Journal Albanel savait son projet couteux et inefficace.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
15
17
mar.
2009
C'est ce que révèle le site web de Marianne2, qui s'est procuré une étude, réalisée par conseil général des technologies de l'information, et remise au cabinet de la ministre en aout 2008 apparemment.

http://www.marianne2.fr/Exclusif-la-loi-Hadopi-chere-et-inef(...)

Alors après avoir suivit les débats à l'assemblée, j'ai quand même le sentiment que les détails de ce rapport ont largement été passé sous silence par la ministre et le rapporteur. Ce n'est peut être pas le seul document reçu par le cabinet de la ministre, il y a peut être des études contredisant celle que publie Marianne2.

On peut en tous cas se poser pas mal de questions et en poser à la ministre.
  • # A lire aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    A lire également et à diffuser, l'excellent rapport de l'association UFC Que choisir sur le sujet:

    http://images.quechoisir.org/presse/loi-creation-et-internet(...)
    • [^] # Re: A lire aussi

      Posté par . Évalué à 5.

      "L’UFC-Que Choisir estime qu’à moyen terme la licence globale apparaît être la meilleure solution pour réconcilier
      les intérêts des ayants droit et des consommateurs."


      Si c'est ca leur propositions...


      Désolé, mais Je ne vois pas pourquoi je devrai payer pour les plaisirs des pirates.
      • [^] # Re: A lire aussi

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Avant de dire péremptoirement que tu ne veux pas payer pour les "pirates", il faudrait peut-être lire l'étude et essayer de répondre un peu à leurs arguments...

        D'autre part, la license globale est leur solution préférée, mais ce n'est pas la seule alternative qu'ils proposent.
      • [^] # Fraternité ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Tu paies des impôts, des taxes pour des choses que tu ne vas pas utiliser comme par exemple, les crèches, écoles, collèges, lycées, université, les routes et infrastructures, les ports, les aéroports, les réseaux d'EP et d'EU, la santé et notamment tous les équipements lourds, la justice, la police, l'armée, les pompiers, la sécurité civile, etc. Avec ton raisonnement, on devrait se demander pourquoi payer pour des services que d'autres vont utiliser.

        Au lieu de vouloir faire des lois inapplicables, obsolètes en quelques temps, qui ne satisfont personne, qui créent de la dépense inutile, si on réfléchissait à une organisation plus efficace ?
        Légalisation du téléchargement à titre privée (sous entendu sans revente derrière), et licence globale. D'une part on évite les procédures judiciaires (qui ont un coût), on instaure un climat de confiance et non de défiance (plus rentable à terme), on permet la rémunération des artistes, l'assemblée se focalise sur des sujets plus importants, le ministère de la justice n'a pas besoin de dépenser x dizaines de milliers d'euros pour un site àlacon, site qui n'est pas mis à genoux, mise à genoux qui ne déclenche pas une agitation voire une plainte, plainte qui ne mobilise pas l'autorité judiciaire... bref on gagne en efficacité, "rentabilité".

        Je suis totalement conscient des gros mots que j'utilise, efficacité, rentabilité !!! :)
        • [^] # Re: Fraternité ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          À la différence près que je considère que les crèches, écoles, collèges, lycées, université, les routes et infrastructures, les ports, les aéroports, les réseaux d'EP et d'EU, la santé et notamment tous les équipements lourds, la justice, la police, l'armée, les pompiers, la sécurité civile, etc. ça c'est le rôle de l'état et de la communauté dans son ensemble. Par contre permettre l'écoute dans son salon du dernier disque à la mode, je ne vois pas pourquoi ce serait un financement collectif.

          > le ministère de la justice n'a pas besoin de dépenser x dizaines de milliers d'euros pour un site àlacon

          Sauf si tu as des informations inédites, le cout de la licence globale dépassera de beaucoup les économies que fera l'état dans ses frais de justice (la preuve c'est qu'on compte mettre à contribution les utilisateurs et les FAI dans la plupart des propositions).
          C'est plutot un contre argument puisque techniquement ça va amener à dépenser plus pour les citoyens (c'est bien eux qui payent le ministère de la justice au final).

          Au lieu de quelques centimes dans les impots qui vont servir spécifiquement aux procès de droit d'auteur dont on parle, c'est faire payer quelques euros au mieux. Ce n'est pas de la rentabilité, désolé.

          Ou plutot si, par principe c'est rentable pour ceux qui achètent beaucoup de musique, et pas rentable pour les autres. Et c'est bien tout le problème, contrairement aux crèches et tout ce que tu nommes plus haut, je ne vois pas bien pourquoi le paiement serait collectif et pas à l'usage.
          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Par contre permettre l'écoute dans son salon du dernier disque à la mode, je ne vois pas pourquoi ce serait un financement collectif.

            Parce qu'en l'état actuel des technologies, il est impossible d'avoir un financement individuel? Le problème de l'échange illégal de fichiers, c'est qu'il est impossible de lutter contre. Une loi qu'on ne peut appliquer est mauvaise, car elle ne s'appliquera qu'a quelques dindons honnêtes qui se feront avoir, alors que tout le monde continuera à s'échanger de la musique et des films gratuitement.
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Le problème de la licence globale, c'est la répartition des revenus. Ce n'est pas une histoire de "je ne veux pas payer pour les autres" mais tout simplement une histoire de modèle économique : cela finirait en rente pour les maisons de disques, un peu comme la taxe sur la copie privée, sans bénéficier aux artistes qui tentent de se faire connaître. On favoriserait donc le modèle actuel, et je suis absolument contre injecter des sous dans les majors pour qu'elles continuent à flouer tout le monde, artistes et public. Et même, c'est la porte ouverte à n'importe quoi : ensuite ce sont les studios de cinéma qui vont demander à toucher une rente (ce qui parait logique), etc. Et comment définir le montant de cette taxe, là où il est déjà quasi impossible de renégocier le montant de la taxe pour l'exception de copie privée ?
              http://www.numerama.com/magazine/11541-Copie-privee-pas-d-au(...)

              Non, décidément, la licence globale est bien trop favorable aux majors, ce serait une erreur de s'engager dans cette folie au péril ne ne plus pouvoir s'en dépêtrer.
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 5.

                Disons que dans l'idéal, on pourrait imaginer des plates-formes de téléchargement légales et gratuites, avec une répartition au prorata du nombre de téléchargements par artiste. Ce modèle serait également applicable à des sites de streaming comme Deezer ou Jiwa.

                Le principal problème à mon sens est que le "gâteau" à partager n'évoluerait proportionnellement au nombre d'artistes, c'est à dire qu'il n'y aurait pas de revenu fixe accordé par téléchargement ou par écoute.
                En d'autres termes, pour un même nombre d'écoute, plus il y aurait d'artistes, moins leurs part de revenu serait importantes.
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Bein non, le cout augmenterait chaque année, c'est évident, car plein de gens vont se ruer pour faire du fric sur le net. Et comme juste écouter c'est les payer..
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.


                  Le principal problème à mon sens est que le "gâteau" à partager n'évoluerait proportionnellement au nombre d'artistes, c'est à dire qu'il n'y aurait pas de revenu fixe accordé par téléchargement ou par écoute.
                  En d'autres termes, pour un même nombre d'écoute, plus il y aurait d'artistes, moins leurs part de revenu serait importantes.


                  Rien n'emêche de le réévaluer chaque année... D'autre part, il me semble que le montant de la taxe est un choix politique, c'est à la nation de décider combien elle investit dans la création culturelle.

                  D'autre part cette taxe ne resterait qu'une des sources de financement pour les artistes, parmi beaucoup d'autres: mécénat, sponsoring, performances, ...
                  • [^] # Re: Fraternité ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    D'ailleurs il faut souligner que très peu d'artistes gagnent leur vie grace aux revenus issus directement des droits d'auteur (a peine qques milliers de sociétaires SACEM touchent assez pour en vivre).
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ce n'est pas une histoire de "je ne veux pas payer pour les autres" mais tout simplement une histoire de modèle économique : cela finirait en rente pour les maisons de disques, un peu comme la taxe sur la copie privée, sans bénéficier aux artistes qui tentent de se faire connaître.

                Mais d'où est-ce que tu sors ça? Tout dépend comment elle est mise en place, mais ce n'est pas un problème intrinsèque à la license globale.
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 5.

                Dsl, mais à partir du moment où un artiste peut saisir l'opportunité de se produire lui-même, en sachant qu'il aura une chance de percer, alors qu'aujourd'hui, il sait qu'en dehors des canaux actuels (promotion/distribution sur support physique) il n'a aucune chance de réussir, il sera moins timoré.

                Si aujourd'hui, tous les auteurs sur Jamendo bénéficiaient aussi de la LG, d'autres seraient encouragés à changer de licence et seraient moins prisonniers du dictat des majors. Jamendo, moins gourmand sur le partage du gâteau pourrait s'améliorer ou mieux promouvoir ses artistes.
                Le rapport de force avec les majors pourrait au contraire s'inverser et ils seraient contraints de s'adapter pour survivre.

                Ma vision ne me parait pas plus improbable que la tienne.
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Je continue mon raisonnement sur la licence globale. Pourquoi les éditeurs de logiciels (et surtout de jeux !) ne demanderaient pas leur part ?

              Maintenant si tu es windowsien, et qu'une taxe est prélevée pour que tu puisses pirater plein de logiciels légalement, tu penses que tu vas t'intéresser aux solutions alternatives comme le libre ? Non, tu vas rester avec tes bonnes vieilles habitudes de consommateur. N'est ce pas un comportement que nous avons vu autour de nous, le "pourquoi télécharger GIMP quand on peut avoir Photoshop gratos ?". En metant une taxe transparente, tu déresponsabilises le consommateur dans ses choix et ses actes, au lieu d'encourager les modèles économiques et de pensée émergents. C'est pour cela que je pense que pour nous, libristes, encore plus que pour les autres, le refus de la licence globale est important. J'ai dit.
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 8.

                Excellente question d'ailleurs:
                Quelle est la position des éditeurs de logiciels concernant cette loi?

                En fait, ceux qui se font pirater le plus ont tout intérêt à... continuer à se faire pirater! (on peut citer Ballmer à ce sujet, l'idée étant qu'en piratant un logiciel, on apprend à s'en servir, on ne connaît que ça, et on l'utilisera au boulot plus tard, aux frais de la boîte...)

                La licence globale, pour moi, ne doit s'appliquer qu'aux contenus culturel audio et vidéo (j'exclus tous les logiciels, y compris les jeux).
                De plus, cette licence doit avoir un caractère optionnel! Pour cette option, il suffit de faire des sites de téléchargement légaux et "homologués" (ou un truc dans le genre), qui compareront l'IP demandeuse avec une liste blanche communiquée par les FAI (les gens qui ont payé le supplément).
                Bon, c'est peut-être bancal, mais un système qui implique les FAI pour la collecte et justification de la cotisation "licence globale", quoi.

                Après tout, tout le monde ne payait pas la redevance télé non plus!!

                (La comparaison avec les crèches et autre est un peu douteuse: le but est quand même social, les revenus les plus bas ont BESOIN de crèches, hôpitaux publics, etc. dire qu'ils ont besoin du dernier album de la Star'Ac, faut pas déconner non plus!)
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Si la licence globale ne concerne que certains "biens" téléchargés alors elle n'est pas globale.
                  Puisqu'il est impossible de distinguer ce que l'on télécharge elle n'est pas la solution et elle deviendra un jour un problème.
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  En fait, ceux qui se font pirater le plus ont tout intérêt à... continuer à se faire pirater! (on peut citer Ballmer à ce sujet, l'idée étant qu'en piratant un logiciel, on apprend à s'en servir, on ne connaît que ça, et on l'utilisera au boulot plus tard, aux frais de la boîte...)

                  C'est le genre d'argument qui ne peut marcher qu'avec les logiciels destinés principalement à un usage professionnel. Et pour les jeux videos ?

                  Et bien sûr ça ne marche qu'à condition que les entreprisent "jouent le jeu" cad payent pour les licenses des logiciels qu'elles utilisent. Si les entreprises françaises payent pour leurs logiciels, ce n'est pas parce qu'elles sont intrinsèquement gentilles mais parce qu'elles ont peur du gendarme avec sa grosse matraque. Si on autorise les particuliers à pirater, pourquoi les entreprises ne le pourraient-elles pas ?
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 3.


                pourquoi télécharger GIMP quand on peut avoir Photoshop gratos ?".


                La question ne se pose pas en ces termes. A part ici, le coté ethique ne préoccupe gère le consommateur moyen. Gratuit ou facilement piratable, ne change rien à la donne. Ce qui compte pour lui c'est la qualité, l'ergonomie, ...
                Si la liberté était un critère prépondérant GIMP serait devant depuis bien longtemps. Je sais Windows est un contre-exemple mais il y d'autres paramètres comme la vente liée.
                Sa responsabilité de consommateur, elle est là : assurer la sélection naturelle. A pseudo gratuité égale, la liberté sera le facteur différenciant. Aujourd'hui FF prend des parts de marché à IE, parce que la liberté qu'il offre (via les plugins, l'interopérabilité) lui permet de couvrir un spectre de besoin plus étendu. Il est donc plus adapté que son équivalent proprio.

                Et n'oublie pas que ceux qui diffusent avec une licence libre pourraient aussi bénéficier de la licence globale. Pour le coup ca inciterait peut-être aussi les artistes frileux à franchir le pas de la licence libre.
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Ce qui compte pour lui c'est la qualité, l'ergonomie, ...
                  Je suis convaincu du contraire : c'est juste qu'il trouvera plus facilement des tutoriels, qu'il trouvera plus facilement quelqu'un pour l'aider. Le péquin de base utilise 10% d'un logiciel aussi complexe que Photoshop. 10% que GIMP fait aussi bien. Mais non, il préfère Photoshop, parce que c'est ce qu'on lui a conseillé.
                  • [^] # Re: Fraternité ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    et il y a aussi le fait que photoshop est 16 bits et tout le monde sait que sans cela le traitement des images c'est tout pourri...
                    • [^] # Re: Fraternité ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                      J'aimerais bien savoir combien des utilisateurs de photoshop savent qu'il est 16 bits (et ce que ça représente) et combien en ont besoin (c'est à dire qu'il verront la différence après avoir retirer les yeux rouge sur les photos prises lors de la dernière soirée avec un flash pourri).

                      Je ne nie pas que beaucoup de photographe (même amateur) ont besoin de cette fonctionnalité mais je ne pense pas que ça influence la plupart des gens qui contrefont photoshop.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        visiblement vu la note de mon commentaire il aurait fallu mettre une balise humour... certains on du mal a appréhender cette notion...

                        Autrement le coup du 16 bits je l'entend bien souvent .. de la part de personne ne sachant absolument pas s'en servir correctement et prenant des photos de la même manière mais bon la pub dit que c'est archement plus mieux alors...
                        • [^] # Re: Fraternité ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          wIl y a tellement de photographes amateurs sur Linuxfr qu'on ne sait pas vraiment qui parle de quoi.

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Fraternité ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Et aussi parce que l'interface utilisateur du gimp est a chier, parce que ce con utilise ce foutu filepicker de gnome, parce qu'il me cree quarante douze fenetres dans ma barre de taches.

                    Et aussi parce que son nom anglais est tres heuuu... Comment dire. Gimp, en anglais, c'est au choix, un handicape, un gros nerd boutonneux, un soumis SM (comme dans pulp fiction).

                    The gimp est tres mal positionne: bien trop complexe pour un usage "retouche tout bete" pour le pekin moyen, a la rue techniquement pour concurrencer photoshop (calques d'effets, couleurs 16 bits pour citer les plus connus).

                    La verite mon ami, pour un usage familiale, sous windows, paint.net est tout aussi libre et bien plus adapte.
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Aujourd'hui FF prend des parts de marché à IE, parce que la liberté qu'il offre (via les plugins, l'interopérabilité) lui permet de couvrir un spectre de besoin plus étendu. Il est donc plus adapté que son équivalent proprio.

                  FF a prit des parts a IE parce que IE6 etait une bouse sans nom que MS a volontairement laisse mourir a feu doux.
                  FF s'est engouffre dans le neant technologique que MS a entretenu.

                  Les onglets, le bloqueur de pop up dans un premier temps.
                  Le gestionnaire de telechargements aussi.
                  Parce qu'il avait une interface utilisateur bien au dessus de ce que propose IE (meme 7).
                  Parce qu'il etait insensible aux activex qui faisaient des ravages chez IE a cette epoque.
                  Tout simplement parce que microsoft a laisse a l'abandon pendant 8 ans ce qui aurait du etre un de ses produits phares.

                  L'interoperabilite, elle est (etait en fait) plus du cote d'IE qui etait capable d'afficher correctement 99% des sites (forcemments, ils etaient ecrits pour lui), ce qui n'etait pas le cas pour FF dans ses premieres versions.

                  Quand aux plugins, je doute fortement que la plupart des utilisateurs de FF en soupconne l'existence (je ne parle pas des geeks ici).
          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par . Évalué à 2.

            ça c'est le rôle de l'état et de la communauté dans son ensemble

            C'est le role de l'état, par ce que les routes et infrastructures, la police, justice, etc, c'est à la disposition de tout le monde, et il serait beaucoup trop compliqué de faire paier individuellement chaque personne en fonction de ce qu'ils consomment. Pour la musique sur internet c'est pareil, c'est à la disposition de tout le monde et on peut difficilement controler tout ce que les gens télechargent. D'ou l'idée de faire un forfait.
            Mais c'est vrai, on pourrait aussi faire paier l'utilisation des routes à chaque utilisation, et mettre des flics et cameras de surveillance partout pour verifier que tout le monde paie comme il faut. Mais à mon avis ca reviendrait plus cher globalement.
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par . Évalué à 2.


              Mais c'est vrai, on pourrait aussi faire paier l'utilisation des routes à chaque utilisation, et mettre des flics et cameras de surveillance partout pour verifier que tout le monde paie comme il faut. Mais à mon avis ca reviendrait plus cher globalement.

              Tu veux dire comme à Londres ?
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Sauf qu'à Londres, c'est aussi un forfait, tu ne payes pas en fonction des routes que tu prend ni du kilométrage parcouru.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par . Évalué à 0.

            Par contre permettre l'écoute dans son salon du dernier disque à la mode, je ne vois pas pourquoi ce serait un financement collectif.

            Pas la peine de rajouter "dernier disque à la mode". Tu aurais pu simplement dire : "Par contre, permettre l'écoute dans son salon d'un disque, je ne vois pas pourquoi ce serait un financement collectif."

            Mais bon, ma réponse sera la même : ça s'appelle la culture. Et tu payes déjà pour cela (cf les musées qui sont maintenant en accès gratuit pour les enfants et les enseignants).

            La France a un atout : sa culture. L'Etat se doit de la préserver et d'en faire profiter le plus grand nombre. Il en va de l'identité de la nation. (jouez trompette).

            Bref, ça me fait poser une question : si licence globale, l'argent irait aux artistes français ou à tous les artistes du monde entier ? et s'il ne va qu'aux artistes français, quid du téléchargement des titres étrangers ?
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Si j'ai ajouté "dernier" et "à la mode" c'est à dessein.
              (attention, ce qui suit est de l'opinion personnelle à 110%)


              Mais je vais déjà réagir à la suite. Oui, l'état peut avoir pour rôle de diffuser, entretenir et préserver la culture, voire de faciliter la création artistique (notes bien la différence entre "culture" et "création artistique" dans mes propos)

              Mais ça peut se faire via des subventions à des salles et des associations, à des subventions à des studios, au financements de concerts publics, à la mise en place d'une sécurité de type assurance chomage et intercontrat spécifique, la mise en place d'un dépôt légal pour éviter que ça se perde, financer des médiathèques, des cours de musique en école, etc. En fait tout ça on le fait déjà (beaucoup plus que d'autres pays), et j'en suis très content.

              Par contre l'état pour moi c'est par principe du collectif dans ce genre de choses. L'écoute d'un disque dans mon salon sort partiellement de ce contexte, ou en tout cas est vachement moins prioritaire que les spectacles publics, les médiathèques, et tout ce qui est par nature collectif.
              Il y a bien d'autres choses à faire pour la culture avant d'instaurer un financement collectif global et complet de l'utilisation des oeuvres. Qu'une classe de primaire puisse chanter une oeuvre dans un spectacle de fin d'année (non couvert à priori par cette licence globale) me semble bien plus pertinent pour la "culture" que me permettre d'écouter gratuitement le dernier disque sorti.



              Mais surtout, pour reprendre ton début d'intervention : La "culture" c'est un terme que j'ai un peu de mal à définir objectivement mais la musique fait aussi partie de la sphère divertissement.
              Pour prendre un exemple extrême, Mickey fait partie de notre culture (sisi), mais je ne souhaite pas que l'état finance EuroDisney pour autant (parce que là c'est du pur divertissement).

              Un morceau de musique peut être constitutif de notre culture, à cause de son histoire, de sa popularité dans la durée, de son influence, du courant qu'il a porté, etc. Certains le sont très certainement. Mais pour le dernier morceau à la mode, c'est un produit divertissement issu de notre culture plus qu'une constituante de notre culture. Peut être qu'il pourra être jugé être partie prenante de la culture, plus tard, mais là c'est du pur divertissement.
              Je parle de musique mais c'est bien la même chose avec du cinéma, de la peinture ou d'autres choses. Finançons les toiles de maitre ayant été décisives dans l'art, mais il ne suffit pas de peindre et d'avoir du succès pour que le financement collectif devienne pertinent.
        • [^] # Re: Fraternité ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu paies des impôts, des taxes pour des choses que tu ne vas pas utiliser comme par exemple, les crèches, écoles, collèges, lycées, université, les routes et infrastructures, les ports, les aéroports, les réseaux d'EP et d'EU, la santé et notamment tous les équipements lourds, la justice, la police, l'armée, les pompiers, la sécurité civile, etc. Avec ton raisonnement, on devrait se demander pourquoi payer pour des services que d'autres vont utiliser.

