Journal Audiard et le piratage.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
12
9
mar.
2009
M.Audiard, en plus d'écrire des dialogues de flingueur (petit bruit de la bastos tirée avec un silencieux sur le soufflant), s'exprimait souvent sur les sujets d'actualité, et en l'occurrence sur la vidéo et le piratage.
Je ne suis pas en train d'écrire que j'ai eu recours aux talent de Mme Esmeralda la magnifique pour jacter de l'actu avec un artiste calanché depuis 25 piges, je suis juste tombé sur une déclaration du monsieur, au détour d'une page, dans l'ouvrage "Audiard par Audiard" par René Chateau.

Seul les obtus, les bouchés, les hypocrites et les encartés de l'UMP n'y verrons aucun rapport avec l'actualité.

" Je suis pour la vidéo, car elle remplit le rôle du livre de poche. Autrefois, après la seconde exclusivité, les films étaient morts, à moins qu'il s'agisse d'un superclassique et à condition de traverser tout Paris pour aller le voir dans une salle obscure où il fallait montrer patte blanche à l'entrée. Avec la vidéo, les films continuent de vivre; ils connaissent même parfois une seconde naissance.
On découvre des films que les historiens du cinéma ont pris pour des conneries et qui sont bien meilleurs que certains "classiques". Ça remet drôlement les pendules à l'heure la vidéo.

La vidéo prolonge le cinéma. Peut être qu'un film, qui sort immédiatement en cassette par crainte du piratage, voit quelques uns de ses spectateurs disparaître. Et encore même pas ! C'est une publicité pour le cinéma la vidéo. Même si elle lui prend un certain pourcentage de spectateur au départ, il les regagne sur la durée à un taux multiplié par cent. On peut voir et revoir, découvrir, créer sa cinémathèque idéale. Le film devient immortel."
  • # les dialogues

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ya pas à dire, il est bon dans les dialogues :-)
    Il ne serait pas déjà mort, je ne suis pour autant pas sûr qu'il y aurait de la répartie en face :/
  • # Gnii ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    > Seul les obtus, les bouchés, les hypocrites et les encartés de l'UMP n'y verrons aucun rapport avec l'actualité.

    Soit je ne saisis pas le sens d'"encartés", soit j'imaginais à tort que la gauche caviar, les acteurs, chanteurs et tout ça étaient en France plutôt de gauche et donc pas trop UMP.
    Mais j'habite plus en Europe depuis un ptit bout de temps, je peux me tromper ou mésinterpréter une actualité que je ne suis pas.

    Alors, ce journal, c'était juste pour faire passer un message politique ?
    • [^] # Re: Gnii ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      En règle générale, ils sont de l'autre droite.
    • [^] # Re: Gnii ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Soit tu es obtus, soit tu n'ignores pas que le gvt et la majorité qui s'apprête à passer une loi liberticide est de droite.
      Tu as raison cependant il y a bien 3 mohicans qui résistent
      Lionel Tardy, Marc Le Fur et Alain Suguenot
      http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39387638,(...)

      Ceux de l'autre bord et que tu nommes gauche caviar sont vraisemblablement les hypocrites pré-cités
      • [^] # Re: Gnii ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Jack Lang à quand même très nettement pris position pour la loi (c'est tout récent)... Il occupe quand même une place importante au sein du PS, parti de gauche (ou pas ?).

        Mais je n'ai pas trop l'impression que le découpage droite/gauche soit vraiment déterminant dans ce débat. Je ne saurai d'ailleurs pas bien qualifier simplement chacune des positions... le camps des marchands de disques contre ceux qui les écoute ?...
        • [^] # Re: Gnii ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          le camp des marchands de disques contre ceux qui les écoutent

          les marchands de disques ne les écoutent donc pas ?
          • [^] # Re: Gnii ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            les marchands de disques ne les écoutent donc pas ?

