Journal Qui nous sauvera de J. J. Abrams ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
1
19
jan.
2016

Hello nal,

Juste une réflexion en passant, mais il fallait que ça sorte, car je trouve particulièrement pénible de lire partout que M. Abrams est le nouveau Roi Midas, quand je vois le niveau de débilité de quelques uns de ses films.

Portait du simplet

Pour illustrer mon propos, je citerai particulièrement deux films, dérivés de deux grosses licences science-fictionnesques, dont j'ai trouvé le visionnage particulièrement pénible.

J'ajouterai, pour contextualiser, que je trouvais à l'époque la série Alias sympathique, et que j'avais plutôt apprécié son Mission impossible 3 qui reprenait, si ma mémoire est bonne, les ficelles du 1er opus ainsi que celles de de la série (que je connais de loin) qui, il me semble, participent grandement à l'identité de la série, à savoir des rebondissements qui surprennent le spectateur par des jeux d'illusion sur les identités des uns et des autres.

Bref, j'avais plutôt un a priori favorable lorsque je suis allé voir au cinéma Star Trek puis Star Wars épisode VII.

J'ajoute encore que je n'ai rien dans l'absolu contre le fait que James Bond s'en sorte toujours in extremis par exemple, ni que Superman puisse voler et voir à travers les murs. Je ne demande pas de la vraisemblance, mais de la cohérence. C'est à dire que, dès lors que le postulat fantastique est posé et admis par le spectateur, l'histoire qui en découle doit être cohérente.

Mais que le héros de Star Trek parvienne à redémarrer un moteur à énergie nucléaire en donnant des coups de pied dedans, ou que l'héroïne de Star Wars parvienne à ouvrir les portes de la base la plus stratégique de l'organisé, puissant et redouté ennemi en farfouillant dans la boite à fusibles(*) me laisse pantois (ce ne sont que deux exemples, il y en aurait tant d'autres, comme l'arbalète laser de Chewbacca qui fait des ravages sur les ennemis sauf sur le super méchant etc. etc. etc.).

Pitié, que ce Monsieur arrête de gâcher les franchises par sa bêtise ou en nous prenant pour des débiles profonds, je n'en peux plus.


(*) Ce n'est pas clair pour moi s'il lui suffit de retirer le fusible correspondant, auquel cas dans le futur il suffirait d'une panne de courant pour que toutes les portes de l'installation militaire la plus redoutée s'ouvrent comme un seul homme ?!

  • # SW

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Star Wars c'est un space opera et du fantasy, pas de la science-fiction. Rien n'a jamais été crédible scientifiquement dans aucun film Star Wars, et c'est parfaitement normal.

    • [^] # Hard SF vs Soft SF

      Posté par . Évalué à 4.

      Star Wars est de la science-fiction. Il s'agit seulement de Soft SF.

      Sinon, si l'on suit ton raisonnement, Star Trek ne serait pas de la SF non plus.

      • [^] # Re: Hard SF vs Soft SF

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ce n'est pas parce qu'il ya des vaisseaux spatiaux, des robots et des pistolasers que c'est de la SF, il faut un minimum de base scientifique pour ça et que ça pousse à la réfléxion. Star Wars ne va pas plus loin que le bien contre le mal, de la magie, de grandes batailles et des chevaliers qui vont sauver la princesse/galaxie => space opera fantasy.

        Star Trek a une base scientifique et philosophique, du moins dans les originaux, ceux d'Abrams sont plutôt du space opera aussi. Même leur warp-drive colle à 99% aux théories actuelles qui sont actuellement à l'étude par la NASA. Et un paquet de technos apparues dans les films sont devenues réalité.

        • [^] # Re: Hard SF vs Soft SF

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Star Trek a une base scientifique et philosophique, du moins dans les originaux

          Ah bon ??? Le téléporteur a été inventé sur une base scientifique ? Foutaise.

          • [^] # Re: Hard SF vs Soft SF

            Posté par . Évalué à 6.

            Non pour des questions de budget, ça coutait moins cher que de faire une navette se posant sur le sol :)

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: SW

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ça n'interdit pas de conserver une cohérence entre les divers épisodes (c'est ce qui est reproché dans le journal).

      Quand Anakin ou Luke Skywalker doivent suivre une longue formation de jedi pour devenir ce qu'ils sont, malgré que la force soit puissante en eux, on ne peut pas tout balayer d'un coup avec une jeune inconnue, qui découvre spontanément la force et s'en sert pour manipuler les esprits, et qui arrive à battre au sabre laser (qu'elle manie en ses mains pour la première fois) un mec qui doit avoir au moins 15 ans d'expérience derrière lui.

      • [^] # Re: SW

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 19/01/16 à 09:23.

        qui découvre spontanément la force

        je pense que tu fais un gros raccourci la dessus. Elle pourrait très bien être une apprenti jedi sans mémoire. D'ailleurs, elle manipule la force après que l'apprenti Vador la lui fouille.

        Tu oublis aussi que même si il arrête les laser d'une main, le méchant en a pris une bonne dans la hanche (même si il ne saigne pas beaucoup).

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: SW

          Posté par . Évalué à 0.

          J'ai une autre théorie : rey est dotée de la force à la fois du côté maternel et paternel et a Anakin pour seul grand-père.

      • [^] # Re: SW

        Posté par . Évalué à 8.

        Ne pas oublier que Rey a été abandonnée enfant sur une planète, mais pas seule. Il est possible qu'elle est été formée (ou du moins préparée) d'une manière ou d'une autre sans le savoir. Quand elle est laissée sur la planète sans ses parents, on peut voir un bras la retenir et on ne sait pas qui est cette personne.
        Il y a un grand "vide" entre Rey enfant telle qu'on la voit dans la vision, et Rey plus adulte. Pour Anakin, on connaît son passé et a pu voir qu'il a été formé tout du long. Pour Luke non.
        Mais Rey ? Après tout on n'en sait rien.

        De même, Kylo rentre dans sa tête en utilisant la force, il est tout à fait envisageable que ça réveille en elle une prise de conscience de ses pouvoirs. Et après tout, le tout premier Jedi, ou tout premier Sith, qui l'avait formé si ce n'est lui-même ?
        Nous ne sommes pas tous égaux face à nos compétences d'apprentissage.

      • [^] # Re: SW

        Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 19/01/16 à 09:50.

        On peut aussi imaginer que la force en elle est beaucoup plus puissante que chez Anakin et Luke. D'ailleurs on remarquera que Luke et Anakin n'ont apparemment pas ou peu la capacité de manipuler les esprits. Rey est apparemment un être particulièrement surdoué (comme un certain Obiwan), mais qui ne soupçonnait pas jusqu'alors ses pouvoirs. D'ailleurs, contrairement à certaines théories qui voudraient qu'elle ait un lien familial avec les Skywalker, il se pourrait qu'elles fassent fausse route (attention spoiler). Du moins, cette dernière théorie serait plus cohérente.

      • [^] # Re: SW

        Posté par . Évalué à 10.

        Il y a définitivement trop de délires débiles sur StarWars 7. À partir d'un moment, si on fait exprès de ne pas comprendre le scénario, je ne vois pas comment on peut partir sur une discussion raisonnable (de toutes manières, dans l'absolu, est-ce qu'il est raisonnable d'avoir une discussion raisonnable sur un scénario de film de SF?).

        Les incohérences de Star Wars ont toujours existé, dans tous les épisodes. Les portes se sont toujours ouvertes ou fermées en tirant dans la boîte à fusibles, les Storm Troopers n'ont jamais réussi à toucher un Wookie à 50 cm, et les bases de l'Empire peuvent toujours exploser si on plante un cure-dent au bon endroit.

