maison. C'est pas un petit peu contradictoire ? Les maisons ça bouffe une tonne de terrain qui poourrait servir à autre chose , ça aide pas à mettre en place des transports en commun.
    • [^] # Re: Ecologie

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Surtout qu'en appartement par exemple, on consomme moins en chauffage.

      Mais le problème, c'est que si tu achetes un logement en copropriété, que ce soit en appartement ou lotissement, neuf ou ancien, tu ne peux pas faire grand chose. Tu ne peux pas forcément choisir ton mode de chauffage, tu ne peux pas forcément installé un récupérateur d'eau, ou des panneaux solaires etc..

      Va donc convaincre un syndic et tes dizaines de voisins que tu veux installer dans ton jardin une citerne de 1000 L ou faire installer une citerne sur le toit de l'immeuble, ou alors recouvrir une partie de ta toiture (ou celle de l'immeuble) par des panneaux solaires.. Bon courage ! (entre ceux qui vont dire que c'est pas dans le reglement de copropriété, ceux qui veulent pas payer une citerne commune ou autre, ... ;-))

      Bref, au moins, en maison individuelle **tu fais ce que tu veux**.

      Et puis faut du terrain pour avoir une citerne ou une pompe à chaleur sol-air par ex. (Moi et mes 58m2 de jardin dont la moitié en pente, ça le fait pas malheureusement).
      • [^] # Re: Ecologie

        Posté par . Évalué à 3.

        Si j'ai bien compris, le must, c'est l'intermédiaire. Les maisons de ville. En gros, tu as des murs mitoyens entre maison qui donc se tiennent chaud. Tu as du terrain devant et derrière. Et surtout tu peux agrandir à loisir sur l'arrière si tu as besoin de pièce en plus, chose toujours interdite dans les lotissements, ce qui est absurde.

        "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Ecologie

      Posté par . Évalué à 5.

      Ouai, euh alors là, je trouve cette remarque hyper exagérée...

      Habiter une maison sans aucun mur mitoyen est un confort certain, et je ne vois pas pourquoi s'en priver (si on peut se le permettre) "au nom de l'écologie". Sinon, pour les memes raisons et être cohérent, faut pas avoir de voiture du tout, acheter tous ses produits sur le marché, faire attention aux vetements etc.
      D'autant que les arguments que tu avances sont hyper capyllotracté. Les terrains batissables servent toujours à construire des habitations, pas des routes... Et je ne sais pas lequel des deux est le plus écolo d'ailleur.

      L'écologie, ce n'est pas non plus se priver de tout confort. Faut pas confondre. Sinon, tu risques d'avoir du mal à convaincre ton voisin qu'il faut être "écologique".

      Bref, comme d'hab, l'intégrisme fait plus de mal qu'autre chose. L'important est, amha, que chacun fasse un minimum d'effort, et surtout, que le *modèle économique* soit adapté (et donc, en particulier, effort des entreprises et industries, ce sont encore elles les plus grosses polueueses, ce qui doit passer par des lois contraignantes, amha).
      • [^] # Re: Ecologie

        Posté par . Évalué à 1.

        >>D'autant que les arguments que tu avances sont hyper capyllotracté. Les terrains batissables servent toujours à construire des habitations, pas des routes... Et je ne sais pas lequel des deux est le plus écolo d'ailleur.

        Enfin les terrains battissables grignotent généralement sur les terres agricoles. Donc ça va être sympa quand on aura besoin de terrain pour produire de la nourriture, produire des carburants et loger les gens.

        >>Les terrains batissables servent toujours à construire des habitations, pas des routes..

        Et tu vas dans ta maison en passant par le jardin de tes voisins.

        >> L'écologie, ce n'est pas non plus se priver de tout confort. Faut pas confondre. Sinon, tu risques d'avoir du mal à convaincre ton voisin qu'il faut être "écologique".

        Nan l'écologie, c'est vouloir préserver un minimum de confort.
        • [^] # Re: Ecologie

          Posté par . Évalué à 3.

          La plupart des terrains batissables sont dejà définis, par les plans d'urbanisation de la mairie : on ne construit pas n'importe quoi n'importe où. Tu vas pas construire un immeuble au milieu de maisons. Il faut aussi que la construction s'intègre dans le paysage.
          Et si certaines villes (comme paris), ne peuvent plus construire de maison individuelle, il y a beaucoup de zones périurbaine en france, où l'on peut se le permettre, et où les immeubles n'ont aucune utilitées.