            Sans doute, mais eux ils payent pas ====>[]
          • [^] # Re: Gnii ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Pascal Nègre écoutant de la Star Ac' en boucle...



            Non, j'y crois pas !
            • [^] # Re: Gnii ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Je viens de comprendre ce qui est arrivé à ses neurones ;)
            • [^] # Re: Gnii ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Rien que d'y penser, je me sens déjà très agacé ! X-(
          • [^] # Re: Gnii ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Oseraient-ils encore les vendre s’ils le faisaient ?
        • [^] # Re: Gnii ?

          Posté par . Évalué à 1.

          <HS politique>
          Jack Lang aimerait bien se voir confier des missions culturelles, des rapports à pondre etc par le gouvernement. Enfin, d'autres missions, après celle qu'il vient de remplir à Cuba.

          Donc bon, il est de gauche comme Besson ou Kouchner : jusqu'à ce qu'un gouvernement de droite lui propose du boulot pour récupérer ses points de popularité ;)
          </HS>
      • [^] # Re: Gnii ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Effectivement il semblerait bien que le gouvernement veuille s'en prendre, avec cette loi, aux militants d'extreme-gauche:

        http://www.lesnumeriques.com/news_id-7989.html
    • [^] # Re: Gnii ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Journal politique ? Non pas vraiment, je voulais un effet de texte, du genre mettre dans la même phrase: "obtus", "bouchés", "hypocrites" et "UMP".

      C'est tombé sur l'UMP parce que c'est une cible facile, que j'ai immédiatement pensé à eux, mais j'aurai pu aussi utiliser "Jack Lang" ou "Besanceneau"...
      Il faut quand même admettre qu'au palmarès actuel des emmerdeurs, l'UMP a quelques longueurs d'avance non ?

      De plus, encarté, désigne non pas les électeurs, ni même les sympathisants, mais bien les gens adhérents en tant que membre d'un parti politique.
      • [^] # Re: Gnii ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        A mon avis, pour mieux mobiliser les gens et les informer des dangers de cette loi, il faut employer des arguments rationnels et tenter de les convaincre.
        Le fait de dénigrer la loi purement sur des critères d'appartenance politiques me semble contre-productif. La loi serait tout aussi débile et dangereuse si la majorité actuelle était PS plutôt qu'UMP.
        En gros j'aimerai bien convaincre aussi les gens de droite...ce qui ne risque pas d'arriver si les anti HADOPI utilisent "UMP = caca" dans leur argumentaire.
        • [^] # Re: Gnii ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          J'ai pertinenté ton commentaire, parce qu'il est très important que des gens, comme toi apparemment, conservent l'espoir et la confiance en la politique française.
        • [^] # Re: Gnii ?

          Posté par . Évalué à 1.

          La loi serait tout aussi débile et dangereuse si la majorité actuelle était PS plutôt qu'UMP.
          La question est plutôt:
          Est-ce que cette loi aurait pu être proposée si la majorité actuelle était PS plutôt qu'UMP:
          http://www.numerama.com/magazine/12265-Hadopi-l-argumentaire(...)

          Mais je vois d'ici la réplique.
          -Le PS s'oppose par principe pas par conviction.
          - Il ne savent faire que ça pour exister ...
          -Ils auraient fait la même chose (surtout le mettre à l'ordre du jour en priorité comme ca a été fait)
          Ca aurait té une mesure en faveur du pouvoir d'achat ...des PDG des majors
    • [^] # Re: Gnii ?

      Posté par . Évalué à 5.

      "j'imaginais à tort que la gauche caviar, les acteurs, chanteurs et tout ça étaient en France plutôt de gauche et donc pas trop UMP"

      La gauche caviar n'a pas grand chose à voir dans l'histoire.
      Les acteurs : Christian Clavier, Jean Reno...
      Les chanteurs : Johnny Halliday, Mireille Matthieu, Michel Polnareff...