        Après, si certains n'ont pas compris que Rey a réussi à rentrer dans l'esprit de Kylo quand il a essayé de lui piquer les informations sur la carte ou je ne sais plus quoi, ils devraient aller revoir le film. Je ne sais pas si c'est réaliste de comprendre la Force en entrant dans l'esprit de quelqu'un qui la maîtrise en partie (c'est une question à la con), mais c'est le scénario. Et pour le combat final, Kylo est doublement blessé, il pisse le sang de la blessure infligée par Chewbacca et il a bien morflé au cours de son premier combat. Et Rey sait déja très bien se battre avec un bâton, comme une scène du début un peu lourdingue l'a bien fait comprendre.

        L'originalité de beaucoup de Star Wars, c'est le fait qu'on rencontre beaucoup de méchants en formation. D'habitude, les méchants sont des gros méchants très puissants, et les gentils tout faibles les battent à la fin. Dans plusieurs épisodes des Star Wars, le bien et le mal se confrontent par élèves interposés ; on se bat contre des apprentis méchants, dont les talents et la conviction ne sont pas complètement établis. Même Vador n'était pas un méchant complètement convaincu. Moi je trouve ça au moins aussi intéressant que les films où les méchants sont juste très méchants et très forts, mais il en faut pour tous les goûts. Bref, on peut reprocher à l'épisode 7 son manque d'originalité, mais pas son manque de cohérence avec le reste, il ne faut pas charrier.

        • [^] # Re: SW

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Les incohérences de Star Wars ont toujours existé, dans tous les épisodes.

          Je rajoute quelques exemples :
          Je me suis rematé Ep6 ce WE, et ça m'a fait sourire de voir que Luke, à la fin de sa formation, est capable de contrôler l'esprit d'humains mais pas foutu de contrôler l'esprit de simples ewoks.
          Et dans l'Ep4, Obiwan n'est pas foutu de contrôler l'esprit d'un homme des sables non plus alors qu'il est Jedi depuis des années, et un des plus forts (et comme tu dis, faire péter une station spatiale juste avec un cure-dent, on s'amuse).
          Et dans l'Ep3, tous les jedis meurent d'un coup dans le dos alors qu'ils sont sensés pouvoir voir dans le court avenir.
          Et j'en passe, quand on cherche on trouve.
          mais je dois les avoir vu un paquet de fois chacun, MALGRÉ ça.

          Bref, il faut se mettre dans la tête que c'est UN FILM. Et pas un reportage scientifique.
          L’intérêt du film n'est pas la, si l'auteur du journal se focalise la dessus il a simplement rien compris au sujet du film. Auteur du journal, s'il te plait arrête de prendre les spectateurs pour des débiles profonds (je reprend les mots de l'auteur du journal), ils savent très bien pourquoi ils vont voir le film (hint: parce que JJ Abrams fait des films qui plaisent, et pas des films "scientifiquement approuvés par l'auteur du journal).

          Note : je n'ai pas encore Ep7, mais compte bien y aller, et je me fouterai complètement des critiques idiotes de ce journal type "regarde, il y a une explosion dans l'espace alors qu'on sait bien que le bruit ne passe pas dans l'espace", tout simplement car je ne vais pas aller voir un film scientifique et que l'aspect scientifique n'est pas pas du tout le sujet.

          • [^] # Re: SW

            Posté par . Évalué à 5.

            C'est la suspension consentie de l'incrédulité et hors Hard SF c'est complètement normal et même souhaitable.

          • [^] # Re: SW

            Posté par . Évalué à 3.

            Bof, tes incohérences ne me parraissent pas terrible:
            -Pour le controle d'esprit, c'est peut-être plus facile pour un humain de controler l'esprit d'autres humains par rapport à d'autre race?

            -tous les jedis meurent d'un coup dans le dos alors qu'ils sont sensés pouvoir voir dans le court avenir.
            Oui, euh, de mémoire il me semble qu'ils précisent que 1) tous les jedi ne l'ont pas la vision dans l'avenir 2) ça n'est pas fiable la vision dans l'avenir.

            • [^] # Re: SW

              Posté par . Évalué à 10.

              ça n'est pas fiable la vision dans l'avenir.

              Bah oui ! Si c'était fiable, les jedis feraient de l'économie et de la finance plutôt que de jouer avec des sabres lasers.

              Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

    • [^] # Re: SW

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 19/01/16 à 09:02.

      Pas de problèmes sur l'aspect "fantasy".
      Mais l'OP a bien dit :

      Je ne demande pas de la vraisemblance, mais de la cohérence

      Un univers "fantasy" qui ne tient pas sa propre logique devient du pur "nawak" …

    • [^] # Re: SW

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 19/01/16 à 13:30.

      Pour faire de la science-fiction, il n'est pas nécessaire que ça soit crédible scientifiquement. Lorsque ça l'est, c'est un genre à part de la SF que l'on appelle hard-science. La question, c'est plutôt comment l'auteur explique l'imaginaire et l'extraordinaire dans l’œuvre. Soit il l'explique par de la magie soit par de la pseudo-science. Sachant que la frontière entre les deux est quelque fois assez floue. Comme le disait Arthur C. Clarke : « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie.»

      La fantasy suppose l'existence de la magie pour expliquer l'extraordinaire. Hors, dans SW, point de magie. Même la Force à une sorte d'explication pseudo-scientifique à base de midi-chlorien alors que, dans Tolkien, les pouvoirs de Sauron, de Gandalf et de l'Anneau n'ont absolument aucune explication autre que magique.

      Certains auteurs sont particulièrement bon pour brouiller les pistes dans ce domaine. Par exemple, Jean-Philippe Jaworski, dans son dernier ouvrage : Même Pas Mort, premier volet d'une trilogie sur l'histoire d'un roi celte, arrive toujours à placer le lecteur dans l'incertitude au sujet de la magie. Est-ce une illusion, un rêve ou en est-ce vraiment ? Un des grand maître pour cela est Lovecraft. On arrive jamais à savoir si le protagoniste de l'histoire est réellement confronté à de la magie où si il est plutôt entrain de devenir fou. Ce flou artistique fait la différence entre le fantastique et la fantasy.
      Alors pour nous mettre d'accord, on pourra dire que SW est de la SF avec une bonne dose de fantastique, mais ce n'est pas de la fantasy, à mon humble avis.

      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # Ouais.

    Posté par . Évalué à -7.

    Holá.
    Je n'ai vu ni l'un ni l'autre (ou les plus vieux), mais à ce niveau-là de "gromachinchose", la personne qui s'occupe de la réalisation est choisie pour sa capacité à ne pas contredire la production et pour ses qualités de team manager (éventuellement). Elle n'a pas son mot à dire sur le scénario, sur le traitement, sur le découpage technique, sur le montage, sur pas grand-chose, en fait. Elle peut parfois recruter quelques assistants d'assistants en direct, et discuter avec un sous-traitant sur la qualité des pizzas servies au sous-personnel technique. À part ça…
    → Mauvais bouc émissaire ^_^

    Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

    • [^] # Re: Ouais.

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Il a cosigné le scénario de Star Wars 7:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Star_Wars,_%C3%A9pisode_VII_:_Le_R%C3%A9veil_de_la_Force

      -> bon bouc émissaire ;-)

      La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: Ouais.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ouais mais pour le coup JJ Abrams est réal, co-producteur et co-scenariste du film… Bref, c'est vraiment son bébé.
      Et pour les 2 suites, il sera producteur (autrement dit, le patron).

      • [^] # Re: Ouais.

        Posté par . Évalué à 2.

        Autrement dit, rien du tout, sinon que son nom sera le premier de la (longue) liste des producteurs. Mais "la" production, c'est Disney. Pour le scénario, il est co-écrit avec des gens qui ont écrit les scénars des épisodes précédents, avec Lucas comme consultant. L'ancienne présidente de Lucas Film produit également.
        C'est juste que son nom est bankable, du coup, on le met en avant, mais dans les faits, il est bien sous tutelle.

        Cela dit, c'est vrai que ça en fait un bon bouc émissaire.

        Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

  • # Passé

    Posté par . Évalué à 5.

    (*) Ce n'est pas clair pour moi s'il lui suffit de retirer le fusible correspondant, auquel cas dans le futur il suffirait d'une panne de courant pour que toutes les portes de l'installation militaire la plus redoutée s'ouvrent comme un seul homme ?!

    Star Wars se passe dans le passé

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Passé

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Yup : "il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine" sans contrôle qualité sur la sécurité des fusibles ;-)

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Passé

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        ça montre peut-être que la méthode R.A.C.H.E. a de l'avenir, même au sein d'un empire galactique mené par un Sith :-)

        Envoyé depuis mon Archlinux

        • [^] # Re: Passé

          Posté par . Évalué à 2.

          On dirait une description succincte de Microsoft de l'époque B.Gates

      • [^] # Re: Passé

        Posté par . Évalué à 4.

        Ce que je trouve bien plus surprenant, c'est qu'ils n'ont pas la notion de copie.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Passé

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        "il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine" sans contrôle qualité sur la sécurité des fusibles

        Il n'y a pas si longtemps, dans une caserne pas si lointaine,
        on a pu voler des explosifs en découpant le grillage à la pince monseigneur.

        • [^] # Re: Passé

          Posté par . Évalué à 5.

          Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, l’Empire menait une impitoyable politique de restriction budgétaire…

          Toi aussi ami, fasciste, réactionnaire, néo-nazi, antisémite, défenseur du patronat persécuté, viens rencontrer tes amis sur Linuxfr pour combattre cette engeance gauchiste islamophile qui viole ta femme, mange ton bébé et pratique la sodomie.

    • [^] # Re: Passé

      Posté par . Évalué à 10.

      Ajoutons que dans les précédents Star Wars, l'ouverture et la fermeture des portes fonctionnent un peu de la même manière : en tirant sur un truc ou en l'arrachant.
      Enfin, un truc qui peut expliquer que Rey sache si bien les ouvrir, c'est qu'elle a passé sa vie comme pilleuse d'épaves de bâtiments de l'Empire. On suppose donc qu'elle connaît bien les technologies employées, à quoi ça sert, etc. Et elle le montre de nombreuses fois dans le film.

      Ce n'est clairement pas un truc qui m'a choqué dans ce Star Wars.

      • [^] # Re: Passé

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        J'ajouterais que c'est du cinéma. C'est-à-dire qu'il faut que ce soit un peu visuel pour ne pas être pénible. Et de la même manière que j'ai n'ai pas envie de voir un hacker réaliste dans ce genre de flim (qui metterait une heure, au minimum, à vraiment rentrer dans un système un peu protéger, en ne voyant que des lignes qui défile), je ne m'attends pas à ce que les portes se contournent de manière réaliste.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Passé

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'aime beaucoup la théorie comme quoi la phrase célèbre ne veut pas dire que Star Wars est dans notre passé.

      SW est une sorte de "mythe fondateur" d'une civilisation du futur, pour laquelle la vidéo serait un support de mythe fondateur, comme nous en avons eu sur tablette d'argile ou parchemin ; et les évènements de SW se passent donc dans le passé de ce futur, mais notre futur quand même.

      Schématiquement ça donnerait (dates fictives évidemment, pour celles dans le futur) :

      • ~2.000 A.D. : on regarde SW
      • ~10.000 A.D. : les évènements de SW se déroulent
      • ~15.000 A.D. : la civilisation du futur trouve dans un recoin d'une bibliothèque un document qui relate leur mythe fondateur et le préfixe d'un avertissement expliquant que ça c'est passé "il y a bien…"

      Ça a l'avantage de résoudre le problème de toutes ces influences culturelles et ethniques indo-européennes et de technologies qui ressemblent aux nôtres, en plus d'avoir été un de ces agréables moments de mind blown quand on me l'a expliqué (comment je l'ai pas vu avant ?).

      • [^] # Re: Passé

        Posté par . Évalué à 4.

        Ça a l'avantage de résoudre le problème de toutes ces influences culturelles et ethniques indo-européennes et de technologies qui ressemblent aux nôtres, en plus d'avoir été un de ces agréables moments de mind blown quand on me l'a expliqué (comment je l'ai pas vu avant ?).

        Ça demande juste du voyage dans le temps1… Je préfère de très loin comprendre ça comme c'est suffisamment loin pour être hors de notre notion de temps et d'espace. Que ça se passe avant ou après nous, importe peu, c'est juste un monde différent. Un peu comme la terre du milieu, le disque monde,…


        1. j'aime pas les voyages dans le temps 

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Passé

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          j'aime pas les voyages dans le temps

          Tu nous l'avais déjà dit demain ou tu nous l'auras déjà dit hier ?

  • # Merci ça soulage ...

    Posté par . Évalué à 2.

    +1
    L'incohérence de certains blockbusters, en plus de gâcher le porte monnaie, attaque le cortex:

    En ce cas un peu de lecture fait du bien :

    Star Trek : dans l’obscurité

    La farce épisode 7

    • [^] # Re: Merci ça soulage ...

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 19/01/16 à 11:28.

      Ah ouais, quand même… ce qui est humainement incohérent (d'un point de vue Shadok, encore), c'est surtout qu'à chaque fois dans les super-bases de la mort il y a le point névralgique qui fait tout péter… les mecs se sont déjà fait panner deux fois leur arme ultime comme ça, mais non, aucun changement n'est apporté à la conception (quitte à conclure que finalement les super-bases c'est une idée à la con du point de vue usage des matériaux/efficacité opérationnelle). Un peu comme si on avait reconstruit telle quelle la ligne Maginot après 45, quoi…

      • [^] # Re: Merci ça soulage ...

        Posté par . Évalué à 3.

        Tu sais si tu t'approche d'un cœur de centrale nucléaire et que tu fais péter tous les systèmes de refroidissement, tu n'a techniquement touché qu'un seul point névralgique, et pourtant y a tout qui va péter; vu que là c'est le soleil qu'ils vampirise, ça ne me choque pas que tout saute.

        Normalement l'ennemi n'arrive pas là (et en plus ils ont du mal, c'est un inside job qui ouvre la bête), et les chasseurs sont bloqués par la ligne maginot invisible qui est passé par un pilote complètement taré (en système D6, c'est autour d'un jet d'astronavigation d'une difficulté de 50 (minimum), adjoint de la désactivation des systèmes de sécurité de l'hyperdrive.)

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Merci ça soulage ...

          Posté par . Évalué à 5.

          Ce qui est choquant, c'est pas vraiment que le gros truc pète, c'est que trois fois on se lance dans un truc pharaonique qui pète en deux-deux selon le même procédé. Imagine le nombre de croiseurs que tu peux faire avec une Étoile Noire et la souplesse que tu gagnes, ça n'a aucun sens de faire à la place des gros machins pas maniables et posant manifestement des problèmes insolubles en terme de sécurisation.

          • [^] # Re: Merci ça soulage ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Heureusement que le gouvernement américain est plus raisonnable que l’Empire galactique, lui a refusé de construire une Étoile de la Mort quand on le lui a demandé. Trop cher et trop vulnérable pour ce prix.

          • [^] # Re: Merci ça soulage ...

            Posté par . Évalué à 7.

            Si tu veux on peur parler du coût de développement de maintenance de l'armement nucléaire des grandes puissances. Chacune de ces puissance est capable de raser plusieurs fois l'humanité de la surface du globe, techniquement au delà de une fois ce n'est plus nécessaire.

            Bien sur, avoir une flotte de croiseur est bien plus souple, efficiente et probablement meilleur marché, mais la force de dissuasion est moindre; j'ajouterai que la maintenance de la flotte de croiseur n'est pas évidente, ça coûte un blinde (entre le nombre d'hommes et l'intendance…) Avoir une grosse arme qui fait peur et dont on ne se sert que rarement suffit.