          Bref, développe un peu tes remarques stp, car là, je trouve tes arguments vraiment faibles...
          • [^] # Re: Ecologie

            Posté par . Évalué à 1.

            >>La plupart des terrains batissables sont déjà définis, par les plans d'urbanisation de la mairie : on ne construit pas n'importe quoi n'importe où.

            Bah un exemple dans le village de mes parents : Ils ont voulu faire un lotissement, ils ont pris un champ qui servait à faire du blé et l'on aménagé pour en faire un lotissement. Et pareil dans toutes les communes aux alentours. Et d'ailleurs c'est pareil pour les communes limitrophes de rennes. Même si c'est décidé par les communes on construit quoi et où, il se trouve que généralement on grignote sur des terrains agricoles.
            • [^] # Re: Ecologie

              Posté par . Évalué à 3.

              Et c'est vraiment un soucis ? Je veux dire, on grignote, certe, mais est-ce significatif ? à ce que je sache des terres non cultivées il y en a, et on produit quand même en quantité par chez nous, de la place il y en a. De plus la population n'augmente pas tant que ça en France à ma connaissance.
              • [^] # Re: Ecologie

                Posté par . Évalué à 1.

                Oui c'est significatif: Il me semble que tous les dix ans, en france on perd environ la moitié de la surface d'un département en terre agricole (je sais plus ou j'ai lu/vu ça), lié entre autre a l'urbanisation. La forêt gagne aussi du terrain en France car certaine parcelles ne sont plus cultivées à cause de la mécanisation et ne plus rentable. Et au bout de quelques dizaine d'années non entretenue, la parcelle est devenu un bosquet.

                La population, en 2005 a augmente de 361 000 personnes. Et l'insee prévoit 67 000 000 de personnes. Elle était de 58 000 000 en 2000. Elle augmente de manière non négligeable.
                • [^] # Re: Ecologie

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'est 67 000 000 en 2030. Les chiffres sont disponibles sur [[Démographie_de_la_France]]
    • [^] # Re: Ecologie

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour répondre rapidement : L'écologie ne représente pour moi q'un 'bonus'. Ce que je cherche, c'est le meilleur rapport économies/écologie.

      Sinon, j'ai des amis qui sont fanatiques/extrémistes au niveau de l'écologie (au point de faire des toilettes sèches et une épurations par les plantes...), et il y a clairement des points sur lesquels je suis en désaccord (à coté, ils prennent de l'ardoise synthètique... ca me fait rire)

      Et surtout, dernier point, j'ai envie d'un jardin pour que mon fils qui va avoir un an puisse courir sans que j'ai beson de le surveiller en permanence (parce qu'autour de mon appart actuel, y a justement pas grand chose d'autre que des routes !!)
  • # Chez nous

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    On a fini la construction de notre maison il y a deux mois.

    Pour des raisons de coût de construction, on a cédé au parpaing|polystyrène|placo et au chauffage tout électrique (dalle chauffante au séjour, panneaux rayonnants dans les chambres, et un cumulus de 300l). En gros, on a choisi un constructeur pour ses tarifs intéressants, mais il ne voulait pas s'engager à faire autre chose que ce qu'il fait d'habitude. Il a même refusé de prévoir un conduit de cheminée... L'électrique, j'en suis plutôt content pour l'instant, mais j'ai peur que la première facture soit salée (pas encore reçue). La mise en service a consommé beaucoup.

    La récupération d'eau, on pense aussi que c'est indispensable. Ça devrait même être obligatoire! ;) Pour la plomberie, c'est pas si compliqué. Avant, les plombiers aimaient bien relier toutes les sources en série, avec un long cuivre qui faisait le tour de la maison. Maintenant, ils noient des tuyaux souples en pvc dans le béton. Chaque robinet (ou presque) a son propre tuyau qui arrive directement à coté du chauffe-eau sur deux répartiteurs (chaud et froid). Ca a l'avantage d'équilibrer les pressions pour ne pas avoir un robinet qui coupe la douche... Donc, si tu en parles au plombier avant, il dérivera juste l'arrivée pour ajouter un deuxième répartiteur d'eau froide et y relier les robinets adéquats. Si tu prévois un wc ou la machine à laver dans une salle d'eau, insiste un peu pour être sûr qu'il ne fasse pas une arrivée commune avec un lavabo... Après, tu as juste à poser un bypass en amont du deuxième répartiteur d'eau froide, pour y faire arriver l'eau des cuves. Comme ça, quand les cuves sont vides, tu peux basculer sur l'autre arrivée. Sur notre circuit, on a juste mis la chasse d'eau, la machine à laver et le robinet de jardin. Je crois que l'investissement pour rendre l'eau potable n'aurait pas été rentable...