      Voilà quelques exemples parmi beaucoup d'"artistes" de droite. Donc le cliché des artistes tous de gauche ou presque, c'est quasiment aussi bidon que celui des journalistes...
  • # Difficile à utiliser aujourd'hui ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Aujourd'hui, la vidéo a été remplacée par le DVD qui est la vache à lait de l'industrie cinématographique.
    En général, un film sort au cinéma pour le prestige et la renommée puis il sort en DVD pour gagner de l'argent.
    L'industrie veut bien promouvoir le DVD, et son immortalité.
    Ce qu'ils ne veulent pas, c'est voir cette manne financière se tarir, même si cela doit diminuer le nombre de personnes qui vont profiter de l'oeuvre.

    Ce que j'ai bien aimé dans la déclaration de M. Audiard, c'est qu'il met en avant l'oeuvre plutôt que ses auteurs.
    Il marque bien le fait qu'une oeuvre appartient plus à ceux qui la regardent (et qui la font "vivre") qu'à ceux qu'ils l'ont faite (et que cela fait vivre).

    Un artiste doit créer des oeuvres et les diffuser au maximum, en essayant de gagner de l'argent.
    Un artiste n'est pas un homme d'affaire qui doit gagner un maximum d'argent en limitant l'accès à ses oeuvres si besoin est.
    A mon avis...
    • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Un artiste n'est pas un homme d'affaire qui doit gagner un maximum d'argent en limitant l'accès à ses oeuvres si besoin est.
      A mon avis...


      M'est avis que c'est facile à dire quand on a fait le choix de ne pas être artiste.
      • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

        Posté par . Évalué à 2.

        Il faut voir que l'immense majorité des _VRAIS_ artistes ne vivent pas de leur oeuvres. (jobs alimentaire, voir production en concert et produit dérivés pour les plus chanceux).
        (ps non les artistes à la "star ac" ou la lorie, propulsé par le marketing et la pub, ne sont pas des "vrais artistes" pour moi. Ça ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas le devenir, mais leur "disque" n'est pas de la culture mais du pur marketing).


        Et dans cette partie, à nouveau, une grande partie est quand même très content d'être reconnue et apprécie même si cela ne leur apporte pas de quoi vivre (bien entendu ils préféreraient que ce leur permettent de vivre).

        On parle de quels artistes qui ont besoin de dégager le maximum d'argent en limitant l'accés ? Les quelques pourcents (pourmilles ?) des artistes extrêmement bien rémunéré.
        (et encore, il faut voir les problèmes qu'a eu Johny pour récupérer SES enregistrements).
      • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Tu devrais plutôt dire "M'est avis que c'est facile à dire quand on a fait le choix de ne pas être artiste PROFESSIONNEL."

        Il se trouve que les artistes amateurs sont beaucoup plus nombreux que les artistes professionnels, même si ils sont moins visibles...
        Depuis quand a-t-on besoin de gagner de l'argent pour être considéré comme un artiste ?
        L'expression artistique n'implique en rien une rémunération.

        Maintenant, dire que tu es un artiste et en déduire que cela doit te rapporter de l'argent, en voilà une drôle de mentalité.
        Rassure toi, tu n'es pas seul... ça n'empêche pas que c'est une drôle de mentalité.
        • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

          Posté par . Évalué à 1.

          Maintenant, dire que tu es un écrivain et en déduire que cela doit te rapporter de l'argent, en voilà une drôle de mentalité.
          Rassure toi, tu n'es pas seul... :D

          Ah merde, mais ou est-ce que je peux télécharger ton bouquin en PDF gratuitement. J'arrive pas a trouver de lien sur ton site, y a juste une liste de magasins ou le commander. Mais j'ai pas envie de payer pour ça, faut pas pousser non plus.
          • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il y a une différence entre la mise à disposition des oeuvres aux frais des artistes et la libre circulation des biens culturels.