          Les services que tu cites sont des services publics. Par conséquent, ils servent l'intérêt général. L'intérêt général est bénéfique à la société dont les particuliers font partie. Les productions du spectacle et du divertissement sont d'une autre nature. À quel service public correspondrait la Star Academy ?
          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            À quel service public correspondrait la Star Academy ?

            Encore un beau sophisme! Qui a dit que la license globale était limitée à la Star Academy? Ou alors tu sous entend que l'ensemble des créations culturelles n'a aucune valeur, mais je crains que tu te retrouves bien seul sur ce terrain :-)
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              La licence globale ne permet pas de savoir qui est populaire. Et si on ne sait pas qui est écouté, impossible de répartir l'argent collecté de manière juste, au mérite.
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                N'importe quoi. On arrive très bien à faire des estimations d'écoute à la télé et à la radio, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas faire la même chose pour internet.
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Si on est capable de faire ca, on est capable de savoir qui telecharge (bah vi, c'est le meme reseau et les memes gens qui telechargent), et donc on est capable de reprimer correctement les coupables.

                  En somme, si on peut faire ca, HADOPI peut etre mise en place et appliquee, donc pourquoi legaliser qq chose d'illegal si on a les moyens de faire respecter la loi actuelle?
                  • [^] # Re: Fraternité ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    ha oui ça va être drôle

                    10% des internaute on téléchargé les chtits (chiffre purement arbitraire)
                    hop on suspend 10% des internautes

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: Fraternité ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Tu vois ou je veux en venir.

                      Un des points qui fait bondir tout le monde au plafond, c'est le flicage generalise d'internet, et la on ne le ressort comme si c'etait pas trop un probleme.

                      Un des membres de kyo a sorti la meme chose et on a vu une veritable levee de boucliers ici, la on a le meme genre de blabla et ca passe comme une lettre a la poste.

                      Je suis le seul a trouver que ca fait 2 poids 2 mesures?
                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Tan que l'IP reste une donnée privée, pas de problème. Tu peux fliquer des oeuvres, ou faire des statistiques anonymes (impossible de faire la correspondance IP <-> mme Michu sans demande judiciaire).
                  • [^] # Re: Fraternité ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Si on est capable de faire ca, on est capable de savoir qui telecharge

                    Non, et ça n'a rien à voir, parce que dans ce cas, on cherche à savoir ce qui est téléchargé, et non qui télécharge quoi. Et techniquement, ce n'est pas du tout le même problème.
                    • [^] # Re: Fraternité ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ce qui est telecharge, mais ou?
                      Sur les reseaux p2p?
                      Comment peux tu savoir ce qui est telecharge par des ressortissants francais soumis a la loi francaise (ben oui, s'agirait pas comptabiliser les telechargement en dehors de france) sans une grave atteinte a la vie privee des telechargeurs?

                      Sur les deezer, youtube et compagnie? Tu vas les voir et tu leur expliques qu'il faut qu'ils mettent des compteurs, mais que pour les francais hein.
                      Bon deezer, encore, ils sont francais, t'as moyen de pression, youtube, tu fais quoi? Tu vas expliquer a mountain view que les fromages qui puent ont pondus une nouvelle aberration juridique et qu'ils foutent la zone dans leur service web?

                      Deuxiemement, il me suffira donc lancer un bon gros script bien velu pour faire monter mes hits, et a moi la fortuneeeeuuuu!!!
                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        On a pas besoin de connaitre de facon extremement précise le nombre de télechargements, une approximation est suffisante. On pourrait imaginer un logiciel à installer pour ceux qui le veulent, et qui enverrait quelquepars la liste des chansons qu'on écoute. On peut egalement utiliser les chiffres de télechargement de certains sites musicaux. Et puis puisque le télechargement est legal, il n'y a plus besoin de se cacher, il serait donc possible d'ouvrir des sites officiels d'echange de musique, et récuperer au passage des statistiques de télechargement. Un site comme jamendo par exemple permet de connaitre le nombre de fois qu'un album a été télechargé. Ca n'inclu pas les telechargements par d'autres moyens, mais si il y a de bons sites de télechargements bien organisés et pratiques, on peut imaginer qu'une grosse partie des gens iront télecharger dessus.

                        A mon avis, il est bien plus simple d'avoir une idée du nombre de télechargements d'une musique que du nombre d'auditeurs d'une radio à un moment donné.
                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        L'énorme différence, c'est que dans le cas de la surveillance, tu as tout intérêt à contourner le système (contourner, ne serait pas forcément illégal, par exemple avec l'utilisation de 2 machines). Dans le cas d'une licence global, tu n'es pas directement concerné (contourner ici serait clairement une escroquerie).

                        "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Fraternité ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Rien à voir: dans une logique de repression, on veut savoir exactement qui télécharge afin de le punir. Dans une logique de rétribution on veut juste savoir ce qui est téléchargé, et encore pas forcement le chiffre exacte, une approche statistique est possible (sondage, plus stats fournis par les serveurs).
                    • [^] # Re: Fraternité ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Et bien, si c'est faisable, explique moi, ne serait ce que conceptuellement comment ca marcherait, techniquement, sur un reseau style bittorrent pour savoir qui est telecharge par des machines relevant du droit francais.
                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        C'est pas bien compliqué, si on connait la façon dont est attribuée une IP .... Il suffit de demander aux FAI quelles sont les plages d'IP qui leur sont attribuées et c'est bon ....
                        • [^] # Re: Fraternité ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Et comment fait tu pour verifier que le contenue est bien protege et que c'est pas une iso debian?
                          Et pour les reseau tor, tu fais comment?
                          Comment fait tu pour empecher la creation de script qui telechargent massivement un meme fichier pour gonfler leur part du gateau?
                          Ou tout simplement ce que fait thepiratebay en polluant les trackers avec moultes ip bidons?
                          Comment finance tu l'infrastructure necessaire a ce flicage (oui, c'est du flicage pour moi)?

                          Personne n'est la pour hurler que c'est la porte ouverte a une violation de la vie privee, que la prochaine etape c'est de demander les noms des telechargeurs?

                          Note que je me contente d'appliquer les arguments habituels qu'on voit ici des qu'on parle de legiferer sur internet, mais la bizarrement, ils ont pas l'air de s'appliquer...
                          • [^] # Re: Fraternité ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Note que je me contente d'appliquer les arguments habituels qu'on voit ici des qu'on parle de legiferer sur internet, mais la bizarrement, ils ont pas l'air de s'appliquer...

                            Comme on te l'a dit et répété, ils ne s'appliquent pas parce que c'est pas le même problème. Mais bon tu m'as l'air un peu obtus, donc plutôt que d'essayer de rééxpliquer encore une fois je vais m'arrêter là.
                            • [^] # Re: Fraternité ?

                              Posté par . Évalué à -3.

                              Il ne s'appliquent pas?
                              On a pas besoin de savoir ce qui est telecharge pour savoir ce qui est telecharge?
                              comment fait tu pour savoir que 82.69.45.48 qui a telecharge debian-etch.iso n'a pas en fait telecharge Slumdog.Millionaire.FRsub.x264.DeViAnT.avi renomme? Ou le contraire, hein?
                              Ou HeroesS3E21.HDTV.VOSTFR.avi qui est en fait Ouvres.La.Fenetre.Que.Je.Te.Mette.avi, tu le comptes pour qui? Les studios Marc Dorcel ou NBC?

                              T'es oblige d'utiliser une solution fortement intrusive pour avoir des donnees un tant soit peu fiable (un petit soft a installer sur le poste client, ca me rappelle qq chose tiens).

                              Comment fait tu pour eviter des faux telechargements lance par l'artiste (ou sa major) pour fausser les stats?

                              Un site rempli de torrent gere par l'etat, accessible uniquement par ceux qui auraient paye leur licence globale?
                              Mais dis moi, c'est que ca ressemble foutrement a une plateforme de vente en ligne ce que tu me dit la...
                              Allez hop, iTMS, Virgin, FNAC et consort, vous sortez du business. L'etat a decide de vendre tout votre catalogue pour 5 euros par mois.
                              Et comme c'est dans la loi, vous pouvez pas y faire grand chose.
                              On va me decerner un point godwin, mais Moscou n'aurait pas fait mieux (ou pire, ca depend du point de vue) ya 40 ans...

                              On marche sur la tete serieux...
                              • [^] # Re: Fraternité ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Tu peux toujours chercher sur les trackers, le but n'est pas de choper les IP mais de connaitre la popularité d'un morceau.

                                Ensuite, tu identifies les fichiers avec leur hash.

                                "La première sécurité est la liberté"

                                • [^] # Re: Fraternité ?

                                  Posté par . Évalué à -1.

                                  Et tu compares ces hash a quoi? Une base de donnee centrale des hash?
                                  Et tu la construit comment cette BD?
                                  Tu telecharges tous les fichiers qui passent (diantre, quid de la confidentialite des communications dans le cas ou le fichier n'est pas un contenu protege), tu les ecoute pour savoir si c'est une oeuvre protegee et si ca l'est tu fouilles d'abord le catalogue de la SACEM a la mimine pour retrouver les personnes qui ont depose le morceaux et tu met le hash dans l'index "protege" en relation avec les artiste concernes (oui, ils sont generalement plusieurs a participer a un album), sinon tu le met dans l'index "non protege"?
                                  Que fais tu en cas de collision du hash?
                                  Si tu ne traces pas les ip, comment eviter les multiples telechargement (une personne qui telecharge plusieurs fois un meme morceaux devrait compter une seule fois)?
                                  Et comment fait tu pour gerer le NAT sans enfreindre la regle precedente?

                                  Et une fois que c'est fait, tu ecoutes sur les qq millions de trackers qui se balladent par ci par la pour incrementer les compteurs.
                                  Et ensuite, tu lances ton algo d'extrapolation statistiques sur ta DB.

                                  Puisque c'est facile, on vous dit!!!
                                  yaka, fokon, ysuffide.
                                  • [^] # Re: Fraternité ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Déjà avoir une collision sur les hash type SHA-256, c'est énorme.

                                    Ensuite, les hash distribués comme moyen d'adressage, c'est la base même du p2p.

                                    Télécharger les fichiers les plus courant ne demande pas une si grosse bande passante (sauf au début), ensuite, il suffit de compter les fichiers disponible ayant ce hash, pas besoin de snifer le trafic.

                                    Identifier les fichiers est facile, il existe depuis longtemps des outils automatique qui reconnaissent les titres qui passent à la radio (justement pour les stat de la sacem).

                                    Pour le téléchargement multiple, il est a estimer, mais je ne pense pas que cela soit si énorme. De plus, on compte les hash présente chez les personnes, pas les transferts.

                                    "La première sécurité est la liberté"

                                  • [^] # Re: Fraternité ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.


                                    Tu telecharges tous les fichiers qui passent (diantre, quid de la confidentialite des communications dans le cas ou le fichier n'est pas un contenu protege),


                                    Depuis quand un fichier uploadé sur bittorrent constitue-t-il une "communication confidentielle"?
                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Il suffit que l'état gère un annuaire de torrents comme celui de piratebay, ou les artistes qui veullent etre retribués ajoutent leurs créations. Si le site est fait correctement, on peut esperer qu'une partie representative de la population utilisera ce site pour télecharger la musique qu'ils écoutent. Après, connaitre l'origine d'une IP ce n'est pas très compliqué.
                        • [^] # Re: Fraternité ?

                          Posté par . Évalué à -1.

                          Il suffit ... Si ... On peut esperer.

                          Et be.
                          Ca en fait des conditionnels tout ca.

                          Note: vous l'aurez compris, je suis fondamentalement contre la licence globale.
                          D'une part parce qu'elle s'appliquerais aveuglement a tout le monde (comme la redevance de copie privee que meme les entreprises payent alors que l'exception de copie privee ne s'appliquent pas pour elles), parce que c'est yet another systeme de redistribution foireux et opaque ou une part faramineuse va encore partir en frais de bouche (cf SACEM, sauf que la sacem est financee par des deniers prives, pas par l'etat, donc le contribuable), parce qu'elle contribue a entretenir des rentiers dans un systeme economique voue a l'echec.
                          Parce que ca ne financera en rien les petits artistes et rentrera dans l'immense majorite dans la poches des gros artistes et des grosses majors, les miettes etant redistribuee aux autres.
                          Parce que la prochaine etape sera de faire rentrer l'industrie cinematographique dans le jeu. Ensuite, l'industrie du livre. Et apres l'industrie du soft.
                          Parce que les solutions techniques sont soit boiteuses soit une atteinte a la vie privee.

                          La copie non autorisee de contenu soumit a droit d'auteur est illegale, point.
                          L'argument comme quoi on ne peut l'empecher est fallacieux. On ne peut empecher les meurtres, c'est pas une raison pour les legaliser. Idem pour les drogues dures, idem pour la prostitution (et son cousin, le proxenetisme).
                          Ces exemples sont sans communes mesures, je le reconnais bien volontiers.
                          Prenons donc un exemple tres similaire, et dans le meme domaine: le spam.
                          On ne peut l'empecher, legalisons le alors.
                          • [^] # Re: Fraternité ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Non la licence globale et la taxe sur la copie privée il y a une énorme différence !
                            Dans le cas de la taxe sur la copie privée, la taxe sert, soit disant, à contrebalancer le manque à gagner du à la...copie privée. C'est à dire à la copie sur support numérique d'oeuvres que tu possède (au sens légal du à l'achat d'un produit) déjà sur un autre support.

                            Lorsque moi, libriste, et honnète citoyen, j'achète un cd vierge pour sauvegarder mes photos de vacances (enregistrées sur une carte mémoire sur l'achat de laquelle j'ai payé la taxe), que je paie la taxe (une seconde fois donc...et toujours uniquement pour des photos de vacances), je n'ai rien en échange. Je n'ai pas pour autant le droit de télécharger des oeuvres et si je veux mettre sur CD vierge une copie d'un de mes CD audio, je repaie la taxe du fait que j'utilise un nouveau CD vierge !
                            J'ai payé une taxe injuste pour sauvegarder mes photos...

                            Alors que la licence globale, me donne le droits de télécharger en échange de mon paiement. J'ai quelque chose en échange de mon paiment, qui devient alors justifié.
                            • [^] # Re: Fraternité ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Mais mon cher, tu inverses la causalite.
                              La redevance de copie privee est la tres precisement parce que l'exception de copie privee existe, pas l'inverse.
                              Pas d'exception, pas de redevance.

                              De meme que downloader sans redistribuer (ie, pas sur un reseau p2p ou avec un client patche pour ne pas partager ce qu'on telecharge actuellement) n'est aucunement de la contrefacon mais une simple copie privee.

                              C'est à dire à la copie sur support numérique d'oeuvres que tu possède (au sens légal du à l'achat d'un produit) déjà sur un autre support.
                              Le texte ne precise rien quand a l'origine de l'oeuvre.
                              Enregistrer la radio chez soi, la tele chez un ami, un DVD loue, un cd emprunte a la bibliotheque... Ou un morceau trouve sur un serveur http.

                              Alors que la licence globale, me donne le droits de télécharger en échange de mon paiement. J'ai quelque chose en échange de mon paiment, qui devient alors justifié.
                              Oui, en clair, on atomise le droit d'auteur, ou en tout cas une bonne partie.

                              La prochaine etape, ca va etre le soft, on paiera 5 euros par mois et on fera ce qu'on voudra avec du soft, y compris fermer du code libre.
                              Ca va gueuler dans les chaumieres.
                              • [^] # Re: Fraternité ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Oui mais non.

                                La copie privée, et uniquement grâce à la jurisprudence est effectivement étendu à des œuvres que tu ne possède pas sous forme de copie physiques. Mais la loi Création et Internet fait abstraction de cela et cible les "téléchargeurs".
                                Manque de bol, si j'ai chez moi un CD de Led Zepplin et que je n'ai pas de lecteur de CD dans mon ordi pour ripper le CD et le mettre sur ma clé ogg/mp3, je pourrais avoir envie de télécharger le CD, sur un réseau non agréé par l'HADOPI mais bien que je sois dans mon droit (exception pour copie privée), je pourrais être poursuivit.

                                Autre détail, la licence globale ne doit pas donner plus de droits que n'en permet l'auteur !
                                Excuse moi de te rappeler ça mais, tu paies un abonnement Internet non ? Et même si tu ne paie pas, tu à toujours les mêmes droits sur des soft sous licence GPL non ?
                                Pour la licence globale c'est la même chose, sauf que le principe, propose aux industries de l'audiovisuel de s'adapter à l'époque et à pondre des licences qui s'accorderaient avec un principe de licence globale.

                                Et enfin...ne confond pas auteur et ayants-droits...c'est justement un des raccourcis que la ministre et le rapporteur tentent de faire oublier.
                                • [^] # Re: Fraternité ?

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Mais la loi Création et Internet fait abstraction de cela et cible les "téléchargeurs".
                                  La loi cible ceux qui enfreignent le droit d'auteur... Donc pas l'exception de copie privee, mais la violation de droit d'auteur, aka contrefacon, couramment appele piratage.

                                  Manque de bol, si j'ai chez moi un CD de Led Zepplin et que je n'ai pas de lecteur de CD dans mon ordi pour ripper le CD et le mettre sur ma clé ogg/mp3, je pourrais avoir envie de télécharger le CD, sur un réseau non agréé par l'HADOPI mais bien que je sois dans mon droit (exception pour copie privée), je pourrais être poursuivit.
                                  Et? C'est quoi le pb? T'as achete un support physique et tu peux pas le lire? Ben fallait pas acheter le support physique, ducon!!!
                                  Qu'est ce que ca peux me foutre, tres honnetement?
                                  Tu veux une loi pour te proteger de ton incapacite a lire un cd?
                                  Oui, je suis sec et pas franchement aimable, mais c'est tout ce que ton argument appelle comme reponse, on dirait une excuse bidon d'un sale adolescent qui s'assume pas et attend tout de ses parents.

                                  Tu n'as pas les moyens techniques de faire ce que tu veux, ca ne justifie pas de mettre a disposition l'oeuvre sur un reseau le temps que tu la telecharges.

                                  Excuse moi de te rappeler ça mais, tu paies un abonnement Internet non ?
                                  Ben oui, justement, je paye un abonnement internet. Et juste une abonnement internet. Et pas un soit disant droit de telecharger tout le contenu de la planete pour 60 euros par an parce que je suis trop radin pour acheter un cd ou trop hypocrite pour reconnaitre que je veux juste telecharger du contenu sans retribuer l'auteur.
                                  Tiens, on pensera a ajouter 5 euros a ton abonnement telephonique (la 3g, ca permet l'echange de fichier).
                                  Et on va majorer les timbres a la poste aussi. On peut envoyer des cds via la poste.
                                  Et on va taxer ton acces a gmail/yahoo/hotmail/whatever.
                                  Et aussi aux newsgroups.
                                  Tu vois ou je veux en venir? Une nouvelle redevance pour copie privee se profiler a l'horizon, et dans 10 ans, sur ce meme site, on gueulera contre cette redevance, que c'est un scandale nianiania, la meme que celle contre la gueule tu gueulais 2 posts plus haut.

                                  Sans compter que c'est techniquement aussi inapplicable que HADOPI, en plus d'etre irrealisable sans trainer dans la boue le droit a la communication privee.

                                  Autre détail, la licence globale ne doit pas donner plus de droits que n'en permet l'auteur !
                                  Ah ben c'est poutant ce qu'elle fait, en autorisant la redistribution de l'oeuvre meme si l'auteur ne le veut pas.
                                  • [^] # Re: Fraternité ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    Oui je comprend où tu veux en venir et je partage ton sentiment.

                                    Effectivement je n'ai pas précisé que j'étais aussi d'accord avec les députés qui ont demandé l'abrogation de la loi Tasca et l'abrogation de la loi DADVSI.
                                    Effectivement si on en vient, à la licence globale, les autres lois en rapport avec la copie doivent êtres abrogées ou révisées.

                                    Et je crois que tous le Troll de ce journal se trouve condensé dans ton dernier commentaire. On ne sait pas encore ce que sera la licence globale. Alors ce n'est peut être pas encore le moment de la diaboliser. Par contre on sait ce que sera la lois Création et Internet, et c'est le moment de dire que ce n'est pas une bonne loi.

                                    Bon par contre...en ce qui concerne mon "incapacité à lire un cd..ducon !"...j'ai 40 balais, les vinyl j'en ai pas mal, dans les années 80 j'ai possédé beaucoup de K7, incroyablement plus de CD audio achetés légalement...bha oui à l'époque les lecteurs de CD pour ordinateurs ça existait pas, et les graveurs encore moins et...pauv naze (excuse moi d'être carrément hors de moi)...pardon je reprend...et de plus, pauvres de nous, Internet ça n'existait pas, ou alors si mais dans les FAC et universités...et à des débits qui permettaient à peine de télécharger une malheureuse page HTML.
                                    Du coup tu comprendra, espèce de débile, que j'estime avoir un petit peu assez d'expérience et de vécu pour te dire que la licence globale sera de toutes façon une réalité dans quelques années, sous une forme ou sous une autre.
                                    Mais je ne suis pas assez prétentieux pour t'en donner ne serait-ce que les contours.
                                    Hors c'est exactement ce que font les personnes généralement opposées à la licence globale !
                                    On ne critique pas ce qui n'est pas définit. On commence par le définir.
                                    • [^] # Re: Fraternité ?