            J'ajouterai que c'est aussi typiquement le genre de dogme poussé dans les entreprises qui échouent et dont on trouve toujours des excuses pour dire que ce n'est pas la conception qui est fautive
            1ere étoile, on a pas cru en la menace de chasseurs
            2eme étoile, on a pas pensé qu'avoir un générateur de bouclier à l'extérieur du champ était un mauvaise idée (en même temps fallait bien un truc pour que les rebelles pensaient qu'il y avait moyen), et de plus elle était pas terminée
            3eme, une planète cette fois, le générateur est à l'intérieur du champ (c'est plus malin), la structure du régulateur ne laisse pas passer les chasseurs, y a pas de trappe d'aération provoquant une réaction en chaine…

            Non honnêtement, ils apprennent de leur erreurs, c'est juste l'idée de base qui est moisie, mais c'est le dogme. Et puis ça permet de jouer à qui à la plus grosse.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Merci ça soulage ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Et puis finalement peut-etre que l'interet stratégique d'une étoile de la mort n'est pas si important que ça, c'est avant tout une arme de prestige. N'oublions pas que la première guerre à remporter, le premier défi que doit relever l'empire, c'est la bataille pour l'emploi et quoi de mieux pour relancer l'économie que la construction d'une étoile de la mort avec ses miriades d'emplois induits.

              • [^] # Re: Merci ça soulage ...

                Posté par . Évalué à 1.

                Évidemment, si on part du principe que le côté obscur dispose d'une ENA, je ne peux que m'incliner : c'est crédible, un film qui ne défierait pas à un moment ou un autre les lois fondamentales de la logique (et du reste) serait même invraisemblable.

            • [^] # Re: Merci ça soulage ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Si tu veux on peur parler du coût de développement de maintenance de l'armement nucléaire des grandes puissances. Chacune de ces puissance est capable de raser plusieurs fois l'humanité de la surface du globe, techniquement au delà de une fois ce n'est plus nécessaire.

              C'est à dire que c'est aussi parce que l'autre puissance l'a et qu'il faut arriver à faire passer au moins autant d'ogives sur la tête de l'autre qu'on en reçoit, histoire qu'a minima on s'anéantisse tous les deux (pour ça que le désarmement se fait sur des accords donnant-donnant). Là ils sont les seuls à se lancer dans ce genre d'armes. Mais j'avoue que vous m'avez tous bien rafraîchi la mémoire sur les différentes tentatives, et que finalement ce n'est pas si absurde que ça, du point de vue délire de grandeur à l'usage des grands méchants.

              En fait, je crois que c'est plutôt qu'on puisse servir au spectateur trois fois le coup de l'arme ultime de la mort qu'il faut absolument détruire au plus vite qui devrait faire l'objet du scandale (ça fera minimum un tiers de la tension dramatique de la saga complète basée autour de ça), mais effectivement pas le truc en tant que tel.

          • [^] # Re: Merci ça soulage ...

            Posté par . Évalué à 5.

            Ce qui est choquant, c'est pas vraiment que le gros truc pète, c'est que trois fois on se lance dans un truc pharaonique qui pète en deux-deux selon le même procédé.

            3 fois :

            • un échec
            • un leurre
            • une réussite (parce que oui faire péter la totalité de ton adversaire en une fois, c'est une réussite)

            Ce que tu ne prend pas en compte c'est l'intérêt psychologique de ces armes. Posséder une épée de Damoclès comme celle là possède une grande capacité de dissuasion et c'est justement à l'arme nucléaire que l'on compare ça (une autre arme totalement démesurée).

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Merci ça soulage ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Et puis il y a l'idée de réussir là où son précédesseur avait échoué. La taille de la station spatiale de la mort, c'est un peu la taille de la b… : tu veux en avoir une plus grosse que les autres. C'est humainement très très crédible, au contraire.

              Avec un raisonnement rationnel, comment expliquer les politiques de lutte contre le chômage? Ça fait 5 quiquénnats qu'on nous sort le même topo ("mon précédesseur est un naze, je vais créer des emplois, il faut à la fois jouer sur la formation des chômeurs et sur l'allègement des charges"), 5 fois que ça ne marche pas, mais c'est pas grave, le prochain coup, ça va marcher.

              Un exemple peut-être plus frappant à l'échelle de l'humanité, c'est la mise en place de régimes communistes. Combien a-t-il fallu d'expériences ratées pour qu'on se rende compte qu'il n'y a probablement que deux fins à un régime communiste, la dictature ou l'effondrement? Un ET qui regarderait ça trouverait cela bien plus étrange que les 3 étoiles noires…

              • [^] # On part dans le HS...

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Ça fait 5 quiquénnats qu'on nous sort le même topo ("mon précédesseur est un naze, je vais créer des emplois, il faut à la fois jouer sur la formation des chômeurs et sur l'allègement des charges"), 5 fois que ça ne marche pas, mais c'est pas grave, le prochain coup, ça va marcher.

                Euh… Noter que ça fait 5 fois qu'on a dit qu'on allait le faire et que face aux parlementaire on fait un semblant de quelque chose (tu as vu des formations? Pas moi, et ce n'est pas le semblant placébo de 2016 qui va changer quoi que ce soit. Tu as vu des baisses de charges? Oui, on voit une baisse de 4% un jour, puis 1 an plus tard on augmente de 4%, les employeurs savent que c'est à court terme donc prennent la baisse ponctuelle en bonus pour eux car ils ne peuvent pas embaucher "grâce" à cette baisse, embaucher étant à long terme et la baisse étant ponctuelle, la moyenne long terme n'a pas changé) qui ne change rien. Quand on fait réellement quelque chose, ça donne les lois Hartz en Allemagne qui quoi qu'on dise sur le "massacre social" on fait de l'Allemagne le champion européen (et mondial). Vu d'Allemagne, la France c'est le refus de la potion amère ponctuelle et la continuation dans la souffrance à cause de ce refus.

                Combien a-t-il fallu d'expériences ratées pour qu'on se rende compte qu'il n'y a probablement que deux fins à un régime communiste, la dictature ou l'effondrement? Un ET qui regarderait ça trouverait cela bien plus étrange que les 3 étoiles noires…

                Toi, tu vas te faire des amis ici…
                Mais on va te répondre que c'était pas réellement communiste, qu'on n'a pas vraiment essayé (n’empêche en pratique tous les essais avec des "idées pour le peuple" tombent dans ces deux cas, bizarre quand même)

                • [^] # Re: On part dans le HS...

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Tu as vu des baisses de charges? Oui, on voit une baisse de 4% un jour, puis 1 an plus tard on augmente de 4%

                  Tes connaissances en économies sont incroyable ! Les pourcentages c'est un peu comme les patates, c'est ça ? :)

                  Mais sinon la TVA pour les restaurateurs ont la réaugmente quand ? Parce que oui ça n'a pas augmenter des masses l'emploi. C'est même une jolie aide pour une profession qui fait énormément de travail au noir. Pauvres employeurs…

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: On part dans le HS...

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 19/01/16 à 19:15.

                    Mais sinon la TVA pour les restaurateurs ont la réaugmente quand ?

                    Il a été baissé à 5.5% en 2009.
                    Il a été augmenté à 7% en 2012.
                    Il a été augmenté à 10% en 2014 (source)
                    en 2016, on y rajoute une taxe "mutuelle obligatoire" qui tourne autour de 2-3% en pour les niveaux de salaire de la restauration, voir plus dans le cas de mi-temps, ce qui n'est pas pris d'un côté l'est d'un autre.
                    Il n'y a aucune engagement dans le temps à ce qu'il reste comme il est, et son augmentation n'est pas une cause de rupture du CDI. Les restaurateurs ne peuvent pas compter la dessus pour embaucher à la vue de l'instabilité.
                    Il y a bien donc démonstration, en quelques années (soit rien, une embauche en CDI ne se faisant pas sur quelques années), qu'il est impossible de compter sur une réduction de quoi que ce soit, on doit prendre juste comme ça vient et imaginer dans son budget que cette "baisse" n'est pas pérenne.