            Tu peux télécharger les 4 premiers chapitres que j'ai mis à disposition à mes frais (en fait à ceux de free)...
            Et si tu trouves une version complète sous PDF, n'hésites pas à la télécharger.
            Je doute qu'elle existe aujourd'hui.
            Et le jour où elle existera, j'aurai sûrement vendu suffisament de livres pour éviter de m'en plaindre.
        • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

          Posté par . Évalué à 3.

          Maintenant, dire que tu es un artiste et en déduire que cela doit te rapporter de l'argent, en voilà une drôle de mentalité.
          Rassure toi, tu n'es pas seul... ça n'empêche pas que c'est une drôle de mentalité.


          J'ai la chance de faire un métier intéressant, et d'être payé pour cela. Je ne vois pas au nom de quoi je reprocherais à ces gens de vouloir être payés pour un métier qu'ils aiment.

          Autant ça me choque si, pour conserver leur métier, ils font voter des lois bancales - et c'est ce qui se passe actuellement, on est bien d'accord - autant je ne peux pas leur reprocher de vouloir le garder. Ni même de faire voter des lois pour ça. Tant qu'elles sont justes. Ce qui n'est pas le cas de celle-là, AMHA.

          Mais exiger de tous les artistes d'aller "trouver un vrai travail" pour payer le bifteck et de n'être - finalement - artiste que les soirs et fin de semaines, c'est un peu contreproductif et caricatural. C'est le lot de beaucoup d'entre-eux, certes. C'est pas forcément les plus talentueux qui s'en sortent le mieux, admettons. Maintenant, on dit dans un pays qui veut une "industrie culturelle" (et merci de ne pas me servir du "oui mais nous on n'en veut pas", quand la-dite industrie finance les intermittents - par exemple - tout le monde trouve cela très bien).

          Je ne dis pas qu'il ne faut pas faire connaître la musique libre, ni que le système actuel est juste, ni rien de tout ça. Je trouve juste que beaucoup des arguments avancés à l'heure actuelle contre "HADOPI" sont léger, voire mauvais. Et ça me chagrine d'autant plus que je trouve ce projet de loi néfaste.
          • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

            Posté par . Évalué à 3.

            Mais exiger de tous les artistes d'aller "trouver un vrai travail" pour payer le bifteck et de n'être - finalement - artiste que les soirs et fin de semaines
            Qui a dis ça? Parce que moi j'ai pas vu qui a dis que les artistes devaient trouver un job alimentaire.

            Ce que la personne dis c'est que c'est pas parce que tu es artistes que tu dois forcément gagner de l'argent avec ton art.

            C'est pas parce que j'aime la plongée que l'on dois m'embaucher comme plongeur sous marin professionnel.

            Si ils arrivent à se faire embaucher, très bien. Sinon ben... c'est pas un dut.
            • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              La personne, c'est moi, et c'est exactement ce que je dis.

              Plutôt que la plongée sous marine en particulier, je prendrais l'exemple du sport en général.
              Des millions de pratiquants et quelques professionnels. Et ces professionnels sont payés pour ce qu'ils font, quand ils le font.
              Combien de joueurs professionnels touchent une rente à vie après leur carrière.
              Car eux aussi proposent un spectacle (pas toujours...) et ils ne touchent pas d'argent à chaque fois qu'on revoit leurs exploits dans les médias ou autres...

              Marre de ces financiers rentiers qui pensent à leur fric avant de penser à leurs clients (et même des fois à leurs oeuvres).
              Car les consommateurs (payants) de culture sont des clients.
              Avec internet et le téléchargement, ils sont en train de reprendre le pouvoir face à leurs fournisseurs.
              Et c'est bien ça qui fait chier les dits fournisseurs. Une perte de contrôle.
              Il est bien loin le temps où il suffisait de faire une compilation d'oeuvre existante, une campagne de pub pour ramasser des millions à la pelle.
              Et c'est pas dommage.
              • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

                Posté par . Évalué à 2.