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Le ducon ne t'etais pas destine a toi directement. C'est une tournure de style. Ton argument etait risible de betise, excuse moi.
                                      T'as pas de lecteur Cd, ben t'as pas de lecteur Cd, qu'est ce que tu veux qu'on te dise? Que l'etat t'en envoie un par collissimo?
                                      T'as achete un support physique, pas une service d'ecoute mondial de musique.
                                      Faut prendre les devants mon grand, surtout si t'as 40 balais...

                                      Le fait que tu ne puisses lire un media physique que tu as achete, en connaissant les contraintes physiques, ne doit certainement pas te servir d'excuses pour trainer dans un milieu illegal.

                                      Pour faire un parallele, j'achete un sac vuiton, je part en vacances a l'autre bout de la france, ca ne me donne pas le droit d'en acheter une contrefacon pour le remplacer temporairement.

                                      La licence globale est certes une idee attrayante.

                                      Maintenant, pour la mise en oeuvre, j'attends toujours qu'on m'explique comment repartir le gateaux equitablement entre les ayants droits sans porter une atteinte fondamental au droit de communication prive. Comment comptabiliser les telechargements sans lire verifier chaque fichier echange sur la toile francaise.

                                      On ne peut pas d'un cote reclamer un internet decentralise et se battre contre le minitel 2.0, tout en promulguant des lois impliquant un reseau ultra centralise par derriere.

                                      Je trouve que c'est aussi une enorme atteinte a la liberte d'entreprendre des disquaires qui se trouvent face a une concurrence plus que deloylale.

                                      Quand au fait que la licence globale sera une realite, dans longtemps, sous une forme ou sous une autre, ben tu t'avances pas trop, elle est facile ta prediction.

                                      Mon avis perso a moi qui vaut ce qu'il vaut, c'est que l'industrie du divertissement va finir par prendre le train des nouvelles technologies, laisser tomber ces drm a la mord moi le noeud qui sont conceptuellement absurdes et proposer des offres commerciales adaptees a la demande.
                                      Ca bouge, doucement, mais ca bouge. iTunes propose de la musique sans drm. Ca reste encore cher, on est loin du forfait illimite. Mais c'est mieux que ya 5 ans.
                                      On voit deja des sites apparaitre proposant du contenu gratuitement en accord avec les ayants droits (je pense a hulu,com), un genre de tv a la demande quoi.
                                      La plupart des series a la mode peuvent etre visionnees legalement avec de la pub qq part.
                                      Bref, le modele commercial evolue, a la traine par rapport aux usages, mais ca evolue.

                                      Pas de loi pour forcer ca, surtout pas s'il vous plait. La technologie et les usages qui en sont fait evoluent bien trop vite pour ca...
                                • [^] # Re: Fraternité ?

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  si j'ai chez moi un CD de Led Zepplin et que je n'ai pas de lecteur de CD dans mon ordi pour ripper le CD et le mettre sur ma clé ogg/mp3, je pourrais avoir envie de télécharger le CD, sur un réseau non agréé par l'HADOPI mais bien que je sois dans mon droit (exception pour copie privée)

                                  En fait non, tu n'as pas le droit. Tu peux faire une copie pour ton usage privé, mais tu dois la faire toi même. Si tu la prend ailleurs, tu contrefaits l'œuvre (cf http://maitre-eolas.fr/2009/02/20/1321-les-droits-d-auteur-p(...) :
                                  Et concernant l'exception de copie privée,

                                  si quelqu'un qui n'en a pas le droit (mettons qu'il a lui-même une version "pirate") partage sur Internet ou tout autre réseau un Divx, et que je le télécharge, sachant que j'ai l'original chez moi mais peut être par flemme, ou manque de compétence, je ne réalise pas moi-même cette copie, suis-je pwned puisque la copie a été réalisée par un tiers (Wizzgo...) ?

                                  Eolas:
                                  pwned.
                          • [^] # Re: Fraternité ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Parce que ca ne financera en rien les petits artistes et rentrera dans l'immense majorite dans la poches des gros artistes et des grosses majors, les miettes etant redistribuee aux autres.

                            Non, au contraire. Pour gagner de l'argent grace à la radio, la tv, ou la vente de CDs, il faut etre un gros artiste, et obligatoirement passer par des maisons de disques. Proposer sa musique en télechargement sur internet, n'importe quel artiste peut le faire.

                            L'argument comme quoi on ne peut l'empecher est fallacieux. On ne peut empecher les meurtres, c'est pas une raison pour les legaliser. Idem pour les drogues dures, idem pour la prostitution (et son cousin, le proxenetisme).
                            Ces exemples sont sans communes mesures, je le reconnais bien volontiers.
                            Prenons donc un exemple tres similaire, et dans le meme domaine: le spam.
                            On ne peut l'empecher, legalisons le alors.


                            C'est pas qu'on ne peut pas. On peut, mais cela a un cout et des inconvenients enormes, pour un interet limité. Empecher le piratage, c'est se priver de toutes les possibilitées d'echanges d'internet, des problemes de vie privée et de flicage, avec pour seul interet de proteger les grosses maisons de disques.

                            Le spam, ca emmerde tout le monde, ca ne profite qu'a quelques uns. Il n'y a pas de raison de voulloir rendre cela legal, sauf dans certaines conditions particulières (envoit à des personnes qui ont accepté de recevoir). Pareil pour les meurtres, il n'y a aucune raison de vouloir autoriser ca.
                            Le telechargement libre, par contre, cela nuit à quelques uns (les grosses maisons de disques et les gros artistes principalement, qui perdent leur monopole), mais ca represente un gros avantage pour tout le reste de la population.
                            • [^] # Re: Fraternité ?

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Proposer sa musique en télechargement sur internet, n'importe quel artiste peut le faire.
                              Ben voyons.
                              Pour generer du traffic, il faut etre un gros artiste, vu que c'est generalement inclu dans la definition de gros artiste.
                              Le petit artiste, il va etre tres peu telecharge, va faire enormement de concerts, se faire connaitre petit a petit par ce biais, devenir gros et etre telecharge.

                              Le telechargement libre, par contre, cela nuit à quelques uns (les grosses maisons de disques et les gros artistes principalement, qui perdent leur monopole), mais ca represente un gros avantage pour tout le reste de la population.
                              Je suis sans voix.
                              Bien, baffouons les droits d'auteurs elementaires.
                              Et surtout, venez pas chialer quand on reservera le meme sort au soft et qu'on trainera vos licences dans la boue.
                          • [^] # Re: Fraternité ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            euh ... On ne peut empêcher les brevets logiciel en Europe, légalisons-les alors ... yen a eu tellement de déposés ....
                    • [^] # Re: Fraternité ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ca reste une application de la DPI qui va à l'encontre de la neutralité et de la confidentialité des communications telles qu'elles sont définis dans la loi depuis 1931.

                      Surveiller pour compter ou surveiller pour filtrer, c'est autant la porte ouverte à des dérives et à l'effritement du principe end-to-end qui fait la force d'Internet.

                      Je préférerai voir le développement du micro-paiement et la disparition progressive des majors.

                      D'un point de vue un tantinet plus idéologique, je contre la socialisation de la création artistique qu'implique la licence globale obligatoire.
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  N'importe quoi. On arrive très bien à faire des estimations d'écoute à la télé et à la radio, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas faire la même chose pour internet.
                  depuis quand et pourquoi ?
                  la sacem ne preleve pas sur le taux d'ecoute mais sur la publicité aussi bien en tele que radio
                  http://www.sacem.fr/portailSacem/jsp/ep/channelView.do?chann(...)
                  Dans le domaine de la radio et de la télévision, les redevances de droit d'auteur sont calculées par application d'un pourcentage sur les recettes du diffuseur, conformément au Code de la Propriété Intellectuelle, qui prévoit que la rémunération de l'auteur doit être proportionnelle aux recettes d'exploitation.

                  Le taux de base applicable est de 5 % pour la télévision et de 6 % pour la radio.

                  apres tu as des types qui ecoutent ce qui passe pour savoir a qui on doit verser l'argent
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ah, parce qu'ils vont aller surveiller tous les sites qui fournissent de la musique (y compris ceux des petits groupes), tous les réseaux p2p, les serveurs ftp perso, etc. De plus, 1 téléchargement ne vaut pas une écoute (en streaming oui, mais pas si tu conserves le morceau). Bien sûr ils peuvent faire une estimation, mais ensuite il faudra surveiller les sites qui fournissent des vidéos, ceux qui fournissent des logiciels, etc. A moins que seule une plateforme mise en place par l'état et des plateformes agréés (sur simple demande) ne soient surveillées.
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Encore un beau sophisme! Qui a dit que la license globale était limitée à la Star Academy?

              Ce n'est pas un sophisme, parce que ce n'est pas un argument, mais un exemple, choisi pour montrer les limites de ce raisonnement.
              J'aurais pu choisir <insérez ici votre artiste préféré> mais c'eût été moins percutant.

              Ou alors tu sous entend que l'ensemble des créations culturelles n'a aucune valeur

              Le problème n'est pas de déterminer la valeur des créations culturelles. Le problème est de déterminer si les créations culturelles peuvent constituer un service public. Cf. le message précédent qui ne prenait pour exemple que des services publics et généralisait la chose au cas des artistes, en vue de fournir un argument en faveur de la licence globale.
        • [^] # Re: Fraternité ?

          Posté par . Évalué à 3.

          "Tu paies des impôts, des taxes pour des choses que tu ne vas pas utiliser comme par exemple, les crèches, écoles, collèges, lycées, université, les routes et infrastructures, les ports, les aéroports, les réseaux d'EP et d'EU, la santé et notamment tous les équipements lourds, la justice, la police, l'armée, les pompiers, la sécurité civile, etc. Avec ton raisonnement, on devrait se demander pourquoi payer pour des services que d'autres vont utiliser."


          Justement. 1)Je payes déja assez comme ca (tu va me dire, vu la dette catastrophique de la France que non, mais moi je parle par rapport à l'atteinte tres forte à mon niveau de vie). Et effectivement, on se demande pourquoi on paye certains service que les gens peuvent parfaitement se payer -parce que se sont des parasites sociaux me vient à l'esprit.. 2)Cet argent doit être reservé à des chose sérieuse, comme la santé, pas à de la branlette. Qu'est-ce que tu dirais si moi je t'imposai de me payer mes plaisirs, quelqu'ils soit ? Je veux bien qu'il soit justifier d'étendre la redevance sur l'audio visuel public au propriétaire d'ordinateur, certes, car ils écoute sans doute radio, lise AFP, regarde télé sur leur machine, mais aller plus loin, non, car ca serait de la vente forcé pour un truc qui du reste interresse peu de monde.



          "Au lieu de vouloir faire des lois inapplicables, obsolètes en quelques temps, qui ne satisfont personne, qui créent de la dépense inutile, si on réfléchissait à une organisation plus efficace ?"

          Même les socialistes sont contre la LG. C'est de la vente forcé, rien a voir avec un Etat de droit. Sans compter le bordel pour payer les USA et tous les autres pays..
          Par ailleurs je ne vois pas (toujours pas) en quoi cette loi est "inapplicables"..
          Quant à dire obsoléte, ca.. (?)


          "Légalisation du téléchargement à titre privée (sous entendu sans revente derrière),"

          Bein si c'était légalisé, personne ne va acheter, par def..


          "D'une part on évite les procédures judiciaires (qui ont un coût), "

          Certes, mais on paye des impôts pour ca, et c'est du reste tres peu couteux, en réalité (la justice française est la moins chere d'Europe/hab, au moins un point ou on est bon).


          "n instaure un climat de confiance et non de défiance (plus rentable à terme),"

          Entre qui et qui ? Pourquoi faire ? En quoi est ce plus rentable ?
          Je comprend bien que la confiance entre une marque de bouffe ou d'electro ménager et ses clients soi important (c'est une garantie), mais la confiance dont tu me parle, de quel nature est-elle ??


          "on permet la rémunération des artistes"

          Oui, ils deviennent fonctionnaires. Enfin, c'est plutôt leur éditeurs qu'ils faudraient rémunérer.
          Par contre donc, adieu la FNAC et Virgine, et les rayons de disque et les petits commercants, car évidement, personne ne va payer pour (qui sors acheter le Monde ou le Figaro qu'il a lu gratuitement sur son PC ??)


          "l'assemblée se focalise sur des sujets plus importants,"

          Le piratage, c'est un sujet important. Car il n'y a pas que les chansons, il y a tout le reste, dvd, logiciel, plan divers, livres, revu, etc..



          "le ministère de la justice n'a pas besoin de dépenser x dizaines de milliers d'euros pour un site àlacon,"

          C'est normal que le gouv communique.


          "site qui n'est pas mis à genoux, mise à genoux qui ne déclenche pas une agitation voire une plainte, plainte qui ne mobilise pas l'autorité judiciaire."

          Si des gens soumis à la tentation se vautre dans le Mal, tant mieux. Car ils auraient finis de toutes façon par craquer. Personnellement je suis assez pour la provocation à l'infraction. Si des policiers vendaient de la drogue, ca calmerait les clients sérieusement, et ca serait plus efficace que de lutter contre les traficants et producteurs.


          "bref on gagne en efficacité, "rentabilité"."

          Sauf que, si un artistes refuse la licence global, tu ne peux la lui imposer, on est pas en URSS ou en Corée du Nord, les gens ont des Droits, et tout de même pour un internaute de 80 ans, donc ca ne regle en rien le probléme du piratage.


          Pour résumer, je ne vois pas de point positif dans la LG, désolé.
          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par . Évalué à 6.


            Sauf que, si un artistes refuse la licence global, tu ne peux la lui imposer, on est pas en URSS ou en Corée du Nord, les gens ont des Droits, et tout de même pour un internaute de 80 ans, donc ca ne regle en rien le probléme du piratage.

            Libre à lui mais qu'il ne vienne pas remettre en cause les miens de droits... et notamment celui à la vie privée.

            Il peut continuer, comme aujourd'hui à diffuser son oeuvre avec les circuits traditionnels et qu'il assume , seul, le fait que son oeuvre puisse être approprié en dehors de ce qu'il a décidé.

            Un chômeur souhaiterait sùrement trouver un taf avec un salaire 3x celui de sa profession et pourtant, il fait des concessions pas des caprices.
            On appelle çà le réalisme.
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par . Évalué à -4.

              "Libre à lui mais qu'il ne vienne pas remettre en cause les miens de droits... et notamment celui à la vie privée."

              Hum, internet, c'est pas de la vie privé.



              "Il peut continuer, comme aujourd'hui à diffuser son oeuvre avec les circuits traditionnels et qu'il assume , seul, le fait que son oeuvre puisse être approprié en dehors de ce qu'il a décidé."


              Justement, c'est là que tu as tout faux. Le droit de propriété est absolu, et donc un artiste peut parfaitement refuser d'aller sur le net, ET refuser que son oeuvre y soi "approprié". Droit de l'Homme de base.


              "Un chômeur souhaiterait sùrement trouver un taf avec un salaire 3x celui de sa profession et pourtant, il fait des concessions pas des caprices.
              On appelle çà le réalisme. "

              Il a bien raison, et l'employeur aussi voudrait le payer 3 fois moins cher. Mais quel rapport avec ses DROITS ? Ce n'est pas parce que le salarié est au boulot que quelq'un à le droit de s'introduire chez lui, sans effraction, sans rien détériorer, sans lui faire subbir de dommage : les droit de propriété est absolu (et la c'est 5 ans de prison, au passage..). Et tu ne pourra pas lui répondre qu'il n'avait qu'à choisir de travailler ou de rester chez lui !
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 4.


                Hum, internet, c'est pas de la vie privé.


                Je dois répondre là ?


                Le droit de propriété est absolu,

                On parle de biens rivaux là
                Je comprend que l'on doive respecter pour un auteur ses volontés sur la diffusion de son oeuvre mais ses volontés ne doivent pas s'imposer à mes libertés fondamentales d'autant que le droit d'auteur n'es pas un droit de propriété au sens propre et donc encore moins absolu

                Je reprend wikipedia

                Le droit d'auteur, en France se compose de deux parties : le droit moral et le droit patrimonial. Juridiquement, il forme une catégorie autonome de droits patrimoniaux, car il n'est ni un droit réel portant sur une chose, ni un droit de créance exercé à l'encontre d'un débiteur.

                Ces droits constituent l'élément essentiel de la propriété littéraire et artistique et scientifique, bien qu'ils soient tout à fait distincts
                du droit de propriété
                puisque ce ne sont pas des droits réels.
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par . Évalué à -4.

                  "Les créateurs d'œuvres protégées par le droit d'auteur et leurs héritiers ont certains droits fondamentaux. Ils ont notamment le droit exclusif d'utiliser l'œuvre ou d'autoriser son utilisation à des conditions convenues. Le créateur d'une œuvre peut interdire ou autoriser :

                  * sa reproduction sous diverses formes, par exemple sous forme d'imprimés ou d'enregistrements sonores;
                  * son exécution en public, pour les pièces de théâtre ou œuvres musicales par exemple;
                  * son enregistrement, par exemple sous forme de disques compacts, cassettes ou cassettes vidéo;
                  * sa radiodiffusion par radio, câble ou satellite;
                  * sa traduction en d'autres langues ou son adaptation, consistant par exemple à transformer un roman en scénario de film."
                  http://www.wipo.int/copyright/fr/faq/faqs.htm#rights


                  C'est donc clair. C'est un droit de propriété, et l'auteur peut autoriser (ou pas) son utilisation, etc..



                  "mais ses volontés ne doivent pas s'imposer à mes libertés fondamentales "

                  C'est quoi ces libertés fondamentales ? Je connais les libertés publics (reconnu, organiser et protéger par l'Etat), mais fondamentales ?? Et en quoi le fait de ne pas violer les droits d'autruit pourrait être une atteinte à une libertés publics ?
                  • [^] # Re: Fraternité ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Parler de propriété intellectuel c'est comme parler de propriété pour le feu...

                    Le droit dont tu parles, c'est le monopole de reproduction, de représentation et d'adapation.

                    "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Le droit de propriété est absolu

                Oui sauf qu'un artiste reste quand meme proprietaire de sa musique quand elle est copiée sur internet. Encore une confusion entre proprieté intellectuelle, et proprieté d'un objet physique ...
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par . Évalué à -4.

                  "ncore une confusion entre proprieté intellectuelle, et proprieté d'un objet physique ... "


                  La propriété est la propriété, même d'un objet non physique (incorporel).

                  Car un droit est par def toujours incorporel, même s'il peut à l'occasion porter sur un corps physique.
                  • [^] # Re: Fraternité ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Relire l'explication d'Eolas sur la propriété intellectuelle, et pourquoi cette appellation est trompeuse. Bien des raisonnements applicables à la propriété matérielle deviennent complètement foireux quand on les applique à la propriété intellectuelle sans précautions. Ce que beaucoup de gens font.
                    • [^] # Re: Fraternité ?

                      Posté par . Évalué à -4.

                      Rien de foireux la dedans. Ton éolas, il serait pas un peu marxiste, des fois ?

                      Bref, un artiste doit pouvoir interdire effectivement la diffusion de son oeuvre sur le net.
                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Oui...et bien dans le système actuel, les maisons de disque peuvent être détentrices des droits sur une œuvre et en faire ce qu'elle veulent, y compris la faire disparaître. Elle peuvent aussi prendre la décision de mettre l'œuvre en téléchargement, sans demander son avis à l'auteur ou l'interprète.

                        Même un rebelle comme Joe Star est obligé de plier devant certaines exigences de sa maison de disque. On l'a déjà vu ne pas répondre à certaines question, lors d'interviews, et admettre qu'il était géné de répondre car sa maison de disque avait été apparemment claire sur le sujet.

                        Quand à Maître Eolas, la façon dont tu parle de cet avocat blogger montre bien ton inculture du net francophone.

                        Loïc Le Meur sort de ce corps !
                        Hayé j'ai trouvé ! j'en suis sur c'est un multi de Loïc Le Meur !
                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par . Évalué à 6.

                        Le commentateur précédent faisait allusion à ce poste.

                        http://www.maitre-eolas.fr/2009/02/20/1321-les-droits-d-aute(...)

                        Pour ton information, maitre-eolas est un des 10 blogues les plus fréquentés de France, c'est aussi un avocat. C'est aussi une manière de te dire que tu passes pour une sacré andouille avec une remarque pareil.

                        "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: Fraternité ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Rien de foireux la dedans. Ton éolas, il serait pas un peu marxiste, des fois ?

                        Plutôt non, cf. lien plus bas (d'un mec qui a eu plus courage/temps que moi).

                        Bref, un artiste doit pouvoir interdire effectivement la diffusion de son oeuvre sur le net.

                        Je n'ai pas prétendu le contraire. Mais ça ne découle pas d'une quelconque propriété (oups) de la propriété "matérielle".
                    • [^] # Re: Fraternité ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      un petit lien pour les curieux ?
                    • [^] # Re: Fraternité ?

                      Posté par . Évalué à -2.

                      Il n'y a rien de trompeur la dedans. C'est bien un droit de propriété, certes aménagé, mais rien de plus.

                      "Les créateurs d'œuvres protégées par le droit d'auteur et leurs héritiers ont certains droits fondamentaux. Ils ont notamment le droit exclusif d'utiliser l'œuvre ou d'autoriser son utilisation à des conditions convenues. Le créateur d'une œuvre peut interdire ou autoriser :

                      * sa reproduction sous diverses formes, par exemple sous forme d'imprimés ou d'enregistrements sonores;
                      * son exécution en public, pour les pièces de théâtre ou œuvres musicales par exemple;
                      * son enregistrement, par exemple sous forme de disques compacts, cassettes ou cassettes vidéo;
                      * sa radiodiffusion par radio, câble ou satellite;
                      * sa traduction en d'autres langues ou son adaptation, consistant par exemple à transformer un roman en scénario de film."