    Pour les cuves, on nous a fortement incités à les faire poser au moment du terrassement final. On a opté pour 2 cuves de 3000l en béton. Les avantages du béton : c'est beaucoup moins cher, et ça neutralise l'acidité. C'est moins pratique à faire livrer, mais ça peut se négocier avec le terrassier... Le notre nous en a trouvé des encore moins cher que celles qu'on avait repérées, et ils nous les a livrées et posées. Il a aussi prévu les tuyaux pour pomper dedans, il nous reste juste à raccorder filtres et pompe au bout.

    Voilà. Bon courage!
    • [^] # Re: Chez nous

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > Il a même refusé de prévoir un conduit de cheminée...

      Mon popa est en train de faire construire une maison.

      Il m'a dit que le conduit de cheminé était obligatoire en France sur toutes les constructions neuves...
    • [^] # Re: Chez nous

      Posté par . Évalué à 1.

      Ca te dérangerais de donner un estimatif du prix de tes cuves + installation + MO ?

      merci !

      _Tof_
  • # Tu construis toi même ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Jette un coup d'oeil à la fixolite, c'est des gros parpaings de copeau de bois + ciment dans lesquel on fait couler du béton :http://www.fixolite.be/blocs.asp .

    C'est plus cher que le parpaing classique mais plus léger à monter et ça fait isolation directement.
  • # bois / bois

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'ai fait construire il y a quelques années un maison dans la région de Rennes (j'ai déménagé depuis) voici rapidement mon retour d'expérience :

    - maison à ossature bois. Isolation en laine de verre/roche (on avait plus le budget pour du chanvre ou de la laine de bois). Coté isolation thermique, c'est un vrai bonheur. En plus la maison respire et s'auto-régule en humidité. Il est très agréable de vivre à l'intérieur. D'autres avantages en vrac: très facile à bricoler, pour rajouter une porte, un coup de tronçonneuse et hop, pour mettre un tableau: un clou .... Le bois c'est beau :)
    Par contre sur le lien que tu pointe, il mettent un confort d'été à 6/20. Je tiens à modérer cela. J'y ai vécu l'été de la canicule et dieu sait qu'à Rennes il peut faire chaud. Et bien il était tout à fait agréable d'être à l'intérieur. On était bien mieux lotis que les voisins dans leur maison en parpaings (ou pire ceux avec une grande baie direct au sud). Du coup je m'étonne du résultat de leurs calculs.
    Le point noir que nous n'avons découvert qu'après. Suite à une mutation nous avons revendu et la c'est le drame. Les gens ont peur et leurs arguments sont du niveau : "Oui, mais dans les 3 petits cochons la maison en bois s'envole" Cela est quand même en train de changer au vu du nombre de maison qui apparaissent. D'ici quelques années, le marché de l'occasion existera et ces comportement auront disparus. Notre problème fut d'être obligés de revendre avant 3 ans :(
    Pour finir sur ce point. Maintenant, je retape une maison et l'agrandissement sera en ossature bois.

    - Coté chauffage, nous avions opté pour un chaudière à bois. Le fonctionnement est simple, un silo dans lequel tu met des granulés de bois (sciure compressée), une vis sans fin qui amène tout ça dans le foyer de la chaudière. Et hop, un chauffage au bois qui s'utilise aussi simplement qu'une chaudière fioul gaz ou autre. Le rendement est supérieur à 90% (en 3 ans j'ai du vider le cendrier deux fois) Pour réguler la température, une sonde extérieure, une sonde intérieure. l'investissement est assez conséquent, mais outre les aides de l'ADEME, le coût de fonctionnement est très bas. Coté écologie, en france on plante plus qu'on ne consomme et le CO2 rejeté fait partie du même système climatique. Bref, ça mérite de s'y intéresser.
    • [^] # Re: bois / bois