                    Merci, tu démontres que tu n'y intéresses pas, sauf quand ça t'arrange.

                    Note que j'ai parlé de charges, la TVA est une taxe, c'est donc un peu HS mais admettons.
                    Note aussi que, si tu ne connais pas ma position sur le sujet, je suis pour l'augmentation générale de la TVA, et ce pour tous (restaurateur à égalité avec les autres, pas de raison d'avoir moins de TVA sur ça).

                    Parce que oui ça n'a pas augmenter des masses l'emploi.

                    Tu prends un exemple pertinent pour montrer l'inutilité de certaines "aides", les clients ne vont pas se ruer sur les restaurants pour une différence de quelques pourcents, et la restauration ne se délocalise pas.
                    Mais ça n'a que peu à voir avec ce dont je parlais (exemple ponctuel, sur une domaine ponctuel).

                    Passons, de toutes façons tu ne chercheras pas à comprendre (par exemple je suis sûr que tu vas estimer que 2012 et 2014 ne sont pas des "réaugmente" car pas revenu au même niveau qu'avant alors que tu as parlé de réaugmentation sans préciser au même niveau), tu as décidé par "pauvres employeurs" que les méchants sont les employeurs (les salariés étant forcément des gentils), binairement, et le binaire ne permet pas la confrontations d'idées ni des études objectives.

                    PS : j'ai dis dans mon commentaire auquel tu réponds que ça n'avait pas été essayé contrairement à ce qui est mis en pub, tu est pertinents finalement car tu parles d'un domaine précis, sans montrer d'exemple global, pour démontrer que globalement ça n'avait pas été essayé, et on parle donc bien de la même chose, pas d'essai global, juste des petits trucs à droite à gauche qui ne changent rien au global. Merci donc.

                    • [^] # Re: On part dans le HS...

                      Posté par . Évalué à 9.

                      ouin ouin ouin le travail il est trop cher

                      Regarder l'Allemagne ils font mieux
                      http://www.coe-rexecode.fr/public/Indicateurs-et-Graphiques/Indicateurs-du-cout-de-l-heure-de-travail-en-Europe

                      en fait pas tellement mieux, ils sont même plus chers dans certains domaines.

                      En PIB par heure travaillé, on est devant
                      https://stats.oecd.org/Index.aspx?DataSetCode=LEVEL&Lang=fr

                      Alors ils travaillent plus ? Ah non moins (toujours sur la même page, leur moyenne d'heure travaillé par personne est plus faible)

                      Ensuite pour la TVA sur les restaurateur, faut vraiment regarder comment ça a été foutu, juste avant le gel des prix, les restaurateurs ont augmenté les tarifs pour ensuite mettre une belle affichette pour prétendre, lors de la baisse qu'il baissaient les prix (pour revenir au niveau d'avant) 9€ => 9,50 => 9€.

                      Ensuite le deal c'était qu'en échange de la baisse de TVA il y'avait de l'embauche. Résultat des courses : Pas d'embauche. Normalement il aurait fallu virer la baisse tout court, vu que ça ne marche pas, on insiste pas.

                      Si à chaque mesure censées favoriser l'emploi les employeurs trouvent des excuses pour ne pas embaucher, autant arrêter tout de suite.

                      Quant a ton laïus sur pas de visibilité a moyen terme, un licenciement pour cause économique, c'est pas grand chose pour un employé récent.

                      https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F987

                      3 ans pour un salaire de référence à 1500€, 900€. Putain le trou dans le budget!

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: On part dans le HS...

                      Posté par . Évalué à 7.

                      Il a été baissé à 5.5% en 2009.
                      Il a été augmenté à 7% en 2012.
                      Il a été augmenté à 10% en 2014 (source)

                      La coure des comptes : entre 2009 et 2012 (donc avant la première réaugmentation) il y a eu très peu d'emplois créés au vu du coup. Il faut leur laisser combien de temps pour les rassurer les employeurs ?

                      D'ailleurs pourquoi est-ce qu'il faut toujours rassurer les employeurs et investisseurs et pousser le reste de la population dans le travail préc..euh flexible ?

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: On part dans le HS...

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Tu prends un exemple pertinent pour montrer l'inutilité de certaines "aides", les clients ne vont pas se ruer sur les restaurants pour une différence de quelques pourcents, et la restauration ne se délocalise pas.

                      Pas besoin d'avoir des clients en plus ! On leur file déjà de base comme ça sans qu'ils n'aient rien à faire des milliards d'euros ! Ils auraient simplement pu déclarer leurs plongeurs et autres, ça n'a pas était le cas.

                      C'est normal de faire une mesure et de faire des réglages quand on se rend compte que l'État a était pris pour un con, non ?

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: On part dans le HS...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        on se rend compte que l'État a été pris pour un con, non ?

                        pour le coup, l'état a remis l'ancien système en place.

                        C'est toi et moi qui avons été pris pour des cons dans l'action, non ?
                        Augmentation des tarifs, légitimation de ces tarifs ?

                        Vraiment un dwich-beurre ou un complet, ça coûte minimum 9 € ? La bière au bar est incluse ? Ah, non ?
                        C'est assez éloigné du 11 € pour un dwich bière complet de 2003 : l'euro vaut 2 Francs en réalité. Combien payez-vous votre baguette aujourd'hui ? Je ne pense pas que ce soit 6,55957 / 2 soit 50 cents, mais bien le double : la baguette est à 1 € voire 1 € 10, comme dans les années 80 elle était à 80 centimes, mais pas encore à 1,10 Francs…

                        Bon, prenons un exemple, au hasard, mon salaire à 300 kF (que je n'ai jamais atteint) n'a pas vraiment été réévalué et est resté à moins de 60 k€, il aurait suivi le prix de la baguette, je serais entre 150 et 300 k€. Comment l'expliquer ? J'ai pas fait finance, mais je peux comprendre les raisonnements cohérents.

      • [^] # Re: Merci ça soulage ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        c'est surtout qu'à chaque fois dans les super-bases de la mort il y a le point névralgique qui fait tout péter…

        La solidité d'un système de manière globale est celle de la solidité du composant le plus faible. Des armes aussi puissantes ne peuvent être invincibles, il faut forcément laisser des zones "faibles" par manque de moyen, gérer la chaleur ou les communications…

        les mecs se sont déjà fait panner deux fois leur arme ultime comme ça, mais non, aucun changement n'est apporté à la conception (quitte à conclure que finalement les super-bases c'est une idée à la con du point de vue usage des matériaux/efficacité opérationnelle).

        La 2e Étoile de la Mort n'a pas eu la même erreur de conception que la 1ère. Elle était globalement fragile car en construction mais c'était le but : attirer les rebelles en laissant miroiter la possibilité de détruire la machine avant qu'elle ne soit opérationnelle.

        Mais on le sait, Palpatine a été un peu gourmand a négligé la défense de la base d'Endor, dont la résistance locale a mis à mal la défense de sa station…

        Un peu comme si on avait reconstruit telle quelle la ligne Maginot après 45, quoi…

        La ligne Maginot reste une grande erreur d'interprétation historique… La ligne Maginot a été efficace, la preuve, l'Allemagne ne pouvait considérer passer directement la frontière française. L'obligeant à faire comme en 14, laissant assez de temps à la France et au R-U de riposter et de les arrêter avant Paris.

        La faille était surtout que dans les Ardennes françaises, quelques unités étaient sans expérience et avec peu de matériels, car ils ne pensaient pas que les allemands passeraient par là car c'est une zone géographiquement difficile à franchir. Et faute de moyen la ligne Maginot n'a pu être poursuivie à cet endroit.