                      C'est la même chose pour ma perceuse, dis donc ! :-)
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à -1.

                Bon, les gogos de l'UMP, votre propagande, allez la faire ailleurs SVP ...
          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par . Évalué à 3.


            "D'une part on évite les procédures judiciaires (qui ont un coût), "

            Certes, mais on paye des impôts pour ca, et c'est du reste tres peu couteux, en réalité (la justice française est la moins chere d'Europe/hab, au moins un point ou on est bon).

            Ca c'est très hypocrite comme raisonnement.
            Avec le projet actuel, non seulement la justice sera encore saisie et les frais associés maintenus, mais en plus les mesures ont un cout énorme.
            La haute autorité et ses moyens propres seront assumés par le contribuable et les moyens mis en oeuvre par les FAI seront répercutés sur le consommateur.
            Au final, ta taxe globale, tu la paieras en ne favorisant qu'un seul acteur ...les majors.
            Mais tu t'en fous, tu n'utilises pas internet, c'est ça ?
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par . Évalué à -2.

              "les mesures ont un cout énorme."


              J'ai entendu parler de qq millions d'euro. Ca ne m'a pas l'air "énorme".


              "La haute autorité et ses moyens propres seront assumés par le contribuable et les moyens mis en oeuvre par les FAI seront répercutés sur le consommateur."

              La AAI, ce sont des fonctionnaires de toutes façon. Le fait qu'ils deviennent indépendants n'y change rien.

              Apres, tu me dis en gros que faire respecter le droit à un cout. Je le sais bien, mais est-ce la faute du gouvernement si le peuple ne comprend que la prévention et la repression ? Visiblement, le fait qu'une Loi doit être respecté pour elle même passe complétement au dessu de la tête de beaucoup de gens. Alors oui, les gens honnetes vont payer, comme toujours, pour le piratage comme pour les banlieues, les HLM, les digicode, les ascenseurs, et j'en passe et des meilleurs..


              "Au final, ta taxe globale, tu la paieras en ne favorisant qu'un seul acteur ...les majors."

              Je sens comme du ressentiment envers ces "méjors". Rien à faire d'elle, mais c'est une profession tout à fait respectable, et bien utile pour les artistes.



              "Mais tu t'en fous, tu n'utilises pas internet, c'est ça ? "

              Si, si. Mais je ne vois pas en quoi cette Loi, quoique désagréable, serait une catastrophe épouvantable nous renvoyant "aux heures les plus sombres de notre histoire". Je comprend bien que les majors etles artistes ont raison de se plaindre qu'on viole leur droit de propriété. Or laisser violer les droits de l'Homme, c'est grâve. Donc, sans enthousiasme, j'accepte cette Loi. Par Fraternité.
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 2.

                J'ai entendu parler de qq millions d'euro. Ca ne m'a pas l'air "énorme".

                les Fais ont estimé le coup de l'adaptation de leur infrastrucure a environ 100 millions d'euros , somme que l'état devra payer si on tient compte des lois européenes , c'est toujours pas énorme ?
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Je comprend bien que les majors etles artistes ont raison de se plaindre qu'on viole leur droit de propriété. Or laisser violer les droits de l'Homme, c'est grâve. Donc, sans enthousiasme, j'accepte cette Loi. Par Fraternité.

                Les droits de l'homme ca parle de proprieté sur des objets, pas de proprieté intellectuelle. Faudrait arreter de mélange les deux tout le temps comme si c'était la meme chose. Mais étrangement c'est ce que font tous les supporters de cette loi ...
          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par . Évalué à 2.


            Légalisation du téléchargement à titre privée (sous entendu sans revente derrière),"

            Bein si c'était légalisé, personne ne va acheter, par def..

            Ca tombe bien puisque les artistes seront rémunéré par un autre biais




            on permet la rémunération des artistes"

            Oui, ils deviennent fonctionnaires. Enfin, c'est plutôt leur éditeurs qu'ils faudraient rémunérer.
            Par contre donc, adieu la FNAC et Virgine, et les rayons de disque et les petits commercants, car évidement, personne ne va payer pour (qui sors acheter le Monde ou le Figaro qu'il a lu gratuitement sur son PC ??)
            on permet la rémunération des artistes"

            "fonctionnaire", le mot est lâché.

            Pour que les élus ne soient pas des "fonctionnaires", il y a des garde fou qui font que dès qu'on crée un parti on n'a pas automatiquement un salaire garanti par l'Etat. Il faut être un tant soit peu "représentatif".
            On peut très bien s'inspirer de ce modèle pour les artistes


            Sinon, le monde et le Figaro existent toujours et se portent pas plus mal.
            C'est donc que la mixité des canaux de diffusion est possible non ?




            Même les socialistes sont contre la LG. C'est de la vente forcé, rien a voir avec un Etat de droit. Sans compter le bordel pour payer les USA et tous les autres pays..
            Par ailleurs je ne vois pas (toujours pas) en quoi cette loi est "inapplicables"..
            Quant à dire obsoléte, ca.. (?)

            Moi qui croyait que les protagonistes de loi la justifiait par la défense de "l'exception culturelle francaise"
            Si les droits des auteurs étrangers sont bafoués,c 'est de la responsabilité de chacun. A chacun de faire respecter ces droits, tout ceux des auteurs francais qui souhaite conserver leur modèle de diffusion actuel.

            Par ailleurs, ce modèle progressiste pourrait inspirer les autres pays.
            Et le dispositif pourrait être prévu pour les auteurs étrangers qui le souhaiteraient. Si je téléchargais de la britpop, ca ne me choque pas que ca rémunère des artistes anglais plutôt que notre beauf national.

            Aujourd'hui, c'est bien un modèle liberticide qu'on souhaiterait exporter.
            Pour le justifier, les auteurs français devraient se plaindre d'être piraté à l'étranger.
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par . Évalué à -1.

              "Ca tombe bien puisque les artistes seront rémunéré par un autre biais"

              Les éditeurs, plutôt, car de toute façon l'artiste aura toujours besoin des service que lui vent la major.



              "Il faut être un tant soit peu "représentatif".
              On peut très bien s'inspirer de ce modèle pour les artistes "


              Oui, ca existe, ca s'appel le capitalisme, ou les gens votent avec leur argent (et donc réfléchissent, cette fis ci, avant de voter avec leur CB).


              "Par ailleurs, ce modèle progressiste pourrait inspirer les autres pays."

              Hum, j'ai jamais vu que les pays étranger importé des idées française !
              L'inverse est vrai, les français importent en masse, des Droit de l'Homme aux AII, mais vraiment, les truc français sont toujours tres isolé dans le monde.



              "Et le dispositif pourrait être prévu pour les auteurs étrangers qui le souhaiteraient. "

              Oui, donc faut bien lutter contre le piratage des chansons chinoises..
              Car comment faire respecter nos brevets par la chine si dans le même temps on lui vole ses "création" ??


              "Pour le justifier, les auteurs français devraient se plaindre d'être piraté à l'étranger. "

              Heureusement, personne ne les écoute nul part ailleurs :-)
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 2.


                Oui, donc faut bien lutter contre le piratage des chansons chinoises..
                Car comment faire respecter nos brevets par la chine si dans le même temps

                Je t'ai déjà expliqué que le dispositif ne protège pas ceux qui ne voudraient pas y souscrire et que dans ce cas la responsabilité de chacun est engagée comme aujourd'hui. Un auteur/editeur/cequetuveux chinois pourra toujours recourir à la voie judiciaire s'il se sent bafoué.

                Pour le reste, ton argumentation est tellement de mauvaise foi qu'elle n'appelle aucune réponse.
                • [^] # Re: Fraternité ?

                  Posté par . Évalué à -3.

                  "Un auteur/editeur/cequetuveux chinois pourra toujours recourir à la voie judiciaire s'il se sent bafoué.

                  Pour le reste, ton argumentation est tellement de mauvaise foi qu'elle n'appelle aucune réponse. "


                  Outre que je ne vois pas du tout de la mauvaise foi (mais j'imagine que c'est le choc de la nouveauté), je ne comprend rien à ta réponse.

                  Un éditeur rend service à l'auteur, c'est pour ca que l'artiste va le voir et le paye.
                  Le capitalisme c'est la démocratie, les gens vote pour les bons produit avec leur billet, et c'est tres efficace.
                  Enfin, personne n'adopte les idées françaises, c'est un fait.

                  Aucune mauvaise foi la dedans..


                  Sur le fond :
                  Si un chinois peut être piraté, alors il faut HADOPI. Or tu me dis que, oui, il peut être piraté. Donc, nous sommes d'accord (?) pour dire qu'Hadopi est necessaire.

                  Apres s'il s'agit de balancer des milliards dans le monde via la LG parce que certains ne veulent pas payer leurs chansons effectivement, pas besoin d'Hadopi.

                  Mais c'est un systéme de fou, et personne ne peut le soutenir sérieusement..
          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Si des gens soumis à la tentation se vautre dans le Mal, tant mieux.

            Tchu, le Mal avec un M majuscule, je savais que pirater c'était pas bien mais de là à aller bruler en enfer ... brrrrrrr ça fait froid dans le dos.

            Sinon, tu t'amuses souvent à créer de nouveau compte juste pour troller ?


            # Darkside2u
            # Compte créé le mardi 17 mars à 08:30
            • [^] # Re: Fraternité ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Quasi certain que certains ont été payés par la majorité ou les majors pour relayer la propagande sur des sites à grande audience ....

              Je retiens pour les prochaines élections ...

              Ah au fait, allez dire à vos chefs que c'est pas parce qu'ils répètent en boucle que cette loi est bien, qu'elle n'est pas liberticide, etc ... que ça la fera accepter. Ca ne sert à RIEN; et tout le monde s'en souviendra.
              • [^] # Re: Fraternité ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Je retiens pour les prochaines élections ...

                Rien de révolutionnaire : c'était déjà largement fait lors de la précédente campagne présidentielle, et pas vraiment à l'initiative de la droite. Aurait-on déjà oublié les colleurs d'affiche du web? ;)
          • [^] # Re: Fraternité ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Bein si c'était légalisé, personne ne va acheter, par def..
            je peux ecouter de la musique sur deezer par exemple et c'est legal donc pourquoi j'acheterais de la musique ?
        • [^] # Re: Fraternité ?

          Posté par . Évalué à 3.

          La license globale, elle va de toute façon être proposée, à terme, par les fournisseurs de contenus.

          Souvenez-vous,
          - l'abonnement internet ;
          - le téléphone portable ;
          - le téléphone fixe.

          Il fut un temps où personne n'aurait imaginé qu'on puisse avoir un forfait illimité.

          À partir d'une certaine masse critique, il devient rentable de proposer de l'illimité. Ça sera pareil pour les fournisseurs de contenus. Ils vont juste s'arranger pour que l'offre illimité couvre la somme de tout ce que les gens utilisent. C'est tout.
        • [^] # Re: Fraternité ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Consolez vous, ça ne devrait pas durer. La fumisterie avec laquelle on désorganise les administrations de tout niveau en ce moment, permettra à ceux qui sont à l'origine de cette déstructuration de lancer l'hallali et de remplacer tout ça par des services privés. Comme ça les malades paieront pour la maladie, les parents pour les enfants et les porteurs de valises et commissions diverses ne seront plus privés par des gagnes-petits du fruit de leurs efforts.
          Ca vaut mieux d'ailleurs, car quand on entend la langue qu'on apprend dans les écoles de la haute ( à Neuilly par exemple, au hasard) il est tant de changer de système.
      • [^] # Re: A lire aussi

        Posté par . Évalué à 3.

        Au choix
        *pour la même raison que tu payes les crèches même si tu n'y est jamais allé et que tu n'auras jamais d'enfants, et ne prévois pas d'en avoir,
        *pour la même raison que tu payes pour les transport en commun, même si tu refuse de voyager avec ces prolos,
        *pour la même raison que tu payes la redevance si tu as un télé et que tu ne t'en sers que pour jouer a la console et que tu ne vas pas non plus aux spectacle et n'écoute pas la radio,
        *pour la même raison que tu paye une redevance copie privé sur des support qui manifestement ne contiendront jamais de musique (carte d'appareil photo par exemple, dvd d'install de linux... )
        *... La liste est longue

        Au moins ils proposent quelque chose de viable, et a 5€ par mois on compense déjà plus que largement la 'perte' que cela induirait, et je pense qu'elle pourrait être à 2/3€.
        De son coté notre ministre nous propose une usine à gaz comprenant le filtrage, la suspension arbitraire, l'installation à nos frais d'un mouchard si on veux y échapper, la possibilité d'aller en tôle, mais ça c'est si on a 'pas de chance'...

        Ensuite on peut décider de ne rien faire mais ça c'est une autre histoire

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: A lire aussi

          Posté par . Évalué à -1.

          "Au moins ils proposent quelque chose de viable, et a 5€ par mois on compense déjà plus que largement la 'perte' que cela induirait, et je pense qu'elle pourrait être à 2/3€."


          5 euros par moi pour pouvoir pirater le monde entier, je n'y crois pas une seconde, car quid des Japonais, Coréens, Arabe, Noirs ou Chinois qui auront leur chansons télécharger ? Evidement qu'ils vont vouloir toucher !

          A mon avis, ca serait plutôt au minimum un doublement du prix de l'abonnement internet..
          A pres tout, c'est combien pour s'abonner à canal plus ?
          • [^] # Re: A lire aussi

            Posté par . Évalué à 3.

            aller un calcule simple
            16 100 000 (prenons les chiffre du nombre d'abonnement en 2008 ) * 5 (prix raisonnable) *12 (pour avoir un chiffre à l'année)
            ce qui donne un chiffre annuel de 966 000 000€.

            Sachant considère qu'Universal music en 2008 à effectué un résultat d'exploitation de 686 000 000 sur le MONDE, il y a largement de quoi compenser le manque à gagner d'Universal, warner, sony, EMI et consort... (et y a même sans doute de quoi rémunérer le cinéma avec)

            Surtout que le téléchargement ne se substitue pas complètement aux achats; les gens continueront d'aller au cinéma, d'aller en concert, d'offrir des CDs...

            Mais bon forcément si y a la licence globale les gens n'achèteront plus rien, et n'iront plus au cinéma c'est bien connu!

            Pour les calculs j'ai pris le résultat du plus gros (en France)
            * Universal Music Group : 25,5%
            * Sony BMG Music Entertainment : 21,5%
            * EMI Group : 13,4%
            * Warner Music Group : 11,3%

            Ensuite pour la répartition cinéma musique je verrai bien du 50/50, mais ça demande une étude plus approfondie.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: A lire aussi

              Posté par . Évalué à -2.

              "16 100 000 (prenons les chiffre du nombre d'abonnement en 2008 ) * 5 (prix raisonnable) *12 (pour avoir un chiffre à l'année)"


              Bein même canal plus dépasse à peine les 5 millions d'abonné, donc parier sur 16 millions c'est du grand grand délire..
              Sans parler de ceux qui n'ont pas le haut débit..
              Mais bon, disont que 5 millions de glands s'abonnent, à 15/20 euros par mois ( because TVA). Et puis faudra aussi que l'abonné paye tous les impôts des majors, que l'Etat pourrait augmenter, puisqu'il a besoin d'argent et que ces transparent. Donc ca ferait plus, mais bon.

              Par ailleurs, le résultats 2008 ne peuvent servir de base, du fait du piratage et de l'augmentation des ventes prévu en 2009, 10,11,12,13,14,15,16,17,18 etc, etc.
              (Parce que j'imagine que tu ne vas pas brider la créatitivité des hartistes, donc la hausse de dépense des consommateurs qui s'en suis et la hausse des bénéfs automatique pour la Major. Car l'offre crée la demande).

              Comme ca rapporte automatiquement, on pourrait du reste coter en bourse ces titres. Et ce sont les abonnés qui payeraient plus chaques années. En plus, on va pouvoir économiser en pub, marketing, prise de son, clipe, maquillage.. Suffit de balancer n'importe quoi, et pouf, le fric coule à flot !

              Et n'importe qui dans son garage n'importe ou dans le monde -en tout cas en Europe- pourrait toucher ! C'est mieux que le loto !

              Pour éviter tous ces traca, va falloir établir un gossplan, bien gras et lourd, qui, comme pour l'art moderne, décidera par copinage qui touche et qui créve. Ce qui est bon pour la masse ou pas. Ca va pas du tout être PC ! Je vois d'ici les noirs gueuler qu'il n'y a pas assez d'immigres et obtenir un quota de chanteurs noirs, et autres truc comme ca, femme, pd, handicapé, roux, prolo, etc etc.. le tout au millieu d'une idéologie d'Etat pleinement revendiqué comme étant "Le Progres"..
              Jolie bourrage de crâne en perspective (l'école ne t'a pas suffit ??)


              Bref, ton idée, c'est l'économie planifié. Autant dire que ca n'a aucune chance de fonctionner.. Quand à l'atteinte aux libertés, inutile que j'en rajoute, je pense.
              • [^] # Re: A lire aussi

                Posté par . Évalué à 6.

                Bein même canal plus dépasse à peine les 5 millions d'abonné, donc parier sur 16 millions c'est du grand grand délire..
                Sans parler de ceux qui n'ont pas le haut débit..
                Mais bon, disont que 5 millions de glands s'abonnent, à 15/20 euros par mois ( because TVA).


                C'est drole quand meme, d'un coté on entend dire qu'il y aurait un nombre astronomique de pirates, et de l'autre, il n'y aurait pas grand monde susceptible de paier l'abonnement. De toute facon si c'est optionel et qu'il n'y a que 5 millions de gens pour s'abonner, le reste est censé continuer à paier pour la musique qu'ils écoutent non ?
              • [^] # Re: A lire aussi

                Posté par . Évalué à 4.

                >Par ailleurs, le résultats 2008 ne peuvent servir de base, du fait du piratage
                Ah ben prenons les résultat de 1998 :P sont plus faibles :D

                Pour la licence globale je me base sur le principe de redevance télévisuel; à partir du moment où on a un abonnement internet, tu payes, la licence globale optionnel demanderai une surveillance des réseaux comme HADOPI, ce qu'il faut justement éviter.

                > décidera par copinage qui touche et qui créve.
                C'est marrant c'est DÉJÀ comme cela que fonctionne notre exception culturelle française (subvention au cinéma par exemple)...

                Je passe sur les analogie au PC, et ta méthode de répartition. Visiblement tu ne t'es même pas posé la question de ce qui est faisable techniquement, ni ce qui avait été proposé, alors que c'est déjà utilisé par la taxe copie privée et la redevance télévisuelle... Quelques pistes
                *serveur fournis par les FAI ou le majors, qui compte le nombre d'ip téléchargeant une chanson (si le catalogue est bien fourni, y a pas de raison d'aller voir ailleurs)
                *Système médiamétrie sur la base du volontariat (comme pour la télé). Ça tombe bien itunes/amarok comptent le nombre de fois qu'on a écouté un titre
                *Se basant sur les ventes de CDs (mais je crains que les artistes pour vieux soit sur-représentés pour le moment :P )


                Bon ensuite si y'a une solution pour arrêter le piratage sans risquer de me priver injustement d'internet, sans avoir à débourser un abonnement pour une solution de 'sécurité' (je suppose du 80€ l'an), ou une mise en place de filtrage, je saute sur l'occasion. Je n'ai pas vraiment envie de payer une licence globale pour de la musique que je n'écoute pas (j'ai tous les CDs dont j'ai besoin ), mais je la préfère nettement à devoir payer un logiciel espion dont j'ignore tout, et un blocage de tous les points d'acces wifi ouvert...

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: A lire aussi

          Posté par . Évalué à 2.

          5€ par mois on compense déjà plus que largement la 'perte' que cela induirait, et je pense qu'elle pourrait être à 2/3€

          Ca se justifie comment ces chiffres ?
      • [^] # Re: A lire aussi

        Posté par . Évalué à 1.

        du calme !

        la license globale idéal serait une option pas un truc obligatoire, genre tu veux telecharger ce que tu veux hop tu ajoute 15 euros a ton abonnement internet.

        mais bon ne revons pas trop :) en France cela vas etre un truc obligatoire pour tous le monde :) si cela ne rapporte pas des milliards ce n'est pas interressant.

        D'ailleurs l'exemple beemotion (diffusion par streaming de film) est interressant car ils se faisaient dans les 800 euros par mois dont 300 euros de cout de maintenance. Je comprend les commerciaux du cinema/musique, diffuser des films pour 1000 euros par mois cela ne les interresse pas.


        http://eco.rue89.com/2009/02/17/piratage-beemotion-replique-(...)
        • [^] # Re: A lire aussi

          Posté par . Évalué à 2.

          Si cela n'est pas obligatoire, cela se passera comme pour la redevance télé...

          Je préférais que l'on est le choix de verser la somme ou l'on veut, un peu comme pour la taxe d'apprentissage.

          "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: A lire aussi

          Posté par . Évalué à 2.


          la license globale idéal serait une option pas un truc obligatoire, genre tu veux telecharger ce que tu veux hop tu ajoute 15 euros a ton abonnement internet.

          Là c'est pas la license globale c'est l'offre globale. C'est différent. Le caractère non-obligatoire le différencie d'une taxe.
          Mais les majors joueraient t'elles le jeu ?
          Oui, si leur dernière carte était mise au placard. On n'en prend pas le chemin malheureusement.

          Après, il faudrait s'assurer qu'une vraie concurrence puisse s'établir en dissociant l'aspect production et distribution, car le risque, c'est de voir les majors favoriser leur plateforme et introduire des distorsions de concurrence.