      Posté par . Évalué à 2.

      actuellement les maisons bois ont vraiment la côte, et normalement il n'y a pas de problème pour la revente, par contre c'est possible que bcp de gens qui veulent une maison bois la souhaitent selon le plan de leurs rêves donc ils veulent faire construire en neuf. Mais malgré tout je pense qu'une maison ossature bois reste une "valeur sûre", même s'il reste des gens avec des préjugés totalement faux (genre que ça brûle etc)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: bois / bois

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      La question que je n'arrête pas de me poser : C'est bien beau les chaudières à bois, mais d'où vient l'énergie pour réduire le bois en copeau/sciure ?
      • [^] # Re: bois / bois

        Posté par . Évalué à 3.

        Ben en même temps, les copeaux et la sciure, ce sont un peu les déchets de la filière bois, donc exploités ou pas, ils sont là. :-)
  • # sujet compliqué

    Posté par . Évalué à 4.

    C'est un sujet compliqué que tu nous poses car il n'existe pas une réponse mais plusieurs réponses selon l'investissement que tu veux/peux y mettre, selon les performances que tu veux atteindre, et également selon la géographie et la météo du lieu.

    Pour commencer, je peux juste faire remarquer que ce n'est pas encore le moment de construire écologique. Le grenelle de l'environnement n'a pas accouché des aides tant attendues qui permettrait de faire des maisons écologiques a des prix comparables aux maisons énergivores actuelles.

    Bien sûr que les briques monomurs (alvéolées) sont le must par rapport au parpaing qui n'isole rien du tout. Ca serait l'idéal, mais il y a le problème du prix.
    Une alternative est le siporex (béton celullaire) qui est plus isolant que le parpaing et plus léger.

    Concernant l'isolation en elle même, si tu fais construire, je te conseilles grandement l'isolation extérieure. Beaucoup d'avantages : limitation des ponts thermiques, inerties des murs (ils restent chaud l'hivers, et frais l'été), et tu pourras accrocher des trucs au mur, alors qu'avec le placo, faut prévoir à l'avance si tu veux que ça tienne.

    Pour le reste, une réserve d'eau de pluie pour le jardin est le minimum. Pour les wc et le lave-vaisselle, je suis pour que cela devienne obligatoire pour les constructions neuves. Pourquoi traiter de l'eau pour qu'elle soit potable pour l'utiliser dans les toilettes ?
    Attention tout de même à la réglementation, il faut que le système soit homologué car il ne faut pas que les deux circuits se mélangent.

    Pour le puit-canadien, je pense que cela peut être intéressant pour les aérations (pourquoi ne pas faire rentrer de l'air réchauffé ?). Il faut que l'air de la maison se renouvelle sans cesse. Soit tu utilises une VMC double-flux, soit tu utilises des puits-canadien pour les différentes aérations. Si tu as une chaudière au gaz, je ne sais pas si la VMC est valide.

    Baie vitrée au sud pour réchauffer la maison. Mur sans fenêtre si possible au nord.

    Fenêtre tri-vitrage. Je sais, ce n'est pas simple à trouver, mais nous semblons être un peu à la traîne en France !

    Attention aussi aux matériaux utilisés, certains diffuse des produits chimiques tout au long de leur vie. Par exemple le placo n'est pas complètement sain. On devrait lui préférer le fermacell, écologique dans sa conception et qui ne diffuse pas de produit chimique ensuite. Mais nettement plus cher.

    Enfin, l'écologie c'est aussi construire une maison sans faire trop de déchet, mais aussi une maison qui lorsqu'elle sera démolie ne polluera pas.

    Bref, pour faire de l'écologique de nos jours, ça coûte cher, et ce n'est pas simple. (on pourra me répondre que faire des murs avec de la paille, ce n'est pas cher, mais tout le monde n'habite pas à côté d'un champ). Faut en vouloir, mais c'est une cause noble. Tes enfants te remercierons plus tard d'avoir pensé à eux.
    • [^] # Re: sujet compliqué

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est bien parce que c'est un sujet compliqué que je cherche à avoir le plus de points de vue possibles (quitte à m'y perdre, d'ailleurs..)