                Sur le principe, je suis d'accord. Le sport professionnel m'écœure, le train de vie des plus "grands" de la musique m'écœure, etc.

                Seulement, j'aimerais d'une part être certain que ça ne m'écœure pas juste par envie (promis, je ferais une introspection poussée là-dessus). Et d'autre part, même si j'adorerais que le système change, je sais pertinemment que ce n'est pas pour tout de suite : trop de gens en dépendent, et trop de vies seraient brisées par des mesures radicales en ce sens.

                Il est bien loin le temps où il suffisait de faire une compilation d'oeuvre existante, une campagne de pub pour ramasser des millions à la pelle.
                Et c'est pas dommage.


                C'est fort vrai. Et ce n'est probablement pas fini. Mais ça sort un peu du débat "HADOPI", me semble-t-il (même si c'est dommage).
                • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  trop de vies seraient brisées par des mesures radicales en ce sens.
                  Parce que 3 ans de prison et 300 000€ d'amendes ça brise pas une vie ?
                  Parce que accuser quelqu'un a tort, sans possibilité de se défendre, et avec une possibilité de double peine, ca brise pas une vie?
                  "plus économique et plus large"
                  Parce que licencier 600 personnes quand tu fait +13 milliards de benef ca brise pas des vies ?

                  Marrant, quand ce sont des "petites gens" qui essaient de bosser, on s'en fout que leurs vies soient brisées. Quand c'est des gens qui gagne des millions, et qui ont DEJA gagné des millions pour taper dans un ballon rond, là c'est ultra important de pas leur faire de peine.
                  • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C'est pas de la vie de Johnny que je parle, c'est de celles des innombrables employés des différents intermédiaires du système. Si on réforme "violemment" l'industrie culturelle (et je ne prétends pas que ce soit superflu (ni d'ailleurs que ce soit réalisable)), on démolit tous ces gens-là, qui n'ont d'autre tort que d'avoir Pascal Nègre (ou équivalent) comme grand patron.
                    • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      , c'est de celles des innombrables employés des différents intermédiaires du système.
                      Et les innombrables employés de PSA, Arcelor, renault, et tant d'autres entreprise, elles étaient où les lois pour éviter que leur vie soient gachées ?

                      ah oui nulle part, malgré moulte promesses et de l'argent dilapidé.

                      C'est y pas beau?
                    • [^] # Re: Difficile à utiliser aujourd'hui ...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      C'est là que tu as tort (pour les intermédiaires).
                      J'espère que Universal et consors disparaissent pour laisser la place à des petites structures et à leurs "petits" salaires.
                      Regarde le chiffre d'affaires de Universal et son nombre d'employés. tu verras qu'avec ce chiffre d'affaire, tu peux faire travailler beaucoup plus de monde.

                      Dans un autre secteur, on me dit qu'il faut protéger les 100.000 employés de microsoft.
                      42 milliards $ de chiffre d'affaires et 100.000 employés. Ça fait ... 420.000 $ de chiffre d'affaire par employé.
                      Vivement que cette entreprise disparaisse et laisse la place à des petites structures de vente de services.
                      Tu crois qu'on peut faire travailler correctement combien de personnes avec 42 milliards.

                      Tous les emplois ne méritent pas d'être défendus. Il y aura toujours des emplois d'intermédiaires.
                      Et si il n'y a plus (en partie) les gros salaires inutiles (directeur juridique, directeur commercial, directeur marketing, ...), cela fait d'autant plus d'argent pour les intermédiaires.
                      Les gros salaires utilisent un peu facilement les bas salaires comme bouclier.
                      Ce n'est pas nécessaire de rentrer dans leur jeu.
  • # Dans le meme genre

    Posté par . Évalué à 1.

    Lors de la fameuse interview avec Leo Ferre et Jaques Brel, Georges Brassens disait (de memoire):

    Le disque est un sous-produit de l'industrie musicale

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.