          Il reste aussi le problème de la commission européenne qui est plus prompte à imposer ce genre de remède pour casser des monopoles d'états que des monopoles privés.
          Suffit de voir comme M$ est inquiété. A coté de ça EDF est dans la ligne de mire (après le champion national allemand) et je me demande ce qu'il va advenir de l'électricité conventionnée.


          Par ailleurs, les majors doivent être conscientes qu'elle sont en sursis. Sursis, qui leur permet de se renforcer sur ce nouveau modèle.
          Le plus ironique, dans l'histoire c'est que le coût de leur adaptation doit être assumé par le contribuable et par les FAI et in fine les consommateurs.
          J'entends encore un de leur représentant arguer que les FAI se sont bien gavés après tout.
          • [^] # Re: A lire aussi

            Posté par . Évalué à 3.

            En gros, cela revient à interdire tout contrat d'exclusivité entre artiste et producteur.

            J'avoue que cela serait tentant.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: A lire aussi

              Posté par . Évalué à 2.

              Relis le blog d'Eolas pointé plus haut.( super interessant merci beaucoup)

              Le droit d'auteur ne visait historiquement qu'à protéger les auteurs, des abus des éditeurs.
              Il a été détourné pour protéger les auteurs des abus des consommateurs.
              Tout comme le brevet a été détourné de sa vocation initiale: encourager l'innovation par la divulgation du secret.

              Ca serait un juste retour historique
              • [^] # Re: A lire aussi

                Posté par . Évalué à 2.

                oui et non.

                Qui risquerait un peu d'argent si quelqu'un d'autre peut vendre à la place de soi tout en payant l'artiste ?

                Bon, c'est exactement le cas du logiciel libre :)

                "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: A lire aussi

        Posté par . Évalué à 1.

        Personne ne dis que la licence globale sera obligatoire, ça sera juste un instrument permettant de ne plus avoir à se soucier de la légalité ou non de tel ou tel chargement.

        De plus avant de dire pirate moi jamais ! as tu les licences de tous les logiciels que tu emplois ? pas évident à l'heure actuelle à savoir ce qui est libre, gratuit, payant, à l'essai ?
        • [^] # Re: A lire aussi

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Sauf que à priori personne n'a l'air de considérer que les logiciels feraient partie de cette licence globale. Donc ... ben l'argument tient moyen
      • [^] # Re: A lire aussi

        Posté par . Évalué à 6.

        Désolé, mais Je ne vois pas pourquoi je devrai payer pour les plaisirs des pirates.

        Sauf que justement, quand tu achetes un CD, tu paies plus cher pour compenser les pirates qui ne vont pas acheter le CD. Avec la license globale, tout le monde paie un petit peu, y compris les anciens pirates qui n'achetaient jamais rien. Globalement ca devrait revenir plus cher aux gens qui ne faisaient que pirater, mais moins cher à ceux qui achetent toute la musique qu'ils écoutent.
    • [^] # Re: A lire aussi

      Posté par . Évalué à 1.

      Diffusez plutôt l'étude. Elle a été créé en Interne. Elle n'est pas partisane et montre les vrais problèmes. A ça permettra de poser la question au député qui votent en toute connaissance de cause :-)
  • # Rapport pas tres percutant AMA

    Posté par . Évalué à -10.

    En gros, ca dit que si on coupe internet, ca risque de couper aussi TV et téléphone.

    Bein le pirate pirate à ses risques et péril et il doit en assumer toutes les conséquences et ne peut faire comme s'il ne savait pas.
    C'est comme si un type allait à contre sense volontairement sur l'autoroute, mais expliquait devant le juge que, "non, on ne peut pas me condamner parce que j'ai besoin de cette voiture et de mon permis pour aller travailler !" Foutage de gueule !

    Le pire c'est celui qui ferait couper l'internet d'une société. Alors là le mec est mal barré, car la société va bien sur exiger remboursement intégral de tous les préjudices subbi, par ex la perte de clientel, de bénéfice, salaire gaspillé, ex. Le mec pourrait être condamné à payer des millions, remboursant donc toute sa vie durant, tous ca parce qu'il n'a pas pu s'empécher, comme un gamin voleur de bonbons, de prendre ce qui ne lui appartenait pas, de violer le droit des autres.. Espérons pour lui que sa chanson de 3 minutes valait le coût !


    Par contre j'aimerai bien savoir enfin si oui ou non c'est possible (ou facile) de se connecter sur le Wifi d'un inconnu (Wifi sécurisé ). Certains disent que oui, d'autre que c'est du grand mythe. Y a t il des experts dans la salle ? ;)
    • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

      Posté par . Évalué à 8.

      l'ufc l'a fait constater par un huissier, alors si même un huissier y arrive :D
      c'était un réseau WEP, mais il ne faut pas oublier que certains équipement ne fournissent que ce mode (la DS par exemple), et l'étude date de 2008, récemment des chercheurs ont monté une faille sur le WPA, et il ne reste donc que le WPA2 qui semble résister pour le moment.

      Et sans aller jusqu'à pirater un wifi, la RIAA à déjà attaqué des imprimante pour piratage, alors vu que les 'experts' ne vérifient même pas si l'ip télécharge ou non, prétendre qu'on peut sécuriser son wifi est du foutage de gueule.

      Ensuite sur le principe même de protéger son wifi, je suis contre, si j'ai besoin d'internet dans la rue, c'est super agréable de se connecter sur une borne ouverte (sans en abuser non plus); mais visiblement l'égoïsme règne en maitre...

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

      Posté par . Évalué à 8.


      C'est comme si un type allait à contre sense volontairement sur l'autoroute, mais expliquait devant le juge que, "non, on ne peut pas me condamner parce que j'ai besoin de cette voiture et de mon permis pour aller travailler !" Foutage de gueule !

      Bel homme de paille!
      C'est vrai que la vie des auteurs est en danger.
      Mettre en balance la vie de citoyen face à une facilité
      est tout a fait comparable avec le fait de mettre en balance le manque à gagner sur le revenu d'une profession face à la remise en question de la presomption d'innocence et du respect de la vie privé de chaque citoyen.

      Du grand art !
      • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

        Posté par . Évalué à -4.

        "mettre en balance le manque à gagner sur le revenu d'une profession face à la remise en question de la presomption d'innocence et du respect de la vie privé de chaque citoyen."


        1)On voit bien que ce n'est pas toi, qui subbi un "manque à gagner". C'est sur que quand c'est les autres, c'est toujours plus facile..

        2)Une AII est Administrative, par def ;) et donc ses décisions sont exécutoires immédiatement. Pareil pour tes impôts dis donc ! Tu payes, et tu vois le juge APRES. Donc, ca n'a rien de nouveau ou de liberticide. Par ailleurs en quoi ca remet en question la presomption d'innocence ? Il s'agit bien d'une décision, pas d'un truc au pif sur n'importe quoi au pif. C'est bien parce que ton IP s'est fait gauler que tu as des ennuis.

        3)Toujours pas compris en quoi le fait de noter des IP pourrait être liberticide.

        4)Quel rapport avec ta vie privé ? Tu fais des truc cochon avec ton net ou quoi ??
        • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

          Posté par . Évalué à 1.


          dommage de devoir nourrir le troll, mais trop de petits soldats s'inscrivent un peu partout et ça serait encore plus gênant de les laisser avoir le dernier mot


          1)
          - Quel manque à gagner, tu as des preuves
          - Je n'ai pas su m'adapter au marché et je me fait déborder, vite une loi pour contrer ça ...
          - Quel assurance que ce manque à gagner sera comblé par la loi
          2)
          - Si je suis dans l'impossibilité de payer, je peux trouver un arrangement avec le centre des impôts
          - Ma connexion internet me sert peut-être à gagner ma vie. Bon l'avantage c'est qu'après je n'aurais plus d'impôts à payer ;-p
          3)
          Toujours pas compris en quoi il avait dit que c'était le fait de noter l'IP qui est liberticide.
          4)
          Le rapport avec la vie privée est que le seul moyen de prouver son innocence et d'installer un "mouchard".
          Au fait comment il fonctionne ce mouchard, tu as le début d'une solution ? Qui respecte ma vie privée ?


          Bon aller, je te souhaites on bon rapport à tes maîtres, je ne pense pas que linuxfr puisse être soumis aussi facilement. A trop pousser le débat, vous mettez encore plus en avant la faiblesse de vos arguments.
          • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

            Posté par . Évalué à -6.

            "1)
            - Quel manque à gagner, tu as des preuves"

            Sauf erreur, jamais les gens n'ont eu autant de matos pour écouter de la musique, et jamais les disque ne se sont si mal vendu. Une coincidence négative de plus étrange, ne trouves tu pas ?


            "- Je n'ai pas su m'adapter au marché et je me fait déborder, vite une loi pour contrer ça ..."

            Le piratage, ce n'est pas le marché, c'est du vol. On n'a pas à s'adapter au vol, ca ne veut rien dire. Si des gens ne veulent pas aller sur le net et continuer à vendre uniquement des cd, ils en ont le droit, et l'Etat doit faire respecter ce droit en pourchassant ceux qui le viole.


            "- Quel assurance que ce manque à gagner sera comblé par la loi"

            La Loi vise à empécher de violer le droit de propriété, rien de plus.


            "2)
            - Si je suis dans l'impossibilité de payer, je peux trouver un arrangement avec le centre des impôts"

            Oui, bein le conseil de la concurence, autre AAI est moins cool..


            "- Ma connexion internet me sert peut-être à gagner ma vie. Bon l'avantage c'est qu'après je n'aurais plus d'impôts à payer ;-p"

            Fallait réfléchir avant.


            "3)
            Toujours pas compris en quoi il avait dit que c'était le fait de noter l'IP qui est liberticide."

            En quoi est-ce liberticide ?


            "4)
            Le rapport avec la vie privée est que le seul moyen de prouver son innocence et d'installer un "mouchard"."

            Non, ce n'est pas le seul moyen, uniquement pour ceux qui se sont fait piquet et qui ont les jetons..


            "Au fait comment il fonctionne ce mouchard, tu as le début d'une solution ? Qui respecte ma vie privée ?"

            Bof, t'a lu les 200 millions de lignes de code du Linux ? Non ? Personne. Et je te rappel pas l'histoire du compilateur C, qui installe une back door automatiquement..

            Au fait, on ne voit pas ce qu'aurait l'éditeur à violer ta vie privé.


            C'est curieux que dans les démocratie les gens voient des complots partout, alors que dans les dictatures, où 10 gars peuvent à toute heures du jour et de la nuit venir te latter la gueule à coup de matraques sans aucune raison, bein les gens ont confiance dans leurs chefs.. Enfin, je parle par rapport à Hitler, pour l'URSS, je ne sais pas. Mais tout de même, c'est étrange comme mentalité hystérique.
            • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

              Posté par . Évalué à 4.

              Le piratage, ce n'est pas le marché, c'est du vol.

              Ce n'est ni du piratage, ni du vol. On parle de contrefaçon pour l'acte d'échanger des copies numériques (ou analogiques, mais la mode est passée) d'œuvres dont on ne possède pas les droits d'auteur.
              Le piratage de musique fait plutôt référence à l'attaque de bateaux sur les mers pour voler des containers de CD (par exemple). Le vol de musiques c'est partir du magasin avec le CD sans payer. Je pense que ces deux pratiques n'ont rien à voir avec le sujet débattu.
            • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

              Posté par . Évalué à 3.


              C'est curieux que dans les démocratie les gens voient des complots partout, alors que dans les dictatures, où 10 gars peuvent à toute heures du jour et de la nuit venir te latter la gueule à coup de matraques sans aucune raison, bein les gens ont confiance dans leurs chefs.. Enfin, je parle par rapport à Hitler, pour l'URSS, je ne sais pas. Mais tout de même, c'est étrange comme mentalité hystérique.


              CA Y EST !!! GODWIN !!!!

              Si c'est comme ça que tu espère redorer le blason de l'UMP, d'Albanel et sa clique ... Tu te plantes.

              Sinon pour le reste :

              Au fait, on ne voit pas ce qu'aurait l'éditeur à violer ta vie privé.

              gagner de l'argent .....

              Voir Google, Facebook il y a peu de temps, .....
              Monayer certaines informations à des personnes peu scrupuleuses (employeur, etc) : voir les policiers qui ont accédé au STIC alors qu'ils ne le devaient pas .... On peut aller loin comme ça mais tu fais semblant de ne pas comprendre.
            • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Sauf erreur, jamais les gens n'ont eu autant de matos pour écouter de la musique, et jamais les disque ne se sont si mal vendu. Une coincidence négative de plus étrange, ne trouves tu pas ?

              Sauf que tout le monde parle de la crise et du fait que les gens non plus de sous, même notre cher président.

              Mais bon, de manière plus concrète :
              - pour beaucoup de gens les salaire on moins augementer que le coût de la vie ces dernières années ;
              - le prix du carburant à atteint des sommets ;
              - de nouveau éléments sont entrés dans les dépenses régulières : abonnement internet et portable par exemple.
              - ...

              Tout cela fait que la part du budget alouée à la culture par les gens n'a pas forcément augementé...

              Ensuite, les gens achètent plus de DVD qu'ils n'achetaient de cassette VHS (si quelqu'un peut retrouver l'étude ça m'intéresse) et ces DVD sont payer avec le budget culture des gens, ce qui réduit la part associée aux CDs.

              Bref il y a plein d'explication possibles. Je ne dit pas que le piratage ne fait pas parti des raisons de la diminution mais il va falloir que tu donne des études serieuse pour qu'on te croie.

              "4) Le rapport avec la vie privée est que le seul moyen de prouver son innocence et d'installer un "mouchard"."

              Non, ce n'est pas le seul moyen, uniquement pour ceux qui se sont fait piquet et qui ont les jetons..


              Un tracker décide de rajouter mon ip dans la liste des personne proposant un fichier, je fais comment pour prouver que je ne suis pas coupable ?

              Un gus utilise mon réseau WiFi à mon insu car il est juste protégé avec du WEP vu que mon materiel ne supporte que ça/je ne suis pas un dieux de l'info pour configurer du WPA, je fais comment pour prouver que je ne suis pas coupable ?

              Un bug dans le système de surveillance automatisé retourne mon adresse par erreur, je fais comment pour prouver que je ne suis pas coupable ?

              Des exemple il y en a à la tonne, et même le mouchard ne permet pas de prouver que tu n'est pas coupable...
            • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

              Posté par . Évalué à 2.

              Sauf erreur, jamais les gens n'ont eu autant de matos pour écouter de la musique, et jamais les disque ne se sont si mal vendu. Une coincidence négative de plus étrange, ne trouves tu pas ?

              Peut etre par ce que le CD est devenu un support obsolète ?

              Regarde le rapport de l'UFC Que Choisir, tu verras que les benefices d'Universal sont en forte augmentation, et que les dépenses audiovisuelles des menages continuent d'augmenter aussi.
        • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

          Posté par . Évalué à 5.


          1)On voit bien que ce n'est pas toi, qui subbi un "manque à gagner". C'est sur que quand c'est les autres, c'est toujours plus facile..


          Bon pour faire simple :
          Va dire aux pseudo artistes et aux majors que s'ils veulent gagner du fric, QU'ILS AILLENT BOSSER !!!

          Notre président a vanté les mérites du travail dans sa campagne, et là il est en train de mettre en place un système qui favorise la rente (en gros : un artiste sort un gros truc qui fait un carton et il n'a plus à aller bosser pendant des années). FAUT ARRETER.

          S'il veut des thunes il a qu'à aller en concert .....
      • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        C'est vrai que la vie des auteurs est en danger.

        Alain Bashung gagne les victoires de la musique, par la suite les gens qui ne le connaissaient pas téléchargent ses CD. Et qu'arrive-t-il quelques jours plus tard ?

        Cela prouve bien que le téléchargement tue !
    • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

      Posté par . Évalué à 10.

      > Par contre j'aimerai bien savoir enfin si oui ou non c'est possible (ou facile) de se connecter sur le Wifi d'un inconnu (Wifi sécurisé ). Certains disent que oui, d'autre que c'est du grand mythe. Y a t il des experts dans la salle ? ;)

      C'est à partir de ce moment là que j'ai arrêter de lire tes posts sur la loi HADOPI;
      T'as a peu prêt le même niveau technique que le rapporteur Franck Riester.
      • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

        Posté par . Évalué à -5.

        "T'as a peu prêt le même niveau technique que le rapporteur Franck Riester. "


        Malheureusement pour toi, Hadopi c'est du juridique et pas de l'informatique.
        Donc ton argument ne vaut rien, et ces normal que les députés ne t'écoute pas.


        Donc, grâce à Hadopi, ton Wifi va être sécurisé, sinon..



        "C'est à partir de ce moment là que j'ai arrêter de lire tes posts sur la loi HADOPI;"

        C'est bien, tu es ouverts d'esprit.
        • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.


          et ces normal que les députés ne t'écoute pas
          ...
          C'est bien, tu es ouverts d'esprit.


          À défaut d'être pertinent essaye un peu d'avoir une orthographe acceptable.
        • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

          Posté par . Évalué à 9.

          Malheureusement pour toi, Hadopi c'est du juridique et pas de l'informatique.
          Donc ton argument ne vaut rien, et ces normal que les députés ne t'écoute pas.


          Si l'on oublie les arguments techniques, comment veux-tu concevoir une loi viable et réaliste ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

          Posté par . Évalué à 4.

          > Donc ton argument ne vaut rien, et ces normal que les députés ne t'écoute pas.

          T'inquiètes, j'ai assez d'argumentaire, mais je préfère les utiliser pour la bonne cause.
          Au pire, la prochaine fois, tu viens avec nous à l'assemblée nationale, on est plein à écouter et conseiller les députés à l'AN, tu verras, c'est très drôle.
          Mais effectivement, nos arguments ne sont pas valides ... bizarre, les députés sont assez idiots pour les répéter en séances plénières devant la ministre et ses rapporteurs.
    • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

      Posté par . Évalué à 10.

      Votre profile semble avoir été créé dans le seul but de polémiquer. Je ne sais pas pour quoi vous travailler, UMP? Gouvernement? ou simple adhérent à ces idées? Vous êtes le bienvenu pour débattre, mais s'il vous plait avec des arguments constructifs. Nous ne sommes pas contre recevoir des arguments contradictoires, mais essayez d'argumenter un minimum de manière cohérente et réfléchie.

      Pour votre information les problèmes de sécurité du Wifi ne sont pas un mythe. L'accessibilité aux outils permettant de les attaquer n'est pas non plus dédié à un cercle fermé d'initiés. Des outils très connus et populaires sont disponibles tels que aircrack-ng:
      http://www.aircrack-ng.org/doku.php
      Et des documentations faciles à trouver également, exemple premier résultat dans google: http://www.tuto-fr.com/tutoriaux/tutorial-crack-wep-aircrack(...)

      L'attaque de réseaux wifi n'est pas simplement utilisée pour des raisons criminelles ou dans le but explicite de contourner la loi. Dans le milieu étudiant il n'est pas rare de voir ça pour certains n'ayant pas les moyens de se payer une connexion pour travailler ou simplement parce que le propriétaire refuse d'installer une ligne téléphonique. Je ne cautionne absolument pas cette pratique, mais souligne simplement qu'elle ne nécessite pas de compétences particulières en dehors de savoir lire.


      Si vous êtes ici pour défendre les thèses du ministère sachez que la majorité des utilisateurs de ce site web ne soutiennent absolument pas la contrefaçon de médias sujets aux droits d'auteurs. Nous croyons au bienfait des licences libres, le non respect des autres licences "propriétaires" biaise la concurrence et nous cause des dommages. Quel intérêt d'utiliser des licences permissives autorisant le partage illimité et la modification si personne ne respecte les licences des contenus ne proposant pas ces droits?
      Sur ce point le discourt du ministère oublie beaucoup de choses. Dans la propagande, on nous annonce une mort des artistes, moins de créations et moins de jeunes artistes signant avec des maisons de disques. À voir le succès et le nombre de créations de grande qualité sur des sites valorisant les licences Creative Commons ou Art Libre tels que Dogmazic ou Jamendo, la culture n'est clairement pas en danger. Le modèle économique de culture promu par la SASEM et les majors est en danger, la culture et la création se porte très très bien. Les artistes sont libres d'innover plutôt que de formater leurs créations dans le but être acceptées par ces grands groupes.


      Votre histoire d'autoroute est totalement absurde. Si quelqu'un vous vole votre voiture et s'engage à contre sens sur l'autoroute, est-ce qu'on vous supprime votre permis? Non! Ici encore une fois nous sommes contre les contrefacteurs de médias protégés par droit d'auteurs (ceux que vous appelez improprement "pirates"), mais la méthode proposée par le Ministère de la Culture est irréaliste et est confronté à de nombreux problèmes autant techniques que légaux.
      Je vais prendre l'exemple de bittorent, les autres protocoles fonctionnent avec des principes similaires. Il y a divers moyens pour identifier les utilisateurs téléchargeant les fichiers à identifier.
      1. Analyser le trafic. C'est d'une part techniquement assez peu réaliste d'un point de vu financier et en contradiction avec la protection de la vie privée. Il faudrait un mandat pour l'ensemble des abonnées si on voulait mettre en œuvre ce genre de pratique. En résumé irréaliste.
      2. Lire les trackers de torrents. Ce sont des documents contenant les adresse IP de l'ensemble des utilisateurs partageant un fichier. Le problème est que ce fichier peut contenir du bruit. Il est très simple de rajouter un très grand nombre d'adresses ne participant pas à l'échange. À priori cette méthode est légale car ne fait que consulter des informations publiques.
      3. Pour palier au problème du 2 on peut essayer d'initier des connexions sur chaque adresse du tracker pour voir si elle est en mesure de transmettre le fichier. Dans ce cas dans ce cas il y a incitation à commettre une infraction (tendre un piège) ce qui n'est pas légal. Pareil au niveau pratique ce serait très lourd et couteux à gérer.
      La solution 2 est donc ce qui est semble-t-il retenu par l'hadopi (le BPI, équivalent britannique à la SASEM, semble avoir les mêmes conclusions http://www.bpi.co.uk/index.asp?Page=piracy/content_file_330.(...) impliquant les mêmes problèmes dénoncés par la suite). Mais l'ajout de bruit est incontrôlable et impossible à éliminer de manière fiable sans retomber dans le point 3. On peut très facilement imaginer infecter l'ensemble des trackers analysés par l'adopi avec l'ensemble des adresse IP attribuables à des particuliers en France en très peu de temps. Ce n'est pas un problème.
      Concrètement cette loi est totalement inapplicable et aura fait perdre beaucoup d'argent avant de se rendre compte qu'elle ne sert strictement à rien.