      Juste pour le triple-vitrage, j'ai été voir la CLE (Commission Locale de l'Energie), et d'après eux, le triple vitrage n'est pas forcément conseillé, dans le sens que ca empèche la chaleur de sortir, mais aussi de rentrer !!! Donc, pour des fenêtres au nord, oui, mais pas pour celles au sud.

      En revanche, je compte encore une voix de plus pour l'isolation extérieure. Va vraiment falloir que je me penche sur le sujet.

      Merci !!

      _Tof_
      • [^] # Re: sujet compliqué

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour le triple-vitrage, pourquoi est-ce un problème que la chaleur ne rentre pas ? L'hivers, elle ne va pas rentrer, de toute façon, il fait plus froid dehors que dedans, et l'été, ce n'est pas plus mal.

        Pour l'isolation extérieure, tu peux me compter pour deux voix, parce que franchement, je ne comprends pas pourquoi on n'utilise pas cette méthode, même un peu plus cher, mais beaucoup plus efficace.

        J'oubliais aussi de te parler des puits de lumière. Velux en fait, tu pourras en voir si leur site. Ca a l'air vraiment bien. J'en aurais bien fait un chez moi, mais je suis en appartement, et je ne sais pas si la voisine du dessus serait d'accord :-)

        T'es tu renseigné auprès des architectes, car je pense que les promoteurs ont plutôt des solutions clef en main que tu ne peux presque pas changer, alors que si tu tombes sur un architecte prêt à relever le défi de construire une maison écolo pour pas cher, tu es gagnant, et lui aussi (il se fait un nom dans le domaine fleurissant).
        • [^] # Re: sujet compliqué

          Posté par . Évalué à 1.

          L'hivers, elle ne va pas rentrer, de toute façon, il fait plus froid dehors que dedans, et l'été, ce n'est pas plus mal.
          Pourquoi le monde raisonne en binaire ?
          il y a bien plus de température que juste -15 +50.

          Il y a des tas de cas ou la température extérieur est tres agréable et suffisante pour réchauffer l'intérieur sans avoir a chauffeR.
          • [^] # Re: sujet compliqué

            Posté par . Évalué à 1.

            Rassures-toi, je ne raisonne pas en binaire. Juste qu'en hivers, il y a plus de moment où la température extérieure est inférieure à la température intérieure. Donc il est préférable d'avoir un système qui garde la température plutôt qu'un autre. C'est mon avis.

            PS : il ne faut pas confondre température extérieure agréable et température intérieure. Des fois, il fait bon dehors, du genre 13°C, mais il y a du soleil. Alors on se promène et on a chaud (grâce au soleil qui nous réchauffe, parce que dès que l'on est à l'ombre, on referme son blouson). Mais 13°C en intérieur, ça caille.
        • [^] # Re: sujet compliqué

          Posté par . Évalué à 1.

          D'après ce que j'ai compris, les jours ou il fait froid dehors mais qu'il y a du soleil, on en profite moins avec du triple vitrage qu'avec du double... Me demande pas comment ca se fait, je fais juste confiance à un gars qui est censé être un spécialiste.
          • [^] # Re: sujet compliqué

            Posté par . Évalué à 2.

            Ne suffit-il pas d'ouvrir la fenêtre ?

            C'est une technologie avancée, mais je crois que le retour sur investissement est rapide.
      • [^] # Re: sujet compliqué

        Posté par . Évalué à 2.

        J'oubliais également que je crois que les recommandations pour les économies d'énergie pour l'isolation intérieure ont été revue à la hausse : 400mm en plafond et 200mm sur les murs. Ca rétrecie franchement les pièces ! (encore un argument pour l'isolation extérieure).

        Et un conseil, quand tu achèteras de l'isolant, regarde plutôt l'indice R plutôt que l'épaisseur, parce que des fois, on trouve des isolants de même épaisseur mais avec un R différent (et un prix différent). Si c'est pour mettre 200 pour avoir l'équivalent d'un 150, autant mettre du 150 !
  • # pas d'isolant interieur si possible (pollution de l'air)

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai fait construire en isolation brique alvéolaire porotherm R30 qui me permet de me passer d'isolant.
    Apres 8 mois d'habitation mes factures d'energie sont du meme ordre de grandeur que dans l'ancienne pour 50% d'espace en plus alors que je suis à l'electricité au lieu du gaz.