        Bref, non les français de l'époque n'étaient pas stupides contrairement à la croyance populaire et la ligne Maginot a été une bonne arme de dissuasion, c'était son rôle. Mais une faille dans le dispositif a été fatale… Sans compter que l'état major n'a pas profité du terrain libre quand l'Allemagne attaquait la Pologne pour récupérer la Ruhr sans défense…

        • [^] # Re: Merci ça soulage ...

          Posté par . Évalué à 4.

          La 2e Étoile de la Mort n'a pas eu la même erreur de conception que la 1ère. Elle était globalement fragile car en construction mais c'était le but : attirer les rebelles en laissant miroiter la possibilité de détruire la machine avant qu'elle ne soit opérationnelle.

          Je reconnais que j'avais oublié ce détail. Mais en fait ça ne change pas grand chose à mon propos : ça reste mettre ses œufs dans le même panier avec un gros machin si complexe à réussir qu'à chaque fois on investit en vain.

          La ligne Maginot reste une grande erreur d'interprétation historique… La ligne Maginot a été efficace, la preuve, l'Allemagne ne pouvait considérer passer directement la frontière française. L'obligeant à faire comme en 14, laissant assez de temps à la France et au R-U de riposter et de les arrêter avant Paris.

          Il y avait bien d'autres problèmes que cela : les Allemands utilisaient des divisions blindées beaucoup plus mobiles que le traditionnel fantassins derrière char des Français, et je ne parle pas de l'usage de parachutistes portés derrière les lignes etc. L'état major français avait bien une guerre de retard en anticipant une guerre de position (Maginot, c'est vraiment ça) alors que rien que l'Espagne aurait dû faire méditer. À quoi c'est ajouté effectivement tous les problèmes de logistique (toucher des nouveaux fusils mais ne disposer en quantité que des cartouches des anciens, etc.), pour le résultat que l'on sait.

        • [^] # Re: Merci ça soulage ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          laissant assez de temps à la France et au R-U de riposter et de les arrêter avant Paris

          Le but, c'était de faire la bataille en Belgique (ça évite les dégâts chez soi). Ils avaient juste oublié qu'il fallait compter sur l'armée belge.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Merci ça soulage ...

          Posté par . Évalué à 6.

          Bref, non les français de l'époque n'étaient pas stupides contrairement à la croyance populaire

          Tu rigole ? Une ligne de défense incomplète, une incapacité à prendre des décisions (réagir à l'attaque de la Pologne), aucune ouverture d'esprit (la stratégie allemande avait était imaginée bien plus tôt), une incapacité à prendre en compte les informations terrains (nos unités aériennes ont vu les allemands s'embourber dans les Ardennes avant d'arriver sur notre ligne de front, mais n'ont pas étaient écoutés),… Ça fait un peu beaucoup pour ne pas les prendre pour des guignols.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Merci ça soulage ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        En plus cette fois, il n'y avait aucune protection hormis en surface.

        Aucun croiseur en orbite, prêt à intercepter des ennemis.

        Comme si on envoyait un porte-avion en pleine mer tout seul, sans toute sa flotte de protection.

    • [^] # Re: Merci ça soulage ...

      Posté par . Évalué à 0.

      Autant into-darkness j'avais aimé… bon je suis pas un fan de star-trek et malgrés les incohérences, cela reste un bon divertissement.
      Autant épisode 7, je l'ai vécu exactement comme le décrit ce blog :/

  • # cohérence jusqu'au bout

    Posté par . Évalué à 2.

    si on veut de la cohérence jusqu'au bout dans ce cas, pourquoi même dans les premiers star wars, le seul moyen de détruire l'étoile noire est toujours aussi simple, des torpilles à photo dans un petit trou et BOUM!! ou un étroit passage (pile de la taille d'un vaisseau pourtant) jusqu'au cœur de celle-ci 2 coups de laser et BOUM!!

    Cohérence et science fiction ne peuvent aller de pair, pour la simple est bonne raison que seule l'imagination du spectateur permet de passer outre ces détails. Redémarrer un moteur (qu'il soit nucléaire ou non) avec un coup de pieds ca c'est toujours vu, même dans les premiers star wars ou dans retour vers le futur, il faut donc arrêter de voir tout cela avec des yeux de blasés et se laisser porter par le film plutôt que d'en chercher les moindres défauts.

    C'est pourquoi la critique sur le dernier star war est facile, les gens comparent ce qu'ils auraient voulu voir avec ce qu'ils ont vu. Ça ne peut pas être objectif comme comparaison.

    • [^] # Re: cohérence jusqu'au bout

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      C'est pourquoi la critique sur le dernier star war est facile, les gens comparent ce qu'ils auraient voulu voir avec ce qu'ils ont vu. Ça ne peut pas être objectif comme comparaison.

      Je crois aussi que le coté nostalgique de certains pour SW est particulièrement prononcé et ça leur fait devenir complètement myopes devant la trilogie originale, ultra impitoyables pour la 2e trilogie et méga méfiants pour la 3e.

  • # SPOIL!!!!!!!!!!!!!!!

    Posté par . Évalué à -7.

    Je propose de développer une fonction spoil pour la communauté de onapavulefilm.

    • [^] # Re: SPOIL!!!!!!!!!!!!!!!

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ne lit pas ce journal alors, tout simplement. Parce que je vois pas comment on peut discuter du sujet sans spoiler :-)

    • [^] # Bah fonce le voir!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'y suis allé dimanche dernier, on étais 6 dans la salles, et la place était à 7 €, tarif spécial du dimanche matin.

      J'ai eu une pensée émue pour se qui se sont précipités dans les salles obscures le jour de sa sortie… :o

      • [^] # Re: Bah fonce le voir!

        Posté par . Évalué à 2.

        J'y suis allé dimanche dernier, on étais 6 dans la salles, et la place était à 7 €, tarif spécial du dimanche matin.

        J'ai eu une pensée émue pour se qui se sont précipités dans les salles obscures le jour de sa sortie… :o

        Je me demande ce qui pousse les gens à aller voir un film comme ça le jour de sa sortie. je préfère mille fois attendre deux semaines et pouvoir choisir ma place bien au milieu de la salle, ou encore ne pas avoir à faire la file.

        Par contre, j'ai été le voir pour 4.5 euro dans un cinéma associatif (qui est cependant parfaitement équipé).

        • [^] # Re: Bah fonce le voir!

          Posté par . Évalué à 1.

          je préfère mille fois attendre deux semaines et pouvoir choisir ma place bien au milieu de la salle, ou encore ne pas avoir à faire la file.

          Je l'ai vu la semaine de la sortie, et j'ai eu ma place au centre de la salle sans avoir à faire la queue ;) Hé oui dans les cinémas modernes on arrive a l'heure de la séance et on se place aux places réservées :D

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Bah fonce le voir!

            Posté par . Évalué à 4.

            Je l'ai vu la semaine de la sortie, et j'ai eu ma place au centre de la salle sans avoir à faire la queue ;) Hé oui dans les cinémas modernes on arrive a l'heure de la séance et on se place aux places réservées :D

            Oui enfin il y a des endroits où il faut s'y prendre à l'avance. Voici par exemple ce que ça donne dans le cinéma à un jet de pierre de chez moi :
            <br/>
 Places disponibles

            C'est la séance de mardi prochain, soit plus d'un mois après sa sortie, 17h45. En jaune, les places disponibles, en rouge les places prises. Bon j'ai été plus malin, j'ai été dans un petit cinéma quand j'étais en Belgique, et au passage ça m'a couté 16 € moins cher. (oui, oui, 16€ de moins. C'est 215 SEK ici, bon c'est un IMAX, mais ça fait 23€…)

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Bah fonce le voir!