      Nous sommes ouvert à vos arguments si vous en avez des sérieux!
      • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        en même si cette loi permet de se debarasser de tous les wifi en wep elle aura au moins eu un effet positif. C'est quand même de notoriété publique que le wep est en carton.
        • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

          Posté par . Évalué à 5.

          Moi je trouve justement que c'est un effet négatif de cette loi.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Rapport pas tres percutant AMA

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Dommage tu es déjà à +10
        Ce que je supporte pas dans cette loi c'est qu'elle ouvre la porte au contrôle des connexions, cela me révulse purement et simplement car il y aura toujours un intérêt supérieur à protéger, la culture, les enfants, la lutte conte le terrorisme, le trafic de drogue, les opinion dissidentes, pour justifier le contrôle total des activités privées (mais où est la problème si l'on ne fait rien de mal?).
        Le Problème c'est que cette société du contrôle total est une société totalitaire.
        L'informatique autorise ce type de contrôle, et les abus commencent dès la première tentative. La question s'est déjà posée dans les années 1970 avec le projet SAFARI et avait débouché sur la création de la CNIL.
        Il n'y a pas de raison pour que j'accepte, à mon domicile, un mouchard, fût-il électronique. Cette idée me révulse purement et simplement. Il n'est pas question que je fournisse mon disque dur pour prouver ma bonne foi, au mépris de la présomption d'innocence et du caractère privé des données qu'il contient
        Il n'y a pas de raison pour que quelqu'un laissant un wifi en accès libre soit ennuyé au prétexte que quelqu'un s'en ai servi à des fins peu innocentes. Il n'y a pas de responsabilité pénale du fait d'autrui.
        Le débat en cours au Parlement est un débat de société car la question du droit d'auteur n'est que la première d'une longue série. Voilà pourquoi je conteste ce projet. (et ça fait du bien de le dire)
  • # Mettez vous à sa place

    Posté par . Évalué à 4.

    Aujourd'hui soit elle se met face à ses responsabilités et elle démissionne pour le bien de la France, soit elle fait passer son projet en force. La pauvre par ces temps de crise elle risque de se retrouver sans travail à la rue, toute seule...
  • # On peut en tous cas se poser pas mal de questions et en poser à la mini

    Posté par . Évalué à 2.

    ou ne pas être surpris.
    même pas un tout petit peu.
    • [^] # Re: On peut en tous cas se poser pas mal de questions et en poser à la

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Non bien sur, c'est à peine surprenant je suis bien d'accord avec toi. Mais dans ce combat il faut utiliser toutes les armes disponibles.

      Quand je dis qu'on peut se poser des questions et surtout en poser à la ministre, c'est une formule de rhétorique, j'imagine bien sur un député de l'opposition interpeler la ministre sur le sujet lors de la reprise des débats, et lui demander si il a bien pris connaissance de cette étude.

      On peut aussi imaginer un lobbying au niveau des députés UMP pour leur faire prendre conscience de l'existence des différentes études qui semble finalement se recouper. Leur faire comprendre que les français les observent, qu'ils ont aussi eu connaissance des études, et que beaucoup ne feront pas le choix de l'UMP au prochaines élections si les députés de ce clan s'entêtent à soutenir un texte de loi aussi crétin.

      La portée de la publication de cette étude est peut être limité mais ça n'en reste pas moins une arme à utiliser.
  • # N'imp koi.

    Posté par . Évalué à -3.

    "et que beaucoup ne feront pas le choix de l'UMP au prochaines élections si les députés de ce clan s'entêtent à soutenir un texte de loi aussi crétin.
    "


    Heu, on n'a pas déja dit et répété 100 fois que ce N'EST PAS un probleme droite/gauche ?!

    (En plus, un mail hystérique d'un type qui m'explique qu'il ne va pas voter pour moi, à la place d'un député UMP , ca par en Dev/nul tout de suite, car je comprend qu'il est FN ou d'extreme gauche.. Et puis enfin quoi, les députés et sénateurs n'ont pas le droit de défendre l'interet général en toute conscience, même si c'est contre l'opinion respectable de certains electeurs ?)
    • [^] # Re: N'imp koi.

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      As tu suivit les débats et les votes des amendements ? Tu vois quand même bien que la majorité vote massivement dans le sens voulut par la ministre non ?
      Et c'est dans les rangs de l'UMP qu'il faut infiltrer le doute, ce sont les députés UMP qui peuvent faire basculer un vote dans l'état actuel des choses.
      Je n'ai d'ailleurs pas parlé de "droite" et de gauche", c'est toi qui est venu sur ce terrain.

      Et personnellement si j'avais la chance de croiser un député UMP, je tenterai de lui faire entendre la voix de la raison, et certainement en me servant des différentes études à ma disposition. De plus, je lui rappellerais que de nombreux Internautes suivent les débats et que ce sont des électeurs.
      Comme il y a déjà des députés UMP opposés au texte de loi, il n'est pas idiot de penser qu'il peut y avoir un effet de retournement sur certains amendements clés, et pour y parvenir il faut utiliser tout l'arsenal disponible.
      Dire à un député qu'on est désolé mais que la prochaine fois on ne votera pas pour lui si il soutient, contre l'avis de 90% des internautes, un texte de loi liberticide et coûteux...c'est une action de combat, ça se fait, et le pire ce serait de ne rien faire, de baisser les bras.
      • [^] # Re: N'imp koi.

        Posté par . Évalué à -5.

        "Tu vois quand même bien que la majorité vote massivement dans le sens voulut par la ministre non ?"

        Heu.. Les députés de la majorité SONT PAYES pour CA.
        Donc s'en étonner est étonnant.
        Les PSF au pouvoir, TOUS les député PSF voteraient pour soutenir leur gouv.

        Car sinon, par def, le Gouv n'a plus la confiance de l'assemblé, donc, il saute.


        Par contre, au Sénat, je n'ai pas lu beaucoup de critique des socialistes.



        "Et personnellement si j'avais la chance de croiser un député UMP, je tenterai de lui faire entendre la voix de la raison, et certainement en me servant des différentes études à ma disposition."

        Déja, prétendre que Toi, tu aurais "La Raison", mais que lui, non, ca va pas passer..



        "Comme il y a déjà des députés UMP opposés au texte de loi, il n'est pas idiot de penser qu'il peut y avoir un effet de retournement sur certains amendements clés, et pour y parvenir il faut utiliser tout l'arsenal disponible."

        Hum, je suis des plus sceptique. Le débat parlementaire est vraiment la derniére phase. Il faudrait vraiment un truc énorme pour que des députes prennent le risque de tous détruire. Sans compter qu'ils ont était élus pour appliquer le programme de Sarkozy, pas pour lui mettre des batons dans les roues..


        "Dire à un député qu'on est désolé mais que la prochaine fois on ne votera pas pour lui si il soutient, contre l'avis de 90% des internautes, un texte de loi liberticide et coûteux...c'est une action de combat, ça se fait, et le pire ce serait de ne rien faire, de baisser les bras."

        D'accord. Mais un député te répondra que de toute façon, tu ne va pas voter pour le camp d'en face, ni pour les extrémes, donc tu votera pour lui quoiqu'il arrive (c'est comme ca que des hommes politique archi condamné de droite et de gauche -Emanueli 3 ans par ex- se retrouve triomphalement réélu..).

        Sur le fond, je n'ai pas trop compris en quoi ce texte était liberticide. Toute Loi réduit évidement la liberté. Mais là, je ne vois pas en quoi particuliérement. Du reste, on entend ca à longueur d'année, quelque soit la Loi. Il semble que ca soit un mot de passe des opposants à Sarkozy. Mais en quoi le fait de relever des IP (alors que de toute façon c'est déja logué chez le FAI) serait liberticide ??
        • [^] # Re: N'imp koi.

          Posté par . Évalué à 10.


          Sur le fond, je n'ai pas trop compris en quoi ce texte était liberticide.

          On a une loi qui prévoit la sanction avant le jugement, une loi qui oblige l'accusé à prouver son innocence, et tu ne vois pas le coté liberticide ?
          Tu as raison, l'arbitraire n'est pas liberticide.
          • [^] # Re: N'imp koi.

            Posté par . Évalué à -6.

            "On a une loi qui prévoit la sanction avant le jugement"

            Oui, décision d'une autorité administrative. C'est parfaitement normal.



            "une loi qui oblige l'accusé à prouver son innocence"

            Prouver son innocence, mais APRES s'être fait gauler.
            Au reste, s'imaginer qu'en général un accuser ne doit pas prouver son innocence, c'est tres naif..



            Tous ca ne m'a pas l'air extraordinaire. Il existe plein de cas ou tu es reconnu coupable sans possibilité de prouver ton innocence. C'est fait pour responsabiliser.
            D'autre ou il n'y a même pas depreuve à apporter pour accuser (un peu exagéré pour le coup).

            Ici, c'est encore raisonnable. De toute façon, on ne peut pas matériellement faire passer 1000 personnes par jour devant un juge. Donc il fallait bien s'en passer pour des raisons pratiques. C'est comme pour les contraventions.
            • [^] # Re: N'imp koi.

              Posté par . Évalué à 4.

              Oui, décision d'une autorité administrative. C'est parfaitement normal.

              rigolo. Va lire ce qu'est la base de la justice !

              Prouver son innocence, mais APRES s'être fait gauler.
              Au reste, s'imaginer qu'en général un accuser ne doit pas prouver son innocence, c'est tres naif..


              La présomption d'innocence est aussi un principe fondamental du droit. Sinon, on pourrait mettre n'importe qui en prison.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: N'imp koi.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je pertinente mais je relève tout de même qu'en France on met des innocents en prison en attente de leur procès. Ensuite seulement ils sont libérés si ils obtiennent un non-lieu.
                Du coup tu peux passer un bon moment en taule alors que tu n'a rien fait.
                Faut donc pas s'étonner qu'on passe à l'étape suivante avec la loi Création et Internet : Tu es accusé et convaincu de culpabilité sans passer par la case procès.
                • [^] # Re: N'imp koi.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ensuite seulement ils sont libérés si ils obtiennent un non-lieu.

                  Ils sont heureusement dédommagé financièrement.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: N'imp koi.

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ce serait mieux avec des chiffres pour que les gens comprennent à quel point ils se font arnaquer. Tout le monde n'est pas Tapie.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Oui enfin Tapie si il était honnête cela se saurait aussi...
                  • [^] # Re: N'imp koi.

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Ils sont heureusement dédommagé financièrement.

                    Super!!! leur vie souvent détruite pour rien, paf un bon chèque et ça repart???

                    C'est super intelligent ce que tu m'apprends là...

                    En France la Justice est notoirement lente et inégale.

                    Alors laisser encore plus de décisions prendre effet sans avoir eu de défense...
                    Combien de temps pour réparer les injustices créées en mode industriel??

                    Imagine toi ou un de tes proches pris dans les méandres administratifs et judiciaires causés par un "radar internet" alors que ton PC est un zombie ou que le système malfonctionne tout simplement.

                    Pourquoi le souhaiterais-tu pour le reste de la population dont tu fais parti.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Tu parlais de prison. Il s'agit donc de personne en général accusé de meurtre qui sont en préventive et sont blanchit après le procès ou son appel. Pourquoi tu reviens sur HADOPI ? Tu ne va pas comparer quelques années de prison et la coupure d'internet ?


                      Super!!! leur vie souvent détruite pour rien, paf un bon chèque et ça repart???

                      C'est un minimum. Les sommes tournent autour de 50/100k€. De quoi repartir dans la vie.

                      La justice est fait par des hommes, les erreurs existent forcément. Croire qu'il ne peut y avoir d'erreurs, c'est enfermer des innocents.

                      "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: N'imp koi.

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Si tu ne comprend pas en quoi la loi Création et Internet est liberticide pour les internautes comme pour les artistes, je te conseil bien cordialement à lire ou relire tous les documents à ta disposition sur Internet, sur le site de la Quadrature du Net ou celui d'April.

          Mais ne compte pas sur moi pour engager un débat politique avec toi.
        • [^] # Re: N'imp koi.

          Posté par . Évalué à 10.

          Mais en quoi le fait de relever des IP (alors que de toute façon c'est déja logué chez le FAI) serait liberticide
          Je vais faire un parallèle avec la vraie vie pour te montrer en quoi c'est gênant...
          À partir de maintenant, je vais te suivre partout et noter chaque lieu que tu visites (mais tu n'as surement rien à te reprocher), je suis en droit de le faire puisque j'ai été certifié par une haute autorité. Mais comme j'ai pas que çà à foutre, je vais te faire suivre par mon petit neuveu (il parait qu'ils vont faire confiance aux IPs relevés par les trackers), et je vais me fier à la rumeur (des checheurs ont réussi à faire accuser des imprimantes réseau).
          Après, si je remarque que dans mes logs, tu étais à un endroit où il y a eu un braquage, je vais transmettre mon rapport à la haute autorité, et on va t'interdire de sortir de chez toi en guise de sanction. Ah oui, bien sur, tu auras le droit à un procès de 25,20s et il faudra aussi que tu te démerdes pour trouver un moyen de prouver ton innocence.

          Ah, et oui, bien sur, je suis payé par tes impôts !
          • [^] # Re: N'imp koi.

            Posté par . Évalué à 2.

            Après, si je remarque que dans mes logs, tu étais à un endroit où il y a eu un braquage, je vais transmettre mon rapport à la haute autorité, et on va t'interdire de sortir de chez toi en guise de sanction. Ah oui, bien sur, tu auras le droit à un procès de 25,20s et il faudra aussi que tu te démerdes pour trouver un moyen de prouver ton innocence.

            Et si pour une raison X ou Y je viens à perdre ta trace, il ya la possibilité de se munir d'un bracelet GPS électronique indiquant systématiquement ta position pour prouver ton innocence.
        • [^] # Re: N'imp koi.

          Posté par . Évalué à 5.

          Je rebondis juste sur des points accesoires de ton post, mais qui me semblent un peu choquants :
          Heu.. Les députés de la majorité SONT PAYES pour CA.
          Mouais... Mais bon, si les députés étaient payés uniquement pour approvouer bêtement la loi, je crois que je pourrais être député. Ils ne sont pas censés la débattre, réfléchir, et vérifier que l'on ne fait pas n'importe quoi... Et même si les débâts ont été fournis à l'assemblée, il n'y avait pas énormément de députés.

          Déja, prétendre que Toi, tu aurais "La Raison", mais que lui, non, ca va pas passer..
          Je ne prétends pas (et personne d'autre ici, je pense) avoir la raison. Mais je prétends, que l'April, la Quadrature, l'Isoc, l'UFC que choisir et des personnalités comme Jeremy Zimmermann, Philippe Aigran, Benjamin Bayart sans compter les signataires de la pétition SVM, ont un avis plus avisé sur la question qu'un député qui ne s'est pas trop préoccupé de la question...
        • [^] # Re: N'imp koi.

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Heu.. Les députés de la majorité SONT PAYES pour CA.

          Faux, ci c'était réellement le cas il n'y aurait pas besoin de débat au parlement, il suffirait de compter le nombre de députés pour chaque partis, afecter leur voix en fonction de ce que pense le partit et compter pour obtenir le résultat.
          Donc en gros, on aurrait pas tout le bordel qu'il y a en ce moment, la loi aurait été approuvé directement.

          Les députés sont là pour faire leur boulot, c'est à dire débatre de la loi pour bien en saisir tous les aspect et les implications, puis voter en fonction de ces débats et de la politique qu'ils ont affirmés au moment de leur élection. C'est-à-dire faire entendre la voie de leurs électeur de manière raisonable.

          Par contre en suivant les débats actuellement on peut voir que la réalité est bien loin de la théorie. Certains députés de l'oposition on posé des questions selon moi très pertinentes pendant les débats sans avoir eu de réponses, donc pour moi il n'y a pas de débats.

          Et on peut voir que les députés de la majorité vote ce qu'on leur demande sans même essayer de comprendre ce que représente cette loi et les problèmes qui sont soulevés. Lorsque je vois des députés en train de lire le journal et n'en détourner les yeux que pour voir l'avis de la ministre et lever la main pour voter, je me dit que le parlement ne sert plus à grand chose...

          Ton commentaire résume tout le problème. Les gens trouvent normal que les députés ne réfléchissent pas et suivent leur parti en fermant les yeux. Dans ce cas la pourquoi les payer ? Pourquoi avoir un parlement ?
          Le plus simple serait d'élire un président et de lui donner les pleins pouvoirs pendant son mandat. Ça ne hangerait pas grand chose et ça couterait beaucoup moins cher et serait bien plus rapide.
          • [^] # Re: N'imp koi.

            Posté par . Évalué à -4.

            "Faux, ci c'était réellement le cas il n'y aurait pas besoin de débat au parlement, il suffirait de compter le nombre de députés pour chaque partis, afecter leur voix en fonction de ce que pense le partit et compter pour obtenir le résultat."

            C'est bien comme ca que fonctionne la démocratie (et pour ca qu'il n'y a pas besoin de tout les députés présent). Le "débat", c'est juste du cirque médiatique, ou l'opposition s'oppose et la majorité gouverne. Evidement l'opposition à tres peur que la majorité adopte une de ses propositions, car ca lui retomberait sur la gueule plus tard ("collabo"), et de même pour la majorité. Tous ca est folklorique, c'est pour amuser la galerie, distraire les cons de journalistes. Du reste, apres s'être copieusement insulté en se traitant de Nazi, on va boire ensemble une bonne bierre et rigoler un bon coup.


            "Donc en gros, on aurrait pas tout le bordel qu'il y a en ce moment, la loi aurait été approuvé directement."

            Il y a des débats, mais uniquement dans la majorité (Ministére, conseil d'Etat, conseil des ministre, bureau de l'assemblé, etc).


            "Les députés sont là pour faire leur boulot, c'est à dire débatre de la loi pour bien en saisir tous les aspect et les implications, puis voter en fonction de ces débats et de la politique qu'ils ont affirmés au moment de leur élection. C'est-à-dire faire entendre la voie de leurs électeur de manière raisonable."

            Faux. Les députés n'ont jamais représenté leurs electeurs. Il represente chacun la NATION, une et indivisible. C'est pour ca qu'ils sont representants, mais pas représentatifs.


            "Par contre en suivant les débats actuellement on peut voir que la réalité est bien loin de la théorie. Certains députés de l'oposition on posé des questions selon moi très pertinentes pendant les débats sans avoir eu de réponses, donc pour moi il n'y a pas de débats."

            Voila. C'est ca la démocratie. S'imaginer qu'avec des débat, on va convertir un socialisme au libéralisme, c'est naif ! Il faut passer en force, et ce sont ces moyen que donne une vrai démocratie.


            "Et on peut voir que les députés de la majorité vote ce qu'on leur demande sans même essayer de comprendre ce que représente cette loi et les problèmes qui sont soulevés. Lorsque je vois des députés en train de lire le journal et n'en détourner les yeux que pour voir l'avis de la ministre et lever la main pour voter, je me dit que le parlement ne sert plus à grand chose..."

            Si, si, il sert. Mais les député, c'est la derniere étape.


            "Les gens trouvent normal que les députés ne réfléchissent pas et suivent leur parti en fermant les yeux. Dans ce cas la pourquoi les payer ? Pourquoi avoir un parlement ?"

            Comme ils sont nombreux, on peut voter plus de loi, chacun étant spécialisé.
            Sinon, une bonne raison, c'est que ca marche tres bien comme ca depuis 50 ans, et qu'il ne faut surtout pas se lancer dans des aventures sur ces sujet là.
            Par ailleurs, j'admire cet egocentrisme qui te fais penser que les député ne réfléchissent pas, et que seule ta façon de penser est forcément la bonne..



            "Le plus simple serait d'élire un président et de lui donner les pleins pouvoirs pendant son mandat. Ça ne hangerait pas grand chose et ça couterait beaucoup moins cher et serait bien plus rapide."

            Et la division des pouvoir, hum, tu en fais quoi ? Non, le systeme actuel est tres bon, il faut le garder. Evidement, ce n'est pas comme annoncé dans la pub ("Les Lumiéres", blabla), mais ca ne l'a jamais été.
            • [^] # Re: N'imp koi.

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Bravo belle perf pour ta première journée sur LinuxFR ! Des quantités incroyables d'affirmations erronées, un manque flagrant de culture et de connaissance du sujet, une très forte propension au Troll, des caps dans les lignes et maintenant un point Godwin.

              Waahoo ! On est tombé sur un spécimen prometteur là les amis ! Si on l'entraine un peu ou peut même espérer lui faire gagner des compets' !
              • [^] # Re: N'imp koi.

                Posté par . Évalué à 4.