    La prochaine étape maintenant: Je fais monter un petit poele a pellet pour chauffer la maison en chaleur rayonnante avec l'objectif de chauffer à 50% en bois et le reste électrique.



    important : Tu demande une brique alveolaire COLLEE et non pas maconnées
  • # Eau de pluie

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour la récupération des eaux de pluie, une bonne idée est d'installer une cuve de fosse septique béton pour le faire.
    http://www.ideesmaison.com/Installer-une-cuve-de-recuperatio(...)
  • # Récupérateurs d'eau dans le midi ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je profite du thread pour poser la question... Quelqu'un a-t'il un retour d'expérience sur les récupérateurs d'eau dans le midi ? Je serais bien tenté d'en installer un chez moi, mais à coup d'une averse tout les 6 mois, j'ai peur de passer les 3/4 de l'année avec une citerne vide...
    • [^] # Re: Récupérateurs d'eau dans le midi ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Déménage dans le Nord ou en Bretagne.

      ===>[]
    • [^] # Re: Récupérateurs d'eau dans le midi ?

      Posté par . Évalué à 1.

      La première reflexion que je me fait : est ce que 3/4 de l'année, c'est pas déjà un mieux par rapport à toute l'année sans citerne ??

      Après 2 secondes de réflexion, je concois que l'investissement soit un peu disproportionné par rapport aux bénéfices derrière. En revanche, je crois que c'est justement parce que vous manquez d'eau qu'il faut que vous en récupériez le maximum quand vous en avez !!

      Néanmoins, je pense le problème du midi n'est pas si différent de la Bretagne : vous avez peut être 1 averse en 6 mois, mais elle donne autant d'eau que 3 mois de notre bruine (tout le monde sait qu'il ne pleut pas en Bretagne...) !!!

      Donc, si tu arrives à remplir ta citerne en 2 averses, pourquoi pas ?

      _Tof_
    • [^] # Re: Récupérateurs d'eau dans le midi ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Renseignes-toi du côté de la station météo du coin pour connaître les précipitations. Avec la surface de ton toit (au sol) tu pourras calculer le nombre de litre que tu pourras espérer récolter par an.
      • [^] # Re: Récupérateurs d'eau dans le midi ?

        Posté par . Évalué à 2.

        J'aurais tendance à dire qu'il pleut dans le midi. Simplement, il fait beau ensuite, le ciel ne reste pas gris longtemps. C'est plus une impression par rapport au nord, ou il peut faire gris sans pluie longtemps.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Récupérateurs d'eau dans le midi ?

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est vrai.

          Et pour rajouter de l'eau au moulin, si vous regardez les hauteurs de précipitation de Grenoble et celle de Normandie, et bien vous verrez qu'il pleut plus d'eau à Grenoble qu'en Normandie. La différence est que toute l'eau tombe en une seule fois à Grenoble, et en 360 jours en Normandie.
  • # Emission e=M6 de de ce soir (dimanche 2/02/08)

    Posté par . Évalué à 1.

    Sur M6 ce soir, l'émission E=M6 traitait des mêmes sujets !

    Beaucoup de généralités, mais les solutions proposées recoupaient pour beaucoup celles données dans les commentaires :
    - isolation extérieure
    - Puit canadien
    - VMC double flux
    - récupérateur d'eau (dans le sujet, le couple pris en exemple se lavait avec et buvait aussi l'eau récupérée)

    Je ne sais si ca sera en diffusion sur le net, voici le lien que j'ai trouvé :
    http://www.m6.fr/guide-tv/em6/transformer-sa-maison-tout-en-(...)

    _Tof_
  • # La Bonne Maison

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Un architecte (agence Coste) a fait les plans d'une maison écologique :
    http://labonnemaison.fr/

    ça coûte 125 000 euros clefs en main...

    A explorer...

    Axel (qui ne se pose pas la question vivant dans un immeuble de 7 étages...)
    • [^] # Re: La Bonne Maison

      Posté par . Évalué à 2.

      Il montre des choses intéressantes:

      Le "spot solaire" en gros, une cheminé de lumière pour éclairer les zones aveugles de la maison

      Les débord de toi qui arrêtent les rayons du soleil les plus vertical, en gros, uniquement en été.

      "La première sécurité est la liberté"

  • # A signaler: Que choisir spécial "Les clés de la maison écologique"

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Qui viens juste de sortir.

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.