              Posté par . Évalué à 2.

              oh je n'en doute pas, c'est pas moi qui ait fait la réservation (je n'étais pas pressé), mais elle a été effectué un mois avant la sortie en salle. Quant au tarif c'est du 4.50€, place CE (ça vaut mieux le Baugrenelle coûte une blinde (14€ LA place!!!), sans le tarif CE on irait pas)

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Bah fonce le voir!

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour ne pas se faire spoiler. Et je suppose que le jour de la sortie, ça doit aussi être assez animé niveau cosplay.

          • [^] # Re: Bah fonce le voir!

            Posté par . Évalué à 3.

            clair j'ai vu le samedi matin en sortie de salle (j'attentai potes) y avait des costumes :)

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Bah fonce le voir!

          Posté par . Évalué à -4.

          Je me demande ce qui pousse les gens à aller voir un film comme ça le jour de sa sortie. je préfère mille fois attendre deux semaines et pouvoir choisir ma place bien au milieu de la salle, ou encore ne pas avoir à faire la file.

          Toi aussi ami, fasciste, réactionnaire, néo-nazi, antisémite, défenseur du patronat persécuté, viens rencontrer tes amis sur Linuxfr pour combattre cette engeance gauchiste islamophile qui viole ta femme, mange ton bébé et pratique la sodomie.

        • [^] # Re: Bah fonce le voir!

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je me demande ce qui pousse les gens à aller voir un film comme ça le jour de sa sortie. je préfère mille fois attendre deux semaines et pouvoir choisir ma place bien au milieu de la salle, ou encore ne pas avoir à faire la file.

          Pour le plaisir, parce qu'on a longtemps attendu sa sortie. Pour ne pas se faire spoiler. Pour pouvoir juger avant d'avoir l'avis des médias, des critiques, des autres. Perso je suis allé le voir dans une ville moyenne, c'était sympa, il n'y avait pas trop la queue car les billets avaient été achetés à l'avance.

        • [^] # Re: Bah fonce le voir!

          Posté par . Évalué à -7.

          Et bien je vais essayer d'aller le voir demain si j'ai le temps !
          :)

  • # tir sur l'ambulance

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Mouais… Il semble que l'OP n'a pas du voir les autres SW (surtout les EP4-5-6) qui regorgent de conneries de ce genre. SW n'a jamais été une reference en terme de cohérence à ce niveau… (Je dirai rien sur les ST car je ne suis pas vraiment un connaisseur de la série)
    On peut dire ce qu'on veut de JJ Abrams sur ses autres films, son job sur SW n'a pas été mauvais (loin de là). D'ailleurs, globalement, il n'est pas mauvais tout court.
    Ca reste de la SF familiale, plausible dans l'ensemble et gentillette, à croquer avec môman et les gosses penards dans le canap'. Personne ne lui a demandé de faire des trucs ultra pointus non plus…

    Franchement, JJ Abrams est probablement le seul réal de SF "familiale" (et de méga blockbusters) à faire un boulot encore potable, le chicaner sur des détails ne sert à rien car on peut en trouver au moins autant chez tous les autres réals de SF quelque soit leur "qualité" (et parfois des bien pires). Perso, je préférerai qu'on débarrasse le monde de M. Bay, R. Emmerich, C. Colombus et d'autres… Rien que leurs bandes annonces me font mal à la tête quand je vais voir un vrai film.

  • # Héros

    Posté par . Évalué à 8.

    que le héros de Star Trek parvienne à redémarrer un moteur à énergie nucléaire en donnant des coups de pied dedans, ou que l'héroïne de Star Wars parvienne à ouvrir les portes de la base la plus stratégique de l'organisé, puissant et redouté ennemi en farfouillant dans la boite à fusibles

    Oui c'est le principe des héros de films ils arrivent à faire des trucs que l'homo sapiens vulgaris n'arrive pas à faire, sinon ça n'aurait rien d'extraordinaire.

    Imagine le scène :
    OMG ! l'héroïne de Star Wars est parvenue à ouvrir une boite de sardines à l'huile sans s'en mettre sur le pantalon !!! j'en ai encore des frissons dans le dos :-D

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # J'approuve.

    Posté par . Évalué à -2.

    Cinéphile averti, je dois bien admettre qu'Abrams est seulement un bon outil de marketing à l'américaine. Du divertissement, oui, de la liquéfaction de cerveau…non.

  • # moi les seuls trucs qui m'ont choqués

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est l'arrêt d'un tir de blaster en plein vol.
    et le contrôle mental vachement poussé de rey, le coup d'ouverture de porte en trifouillant dans la boite à fusible c'est canon, même dans les jdr (au moins le D6), on a l'option tir dans la boite à fusible qui a 50% de chance de débloquer la porte, et 50% de chance de la verrouiller définitivement.

    Dans SW D6, le contrôle mental est l'une des discipline les plus difficile à utiliser.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: moi les seuls trucs qui m'ont choqués

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est l'arrêt d'un tir de blaster en plein vol.

      Mhhh, donc toi, tu trouves qu'il est cédible de contrôler mentalement les gens à distance, de faire voler des objets, d'avoir des visions du futur, et de faire tomber enceintes les femmes seules, mais par contre, arrêter un tir de blaster, c'est inimaginable?

      J'ai l'impression que la nouveauté "conceptuelle" du l'épisode 7 en terme de compréhension de la Force est que les différents personnages peuvent maîtriser plus ou moins bien ses différents aspects ou manifestations. Tu peux être assez balèze pour arrêter un tir de blaster, mais être une quiche au sabre. D'ailleurs, il y a beaucoup de Jedi qui sont des quiches au sabre, Obi-Wan n'était pas spécialement fort, Qui-Gon encore pire, Anakin / Vador pas beaucoup mieux, et Luke c'était pas impressionnant. Dans la bataille entre les Jedi et les droïdes, tout plein de Jedi se font dégommer, et personne ne s'est demandé pourquoi certains Jedi étaient nazes au sabre. Par contre, Kylo est une quiche, et ça semble poser des problèmes. Si Rey avait torché maître Windu, alors d'accord, ça aurait posé un problème de cohérence. Mais là, c'est juste que Kylo est naze au sabre, comme plein d'autres Jedi avant lui…

      • [^] # Re: moi les seuls trucs qui m'ont choqués

        Posté par . Évalué à 1.

        de faire tomber enceintes les femmes seules,

        Bah oui regarde Jesus! Bon à mettre en balance avec certaines mauvaise langue prétendent que ce serait en fait Gabriel qui se serait taper le travail, et que ce serait la première GPA documenté de l'humanité.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Prior art

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Manifestement tu as oublié comment Obi-Wan désactive le rayon tracteur de l'Étoile Noire.
    Ou la cheminée d'aération dans ladite Étoile Noire. Deux. Fois. (Bon trois maintenant.)

    Tout ça pour dire que ce journal fait un peu bashing gratuit.

  • # Déification des vieux Starwars

    Posté par . Évalué à 8.

    Je trouve que toute ces critiques vis à vis du nouveau Starwars sont vraiment du gros "c'était mieux avant". Franchement pour avoir bien préparé la vision de cet épisode en regardant chacun des autres épisodes avant le VII (avec aussi les 2 films sur les Ewoks, j'ai pas poussé jusqu'au Holiday Special tout de même…).

    Cet épisode n'est pas ce que ces fans déçu attendaient, mais le problème est que personne n'aurait pu faire ce film qu'ils attendaient. Leur attente est : faites moi un Starwars qui me transporte dans le même état d'esprit que lorsque j'ai découvert la saga, tout en se renouvelant, mais pas trop car après j'ai l'impression que ce n'est pas un Starwars… et paf, là on contredit le début de la phrase. Ce n'est juste pas possible.

    Franchement l'épisode VII n'est pas meilleur ou pire que les VI, V et VI. On peut à peine lui reprocher un peu trop de scènes destinées aux fans de la série (de tête : le Faucon qui est traité de poubelle volante, les 12 parsecs, l'attaque de la planète-étoile-noire qui est un copier-coller de l'attaque de la première étoile noire…). Mais je range ces scènes dans un package "Starwars" comme je classerais une scène avec un Martini dans un James Bond, et je pense que ces scènes souvent humoristiques sont vraiment ce qui manquait aux épisodes I, II et III.