                Spécimen ou multi.
                De qui pourrait-t'il être la face cachée ?
                Mais je ne le blâme pas de vouloir préserver son anonymat.
                C'est pas facile de penser à contre-courant ici.
                • [^] # Re: N'imp koi.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Le style me rappel bien quelqu'un mais, je n'ose tomber dans l'accusation sans preuve et lui envoyer un mail pour le prévenir que son compte va être suspendu si il n'installe pas sur son PC un logiciel anti-multicompte propriétaire.
                • [^] # Re: N'imp koi.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  C'est clairement un multi.
                  Il y a un savant mélange de troll politique, de méconnaissance du sujet, et d'approximation faites exprès. Tout ça dénote quelqu'un qui connait bien linuxfr je pense.

                  Par contre, même si je reconnais qu'il n'est pas facile de penser à contre-courant ici, je n'aime pas cette façon de faire. linuxfr n'est pas une dictature où tu voles directement dans des geoles sombres quand tu oses penser autrement. Ce n'est pas toujours facile pour PBPG par exemple, néanmoins je pense que c'est surtout dû à une minorité qui le contredit tout le temps (à raison parfois, à tort d'autres fois) mais qu'en substance ses messages intéressants et pas trop partisans arrivent à passer.
                  • [^] # Re: N'imp koi.

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C'est clairement un multi.
                    Il y a un savant mélange de troll politique, de méconnaissance du sujet, et d'approximation faites exprès. Tout ça dénote quelqu'un qui connait bien linuxfr je pense.


                    J'en suis pas très sur, je vois rien de vraiment spécifique à linuxfr. Lis les discours de quelqu'un comme Frederic Lefebvre et tu trouveras aussi un mélange de troll politique, de méconnaissance du sujet, et d'approximation faites exprès.

                    A mon avis c'est quelqu'un de chez Universal ou l'une de ces societés qui se retrouveraient privilegiées par cette loi, qui vient tenter de répendre la bonne parole ici, tout en étant conscient en lui meme que cette loi est une grosse arnaque. D'ailleurs dans l'un des messages il a dit "on" en parlant des maisons de disques il me semble.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 0.

                      "on" est un con, ça s'explique bien mieux comme ça

                      je ne comprends même pas qu'on puisse discuter avec un abruti pareil

                      mais je vais arrêter là parce que monsieur (c)on va probablement demander mon ip aux admins (que je n'ai pas tellement envie d'embêter)

                      vous feriez mieux d'arrêter de lui répondre (et de le moinsser, ça doit le faire jouir), ça augmentera votre productivité, ne rien foutre déjà dès le mardi non mais franchement
              • [^] # Re: N'imp koi.

                Posté par . Évalué à 6.

                Bofff, je préfère PbPg meilleur expert à manipuler des éléments techniques de manière fallacieuse (sophismes toussa), parce qu'il connaitl les sujets sur lesquels il Troll.
                Notre nouveau troll, Darkside2u est un peu empotée à étaler sa mauvaise connaissance du sujet bien trop ouvertement.
              • [^] # Re: N'imp koi.

                Posté par . Évalué à -2.

                Bof, sur le sujet, je n'ai fait que poser des question, pour comprendre votre agitation.
                C'est sur que je fais plus confiance au député qu'au electeurs pour défendre l'interet général : les electeurs, ca ne pense qu'a soi, à pirater et c'est corrompu par les promesses electorales. D'ou ma curiosité, et mes questions sans a priori.

                Donc, en gros, vous m'avez répondu que, techniquement, ca serait pas possible. Et alors, pourquoi brailler si vous ne risquez rien ? En tous cas, je reste convaincu qu'on ne peut pas laisser internet sans Loi, et donc sans surveillance. Je comprend bien que le probleme d'internet, c'est l'anonyma. On pourrait donc créer un service ou le FAI donnerait nom et adresse de l'IP, et avec ca on pourrait acceder à un vrai dossier sur la personne. En Angleterre, ils ont créer un dossier ou l'employeur peut consulter comme ca les notes et même les copies d'examens scolaires. C'est un début. C'est une piste.

                Apres tout, puisque l'Etat régule les FAI, il peut tout sur internet. C'est une simple question de volonté politique. Pour le wifi, c'est clair que l'Etat se fou de savoir si oui ou non ou je sais pas, votre wifi est safe. Si c'est le votre, c'est vous qui morflez, car vous en êtes responsable, point barre.


                La question pour moi, c'est surtout de savoir si internet et un espace privé ou public. Comme c'est surtout un espace business, ca semble bien public. Les sites étant privés.
                • [^] # Re: N'imp koi.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  >La question pour moi, c'est surtout de savoir si internet et un espace privé ou public. Comme c'est surtout un espace business, ca semble bien public. Les sites étant privés.
                  Euh??? Internet sans les site c'est quoi ?

                  >Et alors, pourquoi brailler si vous ne risquez rien ?
                  Justement non! On ne risque pas rien. Les détecteurs de pirates ont déjà prouvé qu'ils accusaient n'importe qui/quoi (comme une imprimante réseau) Et la seule solution pour se sortir de ce merdier est l'installation d'un logiciel (payant) non libre.
                  Maintenant si on a une XBox 360 on fait comment ?
                  un Gdium (un netbook basé sur un proc italien) Vu les part de marché il n'existera jamais ce logiciel.
                  une nintendo DS ?
                  une wii ?
                  un ordinateur tournant sur GNU/Hurd ?

                  Sans oublier la fermeture de tous les wifi 'accès libre' qui sont bien pratique pour un mappy ou google map
                  J'attends avec impatience tes réponses...

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: N'imp koi.

                    Posté par . Évalué à 2.


                    J'attends avec impatience tes réponses...

                    Je pense qu'il va se précipiter pour déposer un brevet sur une "solution informatique embarquée, permettant d'attester qu'on ne télecharge pas de contenu illégal" et qu'il fera respecter son droit de propriété absolu.
                  • [^] # Re: N'imp koi.

                    Posté par . Évalué à -2.

                    "Les détecteurs de pirates ont déjà prouvé qu'ils accusaient n'importe qui/quoi (comme une imprimante réseau) Et la seule solution pour se sortir de ce merdier est l'installation d'un logiciel (payant) non libre."


                    Ce n'est pas parce que des gens on fait mumuse avec une imprimante que ca prouve quoi que ce soi (D'ailleur, que peut bien faire m'Hadopi d'une IP d'imprimante ? Chez les FAI, on ne lui dira rien..).

                    Le logiciel espion, c'est pour ceux qui se sont fait piquer. Y en a pas pour xbox ? Bon, c'est un probléme, mais pourquoi n'y aurait il pas une boite à connecter entre la xbox et l'ethernet ? Ca doit être possible, et s'il y a un marché..
                    N'oublions pas que l'Hadopi est une AII. C'est à elle de régler le merdier technique. Je supose qu'elle à un pouvoir réglementaire ?


                    "Sans oublier la fermeture de tous les wifi 'accès libre' qui sont bien pratique pour un mappy ou google map
                    J'attends avec impatience tes réponses... "

                    J'ai entendu dire que seul certains sites seraient possible dans ces cas là.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 3.

                      > Ce n'est pas parce que des gens on fait mumuse avec une imprimante que ca prouve quoi que ce soi (D'ailleur, que peut bien faire m'Hadopi d'une IP d'imprimante ? Chez les FAI, on ne lui dira rien..).
                      L'imprimante n'avait rien télécharger, ce sont juste des chercheurs de l'université de Washington qui ont démontré que les méthode de repérage n'étaient pas au point.

                      > Le logiciel espion, c'est pour ceux qui se sont fait piquer
                      Ben non justement, vu que les méthode de détection ne sont pas fiable!

                      > mais pourquoi n'y aurait il pas une boite à connecter entre la xbox et l'ethernet ? Ca doit être possible, et s'il y a un marché..

                      Parce que techniquement ce n'est pas fiable! soit tu fais un man in the middle pour toutes conversation chiffrées et ton explorateur web te dira que le certificat du site de paiement sécurisé ssl n'est pas le bon, et au passage tu risques fort d'être accusé de triche sur certains jeux protégés, soit tu laisse passer tout ce qui est chiffré, (et vu que le P2P est chiffré...) Je passe aussi sur le fait que les technologies évoluent, la boiboite au milieu elle ne peut pas. Donc elle peut être efficace pour 1 mois (et encore je suis gentil)

                      Et je note que tu n'as pas répondu pour la DS qui ne peut pas se connecter en filaire.

                      Le marché ne peux pas avoir réponse à tout, je vois un peu trop souvent cette rengaine, si y a une demande, y aura les développements! Ben jusqu'à présent on arrive toujours pas à transformer le plomb en or, ni a casser les le ssl en un délai raisonnable (sauf erreur de packageur).

                      >C'est à elle de régler le merdier technique
                      Que ce soit dit dans la loi alors ! Que si il n'y a pas de solution convenant à notre plateforme on y est immunisé !


                      > J'ai entendu dire que seul certains sites seraient possible dans ces cas là.
                      Super! J'ai des document sur mon serveur a la maison ou au travail, je fais comment?
                      Et il ne s'agit pas que des hot spot, il s'agit aussi de mon wifi que je laisse ouvert a tout vent, de celui de Paul qui fait de même pour que quand il est en galère près de chez moi il puisse de connecter, et Pierre et Jacques font de même...

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Le logiciel espion avait pour but de contourner le problème de chiffrement au niveau applicatif, mettre un filtre au niveau réseau/transport serait stupide car totalement inefficace.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 5.

                      D'ailleur, que peut bien faire m'Hadopi d'une IP d'imprimante ?

                      Tu n'as pas encore compris que le but d'hadopi est de faire la liaison entre une plainte de personne assermentée (payé par les majors) qui dépose une IP et le propriétaire de l'IP en passant par les FAI. (cf les multiples journaux sur le sujet)

                      Selon le mode d'HADOPI, le seul moyen de prouver que l'imprimante est innocente serait de la doter d'un mouchard. Oui, c'est complètement stupide, c'est ce que l'on ne cesse de répéter.

                      Le logiciel espion, c'est pour ceux qui se sont fait piquer.

                      Non, c'est pour tout le monde. Car tout le monde peut avoir son IP dans les trackers (suffit que quelqu'un l'y rajoute).

                      N'oublions pas que l'Hadopi est une AII. C'est à elle de régler le merdier technique.

                      Et tu crois que ce genre de technique n'est pas maitrisé par une grosse partie des personnes fréquentant linuxfr ? On est pas sur un skyblog ! La plus part des gens qui te répondent sont administrateur système ou développeur !

                      "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: N'imp koi.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Bon comme tu reviens un peu dans le sujet, ça mérite quelques réponses.

                  Un des problème de cette loi, et c'est d'ailleurs dans le titre de mon journal ainsi que dans le titre de l'article auquel je fais référence, c'est que la mise en œuvre va à la fois coûter beaucoup d'argent et en même temps être inefficace.
                  Toi je ne sais pas, mais moi je pense qu'il y a bien mieux à faire, surtout en ce moment, avec la somme d'argent que le ministre s'apprête à balancer par la fenêtre.

                  Un second problème, c'est que 90% des internautes sont contre. Lorsque le pourcentage de contre est plus faible, on peut se dire que ça peut passer...mais 90% (voir plus) ce n'est plus négligeable.

                  Un troisième problème est que de toutes façon, dans 3 ou 4 ans, cette loi sera déjà obsolète. Les techniques et pratiques auront évoluées tant au niveau des artistes, des majors, des maison de productions que des internautes...pour t'en convaincre tu peux visionner la vidéo sous-titré par framablog, disponible dans cet article : http://www.framablog.org/index.php/post/2009/03/11/musique-t(...)

                  Donc au niveau de ce troisième point, retour au problème listé en premier, c'est à dire qu'on s'apprête à faire de grosses dépenses pour mettre en place des procédures qui ne seront plus utiles dans 5 ans. Et quand on sait que le temps de mise en place sera de 2 ans, que dans 3 ans le gouvernement change et que dans la foulé cette loi risque de sauter...on ne peut que se demander si ça vaut le coup de dépenser tout ce fric pour une seule année d'activation effective de la loi et des procédures.

                  Bon, mais ce ne sont pas les principaux problèmes et je te re-demande, bien calmement, cordialement, de prendre le temps de lire tous les documents disponibles, car franchement, tu manque vraiment d'éléments pour débattre avec nous du sujet...notamment en ce qui concerne le coté liberticide et injuste du projet.
                  • [^] # Re: N'imp koi.

                    Posté par . Évalué à -2.

                    "a mise en œuvre va à la fois coûter beaucoup d'argent et en même temps être inefficace."


                    Protéger les Droits de l'Homme me semble dépasser toute considération financiere possible. Surtout le Droit de Propriété, qui est le droit fondamental, le droit de base sans lequel tous les autres disparaitraient.

                    Sur l'inefficacité, peut être qu'elle ne le sera pas entiérement. Et ? On fera d'autres lois, voila tout, jusqu'à ce que le piratage disparaisse.


                    "Un second problème, c'est que 90% des internautes sont contre. Lorsque le pourcentage de contre est plus faible, on peut se dire que ça peut passer...mais 90% (voir plus) ce n'est plus négligeable."

                    Oui, et ceux qui ne payent pas l'ISF ou l'IRPP sont pour. Ca prouve.


                    "Un troisième problème est que de toutes façon, dans 3 ou 4 ans, cette loi sera déjà obsolète. Les techniques et pratiques auront évoluées tant au niveau des artistes, des majors, des maison de productions que des internautes..."


                    Certes, mais un artiste anciens, ne voulant pas aller sur le net, devra toujours pouvoir l'interdire (c'est son droit). Au reste la puissance de traitement des ordi permettra alors d'enregistrer totalement toute communication de l'internaute.
                    (Tu vas me dire, c'est privé, comme si l'Etat était interessé par tes mail et foto, qu'il peut de toute façon se procurer quand il veut dés maintenant. Non, l'Etat s'en fiche. Ce qu'il veut c'est faire respecter la Loi et les Droits des Uns et des Autres. C'est pour ca qu'on le paye).

                    Par ailleurs, je ne voit pas que le systeme d'IP change d'ici à 5 ans. On parle bien de l'IP6 depuis 10/15 ans, mais je ne sais pas si ca change quoique ce soi.

                    Dans 5 ans du reste, la France sera dans une crise énorme (faillite probable de l'Etat), donc les gens auront autre chose à faire que de suffer (avec 4 tones de pétrole minimum !) pour écouter des chansons.



                    "je te re-demande, bien calmement, cordialement, de prendre le temps de lire tous les documents disponibles, car franchement, tu manque vraiment d'éléments pour débattre avec nous du sujet...notamment en ce qui concerne le coté liberticide et injuste du projet."

                    Je suis tout a fais conscient de ces manques, et je te remercie de ton encouragement. Je vais fouiller de plus prés le sujet.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Et bien justement !
                      Protéger les droits de l'homme et du citoyen, ce n'est justement pas d'imposer des lois telle que Création et Internet, avec son cortège de clauses qui mettent en état d'insécurité les internautes innocents.
                      Une fois la loi passée, et les filtrages en place, il y aura malheureusement des gens accusés et punis à tord sans qu'ils aient eu l'occasion de se défendre.
                      Et ça ce n'est pas le respect des droits des citoyens.

                      Quand je parle de techniques et de pratiques qui évoluerons dans les 5 ans, je parle surtout des modes de diffusion des œuvres et de la disparition de certains supports.
                      Je parle aussi de l'évolution des pratiques des maisons de disque elles mêmes.
                      La loi DADVSI a fait entré les DRM (verrous numériques) dans les systèmes propriétaires à la demande des maisons de disque. Trois ans seulement après le vote de cette loi, les systèmes DRM sont abandonnés par les maisons de disque elles mêmes.
                      Il en sera de même pour le téléchargement...dans 5 ans les maisons de disque supplieront le gouvernement de faire passer la licence globale, et la loi Création et Internet, tout comme DADVSI, n'aura servit à rien d'autre qu'à balancer de l'argent par les fenêtres et à faire tomber quelques jurisprudences, qui il faut l'espérer, protègerons les internautes innocents contre la loi injuste.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 2.

                      >Sur l'inefficacité, peut être qu'elle ne le sera pas entièrement. Et ? On fera d'autres lois, voila tout, jusqu'à ce que le piratage disparaisse.

                      Ah ben oui balançons des millions par les fenêtre (je rappel l'identification c'est entre 8 et 14€ par IP, je ne parle pas des recommandés), gaspillions le temps de nos députés, nions jusqu'au bout les principes les plus élémentaires d'un état de droit, et si ça suffit pas nous irons encore plus loin... Le plus loin c'est l'obligation d'installer le logiciel sur tout équipement se connectant au net?

                      Coté dépassé suffit d'aller sur PCInpact pour avoir une idée vague des technologie déjà existante rendant cette loi caduque :
                      *direct Download (rapide share/mega upload)
                      *streaming
                      *newsgroup ssl
                      *tor
                      *freenet
                      *relak

                      Ensuite purement légal : Monsieur se fait suspendre, c'est pas grave, madame peut elle prendre un abonnement. Et là je crains que vous ayez du mal à justifier que madame puisse se retrouver interdite d'abonnement pour un truc dont monsieur est responsable....

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Petit problème, le lien entre la baisse de vente des CD (vieux média concurrencé par les DVD, les jeux vidéo, etc.) n'a pas été prouvé. Je veux dire par des études sérieuses. Le seul document sur lequel s'appuie notre ministre de la "déculture" est un document "sponsorisé" par des maisons de disque et assimilés, et qui fait bien évidemment un procès à charge. Quand on a un document rédigé par des parties intéressés par les conclusions, la moindre des choses serait de prendre le contenu de ce document avec circonspection. (à croire les fabriquants de cigarette le tabac est inoffensif, c'est bien connu).
                      Les seules études sérieuses (à l'étranger mais aussi en France) issues des milieux académiques (par des chercheurs qui vont fouiller en profondeur) concluent elles, au contraire, à un impact négligeable voir positif du P2P sur les ventes de CD. En effet le P2P permet également de découvrir de nouveaux artistes.
                      Des conclusions donc radicalement différentes de la parole unique des maisons de disque...

                      Dernièrement le gouvernement Hollandais a reçu un rapport qu'il avait commandé et qui concluait lui aussi à un impact positif du P2P sur les ventes.

                      Du coup on se demande à quoi sert cette loi.

                      Mais le gros problème est qu'elle est dangereuse :
                      - un internaute innocent peut se voir accuser à tord d'avoir télécharger illégalement de la musique, sans pouvoir se défendre (soit parcequ'il s'est fait pirater son accès Wifi, où parceque son adresse IP fait partie de "vrais fausses" adresses IP déclarées aléatoirement par le serveur P2P). L'adresse IP n'est pas une preuve suffisante. Elle peut facilement être usurpée.
                      - s'il veut se "protéger" il faut qu'il installe un logiciel fermé (à la condition que tous ses périphériques le permettent) qui au final va espionner l'usage qu'il fait d'Internet. C'est clairement une atteinte à la vie privée (notion inscrite dans la déclaration des droits de l'homme). Normalement il faut passer par la voie juridique, ce qui n'est pas le cas ici.

                      Pour faire une comparaison, peu importe que je ne fasse rien de répréhensible. C'est pas pour cela que je vais accepter d'avoir en permanence une caméra qui filme mes faits et gestes.

                      Oh, et l'adresse IP est reconnue par le groupe de "l'article 29", groupe qui rassemble la CNIL et ses équivalents dans les autres pays européens, comme une donnée personnelle. Reconnaissance rappelée dans une récente communication.
                      • [^] # Re: N'imp koi.

                        Posté par . Évalué à 4.

                        j'ajouterai même que le réchauffement climatique est du à la baisse de la piraterie en mer; suffit de consulter les chiffres.

                        De même les cabines téléphoniques sont vachement efficace pour augmenter le nombre de mariage.
                        Si on compare le nombre de cabine / habitant et le nombre de mariage / habitant, on s'aperçoit que les chiffres sont corrélés :D


                        (Bon blague à part c'est parce que il y a toujours au minimum une cabine par village, et que dans les zone rurale, il y a plus de mariage par habitant :)

                        Dans le cas de contrefaçon de musique et la baisse vente de disques il faut prendre en comptes que
                        * L'arrivée du CD => remplacement du vinyle => gonflement artificiel des ventes
                        * Arrivée des jeux vidéos 'grand public' (win98 PS one) => répartition du budget => moins de CDs (les ados qui consommaient principalement jouent sur PC ou psOne)
                        * Explosion des consoles => encore moins de CDs
                        * Sans compter les autres loisirs
                        * encore pleins d'autres facteurs
                        * avec le temps le piratage est devenu aisé (augmentation des espace de stockage, graveur DVD à 20€ ) donc avec le temps il augmente (logique) ( n'est pas forcement corrélé à la non vente de CD qui de base a déjà diminué par les autres facteurs)

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 3.


                      Protéger les Droits de l'Homme me semble dépasser toute considération financiere possible. Surtout le Droit de Propriété, qui est le droit fondamental, le droit de base sans lequel tous les autres disparaitraient.


                      1/ Ne va pas raconter ça à Rousseau ! Mais c'est un autre débat.

                      2/ La propriété intellectuelle n'est pas la propriété au sens où tu l'affirmes

                      cf. Maitre Eolas

                      Sur la propriété littéraire et artistique (PLA), aussi appelée propriété intellectuelle. Retenez d'ores et déjà une chose : ces expressions sont indivisibles. Les épithètes “ littéraire et artistique ” ou “ intellectuelle ” changent le sens du mot propriété. Ce qui exclut que l'atteinte à la propriété littéraire et artistique soit un vol

                      On ne vole pas un bien non rival, on le contrefait.
                      L'artiste ne se trouvera pas dépossédé de son oeuvre

                      Par ailleurs, n'oublies pas que la liberté des uns s'arrête ou commence celle des autres.
                      Il est donc malhonnête d'en appeler au respect absolu de droit de propriété .... intellectuelle qui plus est, en occultant le fait que le projet de loi empiète sur le droit au respect de la vie privée, qui lui aussi fait partie de des droits de l'homme


                      Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_universelle_de(...)

                      Partant de là tout ton raisonnement est fallacieux.

                      Enfin, d'autres droits bien plus primordiaux sont bafoués et tous les moyens financiers ne sont pas mis en oeuvre pour les assurer.
                      Ce manque de réalisme relève une fois de plus de la malhonnêteté inetllectuelle.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Protéger les Droits de l'Homme me semble dépasser toute considération financiere possible. Surtout le Droit de Propriété, qui est le droit fondamental, le droit de base sans lequel tous les autres disparaitraient.

                      Pour la 50eme fois, la declaration des droits de l'homme ne parle que de proprieté sur les objets, pas de proprieté intellectuelle.

                      Mais visiblement ca t'arrange de mélanger les deux.
                    • [^] # Re: N'imp koi.

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Certes, mais un artiste anciens, ne voulant pas aller sur le net, devra toujours pouvoir l'interdire (c'est son droit). Au reste la puissance de traitement des ordi permettra alors d'enregistrer totalement toute communication de l'internaute.
                      (Tu vas me dire, c'est privé, comme si l'Etat était interessé par tes mail et foto, qu'il peut de toute façon se procurer quand il veut dés maintenant. Non, l'Etat s'en fiche. Ce qu'il veut c'est faire respecter la Loi et les Droits des Uns et des Autres. C'est pour ca qu'on le paye).


                      Casse toi pov' Con (TM)(R)
                  • [^] # Re: N'imp koi.

                    Posté par . Évalué à 4.

                    3-4 ans c'est très optimiste. À mon avis le système mourra sans attendre l'évolution technique. L'État propose un défit exceptionnel. On a presque envie de voir cette loi passer histoire de leur montrer à quel point ils vont s'en prendre plein la face. Honnêtement je donne quelques mois maximum avant que le projet soit abandonné s'il est implémenté un jour. La réponse ne viendra pas des téléchargeurs, mais d'informaticiens qui n'en n'ont rien à faire du problème débattu et n'aiment pas se faire prendre pour des imbéciles par des incompétents dans des discussions de bistro au gouvernement et à l'Assemblée National. L'incident sur jaimelesartistes.fr n'est qu'un simple apéritif...

                    C'est vraiment affligeant de voir autant de moyens, en temps, en blabla, en argent, gâchés par ces temps de crise et qui pourraient être utilisé à des causes un peu plus fondamentales.
            • [^] # Re: N'imp koi.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est bien comme ca que fonctionne la démocratie (et pour ca qu'il n'y a pas besoin de tout les députés présent). Le "débat", c'est juste du cirque médiatique, ou l'opposition s'oppose et la majorité gouverne. Evidement l'opposition à tres peur que la majorité adopte une de ses propositions, car ca lui retomberait sur la gueule plus tard ("collabo"), et de même pour la majorité. Tous ca est folklorique, c'est pour amuser la galerie, distraire les cons de journalistes. Du reste, apres s'être copieusement insulté en se traitant de Nazi, on va boire ensemble une bonne bierre et rigoler un bon coup.

              ouch, on tien du lourd la... On doit pas parler de la même démocratie.

              Il y a des débats, mais uniquement dans la majorité (Ministére, conseil d'Etat, conseil des ministre, bureau de l'assemblé, etc).

              Si seulement il y avait déjà un débat à ce niveau...

              Mais dans tous les cas le parlement est là pour débatre des lois et justement obtenir ce qui le mieux pour tout le monde et non pas pour obtenir ce qui fait plaisir aux copains du président.

              "Par contre en suivant les débats actuellement on peut voir que la réalité est bien loin de la théorie. Certains députés de l'oposition on posé des questions selon moi très pertinentes pendant les débats sans avoir eu de réponses, donc pour moi il n'y a pas de débats."

              Voila. C'est ca la démocratie. S'imaginer qu'avec des débat, on va convertir un socialisme au libéralisme, c'est naif ! Il faut passer en force, et ce sont ces moyen que donne une vrai démocratie.


              Je ne demande pas aux socialiste de ce convertir au liberalisme, je leur demande juste de faire ce pourquoi on les à élus.
              Je ne vois absolument pas d'intéret aux parlementaires si les débats ne servent à rien. Dans un cas comme celui d'hadopi, il y a eu de problèmes soulevés par l'oposition qui n'ont même pas été discutés. Pour moi, ça veut tout simplement dire que ces problèmes sont réél, que la majorité en est consciente et donc qu'elle ne veut surtout pas que l'on en parle.
              Donc pour moi, ça veut dire que cette loi est mauvaise et qu'elle doit être retravaillée.
              Les parlementaires sont aussi la pour corriger les projets de loi au travers des amendements pour arriver a une loi qui soit bonne pour le maximum. L'erreur est humaine et les amendement sont la pour en corriger le maximum, et pourtant si la majorité refuse d'en tenir compte et de les discuter cela veut bien dire qu'elle ce croit toute puissante et suppose qu'elle ne commet aucune erreur. Dans ce cas pourquoi ne pas expliquer comment la loi gère les problème qui sont soulevés ?

              "Et on peut voir que les députés de la majorité vote ce qu'on leur demande sans même essayer de comprendre ce que représente cette loi et les problèmes qui sont soulevés. Lorsque je vois des députés en train de lire le journal et n'en détourner les yeux que pour voir l'avis de la ministre et lever la main pour voter, je me dit que le parlement ne sert plus à grand chose..."

              Si, si, il sert. Mais les député, c'est la derniere étape.


              D'après ce que tu dit le parlement ne sert à rien puisque il ne fait que dire oui à tout ce que propose la majorité et non à ce que propose l'oposition.

              "Les gens trouvent normal que les députés ne réfléchissent pas et suivent leur parti en fermant les yeux. Dans ce cas la pourquoi les payer ? Pourquoi avoir un parlement ?"

              Comme ils sont nombreux, on peut voter plus de loi, chacun étant spécialisé.


              Je n'ai jamais critiqué le nombre de députés présents mais uniquement leur attitude. Et si tu regarde les débats au parlement tu verra que les seuls qui s'y connaissent un peu en informatique parmi les présents ce sont ceux de l'oposition. Ceux de la majorité n'écoutent pas car ils sont à des année lumière du problème, ils ne sont absolument pas spécialisé dans ce domaine. Au miux on pourrait dire qu'ils sont spécialisé dans "dire amen au ministre"...

              Cela ne me gène pas qu'il y ait peut de présent surtout que les proportions sont à peu près correctes dans ce cas. Par contre, qu'ils arrivent pour voter sans connaître le sujet ça me dérange un peu plus, et surtout qu'ils entendent des arguments qui ne sont pas réfutés et qu'ils ne disent rien, cela me choque.

              On leur apporte des arguments concrets qu'il y a de gros problème sur la loi qu'ils vont approuver, personne ne les réfute et il ne cherchent même pas à avoir une explication ?
              Même si ils font confiance à leur partis, ils pourrait au moins demander au personnes qui s'y connaissent dans leur partis de ce justifier et démonter es arguments.

              Sinon, une bonne raison, c'est que ca marche tres bien comme ca depuis 50 ans, et qu'il ne faut surtout pas se lancer dans des aventures sur ces sujet là.

              Tout à très bien marcher pendant des siecle avec des modèle ou la trre était le centre de l'univers, alors surtout ne changeon rien.
              Vive l'imobilisme.

              Sans parler de ce que tu entend par "ça marche très bien"...

              Par ailleurs, j'admire cet egocentrisme qui te fais penser que les député ne réfléchissent pas, et que seule ta façon de penser est forcément la bonne..

              Appelle cela de l'égocentrisme si tu veux mais moi je ne trouve pas normal qu'un député soit payer pour aller lire le journal au parlement. Nous les payons (via nos impots) pour qu'ils fassent leur boulot, donc quand ils sont au parlement ils écoutent et réagissent au débat. Qu'il fassent au moins semblant vu qu'ils sont au courrant que beaucoup de monde regarde les sessions en direct.

              À mon boulot, si je passe ma journée à lire le journal mon patron va gueuler et je vais pas faire long feu. Pourquoi un traitement privilégié pour eux ?

              "Le plus simple serait d'élire un président et de lui donner les pleins pouvoirs pendant son mandat. Ça ne hangerait pas grand chose et ça couterait beaucoup moins cher et serait bien plus rapide."

              Et la division des pouvoir, hum, tu en fais quoi ? Non, le systeme actuel est tres bon, il faut le garder. Evidement, ce n'est pas comme annoncé dans la pub ("Les Lumiéres", blabla), mais ca ne l'a jamais été.


              Si la théorie est bonne, la pratique les moins, comme souvent.

              Et puis, l'immobilisme on sait ou ça conduit. Pourquoi refuser d'évoluer ? Surtout que contrairement à ce que tu dit je ne cherche pas a changer la théorie du système, je demande juste à ce que la pratique cole un peu plus à la théorie.
    • [^] # Re: N'imp koi.

      Posté par . Évalué à -1.

      En plus, un mail hystérique d'un type qui m'explique qu'il ne va pas voter pour moi, à la place d'un député UMP , ca par en Dev/nul tout de suite, car je comprend qu'il est FN ou d'extreme gauche..
      Ce genre de réaction est une réaction hystérique. Confondre extrême droite et extrême gauche est d'une bêtise crasse et affligeante.

      La base (les militants) de gauche ont descendu à l'époque l'extrême droite en flamme car ils colportaient des valeurs racistes (qui sont maintenant malheureusement acceptées et assimilées par une bonne partie de la population, attendu que peu de gens se choquent des Centres de Rétention Administrative). Les institutions de droite(1) attaquent l'extrême gauche et leurs bases suivent, bizarrement ce n'est pas du tout la même chose, on oppose dans ces deux manières la conscience collective à l'idéologie. (mon propos n'est pas d'encenser l'extrême gauche mais de relever la bêtise que Tu colportes sans argumentation aucune. Je sais ce que je reproche à l'extrême droite -et même à l'extrême gauche-, vu les poncifs que Tu utilises et les raccourcis que Tu fais, j'imagine que Tu n'as que des clichés à nous offrir. C'est dommage(able), la critique constructive peut être un vecteur d'amélioration).

      (1) n'est ce pas Sarko qui a dit à Hollande alors premier secrétaire du PS : "On va vous faire avec le NPA ce que vous nous avez fait avec le FN" (le 7 juin 2008 dans un avion qui rentrait du Liban, le tout bien devant les journalistes, histoire que ce soit bien relayé...)
  • # Ça vous étonne ? (question conne inside)

    Posté par . Évalué à -3.

    efficacité douteuse
    coût énorme
    arbitraire
    arguments sécuritaires complètement déplacés
    du chiffre
    ... (je passe sur tout ce à quoi on pourrait penser notamment à des méthodes que l'on pourrait qualifier de méthodes de fils de putes)

    Ce sont les critiques que l'on pourrait adresser à l'arsenal, très respectueux des droits fondamentaux (censés être universels), déployé dans la luttre contre l'immigration (car si les banlieux brûlent, c'est à cause des immigrés clandestins sénégalais ou afghans).

    La comparaison s'arrête là (je préfère en ce qui me concerne voir mon accès internet coupé plutôt que de connaître la situation des sans-papiers.

    Donc grosso merdo la question est : vous attendez encore quelque chose de vos responsables politiques ?

    Tant mieux si ce combat marche ceci dit...
    Ce commentaire n'est nullement un reproche, mais un constat pessimiste sur une classe politique qui semble accepter tacitement dans sa majorité l'arbitraire et s'agissant du cas évoqué un arbitraire qui peut également être foncièrement raciste et xénophobe.

    Il y a qq années Sollers avait pondu un éditorial dans lequel il parlait de la France moisie. Force est de constater que la situation se dégrade profondément, la médiocrité n'a jamais été aussi grande dans le paysage politique français depuis bientôt deux ans. Je propose en ce qui me concerne de rebaptiser notre pays en enlevant le F. Les étrangers ne comprendront peut-être pas le jeu de mots subtil et profondément drôle auquel je me prête certes... mais au fond les étrangers on s'en tape.

    Voilà, c'était juste une parenthèse en passant et pour relativiser la chose jugée.
  • # Suis-je le seul que ça choque ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Ces derniers temps, j'ai entendu à la radio la dernière chanson à la mode des "enfoirés" .... Et, dans le contexte HADOPI, cette chanson m'a fait rire jaune ....

    Quand on écoute la chanson et que l'on pense à la position que ces "artistes" prennent sur HADOPI .... on ne peut que constater une incohérence totale avec leurs propos ....
    • [^] # Re: Suis-je le seul que ça choque ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ah parce que tu pensais encore que les artistes des enfoirés font ça pour la cause? Tu es bien crédule... Ils font ça pour le fric (pas direct, mais ça donne bonne réputation, donc plus d'achat de CD, donc plus de fric), rien de plus.
      • [^] # Re: Suis-je le seul que ça choque ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Ah parce que tu pensais encore que les artistes des enfoirés font ça pour la cause?
        Non, bien sur (enfin je pense que certains le faisaient quand même, mais ils ne doivent pas être nombreux). Mais dans le contexte actuel je trouve ça encore plus déplacé ... surtout quand on écoute les paroles de la chanson ....
        • [^] # Re: Suis-je le seul que ça choque ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          surtout quand on écoute les paroles de la chanson ....

          Encore une crédulité... Les paroles disent ce que veulent entendre le public, pas ce que pense l'artiste!
          Par exemple cf les paroles très "engagées" contre le "système" de Noir Désir qui a signé chez... Universal.
          • [^] # Re: Suis-je le seul que ça choque ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Noir Desir ont signé chez Barclay, label de Polygram, et sorti leur derniers albums studio en 1997 et 2001. Entre 97 et 2002, Polygram a changé 2 fois de mains (de Philips a Seagram puis Vivendi), et de nom pour Universal au passage.

            En gros tu leur reproche d'avoir signé chez un groupe qui a changé 2 fois de direction par la suite. C'est la meme chose pour le coup du "ils ont fait leur discours aux victoires de la musique alors qu'ils avaient bien signé chez Universal". Remis dans le contexte, leur speech faisait suite a une sortie de Messier qui se vantait de leur succes, elle-meme faisant suite a la prise de controle par Vivendi.

            NB : Je ne suis pas fan de Noir Désir, je n'ai aucun de leurs albums ; meme si j'aprécie ce qu'ils font musicalement. C'est juste que je n'arrive pas a accepter cet argument si je regarde la chronologie des évenements.
          • [^] # Re: Suis-je le seul que ça choque ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Encore une crédulité...
            Arrête un peu tes remarques désobligeantes STP, tu commences à me fatiguer . Qui t'as dit que je croyais en leurs propos, en leurs paroles ? Je n'ai jamais dit ça. J'ai simplement dit que je trouvais ça indécent vu le contexte. Le fait d'y croire ou non est un autre débat.

            Tu devrais descendre de ton piedestal et mettre de côté ton arrogance.
  • # "Simple ?"

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je garde souvent à l'esprit quelque chose que j'ai entendu ou lu, notamment à propos des lois de la robotique, les lois d'asimov si je ne me trompe pas et qui je crois, doit être appliqué dans le logiciel libre.
    Pour que les lois soient applicables et respectées il faut qu'il y en ai peu, qu'elles soient simples (bon ce n'est pas le texte exact mais vous comprenez le principe)
    J'étais pour la licence globale optionnelle au départ, mais en lisant des propos je suis en train de changer d'avis à ce sujet.
    Est-ce qu'il ne serait pas plus intelligent de :
    - Mettre en place des sites légaux de téléchargement de titres/films à des tarifs très raisonnables (bien moins qu'1€ le titre de musique en 256kbs par exemple)
    Qu'ils soient gérés par les majors ou non (mais avec ce qu'ils nous font en ce moment, je préfèrerai qu'ils disparaissent et que les employés trouvent mieux à faire)
    - Que lors de l'achat ils nous fournissent des titres de bonne qualité, sans MTP à la con, pourquoi pas avec une jaquette, des bonus pour ceux qui achètent un album complet, etc.
    - Que les autorités continuent de traquer les pirates comme il le font aujourd'hui, en surveillant les très gros trafics réseau, les gros achats de CD/DVD et je ne sais quoi d'autre. (Qu'on embauche du monde pour ça tiens! Au lieu de mettre des moyens financiers énormes dans la répression)
    - Qu'en cas de doutes sur de la contrefaçon ils fassent appel à un juge et obtiennent l'autorisation d'aller plus loin en surveillance réseau, et d'intervenir en demandant la facture des titres qu'ils ont vu passer (et de ceux trouvés sur les disques dur à domicile avec un mandat)
    - Si la facture est présentée (peut être envoyée par courrier pour ne pas déplacer un gendarme à chaque fois), OK
    - S'il n'y a pas de facture pour chaque titre --> amende et tout ce qui s'en suit.
    - S'il y a facture mais revente sans autorisation --> grosse amende, etc.
    L'autorisation agit comme l'autorisation obligatoire aujourd'hui pour devenir vendeur de quoi que ce soit avec déclaration des revenus numéro de Siret ..

    Avec ce scénario je pense que tout est protégé, les revenus vont aux bonnes personnes puisque les sites de vente sont officiels, les clients ont tout intérêt à acheter légalement (aujourd'hui la peur du gendarme pour le téléchargement n'est pas énorme énorme, j'entends souvent "oui mais moi je télécharge qu'un peu, c'est pas grave, ils vont pas m'attrapper pour ça")
    La musique achetée est de bonne qualité (aussi bonne que celle illégalement en ligne) et pas limitée à l'écoute (baladeur, autoradio..) donc attrayante
    Il n'y a que la musique libre et les sites qui la diffuse qu'il va falloir autoriser à diffuser des factures à 0€ et un contrat de licence intégré au titre

    Irréaliste ou pas ?
    • [^] # Re: "Simple ?"

      Posté par . Évalué à 2.

      je ne sais pas pour toi, mais mes facture de la fnac je conserve pas pour les CDs et jeux vidéos.

      De même quand j'emprunte un CD à médiathèque ou que j'enregistre un truc à la radio, j'ai pas la facture.

      Quant à passer à domicile pour mater ton disque, c'est pas trop comme ça que ça marche, il vont plutôt embarquer ta machine. (Et ça ne règle pas le problème poser par des partitions trueCrypt par exemple.

      > les revenus vont aux bonnes personnes
      Hum, j'ai des gros doutes sur la répartition actuel :P

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: "Simple ?"

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Si la facture devient une preuve contre le piratage, tu auras tout intérêt à les garder, ça peut être un simple fichier pdf si l'achat se fait en ligne, il faut juste qu'il soit sécurisé (mais le commun des mortels ne s'amusera pas à falsifier un document)
        Comme en cas de sinistre devant l'assurance, ou en cas de suspicion de vol on te demandera les factures des biens tu es sensé les garder un certain temps légalement.
        S'ils ont de gros doutes ils peuvent embarquer la machine, après tout on lutte contre un délit là et s'ils ont l'autorisation d'un juge ça n'est rien de plus qu'une perquisition comme dans tout gros délit "normal" (pédophilie et compagnie inclus)
        Pour le chiffrage il me semble que tu as l'obligation de leur donner la clé si tu es sous la demande d'un juge.
        Quant aux revenus justement, avec des petits sites qui se montent pour regrouper les artistes et vendre leurs titres (ou les gros sites des majors...), on sait combien sont vendus, donc combien sera rémunéré l'artiste ou le groupe, pour les films pareil, il "suffit" d'envoyer un rapport des ventes aux studios/producteur/je ne sais pas qui, qui s'en occupe et le chèque qui va avec.
        • [^] # Re: "Simple ?"

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Si la facture devient une preuve contre le piratage, tu auras tout intérêt à les garder, ça peut être un simple fichier pdf si l'achat se fait en ligne, il faut juste qu'il soit sécurisé (mais le commun des mortels ne s'amusera pas à falsifier un document)

          Si la facture devient une preuve contre le piratage, des logiciels spécifiques de fausse facturation pour oeuvres audio/video verront immédiatement le jour.

          Comme en cas de sinistre devant l'assurance, ou en cas de suspicion de vol on te demandera les factures des biens tu es sensé les garder un certain temps légalement.

          En cas de sinistre : l'assurance te demande une évaluation (car généralement tes factures sont parties avec le sinistre.)
          En cas de suspicion de vol : amener la facture calmera la police, mais pas plus. On ne peut pas t'accuser de vol juste parce que tu n'as pas la facture (ce que a tendance à faire HADOPI)

          Pour le chiffrage il me semble que tu as l'obligation de leur donner la clé si tu es sous la demande d'un juge.

          Dans ce cas la, ça convient : un juge est passé par la.
          • [^] # Re: "Simple ?"

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Evidemment pour les logiciel de fausse facturation mais là ça devient bien plus visible et carrément plus évident pour Mme Michu que c'est illégal (ce qui peut ne pas lui paraitre clair actuellement puisque "tout le monde le fait")
            La falsification de documents est déjà punie actuellement, tout comme pour les objets physiques
            ->Mes propositions étaient également dans le cas de l'autorisation d'un juge pour investiguer plus, tout comme cela est nécessaire aujourd'hui
          • [^] # Re: "Simple ?"

            Posté par . Évalué à 2.

            La justice étant déjà engorgée...

            Je ne suis pas certain que le Juge soit saisie de ces affaires à moins d'un trafic à grande échelle...

            PS : Brunus => c'est le 200 iéme
            Les Palois ça fait 2 tournée!!!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.