    • [^] # Re: Déification des vieux Starwars

      Posté par . Évalué à 6.

      Je trouve que le problème du scénario est quand même un vrai problème, ça fait presque un peu remake (ou plus exactement, recomposition d'un film par des remakes de scènes d'épisodes précédents). Par contre, complètement d'accord sur tout le reste : l'épisode 7 est bien plus un Star Wars que la seconde trilogie.

      Honnêtement, je ne sais pas du tout ce que tous ces gens qui se disent déçus attendaient. L'équilibre entre les vieux et les nouveaux personnages est très intéressant, il y a quand même des rebondissements dans le scénario, des effets visuels assez impressionnants, des méchants bien méchants mais qui restent humains, des gentils qui sont fragiles (et mortels), des scènes marquantes… J'ai l'impression que beaucoup étaient déja partis vers une démarche hypercritique avant même d'être entrés dans le cinéma.

      • [^] # Re: Déification des vieux Starwars

        Posté par . Évalué à 5.

        l'épisode 7 est bien plus un Star Wars que la seconde trilogie.

        Moi, j'avais bien aimé la seconde trilogie, on avait une présentation de comment le coté obscur avait grapillé sa place en temps de paix. Ca avait donné une dimension plus large à l'univers. On était sorti du "les mechants sont méchants et ont des gros vaisseaux, les gentils sont gentils et ont des peluches qui parlent". Dans la seconde trilogie, on a quand même des trucs un peu plus fin.

        L'équilibre entre les vieux et les nouveaux personnages est très intéressant, il y a quand même des rebondissements dans le scénario, des effets visuels assez impressionnants, des méchants bien méchants mais qui restent humains, des gentils qui sont fragiles (et mortels)

        Je suis d'accord sur le fond lorsque tu dis qu'il y a plein de choses intéressantes, notamment sur les personnages et sur les effets visuels. Mais mis à part la scéne dans le bar avec Rey et le sabre, toutes les autres scènes et rebondissements du scénario ont été entaché par un «tiens j'ai déjà vu ça dans tel épisode». Du coup, cette sensation permanente de voir un remake, présente dés le début du film, a franchement entaché mon expérience. La limite est mince et subjective entre «je fais référence à plein de trucs» et «j'ai la flemme de réfléchir à quelque chose d'original et je pompe sans scrupules mes prédécesseurs» et j'ai eu plutôt l'impression d'être dans le second cas.

        • [^] # Re: Déification des vieux Starwars

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Moi, j'avais bien aimé la seconde trilogie, on avait une présentation de comment le coté obscur avait grapillé sa place en temps de paix. Ca avait donné une dimension plus large à l'univers. On était sorti du "les mechants sont méchants et ont des gros vaisseaux, les gentils sont gentils et ont des peluches qui parlent". Dans la seconde trilogie, on a quand même des trucs un peu plus fin.

          L'histoire de la seconde trilogie est intéressante, surtout quand on la calque avec l'histoire française moderne (au fait, le future empereur/dictateur a fait quoi? Ha oui, un "état d'urgence", tiens ça me rappelle vaguement un truc dans le monde réel…), mais par contre mon dieu la réalisation, entre les effets spéciaux pas au niveau (ce qui est étonnant pour de l'ILM), les acteurs mauvais (bon, avec la première trilogie ce n'était pas top non plus avec Luke, mais Han était la pour sauver les meubles, la point de han), des "goodies" horribles (Jar Jar Binks à abattre).
          C'est dommage d'avoir eu un bon scenario et de l'avoir gaché comme ça (je me suis maté plusieurs fois la seconde trilogie car globalement elle est intéressante, mais ça aurait pu largement être mieux avec les bases qu'il avait)

          toutes les autres scènes et rebondissements du scénario ont été entaché par un «tiens j'ai déjà vu ça dans tel épisode».

          Ne pas oublier une chose : les premiers épisodes ont plus de 35 ans. La réalisation est d'époque. On (nous, les vieux) les aimes car on a du ressenti dessus, mais un "jeune" ne l'aura pas ce ressenti. Et donc faire le lien entre les "vieux" et les "jeunes" n'est pas plus mal, pour un premier nouvel épisode. Attendons donc le deuxième pour voir ensuite les nouveautés, une fois la base posée.

          • [^] # Re: Déification des vieux Starwars

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            L'histoire de la seconde trilogie est intéressante, surtout quand on la calque avec l'histoire française moderne

            Pour ma part, j’y voyais un parallèle avec, d’une part, la République romaine qui en temps de crise nommait un dictator avec les pleins pouvoirs ou presque, et d’autre part, la IIIe République française qui s’est volontairement sabordée lorsque l’Assemblée nationale a donné tout pouvoir à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 (non, je ne suis pas assez vieux pour avoir vu ça, mais c’est à ça que m’a fait penser la scène de l’épisode III où Palpatine proclame la naissance de l’Empire galactique sous les acclamations de la grande majorité des sénateurs et à la consternation de seulement quelques-uns — So that’s how liberty dies: with thunderous applause).

        • [^] # Re: Déification des vieux Starwars

          Posté par . Évalué à 6.

          Mais mis à part la scéne dans le bar avec Rey et le sabre, toutes les autres scènes et rebondissements du scénario ont été entaché par un «tiens j'ai déjà vu ça dans tel épisode»

          Tu exagères :-) Les scènes dans le destroyer échoué sont nouvelles, la baston avec les contrebandiers ne rappelle pas grand chose, l'évasion en piquant un TIE est cool, etc. Il y a aussi des innovations visuelles réussies, le petit droid et le sabre laser avec une garde. La scène finale avec Han Solo mélange beaucoup de scènes des épisodes précédents, mais je trouve que ça reste une scène marquante, un truc qui a une puissance suggestive équivalente aux épisodes précédents (la nouveauté en moins).

  • # Hum hum

    Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 19/01/16 à 21:12.

    Heu, c'est clair que Star Wars n'a jamais crié l'authenticité rien avec ces tirs au laser qui font wiiiz dans l'espace (dans le épisode 4-5-6)…

    Je pense que tu attaques JJ sous le mauvais angle, j'utiliserais plutôt l'argument de l'originalité du scénario, il s'est pas foulé le mec il nous servit le script de l'épisode 4. Je sais que Disney avait annoncé la couleur en indiquant que les bouquins n'aurait rien à voir avec le film. Mais c'est clair qu'une adaptation de la trilogie de Timothy Zahn au cinéma aurait eu une autre gueule l'empereur Thrawn c'est du méchant original.

  • # Salaus de fonctio^wsyndicalistes

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    (*) Ce n'est pas clair pour moi s'il lui suffit de retirer le fusible correspondant, auquel cas dans le futur il suffirait d'une panne de courant pour que toutes les portes de l'installation militaire la plus redoutée s'ouvrent comme un seul homme ?!

    C'est le CHSCT qui a fait voter cette directive pour protéger la vie des Storms Troopers en cas d'incendie avec coupure d'électricité.

    Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # moi, si on pouvait surtout nous protéger de Christopher Nolan

    Posté par . Évalué à -10.

    Le réalisateur qui fait croire à son audience qu'elle est intelligente sous prétexte qu'elle arrive à déméler une intrigue pseudo-complèxe, ampoulé que de toute façon ses personnages expliquent dans ses films.
    Et surtout qui pense que la d4rkitude c'est trop intense, tu vois?

  • # Puisqu'on parle de Star Wars…

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 20/01/16 à 04:29.

    …Et bien que je ne sois pas encore allé voir le dernier opus au cinéma, j'en profite pour partager avec vous cette réalisation.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.